• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Jonas

sur Un sondage explosif : 74% des jeunes musulmans de moins de 25 ans rejettent les lois de la république


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Jonas 6 septembre 2020 13:27

@moderatus
Je suis d’accord avec vous , lorsque vous condamnez la lâcheté de nos dirigeants , qui ont contribué à l’immigration sans contrôle et ont fermé longtemps les yeux sur le fanatisme musulman au nomes « droits de l’homme »

  @moderatus , moi je ne sépare par les musulmans immigrés en France des musulmans des pays musulmans. Ce sont les mêmes. Mais les uns bénéficient de l’Etat providence , les autres subissent la misère , la pauvreté , l’analphabétisme, le manque d’éducation et de culture de leur pays. 
Je vous prie instamment @moderatus , de prendre , quelques minutes de votre temps , pour aller sur YouTub, pour regarder l’intervention d’ Ibrahim Issa , de la chaine Al-Hura TV, du 14 avril 2019. Il a porte un démenti aux « sociologues du 9/3. 
Que dit Ibrahim Issa. 
<< L’Etat islamique ne disparaîtra jamais, Al-Qaïda ne disparaîtra jamais , à moins que nous nous débarrassons du »triangle noir«  Il s’agit de la croyance incontestée de la plupart des musulmans que leur passé fut un rêve devenu réalité, un âge d’or glorieux et angélique.Premier côté. Le deuxième côté de ce triangle est la croyance qu’ont la plupart des musulmans que ce passé glorieux doit être rétabli : l’âge d’or , où les gens allaient tels les anges ailés... Le troisième côté de ce »triangle noir« est la conviction qu’ont certains musulmans que ce passé doit être rétabli au prix même de la violence , la contrainte , la cruauté , la brutalité , l’épée et des bombes. Nous ne nous débarrassons de ce »triangle noir " que si nous admettons que notre passé est constitué de bons et des mauvais aspects et qu’il n’est pas nécessaire de le rétablir. Il est révolu. Nous devons vivre nos vies à notre époque et dans notre monde , selon une nouvelle compréhension de la religion. 


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès