• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de microf

sur Le crépuscule des dieux


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

microf 6 juillet 11:57

Les Empirent naissent, grandissent et disparaissent, nous y sommes avec l´Empire qui nous dirige en ce moment.

Il ya un film similaire qui ressemble aux évènements de cette période, le film ATTILA le HUN á youtube https://youtu.be/wbjcG9XeJ1Y.                    Ce film commence par ce générique « malgré la décadence et la corruption, affaibli par les rivalités politiques et les guerres, l´Empire Romain était la plus grande puissance sur terre.

Puis un nouveau peuple les Huns, fiers et indépendants, arriva par les terres de l´Est. Une ancienne prophétie raconte qu´un jour, un homme unirait les tributs et disputerait á Rome le droit de règner sur le monde »

D´après le film, cette prophétie se réalisa. Ce peuple surgit de l´Est, de ce peuple un homme ATTILA. Il unifia les tributs qui disputèrent á Rome le droit de règner sur le monde. Á la mort de cet homme ATTILA, mort assassiné avec la complicité de Rome, l´Empire Romain s´éffondra. 

Lorsqu´on regarde les évènements qui se passent aujourd´hui dans le monde, ils ressemblent á ceux de ce film.

La Rome actuelle « l´Empire Occidental » qui jusqu´á présent règne sans partage sur le monde est décadent, corrompu et affaibli par les rivalités politiques ( Fuck the E.U disent les Usa ) et les guerres. 

       De l´autre côté, un nouveau peuple surgit des terres de l´Est, les Russes, de ce peuple un homme le Président Poutine, qui est entrain de réunir les tributs ( Brics et autres ) pour disputer á l´Empire le droit de règner sur le monde ( le Discours du Président Poutine á Munich en 2007 ) avec succès.

Reste cette inconnue de la fin des évènements présents. Le Président Poutine mourra t-il assassiné par ou avec la complicité de l´Empire ? et sa mort marquera t-elle la fin et la chute de cet Empire comme dans le film ?


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès