• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Patrimoine architectural : un petit exemple de maltraitance

Patrimoine architectural : un petit exemple de maltraitance

Les 36e journées européennes du patrimoine ont eu lieu ce week-end. L’occasion de nous enthousiasmer pour nos monuments, mais aussi d’alerter sur les maltraitances dont ils font l’objet. En voici un exemple, modeste mais significatif.

Les vacances d’été offrent l’occasion de parcourir notre pays, d’y découvrir ses merveilles naturelles et architecturales et, malheureusement, d’y constater parfois les dégradations subies par les unes comme par les autres. Dans le cas des monuments, c’est d’autant plus rageant lorsque le temps écoulé, les éléments ou le manque d’argent n’y sont pour rien. C’est ce qu’illustre ce petit exemple, trouvé à Cahors, la préfecture et principale ville du Lot.

Tout aurait pourtant pu bien se passer. En 2016 et 2017, le bailleur social Lot habitat, gestionnaire de quelques 4 100 logements sur une centaine de communes, acquiert un immeuble vacant, rue de la Barre, auprès d’un propriétaire privé et de la communauté d’agglomération, dans l’objectif de le réhabiliter et de proposer à la location six logements.

Les futurs occupants de la résidence « Lucterius » (du nom d’un chef Gaulois) ont de quoi se réjouir. Avec ses deux étages seulement, le bâtiment est à taille humaine. Construit en 1833, à une époque où, sans le dire, l’on faisait dans le durable, il porte beau. Et juste en face, dominant la rivière, se dressent deux monuments historiques, la tour Saint-Jean, édifiée au XIVe siècle, et la Barbacane, un corps de garde du XVIe siècle.

Pour mener à bien la rénovation du bâtiment, Lot habitat réuni un budget de 680 000 €, dont 20 % de subventions de l’État, de la région Occitanie, du Grand Cahors et de la ville de Cahors. Pour ces collectivités, il ne s’agit pas seulement d’aider le logement social mais également de protéger les parties anciennes de la ville : un « dispositif exceptionnel » permet ainsi d’obtenir jusqu’à 50 % d’aides publiques pour la rénovation des façades.

À l’été 2019, les travaux touchant à leur fin, il est possible de juger du résultat. Le crépi a été refait, les pierres apparentes nettoyées, les volets repeints et de très inesthétiques câbles électriques et tuyaux d’évacuation des eaux supprimés. C’est bien. Au dernier étage, deux fenêtres ont été obstruées, privant peut-être des pièces d’un peu de lumière. Vu de l’extérieur, peu importe. Mais au rez-de-chaussée, c’est un crime qui a été commis : la porte à double ventail, surmontée d’une imposte cintrée, vitrée, en éventail, a disparu. La baie de porte en arc a été comblée par des parpaings, ne laissant d’ouverture que pour une commune porte rectangulaire à simple battant. À gauche de celle-ci, une entrée fermée jusqu’alors par un (très laid) volet roulant métallique a laissé place à une petite fenêtre. Sur l’autre façade que possède le bâtiment, rue René Villars, c’est également une fenêtre qui a remplacé la porte traditionnelle…

Pourquoi s’offusquer, alors que ces entrées occupent si peu de place en façade ? Parce que ces portes, avec leur heurtoir ou leur poignée de tirage, avec les arcs en plein cintre qui accueillent toutes les ouvertures du rez-de-chaussée, sont (ou étaient) le principal élément d’identité de ce bâtiment. Et ce sont ces ensembles, répétés d’immeuble en immeuble, qui donnent son caractère à la rue de la Barre. Avec autant d’acteurs publics rassemblés, autant de financements mobilisés, quelle déception de voir s’exprimer une telle médiocrité architecturale !

Pour être juste, il faut dire que nombre d’immeubles de cette rue et d’autres rues de cette ville ont vu leurs accès ainsi transformés. L’explication tient à la mutation de locaux anciennement artisanaux, commerciaux voire industriels en logements. Mais ce que l’on peut attendre, aujourd’hui, d’intervenants qui prétendent défendre notre patrimoine, c’est de ne pas perpétuer ces mêmes dégradations.

Un maître d’ouvrage plus inspiré que Lot habitat (qui se propose, dans un slogan pour le moins maladroit, de « reconstruire la ville sur la ville ») aurait pu réhabiliter ce bâtiment avec l’objectif non seulement de lui redonner son lustre, mais aussi de redynamiser une rue commercialement à demi-morte, s’il l’on en juge par le nombre de locaux vacants. Première idée : dédier le rez-de-chaussée à des espaces artisanaux ou commerciaux, proposés à des tarifs très bas afin d’encourager l’installation de professionnels, éventuellement débutants. La « mixité sociale », graal des aménageurs publics, passe également par la mixité d’activité. Seconde idée : offrir à ces ateliers et boutiques de grandes vitrines, en rouvrant toutes les baies hormis, bien sûr, celles accueillant nos fameuses portes. Rien de bien compliqué, ni de coûteux pour nous montrer dignes du patrimoine que nous ont légué nos prédécesseurs.

JPEG - 253.5 ko
Les immeubles mitoyens des 8 et 30, rue de la Barre, à Cahors, ont été construits sur le même modèle, en 1833. Au 30, demeure la porte d’origine. Au 8, le bailleur social Lot habitat a fait partiellement murer la baie de porte et poser une porte ordinaire à un battant, ôtant au bâtiment une grande part de son identité (photos de l’auteur).
JPEG - 291 ko
La façade du bâtiment située au 8, rue de la Barre, en 2016, au moment du rachat de l’immeuble par Lot habitat. L’un des arcs en plein cintre accueille une porte en bois d’origine, un autre un volet roulant métallique (photo : Google Street View, août 2016).
JPEG - 261.9 ko
La résidence « Lucterius » en fin de travaux, en août 2019, côté rue de la Barre (photo de l’auteur).
JPEG - 199.6 ko
La résidence « Lucterius » (à gauche sur la photo) fait face à la Barbacane, un corps de garde du XVIe siècle (au centre) et à la tour Saint-Jean, édifiée au XIVe siècle (à droite). En contrebas coule le Lot (photo : Google Street View, septembre 2011).

Moyenne des avis sur cet article :  2/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

136 réactions à cet article    


  • Jeekes Jeekes 23 septembre 18:57

    Et maintenant, elle est comment la porte d’entrée ?

    Parce que ça m’étonnerait fort qu’on ait laissé les parpaings apparents.

     

    Et si ce n’est pas le cas, alors, il dit quoi ce n’artik ?

    Du coup, ce ne serait qu’un ’’tout p’tit’’ mensonge destiné juste à venir chouiner...

     

    J’voudrais bien voir une photo prise après la fin des travaux et pas une photo des travaux ’’touchant à leur fin.’’ 

    Si vous voyez c’que j’veux dire...

     

     


    • Et hop ! Et hop ! 24 septembre 01:09

      @Jeekes

      Le problème n’est pas les parpaings qui vont bien sûr être enduits, mais d’avoir défiguré l’ordonnance de la façade de ce bâtiment en remplaçant une belle porte cintrée monumentale à deux battants, par une petite porte-fenêtre minable à 300 euros.


    • Trelawney Trelawney 24 septembre 07:42

      @Et hop !
      C’est l’ancienne porte monumentale qui posait problème, pas la nouvelle. Observez les fenêtres qui sont insérées dans les même logements que la porte. Ca crée l’unité
      C’est un parti architectural, pas une défiguration


    • Benoît Delol Benoît Delol 24 septembre 12:52

      @Trelawney

      Nos points de vue esthétiques peuvent être différents, bien sûr, mais dans l’architecture classique (d’avant l’invention des baies vitrées…), les portes sont plus grandes que les fenêtres (pour des raisons pratiques et symboliques) et elles sont jugées d’autant plus majestueuses qu’elles sont imposantes. De plus, ici, la porte s’insérait sous un arc conçu pour elle, ce qui n’est pas le cas avec la nouvelle.

      On peut, par ailleurs, observer la pauvreté de la réalisation de la nouvelle porte et de la fenêtre à sa gauche : leur chambranle est en parpaing recouvert de crépi, alors que les fenêtres placées à droite de la façade ont un chambranle en pierre.


    • oncle archibald 23 septembre 19:06

      Sous les enduits on discerne bien, complètement à gauche sur la façade, le « fantôme » d’une cinquième ouverture cintrée identique aux quatre autres, qui avait été traitée avant le rachat de l’immeuble pour être transformée en une porte rectangulaire et une fenêtre.

      C’est un peu moins mal que le triste sort réservé à la troisième ouverture, mais du fait de l’absence d’enduits sur la maçonnerie qui vient l’obturer on comprend qu’il a du y avoir « des discussions » ou au minimum des hésitations avant de décider « in fine » de la réalisation de cette hideuse « solution ».

      La porte d’entrée vitrée qui vient dans cette maçonnerie est également différente de tout le reste. On se demande si elle donne accès à un logement ou à la cage d’escalier qui dessert les logements en étage. En bref l’architecture d’origine, qui était simple et harmonieuse, est devenue illisible et laide. Dommage en effet.


      • Benoît Delol Benoît Delol 24 septembre 12:54

        @oncle archibald

        Merci pour votre observation attentive ! J’ai tenté de vérifier votre hypothèse avec une photo de Google Street View d’octobre 2018, faite juste au moment où le crépi ancien est déposé. Mais, par malchance, la partie gauche du bâtiment n’est pas encore traitée…

        Pour moi, le doute demeure sur la présence d’un cinquième arc car, pour un bâtiment de cette taille, on aurait compris l’utilité d’une porte piétonne permettant notamment un accès aux étages. Et cette porte dispose d’un chambranle ancien en pierre.


      • Julien Julien 23 septembre 20:46

        Merci pour votre article : hypothèse : la porte était abîmée, et il n’y a plus personne qui sait restaurer une telle porte ou bien pire en fabriquer une ?

        Le niveau baisse partout, y compris dans la menuiserie, d’après mon menuisier.

        Si je ne dis pas de bêtise, maintenant la plupart des portes sont faites en usine, il y a de moins en moins de sur-mesure. Donc les compétences se perdent et les jeunes préfèrent miser sur une carrière dans le foot professionnel.


        • Cadoudal Cadoudal 23 septembre 20:48

          @Julien

          Passionné des vieilles pierres, il reconstruit seul un manoir « dans les règles de l’art »

          https://www.lexpress.fr/actualites/1/actualite/passionne-des-vieilles-pierres-il-reconstruit-seul-un-manoir-dans-les-regles-de-l-art_2098835.html


        • pemile pemile 23 septembre 21:00

          @Cadoudal

          J’en profite pour faire la promotion du coin, la vallée des saints, le Carnac de l’an 5000


        • Cadoudal Cadoudal 23 septembre 21:11

          @pemile
          Je connais, je trouve ça laid...

          Je préfère le gars qui refait le vieux manoir, ça fera un beau CADA qu’il pourra vendre à l’agence nationale du grand remplacement...

          Pas con le gars il sait ou est le pognon...lol....


        • Et hop ! Et hop ! 24 septembre 01:22

          @Julien

          C’est faux, il y a plein d’usines en France qui fabriquent de portes comme ça, à l’identique d’un modèle ancien, mais comme ce sont des portes très solides, il vaut mieux les faire réparer par une entreprise de menuiserie, il y en a, et c’est beaucoup moins cher.

          Une grande porte double à imposte cintrée neuve sur mesure, ça coûte 12 000 Euros alors que la porte vitrée 90 x 204 qu’ils ont mis est ce qu’il y a de moins cher, environ 400 Euros + 3 000 Euros pour les parpaings. C’est même pas une porte extérieure pour maison individuelle.

          J’espère que les Bâtiments de France vont les obliger à démolir cette merde et reconstruire l’ancienne porte.


        • Trelawney Trelawney 24 septembre 07:46

          @Julien
          Merci pour votre article : hypothèse : la porte était abîmée, et il n’y a plus personne qui sait restaurer une telle porte ou bien pire en fabriquer une ?

          Le prix au mètre carré (trés bas) d’un logement à Cahors, justifie le fait qu’on ne va pas payer l’équivalent de 20 mètres carré de logement pour une porte monumentale.
          On en a toujours pour son argent


        • pemile pemile 24 septembre 08:40

          @Et hop ! « + 3 000 Euros pour les parpaings. »

          Chérot le maçon !


        • nono le simplet nono le simplet 24 septembre 08:46

          @pemile
          Chérot le maçon !
          j’avais trouvé aussi ... smiley
          de plus les normes en hauteur de porte c’est 215 depuis longtemps ...


        • exol 24 septembre 09:10

          @nono le simplet
          Duc il bosse pas au noir comme toi le maçon !!!


        • nono le simplet nono le simplet 24 septembre 09:35

          @exol
          allez 200 balles de fournitures, parpaings en U, ferraille, colle et béton compris ... et c’est pas donné ... 10h de boulot en tout et c’est beaucoup ... ça nous fait du 280 balles de l’heure ... pas mal smiley


        • exol 24 septembre 09:55

          Ben par chez moi les maçons portos se font payer 200 Euros la journée de 8 heures au black , et les gens raquent parce qu’ils trouvent rien d’autre.


        • nono le simplet nono le simplet 24 septembre 09:57

          @exol
          200 Euros la journée de 8 heures au black

          25 de l’heure ? ici c’est 20 la moyenne


        • exol 24 septembre 10:04

          @nono le simplet
          Ben tu vois 280 Euros de l’heure pour l’artisan c’est pas du vol , eux ils ont une chiée de charges et de taxes à payer. De nos jours un artisan dans le BTP quelque soit son domaine ne s’enrichie plus , il sort juste un bon salaire quand çà lui va bien. Par chez moi tu vois plus que du Vinci , du Bouygues et des boites de minimun 100 salariés , les autres crèvent à petit feu.


        • nono le simplet nono le simplet 24 septembre 10:28

          @exol
          Ben tu vois 280 Euros de l’heure pour l’artisan c’est pas du vol

          t’as fait des devis à 280 € de l’heure ???? ça c’est quand t’étais avocat ou psychiatre ... smiley
          ici c’est 50-55 HT à tout casser


        • Aristide Aristide 24 septembre 10:30

          @nono le simplet

          Travail au black ? Bien au courant des tarifs, Client ou Maçon ? 


        • nono le simplet nono le simplet 24 septembre 11:18

          @Aristide
          Bien au courant des tarifs, Client ou Maçon ? 

          faut payer pour savoir


        • pemile pemile 24 septembre 11:22

          @exol « Ben par chez moi les maçons portos se font payer 200 Euros la journée de 8 heures au black »

          Oui mais si il facture 15 jours (3000€) pour l’encadrement de cette porte, y fera pas concurrence aux maçons qui payent leurs charges smiley


        • pemile pemile 24 septembre 11:25

          @exol « Ben tu vois 280 Euros de l’heure pour l’artisan c’est pas du vol »

          Non, et des fois il leur faut 4h pour changer un joint de robinet et la mémé qui râle faut la secouer pour qu’elle paye ?


        • Aristide Aristide 24 septembre 11:25

          @nono le simplet

          C’est ce que disait le père Balkany ...


        • pemile pemile 24 septembre 11:29

          @exol « ne s’enrichie plus , il sort juste un bon salaire »

          C’est scandaleux !


        • Aristide Aristide 24 septembre 11:30

          @pemile

          C’est bien connu, les artisans sont tous des voleurs, les turcs sont forts, les espagnols n’aiment que la paella, ...

          Réfléchissez une minute avant de faire des calculs à la Nono, 280 x 10 et hop le devis est fait. Il ne sait pas ce qui a été fait de l’autre coté, isolation, reprise des équipements électriques tels que gâche, interrupteur, ... Est-ce définitif ou en attente de pose de l’huisserie définitive. 

          Mais c’est vrai que la sieste dans une brouette donne de grandes compétences ...


        • nono le simplet nono le simplet 24 septembre 11:54

          @Aristide
          marrant comme tu cherches à regarder à travers les murs ... on parlait du mur et toi tes yeux vont jusque dans la salle de bains ace des robinets de chez Hans Grohe ...
          en fait tu connais rien au bâtiment mais t’as une opinion ... le mur + l’isolation + l’inter + la porte avec l’imposte, la poignée, l’enduit et le coup de balai de fin de chantier ... à 3000 balles c’est juste correct, à peine pas cher ...


        • exol 24 septembre 12:06

          @nono le simplet
          Du travail en régie j’en ai jamais eu , que du travail forfaitaire sur devis et en concurrence , par contre pour les petits boulotS comme çà , tu perds un temps énorme pour aménager et déménager , si tu tires les prix vaut mieux le laisser à un bricoleur.


        • exol 24 septembre 12:10

          @Pemile
          c’est vrai qu’il y a des arnaqueurs dans les dépannages , mais t’es pas obligé de prendre un artisan , tu peux le faire toi même , mais si t’es un manche ben tu raques.


        • exol 24 septembre 12:35

          @nono le simplet
          Je me suis gourré je voulais dire 280Euros la journée .


        • nono le simplet nono le simplet 24 septembre 12:37

          @exol
          Je me suis gourré je voulais dire 280Euros la journée .

          je m’en doutais ...


        • pemile pemile 24 septembre 12:39

          @exol « Je me suis gourré je voulais dire 280Euros la journée . »

          Là, c’est vraiment pas cher !


        • Et hop ! Et hop ! 24 septembre 12:39

          @nono le simplet

          Ils ont mis une imposte vitrée pour pouvoir mettre une porte vitrée de 2,04 qui est moins chère.

          La norme des portes et portes-fenêtres extérieures est 2,15 et 2,25.


        • pemile pemile 24 septembre 12:44

          @Aristide « Réfléchissez une minute avant de faire des calculs »

          Réfléchissez une minute avant de venir mordiller ?

          Vous réalisez que l’on ne parle que d’un prix estimé plus haut par @Eh hop ! « la porte vitrée 90 x 204 qu’ils ont mis est ce qu’il y a de moins cher, environ 400 Euros + 3 000 Euros pour les parpaings »


        • pemile pemile 24 septembre 12:48

          @Et hop ! « Ils ont mis une imposte vitrée pour pouvoir mettre une porte vitrée de 2,04 qui est moins chère. »

          Vous un sacré compas dans l’oeil !

          Les portes 2.05 sont aussi bien souvent plus chère que le modèle standard de 2.15.

          Ils aurait aussi pu mettre aussi une imposte bien plus haute.


        • nono le simplet nono le simplet 24 septembre 12:50

          @Et hop !
          Ils ont mis une imposte vitrée pour pouvoir mettre une porte vitrée de 2,04 qui est moins chère.

          t’as mesuré ? ... lol ... en plus si tu compte les parpaings (visiblement de 20) tu vois bien qu’on est à 2.15m de porte et non à 2.04 ... tain les gars z’êtes graves en inspecteurs la bavure ...


        • Benoît Delol Benoît Delol 24 septembre 12:55

          @Julien

          Merci pour votre commentaire, Julien ! Vous avez parfaitement raison en ce qui concerne la rareté des artisans. C’est un constat qui a été fait assez vite après l’incendie de Notre-Dame-de-Paris.

          Je ne pense pas, cependant, que ce soit cette considération qui ait motivé ici le remplacement de la porte. D’une part, certaines régions peuvent compter sur davantage de professionnels qualifiés, car la demande est ancienne et constante. Dans le Lot, beaucoup de bâtiments ont pu être restaurés dans les règles de l’art car acquis par des étrangers et des Français amoureux de ces vieilles pierres. D’autre part, le maître d’ouvrage disposait d’un budget conséquent, dont une partie de subventions publiques spécialement dédiées à la préservation de la façade.


        • nono le simplet nono le simplet 24 septembre 12:55

          @pemile
          Ils aurait aussi pu mettre aussi une imposte bien plus haute.

          à mon avis, la hauteur de l’imposte a été demandée par l’archi des bâtiments pour respecter la hauteur du parement en pierre du bâtiment


        • Benoît Delol Benoît Delol 24 septembre 12:57

          @Et hop !

          Merci pour votre contribution chiffrée ! Votre commentaire m’a incité à écrire à l’Unité Départementale de l’Architecture et du Patrimoine (UDAP) du Lot, dirigée par l’architecte des Bâtiments de France Pierre Sicard, afin de lui demander si son service a été amené à se prononcer sur cette opération et quelle est son analyse des modifications réalisées.

          Affaire à suivre, donc !


        • Benoît Delol Benoît Delol 24 septembre 13:00

          @Trelawney

          « Le prix au mètre carré (trés bas) d’un logement à Cahors, justifie le fait qu’on ne va pas payer l’équivalent de 20 mètres carré de logement pour une porte monumentale. On en a toujours pour son argent » avez-vous écrit.

          Comme je l’ai mentionné : le maître d’ouvrage disposait d’un budget conséquent, dont une partie de subventions publiques spécialement dédiées à la préservation de la façade (dont la porte est une composante essentielle).


        • nono le simplet nono le simplet 24 septembre 13:05

          @Benoît Delol
          Merci pour votre contribution chiffrée !

           smiley


        • pemile pemile 24 septembre 13:08

          @nono le simplet "à mon avis, la hauteur de l’imposte a été demandée par l’archi des bâtiments pour respecter la hauteur du parement en pierre du bâtiment"

          Probable, mais je pense un peu comme l’auteur, vu le coût total du chantier, qu’ils auraient pu essayer de trouver une porte double avec imposte en arc.


        • nono le simplet nono le simplet 24 septembre 13:09

          @exol
          par contre pour les petits boulotS comme çà , tu perds un temps énorme pour aménager et déménager

          faut utiliser un facteur de multiplication ... 1.3-1.5 en rénovation ... et encore 1.3-1.5 en ville ... et 3 si tu veux pas faire le chantier ...et des fois tu le fais ... et t’es bien emmerdé ...lol


        • pemile pemile 24 septembre 13:11

          @Benoît Delol "dont une partie de subventions publiques spécialement dédiées à la préservation de la façade (dont la porte est une composante essentielle)."

          Là, effectivement, vu le travail réalisé ça vaut le coup d’approfondir !


        • nono le simplet nono le simplet 24 septembre 13:15

          @pemile
          Probable, mais je pense un peu comme l’auteur, vu le coût total du chantier, qu’ils auraient pu essayer de trouver une porte double avec imposte en arc.

          je suis d’accord que ce n’est pas d’une grande beauté ... pour l’imposte en arc il fallait effectivement une porte plus large pour que l’arc soit parallèle à la maçonnerie mais est ce que c’était dans le budget ? ça je l’ignore ...


        • nono le simplet nono le simplet 24 septembre 13:18

          @nono le simplet
          et pis, va savoir si ça vient pas de l’ABF ... j’ai vu bien pire ...


        • pemile pemile 24 septembre 13:19

          @nono le simplet « mais est ce que c’était dans le budget ? ça je l’ignore ... »

          Mais la solution retenue (si c’est bien une porte d’entrée qui donne sur un hall) fait quand même économie de bouts de chandelles smiley


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 24 septembre 13:33

          @pemile

          C’est du provisoire...le hall sera le dernier fini . Logique.


        • alexis42 alexis42 24 septembre 13:39

          @pemile
          J’ai raté votre passage des 10 000 commentaires pour lequel je souhaitais vous féliciter pour le profond intérêt que tous présentent, et sans lesquels Agoravox n’aurait pas atteint le « niveau » actuel.
          Évidemment, certains sujets ne sont pas traités (coquerel, par exemple), sans doute par pudeur.


        • pemile pemile 24 septembre 13:49

          @alexis42 « J’ai raté votre passage des 10 000 commentaires »

          11394 en comptant les supprimés smiley

          A l’école, c’est grace à moi que mes copains de classe ont appris la définition de « intarissable » !


        • nono le simplet nono le simplet 24 septembre 13:51

          @pemile
          té , je vois que le bachelier précoce n’a rien de mieux à faire que de compter tes coms comme on comptait les billes en primaire ... smiley
          du coup j’y vais aussi de ma bise smiley


        • pemile pemile 24 septembre 13:59

          @nono le simplet « compter tes coms »

          Ca me donne l’occasion de voir qu’il y a eu à minima 13% de suppression !!


        • nono le simplet nono le simplet 24 septembre 14:43

          @pemile
          11394 en comptant les supprimés

          étant bien plus fort que moi en informatique je me demande où tu as trouvé ce chiffre (si ce n’est pas une invention bien sûr, lol)


        • alexis42 alexis42 24 septembre 15:09

          @nono le simplet
          « compter tes coms » m’a pris un temps énorme puisque j’ai dû revoir tous les commentaires publiés sur ce site depuis le premier numéro.
          Je n’ai pas trouvé de moyen plus simple smiley


        • nono le simplet nono le simplet 24 septembre 15:15

          @alexis42
          « compter tes coms » m’a pris un temps énorme

          ouais, prend moi pour une bille ... lol
          il se trouve que j’ai été voir récemment le nombre de coms de pemile pour calculer, suite à un de tes coms débiles dont tu as le secret, sa moyenne journalière tout à fait banale d’ailleurs ... et moi, sans malice ni vice, le chiffre proche de 10 000 ne m’a pas interpellé pour surveiller ce passage sans aucun intérêt ... enfin, pour quelqu’un de normal ... smiley


        • nono le simplet nono le simplet 24 septembre 15:19

          @nono le simplet
          PS
          je viens de que j’avais passé les 5000 il y a peu et je n’ai même eu de gâteau ... un simple mail de la rédaction aurait pourtant été de rigueur smiley smiley


        • nono le simplet nono le simplet 24 septembre 15:20

          @nono le simplet
          je viens de réaliser que j’avais passé

          ...


        • nono le simplet nono le simplet 24 septembre 15:23

          mon dieu ... quel blaireau smiley


        • pemile pemile 24 septembre 15:55

          @nono le simplet « je me demande où tu as trouvé ce chiffre »

          J’ai un petit robot qui récupère mes posts chaque semaine pour pouvoir faire des recherches rapides dans l’historique.

          Je l’ai aussi utilisé pour compter combien de fois @Attila avait cité la thèse de Georgette Mouton »Jeunesse et genèse du nazisme" pour dégommer les écolos, fanatiques religieux adorateurs de Mère Nature,  !


        • Cadoudal Cadoudal 24 septembre 16:12

          @pemile
          Moi aussi j’ai un petit robot, il s’appelle Nono...

          Ben il à compté le nombre de fois ou tu avais cité la thèse de doctorat de Coquerel sur l’intégration des femmes indigènes dans la Nouvelle France par une pratique familiale de la sodomie inter générationnelle....

          0....

          Tu pourrais essayer avec le tien, que je fasse des réglages le cas échéant...


        • nono le simplet nono le simplet 24 septembre 16:41

          @Cadoudal
          qu’est ce qu’ils fument au Sénégal ? tu importes de la touffe de poils d’artichaut breton roulée dans la page centrale de Valeurs Actuelles ?
          la vache, ça doit mettre la tête comme un tomahawk du pays bigouden ...


        • Bernard Grua Bernard Grua 24 septembre 16:45

          @Benoît Delol
          Permettez moi de vous suggérer de tweeter votre article aux responsables de cette destruction ainsi qu’à la DRAC et à la commission Bern. 


        • Cadoudal Cadoudal 24 septembre 16:48

          @nono le simplet
          Nono, mon petit robot...

          Attends que Pemile vienne te régler le software, je vois que t’es pas encore au point, pas du tout au point même...

          Ensuite tu pourras revenir nous causer de la thèse du député de la Seine et Oise inférieure...lol...


        • Cadoudal Cadoudal 24 septembre 16:52

          @Bernard Grua
          Hé le censeur, je viens de te dénoncer à la Kommandantur...
          https://www.agoravox.fr/spip.php?page=signaler_abus&id_forum=5569304

          Je savais pas trop quoi mettre, j’ai mis diffamation...

          La loi du talion...lol...


        • nono le simplet nono le simplet 24 septembre 16:54

          @Cadoudal
          fume de l’afghan ... ça rend plus cool ... lis le quotidien sénégalais ... regarde Walf tvTV ou Mouride TV (lol) ...



        • Cadoudal Cadoudal 24 septembre 17:09

          @nono le simplet
          lis le quotidien sénégalais ... regarde Walf tvTV ou Mouride TV (lol) ...

          C’est trop rébarbatif, aussi chiant qu’une conférence d’Asselineau, ça y cause que de bombardements de l’OTAN sur Dakar, de famine, de guerre, de CFA spoliateur, etc.. justifiant la prise en charge intégrale par la France de tous les mineurs Sénégalais de 35 ans ainsi que du budget fashion de Sibeth N’Diaye...

          la croissance économique devrait passer de 6% en 2019 à 7% en 2020-21

          https://www.seneweb.com/news/Economie/perspectives-economiques-senegal-le-fmi-_n_295556.html
          La compagnie américaine Kosmos Energy vient de faire une nouvelle découverte de gaz au Sénégal, plus précisément dans le bloc de Yakaar 2 à Grande Tortue

          https://www.seneweb.com/news/Economie/senegal-encore-une-nouvelle-decouverte-d_n_295515.html

          Et puis d’ailleurs on s’en fout :
          « Que tous les Sénégalais aillent niquer leur mère »...lol...


        • alexis42 alexis42 24 septembre 17:52

          @nono le simplet
          « prend moi pour une bille »

          Mais non, ma poule ! Je ne te prends surtout pas : je te laisse !
          Je souhaitais lire les articles de pemile, pour voir son niveau.
          10 000, je trouve que c’est un compte rond, un joli score, mais très éloigné de celui de Fergus.
          Mais s’il garde le rythme de 27 commentaires par jour, il va doubler Fergus dans 5,6 années.
          J’aimerais avoir quelques liens sur mes « coms débiles » ; sans doute les nombreux où je vous ai demandé – sans succès – des nouvelles des fréquentations de coquerel. 
          Je lui envoie un mail pour lui suggérer de vous embaucher comme assistants parlementaires smiley


        • pemile pemile 24 septembre 18:17

          @alexis42 « J’aimerais avoir quelques liens sur mes « coms débiles » »

          Celui où vous avez dit que Simon Gautier devait « assumer » d’être mort ?

          Et qu’en parler pendant une semaine était obscène ?

          Mais votre chef d’oeuvre reste votre profil, qui débute par « mon mot de passe étant devenu inactif .. »


        • nono le simplet nono le simplet 24 septembre 18:28

          @alexis42
          J’aimerais avoir quelques liens sur mes « coms débiles »
          pas besoin de chercher bien loin ... celui auquel je réponds smiley
          je remarque au passage que tu reprends les expressions des autres ...« blaireau » « ma poule » ... à ton compte ... et en plus le syndrome « coquerel » cher à l’exilé climatique sénégalais ... manque d’imagination ? lol


        • Aristide Aristide 24 septembre 19:12

          @nono le simplet

          en fait tu connais rien au bâtiment

          C’est cela ... 


        • alexis42 alexis42 24 septembre 20:02

          @nono le simplet
          C’est moi qui ai mentionné le fait que Coquerel raclait les caniveaux islamistes du 93, et vous ai demandé votre avis. Mais ses 3 courageux soutiens n’ont pas osé aborder le problème malgré plusieurs demandes. Le proverbe affirme « qui ne dit mot consent » : donc vous appréciez les amis islamistes de ce député que ces collègues proches n’ont pas condamné.
          Quant à « numéro 2 », il ne trouve que le mot « assumer » placé maladroitement, mais que n’importe quel mec doué de 2 neurones aurait compris comme voulant dire que l’apprenti randonneur était « responsable de sa mort ». Mais pemile ne fait jamais de d’erreur, et surtout pas de grossière, comme quand il parle de coquerel...
          Et je trouve effectivement obscène de parler pendant une semaine d’un mec qui a pris des risques dangereux au point d’en mourir, et de ne mentionner que très brièvement les victimes d’un attentat sunnite, sans doute pour ne pas faire de peine à nos « amis » sunnites saoudiens et aux potes de coqueret.


        • Cadoudal Cadoudal 24 septembre 20:15

          @pemile
          C’est tout ?

          Bien légers comme coms soit disant débiles ...

          Le mec prend des risques pour se faire plaisir, il en meurt, point barre, pas la peine effectivement d’en causer une semaine...

          Quant à Coquerel et ses fréquentations louches, c’est vous qui voyez, si vous voulez pas en causer et prendre parti c’est votre droit...

          De 20% à 6%, il semble que votre stratégie d’évitement des sujets qui fâchent porte ses fruits...

          Évidemment ceci est un com débile de l’abruti exilé climatique Sénégalais et n’attend donc aucune réponse sérieuse de la part du quatuor de tête des citoyens éclairés......

          Comme souvent avec la gauche extrême, la notion de débat démocratique et contradictoire est pour le moins complexe....lol....

          https://www.causeur.fr/lyon-2-eliott-savy-indigenisme-universite-gauche-decoloniale-166014


        • alexis42 alexis42 24 septembre 21:52

          @pemile
          Désolé, mr l’auteur, de polluer votre article, mais il me faut répondre aux « blaireaux ». Je promets de ne pas recommencer.

          « Mais votre chef d’oeuvre reste votre profil. »
          Cela demande une explication. Votre ami, le « scientifique » Cabanel (l’homme aux patates électriques), m’avait bloqué préventivement, n’ayant toujours pas digéré mes commentaires sur son énergie gratuite.
          Pour lui répondre il fallait créer un autre compte, ce qui m’a permis de supprimer les articles de qualité que j’avais publiés (même « numéro 1 » avait admis qu’ils sortaient de la moyenne), car ils donnaient une image fausse de ce qu’était devenu ce site.
          Nouveau compte => nouvelle adresse mail, que je me suis empressé d’oublier après avoir obtenu mes paramètres de connexion à Avox. Je pensais avoir mis un ancien mot de passe à peine modifié, mais un jour, j’ai oublié cette modif.
          Notez que c’est par honnêteté que j’ai mis ces 2 lignes dans mon cv (ce mot vous semble inconnu...), mais, curieusement, vous n’avez pas commenté tout le reste de ce CV écrit en l’honneur de « numéro 1 », le courageux soldat spécialiste des zones de non-droit bien trop trouillard pour répondre au message où je le dézinguais.


        • pemile pemile 25 septembre 09:32

          @alexis42 « Mais pemile ne fait jamais de d’erreur »

          Vous me rassurez, quand vous avez prétendu que pour moi un mètre de corde voulait dire un mètre d’écart entre deux cordes, je suis allez passer un IRM aux urgences !


        • Et hop ! Et hop ! 25 septembre 21:32

          @nono le simplet

          Vous avez raison, en comptant les parpaings, la porte fait tout de même 2,15 de haut, donc c’est ce qu’il y a de plus standard chez Point P, une porte-fenêtre isolante à 1 vantail.

          Si l’ABF avait été consulté, il aurait au minimum imposé que l’imposte soit « en faux ouvrant », c’est-à-dire avec des carreaux de même largeur que la porte.

          Et en admettant qu’il n’ait pas imposé la réparation ou la réfection d’une double porte à imposte cintrée à l’identique, il aurait soit imposé une porte beaucoup plus monumentale, avec une partie basse pleine de 1 m de haut, une table saillante et une cimaise à doucine, soit de reproduire la porte de srvice de gauche qui est ancienne, pleine avec une imposte plus haute. Une porte d’entrée principale d’immeuble ne doit jamais être traitée comme une fenêtre. Le travail fait est ce qu’il y a esthétiquement de pire pour dépenser le moins d’argent possible.


        • Et hop ! Et hop ! 25 septembre 21:39

          @Benoît Delol : «  Votre commentaire m’a incité à écrire à l’Unité Départementale de l’Architecture et du Patrimoine (UDAP) du Lot, dirigée par l’architecte des Bâtiments de France Pierre Sicard, afin de lui demander si son service a été amené à se prononcer sur cette opération et quelle est son analyse des modifications réalisées. »

          Très bonne initiative, il est évident soit qu’il n’y a pas eu de déclaration préalable de travaux exemptés de permis de construire, soit qu’il y en a eu une mais que ces ces façades ne sont ni protégées ni dans un périmètre protégé, auquel cas le dossier n’est pas soumis à l’ABF.

          Vous dites qu’ils ont eu une subvention, est-ce que c’est pour des raisons de protection du patrimoine historique ?


        • Et hop ! Et hop ! 26 septembre 17:27

          @Benoit Delol

          Voilà un exemple de petite usine de fabrication en bois et sur mesure de portes et de fenêtres selon des modèles anciens, ou en copie d’une porte existante.

          http://www.menuiserie-olry.fr/fr/35/21/bois.html

          Il y a aussi Bepox qui fait des copies ou restitutions deportes cochères.


        • Benoît Delol Benoît Delol 30 septembre 17:48

          @Et hop !

          Merci pour ces informations, que je vais utiliser !
          Vous aviez précédemment suggéré d’aviser l’architecte des Bâtiments de France concernant ce dossier. Je vous invite à consulter sa réponse dans mon commentaire en date du 30 septembre (« Mise à jour... »).


        • nono le simplet nono le simplet 24 septembre 08:03

          si on regarde le reste de la rue de la Barre avec google maps on trouve la façade nettement moins défigurée que le dit l’article ...


          • Benoît Delol Benoît Delol 24 septembre 13:03

            @nono le simplet

            La rue de la Barre est une rue modeste, bordée d’immeubles de faible hauteur, sans ornement. Nombre d’entre eux mériteraient un ravalement. Du coup, le bâtiment objet de cet article fait aujourd’hui bonne figure parce qu’il est propre. Mais est-ce la seule ambition que l’on pouvait avoir pour lui ? Devait-il être privé de l’un de ses rares éléments caractéristiques, de ceux qui attirent l’œil des touristes (comme moi) et font la fierté des habitants ?

            Ce que j’ai souhaité, avec cet article et ce petit exemple, c’est dire que la défense de notre patrimoine commence « au bas de la rue », de toutes les rues, et ne concerne pas seulement les « monuments historiques ». Ce sont les centaines, les milliers de petites dégradations comme celle-ci qui enlaidissent nos villes et notre pays.


          • nono le simplet nono le simplet 24 septembre 13:29

            @Benoît Delol
            La rue de la Barre est une rue modeste

            je dirais même qu’elle est très moche ... mais comme bien des petites rues ...
            c’est vrai que si on s’attarde sur le reste de la rue on devine que les arcades étaient bien plus nombreuses que les quelques qui persistent ... la rue donne sur un site magnifique, c’est certain ... de toutes façons la rénovation de l’immeuble n’est pas irrémédiable et il n’est pas défiguré ...
            pour le reste, une rénovation de la rue doit coûter un prix exorbitant pour une petite ville comme Cahors qui a pas mal d’autres « monuments » à entretenir comme le pont « Valentré » ...


          • Benoît Delol Benoît Delol 24 septembre 15:20

            @nono le simplet

            Rénover chaque immeuble de la rue de la Barre coûterait cher aux propriétaires, effectivement, même si, justement, Cahors propose, pour les parties anciennes de la ville, un «  dispositif exceptionnel » permettant d’obtenir jusqu’à 50 % d’aides publiques pour les façades.

            Et, vous avez raison, d’autres parties de la ville mériteraient (également) de l’attention. Si le pont Valentré a bénéficié de plusieurs restaurations, il n’en est pas de même des immeubles de la rue Soubirous, parfois laissés à l’abandon. Pourtant, ils datent de l’époque médiévale ! Je vous invite à faire une visite avec Google Street View, en partant du n°88 de la rue, où se trouve une ancienne échoppe. Vous constaterez également que cette rue est commercialement morte, ce qui justifierait une intervention publique massive.


          • nono le simplet nono le simplet 24 septembre 16:34

            @Benoît Delol
            la rue Soubirous

            jolie rue mais étroite et en côte me semble-t-il qui mène vers la cathédrale St Étienne plus vivante ... 


          • exol 24 septembre 09:13

            Les grands protecteurs de l’architecture avec le pognon des autres . Il y a des coups de truelle dans la gueule qui se perdent.


            • oncle archibald 24 septembre 09:40

              @exol :

              Il y a des solutions hideuses et chères, ça n’est pas toujours une question d’argent.

              La différence entre une œuvre architecturale et une peinture ou une sculpture c’est qu’elle est « dans la rue » et que tout le monde la voit.

              En conséquence lorsqu’un bâtiment se trouve dans un environnement historique il est assez logique que la communauté représentée en l’occurrence par un fonctionnaire qui remplit la fonction d’architecte des bâtiments de France s’inquiète de ne pas dégrader tout un quartier qui présente un intérêt.


            • exol 24 septembre 09:58

              @oncle archibald
              Ben par chez moi si tu graisses l’édile comme il faut , no problemo pour le permis de rénovation. Là aussi justice à 2 vitesses.


            • oncle archibald 24 septembre 16:17

              @exol : depuis que le monde est monde il y a des prévaricateurs et des mecs qui acceptent de les soudoyer pour avoir un « passe droit ». On ne peut pas s’appuyer sur un dysfonctionnement pour justifier qu’il faille laisser construire n’importe quoi n’importe où.


            • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 24 septembre 09:20

              quels sont les critères pour déterminer ce qui est patrimoine ou pas ?

              et quels sont les critères pour guider ls uns et les autres dans les rénovations ?

              combien de vieilles (ou très vieilles) fermes dans toutes les régions (mas, chaumières, granges, et même manoirs) ont été défigurées pour être transformées en résidences secondaires bisounours ripolinées, aseptisées, additionnées de vérandas, piscines terrasses dallées alors qu’il s’agissait d’autant d’écomusées ?

              sur l’autre main, combien de particuliers ont été harcelés par un Architecte des Bâtiments de France (ABF) pour avoir remplacé leurs fen^tres pourries par des doubles vitrages sous prétexte que le PVC est prohibé dans un périmètre de 250m autour d’un monument historique ?

              entre les aberrations qui vont jusqu’aux « œuvres d’arts » qui ornent nos rond points, les verrues atroces des zones commerciales et la dictature des rues « piétonnes » (commerçantes évidemment) pavées à la mord moi le noeud on peut en reparler du patrimoine, mais foutre un peu la paix aux hgens qui veulent simplement assainir, nettoyer et« retaper » un bâtiment sans prétention avec un budget limité !!!!


              • exol 24 septembre 10:37

                @Séraphin Lampion
                Bien dit Lampion , commentaire digne du capitaine haddock , tous ces petits bobos précieux de salon qui veulent de l’architecture à la Louis xiv avec le pognon des autres , rénover est déjà un grand pas pour sauver ces bâtisses , mieux çà que de laisser à l’abandon ces constructions . La France c’est le règne
                de la dictature d’associations de vieux crabes bien logés et à l’abris du besoin voulant régir le pays.


              • Benoît Delol Benoît Delol 24 septembre 13:34

                @Séraphin Lampion
                Vous dénoncez des excès en tous sens (par ailleurs discutables un à un). Mais pourquoi conclure en louant cette si modeste ambition « d’assainir, nettoyer et retaper » ? Le pire justifierait-il le médiocre ? On ne peut pas faire mieux, en France ?
                Quant au « budget limité » du maître d’ouvrage, je rappelle qu’il comporte une part de subventions publiques spécialement dédiées à la préservation de la façade.


              • Benoît Delol Benoît Delol 24 septembre 13:50

                @exol

                Le « pognon des autres » dont il est question ici, c’est le vôtre, c’est le mien. C’est une subvention publique spécialement dédiée à la préservation de cette façade. On peut être contre sur le principe, mais dès lors qu’elle est attribuée, ne peut-on exiger qu’elle soit bien utilisée ?

                Par ailleurs, je ne demande pas, pour ma part, la transformation de toutes les bâtisses de France en Versailles. Seulement qu’on les respecte pour ce qu’elles sont.


              • Aristide Aristide 24 septembre 10:24

                Il s’agit simplement de l’installation temporaire surement en attente de l’huisserie définitive. 


                • nono le simplet nono le simplet 24 septembre 11:56

                  @Aristide
                  quelle burne ... une porte avec impost en provisoire smiley smiley


                • nono le simplet nono le simplet 24 septembre 11:58

                  @nono le simplet
                  une porte de chantier quoi ....mdr


                • Benoît Delol Benoît Delol 24 septembre 13:04

                  @Aristide
                  Malheureusement non, Aristide, c’est bien une porte définitive qui a été posée... Idem pour l’autre façade du bâtiment.


                • Aristide Aristide 24 septembre 19:42

                  @nono le simplet

                  Sans « portier » pour ouvrir depuis les appartements,  ? Et le sens d’ouverture ? Une porte vitrée avec poignée et serrure comme porte entrée d’un immeuble de 6 appartements ? Aucune protection sur cette porte vitrée ordinaire ? 

                  M’enfin ...


                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 24 septembre 19:45

                  @Aristide

                  Bien vu ...du provisoire.


                • Aristide Aristide 24 septembre 19:46

                  @nono le simplet

                  quelle burne

                  Quel argument !


                • Aristide Aristide 24 septembre 19:50

                  @Aita Pea Pea

                  La rénovation d’un immeuble collectif exige le respect de TOUTES les règles, et pour un immeuble collectif, des obligations assez ... ténues. 


                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 24 septembre 19:58

                  @Aristide Je dirais tenues . En tant qu’electro ça rigole pas les contrôles ...et c’est normal.


                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 24 septembre 12:33

                  Tant qu’on ne connait pas le réaménagement intérieur... Pas oublier que ces bâtiments sont passés en immeuble collectif...les normes etc ...pour la porte d’entrée ça ressemble à du provisoire...même sa largeur n’ est pas aux normes PML .


                  • nono le simplet nono le simplet 24 septembre 12:40

                    @Aita Pea Pea
                    même sa largeur n’ est pas aux normes PML .

                    la norme PMR (personne à mobilité réduite) c’est 90 pour une porte et à vue d’œil, elle les fait ...


                  • nono le simplet nono le simplet 24 septembre 12:41

                    @nono le simplet
                    de toutes façons, pas facile de trouver une porte d’entrée à moins de 90 ...


                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 24 septembre 12:51

                    @nono le simplet

                    Pas sur une entrée principale d’immeuble . Je pense que le chantier n’ est pas fini et que les corps de métiers utilisent une autre porte cochère non encore modifiée pour amener le matos . La porte qu’on voit a des affiches ...création d’un petit bureau provisoire pour les amateurs d’accession a la propriété. Le mieux pour l’auteur aurait été d’aller voir le panneau de chantier avec souvent la vue définitive du projet.


                  • nono le simplet nono le simplet 24 septembre 13:02

                    @nono le simplet
                    Pas sur une entrée principale d’immeuble

                    ...
                    ah bon ? la norme PMR c’est 90 pour un passage de moins de 100 personnes ...
                    si tu as une autre réglementation à proposer je suis preneur ...


                  • Benoît Delol Benoît Delol 24 septembre 13:23

                    @Aita Pea Pea

                    J’ai, bien sûr, consulté le panneau de chantier. Il indique, notamment, que les futurs appartements sont à usage locatif (donc, nul besoin d’un bureau de vente provisoire).

                    La porte cochère a, effectivement, été utilisée pour les besoin du chantier. Il est possible de le voir sur la photo de Google Street View d’octobre 2018. Mais, depuis, les deux portes cochères (une pour chaque façade) ont été supprimées.

                    Enfin, un autre document (accessible sur internet) indiquait comme date de livraison prévue de la résidence juin 2019. Ce qui m’a permis de conclure que seules quelques finitions manquaient encore lors de mon passage, en août.


                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 24 septembre 13:24

                    @nono le simplet

                    Suis qu’electro ...mais bon y’a bien longtemps qu’on fait des issues principales plus grandes ...ta norme c’est pour l’appart. Après le cahier des charges peut être modifié, mais jamais en dessous des normes. Pas envie de me casser le cul a chercher, constat. Et ce genre de chantier j’en ai fait.


                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 24 septembre 13:28

                    @Benoît Delol

                    Bonjour. Dans le fond suis d’accord avec vous . Mais les délais d’un chantier...lol . Et un lol d’expérience .


                  • nono le simplet nono le simplet 24 septembre 13:35

                    @Aita Pea Pea
                    .ta norme c’est pour l’appart.

                    100 personnes ... faut un grand appart ... lol


                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 24 septembre 13:46

                    @nono le simplet

                    Je te répond de ce que je vois en logement collectif . Après t’en fait ce que tu veux .


                  • Benoît Delol Benoît Delol 24 septembre 13:54

                    @Aita Pea Pea
                    Bonjour également ! Bien sûr, les délais de chantier sont rarement respectés. Mais j’indiquais cette date simplement pour appuyer l’idée que la porte installée est une porte définitive.


                  • foufouille foufouille 24 septembre 15:59

                    Aticle qui sent le bon bourgeois. Il sait qu’il a de nombreux taudis dans son coin ?


                    • Benoît Delol Benoît Delol 24 septembre 16:24

                      @foufouille
                      Vous pouvez développer votre argumentation ?


                    • foufouille foufouille 24 septembre 16:39

                      @Benoît Delol Non ce serait trop fatiguant vu que tu n’as pas compris. Il n’y a certainement aucun SDF chez toi.


                    • Benoît Delol Benoît Delol 24 septembre 16:45

                      @foufouille
                      Donc, tant qu’il existera des SDF, des bidonvilles, des immeubles insalubres quelque part en France (et, par exemple, à Paris, où je réside), il sera interdit d’écrire des articles sur la préservation du patrimoine architectural ailleurs en France (et, par exemple, à Cahors) ?


                    • foufouille foufouille 24 septembre 16:54

                      @Benoît Delol

                      Non mais c’est un petit plus important que de préserver le patrimoine à coup de subventions, surtout pour les taudis et cave « habitable » de Paris pour sans dents.


                    • Bernard Grua Bernard Grua 24 septembre 16:40

                      Article qui fait réfléchir et ouvrir les yeux. Merci pour votre travail.


                      • Benoît Delol Benoît Delol 24 septembre 16:50

                        @Bernard Grua
                        Merci pour votre commentaire !


                      • Bernard Grua Bernard Grua 24 septembre 20:45

                        @Benoît Delol
                        Je pense que l’intérêt d’un média citoyen est de pouvoir partager ce genre de préoccupations. Vous l’avez fait de façon précise et bien écrite. Il serait bon que cet article soit largement diffusé.


                      • Benoît Delol Benoît Delol 24 septembre 21:17

                        @Bernard Grua
                        J’ai contacté les journalistes couvrant l’actualité de Cahors pour leur proposer de reprendre ce sujet. Affaire à suivre !


                      • Bernard Grua Bernard Grua 25 septembre 00:44

                        @Benoît Delol
                        YES !


                      • exol 24 septembre 17:00

                        @ Nono , Pemile , Aita ,Foufouille , Cadoudal :

                        Tain les mecs vous m’avez régalé avec vos commentaires , je crois que je vais me contenter de lire , trop marrant.


                        • pemile pemile 24 septembre 17:05

                          @exol « je crois que je vais me contenter de lire , trop marrant. »

                          Meilleure thérapie pour ta santé !


                        • foufouille foufouille 24 septembre 17:16

                          @exol

                          franchement un mec qui chouine car la porte est pas belle alors que j’ai pas l’eau courante, que mon fauteuil ne passerais pas l’entrée et en plus qu’il faudrait fournir ces logements pas cher aux commerçants plutôt qu’aux PMR ME DONNE ENVIE DE GERBER.


                        • exol 24 septembre 17:19

                          @foufouille
                          Arrêtes , avec ma prostate je vais me pisser dessus.


                        • Benoît Delol Benoît Delol 24 septembre 17:50

                          @foufouille
                          Quand vous aurez fini de gerber (notamment sur les articles des autres), peut-être pourrez-vous écrire un article pour parler du mal-logement, surtout si vous avez une expérience personnelle sur le sujet ? Ce serait plus constructif, vous ne trouvez pas ?


                        • foufouille foufouille 24 septembre 18:21

                          @Benoît Delol

                          la fondation abbé pierre le fait assez bien.

                          tu ne peux comprendre le reste car bobo.


                        • Bernard Grua Bernard Grua 24 septembre 20:51

                          @Benoît Delol
                          Les commentateurs malveillants sont les plus disponibles mais il ne sont pas très nombreux. Une fois qu’ils sont bloqués, on a la paix et on peut avoir des échanges enrichissants même ,et surtout, s’ils sont contradictoires.
                          D’un autre côté si vous arrivez à supporter leurs horreurs, et sous réserve qu’ils ne fassent pas fuir les autres, cette escadrille de propos parfois pénibles contribue à remonter votre article dans le fil et à lui donner plus de visibilité. 


                        • Cadoudal Cadoudal 24 septembre 21:07

                          @Bernard Grua
                          En matière de censure, je crois que t’as rien à apprendre au Monsieur...lol...

                          C’est un spécialiste du sujet...

                          https://www.agoravox.fr/actualites/medias/article/la-censure-c-est-toujours-chez-les-216540

                          Donald Trump à l’ONU : « Une société libre ne peut permettre aux géants des réseaux sociaux de faire taire le peuple »

                          http://www.fdesouche.com/1266503-donald-trump-a-lonu-une-societe-libre-ne-peut-permettre-aux-geants-des-medias-sociaux-de-faire-taire-la-voix-du-peuple


                        • Benoît Delol Benoît Delol 24 septembre 21:51

                          @Bernard Grua
                          Merci pour ce conseil pratique !


                        • exol 25 septembre 09:25

                          @Bernard Grua
                          çà veut dire quoi malveillant pauvre loque , tous ceux qui ne sont pas d’accord avec toi ?? Non mais je rêve , des articles comme les tiens un gosse de 15 ans faisant une rédaction serait plus pertinent. La vérité c’est que tu viens ici pour te faire mousser , si nos commentaires te dérange ne les lis pas , mais fout nous la paix . On a autant le droit de commenter que toi , d’autant que les tiens de coms mise à part la lèche je vois pas l’intérêt.


                        • the clone the clone 24 septembre 17:56

                          Ces bâtiments coûtent « un pognon de dingue » a restaurer , il est grand temps de les vendre au chinois comme notre gouvernement sait le faire ....


                          • the clone the clone 26 septembre 09:50

                            C’est vrai , quand on regarde la tour Eiffel , les ferrailles sont a nus , ils n’ont jamais monté les murs ...


                            • Benoît Delol Benoît Delol 30 septembre 17:43

                              Mise à jour de l’article au 30 septembre 2019

                               

                              À la suite d’une suggestion de Et hop ! en commentaire de cet article, j’ai écrit, le 24 septembre dernier, à l’Unité départementale de l’architecture et du patrimoine (UDAP) du Lot, dirigée par l’architecte des Bâtiments de France Pierre Sicard, afin de lui demander si son service a été amené à se prononcer sur cette opération et quelle est son analyse des modifications réalisées.

                              M. Sicard m’a fait parvenir une réponse dès le lendemain, que je vous livre intégralement ci-dessous :

                               

                              Monsieur,

                               

                              En réponse à votre message, une déclaration préalable a bien été déposée pour ces travaux, qui prévoyait une porte d’entrée pleine avec imposte vitrée, proposition acceptée au regard du mauvais état et de la faible qualité de l’ancienne porte cochère. Les travaux ne sont pas conformes à la déclaration (porte vitrée d’un caractère plus proche d’une porte sur jardin) et apparemment pas terminés (il manque l’enduit) ; j’alerte les services de la ville de Cahors pour les faire régulariser, la police des travaux étant de la compétence du maire.

                               

                              Cordialement

                              Pierre SICARD

                              Architecte des Bâtiments de France

                               

                               

                              J’apprécie beaucoup que M. Sicard ait donné aussi rapidement une réponse à mes questions, et qu’il ait engagé une procédure en constatant un écart entre les engagements du maître d’ouvrage et les travaux réalisés.

                               

                              Mais les informations communiquées ne sont pas de nature à atténuer la critique portée par mon article :

                              - d’une part, en ce qui concerne le « mauvais état » de la porte, je rappelle que c’est, malheureusement, une situation courante avec les bâtiments anciens, et que le maître d’ouvrage a bénéficié ici d’une subvention spécialement destinée à la préservation de la façade. Cette subvention aurait donc pu être utilisée pour la rénovation ou le remplacement à l’identique de cette porte ;

                              - d’autre part, en ce qui concerne la « faible qualité » de la porte, j’estime que l’intérêt patrimonial d’un élément architectural doit s’apprécier de façon relative (et non dans l’absolu, car tous les ouvrages ne peuvent prétendre au statut de château, palais ou autres cathédrales). Pour ce bâtiment, et dans ce contexte (avec le voisinage de monuments historiques), cette porte cochère devait être préservée, car elle constituait un élément essentiel de son identité.

                               

                              Je vais donc continuer à explorer ce sujet, en m’enquérant du coût de rénovation ou de remplacement d’une telle porte (comme l’a suggéré également Et hop !), et en recueillant d’autres avis autorisés sur la valeur patrimoniale que pouvait représenter cette porte (en fait, les deux portes cochères de ce bâtiment).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès