• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Jean-Paul Foscarvel

sur L'effondrement des connaissances, une stratégie du nouveau capitalisme


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Jean-Paul Foscarvel Jean-Paul Foscarvel 13 juillet 19:58

@infraçon
Nous vivons une dystopie dans le réel. Pour changer les choses, il faut d’abord analyser le dysfonctionnement de la société.

Le dysfonctionnement majeur provient de la captation du pouvoir politique, économique et culturel par une minorité pour laquelle tout est dû.

Ils façonnent la société à l’image de leurs désirs les plus fous et nous condamnent par la même occasion. Seule une réaction de la société peut empêcher sa destruction. Mais pour cela, il faut qu’elle prenne conscience de ce qui arrive.

Mais nous sommes en période d’accélération et il devient évident que l’élite prédatrice actuelle est devenue dangereuse pour la population. La question est de savoir quand aura lieu cette prise de conscience, ce basculement. La recension des faits participe de cette évolution. Il y aura un moment où les divergences seront futiles face au besoin de s’opposer à la destruction des humains par les prédateurs.

Ceci dit, si vous avez des idées pour changer le cours des choses, partagez les, elles sont précieuses. Nous sommes à un moment où il ne s’agit plus de s’entre-critiquer, mais de construire en commun une résistance pour notre propre survie collective. Chaque vision différente peut être complémentaire, même si parfois contradictoire.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès