• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Loulou

sur Sommes-nous seuls dans l'Univers ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Loulou 12 février 20:47

BONSOIR !

Cette question revient à se demander si ou ou non Dieu existe. Dieu est-il le Créateur que nous imaginons, le comparant à un horloger qui seul est capable d’assembler ces mécanismes qui, dans certaines cathédrales, sont prévus pour des siècles, montrent les signes Astrologiques etc. Quelqu’un ou Quelque Chose ou bien un Phénomène Intelligent serait donc à l’orgine non pas de l’ Univers mais des Univers et même, allons jusque là, « de l’Au Delà » des Univers. Le Royaume de Dieu ?

Toute personne intelligente se dit : puisque nous existons sur une planète hospitalière, une ou d’autres planètes plus ou moins identiques doivent bien exister et abriter des êtres intelligents. Oui, mais s’ils n’étaient pas intelligents ou pas encore ? Des dinosaures peut-être ? S’ils étaient méchants, cupides, à la recherche d’autres planètes parce qu’ils auraient bouisillé la leur ? Je lisais beaucoup sur ces sujets dans ma jeunesse ! On peut poser le problème autrement et avouer qu’en fait, soit on n’en sait rien malgré nos télescopes, satellites et autres « explorers » qui n’ont rien trouvé d’intéressant pour l’instant. Ou bien alors de dire que, non, décidement, nous sommes uniques, à l’époque où nous vivons tout du moins, dans cet Univers hostile et en perpétuel bouleversement. La probabilité est peut-être bien plus grande que nous soyons seuls et uniques ou alors il s’agirait d’autres formes d’êtres mystérieux. Et donc qui n’auraient pas besoin de terre ferme ni d’eau pour exister, à savoir de purs esprits, bien entendu.

On tourne en rond ! Mais ça n’a pas d’importance. Non, vraiment, pas d’OVNIS non plus, seulement des témoignages sincères concernant des phénomènes inexpliqués et donc pas nécessairement des « extraterrestres » en vaisseaux spatiaux. Il serait absurde qu’ils ne se manifestent pas purement et simplement en s’adressant à nous d’une façon ou d’une autre. Et s’ils aimaient la soupe aux choux nous ne refuserions pas de leur en servir !


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès