• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Lionel Scheepmans

sur Tout le monde, ce n'est pas n'importe qui


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Lionel Scheepmans Lionel Scheepmans 20 février 17:48

@alinea

Effectivement, c’est le contexte qui apporte un aspect péjoratif à un mot ou une expression. Raison pour laquelle dans mon argumentation, j’ai essayé de déterminer deux contextes précis. D’une part, les projets Wikimédia, d’autre part, les élections législatives.

À mon sens tout le monde désigne une entité plurielle et n’importe qui une entité singulière. Impossible donc d’affirmer que « tout le monde est n’importe qui » ni que « n’importe qui est tout le monde ».

Cordialement,


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès