• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de njama

sur Les frappes secrètes d'Israël contre l'Irak, des actes de guerre approuvés par Trump


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

njama njama 26 août 18:23

@Ilan Tavor aka Massada

mais qui sont les provocateurs dans cette histoire , qui est l’État voyou si ce n’est que celui qui agresse ? et l’État hébreu espère recevoir notre bénédiction à la suite de ces actions « terroristes » ?

Attaque contre le Hezbollah : Nasrallah promet une réponse imminente à Israël

Hassan Nasrallah a rapproché cet incident des nouveaux bombardements de Tsahal en Syrie, dans la nuit du 24 au 25 août, qui visaient selon lui des positions de son mouvement et auraient tué au moins deux Libanais. L’homme fort du Hezbollah a fait montre d’un ton pour le moins direct : « Je dis à l’armée israélienne aux frontières. Dès cette nuit, préparez-vous, et attendez-nous un jour, deux, trois, quatre... »
Le Liban promet de prendre « toutes ses responsabilités »
le Premier ministre libanais Saad Hariri avait dans un premier temps dénoncé une « agression » israélienne menaçant la « stabilité régionale » qui, selon lui, viole la « souveraineté libanaise » et la « résolution 1701 » de l’ONU ayant mis un terme au conflit opposant les deux voisins en 2006. Saad Hariri a en outre averti que son gouvernement « prendrait toutes ses responsabilités » afin d’épargner au Liban tout développement susceptible de mettre en péril « la sécurité, la stabilité et la souveraineté nationales ».
Le chef de l’Etat, Michel Aoun, a également fustigé l’intervention attribuée à Israël en la qualifiant d’atteinte à « la stabilité et à la paix au Liban et dans la région ».
https://francais.rt.com/international/65272-attaque-contre-hezbollah-liban-accuse-israel-peril-stabilite-regionale


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès