• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Sidéral

« Sidéral »

Roman d'Antoine Blocier

Avant-propos de Didier Daeninckx

300 pages

février 2021

Editions Horsan

De l'anticipation et du suspense

 

L'auteur a varié les genres, il a fait dans le polar, dans le livre jeunesse et aujourd'hui, avec ce roman, il lie avec talent la science fiction et l'écologie.

Comme d'habitude il possède les clés lui permettant de river son lectorat : j'ai dévoré ce livre d'une seule traite.

Notre planète va mal, elle subit les assauts et les politiques de ceux qui ne pensent qu'à leurs profits.

Elle pourrait continuer son chemin pendant quelques milliards d'années.

Mais, malheureusement, elle peut dans quelques dizaines d'années subir un réchauffement climatique aux conséquences catastrophiques et d'autres maux liés au sort que lui réservent les puissants.

Que faire ?

Douze hommes et femmes venant de douze pays différents sont envoyés à des centaines de kilomètres, dans l'espace, pour mieux comprendre les évolutions géographiques et explorer l'espace .

Est-il possible :

  • de découvrir une planète habitable dans une autre galaxie,

  • et de régler le problème de la durée du voyage ?

Pourra-t-on numériser les cerveaux, ralentir le vieillissement et augmenter considérablement la vitesse ?

Les scientifiques « bossent sur des matériaux plus légers et tout aussi robustes pour les structures des vaisseaux ; ensuite, sur l'hibernation artificielle des passagers.... »

Ce voyage est financé par les puissances qui, enfin, ont décidé d'oeuvrer, ensemble, pour le bien de l'humanité.

On croirait rêver.

Pas si vite....

Un grain de sable bloque la machine bien huilée, un cosmonaute de l'équipe meurt brutalement à l'arrivée sur la station spatiale...

C'est la consternation là haut et ici quand on apprend le décès d'un autre membre de l'équipage.

Un ancien de Scotland Yard est dépêché, non sur place, car c'est loin, pour dénouer l'énigme.

Que se passe-t-il ?

L'ONU est une chose, le bloc des pays les plus riches une autre mais il existe, formalisé dans le roman, un groupe secret qu'on pourrait appeler le 9+1....

Ce sont les détenteurs des puissances financières qui eux veulent bien soutenir ce voyage dans l'espace mais pas du tout pour réconcilier « l'Homme avec l'Humain ».

Ces 9 +1 - vous découvrirez l'identité du 10 ème - veulent, coûte que coûte, profiter des bienfaits immédiats que leur apporte le système capitaliste et éviter toute dérive qui les priverait du « toujours plus ».

L'auteur nous projette dans un avenir proche, après l'une des pandémies, celle du covid qui a causé tant de décès et montré le coût humain, sanitaire et social d' une politique libérale.

Ce livre passionnant tombe à pic.

De nouvelles générations se mobilisent massivement contre la destruction de la Terre et pour une véritable alternative écologique et sociale.

Face à elles et face à tous ceux et toutes celles qui combattent la gabegie capitaliste, il y a toutes les forces obscures, financières, entre autres, qui s'enrichissent et mènent une politique productiviste aveugle.

Qui gagnera ?

Rien n'est joué.

Ce roman nous propose de réfléchir sur notre vie, sur notre avenir.

Ce n'est pas de la science fiction mais de l'anticipation.

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  1.67/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • Sidéré, sidéral ou Tropical....David contre le Goliath de la finance...Les NEPHILIM d’aujourd’hui sont des pervers-narcissique. La nature : ils détestent....Cela leur rappelle trop leur origine et leur mère. « La seule façon de contrer un pervers narcissique est de noter systématiquement tout ce qui a été promis ou dit », recommande Christel Petitcollin. Non seulement cela permet de garder des traces et de se couvrir, mais aussi de se rassurer quant à sa possible paranoïa. Bon courage. Nazisme et saturniens : 

    Maltraitant, parent saturnien, perversion, dépersonnalisation, abus de pouvoir, imposition de désir, pervers narcissique

    Dans les rêves, les nazis – comme leurs modèles réels – symbolisent des personnes ayant perdu leur humanité, qui ont pu torturer leurs semblables ou chercher à les détruire. Ce sont souvent les parents monstrueux qui sont dépeints ainsi dans les rêves, ceux qui ont maltraité physiquement ou psychiquement leurs enfants. Ils ont profité de leur position de force pour entrer dans la toute-puissance destructive. C’est une tyrannie ou dictature terrorisante qui est encore ressentie par le rêveur, un enfermement mortifère qui continue de polluer son âme.

    Le parent maltraitant est une personnalité vampirique ; plus il mal mène et montre de la cruauté envers son enfant, plus il aliène celui-ci. L’enfant va développer un attachement à son parent fondé sur l’attente de l’amour naturel que celui-ci devrait lui donner. L’attention ainsi générée provoque des fuites d’énergie vers le maltraitant, une attention qui va se confondre avec le véritable lien. Le processus de maltraitance et de liaison erronée va perdurer ensuite, induisant une construction psychique ambiguë ; l’enfant devenu adulte aura une inclination pour les personnes qui lui portent une attention maltraitante (rejet, ignorance, dénigrement, propos désagréables, harcèlement, sadisme), mais capables de produire des affects contraires. Ils peuvent être confondus alors avec de l’intérêt et entrer en résonance avec les affects familiaux anciens. Le chaud-froid ainsi ressenti touche les zones de dépendance affective et polarise la pensée de la victime vers son bourreau. Il devient un pourvoyeur d’énergie vers l’individu psychophage, le nazi, personnalité de type pervers narcissique.

    Ce schéma est réversible et la victime peut devenir persécuteur. L’alternance des deux rôles est possible ; c’est une sorte de libre arbitre, pourtant celui-ci impliquerait plutôt un détachement, un éloignement de ces profils affectifs pervers.

    Les nazis ou la Gestapo peuvent être aussi des représentations internes personnelles, des émanations de l’instance du Surmoi, un département de l’ordre qui est devenu dictatorial et pervers, maintenant le moi dans une répression et une contrition très fortes, le faisant s’effondrer sur lui même. Or, il peut aussi laisser le Ça déborder cherchant des satisfactions dans la violence et la cruauté, toujours à des fins de captation d’attention et d’énergie.

    Le nazi est celui qui a abusé de son pouvoir sur le faible pour assouvir ses besoins pervers par la torture morale ou physique, créant ainsi une dépendance chez sa victime. Les engrammes de violence chez l’enfant l’empêchent d’être ce qu’il est et de vivre son désir. D’une façon générale, ce climat symbolique suppose la négation absolue de l’autre (le rêveur).

    Le nazi est donc souvent la représentation du pervers narcissique et peut correspondre à une personne avec laquelle nous avons des liens de proximité, au travail ou d’ordre sentimental. Comme le dit bien son nom, le nazi, c’est un gros naze. Bon courage.....


    • Et un de moins : Michel Foucault.....Allez, du courage,....


      • Suivant : Pierre BERGE,.....


        • Quand Pluton était en scorpion (astrologie tropicale). LE SIDA....Dimanche 21 en 2024. ENTREE DE PLUTON EN VERSEAU.....Guy Hocquenghem, né le 10 décembre 1946 à Boulogne-Billancourt et mort le 28 août 1988 à Paris, est un journaliste, essayiste, romancier et militant homosexuel français.. Le jour des Guy. Song for GUY : ELTON JOHN....


          • SidA. moins EL D’après certains textes, El (Ilu) est le père des dieux Hadat/Baal, Yamm (la Mer) et Mot (la Mort) dans le panthéon d’Ougarit mais ’ilu peut aussi signifier simplement « dieu ».


            • ETRANGE. GUY H. Mort le 28 aout. WiKIPEDIA a ôté la date du Saint du jour....Saint Hermès est un saint guérisseur, notamment célébré en région picarde. C’est un saint chrétien fêté le 28 août. Vérifiez-vous même https://fr.wikipedia.org/wiki/28_ao%C3%BBt


              • http://kapitalis.com/tunisie/2021/03/29/guy-sorman-michel-foucault-abusait-sexuellement-des-garcons-tunisiens/. Encore un GUY : Guy CORNEAU : Père manquant, fils manqué...Foucault ami de Deleuze et GUATTARI....


                • TSS (...tologue) 29 mars 15:53

                  La terre s’en moque,nous disparaitrons ,pas elle,elle se regénèrera... !!


                  • Je viens de visionner la vidéo sur Agora.VOX sur la pire des années dans le monde. 536 (le Mérovingiens. Cycle de 500 ans. La conjonction Saturne Pluton en Capricorne de 2019-2020 marquera un tournant essentiel dans l’Histoire de l’humanité. Comme cette conjonction des deux planètes lentes a lieu tous les 40 ans environ, elle se reproduit dans le même signe grosso modo tous les 500 ans. Pour l’an Mille que trouve-on : L’an mille correspond à l’apogée de l’âge d’or de la culture arabo-musulmane qui s’étend sur trois continents, et qui se transmettra plus tard à l’Occident à travers notamment les traductions latines du xiie siècle. Mais surtout terreur millénariste. An 1500 : qlq peste mais surtout le fameux épisode de danse à Strasbourg qui dura plus d’un mois. Epoque de François 1er et Leonard de Vinci. En hébreux : 500, c’est KAPH ou 11ème lettre : K ou la force au Tarot. Signe du VERSEAU. pour ceux que cela intéresse : 

                    Tav Kof ou Kaf Sofit en numérologie : signe de changements RADICAUX....Conseil : le nombre angélique 500 apporte également un message pour vivre votre vie comme il vous convient personnellement, et ne laissez pas vos peurs ou les opinions des autres vous décourager ou vous gêner. Ayez le courage d’apporter des changements positifs qui correspondent à vos choix de style de vie personnels et assurez-vous de toujours rester fidèle à vous-même.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité