• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de eric

sur Les inutiles ont pris le pouvoir partout


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

eric 4 novembre 08:44

Caricatural. Oui, le principal but des bureaucraties etatiques et para étatique, vivant de la dépense publique, est de persévérer dans l’être et de se développer pour se développer. Mais les questions des banques, des actionnaires ou du capital, n’ont rien a voir. 1 l’inflation bureaucratique entrainant la stagnation économique, sociale, culturelle, et à la fin démographique, existe même sans actionnaires. Regardez tous les socialismes réels. 2 On nous dit, si vous aviez acheté des actions il y a 100 ans, vous seriez milliardaire..Sauf qu’il ne reste quasie plus des quotés il y a 100 ans. Elles ont fait faillite, et le contribuable n’a rien payé. Plus récemment, l’Etat a prété des liquidités pour sauver des établissements. Ils ont remboursé avec intérêts. La pluspart des plus riches d’aujourd’hui, sont des nouveaux riches parti de rien. Pas des héritiers. 3 quel intérêt pour les banques, dans une situation où avec des intérêts négatifs, elles payent pour préter ? A qui profite le crime (une taxe sipplémentaire sur l’épargne), à ceux qii emprintent beaucoup pour consommer et non investir. Les bureaucrates et leurs clientèles. 4 Les actionnaires, les banques, sont comme les autres ou presque. Leurs revenus sont déterminés par l’état, avant presque tout autres facteur (travail, ingéniosité, recherche, etc....). Le taux d’impôt importe presque plus que le taux de profit. La capacité à lui echapper. optimisation, fraude, exil fiscal, investissement à l’étranger itou. Pour les particuliers c’est pareil, sauf que c’est moins facile.

La principale vocation de Macron, n’est pas d’enrichir les banquiers, mais d’assurer l’alimentation des bureaucraties. Il ne diminue pas l’impôt des riches, mais de ceux qui ont le choix. Par exemple acheter des titres étrangers, plutot que de la dette française. Il taxe à mort l’immobilier, des tres riches et des moins riches, parce qu’il est immobile, comme son nom l’indique.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès