• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Pierre Régnier

sur La Décennie « AU PROFIT DES ENFANTS DU MONDE » va finir en catastrophe


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Pierre Régnier Pierre Régnier 2 août 08:43

La prometteuse Décennie "au profit des enfants du monde" A FINI EN CATASTROPHE.

La théologie criminogène en est sortie intacte, et des massacres ont continué d’être commis par son application, comme cela avait été le cas le 11 septembre 2001 à New York, au début, donc, de cette Décennie.

En France notamment, c’est après la fin de la Décennie qu’ont été commis les massacres de Charlie Hebdo, du Bataclan, de Saint-Étienne-du-Rouvray... Tous l’ont été en application de la théologie criminogène relancée et rejustifiée au septième siècle par une nouvelle religion : l’islam.

Mais c’est dans toutes les religions abrahamiques que la théologie criminogène reste adoptée, enseignée, justifiée et conservée sacrée encore aujourd’hui.

Audrey Azoulay et Antonio Guterres doivent amener l’UNESCO et l’ONU à sortir de l’acceptation de cet épouvantable état de fait. De leur côté les Prix Nobel, qui avaient voulu la belle « Décennie au profit des enfants du monde » doivent exiger, eux aussi, la désacralisation de la théologie criminogène, et son clair rejet par les religions qui, POUR LE MALHEUR DES ENFANTS DU MONDE, en font toujours une loi divine.

Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès