• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de EL Yagoubi

sur Bouillabaisse frelatée


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

EL Yagoubi 4 septembre 01:05

Merci Elric de cet éclairage fort sur des vies dans une ville livrée à la prédation et aux acteurs de la destruction dans un silence violent. Mais ce qu’on ne sait pas est plus important de ce qu’on connait dans cette ville. Même les oiseaux se font rare à cause du manque des arbres et espaces verts pour se nourrir, se reposer et se reproduire. Ils ne se reproduisent pas à cause des bataillons des rats qui peuplent tous les coins. Quelle horreur ! vous prenez la longue rue « Paradis », rue Olivier et d’autres et d’autres, vous ne percevez aucune plante ou un petit arbre, à part quelques pots de fleurs accrochés dans des fenêtres noircis de pollution. Respirer à Marseille est un luxe et ivre est un risque majeur. 


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès