• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de rpplbis

sur Il n'y a pas de féministes


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

rpplbis rpplbis 6 mars 15:21

Cyrulnik sur France Inter : « On a besoin des autres pour devenir soi-même. »


Les autres ont fait un portrait de moi fallacieux, impossible (ils me reprochent des choses incompatibles) et ils ont décidé de la vie de mes enfants et de moi-même sur ces mensonges. Quand vous lisez ce qu’ils ont écrits de moi, vous ne pouvez pas comprendre comment je peux plaire à une femme et faire avec elle trois enfants, il faut qu’elle soit aveugle et folle.


Les autres : des magistrats, des gens de loi et leurs mandatés.

Les choses incompatibles. Dans les 30 pages de haine tournées contre moi, il est dit et répété que je me prends pour la mère de mes enfants et une phrase et une seule traite du fait que la mère ne demande pas la résidence du fils ainé : je donnerais à cet adolescence, l’éducation virile dont il a besoin. D’un coup, je redeviens viril, et c’est ce qu’il faut.

Selon la loi, le juge ne peut pas séparer les fratries. Il est donc dans l’obligation de demander à la mère de formuler une autre demande. Le féminisme est un suprémacisme : donc la mère n’est pas interrogée, elle le point de départ. L’homme doit être abattu.

J’ai écrit 5 lettres à Cyrulnik. Je lui dis en gros que son concept de résilience est retourné, parfois agressivement, contre moi. Il ne m’a pas répondu.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès