• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Daniel PIGNARD

sur #Covid-19 : la stratégie française en question [#tests #Chloroquine…]


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 25 mars 08:46

@pemile

« Son papier ne respecte pas les bases éthiques d’une publication scientifique. »

 

Qui a établi les règles des publications scientifiques ? Est-ce efficace contre les études bidon ?

 

Un article signé d’une douzaine de chercheurs sur le réchauffement climatique très rapide paru dans la revue « Nature », jugé bidon, il vient d’être retiré :

https://lesmoutonsenrages.fr/2019/10/02/retractation-dun-article-de-nature-sur-le-rechauffement-des-oceans/#more-123550

 

Le livre de Gérard Nissim Amzallag, de l’université hébraïque de Jérusalem, « La raison malmenée », CNRS EDITIONS, sous-titré : de l’origine des idées reçues en biologie moderne. La 4è de couverture en résume bien la teneur :

« G.M. Amzallag montre en quoi les vérités les plus inébranlables de la biologie moderne doivent souvent leur autorité à des considérations souvent fort peu scientifiques, qui elles-mêmes, se voient agrémentées du précieux label d’objectivité. Plus encore, c’est la méthode même d’investigation qui se trouve affectée par une telle confusion, engendrant une pathologie chronique : La fraude scientifique. Ce n’est pas le simple méfait ...mais bien une infidélité générale à la réalité, ouvertement affichée et pleinement légitimée par la méthode même. »

Nature a publié la thèse portant sur la recherche cellulaire donc en biologie (bluff à tous les étages) d’une japonaise pourtant vérifié par des scientifiques. Comment se fait-ce ?

http://www.lepoint.fr/science/japon-la-starlette-de-la-recherche-cellulaire-clouee-au-pilori-03-04-2014-1808543_25.php 

 « C’est un des chercheurs ayant travaillé avec Mme Obokata qui a déclenché le scandale en exigeant que la publication de la thèse soit annulée, au motif que des éléments étaient faux. Il aurait dû exercer son pouvoir de contrôle avant et est donc aussi en partie responsable, même si les irrégularités sont le fait de Mme Obokata seule, a jugé le comité d’enquête. »

Et maintenant ça : http://www.sciencesetavenir.fr/decryptage/20150410.OBS6893/un-celebre-biologiste-francais-accuse-de-manipuler-ses-resultats-scientifiques.html


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès