• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Legestr glaz

sur Macron veut « réparer » les erreurs du passé : L'amitié avec la Russie devient la clé de la survie de l'Europe


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Legestr glaz Legestr glaz 21 août 17:00

Macron ne décide de rien. La France appartient à un système supranational que s’appelle « Union européenne ». 

La politique étrangère de l’UE n’est pas du domaine de Macron. Celui-ci doit s’aligner sur les décisions européennes puisque la Constitution française le prévoit ainsi. 

Par ailleurs l’Union européenne est subordonnée à l’OTAN à travers l’article 42 du TUE, OTAN qui est sous commandement américain. Extrait :

1. La politique de sécurité et de défense commune fait partie intégrante de la politique étrangère et de sécurité commune. Elle assure à l’Union une capacité opérationnelle s’appuyant sur des moyens civils et militaires. L’Union peut y avoir recours dans des missions en dehors de l’Union afin d’assurer le maintien de la paix, la prévention des conflits et le renforcement de la sécurité internationale conformément aux principes de la charte des Nations unies. L’exécution de ces tâches repose sur les capacités fournies par les États membres.

 2. La politique de sécurité et de défense commune inclut la définition progressive d’une politique de défense commune de l’Union. Elle conduira à une défense commune, dès lors que le Conseil européen, statuant à l’unanimité, en aura décidé ainsi. Il recommande, dans ce cas, aux États membres d’adopter une décision dans ce sens conformément à leurs règles constitutionnelles respectives.

 La politique de l’Union au sens de la présente section n’affecte pas le caractère spécifique de la politique de sécurité et de défense de certains États membres, elle respecte les obligations découlant du traité de l’Atlantique Nord pour certains États membres qui considèrent que leur défense commune est réalisée dans le cadre de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN) et elle est compatible avec la politique commune de sécurité et de défense arrêtée dans ce cadre. »

Macron nous a déjà fait le coup ! C’est une marionnette qui s’agite, rien d’autre !

https://www.upr.fr/actualite/nouvelle-gifle-macron-washington-obtient-europeens-quils-acceptent-dobeir-a-lotan-a-lotan-seule/

Tout ça pour dire que la rencontre Macron  Poutine c’est juste de l’agitation médiatique, aucune décision réelle ne pouvant être prise par Macron. 

La politique étrangère et de sécurité commune (PESC) se distingue par des caractéristiques institutionnelles spécifiques, comme la participation limitée de la Commission européenne et du Parlement européen au processus décisionnel et l’exclusion de toute activité législative. Cette politique est définie et mise en place par le Conseil européen (composé des chefs d’État ou de gouvernement des pays de l’UE) et par le Conseil (composé d’un ministre de chaque pays de l’UE). Le président du Conseil européen et le haut représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécuritéreprésentent l’UE en matière de politique étrangère et de sécurité commune.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès