• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Legestr glaz

Legestr glaz

J'en pince pour vous

Tableau de bord

  • Premier article le 30/06/2016
  • Modérateur depuis le 09/03/2017
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 17 10494 1954
1 mois 0 167 0
5 jours 0 35 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 531 293 238
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Legestr glaz Legestr glaz 21 mai 10:46

    @Eric F

    Et puis, vous savez, les messages simplistes, ceux de la « grande diffusion », me passent au dessus de la tête. Les historiettes de « nutriscore » ou de « sucre simple », ou de « sucre ajouté », me laissent pantois devant les avancées fondamentales de la science. Ce que vous me dites concernant ces sujets, je l’ai dépassé depuis longtemps. Comme vous l’écrivez : c’est complexe. Il se trouve que « d’aucuns » surfent sur cette complexité pour de meilleurs « rendements » financiers. 



  • Legestr glaz Legestr glaz 21 mai 10:40

    @Eric F

    Le nutriscore est faux parce qu’il intègre de « fausses données », comme, par exemple, la « dangerosité » des « acides gras saturés ». C’est une hérésie !

    Il n’y a pas à distinguer les sucres « simples » des autres. Tous les glucides seront découpés en molécules simples, dont le glucose, lequel passera dans la circulation sanguine. Le pain, les pizzas, les tartes, les lasagnes font monter la glycémie au delà de ce que l’organisme peut accepter sans connaitre d’effets délétères.

    Renseignez-vous sur le « méthylglyoxal » pour comprendre l’inconséquence des recommandations et sur la « glycation non enzymatique des protéines » pour identifier tout le mal que provoque le glucose dans l’organisme. A des niveaux de glucides comme ceux recommandés, les pathologies « civilisationnelles » sont au bout du chemin. Inévitablement. 

    Avec 8 milliards d’habitants sur la planète Terre, la consommation des céréales est devenue incontournable si l’on veut éviter les famines. Voilà le résultat de « politiques » inconséquentes. Ceux qui connaissent les méfaits des céréales sur l’organisme peuvent faire « autrement » mais ne comptez pas sur les « experts » pour pousser les décideurs. Ceux-ci sont parfaitement informés. 

    La seule solution possible pour l’Humanité c’est de développer la « permaculture ». Mais ce mode de production ne peut pas être exploité par le monde de la finance agricole et, par conséquent, il ne sera pas développé. 



  • Legestr glaz Legestr glaz 20 mai 19:22

    @Eric F

    Copié-collé : « Il y a désormais des campagnes préventives vis à vis de l’obésité : consignes de réduction de consommation de sucres, graisses et alcools, nutriscore, surveillance diététique de restauration scolaire, etc. »

    Tout ceci n’est « que » du marketing, du « flan », sans véritable intention d’informer les gens sur ce qui convient de faire pour se maintenir en bonne santé. Parce que, lorsque des « recommandations nationales » demandent aux population d’obtenir 40%-60% de leur énergie à partir de glucides, cela ne s’appelle plus des « recommandations » mais constitue plutôt des appels au suicide. 

    Des considérations générales comme lors de ces « campagnes préventives » n’ont strictement aucune portée parce que le « contexte » des « recommandations générales » est totalement fou. Tout est mélangé, les graisses, les sucres, les alcools. Impossible pour un non initié de s’y retrouver. Et pourtant ces « campagnes préventives » sont l’oeuvre de professionnels ! Une honte. 

    Parce que de très nombreux chercheurs ont depuis longtemps déterminé l’effet « nocif » du glucose, l’effet « toxique » devrais-je écrire, « et » dans la circulation sanguine « et » dans les cellules. Parce que la formation de « méthylglyoxal », phénomène tout à fait naturel et inévitable lors de la glycolyse, c’est à dire de la transformation enzymatique de la molécule de glucose en pyruvate, est un véritable « danger mortel ». Le système glyoxalase permet d’anéantir ce « méthylglyoxal » formé inévitablement lors de la glycolyse, mais, lorsque les taux de glucose dans le sang sont trop souvent trop importants, le système glyoxalase est débordé (je fais simple). Ainsi, produire son énergie à partir de 40%-60% de glucides est une totale hérésie. 

    Dans ces conditions, évoquer des « campagnes préventives », me laisse pantois et révolté devant tant d’inconséquences.

    Toutes ces campagnes successives n’empêchent en aucune façon la population de grossir et de devenir obèse. C’est totalement « dingue » ce qui se passe. Un Français sur deux, aujourd’hui, serait concerné par le surpoids et l’obésité, c’est consternant. Et je ne parle pas d’un point de vue « esthétique », mais du point de vue de notre santé, bien évidemment. Il n’est jamais « neutre » de voir sa graisse viscérale augmenter. Cela signale, d’une manière précise, que notre santé s’amenuise. 

    Février 2023

    https://presse.inserm.fr/obesite-et-surpoids-pres-dun-francais-sur-deux-concerne-etat-des-lieux-prevention-et-solutions-therapeutiques/66542/



  • Legestr glaz Legestr glaz 20 mai 11:45

    @Eric F

    Conclusions :Ces résultats confortent l’hypothèse selon laquelle la malnutrition pourrait influencer la gravité de l’infection par la dengue via la réponse immunitaire de l’hôte. Les enfants en surpoids atteints de dengue doivent être étroitement surveillés pour détecter les premiers signes d’une infection grave par la dengue.

    Obesity as a clinical predictor for severe manifestation of dengue : a systematic review and meta-analysis

    https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/37525106/

    The association of obesity and dengue severity in hospitalized adult patients

    https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/36055945/

    Immune response to arbovirus infection in obesity

    https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/36466818/

    Si les virus sont au centre des préoccupations, alors, évidemment, il est probable que les véritables facteurs de la maladie seront négligés.

    C’est dingue non ? 






  • Legestr glaz Legestr glaz 18 mai 22:56

    @Gollum

    Les bactéries, les toxines bactériennes, les parasites, et les produits chimiques de la bouffe industrielle, suffisent à mon bonheur en matière de gastro-entérite.

    Vous êtes trop fort pour détecter tous mes mensonges. Je vous félicite.

    (... Une gastro-entérite provoquée par une toxicité chimique peut également être observée après l’ingestion d’eau ou d’aliments contaminés par des substances chimiques, comme l’arsenic et des métaux lourds comme le plomb, le mercure ou le cadmium, ou après la consommation ou l’ingestion directe d’un produit chimique ou d’un métal. L’intoxication aux métaux lourds provoque fréquemment nausées, vomissements, douleurs abdominales et diarrhées...).

    Je blague Gollum : les virus sont partout et nous rendent malades. Tout le monde sait ça, même moi ! Parce que, à la vérité, il vaut mieux mettre les bonnes gastro-entérites sur le compte de « virus » que sur d’autres facteurs. C’est pratique ! Et puis, si l’on pense « vaccin », il y a peut être un peu de fric à se faire.

    PS : vous êtes sorti de votre corps d’amibe ? Vous ne craignez plus les « virus géants » ? Vous êtes maintenant passé à la « tourista » ?

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité


Agoravox.tv