• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Jean-Paul Foscarvel

Jean-Paul Foscarvel

Cadre "de base" en entreprise et auteur de textes divers, nouvelles et pièces de théâtre.

Tableau de bord

  • Premier article le 07/04/2008
  • Modérateur depuis le 05/07/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 56 521 1511
1 mois 1 2 43
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 121 100 21
1 mois 2 2 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Jean-Paul Foscarvel Jean-Paul Foscarvel 24 août 15:06

    @jef88


    Je me suis aussi posé la question.

    Mais là, ce serait la preuve d’une incompétence grave, voire criminelle.

    Je me souviens, à Paris, d’un immeuble où tous les balcons étaient interdits et étayés, sauf une rangée qui manquait.

    Ils avaient tout simplement « oublié » les fers. Un des balcons avait chuté, ayant entrainé les autres.

    Dans ce cas, on est au-delà de l’impéritie !


  • Jean-Paul Foscarvel Jean-Paul Foscarvel 23 août 15:17
    Oui, l’homme est contre-nature.

    C’est sa force et sa tragédie.

    Dans la folie de vouloir maîtriser la nature, il la détruit.

    Il crée des continents de plastique, détruit des espèces dont les origines remontent à plus loin que lui, modifie dramatiquement le climat, invente des monstres OGM dont il n’a pas la moindre idée des résultats à long terme, maitrise la bombe atomique pour s’autodétruire, ou croit maîtriser l’énergie atomique qui lui échappe de temps en temps, construit des avions que se crachent et des ponts qui s’effondrent...

    En réalité, l’homme est fragile, grandiloquent, arrogant, et ne se rend compte des effets néfastes de ses activités qu’après les catastrophes.

    Avec le système capitaliste, c’est la cupidité de quelques uns qui l’emporte sur le reste. Faire de l’argent avec n’importe quoi, quelles que soient les conséquences.

    Aujourd’hui, la façon la plus commode est de créer des logiciels de service ou de communication (les GAFAS), qui en réalité servent à nous espionner ou nous marchandiser.

    Parmi ces quelques uns, désormais, d’aucuns sont convaincus que modifier, voire fabriquer l’homme (un homme nouveau ...), peut rapporter beaucoup.

    Mais l’autofrabrication de l’homme par lui-même peut amener à des désastres où notre futur va se voir assombri par l’anéantissent. Ceci ne gêne guère nos cupides high tech.


  • Jean-Paul Foscarvel Jean-Paul Foscarvel 12 août 09:56
    Les machines désirantes de Deleuze se sont métamorphosées entre l’intérieur et l’extérieur, constituant le vecteur unique du corps sans organe.

    L’autophilie a ainsi trouvé son instrument. Le réel s’éloigne, remplacé par un idéel sans idéal où chacun s’éprend de son soi. Une société solipsiste se forme alors, désormais dédiée au vide qui ne l’habite même pas.


  • Jean-Paul Foscarvel Jean-Paul Foscarvel 8 août 14:46
    Comme tout est dialectique, pour se rafraichir, rien de tel qu’un bon thé bien chaud !




  • Jean-Paul Foscarvel Jean-Paul Foscarvel 8 août 13:34
    Amazon ne fait rien !

    Il collecte automatiquement des données, prend les commandes, et envoie le paquet via les postes locales (en France via collissimo le plus souvent).

    Sa force est sa force (c’est redondant). Il assèche les fournisseurs et fait payer les intermédiaires par le « client », car il a la possibilité de les couler.

    Sa force, c’est sa collecte d’information (comme tous le GAFA), espionnage en ligne via des algorithmes de plus en plus complexes qui bientôt anticiperont vos désirs avant que vous en ayez conscience. Cela leur permet de vous envoyer de la pub en fonction de vos achats ou souhaits.

    lls ont développé des enceintes connectées qui vous espionnent chez vous. Bientôt, quand la femme dira à son mari « Je trouve que le frigo est un peu vieillot », la commande sera passée automatiquement et le lendemain le livreur changera le frigo sans que vous n’ayez rien à dire.

    Bref, une entreprise tentaculaire qui met l’autonomie des citoyens en péril, comme les autres GAFA
Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès