• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Pierre Régnier

Pierre Régnier

Je suis né en 1938, quelques semaines avant Munich. J’ai milité jadis à la JOC (Jeunesse Ouvrière Chrétienne), plus tard au PSU et à la CFDT. Au sein de cette confédération j’ai été, juste avant le démantèlement de l’ORTF en 1974, l’un des Secrétaires Nationaux du syndicat de la radio-télévision de service public. J’ai publié en 1986, en collaboration avec deux amis, "Le Gâchis audiovisuel" aux Editions Ouvrières (devenues Editions de l’Atelier). A de nombreuses reprises pendant des années j’ai tenté, par la proposition de libres opinions à la presse, de convaincre qu’il faut "désacraliser la violence religieuse". J’ai constaté un triple refus (des responsables religieux, politiques et médiatiques) de prendre en compte cette nécessité selon moi évidente. C’est seulement sur des sites Internet (citoyens, républicains, laïques, religieux individuels) que j’ai réussi à l’exprimer.

Tableau de bord

  • Premier article le 16/11/2007
  • Modérateur depuis le 13/11/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 41 4842 2145
1 mois 0 70 0
5 jours 0 5 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 390 334 56
1 mois 16 14 2
5 jours 1 0 1

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Pierre Régnier Pierre Régnier 9 décembre 07:59

    @Berthe et @alexis42

    Cette fille ne défend pas seulement sa vie.

    Elle défend les valeurs humaines acquises par la France dans les siècles passés, quand la fausse Gauche de l’Obs et d’ailleurs les remplace par la soumission volontaire à la plus violente des religions.

    Mais le faux christianisme se fait indirectement complice quand il continue de répandre et justifier sa propre théologie criminogène. Voir ici :

    https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/l-eglise-catholique-le-confirme-c-218245



  • Pierre Régnier Pierre Régnier 8 décembre 20:04

    Il faut dire simplement aux jeunes journalistes formés par une fausse Gauche intellectuellement paresseuse et menteuse que, lorsqu’ils sont conduits à militer avec elle pour l’islamisation de la France c’est là qu’ils se situent, eux, à la véritable extrême-droite, le lieu où se cultivent la violente bêtise et la mauvaise foi.

    Militant de gauche depuis 65 ans - j’en ai 81 - maintenant accusé quasi-journellement d’être raciste arabophobe, anti-migrants et haineux envers les musulmans parce que je suis explicitement islamophobe, ce n’est plus depuis longtemps avec ce qu’on nomme encore la Gauche que je milite aujourd’hui.

    Plus que jamais authentiquement de gauche, c’est désormais principalement aux cotés de citoyens français particulièrement démocrates et courageux d’origine arabo-musulmane nommés Pascal Hilout (né Mohamed comme il le dit lui-même), Zineb El Rhazoui, Majid Oukacha, Waleed Al-Husseini, Fatiha Boudjahlat...

     



  • Pierre Régnier Pierre Régnier 5 décembre 10:31

    @Gasty

    Merci Gasty, tout particulièrement pour votre très riche article de 2013 que je ne connaissais pas.

    A propos du numérique installé uniquement dans les studios à ses débuts, il me semble qu’on peut préciser que cela ne va pas seulement servir à unifier totalement les procédés de télévision et à la suppression des systèmes NTSC, PAL, SECAM.

    J’ai rappelé ci-dessus la première production mondiale (1) en vidéo numérique pour l’antenne dans un précédent commentaire (2) pour une autre raison : elle concrétisait pour la première fois la possibilité du traitement de l’image en post-production, là où il n’y avait que montage (et superposition d’images sans précision). Plusieurs images numérisées en studio avec un code temporel enregistré conjointement sur la bande magnétique et lues en même temps sur deux magnétoscopes différents pouvaient désormais, au « montage », être traitées (par exemple incrustées l’une dans l’autre) avec une précison d’un cinquantième (ou un soixantième) de seconde.

     

    (1) fruit d’une collaboration exemplaire public/privé et européenne (franco-allemande) bien avant Maastricht

    (2) un commentaire venant d’un « donneur de leçons » selon Nabum, alors qu’il n’avait rien de semblable. J’apprécie les articles de Nabum, pas seulement parce qu’il est ligérien comme moi, mais surtout parce qu’ils sont parmi les meilleurs et les mieux intentionnés publiés sur Agoravox. Loin de moi l’idée de lui « donner des leçon ». 



  • Pierre Régnier Pierre Régnier 4 décembre 14:07

    @C’est Nabum

    Outre qu’il y manque un petit épisode selon moi non négligeable - c’est la télévision française qui a, la première au monde, réalisé une vidéo numérique en 1985 (pour TF1, chaîne encore publique à l’époque) - je regrette que votre article en reste à la nostalgie.
    Je trouve révoltant qu’une émission de débats parmi les plus intéressantes, comme celle de Frédéric Taddéi, ait dû se réfugier sur la chaîne poutinienne RT, après avoir été supprimée de la Télévision nationale publique.
    Révoltant aussi que pas un seul site internet public n’ait été créé, et ne soit toujours pas envisagé, face aux réseaux dits « sociaux » dont une très grande majorité ne sont en réalité que des lieux de défoulement démagogique, au service, qui plus est, de la suprématie de la langue anglo-saxonne.



  • Pierre Régnier Pierre Régnier 4 décembre 08:16

    En réponse à votre question j’aurais dû reproduire aussi les premières lignes de mon petit livre publié en avril 2016 aux éditions du Panthéon. Les voici :

    "L’évolution des techniques de transmission de textes mise à profit par certains éditeurs, par ailleurs la mort de René Girard et le regain d’intérêt pour ses écrits sur le rapport entre la violence et le sacré, mais aussi, hélas, la durable recrudescence de la violence religieuse pratiquée dans le monde contemporain me permettent de publier enfin ce petit livre, un essai que j’ai titré Désacraliser la violence religieuse"

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès