• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Arogavox

sur Le mandat représentatif et (ou) la démocratie ….


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Arogavox 1er juillet 09:32

Les citoyens sont de plus en plus nombreux à considérer que l’usage du bulletin de vote ne sert à rien, mais ils seraient probablement moins enthousiastes à l’idée d’y renoncer (12).

 

Voilà bien le second point crucial de l’entourloupe rhétorique qui fait encore gober la ruse du « mandat représentatif » : arriver à faire confondre vote et élection !
  Elire un « représentant »

(avec la seule perspective de recevoir, en échange de ces prodigalités, des coups de trique sur la nuque, des coups de pied au derrière, quand ce n’est pas des coups de fusil dans la poitrine

’)

ne peut être un voeu que pour des ’innocents’. C’est une démission de ses responsabilités citoyennes personnelles !

Un partage du pouvoir, du peuple, par le peuple et pour le peuple, peut (à la rigueur) passer par des votes (sur tous les sujets citoyens, en toute matière) ... mais cela n’a rien à voir avec cet atavisme, hérité sans doute d’une transposition mal comprise et non conscientisée de processus adoptés dans une certaine Eglise (qui Elle a des raisons d’un autre odre) que beaucoup ont cru remplacer, alors qu’ils n’ont fait que que recopier sans comprendre ! On en arrive à des prétendus « élus » du peuple qui s’imaginent être « touchès par la grâce » le temps de leur mandat (au moins) au point d’avoir « droit » à une sorte d’infaillibilité pontificale ! 


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès