• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de JP94

sur Crash du Boeing ukrainien à Téhéran : Des questions restent sans réponse


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

JP94 14 janvier 21:53

Très intéressante analyse comparative, qui amène à réfléchir un peu plus avant sur la médiatisation différentiée.

N’oublions pas, pour le vol MH17, qu’il avait été spécifié qu’au cas où les résultats de l’enquête incriminerait l’Ukraine fasciste ( car après tout, toute l’Ukraine ne l’est pas), les enquêteurs s’engageaient à ne pas rendre les résultats publics.

D’où je conclus logiquement, en l’absence de preuves du côté occidental, qu’elles incriminent l’Ukraine fasciste.

Et puis, à propos de crimes de cette Ukraine, il reste ceux impunis commis à Odessa et où les fascistes se filment ...donc les preuves sont.

Dans la foulée du Maïdan  « le coup d’Etat fasciste organisé par les Etats-Unis » (ouvrage de Stephan Lendman, tout à fait documenté ( traduit de l’américain aux Ed. Delga) il y a les attentats qu’on connait moins : 

De jeunes Criméens, qui avaient voulu voir le Maïdan au début, ont compris de quoi il s’agissait, et ont repris le car pour la Crimée aussitôt, mais trop tard : les fascistes interceptaient les cars, en faisaient descendre les occupants et assassinaient froidement ceux qui ne parlaient que le Russe.

Bien sûr, toute la Crimée a su cela, et ça explique la volonté populaire de se protéger des fascistes, le seul moyen étant que la Crimée revienne sous souveraineté totale de la Russie. 

96%, ça se comprend aisément ...quand le fascisme vous menace : les ex-Soviétiques, eux, savent ce que c’est réellement, pas les collabos du Parlement européen...


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès