• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de abelard

sur Nouvelle vidéo sur le 11 Septembre du réalisateur plusieurs fois primé et membre du 9/11 Consensus Panel, Massimo Mazzucco


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

abelard 12 septembre 16:13

18 ans après le drame il est étrange de constater que nous ne sommes toujours pas sortis de l’émotion, cette émotion même qui empêche de réfléchir, ni des invectives haineuses et violentes...

Pourtant. Point n’est besoin d’être un expert en métallurgie, en construction ou en quoi que ce soit pour estimer que la VO n’est pas crédible.

Je ne parle même pas des passeports miraculés, de la valise farceuse, des chasseurs de l’armée de l’air en vacances en Alaska ou des avions vaporisés façon spray au poivre...

Juste de l’effondrement des tours.

Quand on part du présupposé que les tours se sont effondrées sur elles même à cause d’un incendie il est toujours possible de trouver, en dépensant des trésors de matière grise, une raison x ou y pour expliquer que la poutrelle B45 est sortie de son assiette à cause de la température T au point de fusion Bidule etc...

C’est à dire, en bidouillant un peu les paramètres, découvrir une raison logique susceptible d’expliquer l’effondrement de la tour.

Mais c’est oublier que même possible, cet enchaînement de causes n’en reste pas moins de nature exceptionnelle. Pour preuve, aucune tour dans l’histoire ne s’est jamais écroulée sur elle même à cause d’un incendie. Nous sommes ici dans le domaine de l’imprévisible.

La probabilité pour qu’un évènement exceptionnel se produise n’est bien sûr pas nulle mais proche de zéro. Je le répète, aucune tour au monde ne s’est écroulée à cause d’un incendie ni avant le 11/09 ni après.

Il n’empêche que la survenance d’un évènement hors norme, si elle n’est pas probable reste possible.

Mais si maintenant, au lieu d’analyser les évènements tour par tour, on les considère dans leur globalité, on ne peut qu’admettre que ce jour là trois évènements hautement improbables se sont bel et bien produits et de plus pour des raisons à chaque fois différentes (les tours jumelles n’ont pas été percutées par le même avion, à la même vitesse, selon le même angle, au même étage etc. Et il n’y a pas eu d’avion du tout sur le WTC7).

Or la probabilité pour que trois évènements exceptionnels à causes différentes aient lieu le même jour est si faible qu’en comparaison la chance de naitre d’une femme vierge et de marcher sur l’eau est de l’ordre du quotidien.

Pour croire à la VO, il faut croire aux miracles.

C’est sans doute sur la croyance que se joue l’affrontement entre complotistes à gouvernement US contre complotistes à barbus pouilleux.

Si je vous annonce que mon voisin de palier Bernard Lambert a passé son week-end à marcher sur l’eau, vous me regarderez à coup sûr d’un oeil torve en haussant les épaules. Mais si je précise, Bernard Lambert le fils de Dieu, là soit vous hausserez les épaules encore plus haut, soit vous me demanderez des précisions car si Bernard Lambert est le fils de Dieu alors il a pu marcher sur l’eau.

C’est parce que les chrétiens considèrent que Jésus est le fils de Dieu qu’ils peuvent gober tout le reste (la marche sur l’eau, la naissance « pure », la multiplication des petits pains etc.) et pas l’inverse. C’est à dire que les miracles ne sont pas là pour « prouver » la nature divine de Jésus, mais qu’on accepte de croire aux miracles en raison de la filiation divine de Jésus. Il s’agit en gros de l’inverse d’un raisonnement scientifique. On part des conclusions pour justifier les faits.

C’est à cause de ce genre de raisonnement que Galilée a eu quelques soucis à son époque. Son héliocentrisme qu’il était en mesure de prouver se heurtait à la conception géocentrique de ses contemporains. Le géocentrisme professait que comme Dieu avait créé la Terre et l’homme à son image, elle ne pouvait être que placée au centre de l’univers. Ici aussi, on part des conclusions pour justifier les faits, même s’il faut les tordre au passage, même s’ils ne correspondent à aucune réalité.

Les raisonnements des pro-VO sont du même ordre. Comme il est pour eux impossible d’envisager une quelconque responsabilité du gouvernement américain dans ces attentats (Dieu a créé la Terre) alors tous les faits doivent prouver que ce gouvernement n’est pour rien dans l’histoire (la Terre est au centre de l’univers), quitte à croire aux miracles...

C’est aussi ce qui explique l’extrême virulence des propos de ces gardiens du Temple, de la violence qu’ils emploient contre tous ceux qui osent douter. Pour un croyant fanatisé, tout doute est déjà un blasphème.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès