• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Samson

sur Je suis pangolin, je suis civette, je suis chauve-souris… et je suis innocent


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Samson Samson 12 février 09:52

« Le pangolin serait l’animal coupable »

Excellente nouvelle !
Car si l’on peut dans la transmission des zoonoses se poser à bon droit la question des « culpabilités » respectives de l’animal mangé ou de son consommateur, ce genre de nouvelle ne peut que limiter l’appétence du gourmet raffiné envers des espèces en voie de disparition.

A quand la « culpabilité » du rhinocéros dans la consommation de la poudre de sa corne pour restaurer les virilités défaillantes, ... tant bien entendu qu’épargné par les aléas de ces coutumes barbares, le consommateur de cuisses de grenouilles peut continuer à digérer tranquille ... ???

Trève de plaisanterie, quand la bonne parole médiatique et les filtres appliqués aux réseaux sociaux visent surtout à éviter toute panique en s’abstenant fort vertueusement de toute remise en question des chiffres officiels fournis par la Chine sur la réelle ampleur de la pandémie (ici en français), ainsi que sur les suspicions d’une origine hélas « trop » humaine à l’« efficacité » de ce coronavirus, apparemment apte à élégamment résoudre la cornélienne question du financement de nos retraites (autre lien ici, et sa traduction française ici).

Car qui peut honnêtement croire qu’un virus certes agressif mais du niveau de la « grippe » suffit à justifier la mise en quarantaine d’une population équivalente à bientôt l’ensemble de la population €uropéenne, ainsi que la mise à l’arrêt d’un des piliers industriels de l’économie globalisée ???

En vous présentant mes respectueuses salutations ! smiley


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès