• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Hijack

sur Aux armes, citoyens !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Hijack Hijack 8 novembre 13:23

Article, qui sort du lot d’incompréhensions, du tout et n’importe quoi au sujet de l’islam.

Juste parcouru l’article et pas encore lu les commentaires ...

Mais ... juste une chose, qui va en surprendre quelques uns. La Charia ... dont bcp (qu’ils soient musulmans ou pas) en font des tonnes pour rien, absolument rien. Présent qu’une seule fois dans le Coran, le terme sharî’a renvoie à l’idée de « chemin vers la Source », mais dans sa pratique courante, depuis l’apparition des grands corpus juridiques au VIIIème siècle, il désigne une « interprétation de la Loi divine ». Les interprétations (comme les chemins) ne peuvent être uniques, puisque chaque théologien diffère dans son approche des textes considérés comme sacrés.

.

Sauf que dans l’islam (celui bien compris, ne prenant pas Dieu pour un con, père fouettard barbu et méchant, jetant les mauvais croyants au feu de l’enfer) ... même en parlant de loi Divine, ça signifie simplement que tel ou tel pays (musulman ou pas) fonde ses propres lois, d’après des règles Divines ... le Code Napoléon se base sur la Bible pour les principales règles (ne pas tuer, ne pas voler, ne pas violer etc ...) ... Ce qui veut dire, qu’un croyant musulman vivant en France, en Suède, aux Usa ... ou ailleurs, doit se fier et respecter les lois du pays (les coutumes, qui plus est, ça va de soi, sauf exceptions comme la nourriture dont chacun est libre de consommer ce qu’il souhaite).

Exceptions : Évidemment, de nos jours, si un pays dévie des lois Divines (mariage pour tous etc ...) ... le seule responsable est l’état lui-même et non les gens, qui ne sont jamais obligés de suivre certaines dérives anti naturelles. De même que si ce pays agresse un autre pays ... nul n’est obligé de suivre cette politique. 

Pour tout le reste ... seule la loi du pays où on vit compte pour le principal ... tous ne sont pas obligés de manger des escargots ou du porc (ce sont des détails) ...

.

Détournement moderne de la notion de sharî’a 

L’utilisation dans le langage courant de l’expression « la charia » est au mieux erronée, au pire manipulatrice. La volonté d’incorporer ce mot arabe au français s’explique par l’absence d’équivalent transcrivant ces idées. Mais, lorsqu’il quitte le champ restreint des personnes comprenant cette notion, pour se retrouver dans le langage médiatique, la puissance de ce concept n’est pas même effleurée.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès