• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Ecométa

sur Prix Nobel de la philanthropie


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Ecométa Ecométa 17 octobre 11:27

« Le domaine de spécialisation de la franco-américaine est, sans grande surprise, la microéconomie, par opposition à la macroéconomie, ce qui la rend moins suspecte ».

Comment, sinon dans un esprit malade d’économiste, tenant de la guerre économique et non de l’économie proprement dite : comment peut-on opposer microéconomie et macroéconomie ? Pour mieux diviser et mieux régner !

En toute logique c’est la micro qui fait la macro : non ? Sans microéconomie il n’y a pas de macroéconomie ! De même que sans société il n’y a pas d’économie possible ; ontologiquement, par nature l’économie n’est pas mathématiques, ni physique : l’économie est de nature sociétale ! Donc déontologiquement, l’économie doit être sociétale  ! Mais, cela, ce « tel quel » naturel et non ce « comme-si » totalement dogmatique « béni-oui-oui » , fantasmagorique et tiotalement surréaliste : les économistes, Nobel oblige, s’en foutent « royalement » !

Microéconomie et macroéconomie ne doivent pas être opposées car elles ne font qu’un : elles font l’Économie !

En microéconomie, modéliser le comportement des agents : pour quoi faire ? Bien les comprendre, en termes d’entendement, et mieux les servir... ou pour mieux les manipuler et les asservir ?

Qu’est-ce réellement, en termes de « tel quel » et non de « comme-si » ; qu’est-ce réellement que l’économie ? L’économie n’est pas un système de création de richesses... ou alors que pour les nantis, et de privatisation de la richesse pour eux-seuls. L’économie ne se limite pas à un système de production, de distribution ou de consommation, ni à son financement... au financiarisme comme actuellement !

Ce ne sont là que des « moyens », de simples moyens à mettre en œuvre , des « sous-systèmes », auxquels l’économie système sociétal complexe ne peut être réduite sauf de manière sophiste et cynique par des affairistes tenants de la guerre économique ! L’économie doit se définir par sa « finalité » et non par ses moyens à mis en oeuvre : une finalité déontologique qui est la satisfaction de tous les agents économiques quels qu’ils soient ; et pas seulement celle du monde de l’entreprise, des propriétaires des moyens de production, de distribution ou de financement tous tenants de ce système inique qui n’a rien d’économique mais qui tout de la prévarication au sens ou il ne remplit pas le rôle pour lequel il doit exister : la satisfaction du sociétale !

Il en va d’ailleurs de même pour le système politique sensé être l’organisation sociétale, et qui relève pareillement de la prévarication !

Étant donné l’étymologie du terme économie (logique d’ensemble) qui lui donne son véritable sens déontologiquement : quel est le contraire du concept d’économie ? C’est l’« individualisme » ! Et c’est bien là où le « bât » blesse, cet « individualisme méthodologique », méthode qui domine la science économique ou plus exactement les sciences économiques car elles sont pléthores comme autant de moyen à mettre en œuvre, qui, le plus souvent s’ignorent les uns les autres et même se combattent, et sont comme de véritables armes de destruction massive de l’économie sociétale. un individualisme méthodologique qui confine à la chose pour la chose et à la chose imbécile ; à l’épi-phénoménologique en termes d’approche et au paroxysmique, à l(’abus de tout, en termes d’application ! 

La logique économique est une logique fantastique ; je parle de la vraie économie, celle du « tel quel » et non du « comme-si » ; la logique économique , logique d’ensemble veut que toute dépense à un endroit soit une recette ailleurs ! C’est le contraire du capitalisme qui entend que toute dépense rapporte principalement au capital ou à la finance et accessoirement, par ruissellement, aux autres agent économiques ; partant du principe sophiste et cynique, qui est celui d’Emmanuel Macron, que ce sont les riches qui font l’économie et non ceux qui font la valeur ajoutée. Je dis Emmanuel Macron car je ne veux pas dire Président de la République, car il est le seul président de la chose privée et non de la « Res-publica ... de la chose publique, de la »République" dont il n’a que cure et qu’il entend réduire à une simple expression. Son but c’est la destruction de la chose publique : du service publique !
.
Quand ferons-nous réellement de l’économie au sens complexe et « étymologique » du terme ? De règle d’ensemble et non de règle particulière : du latin « oeconomia », organisation, du grec « oikonomia », « oiko » la maison et « nomia » la règle, et par extension la règle d’ensemble.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès