• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de JMBerniolles

sur 2ème congrès du Réseau Sortir du Nucléaire : les zozos se cachent pour mourir


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

JMBerniolles 17 juin 20:21

@Patrick Samba

Notable cela veut dire des mesures qui montrent que l’on se situe à des niveaux où l’impact sanitaire doit être considéré.

L’accident de Windscale/Sellafield a été classé au niveau 5.
Le rejet total en Iode 131 a été de l’ordre du picoBecquerel (10 puissance 15 Bq).

Absolument rien à voir avec cela dans les cas de Saint Laurent des Eaux.

Voilà ce que dit un rapport de l’IRSN à propos du Plutonium sur le site de Fukushima Daiichi après les accidents nucléaires :

En particulier, du Plutonium rejeté lors de l’accident (les accidents en fait) -attesté par sa composition isotopique, pour faire la différence avec le Pu d’origine militaire NDA a été mesuré dans les dépôts formés au Nord ouest du site de la centrale de Fukushima Dai-ichi, mais à des niveaux très faibles, difficiles à distinguer de ceux du Plutonium venant des essais d’armes nucléaires en atmosphère. 


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès