• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

INNA

Les FEMEN étonnent, scandalisent ou fascinent....Mais d'où viennent-elles ?

Voici là une question qui mérite une réponse.

Même si leurs méthodes ne sont pas du goût de tout le monde, elles ont montré que la non violence émergique, spectaculaire était possible et même payante.

Même à terre, elles continuent à défendre leurs idées.

Ce livre de Caroline Fourest ne peut pas laisser idifférent ceux et celles qui veulent mieux comprendre ce "phénomène" !

« Inna »

Roman de Caroline Fourest

Editions Grasset

Janvier 2014

389 pages

 LES SOLDATES

Ce livre pourrait être un essai puisqu’il relate des événements actuels et participe à l’analyse d’une situation et d’un combat : celui des fameuses Femen.

J’opte plus pour le roman car c’est une histoire courte, certes mais palpitante et bien humaine qui est racontée.

Evidemment on est assez loin des livres d’enquêtes de Caroline Fourest, ce livre est un peu différent, très différent d’ailleurs, révolutionnaire et quelque peu intime.

Inna est une toute jeune femme, entrée dans l’action féministe en Ukraine contre le système patriarcal, la dictature et le sort qui est fait à la femme objet qui n’a que deux voies possibles : la prostitution ou le mariage sans égalité.

Elle rencontre un peu par hasard le mouvement Femen qu’elle finit par « épouser » même si, pudique, elle ne comprend pas l’intérêt de manifester les seins nus.

Elle est vite conquise et devient la cheville ouvrière du mouvement, voire même « la cheffe ».

Certains la considèrent comme la Passionaria du féminisme révolutionnaire, de celui qui va défrayer la chronique, surprendre, étonner, scandaliser certains et en galvaniser d’autres.

Elles sont partout, en Ukraine contre l’obscurantisme religieux et la défense du droit des femmes, à Paris, en Biélorussie, en Tunisie….partout où il faut combattre l’obscurantisme, l’intégrisme et le machisme….

Inna est une « soldate » qui ne s’intéresse qu’à la cause et quelle cause, celle délaissée par les féministes de salon et bien oubliée par celles qui de fait acceptent la différence des droits dans le cadre du relativisme culturel.

Cette jeune femme sera souvent frappée, insultée, emprisonnée, mais qu’importe, ce qui compte c’est d’agir.

Caroline Fourest nous conte cet engagement total sans rien masquer des divergences qui sont les siennes vis-à-vis d’un mouvement courageux, innovant, défendant des idées généreuses mais se trompant parfois de cibles.

Alors que les Femen forment un mouvement anti religieux, Caroline Fourest, elle, se réclame de la laïcité et ne veut s’en prendre qu’aux intégristes.

C’est là un débat constant que la journaliste mène avec la jeune Inna .

Mais au-delà de cette critique importante, Caroline Fourest partage beaucoup de valeurs de ces femmes et cerne les enjeux essentiels :

« La révolution Femen n’a de sens que si elle permet à des femmes européennes et arabes de pointer ensemble leurs seins contre ceux qui veulent les couvrir comme les bagnoles ou les mettre sur un trottoir comme des lampadaires. »

Ce livre est à la fois une odyssée, un sujet de réflexion et une véritable histoire d’amour mais là je ne vous dévoile rien, à vous de tout découvrir mais je vous avertis : quand on a commencé la lecture, on ne peut pas s’arrêter avant les épilogues.

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  2.08/5   (104 votes)




Réagissez à l'article

217 réactions à cet article    


  • Julien30 Julien30 24 janvier 2014 08:31

    Une bande de putes financées par Soros pour apporter leur pierre à la destruction de la civilisation, ne s’en prenant qu’au christianisme (et de quelle manière ! Bien haineuse et violente) et à l’Islam, jamais au judaïsme, elles doivent bien vous plaire celles-là Chalot, non ?


    • Chaz Chaz 24 janvier 2014 11:39

      Destruction de la civilisation peut être pas, des religions peut être.

      Quand a Soros, membre fondateur d’Avaaz, je doute qu’il finance les Femens par soutient au féminisme..

      On sait donc d’où viennent les Femens, où vont-elles/que veulent-elles c’est un mystère. Voici là une question qui mérite une réponse.


    • Julien30 Julien30 24 janvier 2014 12:09

      « Destruction de la civilisation peut être pas, des religions peut être. »

      dans le sens où elles s’en prennent au catholicisme qui est un des fondements essentiels de notre civilisation, oui elles s’en prennent bien à la civilisation.

      « Quand a Soros, membre fondateur d’Avaaz, je doute qu’il finance les Femens par soutient au féminisme.. »

      Le féminisme a toujours été depuis sa création un outil dans la main de la haute finance pour participer à la dissolution de la société traditionnelle et à alimenter la guerre de tous contre tous.

      « On sait donc d’où viennent les Femens, où vont-elles/que veulent-elles c’est un mystère. Voici là une question qui mérite une réponse. »

      Encore une fois, elles sont là, comme vous l’avez dit, pour s’en prendre aux religions et imposer leur conception égalitariste (donc idéologique et contre-nature) et nihiliste des rapports homme-femme.


    • ffi ffi 24 janvier 2014 12:51

      Combien de milliards d’Euro en devises rapportées par le tourisme en France tous les ans ? Je ne pense pas que les touristes viennent voir les banlieues en béton...


    • Aldous Aldous 24 janvier 2014 13:46

      De pauvres putes ukrainiennes sans cerveau grassement payées pour jouer les provocatrices pour gonfler le soufflet percé de la guerre des sexes et de l’anti-christianisme que de plus en plus de gens rejettent, et pour donner des images de cul-propagande aux autre prostituées que sont les journalistes.


      Qui se ressemble s’assemble.

       

    • Grandloup74 24 janvier 2014 17:14

       @ Julien et à Par aldous :
       Oh, oh ! Dur, mais tellement vrai !
       


    • CHALOT CHALOT 24 janvier 2014 08:38

      Julien ! C’est un commentaire haineux et stupide : justement elles ont combattu et combattent la prostitution .

      Elles s’en sont pris aussi à l’intégrisme juif, il y a des femen en Israël.
      Vous avez tout faux.
      Ce livre vous éclairera Julien

      • robin 24 janvier 2014 09:25

        Démontrez nous rigoureusement qu’elles s’en prennent autant au judaisme qu’aux musulmans et aux chrétiens et vous serez crédible Chalot !


      • Julien30 Julien30 24 janvier 2014 10:06

        La haine n’est pas de mon côté, allez mimer l’avortement du Christ à la Madeleine en hurlant comme des harpies, ça par contre c’est de la haine et de la violence à l’état pure. Pour ça d’ailleurs dans notre belle république laïque elles sont recompensées jusqu’à avoir leur tronche sur un timbre quand Dieudonné pour des faits bien moins violents et condamnables est poursuivi pour toute la machine d’état.
        Sinon lire du Fourest... comment dire, je crois que je je préfèrerais encore lire le manuel d’utilisation de ma chaîne hifi en polonais une dizaine fois de suite plutôt que de lire un chapitre de cette névrosée.


      • nemotyrannus nemotyrannus 24 janvier 2014 10:22

        S’en prendre aux organismes ouvertement misogynes , ok , mais après ...


        Imaginez qu’elles prétendent , comme beaucoup , voir le sexisme là où il n’y en a pas , par exemple aller gueuler contre « la représentation des femmes au cinéma » 
        ou bien qu’elles s’occupent de la violence conjugale , ou bien qu’elles s’occupent de parité à la façon 50/50 au lieu d’une égalité de droit...
        Toutes ces choses , dans les mouvements , sont motivées par la prétendue domination patriarcale. 
        C’est leur toile de fond.

        La lutte contre le patriarcat c’est aussi ce contre quoi se battent ces femens.

        Sauf que quand on y regarde de plus près ça ne tient , justement , pas toujours à du sexisme , ni a leur explication magique de patriarcat .La prostitution par exemple ne tient pas du sexisme contrairement à ce qu’on dit.
        Mais on continue à croire ces mouvements sur parole.

        Qu’on les admire quand c’est légitime ok mais qu’on se prépare aussi à mettre la limite parce qu’on aura, après , un mouvement déjà plutôt violent , radicalisés par des idées manichéennes et cette fois JUSIFIÉ par d’autres mouvement abrutis par d’autres discours manichéens.

        Des actions violentes soutenues par tout le monde parce que personne n’ose remettre en question leurs dogmes (ou alors c’est en tombant connement dans l’argumentaire réactionnaire , vous savez famille/repères/traditions et autre manif pour tous) et pourtant TOUT DE MÊME non légitimes sur le fond... si ça vous fait rêver tant mieux , moi ça m’inquiête.


      • Julien30 Julien30 24 janvier 2014 10:30

        famille/repères/traditions et autre manif pour tous"

        Les gens qui se battent pour ces valeurs sont les authentiques résistants au nihilisme, au matérialisme, au capitalisme et à la société libertaire et mortifère qui nous est imposée, cela en fait des cons selon vous ?


      • nemotyrannus nemotyrannus 24 janvier 2014 11:37

        Oui , parce que vous n’êtes pas des résistants mais des persistants , avez une propension à vous reposer sur vos certitudes et des croyances qui n’ont plus ou carrément pas lieu d’être.

        À vous rendre hostile à toute idée contraire sans autre argument autre que « on va perdre nos repères », À assimiler , deux idées qui n’ont rien à voire et qui n’ont même pas un seul lien , par exemple le genre et l’homosexualité , ;À rester entre vous convaincu du bien fondé de ces certitudes , à forcer vos proches à adopter vos lignes de pensée , à pousser les inconnus à les adopter là aussi par peur ou refus de l’inconnu , par peur que d’autres idées viennent vous déstabiliser , ne viennent vous déranger et n’anéantissent ces certitudes sur lesquelles vous fondez votre vie.

        Oui , si vous voulez combattre les feministes extremistes , il vous faut déjà abandonner ces valeurs traditionnelles exacerbées. 


      • Julien30 Julien30 24 janvier 2014 11:54

        Vous faites beaucoup de présupposés et de déformation, vous déclarez mais n’argumentez rien, vous ne faites que dans le mépris le plus caricatural, par exemple :
        « À vous rendre hostile à toute idée contraire sans autre argument autre que « on va perdre nos repères »
        C’est d’une telle malhonnêteé et d’une telle bêtise que je ne m’embèterais pas à y répondre mais je relève par contre que vous n’êtes pas capable de contredire ce que j’énoncais auparavant sur le caractère de résistant de ces gens à la marche en avant vers le chaos. Quant à combattre le féminisme extrémiste ou le féminisme tout court, je laisse les femen s’en occuper, elles font très bien le boulot.

        Vous devez être le genre qui est contre le capitalisme mais qui est pour l’euthanasie ou l’avortement tout en ne comprenant pas que ces deux »avancées" sont générées par le capitalisme lui-même.

        Quant aux certitudes, vous en avez sans doute autant que les catholiques, bref vous êtes un tartuffe sur (presque) toute la ligne.


      • Julien30 Julien30 24 janvier 2014 11:58

        « à vous reposer sur vos certitudes et des croyances qui n’ont plus ou carrément pas lieu d’être »

        Comme les valeurs des catholiques ne sont plus celles de l’époque il faudrait donc qu’ils les adaptent ? Croyez-vous qu’il faut systématiquement se soumettre à ce que les grands esprits de l’époque nous désigne comme le progrès ?

        Ce sont justement ces certitudes qui leur permettent de résister, vous n’êtes pas capable de comprendre ça ?


      • ffi ffi 24 janvier 2014 12:22

        Une intéressante étude sur la différences des fonctionnements cérébraux entre croyants et athée sur slate.fr.
         
        Citation : "Ainsi, les sujets qui ont une grande capacité d’imagination et de visualisation d’images sont moins susceptibles de se déclarer comme croyants. Au contraire, ceux qui sont le plus capables de nommer leurs états mentaux et de percevoir ceux des autres (ce qui correspond aux trois critères mis en lumière dans la première étude) sont plus à même de faire partie des croyants."
         
        Autrement dit, les athées sont d’abord sensibles aux apparences et procèdent par l’imagination (raison géométrique), tandis que les croyants sont d’abord sensibles à la substance et procèdent par le langage (raison verbale, entendement).
         
        Du fait de cette déficience verbale ; les athées sont donc facilement manipulables.
        Il suffit de les bercer d’euphémismes et de changer les mots pour qu’ils s’illusionnent sur la nature des choses.


      • JL JL 24 janvier 2014 13:27

        @ ffi :

         smiley  smiley  smiley

        Pour le dire autrement : ffi, vous ne croyez pas que vous avez été manipulé par les mots des auteurs de ce site ?

        Pfff !

        Comme disait je ne sais plus qui : ’’Dieu s’il existe, j’espère qu’il a une bonne excuse.’’

        En effet, comment aurait-il pu créer un monde si cruel et injuste si ’’les voies de la providence n’avaient pas été impénétrables’’ ?

        Impénétrables ? Justement, et c’est pourquoi, si dieu existe, personne ne sait quelles sont se valeurs. En conséquence, les curés, rabins et autres guérisseurs d’âmes ont tout faux quand ils se mêlent de morale a fortiori, de politique.


      • Aldous Aldous 24 janvier 2014 13:48

        Chalot, t’es qu’un Charlot ! smiley

        Nous faire la réclame du torche-cul de Fourest, comme si avait besoin de toi pour ça !


      • Anaxandre Anaxandre 24 janvier 2014 16:21

         "...en Ukraine contre le système patriarcal, la dictature et le sort qui est fait à la femme objet qui n’a que deux voies possibles : la prostitution ou le mariage sans égalité."
         
         Le jour où vous connaitrez des femmes de l’Est - ukrainiennes, russes, bielorusses, etc - vous cesserez d’écrire doctement de telles (monstrueuses) conneries. (D’ailleurs vous ne vous seriez pas autorisé à vomir de telles ordures si vous en connaissiez.)


      • François-xavier 24 janvier 2014 16:22

        Peut etre en Israel mais pas en France, elles n’ont jamais été dans une synagogue mettre leur foutoire, faut arrêter mr Chalot vous n’etes plus crédible, aucun argument honnete en faveur des femens, de plus je vous en prie enlevez la laicité de votre profil c’est insultant et mensonger, je m’explique encore une dernière fois, la laicité reconnait les religions ( liberté de conscience !!!), et vous en défendant les Femens vous vous attaquez à cette liberté de conscience religieuse. Si vous ne croyez en rien libre à vous je ne vous jugerais pas car c’est votre liberté d’opinion tout comme je n’attaque pas les musulmans car c’est aussi leur liberté de croyance, tout cela bien sur en respectant les droits universelles des individus, les Femens par leur action, bafouent cette liberté de croyance, elles devraient aller en tôle tout comme un chrétien qui serait allé pisser dans une mosqué, cela relève du bon sens et de la paix social. Pour finir, j’ai vu que vous étiez aussi conseiller municipale et cela illustre entre autre le délitement de nos politiques......


      • Anaxandre Anaxandre 24 janvier 2014 16:32

         On attend avec impatience un article très « social » de votre part sur un phénomène en expansion constante, ici en France : la prostitution des étudiantes pour se payer le luxe marchand (sacs Balenciaga, chaussures Louboutin, etc) promu par cette UE à laquelle veut tant adhérer le boxeur millionnaire (plus allemand qu’ukrainien) Klitschko.


      • Corinne Colas Corinne Colas 24 janvier 2014 18:06

        « lire du Fourest... comment dire, je crois que je je préfèrerais encore lire le manuel d’utilisation de ma chaîne hifi en polonais une dizaine fois de suite »

         smiley smiley

        A part ça, on a du mal à imaginer les « Femens » en révolutionnaires dès lors qu’elles préparent leurs actions dans des locaux offerts gracieusement par la mairie de Paris et qu’elles pissent dans la rue sous l’œil bienveillant de la maison Poulaga.


        Sinon, il y en a bien un qui a pris des risques, c’est ici :


         mais Thierry Borne n’a rien compris au marketing. Faute d’être bien conseillé par les riches Suden ou Dj Hell, lui il est allé déverser son fumier au bon endroit : l’assemblée nationale...du coup, il s’est retrouvé au trou !

        «  J’ai fait ça pour licencier le gouvernement et atteindre la conscience des gens  ». Une action qui pourrait presque être cocasse  : «  Je me suis garé devant les gardes républicains. Ils m’ont dit  : “Qu’est-ce que vous faites  ? C’est quoi  ?”, Je leur ai répondu  : “c’est du fumier, c’est bien pour les crapules qui sont à l’intérieur.”  » Au bout du compte, le Gessien a créé une sacrée pagaille  : «  Police municipale, civile, garde républicaine  : ils sont arrivés à soixante, comme si j’étais un terroriste qui allait faire exploser une bombe  ! Ils avaient des boucliers, des haches, et m’ont agrippé pour que je descende du camion  ».
        Finalement, Thierry Borne s’est retrouvé menotté et en garde à vue. Une dizaine d’heures plus tard, l’homme a écopé d’un rappel à la loi et l’interdiction de déverser du fumier pendant trois ans. «  Je n’ai rien abîmé, je n’ai rien rayé je n’étais pas agressif, j’ai juste versé 15 tonnes de merde, j’en fais cadeau à la ville de Paris  !  » Thierry Borne a porté plainte contre les forces de l’ordre  : «  Ils ont arraché toutes les banderoles et ont abîmé ma peinture en versant du dissolvant  ! J’ai donc porté plainte pour dégradation de matériel privé et pour atteinte à la liberté d’expression  ».
        Il sera de nouveau à Paris le 26 janvier prochain, avec le collectif Jour de colère pour protester contre la politique du gouvernement."

        Tous avec Thierry Borne, si les Femens peuvent pisser partout, pourquoi nous, on n’a pas le droit de déverser du caca ?

        Mon cheval est votre disposition pour vous fournir le matériel requis. Luttons oui mais de façon écologique avec du biodégradable ! 


      • T.REX T.REX 24 janvier 2014 18:43

        merci CHALOT pour cet article , j’ai vu ce livre et j’ai eu envie de le lire pour mieux comprendre cette lutte étrange mais très courageuse, gonflée même ! elles transgressent les interdits pour la bonne cause et il est étonnant de constater qu’elles ne sont pas soutenues par les français pourtant partisan de la laïcité et de la liberté pour les femmes et aussi aimant les belles petites pépées légèrement vêtues !

        Deviendrions nous pudibond ? On protège davantage les putes , c’est du n’importe quoi machiste !


      • francesca2 francesca2 24 janvier 2014 19:05

        Deviendrions nous pudibond ? 

        Vous avez l’air de croire que si les français sont majoritairement hostiles aux Femen c’est à cause de leur (non) habillement ?

        On protège davantage les putes

        Et alors, qu’avez vous contre les putes  ? Vous trouvez que les putes sont protégées dans ce pays ? 



        Vous croyez que la loi sexuellement correcte de Mme la porte parole du gouvernement est faite pour « protéger » les putes ?

        et aussi aimant les belles petites pépées légèrement vêtues !

        (Je me demande aussi ce que c’est que ce n’importe quoi machiste...)



      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 24 janvier 2014 19:26

        On veut des Nina Hagen !!!!
        La provoc ,mais sur un énorme talent :
        http://youtu.be/9xi4O4RvlnQ.


      • Onecinikiou 24 janvier 2014 19:29

        Cher Chalot, si vous commenciez par nous dire à quel degré maçonnique vous vous situez ? 


      • T.REX T.REX 24 janvier 2014 20:43

        OUi alexandra alexandrie j’ai quelque chose contre les putes , les putes volontaires et non contraintes j’entends ! Je pisse dessus comme crachent certains sur les femmes infidèles ! Je ne les respecte pas contrairement à ces Femen qui se battent avec les armes que leur a donné la nature pour avoir droit de vivre autrement que sous le joug de cette société patriarcal fomentée par les religions qui considéraient que la femme n’avait pas d’âme et donc avait besoin d’hommes !



      • Xenozoid Xenozoid 24 janvier 2014 23:12

        j’adore brigite fontaine



        • Olivier Perriet Olivier Perriet 24 janvier 2014 09:03

          Protester contre la prostitution et la marchandisation des femmes en posant à poil, avouez que ça paraît...assez curieux, non ?


          • robin 24 janvier 2014 09:26

            A cet égard , les FEMEN sont au féminisme ce qu’est le green washing à l’écologie : une escroquerie intellectuelle.


          • JL JL 24 janvier 2014 10:26

            @ Robin,

            parce que vous croyez que le féminisme est aux relations hommes-femmes ce que l’écologie est aux relations industrie-biotope ?


          • JL JL 24 janvier 2014 10:32

            @ Olivier Perriet,

            ’’Protester contre la prostitution et la marchandisation des femmes en posant à poil’’, c’est un peu comme protester contre le prix de la marchandise en la distribuant gratuitement.

            Et d’ailleurs, le supermarché ne s’y trompe pas quand il asperge d’eau de javel ses poubelles contenant des produits encore comestibles.


          • Rounga Roungalashinga 24 janvier 2014 15:37

            Protester contre la prostitution et la marchandisation des femmes en posant à poil, avouez que ça paraît...assez curieux, non ?


            D’autant plus que l’une d’elles est (ou était) une authentique escort-girl, ce qui est assez croquignolet.


          • JL JL 24 janvier 2014 16:07

            à Rounga,

            sauf erreur, escort girl c’est comme ça qu’on appelle les femmes gardes du corps, non ?

            En quoi ça vous pose un pb de la voir manifester contre le proxénétisme ?

            J’avoue que je ne comprends pas.


          • Olivier Perriet Olivier Perriet 24 janvier 2014 16:23

            je ne vois pas trop le rapport :
            le vol remet en cause la propriété, là poser à poil va exactement dans la même logique que par exemple vendre des yaourts avec une femme nue en arrière plan.


          • Rounga Roungalashinga 24 janvier 2014 16:27

            sauf erreur, escort girl c’est comme ça qu’on appelle les femmes gardes du corps, non ?

            Peut-être. Des gardes du corps d’un genre un peu spécial, alors, qui passent la soirée au restaurant avec vous en face à face et vous suivent ensuite dans votre chambre d’hotel, histoire de « garder » votre corps jusqu’au bout.


          • JL JL 24 janvier 2014 18:35

            à Olivier Perriet,

            désolé si je ne peux pas vous ouvrir les yeux.

            à Rounga,

            ils seraient bien contents, les gardes du corps des belles dames s’ils faisaient de leur coté ce que votre imagination élabore.

            Bref, les donneurs de leçons de morales me semblent être de drôles de paroissiens !

             smiley


          • JL JL 24 janvier 2014 18:36

            J’aurais préfèré écrire ’leçons de morale’, sans ’s’ à morale.

             smiley


          • JL JL 24 janvier 2014 19:15

            Ha ha ha ha !

            J’adore le moinssage !

             smiley  smiley  smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires