• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Colombot

sur Marché du travail du « numérique » : la grande esbroufe ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Colombot 14 septembre 2019 22:42

@HClAtom

Je profite de cette réponse particulière pour remercier tous les auteurs de commentaires, tous très intéressants, de mon article.

La première problématique que vous soulevez porte sur les emplois induits et peut être vue à deux niveaux. Le premier, général, comporte plusieurs angles d’analyse, même si on peut contester l’amalgame : destruction créatrice de type schumpétérien, déversement de type sauvyen, gains pour les acheteurs liés à la productivité etc...Mc Kinsey était passé maître dans le calcul « optimiste » de tels emplois, en éludant en particulier les emplois détruits.

En l’occurrence, on cherche à nous vendre que le « numérique » est LE « déversoir ». C’est le second niveau. Il me semble que nous sommes d’accord pour le contester, notamment en raison de la productivité du secteur. Néanmoins, il y a bien eu ces dernières années une résurgence de la pratique du codage, notamment avec le logiciel libre. Mais d’une part, les systèmes de formation et les personnels ont largement répondu et d’autre part, je suis d’accord avec vous pour y voir un phénomène transitoire.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès