• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de moderatus

sur Société multiculturelle ou multi conflictuelle


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

moderatus moderatus 4 août 18:14

@Bernard Mitjavile

C’est bien de revenir aux problèmes prioritaires de notre pays sans se laisser distraire par des fausses priorités. C’est ce qu’a fait JM Le Pen pendant des décennies, ce qui lui a valu d’être mis au ban de la classe politique. Cette ostracisation est assez normale, les autres politiciens pensant qu’il suffit lors d’une campagne électoral d’évoquer un problème sans rien

mettre en oeuvre une fois leur élection assurée pour le résoudre. Les médias ont joué un rôle encore plus vicieux que les politiques, accusant toute personne décidée à sérieusement s’attaquer aux problèmes de l’immigration de masse et de l’insécurité d’être un représentant de « l’extrême droite » ou un danger pour la république. Le troisième aspect du problème est la justice et la mise en oeuvre des décisions de justice. Ainsi la France a un taux d’expulsion des illégaux après décision de justice très inférieur à celui de l’Allemagne (autour de 10% contre plus de 50%). Tout cela n’est pas bien nouveau mais mérite d’être répété.

=============================================================

Bonjour bernard Mitjaville

Il fut un temps pas très lointain ou les hommes politiques osaient au moins parler des vrais problèmes si ils ne les résolvaient pas. Le temps ou Marchais, Juppé , et bien su J.M. Le Penosaient s’inquiéter de l’immigration.

Aujiurdh’ui parler de ce problème, oser en signaler les dangers éventuels vous valent les condamnations les plus vives, les plus terribles, xénophobe, raciste, sans cœur , et j’en passe.

Et comme vous le dites nos chers médias de désinformation continuent, emboitent le pas à ces bonnes âmes ou idéologues.

Tout homme politique qui ose parler de contrôle de l’immigration ou pire des problèmes que causent les migrations sauvages ou clandestines , ou des risques de submersion migratoire ou de perte éventuelle d’identité sont déclarés persona non grata. Il faut les bannir des écrans de TV et si ils sont reçus par obligation, les traiter avec mépris et méfiance.

L"explication à cette attitude est assez simple, Les partisans d’une Europe fédérale qui n’est qu’un maillon de la mondialisation ont décidé de diluer les populations dans un savant multiculturalisme afin de produire l’homme universel interchangeable consommateur et travailleur corvéable et taillable à merci. le migrant est la variable d’ajustement à une dénatalité programmée , à l’abandon de notre identité , de notre culture, de la notion même de nation.

Alors des voix populistes s’élèvent un peu partout, l’instinct de survie. Sera-t-il assez puissant ?


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès