• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

abelard

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 29/09/2012
  • Modérateur depuis le 16/04/2013
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 5 645 203
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 129 82 47
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique








Derniers commentaires



  • abelard 2 juin 13:20

    @Massada
    Très cher Massacrada, 
    Il me semble que la décence minimale consisterait, pour un israélien, à fermer son tout petit clapet lorsqu’il s’agit de meurtre de journaliste. (Et d’ailleurs pour tout ce qui concerne les massacres, vols de terres, ignominies diverses et variées, ultra-radicalisme religieux, etc.)
    Mais évidemment, la décence, pour un adorateur du « Roi David ressuscité » (ce miraculeux Netayouyou et sa horde) n’existe pas plus que l’honnêteté et l’intelligence.
    Déshonneur des Juifs



  • abelard 31 mai 12:07

    @Massada
    Enfin un éclair de lucidité, cher Massacrada !
    Depuis le temps, je commençais à désespérer...
    Vous avez raison : « il n’est plus possible de s’imposer dans les guerres contemporaines. »
    Et c’est d’ailleurs pour ça que vous ne gagnerez jamais votre guerre en Palestine.



  • abelard 15 septembre 2020 11:14

    @assouline

    « Manque de bol pour eux, plus il fait chaud, plus il pleut, et plus la planète reverdit. C’est le constat que fait la NASA : « La terre est plus verte qu’il y a 20 ans ! » »

    En effet, s’il est une constante dans l’histoire du climat terrestre c’est bien celle là. Le chaud est humide et le froid est sec.
    Savez vous que lors du dernier maximum glaciaire le désert du Sahara avait triplé de surface ?
    Ecoutez donc cette conférence magistrale du préhistorien François Djindjian. Vous cesserez de colporter des billevesées...

    Si vous manquez de temps, écoutez ses conclusions à 55’ et surtout sa réponse à la dernière question à 1h 35’50’’

    https://www.youtube.com/watch?v=7QLrw-66Ir4




  • abelard 13 septembre 2020 18:54

    @Captain Marlo
    Oui tout à fait.
    Vous oubliez dans les causes du verdissement l’augmentation de la concentration en CO2 qui n’est bien sûr pas un gaz polluant mais la nourriture des plantes.

    Puisqu’on parle de climat, et pour en revenir à ma critique de la dénonciation de droite de l’écologisme, je voudrais citer le cas de Benoit Rittaud.
    Voilà un homme engagé dans le combat contre le climatostrophisme et les élucubrations du GIEC. Ce qui le rend très respectable à mes yeux.

    Hélas il est aussi un homme de droite.
    Et la droite est, comme chacun sait, totalement eurolâtre. Voilà donc notre bon Benoit qui se met à pondre des articles pour condamner le Brexit et insulter BoJo.
    Passer son temps et son énergie à combattre le réchauffisme et « en même temps » chanter les louanges de la commission européenne et de son plan absurde de transition énergétique, c’est ce que j’appelle de la schizophrénie.



  • abelard 12 septembre 2020 20:55

    @Captain Marlo
    Sur ces points là, je vous donne tout à fait raison. Et il y aurait même bien d’autres choses à dire. L’auteur de l’article a aussi raison quand il évoque le malthusianisme de ces idéologues.
    Hélas, ce droitardé fait un contresens manifeste quand il parle « d’écolos pastèques ». « verts à l’extérieur, rouges à l’intérieur ». Il s’agit d’une image en ce moment très à la mode chez les mous du bulbe.
    En ce qui me concerne, j’adorerais qu’ils soient rouges, même sans l’afficher. Ce qui n’est hélas pas le cas. Comme vous le soulignez, ces écolos sont beaucoup plus bruns à l’intérieur que rouges. Il existe aussi une tradition écologique-biologique, propre à l’extrême droite que les nazis n’ont pas reniée, bien au contraire.

    Ce qui me fascine chez les critiques « de droite » de l’écologisme, c’est justement le grand écart qu’ils sont obligés de faire, à rendre jalouse une gymnaste roumaine.
    D’un côté pourfendre l’idéologie écologiste, et encore une fois souvent avec raison. Et de l’autre ne surtout pas accabler l’Europe et ses plans écologiques délirants pour ne pas gêner ni les patrons, ni les banquiers.
    Je n’aurais jamais voulu me trouver dans la tête d’un droitardé, mais en ce moment ça tient de la schizophrénie.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité