• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > L’art contemporain passe à table avec le MAI/METS D’ADELE (...)

L’art contemporain passe à table avec le MAI/METS D’ADELE !

Le réseau d’art contemporain Adèle, fier du succès de sa première édition en 2021, récidive du 19 au 22 mai prochain, cette fois-ci sous l’appellation MAI/METS d’ADELE. Mais de quoi s’agit-il exactement ?

Tout simplement d’une formidable opération de démocratisation de l’art contemporain durant 3 jours, doublé d’une occasion de (re)découvrir le patrimoine artistique mais aussi culinaire de la région lyonnaise.

Cette deuxième édition s’annonce palpitante : galeries, musées, lieux culturels, artistes et bénévoles se sont mobilisés au côté de lieux culinaires de tous horizons, pour une programmation croisée.

Au programme : des animations culinaires en cohérence avec des parcours thématiques sur l’art contemporain, des visites guidées et libres, des expositions, des vernissages, des finissages, des rencontres avec les artistes et les acteurs du monde de l’art contemporain. Et tenez-vous bien : c’est gratuit ! (Excepté pour le parcours en bus qui vous coûtera la modique somme de 7€).

Cet événement est organisé par Adèle, réseau d’art contemporain de la région Rhône-Alpes. Crée en 1997, ce réseau fédère 36 structures d’art contemporain de l’agglomération lyonnaise que ce soient des galeries privées et associatives ou des institutions rattachées à des collectivités. Il bénéficie du soutien de la ville de Lyon, du Grand Lyon et de la Région. En temps normal, c’est la possibilité de découvrir gratuitement chaque mois des expositions nouvelles et de rencontrer des lieux et artistes de l’art contemporain. Durant ces 3 jours, ce sera aussi l’occasion de (re)découvrir les musées, les galeries de la région, à pied, en car, en bus et, ce qui ne gâche rien, de bien manger !

Pour les personnes ne disposant pas d’un véhicule, ce sera ainsi la possibilité d’aller explorer des lieux artistiques éloignés dans la Loire, l’Isère, L’Ain et même sur la route de la Suisse ! Au total, 7 parcours vous permettront d’explorer des lieux aussi emblématiques que la fondation Bullukian, Molly Sabata, le Cap Saint Fons, le centre d’art de Lacoux, le MAC de Lyon, l’URDLA à Villeurbanne et beaucoup, beaucoup d’autres lieux d’exception, secrets et originaux.

Pensez cependant à réserver, c’est obligatoire pour assurer votre place, même aux événements gratuits. La billetterie en ligne pour la réservation des parcours et visites guidées est ouverte : https://www.helloasso.com/associations/adele-reseau-d-art-contemporain-lyon-metropole

 

Pour en savoir plus sur les parcours, lieux et horaires, suivez ce lien : https://adele-lyon.fr/# !action/evenements

 

En solo, en famille, entre amis, venez déguster l’art à pleine bouche lors de MAI/METS D’ADELE 2022 !

Du 19 au 22 mai 2022.


Moyenne des avis sur cet article :  1.8/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    



    • Joséphine Joséphine 7 mai 12:51

      @Jonas

      L’Art contemporain est un Art sans règle où l’on sanctifie l’absence de talent, il est élitiste et hermétique. Le paroxysme de notre chute .De la pure merde ! 


    • Seth 7 mai 18:58

      @Joséphine

      L’art contemporain c’est souvent du fric et rien d’autre.
      Ca vaut pour toutes les formes d’art, mais puisqu’il y a toujours des benêts qui s’esbaudissent, pourquoi se priver.


    • Joséphine Joséphine 8 mai 13:33

      @Seth

      Ce sont des bobos déconnectés qui tombent en pâmoison devant des monochromes peints avec des déjections fécales. Et nous subissons la dictature de cette minorité qui nous impose ses goûts, son prêt-à-penser, son politiquement correct, son art, son cinéma, sa littérature et ses pièces de théâtre. 


    • mmbbb 9 mai 11:02

      @Joséphine lors d une exposition , l artiste a « conceptualisé » un trou noir Une exposition en Angleterre si mes souvenirs sont corrects
      Une salle banche , en son milieu un trou noir mais réel 
      Un visiteur est tombé dedans ce con , il a du se faire prendre pas une illusion d optique .
      Je me suis bien marré 


    • PascalDemoriane 8 mai 09:29

      Je peine à cerner la cohérence de la modération coopérative d’AVox en voyant publier ce pseudo « article » de réclame, cette petite annonce, même pas publi-rédactionnelle.
      Je n’ai rien contre l’évènement annoncé, mais y a des supports d’annonces pour cela, et des supports de contenus d’auteurs par ailleurs. Le mélange des genres nuit au deux.
      L’autrice « communicante » paresseuse n’a même pas ici su, put, ni voulu documenter ou problématiser quoi que ce soit sur le contexte, le projet rien !, juste profité de la gratuité du média et de son geste... gratuit ? gratuit c’est même pas sûr.

      A quand les faux articles sur les dernières promotions de Leclerc ou Carrefour ?


      • Plummetis Plummetis 8 mai 10:01

        @PascalDemoriane

        J’ai juste voulu partager une information sur un évènement gratuit dans ma région, qui peut peut-être permettre aux gens de découvrir l’art contemporain gratuitement et d’avoir un peu moins de clichés et d apriori. Au vu des réactions je vois que les gens ne connaissent pas l’art contemporain, juste une image négative qu’ils s’en font.

        Beaucoup de gens ont décidé ce qui est intéressant pour les autres. Art contemporain veut dire artistes vivants et croyez moi ils ne vivent pas tous avec plein d’argent alors les clichés ça va bien...

        Pas de problématique dans l’article car il n’y en a pas, l’objectif étant juste de partager un évènement sympa, qui n’a pas à être comparé à une publicité Carrefour (désolée pour vous si ce sont vos seules références culturelles). Alors ne me traitez pas de paresseuse, je ne vous permet pas de me manquer de respect, et je vous renvoie votre mépris.

        Je ne vous connais pas et vous m’attaquerz personnellement en me prêtant des intentions : allez voir ailleurs si j’ y suis. Désolée mais mon article et bien écrit, c’est un article d’information sur un évènement et Agoravox permet de publier des articles quand ils sont susceptibles d’ouvrir l’esprit des gens : en l’occurrence découvrir gratuitement l’art contemporain, comme ça vous pourrez cracher dessus en sachant vraiment ce que c’est ou au contraire être un peu moins bête et réactionnaire, ça vaut pour tous les gens qui en parle sans y rien connaitre


      • PascalDemoriane 8 mai 17:04

        @Plummetis
        Bon ! çà progresse. Faut vous tirer les vers du nez.
        Donc comme çà, « les gens » sont réactionnaires et n’aiment pas « l’art contemporain ».
        Bien. Mais vous dites aussi qu’il n’y a pas de problématique là dedans. Ah bon ? Contradiction là ! cela ne vous questionne pas ?

        « Beaucoup de gens ont décidé ce qui est intéressant pour les autres. » dites-vous. oui pourtant c’est ce que vous avez un peu fait par cette annonce, non ? et vous avez peut être raison, mais ne l’avez pas expliqué, motivé... d’où l’adjectif « paresseuse ».

        « Art contemporain veut dire artistes vivants et croyez moi ils ne vivent pas tous avec plein d’argent alors les clichés ça va bien... »
        Je n’ai pas parlé d’argent ni fait ce cliché qui ne vient ici que de vous. Par contre j’ai passé indirectement 20 ans dans le circuit parisien de ce dit « art contemporain », je connais !, vocable qui n’est pas synonyme « d’artistes vivants », non, hélas. Et beaucoup d’artistes indépendants des circuit conformistes de ce label lourdement connoté en souffrent.

        « comme ça vous pourrez cracher dessus en sachant vraiment ce que c’est ou au contraire être un peu moins bête et réactionnaire »
        en fait de réaction reflexe et réactionnaire vous vous posez là ! quelle artillerie pour quelqu’un qui se dit « dans le partage de moments sympas ».
        Puisque je suis bête et pas vous, expliquez moi : c’est quoi la norme de la catégorie « l’art contemporain » puis que vous savez « ce que c’est », vous ?

        Donc non, je maintiens, AVox, déjà bien « pollué » n’est pas un support d’annonce gratuit

        avec liens billeterie et réservation. Si chacun faisait comme vous, on serait saturé de 200 articles-annonces locales par jour.... Vous avez des rézosocios poubelles pour çà, pour y raconter votre vie et vos pulsions occasionnelles, non ?
        Pensons-y. çà ce reflexe, c’est très contemporain, mais c’est pas de l’art de vivre.


      • mmbbb 9 mai 10:33

        @Plummetis je suis de Lyon .Au musée Saint il y a une salle dédiée a l art contemporain ,
        Notamment cette oeuvre , un cube en bois, dont une entrée . L interieur est tapissé de feutre avec des lumignons .
        Comprendre quoi ? 
        C est la construction en bois qui m a attiré ,Cet artiste doit être incapable de bâtir un cube en bois parce que cela demande un savoir faire .
        A la FIAC a paris , on voit des choses étranges notamment un bidon en plastique brûlé à l une de ses extrémités . etc etc 

        Tout ceci m ’échappe , je n ai pas l intelligence de comprendre cet art « conceptuel » et je me fiche éperdument de passer pour réactionnaire !! 

        J ai en mémoire le refus des habitants du 7 eme de voir installer une « oeuvre d art » contemporain qui in fine etait un assemblage de barres de fer .

        Place des terreaux , les colonnes de Buren sont carrées à Paris elles sont rondes a Toulouse elles auraient été triangulaire . Elles on une utilité , les chiens pissent contre .

        En revanche , à Lyon il y a des galeries d art qui expose des oeuvres d artiste méritant d être connues . 

        Quoi qu il en soit je déteste votre mépris ,  


      • Adèle Coupechoux 8 mai 11:34

        Il y a plus urgent à démocratiser que la culture qui a bien collaborée pendant 2 ans pour interdire l’accès aux soins à tous.

        C’est un peu tard pour nous faire croire qu’il ne s’est rien passé de grave pendant ces deux ans meurtriers. 

        Maintenant, il faudrait vous suivre, circuler, aller au restaurant alors que nous en étions empêchés.

        C’est quand même un peu indécent, non ?

        Une Adèle qui a pris l’habitude de goûter aux arts contemporains et culinaires en évitant les passes vaccinaux, les masques, le gel hydroalcoolique à table.

        Il est passé où Séraphin ? Je ne m’habituerai pas davantage à la censure.


        • Adèle Coupechoux 8 mai 13:29

          @Adèle Coupechoux

          Oups, collaboré.


        • Emohtaryp Emohtaryp 9 mai 14:15
          L’(art) contemporain passe à table....et finit dans la cuvette des WC le lendemain......

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité