• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Jean-Paul Tisserand

sur Hydroxychloroquine : deux questions cruciales restent sans réponse


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Jean-Paul Tisserand Jean-Paul Tisserand 6 juin 00:56

@Roubachoff
Je vous réponds encore une fois. C’est la dernière, car il est inutile d’argumenter avec un interlocuteur aussi buté et aussi discourtois. Au sujet de ma tribune (dans laquelle je me fonde uniquement sur des arguments logiques, ne voulant pas m’avancer sur le terrain médical puisque je ne suis pas médecin, comme je l’ai assez répété) que vous citez, vous assénez et dénigrez sans argumenter. Quoi d’étonnant si vous ne prouvez rien sur le fond ? Je ne crois pas que tel soit d’ailleurs l’objectif d’un intervenant qui, dans une autre réaction à la présente tribune (5 juin à 1h02), assène que les masques ne servent à rien, surtout compte tenu de l’usage qu’en font les gens ... On dirait du Sibeth Ndiaye ! Certes, vous dites exactement le contraire le même jour à 18h19 : vous n’en êtes pas à cela près… Quant à Neil Fergusson, admettons un instant qu’il ait berné tout le gouvernement britannique (!). Eh bien, cela n’aurait dû empêcher aucune autorité de faire, faute d’une étude conclusive, le parallèle avec la grippe espagnole de 1918-1920 et, dans le doute, de préconiser la plus extrême prudence. Alors, la meilleure solution, c’est de ne pas porter de masques et d’aller se balader dans les grands magasins ? Ou de porter des masques quand même ? Devant tant de mauvaise foi et d’incohérence, je n’ai plus qu’à dire : fermez le ban ! Fin de la discussion.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès