• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les frappes secrètes d’Israël contre l’Irak, des actes de (...)

Les frappes secrètes d’Israël contre l’Irak, des actes de guerre approuvés par Trump

JPEG

La focalisation de Trump sur l’Iran relève plus d’une obsession que d’une stratégie.

Source : Salon, le 19 aoît 2019

Traduction : lecridespeuples.fr

Selon l’ancien analyste de la CIA, Paul Pillar, la politique de « pression maximale » du Président Trump contre l’Iran est plus obsessionnelle que stratégique ; une explosion pas si mystérieuse que ça dans la banlieue de Bagdad lundi 19 août en explique les raisons.

Les analystes politiques irakiens imputent l’attaque à Israël [et les cadres militaires la considèrent comme une « déclaration de guerre »], affirmant qu’elle fait suite à deux attaques survenues plus tôt ce mois-ci contre des installations de milices soutenues par l’Iran en Irak. Selon le journal israélien Haaretz, Israël aurait lancé les deux attaques avec des F-35 fournis par les Etats-Unis.

Israël attaque depuis longtemps les forces soutenues par l’Iran en Syrie, un ennemi des États-Unis. Maintenant, Israël a élargi son champ d’opérations pour attaquer des cibles en Irak, dont le gouvernement de coalition entretient des relations cordiales avec les États-Unis [qui se crispent de plus en plus]. Résultat prévisible : le gouvernement irakien se dissocie de plus en plus clairement de la politique de Trump.

La dynamique met en lumière deux réalités sous-estimées de l’obsession de Trump contre l’Iran : toute guerre américaine contre l’Iran déclenchera une guerre en Irak, et la crédibilité américaine s’affaiblit visiblement dans la région. Lorsque les choses tournent mal, une stratégie peut être repensée. Une obsession ne peut qu’ignorer les signes avant-coureurs d’une catastrophe.

La guerre américano-saoudienne au Yémen, qui était censée porter un coup d’arrêt à la puissance croissante de l’Iran, est en pleine débandade. La guerre sanglante que Trump a poursuivie, malgré les objections bipartisanes du Congrès, a généré la plus grave crise humanitaire dans le monde, et est plus loin que jamais du succès.

La guerre au Yémen, soutenue par les États-Unis, leur fait perdre des alliés, même parmi les États du Golfe Persique qui craignent l’Iran. Dans un premier temps, les Émirats arabes unis ont annoncé qu’ils se retiraient maintenant de l’effort de guerre du Yémen. Ensuite, les forces séparatistes yéménites, soutenues par les Émirats arabes unis, se sont emparés de la ville portuaire d’Aden, dans le sud du pays, qui était aux mains des forces soutenues par l’Arabie Saoudite. L’Arabie Saoudite mène actuellement une autre guerre au Yémen qui n’a rien à voir avec l’Iran. C’est un imbroglio maximal.

En Europe, aucun gouvernement n’a rejoint la croisade anti-iranienne de Trump (bien que John Bolton chuchote à l’oreille du nouveau Premier ministre britannique épris de Trump, Boris Johnson. Le mois dernier, l’Allemagne a refusé de se joindre à une mission navale dirigée par les États-Unis dans le Golfe Persique visant à dissuader les attaques iraniennes, affirmant que tout devrait être fait pour éviter l’escalade recherchée par Washington.

En ce qui concerne la « pression maximale », la réaction internationale est la suivante : « Ne comptez pas sur moi », sauf en ce qui concerne Israël, et là réside le danger pour le gouvernement des États-Unis et le peuple américain. Israël a tout intérêt à ce que l’escalade se poursuive avec l’Iran, et non à la désescalade – c’est du moins ce qu’estiment ses dirigeants.

L’Iran se renforce dans la région, et en Irak en particulier. Depuis l’été dernier, l’Iran fournit des missiles balistiques à courte et moyenne portée aux Unités de mobilisation populaire irakiennes. S’ils sont tirés depuis le sud et l’ouest de l’Irak, ces missiles pourraient atteindre Riyad voire Tel-Aviv. Ils constituent un des principaux moyens de dissuasion de l’Iran contre une attaque américano-israélo-saoudienne et représentent donc une menace pour la liberté d’action israélienne dans la région.

« La logique était d’avoir un plan B si l’Iran était attaqué, aurait déclaré un responsable iranien à Reuters. Le nombre de missiles n’est pas élevé, mais il peut être augmenté en cas de besoin. »

Depuis janvier, le secrétaire d’État Mike Pompeo a fait pression sur le gouvernement irakien pour qu’il ordonne la dissolution des Unités de mobilisation populaire (UMP) parrainées par l’Iran. Les Hachd al-Cha’bi, comme on les appelle, sont les milices chiites qui ont mené avec succès une offensive pour faire sortir Daech de l’ouest de l’Irak en 2017. Ce sont des versions irakiennes du Hezbollah libanais, combinant des forces militaires formées par l’Iran et des fronts politiques. Les frappes imputées à Israël visaient toutes des installations de ces Unités de mobilisation populaire.

Les UMP sont controversées en Irak. Bien que saluées pour leur rôle décisif dans la lutte contre Daech, leur expansion ultérieure dans la politique intérieure ne l’a pas été par tout le monde. L’ayatollah Ali Sistani, dirigeant religieux du pays, a béni la guerre des PMU contre Daech avec une fatwa en 2014, mais n’a pas soutenu leur liste électorale en 2018.

Néanmoins, l’alliance politique des UMP, connue sous le nom de Fateh, a terminé deuxième aux élections législatives irakiennes de 2018 et a aidé à choisir le Premier ministre Adel Abdul-Mahdi. Selon les médias iraniens, Pompeo a clairement indiqué lors d’une réunion avec Abdul-Mahdi en janvier que Washington ne réagirait pas aux attaques israéliennes contre les UMP.

Tandis que l’Iraq intègre les UMP – et il en existe plus de 40 – à ses forces armées, l’Iran renforce leur indépendance. Lors de la récente réunion à Téhéran, un porte-parole des UMP, le mouvement Hezbollah al-Nujaba, a déclaré que tout gouvernement irakien qui s’opposerait à l’Iran serait renversé en quelques semaines.

Cette menace est peut-être exagérée, mais l’influence des UMP ne l’est pas. Ils ont largement contribué à sauver le pays lorsque Daech a surgi en 2014. Ils détiennent « un pouvoir politique et militaire important », selon la Jamestown Foundation, un groupe de réflexion sur la sécurité hostile à l’Iran. Malgré la pression de Pompeo, leur dissolution est « assez improbable ».

Grâce à la politique de Trump, l’Irak a de plus en plus de raisons de se ranger ouvertement du côté de l’Iran. Aucun gouvernement irakien ne peut se permettre d’être considéré comme faisant cause commune avec Israël. Quand Israël a annoncé, la semaine dernière, qu’il se joindrait à une coalition américaine pour protéger le trafic maritime dans le Golfe Persique, le gouvernement irakien a rejeté l’idée. L’Irak « refuse toute participation des forces de l’entité sioniste à toute force militaire chargée de sécuriser le passage de navires dans le Golfe Persique », a déclaré le Ministre des Affaires étrangères, Mohammed Ali al-Hakim.

« L’Irak œuvrera à réduire les tensions dans notre région via des négociations sereines », a déclaré Al-Hakim, tandis que « la présence des forces occidentales dans la région augmenterait les tensions ». Suite à la « pression maximale » de Trump, l’Irak avait adopté le message du diplomate iranien sanctionné par les États-Unis, Javad Zarif : la campagne américaine contre l’Iran est une menace et « seules les nations régionales peuvent instaurer la paix dans la région ».

L’alliance des Etats-Unis avec Israël a un prix politique élevé que Trump semble disposé à payer. Il est possible que les attaques secrètes contribuent à renforcer la sécurité israélienne ; mais elles isolent Washington de ses alliés irakiens. Les attaques pourraient dégrader les capacités militaires de l’Iran ; mais elles renforcent assurément la position politique de Téhéran. Elles peuvent théoriquement apporter plus de sécurité aux Israéliens : mais elles rendent également plus de 5 200 soldats américains en Irak plus vulnérables.

En bref, les attaques secrètes israéliennes augmentent les chances de voir toute guerre américano-iranienne s’étendre à l’Irak, où l’intervention américaine d’il y a 15 ans s’est avérée désastreuse. Et il n’y a aucune raison de penser que les attaques israéliennes ne se poursuivront pas. [L’Irak a annoncé qu’il tenait les Etats-Unis pour responsables de ces frappes, Israël ayant bénéficié de leurs informations et de leurs bases aériennes, d’où des drones d’attaque ont été lancés sur les stocks d’armes des UMP ; de plus, Bagdad a annulé les autorisations spéciales de sorties dont bénéficiaient les Etats-Unis et leurs alliés dans le cadre de la coalition américaine censée combattre Daech, ce qui veut dire que tout survol de l’espace aérien irakien devra être autorisé préalablement : enfin, l’Irak a promis une riposte conséquente si de telles frappes devaient se reproduire ; les jours de la présence américaine en Irak sont comptés].

Jefferson Morley

Note du traducteur : Cette affaire, et une infinité d’autres (comme l’affaire Epstein et ses ramifications françaises), montre le fonctionnement des médias français mainstream. Même si un fait est de notoriété publique et aisément accessible, comme ces frappes israéliennes en Irak dont les médias arabes et israéliens parlent depuis plusieurs semaines, il n’est évoqué que si un média dominant outre-Atlantique le fait, après quoi il est impossible de l’ignorer sans perdre tout semblant de crédibilité. C’est pourquoi il a fallu attendre ce jour, le 23 août, pour que les médias français dominants reprennent cette information, emboîtant le pas à un article du New York Times publié le 22 août. Bien sûr, malgré le fait que le New York Times soit catégorique, nos médias français, comme toujours lorsqu’il s’agit d’Israël, utilisent le conditionnel.

Pour soutenir ce travail censuré en permanence et ne manquer aucune publication, abonnez-vous à la Newsletter.


Moyenne des avis sur cet article :  4.6/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

47 réactions à cet article    


  • Ilan Tavor aka Massada Ilan Tavor aka Massada 24 août 08:45

    Il aurait été opportun d’ajouter qu’en plus des USA, la Russie était également au courant et a donné son accord.


    • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus (TRoll de DRame) 24 août 16:41

      @Ilan Tavor aka Massada

      La Russie et l’ Europe n’ ont plus aucun intérêt a retenir les iranien (ou les irakien ) de jouer avec les même règles que les israélien .

      S’allier au terrorisme w’habite saoudien , est une trahison .

      L’ approvisionnement en pétrole du monde occidental , dépend du bon vouloir des iranien et des chiite saoudien ...Mais surtout de l’ incapacité d’ Israël de foutre le bordel contre l’ Europe .

      Israel , se fout de l’ aprovisionement de l’ europe ...

      l’ europe doit donc se desolidariser d’ israel et preserver de bonne relation avec l’ iran .

      Dans le pire des cas , une fourniture d’ arme aux iranien contre un aprovisionement en petrol est tout indiqué pour maintenir la capacité militaire de la france .

      c’ est en gros ce que ce sont dit l’ iranien et le drian ...ces jours ci .


    • Raymond75 24 août 10:53

      Israël a besoin d’entretenir le désordre dans le Moyen Orient pour deux raisons :

      ** Son unité ne dépend que du sentiment d’être en permanence menacé par des ennemis ; la paix est donc une situation non souhaitable.

      ** Il faut empêcher les pays arabes de s’unir pour imposer un règlement de pais en Palestine occupée.

      Ce pays, en échec depuis 70 ans car véritable ghetto entouré de murs et parcouru par des patrouilles militaires, est devenu fou, incapable de penser à l’avenir.


      • JPCiron JPCiron 19 septembre 22:28

        @Raymond75

        incapable de penser à l’avenir. >

        .... sauf pour les happy few ...
        https://www.ujfp.org/spip.php?article7356

        .
        .


      • njama njama 24 août 11:57

        Ce qui dérange « l’Ouest », son dominion colonial au MO qui veille sur le Canal de Suez depuis 1948, l’Arabie Saoudite, c’est le Projet North South Transport Corridor (NSTC) qui part de Mumbai en Inde via le port iranien de Bandar Abbas situé sur le détroit d’Ormuz, puis traverse l’Iran pour se diriger vers l’Azerbaïdjan pour atteindre St Petersbourg

        https://media.mehrnews.com/d/2018/10/30/4/2942729.jpg

        temps de transport plus court, coût de transport réduit de 1/3 environ.

        Il est évident qu’il ne serait pas politiquement correct pour « l’Ouest »

        d’avouer la déstabilisation programmée de la région pour entraver ce Projet majeur d’une nouvelle voie commerciale importante dans laquelle l’Iran a une position clé et dont le contrôle lui échapperait.

        Il n’est donc pas étonnant que le détroit d’Ormuz soit dans le collimateur US.

        La Russie construit son propre canal de Suez et contourne ainsi le contrôle des États-Unis et de l’Europe
        Sott.net, sam., 02 juin 2018

        https://fr.sott.net/article/32588-La-Russie-construit-son-propre-canal-de-Suez-et-contourne-ainsi-le-controle-des-Etats-Unis-et-de-l-Europe


        • njama njama 24 août 12:25

          Israël qui ne cesse de « vociférer » contre l’Iran depuis que la révolution iranienne l’a privé du pétrole que lui fournissait le shah pour alimenter son oléoduc reliant Eilat à Ashkelon serait bien incapable de dire en quoi l’Iran est son ennemi ce pays ne l’ayant jamais militairement agressé.

          Israël commençait à faire des bonnes affaires avec le shah, et paf ! la révolution a renversé de pot au lait...
          Quant au « nucléaire iranien » il n’est qu’un prétexte de l’État hébreu et de ses alliés pour entretenir la discorde avec l’Iran, alors que le vrai sujet est l’hégémonie sur le pétrole dans la région avec l’immense marché avec l’Inde et l’Asie. 


          • njama njama 24 août 12:30

            Sauf erreur, Israël n’a toujours pas payé ses dettes envers l’Iran...

            Un tribunal suisse ordonne à Israël de payer pour le pétrole iranien
            L’accord remonte à l’époque du Shah, quand Jérusalem et Téhéran exportaient du pétrole ensemble

            Par Times of Israel Staff, 9 août 2016

            La décision fait partie d’une série d’arbitrages qui ont lieu en Suisse entre Israël et l’Iran.
            En mai, un tribunal suisse a déterminé qu’Israël devait à l’Iran 1,2 milliard de dollars.

            Israël a également été condamné à payer à l’Iran 208 000 dollars pour les frais juridiques.

            Le tribunal aurait également déterminé que, depuis la levée des sanctions internationales contre l’Iran, il n’y avait plus d’obstacles juridiques qui empêcheraient Israël de payer l’Iran.

            https://fr.timesofisrael.com/un-tribunal-suisse-ordonne-a-israel-de-payer-pour-le-petrole-iranien/


            • Christian Labrune Christian Labrune 24 août 14:09

              Le régime islamo-nazi de Téhéran, malgré la honteuse collaboration de quelques gouvernements européens à la dérive et désormais hors-jeu (je pense à cette pauvre France macroneuse) est en train de vivre ses derniers moments. Engagés dans le même processus imbécile de domination universelle que les nazis, les mollahs ne renonceront pas plus au nucléaire que leurs prédécesseurs allemands, lesquels avaient continué à utiliser leurs armes de pointe, V1 et V2, lors même qu’avec un peu plus d’intelligence ils auraient dû comprendre que, pour eux, les carottes étaient déjà cuites.

              Il ne sera donc vraisemblablement pas possible de faire l’économie d’un bombardement massif des sites nucléaires iraniens. Qu’une partie des états de l’Europe de l’Ouest n’ait pas encore compris qu’il y allait de son propre avenir, et que cette intervention militaire devrait même être à son initiative, cela en dit long sur la décomposition intellectuelle et morale d’un vieux continent désormais gâteux, et de la France en particulier.


              • njama njama 24 août 14:50

                @Christian Labrune

                Israël renoncerait-il par hasard à ses armes nucléaires ?
                Le site nucléaire de Dimona le « petit Hiroshima » d’Israël aurait-il été bombardé par les iraniens sans que nous le sachions ?


              • njama njama 24 août 14:59

                L’armement atomique israélien : un secret de polichinelle et une menace à l’échelle mondiale (Arrêt sur Info Par Hilary Wise — 26 février 2016)

                « Les installations nucléaires israéliennes incluent le réacteur nucléaire de Dimona, situé dans le Néguev et où travaillait Vanunu, les bases de stockage nucléaires situées à Eilabun, près du lac de Tibériade, et le laboratoire national de test d’armes de Soreq, au sud de Tel Aviv. »
                Arrêt sur Info


              • Raymond75 24 août 15:42

                @Christian Labrune

                Bouffon, décrivez nous les guerres déclenchées par l’Iran, ainsi que les génocides auxquels ce peuple s’est livré.

                Montrez nous aussi où ce pays ’islamo-nazi’ (je vous cite) opprime un autre peuple depuis 70 ans, comme le fait, exemple pris au hasard, Israël, pays qui revendique la mise en place d’un nouvel apartheid.

                L’Iran, c’est la Perse, une des plus ancienne civilisation.

                Très bonne après midi bouffon.


              • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus (TRoll de DRame) 24 août 17:56

                @Christian Labrune

                Devant le risque que la bombe A israélienne finisse dans les main des sunnite ou des chiite , Israël doit subir un désarmement nucléaire le plus vite possible .


              • Ilan Tavor aka Massada Ilan Tavor aka Massada 24 août 16:28

                Le président russe Vladimir Poutine et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu ont convenu vendredi de poursuivre leur coopération.

                Lors d’un appel téléphonique, les deux dirigeants se sont engagés à poursuivre leur lutte commune contre le terrorisme international, a déclaré le Kremlin dans un communiqué.


                • Ilan Tavor aka Massada Ilan Tavor aka Massada 25 août 07:46

                  Breaking News, Dimanche, 01h00 Israël

                   

                  Des dizaines de missiles ont transpercé les défenses syriennes et frappent en ce moment précis des cibles à Damas et ailleurs. Des chasseurs-bombardiers à l’étoile de David survolent le territoire ennemi. Nous en sommes à la troisième vague d’assauts.
                   

                  Il s’agit d’une opération d’envergure majeure.

                  Les témoins oculaires syriens font état de très gros dégâts. On dénombre des dizaines de morts parmi les Pasdaran

                   

                  Elle intervient très peu de temps avant que la Force Quds, les unités d’élite des Gardiens de la Révolution khomeyniste (Pasdaran), projetait une action contre Israel, principalement basée sur l’utilisation d’hélicoptères télécommandés lourdement chargés d’explosifs.

                   

                  Il n’est pas sûr du tout que les interventions israéliennes en cours se limitent à la Syrie, ni même à l’Irak.

                  Tsahal est en état d’alerte maximal, tant sur le plan défensif qu’offensif.


                  • Benoit91 25 août 07:54

                    Les choses sont sans doute un peu plus compliqué que telles qu’exposées dans votre article parce que la situation en Irak est compliqué.

                    Déjà les journaux français ont parlé de cette affaire, dans la foulé des journaux américains, parce que le gouvernement Irakien a fait un mini-scandale et pas avant.

                    Et le gouvernement irakien a fait un mini-scandale quand il a compris que certaines forces chez lui était très énervé et susceptibles de vraiment commencer à faire du grabuge.

                    Il n’y a pas eu une frappe mais une série de 3 évènements sur différents sites depuis la fin juillet. Toutes mené par Israël et sans doute toutes menées à partir des bases américaines comme le soutiennent les miliciens pro-iranien.

                    En vrai et ceux qui observent assidument ont bien compris que strictement rien ne va changer. Le gouvernement irakien s’agite pour donner le change, dit qu’il va durcir les conditions d’opération pour les pays occidentaux dans le ciel irakien, mais dans la réalité ça ne changera rien du tout. Les Irakiens souhaitent aujourd’hui que les occidentaux restent chez eux pour équilibrer les forces et assister l’armée en cas de recrudescence du terrorisme local. N’oublions pas que l’Irak a été martyrisé quand les sunnites se sont énervés vraiment et ont pris les armes avec ISIS.

                    D’autre part, le gouvernement irakien n’est pas mécontent des frappes qui détruise le matériel lourd des « milices populaire » « sectaire chiite ». Ces miliciens pro-iranien dispose d’arme légère mais aussi de matériel anti-tank, de roquette et de missile balistique fourni par l’Iran. L’Iran verse un salaire à ces gens. Et l’Iran n’a jamais demandé l’autorisation à l’Irak pour faire ça !

                    Les dirigeants irakiens ont certes été très content de pouvoir compter sur ces milices pro-iranienne contre ISIS, à l’occasion ils leur ont un peu desserrer la bride et mieux toléré leur présence. Maintenant il faut aussi bien voir que les mecs menacent d’attaquer depuis le sol irakien avec les armes fourni par les Iraniens et à leur demande les forces américaines en présence dans la région et les forces des alliés des Américains. Autrement d’impliquer l’Irak dans un conflit régional avec un ou plusieurs états sur demande iranienne et sans l’accord du gouvernement irakien.

                    Et plus encore : comme signalé dans l’article, et à plusieurs reprise, ces « milices populaires » ont également menacé d’utiliser la puissance de feu dont elles disposent désormais pour putcher les dirigeants irakiens si ils décidaient de s’opposer à l’Iran / orienter leur politique dans un sens qui déplait à Téhéran. Ils sont clairement bien plus excité que le Hezbollah (qui partage néanmoins comme point commun d’être une milice privé étrangère et de menacer de déclencher des conflits étatiques par dessus la tête des autorités légales).

                    Avec un regard un peu plus neutre et en se mettant du point de Bagdad vous en penseriez quoi ? Imaginez la perception qu’en auraient les potentats locaux si par exemple le général qui préside le centcom se permettait plusieurs fois par mois de pondre un communiqué qui déclare : j’ai des troupes au sol en Irak et je vais leur dire de putcher les dirigeants irakiens si l’Irak « s’oppose aux états-unis » ! C’est sur que les Irakiens feraient feu de tout bois pour essayer de réduire la capacité de nuisance des forces américaines présentent au sol en Irak pour mettre un terme à ce chantage. N’importe qui capable de prêter assistance serait bienvenu dans ce cas.

                    Mais quand c’est l’Iran qui fait ça, ça passe crème parce que l’Iran dirige « un axe de la résistance » en vu de « l’émancipation de toute la région ». Cela dit les dirigeants qui seront pas d’accord avec leur point de vu seront putcher quitte à déclencher une guerre civile meurtrière pour ça. Exactement comme au Yémen !


                    • Ilan Tavor aka Massada Ilan Tavor aka Massada 25 août 08:01

                      Quatre sites ont été visés dans la région de Damas : , au sud de Damas. Un site militaire de la Force Qods iranienne près de l’aéroport militaire Alamsa. Un site militaire de la Force Qods iranienne dans une petite zone est le siège de la Division syrienne 10. Site militaire d’Iraniens et du Hezbollah dans la région de Sabra à l’ouest de Damas.


                      • Ilan Tavor aka Massada Ilan Tavor aka Massada 25 août 08:04

                        https://www.facebook.com/EretzInfo/videos/2332819196793657/
                         
                        Selon les premiers rapports officiels, au moins 27 terroristes ont été abattus (15 soldats syriens, 8 soldats iraniens, 4 soldats libanais) lors des frappes aériennes. Les anti-aériens syriens ont été activés alors que du côté israélien, des batteries du Dôme de fer ont été déployées dans le Golan.


                        • Ilan Tavor aka Massada Ilan Tavor aka Massada 25 août 08:25

                          Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, a déclaré à propos de l’attaque perpétrée cette nuit contre la Syrie :
                           
                          "Dans le cadre d’un effort opérationnel majeur, nous avons contrecarré une attaque contre Israël par des forces Qods iraniennes et des milices chiites. Je le répète : l’Iran n’est immunisé nulle part. Nos forces luttent contre l’agression iranienne. J’ai demandé que chaque scénario soit préparé. "


                          • Raymond75 25 août 10:46

                            @Ilan Tavor aka Massada

                            Cela fait 70 ans que vous tuez les ’terroristes’ et il y en a encore ? Vous êtes mauvais, d’autant plus mauvais que dans un passé récent vous vous êtes couverts de gloire en envahissant le Liban, avant qu’ils vous foutent à la porte !

                            Allez : encore un petit effort pendant quelques décennies, et ce sera le défilé de la victoire.


                          • njama njama 25 août 12:18

                            Une frappe au missile israélienne qui échoue lamentablement ...

                            Sun Aug 25, 2019 2:34AM

                            Au tréfonds des sondages, le Premier ministre israélien a tenu à faire son numéro. Pour la première fois depuis le début des agressions israéliennes contre la Syrie une attaque au missile menée par les chasseurs israéliens survolant le ciel libanais a été largement médiatisée dans la nuit de samedi à dimanche 25 août. Selon SANA plusieurs explosions ont été entendues samedi soir dans le sud de la capitale Damas suite aux tirs de missiles israéliens visant l’aéroport de Mezzah. Des unités de la DCA syrienne ont très violemment riposté, interceptant des tirs de missiles que la presse israélienne, chose inhabituelle, a largement médiatisés dès les premières heures.

                            SANA évoque 4 grandes explosions largement ripostées par 8 batteries de missiles antimissiles de l’armée syrienne qui en dépit de ses opérations sur le front d’Idlib se trouve au faîte de ses capacités de défense antiaérienne.
                            Parallèlement à la médiatisation à outrance de cette frappe au missiles qui n’a avancé en rien Israël dans sa politique totalement défaite en Syrie le régime sioniste a annoncé avoir déclenché l’état d’alerte dans le nord d’Israël « par crainte d’une riposte iranienne ou celle du Hezbollah ».

                            https://www.presstv.com/DetailFr/2019/08/25/604401/Damas-Coup-arien-dIsral-fait-flop


                            • njama njama 25 août 12:23

                              Le Hezbollah abat drones d’Israël

                              C’est la première fois que l’armée de l’air israélienne est prise au dépourvu dans le ciel libanais, alors qu’elle se trouvait en pleine agression contre le territoire syrien. En effet, les deux drones israéliens auraient été visés, alors que les chasseurs israéliens tiraient depuis l’espace aérien du Liban des missiles en direction de l’aéroport militaire de Mezzah au sud de la capitale syrienne, Damas. Joint plus tard par l’agence de presse libanaise NNA, Mohammad Afif, responsable médiatique du Hezbollah a affirmé que l’un des deux appareils avait été capturé par la Résistance tandis que le second, piégé, avait explosé dans le ciel".

                              https://www.presstv.com/DetailFr/2019/08/25/604402/Le-Hezbollah-abat-deux-drones-israliens-


                              • Ilan Tavor aka Massada Ilan Tavor aka Massada 25 août 12:32

                                @njama
                                 

                                Le herzbollah affirmait avoir abattu 2 drones israéliens dans la banlieue de Beyrouth
                                En fait un des deux était munis d’explosifs et à détruit l’immeuble des communications du Hezbollah
                                Et le 2eme escorte du 1er a explosé en l’air s’autodétruisant

                                https://www.ynet.co.il/articles/0,7340,L-5575007,00.html ?fbclid=IwAR2tKvQ4di6sj5w2iGfRS64gEgTwfOul2Z4O-D4hxmMz9APYu9Yq8KucMng



                              • Raymond75 25 août 12:38

                                @Ilan Tavor aka Massada

                                Si Israël dit qu’ils étaient menacé d’une attaque, c’est forcément que c’est vrai, car cet état jamais ne ment ni ne manipule l’opinion.

                                Et d’ailleurs le bouffon du 19ème va bientôt confirmer tout cela.



                              • Ilan Tavor aka Massada Ilan Tavor aka Massada 25 août 12:57

                                @njama
                                 
                                Le porte-parole du Hezbollah, Mohammed Afif, a déclaré dimanche, le 25 août, que le chef du Hassan Nasrallah annoncerait une dure réponse du Hezbollah à la suite de l’attaque de drones kamikazes israéliens à Beyrouth.
                                 
                                Depuis son trou à rat dans lequel il se cache depuis 2006 ...tout le courage sur le mode islamique.


                              • njama njama 25 août 14:04

                                @Ilan Tavor aka Massada
                                Depuis son trou à rat dans lequel il se cache depuis 2006 ...tout le courage sur le mode islamique.

                                non toute la patience, la bienveillance et la prudence.
                                quoiqu’il en soit Tsahal n’est pas venu se frotter au Hezb depuis 2006...
                                Hassan Nasrallah appelle les Juifs d’Israël comme ceux sionistes de la diaspora à la raison, le fleuve Litani n’est pas pour eux, il est et restera libanais sur les deux rives. L’expansion coloniale vers le Liban et la Syrie n’était qu’un rêve sioniste, une illusion mégalo. La résistance prouve simplement que le peuple palestinien existe.
                                Profitez du Sinaï il y a de l’espace et pas de contradicteurs.


                              • Ilan Tavor aka Massada Ilan Tavor aka Massada 25 août 14:01

                                De plus en plus mystérieux cette affaire de drone smiley
                                 

                                il parait que les drones qui ont touché Beirout seraient de fabrication iranienne ?
                                https://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-5575149,00.html


                                • Ilan Tavor aka Massada Ilan Tavor aka Massada 25 août 14:03

                                  bizarre cette affaire de drones, ils seraient de fabrication iraniennes
                                   
                                  https://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-5575149,00.html


                                  • njama njama 25 août 14:07

                                    @Ilan Tavor aka Massada

                                    et Tsahal les aurait achetés aux iraniens ?
                                    effectivement c’est très louche cette histoire


                                  • Ilan Tavor aka Massada Ilan Tavor aka Massada 25 août 17:57

                                    @njama
                                     
                                    Les médias officiels libanais ont publié une photo du drone qui s’est écrasé. Il s’agit d’un drone civil dont la portée est extrêmement limitée.
                                    Rien à voir avec le matériel militaire israélien.


                                  • Christian Labrune Christian Labrune 25 août 18:48

                                    bizarre cette affaire de drones, ils seraient de fabrication iraniennes
                                     
                                    https://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-5575149,00.html

                                    ...................................................................... ..
                                    @Ilan Tavor aka Massada

                                    Elle est d’un goût très particulier, cette exposition que montre la photo accompagnant l’article, avec ces jupes bariolées sous les ventres des drones iraniens. Mais elles cachent quoi, ces jupes ? Et pourquoi n’y a-t-il pas un tchador, sur le dessus ? Je trouve ça un peu indécent.


                                  • Ilan Tavor aka Massada Ilan Tavor aka Massada 25 août 18:00

                                    En même temps que le discours en direct du secretaire du Hezbollah, depuis son bunker devant un public enflamé, les medias locaux annoncent une attaque depuis un ou plusieurs drones contre deux véhicules de milices chiites près de la frontière syrienne.

                                    Les drones non identifiés ont visé deux véhicules de la brigade 45 à la frontière syro-irakienne Le commandant des milices chiites aurait été tué.


                                    • Christian Labrune Christian Labrune 25 août 18:55

                                      Tsahal doit bien disposer de bombes perforantes à très haut coefficient de pénétration. Pourquoi Nasrallah, dans son bunker souterrain, ne pourrait-il pas en bénéficier ? Ce serait injuste de différer plus longtemps l’envoi d’un petit cadeau qu’il mérite depuis si longtemps. Ce serait aussi le moyen de tester l’efficacité d’un dispositif qui ne devrait pas tarder à être bien utile du côté de la République des mollahs !


                                      • Ilan Tavor aka Massada Ilan Tavor aka Massada 25 août 19:10

                                        La guerre est déclarée ? Nasrallah menace les résidents israéliens : « A partir de ce soir, attendez-vous à une réponse puissante « 


                                        • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus (TRoll de DRame) 25 août 19:58

                                          @Ilan Tavor aka Massada

                                          Tecniquement , puisque vous n’ avez jamais voulu faire la paix , 
                                          Puisque vous agressez sans cesse « vos voisin » ,
                                          c’ est vous qui avez déclaré la guerre , tu t’ en vantais il y a pas trois semaine .

                                           


                                        • Ilan Tavor aka Massada Ilan Tavor aka Massada 26 août 07:44

                                          Hassan Nasrallah a promis la guerre aux Libanais sans avoir en aucune manière l’autorité pour engager le pays dans un conflit.

                                           

                                          En Israël Tsahal est en état d’alerte. Plusieurs batteries du Dôme de fer ont été déployées dans le Doigt de la Galilée mais également à Haïfa et dans d’autres localités du rivage méditerranéen.

                                           

                                          Ce qui n’a pas empêché tous les sites touristiques israéliens proches de la frontière libanaise de faire le plein de visiteurs ce weekend. Des vacanciers visiblement pas très impressionnés par les menaces de Nasrallah et des ayatollahs perses.


                                          • njama njama 26 août 16:14

                                            @Ilan Tavor aka Massada
                                            Hassan Nasrallah a promis la guerre aux Libanais sans avoir en aucune manière l’autorité pour engager le pays dans un conflit.

                                            et de quelle autorité exactement et sur quel ultimatum Israël se permet d’envoyer régulièrement des missiles sur le Liban, sur la Syrie, et sur l’Irak


                                          • njama njama 26 août 17:03

                                            26/08/2019

                                            Beyrouth -SANA / Le Secrétaire général du Hezbollah, Sayyed Hassan Nasrallah, a affirmé que la résistance libanaise ripostera à toute nouvelle agression israélienne.

                                            Dans une allocution qu’il a prononcée aujourd’hui à l’occasion du 2e festival de la libération de Jroud du terrorisme, Sayyed Nasrallah a fait savoir que la résistance ne permettra pas de répéter au Liban ce qui se passe en Irak où des sièges et des dépôts des forces de la mobilisation populaire avaient été visés par des drones israéliens.

                                            D’autre part, Sayyed Nasrallah a assuré que la Syrie marche aujourd’hui avec des pas stables vers la réalisation de la victoire définitive sur le terrorisme, précisant que l’armée arabe syrienne et la Résistance avaient mis en échec le plan terroriste élaboré en 2011 et qui visait à frapper l’axe de la résistance et à s’emparer de la Région pour l’émietter au service de l’ennemi israélien.

                                            Il a rendu hommage aux sacrifices consentis par la Syrie pour l’affrontement du terrorisme, ce qui a joué un grand rôle dans l’éloignement du danger du terrorisme sur les frontières libanaises.

                                            Il a ajouté que les Etats-Unis avaient créé le réseau terroriste « Daech » pour réaliser leurs plans colonialistes dans la région, et qu’ils continuent à protéger ce réseau jusqu’à nos jours.


                                          • njama njama 26 août 17:18

                                            @Ilan Tavor aka Massada

                                            La réponse de la bergère palestinienne au berger israélien, voilà ce qui arrive quand on joue avec des allumettes

                                            Trois roquettes tirées de Gaza. Fuite des centaines d’Israéliens
                                            26 août 2019
                                            Trois roquettes ont été tirées dimanche depuis l’enclave palestinienne de Gaza sur le sud de l’entité sioniste, a affirmé l’armée d’occupation israélienne dans un communiqué sans faire état de blessés.
                                            La télévision publique israélienne Kan a affirmé que le missile a causé un grand incendie sur un des rues principales de Sderot. Des centaines d’Israéliens ont pris la fuite et se sont réfugiés dans des abris, a-t-on ajouté de même source.
                                            ...
                                            ---------


                                            2 interceptées
                                            https://fr.timesofisrael.com/trois-roquettes-tirees-de-gaza-vers-le-sud-disrael/

                                          • Ilan Tavor aka Massada Ilan Tavor aka Massada 26 août 17:33

                                            @njama
                                             
                                            Courir aux abris est bon pour la condition physique smiley
                                             
                                            En réponse aux tirs de roquettes : les FDI ont attaqué des cibles terroristes dans la bande de Gaza.
                                             
                                            Israël a aussi frappé dans la nuit du dimanche 25 au lundi 26 août la position d’un mouvement palestinien prosyrien et pro-Hezbollah dans l’est du Liban, ont rapporté ce groupe et des médias d’État libanais.
                                             
                                            et enfin les forces de sécurité israéliennes ont capturé les terroristes qui ont perpétré l’attaque vendredi, tuant Rina Shnerb, âgée de 17 ans.


                                          • chantecler chantecler 26 août 17:46

                                            @Ilan Tavor aka Massada
                                            Formidable !
                                            Champagne
                                            La vie est belle !
                                            Et ces « terroristes » (comme ils sont morts difficile d’enquêter ! ) sont ils en rapport avec les gilets jaunes ?
                                            Comme ça la boucle serait bouclée !


                                          • njama njama 26 août 18:15

                                            @Ilan Tavor aka Massada
                                            les forces de sécurité israéliennes ont capturé les terroristes qui ont perpétré l’attaque vendredi, tuant Rina Shnerb, âgée de 17 ans.


                                            nous attendons les preuves formelles... ADN ou je ne sais quoi... de crédible.
                                            pas des aveux sous la torture et des boucs émissaires !

                                            Si Israël arrêtait ses provocations permanentes cela irait mieux pour Israël, c’est une évidence, comme est une évidence que « la résistance » se défende contre les agressions récurrentes de l’entité sioniste et y réponde par les mêmes moyens « secrets » forcément puisque elle ne va pas vous dire (pas plus que Tsahal ne le fait) tiens, Ilan nous allons balancer deux ou trois missiles sur vos tronches, là, à telle heure


                                          • njama njama 26 août 18:23

                                            @Ilan Tavor aka Massada

                                            mais qui sont les provocateurs dans cette histoire , qui est l’État voyou si ce n’est que celui qui agresse ? et l’État hébreu espère recevoir notre bénédiction à la suite de ces actions « terroristes » ?

                                            Attaque contre le Hezbollah : Nasrallah promet une réponse imminente à Israël

                                            Hassan Nasrallah a rapproché cet incident des nouveaux bombardements de Tsahal en Syrie, dans la nuit du 24 au 25 août, qui visaient selon lui des positions de son mouvement et auraient tué au moins deux Libanais. L’homme fort du Hezbollah a fait montre d’un ton pour le moins direct : « Je dis à l’armée israélienne aux frontières. Dès cette nuit, préparez-vous, et attendez-nous un jour, deux, trois, quatre... »
                                            Le Liban promet de prendre « toutes ses responsabilités »
                                            le Premier ministre libanais Saad Hariri avait dans un premier temps dénoncé une « agression » israélienne menaçant la « stabilité régionale » qui, selon lui, viole la « souveraineté libanaise » et la « résolution 1701 » de l’ONU ayant mis un terme au conflit opposant les deux voisins en 2006. Saad Hariri a en outre averti que son gouvernement « prendrait toutes ses responsabilités » afin d’épargner au Liban tout développement susceptible de mettre en péril « la sécurité, la stabilité et la souveraineté nationales ».
                                            Le chef de l’Etat, Michel Aoun, a également fustigé l’intervention attribuée à Israël en la qualifiant d’atteinte à « la stabilité et à la paix au Liban et dans la région ».
                                            https://francais.rt.com/international/65272-attaque-contre-hezbollah-liban-accuse-israel-peril-stabilite-regionale


                                          • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus (TRoll de DRame) 26 août 18:56

                                            @Ilan Tavor aka Massada

                                            Court pas trop vite vers le Liban , c’ est coté irakien qu’ il va y avoir de l’ action smiley

                                            Allez zou en route pour teheran , on va quand meme pas laisser l’ iran s’ en tirer a cause des syrien et des libanais soutenu par la vilaine france antisemite .


                                          • Allexandre 26 août 14:12

                                            Israël sait que si l’Iran possède la bombe, il est « fini ». Mais de quel droit ce pays interdirait-il à l’Iran de posséder la bombe ? Les Perses ont une culture bien antérieure aux Hébreux et leur sagesse fait d’eux le peuple n’ayant pas déclaré de guerre depuis plus d’un siècle. Peut-on en dire autant pour les deux alliés fous Israël et EU ? Je vous laisse répondre.

                                            Par ailleurs, Israël a fabriqué sa bombe malgré l’interdiction maintes fois renouvelée de Kennedy. Il en mourra d’ailleurs...tout comme de Gaulle eut à affronter Mai 68 après ses prises de position radicales contre Israël dans la « Guerre des six jours ».

                                            Mais l’Etat hébreu ne respectant aucune résolution de l’ONU, il peut agir en toute impunité !!!


                                            • chantecler chantecler 26 août 14:22

                                              @Allexandre
                                              "Israël sait que si l’Iran possède la bombe, il est « fini ».

                                              Cet état a une vision paranoïaque des choses .
                                              Ce qui est une façon de souder le peuple !
                                              Cela dit l’histoire des juifs européens du 20 ème siècle ,avec le nazisme , n’a rien fait pour soigner cette paranoïa .
                                              Israël s’impose donc, appuyé par les USA et ses groupes de pression sionistes , par la force (colonisations) et possède la bombe atomique , mais la refuse à ses voisins , qui eux la voudraient pour être certains de ne pas être attaqués...
                                              L’exemple de l’Irak, détruit alors qu’il n’était pour rien dans l’attaque des tours jumelles , que nous savons d’origine saoudienne , n’a pas contribué à rassurer les populations du M.O.


                                            • Ilan Tavor aka Massada Ilan Tavor aka Massada 27 août 07:48

                                              Nouvelle réalité de la région...

                                              Impensable il y a encore peu de temps

                                              Le ministre des affaires étrangères de Barhein a déclaré « les destructions iraniennes par Israël ?? légitime défense... »

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès