• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Pierre Régnier

Pierre Régnier

Je suis né en 1938, quelques semaines avant Munich. J’ai milité jadis à la JOC (Jeunesse Ouvrière Chrétienne), plus tard au PSU et à la CFDT. Au sein de cette confédération j’ai été, juste avant le démantèlement de l’ORTF en 1974, l’un des Secrétaires Nationaux du syndicat de la radio-télévision de service public. J’ai publié en 1986, en collaboration avec deux amis, "Le Gâchis audiovisuel" aux Editions Ouvrières (devenues Editions de l’Atelier). A de nombreuses reprises pendant des années j’ai tenté, par la proposition de libres opinions à la presse, de convaincre qu’il faut "désacraliser la violence religieuse". J’ai constaté un triple refus (des responsables religieux, politiques et médiatiques) de prendre en compte cette nécessité selon moi évidente. C’est seulement sur des sites Internet (citoyens, républicains, laïques, religieux individuels) que j’ai réussi à l’exprimer.

Tableau de bord

  • Premier article le 16/11/2007
  • Modérateur depuis le 13/11/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 38 3716 1844
1 mois 0 14 0
5 jours 0 6 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 91 80 11
1 mois 3 3 0
5 jours 2 2 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Pierre Régnier Pierre Régnier 15 octobre 09:26

    @Mélusine ou la Robe de Saphir.

    Bonjour Mélusine

    On n’est jamais obligé de haïr. J’insiste souvent sur le fait que, islamophobe affirmé, je ne suis nullement musulmanophobe, je n’ai pas de haine pour les musulmans. L’étude de leur terrible religion me les fait d’ailleurs considérer comme étant, au moins partiellement, des victimes.



  • Pierre Régnier Pierre Régnier 14 octobre 10:44

    @genrehumain

    Animé de la naïveté cultivée des mouvements inter-religieux vous oubliez, genrehumain, que c’est par dizaines de milions que se comptent les victimes des conquêtes islamiques. Certains historiens disent par centaines de milions.

    Votre citation de Shoghi Effendi est une belle illustration de l’entêtement religieux plein de bonnes intentions et de refus du réel. C’était en 1936, et l’entêtement est bien pire aujourd’hui.

    On ne pourra aller vers la pacification du monde par la voie religieuse si l’on persiste à refuser de voir en quoi la théologie alimente indirectement, dans les religions qui l’ont précédée - et suivie, je pense à la religion bahaïe de Shoghi Effendi - la théologie explicitement criminogène de l’islam.

    J’ai tenté de faire comprendre cela dans mon petit livre DÉSACRALISER LA VIOLENCE RELIGIEUSE (éd. du Panthéon, 2016) et dans cet article d’Agoravox que je considère un peu comme un complément : DÉTRUIRE LA TRICHERIE EXÉGÉTIQUE :

    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/detruire-la-tricherie-exegetique-187081



  • Pierre Régnier Pierre Régnier 14 octobre 09:06

    @Joss Mandale

    Vous n’êtes pas hors sujet. La culture concerne toutes les activités humaines.

    Pire que tout, en notre époque, est l’entêtement de nos gouvernants, à ne pas se cultiver dans le domaine où se situent les massacres de Charlie Hebdo, du Bataclan, de l’école juive de Toulouse, de Saint Étienne du Rouvray...

    Qu’on ne me dise pas qu’ils n’ont pas le temps de lire le Coran, les hadiths, la charia et autres textes sacralisés par l’islam inspirant les assassins.

    Ils ont plus que quiconque les moyens d’être cultivés sur ces points qui entraînent leur responsabilité dans les massacres. Ils ont de nombreux conseillers, payés par les citoyens pour enquêter objectivement et sérieusement.



  • Pierre Régnier Pierre Régnier 13 octobre 15:00

    @Emile Mourey

    Une meilleure traduction et réinterprétation des textes de l’islam criminogène, on peut la trouver au moins ici :

    http://www.blog.sami-aldeeb.com/2017/10/12/sami-aldeeb-le-coran-est-contraire-aux-droits-de-lhomme/



  • Pierre Régnier Pierre Régnier 13 octobre 13:50

    Si la culture est religieuse elle est, pour les gouvernants de notre pays, bien plus que suspecte, elle est interdite.

    Ils prennent la laïcité comme prétexte pour ne pas s’informer sur le contenu criminogène des religions.

    A Charlie Hebdo, au Bataclan, dans l’école juive de Toulouse, à Saint-Etienne-du-Rouvray, à la gare Saint Charles... on sait ce que ça donne, cette inculture cultivée

Voir tous ses commentaires (20 par page)



365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. Détruire la tricherie exégétique




Palmarès



Agoravox.tv