• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Jérusalem dans l’ancien Testament, le nouveau Testament, le Coran et (...)

Jérusalem dans l’ancien Testament, le nouveau Testament, le Coran et ailleurs

Je passais par hasard dans le coin quand j'ai lu le commentaire d'un camarade voxien supporter de Tsahal qui affirmait que Jérusalem n'existait pas dans le Coran. En tant que prophète autoproclamé du site Agoravox, je me permets d'apporter quelques éclaircissements histoire de faire avancer le schmilblick

  Israël qui se fait oindre par un ange (Tableau de Léon Bonnat). Genèse 32, 24-32

 

Pour commencer notre enquête sur Jérusalem, allons voir Wikipedia, que Yahveh bénisse ce site.

Le Wikipedia Français nous donne, côté étymologie :

"Jérusalem est mentionnée pour la première fois dans les textes égyptiens dits « d'exécration » (XXe et XIXe siècles av. J.-C., à la période où l'Égypte a vassalisé Canaan) sous le nom de Rushalimu. La prononciation exacte du nom égyptien ne ressort pas clairement des hiéroglyphes (on trouve aussi Urushalimu ou d'autres variantes4,2). On peut supposer que le nom de la ville reflète le culte du dieu Shalem (en) ou Shalimu car il était courant alors d'appeler les cités du nom du dieu local4,2. Le nom de Jérusalem se réfère donc au culte du dieu des Cananéens, Shalem était un dieu populaire dans le panthéon ouest sémitique, divinité de la création, de l'exhaustivité, et du soleil couchant. Comme la première syllabe de Jérusalem vient de uru, qui signifie « fondation » ou « ville fondée par », le sens du nom primitif est donc « fondée par Shalem », ou « sous la protection de Shalem »5,6,7

Une étymologie détaillée était donnée en 1859 par Sander et Trenel, le nom de « Shalem » provient de deux racines chaldéennes : YeRu (« ville », « demeure »Note 2) et ShLM, qui a donné les mots salaam en arabe et shalom en hébreu. Cette racine ShLM signifie aujourd'hui « paix », mais le sens initial est celui de la complétude, de l'achèvement8,Note 3, d'où dérive ultérieurement la notion de paix2.

Ca commence mal pour notre Rushalimu / Urushalimu / Yeru Shalem. Ca a tout l'air d'être païen comme patelin. Maison du Dieu Shalem c'est fort le café pour le centre du monothéisme. Bizarre que ce nom n'ait point été modifié par "la longue série de prophètes" d'Israël.

Mais ce qui est intéressant, toutes traductions confondues, c'est le sens. Et le sens c'est "maison de paix". Ce qui donne Daar Essalem donc en Arabe et certainement pas El Qods qui est une dénomination post coranique.

Après, quand on sait quoi chercher, c'est facile de trouver dans le coran

10-25 : Allah appelle à la Maison de la paix (Daar Essalem) et guide qui Il veut vers un droit chemin.

6-127 : Pour eux la maison de la paix (Daar Essalem) chez leur Seigneur. Et c'est Lui qui est leur protecteur, pour ce qu'ils faisaient (sur terre).

Et comme salam et islam c'est la même racine, Daar Essalem et Maison de l'islam, c'est presque kif kif.

Vu que les coranistes extrémistes sont des gars sérieux, maintenant que l'on bossé un peu la question, on va essayer de pousser encore plus loin le schmilblick.

Tout d'abord, Jérusalem n'a jamais été vraiment exclusivement juive dans l'ancien Testament.

Josué 15:63

Les fils de Juda ne purent pas chasser les Jébusiens qui habitaient à Jérusalem, et les Jébusiens ont habité avec les fils de Juda à Jérusalem jusqu'à ce jour.

Juges 1:21

Les fils de Benjamin ne chassèrent point les Jébusiens qui habitaient à Jérusalem ; et les Jébusiens ont habité jusqu'à ce jour dans Jérusalem avec les fils de Benjamin.

 

Donc, textes sacrés juifs à l'appui, les fils d'Israël ont cohabité dans Jérusalem avec les "indigènes" Jébusiens, même après que la Terre promise d'après leur foi eu été livrée par Yahveh via Yeshua Bin Nun, le type qui a été oint par Moise en personne dans la bible (parait que Messie veut dire oint).

Sur le plan tribal, on ne sait plus très bien qui des fils de Juda ou de Benjamin étaient à Jérusalem. Ce n'est pas clair. Ce qui est sûr en revanche, c'est que les Jébusiens étaient toujours là et ont foulé bien longtemps après de leurs pieds la terre promise.

Autre chose qui est super sûre d'après les textes juifs. Josué/Yeshua (Jésus aussi c'est Yeshua), chargé de partager l'héritage divin, n'a pas attribué la partie promise de Jérusalem à tous les juifs mais seulement à une seule tribu. Les autres sont priés d'aller voir ailleurs. A l'époque donc, une bonne partie de la ville avait été laissée à nos Jébusiens qui, en termes de droits, sont "plus légitimes" que 11 tribus sur 12. Textes Juifs et partage de Yeshua faisant foi.

Il est vrai, certes, qu'au départ, c'était mal parti pour les Jébusiens. L'ordre était de déporter tout le monde.

Josué 3:10

Josué dit : A ceci vous reconnaîtrez que le Dieu vivant est au milieu de vous, et qu'il chassera devant vous les Cananéens, les Héthiens, les Héviens, les Phéréziens, les Guirgasiens, les Amoréens et les Jébusiens :

Mais après, Yahvé s'est un peu calmé :

Juges 3:5

Et les enfants d'Israël habitèrent au milieu des Cananéens, des Héthiens, des Amoréens, des Phéréziens, des Héviens et des Jébusiens ; 6ils prirent leurs filles pour femmes, ils donnèrent à leurs fils leurs propres filles, et ils servirent leurs dieux.

Le peuple élu, nous disent donc les textes juifs, se lança donc dans un brassage ethnique comme pas possible avec tout ce qu'il y avait dans le coin comme indigènes. Tous y passèrent et Israël en personne aurait eu du mal à retrouver ses chromosomes dans ce melting pot. Le "ils servirent leurs dieux" étant même une phrase qui semble indiquer un multi-cultarisme débridé.

Et le temps passa. Jébusiens et Israélites se marièrent, eurent des enfants et vécurent plus ou moins heureux.

Et puis, on ne sait pas vraiment où les fils de Juda (à moins que ce soit les fils de Benjamin) se seraient tirés, mais on retrouve Jérusalem à l'époque de David toute remplie de Jébusiens sans la moindre trace de fils d'Israël, probablement dissous par l'amour dans le génotype Jébusien. Les hébreux (soit ceux qui passent en arabes) s'étant peut être avec le temps transformées en Cananéens (de kanna en arabe qui signifie résidents).

2 Samuel 5:6

6 Le roi marcha avec ses gens sur Jérusalem contre les Jébusiens, habitants du pays. Ils dirent à David : Tu n'entreras point ici, car les aveugles mêmes et les boiteux te repousseront ! Ce qui voulait dire : David n'entrera point ici. 7 Mais David s'empara de la forteresse de Sion : C'est la cité de David. 8 David avait dit en ce jour : Quiconque battra les Jébusiens et atteindra le canal, quiconque frappera ces boiteux et ces aveugles qui sont les ennemis de David...-C'est pourquoi l'on dit : L'aveugle et le boiteux n'entreront point dans la maison.

David s'établit dans la forteresse, qu'il appela cité de David. Il fit de tous côtés des constructions, en dehors et en dedans de Millo. 10David devenait de plus en plus grand, et l'Eternel, le Dieu des armées, était avec lui.

11 Hiram, roi de Tyr, envoya des messagers à David, et du bois de cèdre, et des charpentiers et des tailleurs de pierres, qui bâtirent une maison pour David. 12 David reconnut que l'Eternel l'affermissait comme roi d'Israël, et qu'il élevait son royaume à cause de son peuple d'Israël.

13 David prit encore des concubines et des femmes de Jérusalem, après qu'il fut venu d'Hébron, et il lui naquit encore des fils et des filles. 14 Voici les noms de ceux qui lui naquirent à Jérusalem : Schammua, Schobab, Nathan, Salomon, 15 Jibhar, Elischua, Népheg, Japhia, 16 Elischama, Eliada et Eliphéleth.

 

On notera au passage que Saul, le premier Roi israelite en terre d'Israël selon les textes juifs, n'avait même pas Jérusalem dans son royaume.

Donc avec David, on repartit pour un autre brassage génétique chez les fils d'Israël. Laissons de côté les femmes et les concubines de David et concentrons-nous sur la plus importante. David aurait eu, selon les textes juifs, le béguin pour une certaine Bethsabée, épouse d'Uri le Hittite, haut gradé dans l'armée de David, nous dit l'ancien testament. Les textes juifs sont clairs, les Hittites c'est pas du tout des fils d'Israël comme filiation.

Et c'est alors que David enfanta de Bethsabée ce qui sera plus tard le Roi Salomon dans ce qui ressemble beaucoup à un péché d'adultère, du moins pour Bethsabée (y a des exégèses juives qui disent que David avait le droit). Une naissance qui rendrait Salomon non juif de nos jours surtout que la bible ne fait pas mention de son éventuelle conversion. Quant au pauvre Urie, il s'est fait par la suite tuer au combat car David l'y aurait envoyé en première ligne pour justement se faire tuer (les rabbins disent aussi qu'il avait le droit et que ce n'est pas vraiment un crime).

Et David épousa Bethsabée et ils vécurent plus ou moins heureux.

Salomon, Roi d'Israël, fils de la Hittite, n'est donc pas vraiment de lignée pure 100% garantie pur souche d'Israël. Mais même avant Bethsabée, tout le long de la généalogie de David, la ligne pure d'Israël a été fortement brassée avec des génotypes qui ne seraient pas considérées Kascher selon les normes modernes.

Ainsi, la mamie de David, Ruth, était carrément une Moabite avec dans son curriculum Vitae rien de moins que le titre de grande prêtresse du Dieu Chemosh. Bon d'accord, elle s'est convertie ensuite, mais quand même. Et puis le gène Moabite reste Moabite et elle n'est pas du tout fille d'Israël biologiquement.

Ca ne s'arrange pas en remontant un peu plus dans la généalogie puisqu'on trouve aussi Rahab la " péripatéticienne". Péripatéticienne, c'était son vrai métier et c'est donc pas une insulte antisémite puisque c'est vraiment dans le CV de Rahab tel qu'il a été rapporté par les textes juifs. En tous cas, Rahab, c'était du génotype indigène trouvé sur place par les Hébreux.

En remontant un peu plus haut dans la généalogie, on retrouve une certaine Tamar. Tamar serait, nous dit on, au gré des exégètes, cananéenne ou araméenne voire israélite. Tamar fut l'épouse de Er, premier né de Juda, fils de Jacob. Er fut éliminé par Yahvé qui n'était pas content de lui. Il revint alors au second fils Onan de la féconder. Mais Onan a dit non. Alors on a dit à Tamar de patienter jusqu'à ce que le troisième Chela grandisse. C'est alors que Tamar eut l'idée de faire la "péripatéticienne" pour se faire engrosser par Juda qui aimait aller aux " péripatéticiennes".

Evidemment, on pourrait m'accuser de sélectionner les femmes à ma guise dans la généalogie de David et Salomon. Mais c'est quand même cette sélection et les seules 4 femmes mentionnées par les saints évangiles dans leurs généalogies. Il pourrait donc y avoir d'autres brassages génétiques dans la lignée des Rois d' Israël. La liste n'étant pas forcément exhaustive.

Je me dois à présent de rendre un grand hommage aux rabbins du passé qui ont fait preuve d'un grand humanisme et qui avaient une politique d'intégration courageuse emprunte d'un multiculturalisme décomplexé. Certes, de nos jours, la judaïté se transmet par la mère et peu importe si la foi n'est pas au rendez vous. Mais avant, ce n'était pas le cas comme en témoigne la bible (aussi bien l'ancien que le nouveau testament) avec ses multiples mentions généalogiques patriarcales. Il y en a mêmes qui affirment que le Judaïsme était prosélyte à une époque et que le juifs de maintenant n'ont plus la même conception de la foi que les juifs d'avant.

Allez savoir d'ou vient cette histoire de lignée matriarcale. Dans ce lien, un certain Michaël Corinaldi, professeur de droit à l’université de Haïfa (en Israël donc), nous propose plusieurs raisons pouvant avoir justifié le choix d’une transmission matrilinéaire de la nationalité (juive) :

  1. l’explication biologique  : l’identité de la mère est certaine, celle du père peut être remise en question ; Ezra recherchait une définition sans ambiguïté.
  2. l’explication sociologique : l’éducation est le fait de la mère. Selon ce point de vue, l’identité juive est fortement tributaire de l’éducation.
  3. l’explication politique : au cours des guerres judéo-romaines, les enfants de femmes juives violées par les Romains étaient reconnus comme Juifs et non Romains.
  4. l’explication démographique : de nombreux Juifs mouraient à la guerre, et il fut décidé de considérer comme Juifs les enfants nés de père étranger.
  5. l’explication judiciaire : dans le droit romain, les enfants nés de Romains et de mères illégitimes recevaient la nationalité de la mère et étaient exclus de l’héritage du père et des avantages conférés à sa nationalité romaine. Le droit talmudique serait l’exact contre-pied de cette loi, en ce que la mère permettrait à l’enfant illégitime de jouir de ses droits de citoyen judéen.

Je me permets de rejeter la première explication, clairement antisémite, et qui accuse les honorables femmes juives de coucher à tord et travers et de se vautrer dans l'adultère. Et puis même, admettons, comme notre étude a montré, les problèmes de coucheries ne semble pas trop déranger Yahvé dans la bible. Yahvé regarde d'abord le cœur.

La deuxième explication n'est pas sérieuse. C'est les rabbins, docteurs de la loi et gardiens officiels des textes sacrés qui enseignent l'identité juive. Et c'est tous des mecs. Et il n'y a pas beaucoup de prophètes en Jupons dans la bible (sauf Marie, la "sœur" de Moise). Non Franchement, l'identité juive, c'est d'abord la Torah. Il ne faut pas s'amuser avec ça.

La dernière explication est aussi à rejeter. Elle est non seulement conjoncturelle mais surtout antisémite. Elle suppute clairement encore une fois que les honorables femmes juives couchaient avec les romains qui les engrossaient. Et elle n'est même pas conforme au droit d'héritage chez les juifs.

Il nous reste alors la très honorable explication démographique, qui montre que l'ancien Judaïsme était vachement multiculturel et ouvert aux mélanges raciaux. C'était plus la loi du sol que celle du sang qui prévalait.

Et bien sûr, il nous reste aussi la très humaniste explication politique qui donne plein droit aux enfants bâtards issus des viols des filles d'Israël par les connards divers et variés qui razziaient la maison de paix et ses environs. Une explication à contre courant de ces histoires de lignée pure de peuple insoluble et qui me permet de saluer l'humanisme qui a empreint la politique d'intégration des batards par les rabbins de l'époque. Et bien sûr, les filles d'Israël sont ici présentées comme des victimes et non des salopes. Cette explication honore le judaïsme ancestral et explique pourquoi il y a des Juifs de toutes les couleurs de nos jours.

Revenons maintenant à la maison de paix qui a connu moultes péripéties dans l'ancien testament et qui n'a pas toujours été très "clean" vis à vis de Yahvé :

Ezéchiel 16:2

Fils de l'homme, fais connaître à Jérusalem ses abominations !

pour ne citer qu'un verset de l'ancien testament. Et ça ne s'arrangea pas vraiment après, à l'époque des évangiles :

Luc 13:34

Jérusalem, Jérusalem, qui tues les prophètes et qui lapides ceux qui te sont envoyés, combien de fois ai-je voulu rassembler tes enfants, comme une poule rassemble sa couvée sous ses ailes, et vous ne l'avez pas voulu !

Matthieu 23:37

Jérusalem, Jérusalem, qui tues les prophètes et qui lapides ceux qui te sont envoyés, combien de fois ai-je voulu rassembler tes enfants, comme une poule rassemble ses poussins sous ses ailes, et vous ne l'avez pas voulu !

 

D'après Luc et Matthieu, la ville "sainte" semble avoir surtout eu une sainte horreur des prophètes. On se demande alors pourquoi elle est sainte chez les chrétiens. Ceux qui ont lu mon article sur le Messie et celui sur l'enfer ne s'étonneront donc pas que le personnage biblique d'Israël la voit comme capitale idéale de son royaume. Evidemment, à ce stade de l'article, avec tout le brassage génétique rencontré, on peut considérer que le judaïsme est une religion qui serait une branche comme les autres d'un monothéisme original mais que ces histoire de filiation toute pure envers un certain Israël est de la pure foutaise.

Ce n'est pas moi qui vais apprendre aux chrétiens ce qui arriva à Jésus dans la maison de paix qui n'aime pas les prophètes. Jésus s'y est fait tabasser et crucifier comme un malpropre, après avoir exprimé l'idée grosso modo qu'il n'avait rien à cirer du royaume d'Israël avec Jérusalem pour capitale et que le boulot de Roi des Juifs ne l'intéressait pas ("c'est vous qui le dites" qu'il disait à ceux qui l'accusaient de vouloir l'être et même qu'il a rajouté que le royaume du Père n'est pas de ce monde),.

Dans la foulée, Saint Paul, qu'Allah l'agrée, a failli connaitre un sort équivalent. Après avoir eu sur le dos Romains et Grands Prêtres de la maison de paix, il n'a pu s'en tirer qu'en exhibant son statut diplomatique de citoyen Romain et en faisant appel au jugement de César. Sans cela, Paulo aurait, à son tour, connu les délices de l'hospitalité de la maison de Paix.

Paulo, qu'Allah l'agrée, et que les chrétiens véridiques ne sauraient renier, dans le nouveau testament qui est, rappelons le, supposé être une mise à jour de l'ancien, tranche clairement le problème de légitimité sur Jérusalem :

Galates 4:26

21 Dites-moi, vous qui voulez être sous la loi, n'entendez-vous point la loi ? 22 Car il est écrit qu'Abraham eut deux fils, un de la femme esclave, et un de la femme libre. 23 Mais celui de l'esclave naquit selon la chair, et celui de la femme libre naquit en vertu de la promesse. 24 Ces choses sont allégoriques ; car ces femmes sont deux alliances. L'une du mont Sinaï, enfantant pour la servitude, c'est Agar,- 25 car Agar, c'est le mont Sinaï en Arabie,-et elle correspond à la Jérusalem actuelle, qui est dans la servitude avec ses enfants.26 Mais la Jérusalem d'en haut est libre, c'est notre mère ; 27 car il est écrit : Réjouis-toi, stérile, toi qui n'enfantes point ! Eclate et pousse des cris, toi qui n'as pas éprouvé les douleurs de l'enfantement ! Car les enfants de la délaissée seront plus nombreux Que les enfants de celle qui était mariée.

Voilà qui a le mérite d'être clair.

La Jérusalem d'en bas, celle qui se prend pour la Maison de Paix, c'est pour la servitude des fils d'Agar. Peu importe qui vient pour tabasser : Perses , Babyloniens, Perses, Romains, Ottomans, Anglais, ou Khazars, ceux qui se prennent pour les fils d'Agar doivent rester là bas pour accomplir la prophétie de la servitude. C'est ce qu'on peut clairement déclarer comme un droit légitime accordé aux arabes sur Jérusalem par la bible.

Pour les autres, les gentils, le rendez vous est fixé évidemment à la Jérusalem d'en haut. C'est là que les prophètes, et notamment le Messie fils de Marie, les attendent sans risquer de se faire tuer. Et c'est peut être de cette Jérusalem que parle le Coran.

Bon, que les palestiniens brandissent maintenant un peu la Bible qu'on se marre un peu.

Post-scriptum délirant à ne pas lire par les gens sérieux :

On va terminer ce petit article avec quelques idioties. Pendant que les traces archéologiques du prestigieux royaume d'Israël dans l'histoire sont introuvables, de petits rigolos, historiens arabes, rapportent des histoires étonnantes trouvés dans des vieux parchemins arabes sur un certain Nabuchodonosor qui serait allait décimer des juifs avant de les exiler. Ces juifs là, étaient au Yémen.

https://www.legrandsoir.info/fadel-al-rubai-recuser-les-mythes-de-l-orientalisme.html

D'ailleurs, et c'est encore plus rigolo, quelque part au sud de Sanaa, au Yemen, il parait qu'il y a une petite ville où les habitants se faisaient appeler les Jébusiens (“Al- Yaboosiyyeen” اليبوسيين) et qui s'appelle aussi Bayt Boos – Bayt Yaboos" بيت بوس – بيت يبوس..Bayt voulant dire Maison. Ur'Salem qu'on appelait aussi Bayt Boos car, paraît t-il, c'était une maison de paix vu qu'elle n'était pas facile d'accès pour les envahisseurs.

Le grand père de David s'appelait Booz pour l'anecdote, de sorte que Bayt Boos, Bayt David et Maison de David c'est un peu pareil côté généalogie

Extrait du livre d'El hamadani, 10ème siècle : 

 بيت بوس يُنسب إلى القيل اليمني ذي يبوس (ذي بواس) بن شراحيل. حصن منيع و وادٍ فيه بعض الفواكه، و يقع إلى الغرب الجنوبي من صنعاء، بمسافة ساعتين

On même trouvé dans la "Maison de Boos" une inscription rigolote : "Chaque Yébusi est un Juif et chaque Juif est un Yébusi".

Et puis de toutes façons, comme personne ne croira à ce délire, je le mets pudiquement dans un post-scriptum. Seul Allah peut s'y retrouver dans ces histoires. Nous les coranistes extrémistes nous ne sommes pas des gars sérieux et poussons le schmilblick toujours trop loin sous pretexte que Moise, Isaac, Jacob et compagnie sont aussi des prophètes à nous. Des musulmans nous dit le coran. On croit même que David et Salomon n'ont été ni juifs ni Israelites. Même pas du Yémen. Du schmilblick totalement hors piste.

Bayt Boos by By AnasALhajj.Photography. Wikipedia arabe

 Bayt Boos by By AnasALhajj.Photography. Source Wikipedia arabe

https://www.facebook.com/Bait.Baws.castle.History

Et pour finir, saluons nos amis les Bantous qui ont aussi une Daar Essalem en Tanzanie et dont quelques uns prétendent être les authentiques fils d'Israel. Evidemment, ça pourrait faire rigoler certains, mais des gens loin du pays qui renomment des villes comme dans leur pays natal, ça c'est déjà vu. On trouve pas mal d'ilots juifs autour de l'océan indien. Et dans le lot, on trouve les Lembas qui exhibent des chromosomes qui les relient à "Hadramaout" au Yemen. Rien qu'à la couleur, ce ne serait pas étonnant qu'il y ait eu du brassage génétique en veux tu en voilà. C'est dingue non ?


Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (42 votes)




Réagissez à l'article

142 réactions à cet article    


  • Massada Massada 27 janvier 2017 14:37

    A chaque génération, nous rappelons inlassablement notre serment : 

    « Si je t’oublie, Jérusalem, que ma (main) droite m’oublie. Que ma langue s’attache à mon palais si je ne me souviens toujours de Toi, si je ne place Jérusalem au sommet de toutes mes joies » 
     
    Car nous savions que « l’an prochain à Jérusalem » et nous sommes revenus à Jérusalem, dans sa totalité. 



    • zic_quili 27 janvier 2017 15:06

      @Massada
      Etonnant. Un sioniste extrémiste en guerre permanente qui commente un article censé faire comprendre la complexité de la problématique de « la maison de paix », donc la débilité profonde des extrémistes embrigadés qui étripent les plus faibles sans merci pour s’accaparer une « maison » sur laquelle ils n’ont aucun droit exclusif.


    • njama njama 27 janvier 2017 15:24

      @Massada

      « Comment chanterions-nous les cantiques de l’Éternel sur une terre étrangère ? » ...

      Ça ne marche pas ailleurs les Cantiques ? la connexion avec Yaveh ne marche qu’à Jérusalem ?
      vous n’avez pas essayé un autre Opérateur ?
      y est quand même un peu trash le Psaume 137, non ? oeil pour oeil, dent pour dent

      « Fille de Babel, la dévastée, heureux qui te rend la pareille, le mal que tu nous as fait ! Heureux qui saisit tes enfants, et les écrase sur le roc ! »


    • Massada Massada 27 janvier 2017 15:50

      @njama

       
      Ça ne marche pas ailleurs les Cantiques ? la connexion avec Yaveh ne marche qu’à Jérusalem ?
       
      C’est une connexion directe avec notre Histoire, nos ancêtres, notre peuple.
      Un peuple chassé de sa terre qui transmet de génération en génération la promesse d’y revenir et qui réalise son rêve.



    • Massada Massada 27 janvier 2017 15:55

      @zic_quili
       

      une « maison » sur laquelle ils n’ont aucun droit exclusif.
       
      ben si.




    • OMAR 27 janvier 2017 16:19

      Omar9

      @Massacrada

      Tu te prétends athée : OK...

      Mais alors qui t’as fait venir sur cette terre de Palestine pour chasser ses véritables habitants, pour occuper leur maison et spolier leur terre ?
      Si c’est la Aliya, c’est donc sur des arguments purement religieux.
      Si c’est sur la base de ta judéité, c’est la même chose...
      D’où ta perfidie.
      Mais quelque soient tes raisons, elles sont simplement immondes, car totalement injustifiées, immorales et barbares.
      Car c’est cela le sionisme....


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 27 janvier 2017 16:55

      @Massada

      et patati et patata smiley


    • Massada Massada 27 janvier 2017 16:57

      @OMAR
       

      Palestine ? si les Romains n’avaient pas renommé la Judée en Palestine, les arabes auraient-ils été renommés Judéens en 1964 ? L’OLP se serait-elle appelée Organisation de Libération de la Judée ? vous etes des imposteurs
       
      « Palaestina » est le nom romain / latin pour la Terre d’Israël
      Quand les Romains / Byzantins ont été vaincus par les conquérants musulmansen en 638le nom de « Palaestina » n’était plus en usage. Les conquérants musulmans n’appelaient pas cette terre « Palaestina ». Quand les Turcs ottomans musulmans ont conquis ce territoire en 1517, ils ne l’ont pas appelé « Palaestina ». 
       
      Les musulmans nous ont volé nos terres et nous avons repris ce qui nous appartient.

    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 27 janvier 2017 17:44

      @Massada

      N’essaye pas d’enculer un ange, t’y arriveras pas smiley


    • Pilule Rouge Pilule Rouge 27 janvier 2017 18:26

      @Massada
      Faut arrêter avec les traditions obscurantistes et avancer vers la lumière.La véritable tradition est dans nos coeur, c’est notre héritage culturel, ça n’a rien de physique.Il suffit qu’Israël soit anéantie pou que toute votre culture soit finie ? Allons...


      Deux citations de maître Yoda à méditer :

      1.« L’attachement mène à la jalousie, à l’ombre de la convoitise il grandit. »
      2. « La peur est le chemin vers le côté obscur : la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine … mène à la souffrance. »

    • njama njama 27 janvier 2017 18:27

      @Massada
      Les Palestiniens sont des cananéens, aujourd’hui des Arabes ... soit des Juifs qui ne se sont pas cassés ailleurs après la destruction du Temple (c’est toujours le pouvoir qui s’exile, pas le peuple qui n’en a pas les moyens et qui passera d’un maître à un autre ), soit des Juifs convertis au christianisme, puis plus tard certains à l’islam ...

      Vous les exilés de la diaspora, vous vous prétendez sortis d’une cuisse à part, mais (khazars ashkénazes mis à part) vous n’êtes pas plus cananéens qu’eux ... 


    • OMAR 27 janvier 2017 19:15

      Omar9

      @Massacrada

      L’existence de la Palestine est attestée par le géographe et historien grec Hérodote, 5 siècles avant J-C.
      Et s’il est vrai que ce fut un romain, Hadrien, qui donna ce nom à cette terre de Canaan, il le fit justement à partir des habitants de cette région : les Philistins.
       Par contre, Israël, en tant qu’état ou région : rien, nada, du vent...
      Certes, on désigne par ’Israël, le patriarche Jacob.
      Puis, ce fut au tour de sa descendance qu’on qualifia de « tribu d’Israël » ou « enfants d’Israël » qui , quittant l’Égypte, voulait s’implanter sur les hauteurs de Judée.
      Autre précision, même les ottomans appelaient cette région : Filistin Sancağı, Sancak de Palestine.
      Enfin, tu omets fourbement les palestiniens chrétiens que tu qualifient honteusement de voleurs, alors qu’ils combattent votre spoliation,
      http://www.cercledesvolontaires.fr/2015/02/03/nous-chretiens-de-palestine-disons-allahu-akbar/
      Aller, va chanter ta hasbara à la knessett, va....


    • Massada Massada 27 janvier 2017 20:24

      @njama

      les arabe qui ont volé le nom de palestiniens sont des jordaniens, syriens, égyptiens et autres qui sont venu dans cette région lorsque les sionistes engageaient de la main d’oeuvre pour construire le pays. Ensuite ils n’ont plus voulu rentrer chez avec la promesse des autres pays arabes de jeter les juifs à la mer.

      mais ils ont échoués.

      Les Arabes de la région d’Israël à notre époque moderne voudraient nous faire croire qu’ils descendent directement des Cananéens ou bien des Philistins, mais entre les deux, ils n’ont pas encore fait leur choix et de toute façon ils ne peuvent pas être les descendants d’aucuns d’entre eux parce que ces peuples ont disparu depuis des millénaires. 

      Il n’est pas nécessaire d’analyser par le menu les détails historiques pour découvrir que la raison pour laquelle les Arabes vivant dans cette région ont décidé de s’appeler « Palestiniens », c’est qu’ils ne possèdaient pas d’identité forte.

    • Massada Massada 27 janvier 2017 20:36

      @OMAR
       

      Toujours vos meme mensonges ! a quoi ça sert vous avez perdu, il n’y aura jamais de pays avec le nom de Palestine.
       
      L’ appellation « Palestiniens » appartient aux Juifs qui habitaient cette région depuis l’époque romaine ; sachez que le terme de « Palestine » désigne, en réalité, le Royaume d’Israël, de Judée et de Samarie que les Romains sous l’Empereur Hadrien ont débaptisé pour punir les Juifs d’avoir refusé de se laisser assimiler ; c’est ainsi qu’il ont donné à la région le nom de « Palestine » , mot dérivé de « Philistins » qui étaient les pires ennemis des Juifs ! 
       
      ce n’est que lorsque des Juifs originaires d’Europe sont revenus sur leur terre ancestrale que les Arabes Irakiens, Syriens et Egyptiens ont afflué en nombre pour profiter des bienfaits de la civilisation et des aménagements apportés par les Juifs ; à cette époque les Arabes refusaient qu’on les appelle « Palestiniens » pour ne pas être confondus avec les Juifs autochtones, ce n’est que par la suite qu’ils ont voulu à tout prix qu’on les appelle « Palestiniens » pour mieux s’approprier ce territoire qui ne leur appartient pas.
       
      Honte à vous falsificateur de l’Histoire, ce sont vos mensonges qui vous ont perdu.
      Retournez en Jordanie votre pays.



    • Pomme de Reinette 28 janvier 2017 09:10

      @OMAR

      Pauvre Omar !
      Les phillistins ne sont en rien des autochtones. Dans les textes égyptiens, ils sont connus comme une peuplade de navigateurs venus des îles de la mer Egée (du monde grec de l’époque donc !) : les peuples de la mer.

      D’ailleurs l’étymologie de leur nom, en hébreu, le dit également clairement : phlistim - signifie : envahisseurs.

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Philistins#Les_peuples_de_la_mer

      C’est donc assez mal barré pour ceux qui s’en réfèrent ! La poisse leur colle au signifiant !


    • Pomme de Reinette 28 janvier 2017 09:24

      @OMAR

      L’existence de la Palestine est attestée par le géographe et historien grec Hérodote

      Une seule question : mentionne-t-il un seul souverain de ce supposé pays ?
      Et lequel ?
      Et accessoirement, quels furent sa langue, sa monnaie, ses emblèmes ?
       smiley


    • Pomme de Reinette 28 janvier 2017 09:37

      @OMAR

      Autre précision, même les ottomans appelaient cette région : Filistin Sancağı, Sancak de Palestine.

      Gros mensonge : aucun « sandjak de palestine » dans le lien wiki, et pour cause, les ottomans dénommaient les régions colonisées par le nom des villes principales qui s’y trouvaient : Sandjak (ou mutasarrifate) de Jérusalem, Sandjak de Naplouse, Sandjak d’Acre ....

      https://en.wikipedia.org/wiki/Administrative_divisions_of_the_Ottoman_Empire


    • Pomme de Reinette 28 janvier 2017 09:45

      @jadevo

      On finit par ne plus savoir quand ils sont arrivés.

      Pourtant, c’est simple, les premières inscriptions en hébreu gravées sur la pierre, trouvées en Eretz Israël, datent de 3000 ans : quelques exemples :

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Ab%C3%A9c%C3%A9daire_de_Zayit
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Calendrier_de_Gezer
      https://fr.wikipedia.org/wiki/St%C3%A8le_de_Tel_Dan
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Ostracon_de_Khirbet_Qeiyafa


    • Pomme de Reinette 28 janvier 2017 09:52

      Et juste une précision à l’auteur de ce texte quelque peu délirant : un peuple ne se définit pas par ses « gènes » mais par sa langue et par sa culture, par les traditions qu’il partagent et par la civilisation qu’il construit, intégrant tous les apports hétérogènes et les évolutions de l’histoire.


    • Pomme de Reinette 28 janvier 2017 10:09

      @covadonga*722

      Roquette artisanale, oui, en effet, très artisanale et il y a d’ailleurs de quoi se marrer : un concentré d’âneries dans un seul post de 5 lignes !
      Mais il n’est pas le seul .... smiley


    • Pomme de Reinette 28 janvier 2017 10:55

      Une autre perle très amusante du texte :

      « Ce qui donne Daar Essalem donc en Arabe »

      Daar Essalem, est la capitale de la Tanzanie !! (Ville qui s’appelait Mzizima, jusqu’au 19ème siècle !!)

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Dar_es_Salam

      L’auteur confond avec les divisions du monde selon le coran en : dar el islam (la maison de la soumission) vs daar el harb (la maison de la guerre), et autres ...

      https://en.wikipedia.org/wiki/Divisions_of_the_world_in_Islam#Dar_al-Islam

      Not to be confused with Dar es Salaam, a city in Tanzania.


    • OMAR 28 janvier 2017 11:33

      Omar9

      Content de te lire, la rainette....

      Dis-nous, en toute honnêteté, ton lieu de naissance et celui de Massacrada...

      Pour tes patrons, on sait, car voila quelques exemples :
      Golda Mabovitch alias Meir, née à Kiev.
      Avigdor Liberman, né à Chișinău
      David Grun, alias Bengourion, né à Płońsk,
      Levi Eshkol, né à Kiev
      Yitzhak Shamir, né à Ruzhany
      Szymon Perski alias Shimon Peres, né à Wiśniew.
      Chaim Weizmann né à Motal.
      Léa Rabin, née à Königsberg,, et des millions d’autres sionistes envahiseurs..
      Même Moise est né en Egypte.
      Le plus infâme, le plus ignoble est que cet assassin de Elor Azaria de Tsahelll, armée de mercenaires, qui a achevé un palestinien désarmé et gisant inanimé à terre, est ..... français de naissance et d’origine.


    • zak5 zak5 28 janvier 2017 11:35

      @OMAR

      Par contre, Israël, en tant qu’état ou région : rien, nada, du vent...

      Toi le musulman pourquoi ne pas t’intéresser à ce que dit le Coran ? Le Coran nous dit que Salomon, fils de David, a fondé le plus grand royaume de tous les temps. Il avait une armée d’oiseaux, de djinns et d’hommes. En parlant de vent, il commandait la direction les vents impétueux. Il construisait des palais en cristal etc etc


    • zak5 zak5 28 janvier 2017 12:32

      @OMAR
      Pour tes patrons, on sait, car voila quelques exemples :
      Golda Mabovitch alias Meir, née à Kiev.
      Avigdor Liberman, né à Chișinău
      David Grun, alias Bengourion, né à Płońsk,
      Levi Eshkol, né à Kiev
      Yitzhak Shamir, né à Ruzhany
      Szymon Perski alias Shimon Peres, né à Wiśniew.
      Chaim Weizmann né à Motal.
      Léa Rabin, née à Königsberg,, et des millions d’autres sionistes envahiseurs..
      Même Moise est né en Egypte.

      décidément, on se demande comment les occidentaux savaient depuis la nuit des temps que tel ou tel de leur compatriote était d’origine juif ! Il fallait attendre les musulmans (et leur combat pour une petite terre de rien du tout alors qu’ils laissent sombrer des pays grands comme des océans qu’ils gouvernent) pour nous dire qu’il n’a jamais existé de juifs en occident.


    • Odin Odin 28 janvier 2017 12:51

      @Massada

      « ce n’est que lorsque des Juifs originaires d’Europe sont revenus sur leur terre ancestrale » 

      Là, comme d’habitude, vous prenez l’ensemble des lecteurs d’Agora pour des imbéciles.

      Que vous nous parliez des droits de la minorité israélite, les sépharades, et de leur droit à la terre promise, OK.

      Mais que vous nous parliez de terre ancestrale pour des ashkénazes (en majorité sioniste) qui ont adopté le judaïsme au IXème siècle par opportunisme (peuple Khazar) vous nous prenez pour des cons. La terre ancestrale des ashkénazes est l’Europe centrale et ils n’ont rien a revendiquer au Levant. 

      Votre théorie porte un nom : le SIONISME. 


    • Pomme de Reinette 28 janvier 2017 13:11

      @Odin

      Les ashkénazes (en majorité sioniste) qui ont adopté le judaïsme au IXème siècle

      Vous avez des preuves de cette ânerie ? smiley
      Je vous rappelle que toute la Bible hébraïque est « sioniste » .... le mot Sion, y est écrit plus de 150 fois et désigne primitivement la forteresse de Jérusalem, au fil du temps, le mot s’applique à toute la ville, au pays de Juda et à tout le peuple d’Israël.

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Sion_(Bible)


    • zak5 zak5 28 janvier 2017 13:19

      @Odin

      qui ont adopté le judaïsme au IXème siècle par opportunisme (peuple Khazar) vous nous prenez pour des cons.

      Quel avantage il y avait de se convertir au judaïsme en europe alors que les pogromes fleurissaient un peu partout ?oubliez la question si vous êtes negasionniste

      Vous n’avait pas honte de dire n’importe quoi ? Comment se fait-il que les européens savaient que telle où telle personne n’était d’origine juive ?

       Les musulmans ont toujours eu cette habitude de mettre un trait sur tout ce qu’il y avait avant l’Islam, pour eux l’Histoire avec un grand H commence avec l’Islam, avant c’était l’ignorance (el djahiliya). Cela n’a pas était comme ça pour tous les musulmans, heureusement, mais ici sur agoravox et ailleurs ils sont nombreux a revenir a ce qui a complètement fait sombrer le monde musulman


    • Pomme de Reinette 28 janvier 2017 13:28

      @zak5

      Quel avantage il y avait de se convertir au judaïsme en europe alors que les pogromes fleurissaient un peu partout ?

      On leur a déjà fait remarquer cette évidence plusieurs fois mais ils ne cessent de distiller leur connerie à tire-larigot, croyant que tous les lecteurs sont aussi cons et incultes que ceux qui s’abreuvent quotidiennement chez Ali Sourate ! smiley


    • Odin Odin 28 janvier 2017 13:31

      @Pomme de Reinette

      Comme Massada vous nous prenez vraiment pour des cons.

      Vous mélangez, volontairement, le fait religieux et le politique.

      Le sionisme est une idéologie POLITIQUE qui est né parmi les communauté ashkénazes d’Europe centrale et orientale.

      C’est à partir de 1882 que le baron français Edmond de Rothschild achète de la terre en Palestine ottomane et finance le 1er établissement à Rishon Le Zion. L’organisation sioniste mondiale est crée en 1897 sous l’impulsion de Teodor Herzl.

       


    • Pomme de Reinette 28 janvier 2017 13:57

      @Odin

      Vous ne racontez que des âneries : le « sionisme » n’a rien de nouveau, c’est la base même de la Bible hébraïque.
      Depuis toujours, les Juifs en exil sont revenus en terre d’Israël, il suffit de constater le nombre de lettrés et de rabbins qui y sont enterrés (par ex. Maïmonide, à Tibériade), au fil des siècle, sans compter tous ceux qui n’ont jamais quitté leur terre.
      Savez-vous par exemple que la première imprimerie du MO a été fondé à Safed, en 1578, pour l’impression d’ouvrages fameux en hébreu, qui sont dans toutes les bonnes bibliothèques...
      Donc non, nos amis « ashkenazes » (sic) n’ont rien inventé : l’an prochain à Jérusalem, c’est ce que tout juif répète tous les ans à Pessah ....


    • Odin Odin 28 janvier 2017 13:59

      @zak5

      « Vous n’avait pas honte de dire n’importe quoi ? »

      « Quel avantage il y avait de se convertir au judaïsme en europe »

      http://www.universalis.fr/encyclopedie/khazars/


    • soi même 28 janvier 2017 14:08

      @Massada (Car nous savions que « l’an prochain à Jérusalem » et nous sommes revenus à Jérusalem, dans sa totalité. ) les rêves quand il devienne une réalité c’est le début de la fin, vous devriez médité sur l’illusion de l’instauration du royaume chrétien d Orient.

      L’histoire ne peut jamais se répété et si l’intention des hommes sont dans l’illusion de restauré le passé , l’avenir se chargera de le dissoudre, car l’avenir n’est jamais le fruit du passé.

      C’est sans doutes pour cela que certain juif non aucune affinité avec ce grand Israël sioniste.

      http://lavieeco.com/news/culture/juif-et-historien-il-denonce-israel-au-nom-de-la-torah-6667.html


    • Pomme de Reinette 28 janvier 2017 14:13

      @Odin

      Vous êtes bien gentil avec vos légendes ... mais le judaïsme ashkenaze est plutôt à chercher du côté de Rabbi Chlomo ben Itzhak HaTzarfati, alias Rachi, rabbin, exégète, grammairien, poète et vigneron champenois du 11ème siècle, ainsi que toute les lignées des tossafistes, descendants directs des tannaïm de Jérusalem, ainsi que tous les sages de Mayence et de Rhénanie.

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Rachi

      Dès avant 70 et l’échec de la Première Guerre judéo-romaine, des communautés juives se sont établies dans le bassin méditerranéen. En remontant les fleuves (le Rhône, le Rhin et le Danube), elles forment progressivement de nouvelles communautés en Gaule (France) et en Germanie (Allemagne). En Gaule et dans l’ouest de la Germanie,


    • Massada Massada 28 janvier 2017 14:19

      @soi même

       
      C’est sans doutes pour cela que certain juif non aucune affinité avec ce grand Israël sioniste.

      Grand ?
      Israel à la taille d’un département français 

    • Pomme de Reinette 28 janvier 2017 14:20

      @soi même

      vous devriez méditer
      se répéter
      de restaurer le passé
      sans doute (sans s)
      non aucune affinité (joli lapsus calami = n’ont aucune affinité)


    • soi même 28 janvier 2017 14:26

      @Pomme de Reinette, vous devriez aussi médité sur la question quel est l’intérêt d’Israël a l’ auto destruction ?


    • Massada Massada 28 janvier 2017 14:26

      @OMAR

       
      Dis-nous, en toute honnêteté, ton lieu de naissance 
      Petah Tikva

    • soi même 28 janvier 2017 14:27

      @Massada, Petit en taille grand en fantasme.


    • Pomme de Reinette 28 janvier 2017 14:37

      @soi même

      Je crois que vous devriez plutôt méditer sur votre jalousie vis à vis d’une construction qui a plutôt bien réussi .... et en prendre de la graine plutôt qu’à persister à faire des fautes du niveau de l’école primaire ...
       smiley


    • Pomme de Reinette 28 janvier 2017 14:39

      @soi même

      Même par le fantasme, il n’est pas plus grand que la Bretagne.
      Mais pour certains, atteints de la folie des glandeurs, c’est toujours trop ....


    • soi même 28 janvier 2017 14:45

      @Pomme de Reinette jaloux non triste de votre désastre. Un véritable Juif ne peut pas se reconnaître dans ce pays schizophrénique.

       


    • zak5 zak5 28 janvier 2017 14:46

      @Odin

      Vous pensez vraiment convaincre avec ça que les juifs n’ont rien a voir avec la terre d’israel ?

      Mon pauvre, meme un juif qui est né sur la planète Mars se dirigera vers Jérusalem, comme un musulman se dirige vers la Mecque et rêve d’être enterré à la Mecque.

      Comment voulez-vous que les juifs oublient Jérusalem, même s’ils ne sont que des convertis (mais ils fallait bien des juifs pour les convertir)  ?

      Regardez les musulmans, ils ont deux lieux saints à eux tout seuls, Ils interdisent meme aux non musulmans de les visiter, mais ne lâchent pas Jérusalem.  Donc que le meilleur gagne, c’est tous des idolâtres de terres saintes, et épargnez nous vos leçon de morale


    • Pomme de Reinette 28 janvier 2017 14:57

      @soi même


      Un véritable Juif

      Le désastre est surtout le vôtre car vous semblez bien ravagé !  smiley
      Qui êtes-vous pour dire ce qu’est un « véritable Juif » ?
      Surtout quand on constate votre ignorance et votre inculture, ainsi que votre maniement tout ce qu’il y a de plus fantaisiste et aléatoire de la langue d’expression de ce forum ...


    • Odin Odin 28 janvier 2017 15:18

      @zak5

      « épargnez nous vos leçon de morale »

      Je pense que vous avez mal lu mes commentaires, je ne fais aucune leçon de morale, j’écris ce que je pense sans aucune animosité, je suis anti-sioniste pas anti-israélite.

      « Vous pensez vraiment convaincre avec ça que les juifs n’ont rien a voir avec la terre d’israel ? »

      Où ai-je écrit cela ? J’ai écrit que pour moi les sépharades sont en droit d’avoir un territoire et que les ashkénazes, n’étant pas d’origine sémite, n’ont pas ce droit. C’est mon opinion et il n’y a rien d’antisémite dans mes propos, je suis agnostique et respecte toutes les religions dès lors qu’elles ne soient pas intégristes.


    • zak5 zak5 28 janvier 2017 15:26

      @Odin
      et que les ashkénazes, n’étant pas d’origine sémite, n’ont pas ce droit.

      allez dire ça au européens qui occupent les terres des indiens d’Amérique, , ou aux anglais qui occupent l’Australie, et là on ne parle pas de quelques km2, mais d’un continent entier.

      ashkénazes pas sémites, dit-il ! seuls Dieu et le diable savent s’ils sont sémites ou pas


    • Pomme de Reinette 28 janvier 2017 15:29

      @Odin

      pour moi les sépharades sont en droit d’avoir un territoire et que les ashkénazes, n’étant pas d’origine sémite, n’ont pas ce droit.
      C’est mon opinion et il n’y a rien d’antisémite dans mes propos,

      La dernière fois, un qui se réclamait lui aussi d’Odin, disait la même chose mais à l’envers ....
      Et c’était un antisémite de première bourre.
      Du point de vue du peuple Juif, le seul qui compte puisque chaque peuple s’auto-détermine comme il l’entend, il n’y a aucune différence.


    • soi même 28 janvier 2017 15:34

      @Pomme de Reinette , courée chez un oculiste et un ORL vous êtes attente d’une double cataracte et vous êtes sourde comme un pot et par la même occasion prévoirez une psychothérapie de groupe,  smiley


    • Pomme de Reinette 28 janvier 2017 15:43

      @soi même

      courée chez un oculiste
      par la même occasion prévoirez

       smiley
      voui, voui .... ce qui est sûr, c’est qu’ il va vous falloir beaucoup pédaler pour la remise à niveau !


    • Mordicul 29 janvier 2017 10:23

      @Massada

      Jérusalem à toujours été dans l’antiquité un lieu de brassage ethnique et religieux ou les croyances polythéistes étaient omniprésentes.Même chez les hébreux les schismes religieux étaient nombreux comme les zélotes et d’autres.
      La supercherie est qu’aujourd’hui, une religion (juive) à été reconnu comme par magie comme étant un peuple, une nation alors que c’est une croyance...cherchez l’erreur !
      Si on faisait pareil avec les Catholiques, il faudrait aussi voler un très grand pays pour pouvoir héberger tout ce jolie petit monde. smiley
      Les Cathos devraient revendiquer la catholisalem comme étant leur pays-les collectionneurs de majorette devraient aussi suivre le pas de cette belle escroquerie, pourquoi pas, soyons fou... :->


    • Hetadame Hetadame 30 janvier 2017 11:09

      @Massada


      Vous dites : Les musulmans nous ont volé nos terres et nous avons repris ce qui nous appartient !

      Il est sidérant de constater que nos gouvernants dans leur ensemble accorde du crédit a un texte ancien (la bible ) alors que ce dernier est un très mauvais copié-collé déformé qui plus est ... de textes Sumériens beaucoup plus anciens.

      Citons par exemple la notion du « péché originel », qui n’est que la plus grande escroquerie intellectuelle que le monde a subit, qui ne repose sur aucun fondement réel et historique. Fabriqué de toute pièce par les auteurs de la Bible, cette croyance a engendré la culpabilisation des être humains dans leur ensemble, instrumentalisée à qui mieux mieux par toutes les religions monothéistes avec force et vigueur sans exception et ceci depuis plus de 2000 ans... !

      Quel crédit juridique peut on apporter à ces textes anciens interprétables à souhait, qui ne reposent sur rien de réel, vérifiable historiquement parlant, qui ne font que diviser le monde depuis plus de 2000 ans.

      Les croyances ont malheureusement de beaux jours devant elles !

    • Massada Massada 30 janvier 2017 11:14

      @Hetadame
       

      Pas tenir compte de la bible mais des recherches historiques et archéologiques
      Dans la bible on y trouve que des mythes


    • Mordicul 1er février 2017 14:45

      @Massada

      Oui je le sait c’est pourquoi j’ai tjs une bombe de baygon vert quand je feuillette ces pages !!


    • zic_quili 27 janvier 2017 14:54

      Recherche, érudition, humour : Excellent !


      • njama njama 27 janvier 2017 15:14

        Jérusalem dans la Bible est symbolique de la « Cité Céleste », faut être crétin, terre à terre, interpréter au pied de la lettre, pour prendre ce petit bourg de Palestine sans importance historique pour la ville la plus importante du monde.

        de même que la Géhenne* est symbolique d’être en dehors de cette « Cité Céleste » de ne pouvoir y pénétrer, d’en être rejeté

        * la vallée de Hinnom au sud sud-est de Jérusalem


        • njama njama 27 janvier 2017 15:29

          Dieu accorderait-il quelques faveurs particulières aux seuls habitants de Jérusalem, comme une sorte de « paradis fiscal » pour la rémission des péchés ?  (le deal était en vogue à l’époque des Croisades)

          et peu d’audience au reste de l’humanité ?


          • Emile Mourey Emile Mourey 27 janvier 2017 15:48

            Bravo. Article intéressant mais qu’actuellement, je n’ai pas le temps d’approfondir. Comme je m’intéresse surtout aux esséniens qui, apparemment, se considéraient comme les vrais juifs authentiques revenus de l’exil de Babylone, je note que ces revenus de l’exil avaient établi des listes de recensement en s"assurant que tous ces revenus étaient de pure race, obligeant les coupables de mésalliance à se séparer de leurs épouses non juives. Il y aurait donc eu des purs et des non purs ???


            Pour en revenir au présent, pouvez-vous joindre votre voix à la mienne pour que Mme la Ministre de la culture prévienne M. Netayaou (orthographe non garanti) qu’il ne faut pas rechercher le temple de Salomon sur le mont du temple/esplanade des mosquées mais sur le mont Sion, ancienne cité de David. Merci ! Voyez http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/chalon-sur-saone-et-le-troisieme-187923



            • njama njama 27 janvier 2017 16:32

              @Emile Mourey
              il ne faut pas rechercher le temple de Salomon sur le mont du temple/esplanade des mosquées mais sur le mont Sion, ancienne cité de David.

              tout à fait d’accord, je connais bien votre article, il est très cohérent et logique.
              d’ailleurs les fouilles sous l’esplanade n’ont jamais rien donné, et pas la moindre trace nulle part du Royaume de David, un roitelet local vraisemblablement, royaume aussi symbolique que pouvait l’être l’îlot de Ithaque pour Ulysse, ou la Principauté de Monaco pour les Grimaldi smiley


            • baleti baleti 28 janvier 2017 10:51

              @njama


              Mais le temple de salomon, n’a pas été déjà « piller » ?
              Ces chevaliers ecossais, les créateur de se qui est devenue « la franc maçonnerie », entre autres, serai une légende ?



            • alain_àààé 27 janvier 2017 15:55

              vous dites que vous n habitez pas en europe dites nous ou vous étes peut étre en israel.je trouve vraiment complexe cet article.je peux vous dire que j ai bien du mal a le comprendre.moi qui suis qu un modeste amateur archéologue qui participe aux fouilles sur le terrain mais quim améne quand méme a avoir lors de diners de bavarder sur les religions et ou nous apprenons que les guerres ont onrolé dans leurs rang des gens qui pouvaient étre d autres religions et enfin si j ai compris la religion a pu se développé en europe centrale pour les derniers juifs.mais je ne serai pas affirmatif.pourquoi j ai écri cela c est je crois que l on devrait écrire a la portée des gens qui ne sont pas des érudits dans certaines matieres surtout quand on parle de sujet aussi pointu ?


              • Rmanal 27 janvier 2017 16:19

                Merci pour cet article dont vous traitez le thème avec beaucoup d’humour et d’intelligence.
                Hélas cette intelligence et l’histoire n’ont pas leur place dans les guerres modernes : ce ne sont que prétextes à la haine et à la guerre, et ce dans tous les camps des intégristes.


                • Pascal L 27 janvier 2017 16:23

                  Pas mal d’hypothèses intéressantes qui méritent un examen un peu plus approfondi. Vous devriez lire « la Bible dévoilée » d’Israël Finkelstein et Neil Asher Silberman du département d’archéologie de Tel-Aviv. Ils apportent la vision de la science au texte de la Bible et éclairent beaucoup de questions parmi celles que vous vous posez. La datation au carbone 14 est un peu plus précise aujourd’hui qu’à l’époque de l’écriture de ce livre, mais il n’y a pas de remise en cause fondamentale. Pour les auteurs, Jérusalem n’était qu’un petit village à l’époque de David et Salomon et ne s’est développé qu’après la chute du royaume du Nord. Ils pensent également que les Hébreux sont des Cananéens comme les autres, ils n’ont donc pas du faire la guerre pour s’installer. La Bible ayant été mise au propre qu’au 7ème siècle avant notre ère, il faut se méfier des éléments historiques contenus. Ces éléments n’ont pas d’importance en soi, ce qui est important, c’est ce que les Juifs de l’époque ont compris des éléments qui contribuent à la révélation de Dieu. Nous sommes au départ dans une tradition orale qui se transmet le soir au coin du feu. Les éléments historiques viennent habiller le contenu qui ne serait pas compréhensible sans ces éléments (on ne peut pas relire). Il faut que chaque auditeur puisse s’identifier dans ces personnages. Il n’est pas important que Adam et Eve aient existé, ce qui compte, c’est ce que les hébreux qui ont créé le mythe ont compris de la miséricorde de Dieu.

                  Une hypothèse intéressante sur l’origine des Hébreux se trouve dans la thèse qu’Edouard-Marie Gallez a écrit sur les origines de l’Islam (Le messie et son prophète). Il fait des analogies entre les toponymes du sud de l’Arabie et les toponymes de Canaan et en déduit que le Cananéen serait originaire de cette région et qu’ils en serait parti lors de la désertification de la zone. Ils auraient baptisés le noms des nouveaux lieux en reprenant les noms de l’ancien comme vous le faisiez remarquer. Ceci-dit, cette désertification nous ramène à une époque largement pré-biblique et il ne faut pas forcément en déduire quelque chose sur l’évolution de la religion.

                  • njama njama 27 janvier 2017 16:47

                    @Pascal L
                    les Hébreux (Habirous) n’ont jamais vraiment quitté l’Égypte, puisque la Terre de Canaan était sous la domination égyptienne, et qu’un peu plus au nord était l’empire des Hittites  :
                     Carte : la situation géopolitique du Moyen-Orient après les conquêtes hittites de Suppiluliuma Ier, Mursili II et Muwatalli II, vers 1275.

                    Ils se sont simplement éloignés du pouvoir de pharaon dans un royaume vassal voisin ... (cas classique de réfugiés politiques) et ont probablement déserté la ville de Tell el-Armana en passant non pas pas le Mer Rouge ce qui est impossible, sauf par bateaux, mais par la Mer des Joncs (ou Mer des Roseaux)
                    Les secrets de l’Exode, l’Origine égyptienne des hébreux
                    de Messod et Roger Sabbah
                    https://www.amazon.fr/Les-Secrets-lExode-lorigine-%C3%A9gyptienne/dp/2865531406

                    Ceci dit peu importe vraiment les détails de l’Exode, la métaphore est belle ... le mosaïsme qui éloigne du pouvoir politique ... laissez à César ce qui revient à César dira un autre Juif devenu fort célèbre 


                  • Pascal L 27 janvier 2017 20:15

                    @njama
                    L’origine sud arabique des cananéens est confirmé d’une certaine manière par la génétique.

                    Les Cananéens possédaient bien une ville dans le delta du Nil, Israël Finkelstein en parle, mais je ne me rappelle plus du nom, mais il ne me semble pas que c’était Tell el-Armana. De toutes façon le monothéisme d’Akenaton est plus un athéisme qu’un monothéisme et il me semble complètement hérétique vu des hébreux. La filiation entre ces deux religions est très loin d’être démontrée. Le Judaïsme est beaucoup plus tardif. Il a été créé 5 siècles plus tard au 7ème siècle avant notre ère par la mise au propre et l’écriture de différentes traditions convergentes (entre 3 et 4 traditions) à l’époque du roi Josias.

                    Le problème de Moïse est qu’il n’y a absolument rien dans des sources acceptables par la science. L’aspect historique du personnage est loin d’être démontré. Il est donc possible que son histoire a été créé comme support à un développement sur la miséricorde de Dieu par un peuple qui n’utilise pas encore l’écriture. Dieu est le seul sujet certain de l’ancien testament, nous n’avons rien de sûr pour le reste.
                    En tous cas, si la traversée de la mer Rouge s’était passée comme dans la Bible, il est pratiquement certain que nous en trouverions des traces dans les écrits égyptiens. Le passage par la mer des Joncs est une hypothèse possible, mais nous n’avons absolument rien pour étayer une thèse ou l’autre. Je préfère affirmer que je ne sais pas. Comme vous le dites, « la métaphore est belle ». Vous y voyez un éloignement du pouvoir, cela me parait juste. J’y vois également le début d’une expression de la miséricorde de Dieu qui a entendu les récriminations de ceux qui l’invoquent malgré leur incapacité à le comprendre ou à le suivre. 

                  • Shopi 28 janvier 2017 14:20

                    @Pascal L
                    « Les Cananéens possédaient bien une ville dans le delta du Nil, Israël Finkelstein en parle, »
                    En effet, les Hyksos, qui avaient conquis une bonne partie de l’Égypte, étaient des Cananéens.
                    Certains historiens, dont Finkelstein (à lire !) supposent que les hébreux sont issus de 3 sources différentes :
                    Un reliquat des Hyksos (aussi appelés Shassou par les sources égyptiennes, mais à d’autres époques)
                    Une population cananéenne qui ne trouvait pas/plus sa place dans les cités états
                    Une, ou des, peuplades nomades originaires des déserts de l’est.
                    Ils se sont installés sur les Hautes Terres qui étaient quasi désertes en quête de liberté, pour fuir et les Cananéens et les Égyptiens.
                    Bien entendu, pas de preuve, juste des hypothèses, mais qui tiennent plutôt bien la route...


                  • sls0 sls0 27 janvier 2017 16:37

                    Je crois que la lecture de la bible dévoilée de Israël Finkelstein et Neil Asher Silberman amènerait une validation scientifique et archéologique aux propos de l’auteur.
                    Le livre coute 24€, comme on ne le trouve pas chez moi et que le pays n’est pas en zone amazone, je l’ai trouvé gratuitement sur internet.
                    Promis, je l’achèterai dès un retour en France, ils le méritent bien, sacré boulot.

                    Historiquement on parle sur une stèle de la lignée de David pour dire qu’on l’a supprimé et détruit ses villes. A son époque il devait avoir 8000 habitants à Jérusalem. En cas de troubles,les roitelets vassaux de l’Egypte appelaient au secours, à part Megiddo où il a fallut envoyer 100 hommes, normalement 50 hommes suffisaient à calmer les ardeurs guerrières locales. Le roi David est inconnu à son époque,on s’intéressait pas trop au chef de gros village (8000 habitants).

                    Comme le suggèrent de récentes découvertes archéologiques, la bible a été conçue pour la première fois, en l’espace de deux ou trois générations, il y a environ 2 600 ans.
                    Elle prit naissance au sein du royaume de Juda. C’était à l’époque une contrée à la population clairsemée, composée pour l’essentiel de pâtres et de fermiers, gouvernée à partir d’une cité royale excentrée, nichée au coeur d’une région de collines, et perchée, de façon précaire, sur une étroite crête rocheuse cernée de profonds ravins.

                    La Bible fut conçu dans la cohue des ruelles encombrées de Jérusalem, dans les cours intérieures du palais royal de la dynastie davidique et dans le Temple du Dieu d’Israël. Contrairement aux innombrables sanctuaires du Proche-Orient ancien, avec leur tendance oecuménique à entretenir les meilleures relations internationales possibles en honorant les symboles religieux et les déités de leurs alliés, le Temple de Jérusalem cultivait un splendide isolement. En réaction contre l’urgence et l’ampleur des changements imposés sur le royaume de Juda par la pression du monde extérieur, au VIII s. av. J. C, pendant le règne du roi Josias un descendant de la lignée de David de la seizième génération.

                    Le roi Josias n’était pas simplement considéré comme le digne successeur de Moïse, de Josué et de David : en réalité, les traits de ces grands personnages - tels que nous les dessine le récit biblique - semblent avoir été dépeints en fonction de Josias. sorte d’idéal vers lequel tend, dirait-on. toute l’histoire d’Israël. « Il n’y eut avant lui aucun roi qui se fût. comme lui. tourné vers Yahvé de tout son coeur, de toute son âme et de toute sa force, en toute fidélité à la Loi de Moïse, et après lui il ne s’en leva pas qui lui fût comparable ». rapporte le second livre des Rois (2 R 23.25). Un hommage aussi éclatant n’est accordé à aucun autre roi biblique.
                    Josias régnera sur Jérusalem pendant trente et un ans : il sera loué comme le roi le plus pieux de l’histoire de Juda. rivalisant en réputation avec David* en personne. Durant son règne, les tenants du camp du « mouvement-YHWH-unique** » reprendront le pouvoir.
                    Une fois encore, leurs convictions religieuses exaltées, et leur opinion tenace selon laquelle YHWH seul pouvait protéger Juda et la dynastie davidique des attaques de leurs adversaires devront s’incliner devant les dures réalités de l’histoire. Mais, cette fois-ci. ils laisseront à la postérité un brillant témoignage, qui maintiendra leurs idées en vie. Leur monument sera la collection impérissable de textes hébraïques qui expriment leur vision de l’histoire et leurs espérances pour l’avenir. Cette saga collective servira de fondation inébranlable à la Bible hébraïque telle que nous la connaissons aujourd’hui.
                    Bref, la bible avait surtout un but politique à ses débuts, l’aristocratie davidique avec Josias à leur tête et le clergé gardaient leur avantages en natures.

                    * Si on se réfère à l’histoire telle que décrite dans la bible, qu’il ait été un chef de bande apirou ce ne devrait étonner personne, comme modèle il y a mieux, dans le livre des prophètes on parle des apirou, ce n’est pas trop élogieux, pas plus que dans les écrits égyptiens ou mésopotamiens voir hittites de l’époque.

                    **Mouvement-YHWH-unique : Comme d’habitude, aristocracie/clergé.

                    Les monuments qu’on prête à Salomon, viennent de la dynastie omrique (les mauvais de la bible).


                    • Gasty Gasty 27 janvier 2017 18:43

                      Il y a un troisième testament qui a probablement trouvé son inspiration dans le nouveau, on l’appelle « Le code civil ». Sa lecture est moderne et débarrassé de toutes influences religieuse.


                    • cathy cathy 27 janvier 2017 16:41
                      Genèse 14:18

                      18 Et Melchisédec, roi de Salem, fit apporter du pain et du vin. Or, il était sacrificateur du Dieu Très-Haut. 19 Et il bénit Abram, et dit : Béni soit Abram par le Dieu Très-Haut, fondateur des cieux et de la terre ! 20 Et béni soit le Dieu Très-Haut, qui a livré tes ennemis entre tes mains ! Et Abram lui donna la dîme de tout.

                      Hébreux 7:1
                      1
                       Car c’est ce Melchisédec, roi de Salem, et sacrificateur du Dieu souverain, qui alla au-devant d’Abraham, lorsqu’il revenait de la défaite des rois, et qui le bénit ; 
                      2 A qui aussi Abraham donna la dîme de tout le butin. D’abord, Melchisédec signifie roi de justice, de plus, il était roi de Salem, c’est-à-dire, roi de paix ; 3 Il a été sans père, sans mère, sans généalogie, n’ayant ni commencement de jours, ni fin de vie ; rendu semblable au Fils de Dieu, il demeure sacrificateur pour toujours.


                      Je vois que vous citez toute la généalogie du Christ, mais j’y reviendrai.


                      • cathy cathy 27 janvier 2017 18:40

                        Genèse 15 ;12

                        12 Et comme le soleil allait se coucher, un profond sommeil tomba sur Abram ; et voici, une terreur, une obscurité profonde tomba sur lui. 13 Et l’Éternel dit à Abram : Sache que ta postérité sera étrangère dans un pays qui ne lui appartiendra point, et qu’elle en servira les habitants, et qu’ils l’opprimeront pendant quatre cents ans. 14 Mais je jugerai aussi la nation à laquelle tes descendants seront asservis ; et ensuite ils sortiront avec de grandes richesses. 15 Et toi, tu t’en iras en paix vers tes pères, tu seras enseveli dans une heureuse vieillesse. 16 Et à la quatrième génération ils reviendront ici ; car l’iniquité de l’Amoréen n’est pas encore à son comble. 17 Et lorsque le soleil fut couché, il y eut une obscurité épaisse ; et voici, il y eut une fournaise fumante, et une flamme de feu qui passa entre les chairs partagées.
                        18 En ce jour-là, l’Éternel traita alliance avec Abram, en disant : Je donne ce pays à ta postérité, depuis le fleuve d’Égypte jusqu’au grand fleuve, au fleuve d’Euphrate ; 19 Les Kéniens, les Kéniziens, les Kadmoniens, 20 Les Héthiens, les Phéréziens, les Rephaïms,21 Les Amoréens, les Cananéens, les Guirgasiens et les Jébusiens.
                        Quand Josué a pris possession du pays d’Israël (Jacob), Dieu a demandé d’exterminer tous les cananéens (ce que Dieu avait déjà fait avec les sodomites, Sodome et Gomorrhe), mais voilà ils ne l’ont pas fait à part les Rephaïm qui étaient des géants dont Goliath. 
                        Les hébreux ont même fait plus fort que cela, ils se sont mariés avec les cananéens et ils ont eu des fils et des filles avec eux. 
                        Dans Ezechiel voici ce que Dieu reproche à Israël
                        Ezechiel 16
                        1 La parole de l’Éternel me fut adressée en ces termes : 2 Fils de l’homme, fais connaître à Jérusalem ses abominations. 3 Dis : Ainsi a dit le Seigneur, l’Éternel, à Jérusalem : Par ton origine et ta naissance tu es du pays de Canaan ; ton père est un Amoréen, ta mère une Héthienne. 4 A ta naissance, au jour où tu naquis, ton nombril ne fut point coupé, tu ne fus point lavée dans l’eau pour être nettoyée, tu ne fus pas purifiée avec du sel, ni enveloppée de langes. 5 Aucun oeil n’eut pitié de toi, pour te faire aucune de ces choses par compassion pour toi ; mais tu fus jetée sur la surface d’un champ, par mépris pour ta vie, au jour de ta naissance...


                        • cathy cathy 27 janvier 2017 19:05
                          L’ascendance de Jésus-Christ :

                          Qui est Lot :
                          Lot l’araméen (Aram, fils de Sem) est le fils du frère d’Abraham. Lot aura deux filles, elles vont donner deux branches, les ammonites et les moabites.

                          Tamar, belle-fille de Juda est une israélite.

                          Ruth est une moabite, elle espère en Dieu, elle épouse Booz.

                          Dans l’ascendance de Jésus il y a une cananéenne, Rahab la courtisane.

                          Josué 6:17

                           17 La ville sera vouée à l’Éternel par interdit, elle et tout ce qu’elle contient ; Rahab la courtisane vivra, elle seule et tous ceux qui seront avec elle dans la maison, parce qu’elle a caché les messagers que nous avions envoyés.

                          Dieu dans sa Parole nous dit que des hommes et des femmes ont participé à la venue de Jésus pour nous sauver parce qu’ils ont eu la foi. Ils n’y avait pas que des purs sang, ils avaient tout simplement la foi.








                          • Massada Massada 27 janvier 2017 20:43

                            Jérusalem capitale indivisible et Eternelle du Peuple Juif et capitale de l’Etat d’Israel.

                             
                            Jérusalem a été la capitale du Peuple Juif depuis la nuit des temps, des siècles avant la naissance du christianisme et de l’islam.
                             
                            Nous continuerons d’y construire et personne ne nous arrêtera.


                            • Pomme de Reinette 28 janvier 2017 09:58

                              @jadevo

                              les justifications par la parole divine, le texte sacré et autres billevesées sont par contre inutiles et grotesques.

                              Il est vrai que pour quelqu’un qui ne sait pas lire et déforme systématiquement les textes qu’il lit en comprenant tout de travers, 3000 ans de culture c’est « inutile » ..... et beaucoup trop de fatigue ! smiley


                            • baleti baleti 28 janvier 2017 11:31

                              @Pomme de Reinette


                              La culture du complot, est la seul chose qui vous réuni depuis 3000 ans.
                              Avec le net, vos prétention sur Jérusalem, et surtout sur les religion, et le monde, commence a êtres compris.

                              Quand la définition d’antisémite aura repris ses droits, les langue vont se délier.

                              Je te garantie, que votre idéologie, sera démonter de l’intérieur.C’est qui vive se rêve injuste.



                            • Pomme de Reinette 28 janvier 2017 13:13

                              @baleti

                              Avec le net, vos prétention

                              Ce qui est magnifique avec le net, c’est qu’on voit tout de suite qui sont les prétentieux qui ne savent ni lire ni écrire ....  smiley


                            • Pomme de Reinette 28 janvier 2017 13:15

                              @baleti

                              Quand la définition d’antisémite aura repris ses droits

                              Une définition que vous allez vous dépêcher d’illustrer avec brio, sans aucun doute ! smiley


                            • baleti baleti 28 janvier 2017 13:40

                              @Pomme de Reinette


                              Savoir lire est écrire ne veut pas dire, que sa favorise ta compréhension, tu en est la preuve.

                              Ayant compris la stupidité, de poster mes position sur la burka, démontre tes qualité d’adaptation !!!

                              La définition que vous avez fait de l’antisemisme, est une relique sans plus aucun intérêt, la manipulation de la compassion d’une personne, est l’acte le plus ignoble que l’on puisse faire.




                            • Pomme de Reinette 28 janvier 2017 14:02

                              @baleti

                              La définition que vous avez fait de l’antisemisme, est une relique sans plus aucun intérêt,

                              Je suis tout à fait d’accord pour dire que les antisémites ne sont que de vieilles reliques !
                              La preuve par vous-même : on n’arrive même pas à comprendre ce que vous voulez dire tellement c’est mal dit, mal exprimé, stupide, malpoli, et complètement tiré par les cheveux ...
                               


                            • baleti baleti 28 janvier 2017 16:17

                              @Pomme de Reinette


                               Tu patine ! ! !

                            • Pomme de Reinette 28 janvier 2017 16:22

                              @baleti

                               Tu patine

                              Il manque un « s » = 2ème personne du singulier du présent de l’indicatif, verbe en « er »

                              http://www.francaisfacile.com/exercices/exercice-francais-2/exercice-francais-64789.php

                              = vous patinez dans la semoule mon brave !


                            • Jean Keim Jean Keim 28 janvier 2017 08:41

                              Qu’elle est la différence entre la France et Israël ?


                              Sur le principe il n’y en a pas, ces deux pays ne sont qu’un assemblage hétéroclite de gens venant d’horizons différents que les aléas de l’histoire ont rassemblés sur un même territoire conquis par la violence, un trait en pointillé sur une carte les délimite vis à vis de leurs voisins et avec la plupart ils ont fait la guerre.

                              Ils ont des livres écrits de mains d’hommes mais déclarés sacrés qui les confortent dans leurs spécificités affirmées.

                              • howahkan 28 janvier 2017 11:37

                                @Jean Keim

                                salut Jean, oui, cela peut être bien sur étendu à toute cette planète .....ceci , cette division, quel qu’en soient tous les fondement y compris en nous mêmes dans ces zones dont nous ne sommes plus conscient, zones de notre propre psyché, est une condition nécessaire et vitale pour que le voleur vole le mieux possible..pour que il y a non coopération donc maître et esclave donc guerres etc

                                le voleur essaye de faire que cela ne bouge pas....

                                etc

                                 smiley


                              • Shopi 28 janvier 2017 14:07

                                « Pendant que les traces archéologiques du prestigieux royaume d’Israël dans l’histoire sont introuvables, »
                                Ouh la la, quelle ignorance !
                                Voir (entre autre, j’ai pas la patience de les sortir toutes) :
                                La stèle de Merneptah : « Isra’el est détruit, sa semence même n’est plus. » (encore un qu’a raté sa mission :) ). Ca date d’à peu près 1250 av. E.C. Et c’est égyptien.
                                La stèle de Tel Dan : « de la Maison de David. » Ca date du 9è siècle av. E.C par un roi Araméen.
                                Sans compter les innombrables sites de fouilles en Israël où ont été retrouvés des vestiges clairement juifs ou hébraïques (selon la période). Si vous voulez, je vous les détaille, c’est mon boulot, je maîtrise le sujet plutôt bien smiley.
                                Alors, avant d’écrire des âneries, vérifiez vos sources ya habibi...

                                Et pour la petite histoire, le Coran, qui n’est pas censé être traduit mais chaque croyant doit le lire dans le texte original, décrit (Sourate 17 ?) le voyage nocturne de Muhammad.
                                Muhammad est parti de la mosquée de La Mecque vers la mosquée la plus lointaine.
                                C’est rigolo car « la plus lointaine » soit « El Aqsa » est traduit par Jérusalem dans les traductions, qui sont d’ailleurs interdites...
                                Ce sont les Califes Omeyyades qui ont fait ce parallèle fin 7è début 8è. 


                                • Pomme de Reinette 28 janvier 2017 14:32

                                  @Shopi

                                  Ce que je trouve pour ma part remarquable c’est que l’auteur de ce salmigondis des plus fantaisistes (qui ne lit visiblement ni l’hébreu ni l’arabe) est passé à côté de la première citation de Jérusalem dans la Bible hébraïque, soit le récit de la rencontre amicale entre Abraham et Melchisedek, le roi de Shalem et prêtre de El Elyon (un des noms de dieu dans la Bible hébraïque), et du pacte qu’ils ont scellé ...

                                  Je me demande quel est le sens de cet oubli assez énorme ...


                                • Massada Massada 28 janvier 2017 14:33

                                  @Shopi
                                   

                                  Comment peut-on mettre sur le même plan plusieurs milliers d’années d’histoire juive avérée à Jérusalem, et le « voyage » de Mahomet au 6ème siècle, qui relève de la croyance ? 
                                  Le mont du Temple était là bien avant l’esplanade des mosquées.
                                   
                                  ON croit rêver.... Jérusalem est la capital d’Israël n’en déplaise aux centaines de prix Nobel islamistes. smiley smiley



                                • Shopi 28 janvier 2017 14:48

                                  @Massada
                                  On est bien d’accord.
                                  Mais les Califes omeyyades avaient besoin de légitimer le fait d’avoir déménagé le califat à Damas, Jérusalem étant assez proche de Damas.
                                  Jérusalem est la première des deux directions de prières :أولى القبلتين
                                  Et ont eu cette idée de déterminer que la mosquée la plus lointaine était Jérusalem.
                                  Pour les ceusses qui sont pas d’accord, vous n’avez qu’à vérifier, prenez un Coran en arabe et un en français et lisez la sourate 17:1. Évidemment avec quelqu’un qui sait lire le Coran dans son texte original smiley


                                • Pomme de Reinette 28 janvier 2017 14:52

                                  @Shopi

                                  A l’époque de Mahomet, la « mosquée la plus lointaine » de la Mecque, c’est celle de Médine.
                                  Puisque les troupes arabes n’avaient pas encore mis les pieds à Jérusalem !
                                  Ce lien n’existait même pas au 7ème et 8ème siècle car sur les mosaïques de la mosquée dite el aksa construite sur le Mont du Temple, on ne trouve même pas cette sourate, preuve que personne ne faisait le moindre parallèle à cette époque avec ce verset.


                                • Massada Massada 28 janvier 2017 15:00

                                  @Shopi
                                   

                                  Est-il exacte que Jérusalem soit considéré comme le 3ème Lieu Saint de l’islam pour les musulmans sunnites mais pas pour les musulmans chiites ?
                                   
                                  ceci dit Jérusalem apparaît 669 fois dans la Torah, 154 fois dans la Bible chrétienne mais pas une seule fois dans le Coran, ni Jérusalem, ni Al Qods, le nom arabe de Jérusalem !


                                • Shopi 28 janvier 2017 15:22

                                  @Massada
                                  Je ne sais pas si les Chi’ites considèrent Jérusalem comme la 3è ville sainte.
                                  Mais pour ces mêmes Chi’ites, le Mahdi (leur messie, ou un de leurs Imams cachés qui reviendra en tant que messie) doit construire un pont constitué de 7 arches entre le mont des Oliviers et le mont Moriah/du temple/esplanade des Mosquées.
                                  Les croyants emprunteront ce pont, ceux qui ont l’âme pure arriveront sains et saufs au dôme du Rocher, ceux qui ont l’âme impure seront précipités dans la vallée du Cédron (ou vallée de Josaphat : Dieu a jugé).
                                  Pour autant que je sache, c’est plus une tradition chi’ite que sunnite, mais je ne suis pas sûre.
                                  Peut-être que quelqu’un d’autre peut développer ?


                                • Pomme de Reinette 28 janvier 2017 15:38

                                  @Shopi

                                  Pour les chiites, après La Mecque, et dans une moindre mesure Médine, les principaux lieux saints sont :
                                  - le mausolée et la mosquée d’or d’Ali (à Najaf, en Irak)
                                  - le mausolée de Hussein à Kerbala (Irak)
                                  - le mausolée de Ali et Rida, à Meched, en Iran.

                                  Et avec tout ça, ils ont déjà pas mal de pain sur la planche ....


                                • zak5 zak5 28 janvier 2017 19:55

                                  @Pomme de Reinette
                                  A l’époque de Mahomet, la « mosquée la plus lointaine » de la Mecque, c’est celle de Médine.

                                  rien n’est sûr

                                  Ou alors c’est une toute une autre mosquée, disparue

                                  At-Tauba 9.107. Il en est qui ont édifié une mosquée par rivalité et par impiété pour semer la discorde entre les croyants et faire de ce lieu le repaire de celui qui, auparavant, avait combattu contre Dieu et Son Prophète. Ce sont ces gens-là qui, aujourd’hui, viennent jurer de toute leur force qu’ils ne voulaient faire que du bien, alors que Dieu est Témoin qu’ils ne racontent que des mensonges !

                                  9.108. Ne fréquente jamais une telle mosquée ! Car il en est une autre qui a été fondée dès le premier jour, sur la crainte révérencielle du Seigneur et qui est plus digne de ta présence. On y trouve des hommes qui aiment se purifier, et Dieu aime ceux qui sont propres.

                                  Une autre qui a été fondée des le premier jour, c’est la kaaba

                                  On peut très bien imaginer qu’il y avait bien un temple que les musulmans utilisaient pour orienter leur prière, ensuite il y a eu scission et donc changement d’orientation

                                  AllahAlim !


                                • Pomme de Reinette 28 janvier 2017 21:47

                                  @zak5

                                  Très intéressant, mais « at tawbah » est une sourate médinoise, donc la « mosquée lointaine » de Médine, c’est la kaaba qui était située à la Mecque.


                                • Cyrus cyrus 28 janvier 2017 22:23

                                  @Massada , s’ il suffit de l’ écrire 670 fois pour que vous renonciez a Israël.... j’ en connait qui vont faire des ligne d’ écriture sur agoravox mon grand ;)


                                  il y a des arménien , des juif , des chrétien et des musulman depuis très longtemps ... restons comme ça .... il est encore moins question d’ y faire venir poutine , trump et autre trublion ;)


                                • kalachnikov lermontov 28 janvier 2017 14:31

                                  Jolie discussion stérile, pas lassé de faire le même tour de manège ?

                                  Le point le plus intéressant est ici :

                                  "On peut supposer que le nom de la ville reflète le culte du dieu Shalem ou Shalimu car il était courant alors d’appeler les cités du nom du dieu local.
                                  ,
                                  [...] le sens du nom primitif est donc « fondée par Shalem », ou « sous la protection de Shalem."

                                  C’est la négation absolue de ce qu’on entend aujourd’hui et depuis 5 000 ans par Dieu. Durant des dizaines de milliers d’années (l’existence de l’homme, c’est entre 120 000 et 240 000 ans), l’homme ne croyait,pas à l’unicité de dieu, son omniscience, omnipotence et toutes les sornettes contenues dans le monothéisme. Il ne s’en porta pas plus mal, puisque nous sommes aujourd’hui, et il suffit de voir à la discussion sur ce fil combien nous sommes empêtrés dans ces sornettes.

                                  Ce sont les Juifs qui apportèrent cette innovation. Alors qu’auparavant le dieu était local et divers, avec l’élection, le dieu devient hors sol ; il se transporte, se transmet, etc. Tout ceci a des conséquences ; tandis qu’autrefois on changeait de dieu comme de chemise (et les exemples abondent dans la Torah), désormais le peuple juif demeure entre lui. Etc, etc.
                                  Cette innovation sera plus tard universalisée via le christianisme et reprise dans l’islam.


                                  • Odin Odin 28 janvier 2017 18:32

                                    @lermontov

                                    Religion monothéiste :

                                    « Ce sont les Juifs qui apportèrent cette innovation. »

                                    Je pense que vous oubliez le zoroastrisme (VII ème siècle avant J.C.) qui est antérieur au judaïsme ( VI ème avant J.C.)

                                    https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_religions_par_anciennet%C3%A9#Les_religions_du_Salut_universalistes


                                     


                                  • Pomme de Reinette 28 janvier 2017 18:52

                                    @Odin

                                    Je pense que vous oubliez le zoroastrisme

                                    Vous faites bien d’en parler .... mais vous oubliez de dire que eux aussi sont persécutés en Iran, hier comme aujourd’hui :

                                    After the Muslim conquest of Persia, Zoroastrians were given dhimmi status and subjected to persecutions ; discrimination and harassment began in the form of sparse violence.[11] Those paying Jizya were subjected to insults and humiliation by the tax collectors.[12][13][14] Zoroastrians who were captured as slaves in wars were given their freedom if they converted to Islam.
                                    (...)

                                    The 1979 Islamic Revolution was equally traumatic for the remaining Zoroastrians, and their numbers reduced drastically.[79][80] Immediately after the revolution, during Bazargan’s premiership, Muslim revolutionaries « walked into the main Zoroastrian fire temple in Tehran and removed the portrait of the Prophet Zoroaster and replaced it with one of [Ayatollah] Khomeini ».[81]

                                    Iran is regarded by the United Nations and other non-governmental organizations as among the world’s worst offenders against freedom of religion — alongside Saudi Arabia and Sudan. Members of religious minorities are, by law and practice, barred from being elected to a representative body (except to the seats in the Majles reserved for minorities, as provided for in the Constitution) and from holding senior government or military positions. They also suffer discrimination in the legal system, receiving lower awards in injury and death lawsuits, and incurring heavier punishments, than Muslims.

                                    https://en.wikipedia.org/wiki/Persecution_of_Zoroastrians


                                  • kalachnikov lermontov 28 janvier 2017 21:42

                                    @ Odin

                                    Non, je n’oublie rien. Le zoroastrisme est peut-être une source d’inspiration dans la construction du judaïsme mais c’est différent. C’est tellement différent que le Nouveau Testament et le Coran sont affiliés à la Torah et non au zoroastrisme. Ca se déroule au niveau des concepts, en fait et cela s’explique ainsi : le zoroastrisme est une réforme du mazdéisme tandis que le judaïsme est une création de culte ex nihilo. La scène dite du veau d’or est parlante à ce sujet : il s’agit d’abandonner une croyance existante pour une autre croyance totalement inédite ; on notera d’ailleurs cela : retournant à leur culte, ceux qui deviendront les Juifs, ou plutôt que l’on fera juifs, adorent une figure, une effigie, comme dans tous les autres cultes alentours ; c’est là une autre innovation qui est l’adoration du vide et l’incapacité (avec défense) de représenter le dieu. Ces innovations ont entraîné une modification du psychisme chez l’homme.


                                  • popov 28 janvier 2017 14:54

                                    @MuslimADieu


                                    Bonjour et content de te revoir sur ce site.

                                    Un article bien documenté et bien écrit, avec une pointe d’humour bienvenu.

                                    Mais à quoi bon essayer de chercher dans les vieux grimoires qui est le propriétaire légitime de cette terre ? N’importe qui peut écrire que son petit bon dieu lui a fait telle et telle promesse.

                                    Il faut être réaliste : une terre appartient à qui sait la défendre. C’est triste à dire, mais c’est la loi du plus fort qui fait l’histoire. Le territoire d’Israël a été conquis par de nombreuses civilisations au cours de l’histoire. Aucune, même pas les Arabes, n’avait de raisons légitimes de conquérir cette région. L’invasion a eu lieu, c’est tout. Les habitants se sont adaptés aux gouvernements successifs.

                                    Le mieux pour les « Palestiniens » serait qu’ils se convertissent en masse au judaïsme. La loi d’Israël leur donnerait le droit de vivre en Israël et ils pourraient enfin offrir un avenir à leurs enfants.

                                    Tu vas me dire que c’est impensable. Et pourtant, s’ils sont les descendants des juifs qui habitaient là à l’époque romaine, il faut bien admettre que ces ancêtres se sont convertis à l’islam quand cela leur a paru avantageux.

                                    Dans l’antiquité, les gens étaient polythéistes. Quand ils étaient envahis, ils ajoutaient les dieux de l’envahisseur à leur liste déjà longue. Et l’envahisseur faisait de même, en allant présenter ses respects dans les temples locaux pour s’attirer la protection de leurs dieux. C’est uniquement le monothéisme qui est devenu raide au point que dès que les gens perçoivent la moindre différence dans l’interprétation de textes communs, ils se regardent comme des chiens de faïence.

                                    • njama njama 28 janvier 2017 15:22

                                      Jérusalem dans ... et ailleurs
                                      dans la Révélation d’Arès qui n’est pas très connue (Christophanies en 1974, Théophanies en 1977) et dont il est trop tôt pour appréhender la portée du Message) mais consultable en ligne, Jérusalem / Yërouch’lim est à peine évoquée, mais néanmoins citée deux fois fois dans la première partie dite Évangile d’Arès, versets qui appellent surtout au retour d’une société équitable, préalable indispensable à la paix, (au retour du Messie ? de Dieu ?) :

                                      « Je ne Me suis pas donné de masque, Je n’ai pas établi un rang de princes devant Moi pour Me cacher la Face, qu’ils siègent au levant ou au couchant, les princes du culte couronnés et leurs docteurs serviles, qui méditent avec art Ma Parole pour Y trouver des lois qui assurent leurs trônes et leurs chaires à Jérusalem, à Rome, à Athènes, au-delà des mers, partout où les princes ont établi leurs conquêtes, où ils convoquent leurs bans, où leurs rebelles ont essaimé, ayant délaissé leurs couronnes et leurs trônes, mais ayant gardé leurs docteurs pour faire de Ma Parole d’autres lois qui ne valent pas mieux que celles des princes ; tous, princes ou rebelles, proclamant Mon Nom, tous élevant ma croix comme un bâton de commandement qui retient le regard des nations comme sous un charme. » (3/4-6)

                                      « Tant que Jérusalem n’aura pas regagné l’Aire Céleste, ne te lasse pas de dire aux riches, aux puissants, aux impudiques et aux prêtres et aux autres qu’ils tirent maintenant abondance de la terre, de l’or, du fer et du feu, du salaire de l’ouvrier, de l’humilité des petits, des faiblesses des pécheurs, et qu’ils ont mis en lois leurs rapines, leur injustice et toutes leurs abominations en alliances qu’ils font habilement sceller par ceux qu’ils dominent pour les corrompre, les tromper, les voler, mais qu’ils connaîtront le châtiment de ceux qui scandalisent, parce qu’ils ont inspiré aux faibles qu’ils dominent, et dont ils tirent profit, de devenir comme leurs dominateurs et leurs spoliateurs ; ils ont engendré une vengeance sans fin. » (27/8)


                                      • njama njama 28 janvier 2017 15:28

                                        puis Yërouch’lim est citée 4 fois dans la seconde partie appelée Le Livre.
                                         
                                        (notes : « Al » racine sémitique pour Dieu qui se trouve dans Elohim, et Allah. Le Juif et l’Arabe, chacun invoque Dieu se croyant dans son droit et rendant l’autre responsable du malheur. - Sarbal et Moussa, 2 montagnes sinaïtiques - le bruit, paroles creuses et stériles - lécher le bois, vénérer statues, idoles, icônes, reliques, maîtres)

                                        Ta lanterne droit(e est) la tour (du renouveau), Yërouch’lim debout. Ton frère chante sous la lanterne. (XVI/19-20)

                                        Sarbal (et) Moussa ferrent Yërouch’lim, (dont) les murs pleurent. (Ils) appellent : « Al ! » ; l’œil voit l’œil, (chacun se croit) dans Mon Eau (et crie) : « Mauvais (pour) mauvais ! » (XXV/2-3)

                                        Je parle (depuis) mille (et) mille ans ; l’oreille (se) ferme.
                                        Yërouch’lim ne tient pas dans Ma Main ; le bruit (M’a remplacé) dans Yërouch’lim.
                                        Le change, Je (le) donne. La rive (d’Arès), (voilà) la rive (qui) a le sel (qu’on met) dans le pain, la rosée (d’Arès est) le vin (qui) lave la langue du frère.
                                        (Arès est) le val Hanouka (au) ras (de la mer), (où) le frère ne lèche pas le bois.
                                        Hanouka-la-langue-propre, le val béni sous ta paupière large.
                                        (XLVII/1 à 6)


                                      • Pomme de Reinette 28 janvier 2017 15:58

                                        @njama

                                        la Révélation d’Arès qui n’est pas très connue

                                        heu ! c’est un euphémisme ..... smiley

                                        Les Pèlerins d’Arès est l’appellation d’un nouveau mouvement spirituel1 fondé en 1974 par le Français Michel Potay. Ce mouvement doit son nom à la localité d’Arès, en Gironde, lieu où Michel Potay aurait reçu des révélations du Christ puis de Dieu

                                        (...)

                                        Selon son récit autobiographique2, Michel Potay (aussi communément appelé frère Michel)3 est né en 1929 à Suresnes, près de Paris.
                                        Né dans une famille marxiste, il votera lui-même communiste jusqu’en 19884. Au début des années 1960, il commence à douter de l’objectivité et des vérités du marxisme, il décide de prendre un congé sabbatique et se livre à une recherche philosophique dans divers domaines.**

                                        (...)

                                        La Révélation d’Arès a deux parties : le message qui, selon Michel Potay, lui a été donné par Jésus en 1974 et intitulé L’Évangile Donné à Arès (première édition 1974), et le message qui lui a été donné par Dieu en 1977 et intitulé Le Livre (première édition 1978).

                                        https://fr.wikipedia.org/wiki/P%C3%A8lerins_d’Ar%C3%A8s

                                        ** Décidément, le communisme mène à toutes les dérives sectaires ! smiley


                                      • Shopi 28 janvier 2017 16:47

                                        @Pomme de Reinette
                                        Je me disais bien que njama avait quelque chose d’illuminé smiley
                                        Déjà, il voit les « sionistes » partout..., bon apparemment il a repris le flambeau de Milla smiley
                                        Tu veux que je te dise Pomme de Reinette, ils me font hurler de rire smiley smiley smiley
                                        Je reçois suffisamment de musulmans à Jérusalem, et leur fais visiter la ville, pour savoir que tous ces oiseaux de mauvaise augure n’ont jamais mis les pied dans la ville sainte et ne savent pas de quoi ils parlent.
                                        Alors, je les laisse parler, ils sont dans l’erreur... qu’ils y restent, c’est leur problème...


                                      • njama njama 28 janvier 2017 16:48

                                        @Pomme de Reinette
                                        bonjour content de vous croiser depuis le temps smiley

                                        prétendre le contraire aurait été une grosse exagération, non ? En 1974 Michel Potay est prêtre orthodoxe ... mais dans cette histoire le plus intéressant n’est pas lui qui fit office de greffier, mais bien ces deux Messages aussi insolites qu’édifiants. A chacun après les avoir lus de s’en faire sa propre idée ...
                                        Ceci dit sans qu’ils ne concernent directement les Juifs (surtout l’Évangile), les références à ce passé biblique ne manquent pas, Hanouka par exemple dans les versets cités. On peut y trouver aussi en plus d’un inventaire des prophètes au début bien des choses qui ne devraient pas vous laisser indifférente (si vous croyez dans vos traditions) (je cite vite fait 2, 3 choses qui me viennent à l’esprit)
                                        « Je suis Celui Qui a parlé par Abraham et par Moïse dont les os reposent, comme fils d’Adam, ayant accompli leurs exploits et laissé Ma Promesse à leur descendance, l’un dans l’antre de Makpéla *, l’autre à Rabba**, attendant Mon Jour. » (2/8)
                                        « ...comme Hiram remit à Salomon les cèdres et l’or pour qu’il construise Mon Temple ... » (34/9)
                                        « Tu feras alliance fraternelle avec les assemblées des synagogues ... » (35/11)
                                        * Tombeau des Patriarches à Hébron
                                        ** vraisemblablement Rabbat ben-Hammon, aujourd’hui Amman en Jordanie


                                      • Pomme de Reinette 28 janvier 2017 16:52

                                        @Shopi


                                        ils me font hurler de rire

                                        Moi aussi !
                                        Et le plus amusant, c’est qu’il suffit d’un seul petit clic pour se rendre compte qu’ils sont en plein délire hallucinatoire ..
                                        ..  smiley
                                        A croire qu’ils s’ennuient à 100 sous de l’heure pour se bercer d’âneries pareilles ....


                                      • njama njama 28 janvier 2017 17:06

                                        @Pomme de Reinette
                                        ** Décidément, le communisme mène à toutes les dérives sectaires ! 

                                        ça me rappelle les articles de Michel-J Cuny sur les judéo-bolchéviques qui furent au final les meilleurs alliés des sionistes
                                        « Soutenez mon projet, je vous débarrasserai de vos révolutionnaires juifs »
                                        Theodor Herzl

                                          smiley


                                      • Pomme de Reinette 28 janvier 2017 17:21

                                        @njama


                                        les articles de Michel-J Cuny sur les judéo-bolchéviques

                                        Les « judéo-bolcheviques » c’est une expression conspirationniste tirée des Protocoles de la police tsariste, reprise par les nazis et l’extrême droite fasciste européenne.


                                      • Shopi 28 janvier 2017 17:26

                                        @Pomme de Reinette
                                        Ils devraient venir en Israël, on est en train de dépénaliser le cannabis (entre nous, chouette smiley )


                                      • Shopi 28 janvier 2017 17:32

                                        @Pomme de Reinette
                                        Il cite Cuny !!!!
                                        Pseudo auteur sur canapé.... ! Qui se prétend spécialiste de sujets qu’il n’a jamais étudié sur le terrain... seulement sur son canapé !
                                        MDR... smiley


                                      • Pomme de Reinette 28 janvier 2017 17:34

                                        @Shopi

                                        Ils n’en ont même pas besoin, c’est leur état naturel ... dès que le mot « juif » ou « Israël » apparaît, ils commencent à voir des soucoupes volantes dans tous les sens et ça se met à fumer sous le ciboulot  !
                                        Ils sont trop marrants ! smiley


                                      • njama njama 28 janvier 2017 18:07

                                        @Pomme de Reinette
                                        1917 Révolution bolchévique
                                        1917 Déclaration de Balfour

                                        Ne nous égarons pas de trop, le sujet c’est Jérusalem
                                        Cité Sainte ? l’a-t-elle été un jour ?
                                        mais un jour peut-être le sera-t-elle ...
                                        en attendant à Yërouch’lim, les murs pleurent
                                        et les frères lèchent le bois


                                      • Pomme de Reinette 28 janvier 2017 18:45

                                        @njama

                                        Voui ... je vois que vous avez de grandes angoisses existentielles ....  smiley

                                        Tout ce qu’il s’est passé sur terre en 1917 :

                                        https://fr.wikipedia.org/wiki/1917


                                      • Pomme de Reinette 28 janvier 2017 18:55

                                        @njama

                                        et les frères lèchent le bois

                                        J’espère au moins que c’est du bois de réglisse .... smiley


                                      • Odin Odin 28 janvier 2017 18:56

                                        @njama

                                        Si vous parlez de :

                                        1917 Révolution bolchevique
                                        1917 Déclaration de Balfour

                                        Vous allez avoir droit au révisionnisme sioniste, comme quoi ils étaient tous athées et en plus vous allez avoir les Trotskistes sur le dos.

                                        Bonne soirée Njama et bon courage. 

                                         


                                      • phan 28 janvier 2017 17:19

                                        L’année dernière, à Jérusalem

                                        Dans le deuxième livre de Samuel, sous le nom de « Jébus », ils sont les fondateurs et les premiers habitants de Jérusalem avant sa prise par le Roi David vers -1004

                                        Il y a un proverbe des Hittites  : Lorsque j’ai bu, j’ai plus soif !

                                        Au cœur du mensonge historique… L’origine hébraïque du takfirisme

                                        “Après 70 ans d’excavations et de fouilles extensives sur la terre d’Israël, les archéologues ont trouvé que les actions du patriarque sont des histoires de légende ; nous n’avons pas séjourné en Égypte, ni fait un exode, nous n’avons pas conquis la terre. Il n’y a pas non plus de mention de l’empire de David et de Salomon. Ceux qui s’y intéressent savent tout cela depuis des années, mais Israël est un peuple têtu et ne veut pas en entendre parler.”
                                         Professeur Ze’ev Herzog, chef du département d’archéologie et d’études de l’ancien Proche-Orient à l’université de Tel-Aviv, dans un entretien avec le magazine Ha’aretz le 29 octobre 1999 
                                         

                                        Les racines juives de la culture takfirie - Dr. Ashraf Ezzat

                                        Citations

                                        « Ils savent que le terme correct pour désigner une personne qui s’opposerait au judaïsme en tant que religion, n’est pas « antisémite », mais bien « judéophobe ». Mais s’ils ont préféré la racine « -sémite », à la racine « judéo- », c’est justement pour forger un terme de diffamation […]. »
                                         Benjamin Harrison Freedman, Les faits sont les faits : la vérité sur les Khazars 


                                        • Shopi 28 janvier 2017 17:40

                                          @phan
                                          Rien de nouveau sous le soleil, faut lire Finkelstein... Archéologue juif israélien et sioniste...
                                          Et comprendre que dans l’archéologie biblique il existe deux courants, les minimalistes (Finkelstein, Université de Tel-Aviv) et les maximalistes (université de Jérusalem).
                                          l’un n’empêche pas l’autre, faut enlever ses œillères p’tit gars.
                                          Signé Shopi, minimaliste, juive, israélienne et sioniste


                                        • zak5 zak5 28 janvier 2017 20:10

                                          @phan
                                          Ceux qui s’y intéressent savent tout cela depuis des années, mais Israël est un peuple têtu et ne veut pas en entendre parler

                                          Il n y a pas que le peuple juif qui est têtu sur cette histoire, les musulmans aussi. Toutes ces histoires que tu dis n’être que de légendes sont dans le Coran. Salomon par exemple a fondé le plus grand royaume qu’a connu notre terre et qu’il ne connaitra jamais. Il avait une armée d’oiseaux, de djinns et d’hommes, il commandait les vent impétueux pour les diriger contre l’adversaire, il avait construit des palais en cristal, même la reine de sabbat fut impressionnée, elle croyait qu’on lui demandait de marcher sur l’eau pour entrer dans un palais de Salomon. Tout ça c’est des versets incréés qui le disent.


                                        • Pomme de Reinette 28 janvier 2017 20:28

                                          @zak5

                                          Tout ça c’est des versets incréés qui le disent.

                                          le pauvre phan est un fan ! 
                                          Il n’en dort plus ....paraît même que tous les yéménites se sont mis à l’hébreu avec l’accent seph maintenant ! smiley


                                        • zak5 zak5 28 janvier 2017 21:02

                                          @Pomme de Reinette

                                          les derniers juifs du Yémen ont déguerpi, ils ont eu une révélation, le Yémen est devenu un sac a merde pas possible, maintenant tout le monde se ressemble là-bas, c’est tous des islamistes, c’est encore la faute au sioniste !


                                        • Pomme de Reinette 28 janvier 2017 21:32

                                          @zak5

                                          oh la la que oui !
                                          Entre yéménites sunnites et yéménites chiites, ils ne savent plus à quel sein/saint se vouer ! smiley


                                        • phan 29 janvier 2017 08:16

                                          @Triplette de SionVille

                                          L’armée israélienne et les groupes takfiristes qui font aujourd’hui régner la terreur au Moyen-Orient sont les bras armés de deux idéologies qui sont beaucoup plus proches qu’on ne l’imagine : Le sionisme et le wahhabisme. Alors que les apparences et la propagande médiatique laissent à penser le contraire, elles sont en réalité les deux faces d’une même médaille, et leur alliance apparait désormais au grand jour. Ces deux forces apparemment antagonistes sont les enfants de l’impérialisme anglais qui a contribué à les créer vers la fin du 18 ème siècle, avant de participer activement à instaurer les deux entités territoriales abritant leurs adeptes : Israël et l’Arabie saoudite.

                                          ....
                                          En effet, le wahhabisme est à l’islam ce que le sionisme est au judaïsme : une idéologie de conquête du pouvoir au nom d’une interprétation dévoyée de la religion et au détriment des peuples. Chacun prend en otage les lieux saints de la religion qu’il prétend représenter : la Mecque pour les uns, Jérusalem pour les autres. Leur méthodes sont similaires dans leur violence et leur férocité : crimes de guerre, bombardements aveugles sur des populations civiles (Yémen/Gaza et Liban), meurtres de sang-froid de civils désarmés, assassinats de femmes et d’enfants, tortures.
                                          ...
                                          Leurs objectifs actuels sont les mêmes :

                                          – opposer les Musulmans chiites et sunnites et par voix de conséquences s’attaquer sans cesse à l’Iran et au Hezbollah au Liban, principaux remparts à leur domination régionale.

                                          – déstabiliser et détruire les États arabo-musulmans afin de justifier l’occupation par des armées étrangères.

                                          – par leurs actions, légitimer les attaques islamophobes contre les minorités musulmanes en Occident.

                                          Ainsi, alors que l’on pensait que le wahhabisme était au service de l’impérialisme américano sioniste, on se rend compte aujourd’hui qu’il en fait intégralement partie et que sionisme et wahhabisme sont deux frères jumeaux.
                                          ...


                                        • zak5 zak5 29 janvier 2017 10:55

                                          @phan
                                          le wahhabisme est à l’islam ce que le sionisme est au judaïsme

                                          Dans ce cas, il ne faut pas mettre la charia avant le bœufs, que les musulmans libèrent leur deux lieux saints qui leur sont exclusivement désignés avant de libérer Jérusalem qui tout le monde le sait n’a jamais été un lieu de pèlerinage pour les musulmans

                                           


                                        • Pomme de Reinette 29 janvier 2017 12:01

                                          @zak5

                                          Par curiosité j’ai pris 3 secondes pour regarder qui était l’auteur de l’article de Phan-à-tics, l’adepte des couches pampers
                                          Il s’agit d’un certain « Michel Duchaine », dont la page facebook s’ouvre sur un album photo à la gloire de Hitler. On y trouve aussi des tas d’articles consacrés aux extra-terrestres et aux soucoupes volantes.
                                          Hier, il annonçait qu’on était à 2 mn et 30 secondes de l’apocalypse.

                                          Tout est calme malgré la tempête sous les cranes ! smiley


                                        • QAmonBra QAmonBra 28 janvier 2017 18:19

                                          Merci @ MuslimADieu pour le partage.

                                          Excellent article où l’humour le dispute à la pertinence et la simplicité du propos, un régal que les pisse-vinaigre ne peuvent que voir passer comme les vaches avec les trains . . .


                                          • phan 28 janvier 2017 18:37
                                            Il faut changer de temps en temps sa couche culotte, ma petite cône d’api.
                                            Signé phan, non juif, non sioniste, non israélien, non buraliste (fumer la moquette, nuit gravement à la santé) et non khazar (les yéménites parlent mieux le hébreu que le yiddish)


                                            • Pomme de Reinette 28 janvier 2017 18:57

                                              @phan

                                              « les yéménites parlent mieux le hébreu que le yiddish »

                                              Ils parlent surtout l’arabe ma brave dame ! smiley


                                            • phan 28 janvier 2017 19:31

                                              @Pomme de Reinette

                                              Bonjour Pomme !

                                              L’hébreu yéménite, aussi appelé hébreu temani, fait référence à un système de prononciation de l’hébreu biblique utilisé en liturgie par les Juifs yéménites. Les Juifs yéménites apportèrent leur langue en Israël par immigration, dont la première occurrence organisée eut lieu en 1882.

                                              Ça vous arrive de changer de livre de chevet ma gente dame ?
                                              Le Dictionnaire Khazar relate, sous forme de dictionnaire et du point de vue successif d’un rabbin, d’un derviche et d’un prêtre, l’histoire et la dispersion du peuple khazar, peuple nomade et guerrier fixé au VIIe siècle entre la mer Noire et la mer Caspienne, fameux pour ses chasseurs de rêves



                                            • Pomme de Reinette 28 janvier 2017 20:22

                                              @phan

                                              Et ces pauvres yéménites arabes, vous y pensez un peu ou il n’y en a que pour les Juifs ?
                                              Vous faites vraiment marrer avec vos lapsus révélateurs !

                                              L’hébreu yéménite, c’est de l’hébreu, avec un petit accent, exactement comme pour le français qui parle avec l’accent parigot ou l’accent chantant du sud-ouest ! smiley

                                              Quant au « dictionnaire khazar » (vous devriez commencer par apprendre à lire vos liens) c’est un livre de poésie 100 % pure fiction !

                                              Le Dictionnaire Khazar (Hazarski rečnik, en cyrillique Хазарски речник) est un roman de l’écrivain serbe Milorad Pavić publié en 1984 et traduit en français en 1988.

                                              Ce roman est aussi une encyclopédie, un recueil de légendes apocryphes, un ouvrage de mystique, un traité de philologie, une somme de biographies puisant aux sources hermétiques, cabbalistiques, cathares et bogomiles. L’esprit de Borges qui aurait infusé Tolkien dans une suite aux Mille et une nuits. Paru en Yougloslavie en 1984, et ayant connu un succès mondial grâce à la France.

                                              http://www.lenouvelattila.fr/le-dictionnaire-khazar/

                                              Pour les amateurs de mystère, il existe même plusieurs versions : un livre mâle et un livre femelle ...  smiley


                                            • phan 28 janvier 2017 21:11

                                              @Pomme de Reinette
                                              Et ces pauvres yéménites arabes, vous y pensez un peu ou il n’y en a que pour les Juifs ?

                                              Vous remplacez yéménites par palestiniens et c’est la vérité révélée, ma chère dame !
                                              Moïse utilisait il l’alphabet morse pour écrire ses livres ? et avez vous vu le film « Et Dieu créa le rire » ?
                                              Dans une république laïque, je respecte la religion des autres, mais je vous demande en retour, c’est le respect pour la non croyance des autres !


                                            • Pomme de Reinette 28 janvier 2017 21:29

                                              @phan

                                              Vous remplacez yéménites par palestiniens et c’est la vérité révélée,

                                              Ben vla autre chose !
                                              Quoique cette idée résolve le problème : il n’y a plus qu’à prier les palestiniens de retourner dans leur patrie d’origine : le Yémen !
                                              Cela tombe bien car on y parle l’arabe, et ils ne seront pas du tout dépaysés !
                                               smiley


                                              mais je vous demande en retour, c’est le respect pour la non croyance des autres !

                                              Je comprends mieux pourquoi vous parlez sans arrêt de « couches culottes » : vous vous croyez certainement dans une nursery, avec d’autres bébés qui ne savent encore ni lire ni écrire ! smiley


                                            • phan 28 janvier 2017 22:08

                                              @Pomme de Reinette

                                              C’est vrai : les Khazars doivent aussi retourner en Khazarie !

                                              Fuite Historique – Israël reconnaît secrètement que les Juifs ashkénazes sont en fait Khazars : Le plan secret pour renverser la migration en Ukraine !!! (Times of Israël)

                                              Helen Thomas : Elle avait affirmé qu’ils (les Israéliens) devaient « quitter la Palestine », affirmant que les Palestiniens « vivent sous occupation et qu’il s’agit de leur territoire ». 

                                              – L’énurésie :
                                              Le fait d’uriner au lit est le plus intime de ces symptômes et il est moins divulgué que les autres. On estime qu’environ 60% des tueurs en série urinaient au lit même à l’adolescence.

                                            • Pomme de Reinette 28 janvier 2017 22:20

                                              @phan

                                              Cela tombe bien car comme ni les khazars ni la khazarie n’existent, vous pourrez encore longtemps broder sur votre rêve de gosse à l’imagination fertile, gavé aux contes des 1000 nuits, en serrant très fort votre couche-pampers pour éviter les fuites !
                                               smiley


                                            • phan 28 janvier 2017 23:00

                                              @Pomme de Reinette
                                              Ça tombe bien, la 1001ème raconte qu’Israël n’existe pas et c’est bien la Palestine, l’Appellation d’Origine Contrôlée (AOC)


                                            • Pomme de Reinette 28 janvier 2017 23:10

                                              @phan

                                              la 1001ème raconte qu’Israël n’existe pas

                                              On compte donc sur vous pour nous narrer, nous ressasser et même nous faire marrer, avec ce 1001 ème conte oriental !
                                               smiley

                                              PS : incroyable, la couche pampers bat tous les records de bêtise !


                                            • phan 28 janvier 2017 23:42

                                              @Pomme de Reinette
                                              2 contes, dont une courte :


                                              Et pourquoi ils amènent des couches culottes ? Pour l’angélus

                                              Un enfant de dix ans demande à son père : « papa, c’est quoi la politique ? »
                                              Le père réfléchit un moment et répond : « Prenons notre maison par exemple. Je suis celui qui suis celui qui ramène l’argent donc appelle moi »le capitalisme« . Ta mère, elle, s’occupe des affaires courantes et de la vie quotidienne, appelons-la »le gouvernement« . 
                                              Nous prenons soin de toi et te montrons le chemin à suivre, tu es donc »le peuple« . Ton petit frère de deux ans, ce serait plutôt la nouvelle génération, »l’avenir« et la bonne, appelons la »la classe ouvrière« . Voilà, ce modèle te paraît-il clair ? »
                                              Le fils répond : « En fait, je ne suis pas sûr... Je vais y réfléchir ! » 
                                              La nuit même, le jeune garçon fut réveillé par les cris de son petit frère. Il se leva et, entrant dans la chambre de son cadet, découvrit qu’il n’y était plus. Arrivant dans la chambre de ses parents, il vit que sa mère dormait profondément et que son petit frère portait une couche-culotte dans un piteux état.
                                              Alors qu’il regagnait sa chambre, il entendit alors du bruit venant de la chambre de la bonne et regardant par le trou de la serrure, il découvrit son père et l’employée de maison ensemble au lit. Il tenta de frapper à la porte, mais dans le vacarme ambiant, il ne fut pas entendu et retourna donc se coucher...
                                              Le lendemain matin, au petit déjeuner, il s’adressa à son père : « Papa, cette nuit j’ai enfin compris ce qu’était la politique ». 
                                              « Ah bon ? », répondit le père d’une oreille distraite. « Et bien explique nous ». 
                                              « Hé bien, Pendant que le capitalisme est en train de baiser la classe ouvrière, le gouvernement dort paisiblement. Dans le bruit général, personne ne se soucie du peuple et l’avenir est plein de merde... »

                                            • Pomme de Reinette 29 janvier 2017 00:44

                                              @phan

                                              Ca ne s’arrange pas décidément : toujours aussi pipi-caca-prout, ce pauvre phan à tic ...

                                              Papa, maman la bonne et moi ou le marxisme à portée des caniches ....


                                            • phan 29 janvier 2017 01:44

                                              @Pomme de Reinette
                                              Ne recommencez pas, ma pommers, c’est à la Charte du Hamas qu’il faut aller pleurnicher, pas à la Charte de bonne conduite !


                                              Un jour une grenouille se promène à Paris avec une couche culotte sur la tête on lui a demandé pourquoi et elle a répondu qu’elle avait....une mentalité de merde !


                                            • phan 28 janvier 2017 22:54
                                              @l’auteur,

                                              Et pour finir, saluons nos amis les Bantous qui ont aussi une Daar Essalem en Tanzanie et dont quelques uns prétendent être les authentiques fils d’Israel.
                                              ... Quelques îlots dans l’océan indien.

                                              Vous oubliez de citer les DANS (pas les sans dent de FH,les Danités de Côte d’Ivoire)
                                               Une ethnie africaine de plus de 2 millions de personnes qui se déclarent les descendants de DAN, l’une des 10 tribus perdues d’Israël.
                                              Alors, c’est 10, 12 ou 13 (la tribu des Khazars) le nombre de tribus ?

                                              • phan 29 janvier 2017 08:56

                                                @l’auteur
                                                Que pensez vous du livre : Le mensonge universel de Pierre Jovanovic
                                                Une remise en question du péché originel
                                                ...
                                                Trois tablettes assez étonnantes, relatant l’histoire d’Enki et Ninhursag. D’origine sumérienne et antérieures de 1500 ans à la rédaction de la Genèse hébraïque, puisque datant de 2500 ans avant JC, elles racontent la création du monde par les dieux. Ces tablettes furent traduites en 1915 par Stephen Langdon, mais la grande guerre en a empêché la diffusion, et elles sont tombées un peu dans l’oubli au cours des décennies qui suivirent.
                                                L’analyse du texte remet beaucoup de choses en question, tout d’abord parce que jusqu’à la fin du XIXe siècle, il était universellement admis que les inventeurs de l’écriture sont les Hébreux, mais aussi parce que les similitudes et les différences entre cette « Genèse sumérienne » et l’hébraïque laissent penser que la deuxième est un plagiat de la première.
                                                Selon la tradition judéo-chrétienne, Moïse aurait rédigé la Torah sous l’inspiration divine. Pour de nombreux exégètes actuels, on compte pas moins de 5 rédacteurs différents :
                                                - J, ainsi nommé parce qu’il a rédigé la partie Yahwiste
                                                - E. qui a rédigé la partie Elohiste
                                                - P. parce qu’il était vraisemblablement un prêtre
                                                - D. l’auteur du Deutéronome
                                                et enfin un cinquième qui aurait compilé les textes de ses prédécesseurs pour en faire un tout.
                                                J. a repris une grande partie du texte sumérien, mais l’a modifié en y introduisant la notion de péché originel, commis par Eve, et ayant entraîné la chute.
                                                ...
                                                Comme dans la Genèse hébraïque, la déesse Ninti est créée à partir d’une côte d’Enki. Ti signifie d’ailleurs « côte » en sumérien et Nin, dame. Ninti est donc la dame à la côte. Dans le texte sumérien, « Dieu » est féminin, elle a formé les hommes et les femmes avec de l’argile, il a séparé les cieux de la terre, elle vit dans le jardin de Dilmun, les fleuves y sont omniprésents, Uttu est séduite par des fruits et notamment des pommes. Isimud encourage Enki à goûter les arbres et les déesses, Enki découvre qu’il va mourir en mangeant les fruits, Dieu maudit Enki.
                                                Les différences sont assez étonnantes : alors que dans la Genèse sumérienne Dieu est sexué, vit en couple, s’adonne aux plaisirs sexuels et est visible, dans le texte hébraïque, il est asexué, célibataire et invisible. Dans la Genèse sumérienne, Dieu maudit Enki après qu’il ait mangé les fruits du jardin, mais lui pardonne, le guérit et tout rentre dans l’ordre, alors que pour J, Dieu maudit Adam et Eve, qui sont condamnés et doivent quitter Eden.
                                                La conclusion est claire : J. a truqué le texte sumérien originel en y introduisant le péché et la culpabilité, qui ont permis 3000 ans d’oppression, en particulier des femmes.

                                                Le mensonge universel commenté par P. Jovanovic
                                                Le Jardin Des Livres


                                                • phan 29 janvier 2017 10:38

                                                  La Plus Belle Histoire de Tous les Temps

                                                  Horus
                                                  Il est le Dieu Soleil, en Egypte, aux alentours de 3000 avant J.C. Il est la représentation anthropomorphe du soleil, et sa vie est une série de mythes allégoriques impliquant le mouvement du soleil dans le ciel. De par les anciens hiéroglyphes en Egypte, nous avons une bonne connaissance de ce messie solaire.
                                                  ...
                                                  En gros, l’histoire d’Horus est la suivante : Horus naquit le 25 décembre, fils de la vierge Isis-Meri. Sa naissance fut accompagnée par une étoile à l’est, et à sa naissance, il fut adoré par trois rois. À l’âge de 12 ans, il était un enfant prodige enseignant, et à l’âge de 30 ans, il fut baptisé par un personnage connu sous le nom d’Anup et commença alors son ministère. Horus avait 12 disciples avec lesquels il voyageait, accomplissant des miracles tels que guérir les malades et marcher sur l’eau. Horus était connu sous de nombreux noms symboliques comme « La Vérité », « la Lumière », « Le Fils Oint de Dieu », « Le Bon Berger », « L’Agneau de Dieu », et beaucoup d’autres encore. Après avoir été trahi par Typhon, Horus fut crucifié, enterré durant trois jours, puis il ressucita. Ces attributs d’Horus, qu’ils soient originels ou non, semblent s’être diffusés dans de nombreuses cultures, car beaucoup d’autres dieux se trouvent avoir la même structure mythologique
                                                  ...
                                                  En fait le nombre 12 est omniprésent dans la Bible.
                                                   12 tribus d’Israel
                                                   12 fils de Jacob
                                                   12 juges d’Israel
                                                   12 grands patriarches
                                                   12 prophètes
                                                   12 rois d’Israel
                                                   12 princes d’Israel
                                                  ...

                                                  Zeitgeist : La Vérité Cachée


                                                  • popov 29 janvier 2017 15:11

                                                    @phan


                                                    Ben oui, pour fabriquer une nouvelle religion, il ne serait pas économique de tout créer à partir de rien. On recycle donc ce qui a fait recette dans des religions précédentes. 

                                                    On reprend un ancien dieu, on lui fait une vidange d’huile, on lui débosselle la carrosserie, on lui donne un coup de peinture, on lui met un nouveau klaxon... et c’est reparti pour un millénaire ou deux. 

                                                  • QAmonBra QAmonBra 30 janvier 2017 13:15

                                                    @popov

                                                    (. . .) « On recycle donc ce qui a fait recette dans des religions précédentes. » (. . .)

                                                    Tout aussi exact qu’économique, on appelle cela le syncrétisme et toutes les religions l’ont pratiqué. . .


                                                  • CzarRol 30 janvier 2017 12:04

                                                    Quel bazard !

                                                    Il n’existe aucune preuve que la Jérusalem d’aujourd’hui soit celle des textes anciens.

                                                    Mais Al Kuds (devenu Jérusalem) était en 1800 en territoire britannique et Istanbul pas...

                                                    JERUSALEM = ISTANBUL

                                                    Voici de preuves :

                                                    https://www.youtube.com/watch?v=5MdM3jZjDpA

                                                    En lisant Fomenko, même sans être d’accord on apprend comment l’Histoire est créée.

                                                    Et comment les textes sont analysés. Tous vos commentaires ci-dessus proviennent de romans,auxquels selon vos origines et croyances vous accordez , ou non, de l’importance.

                                                    Cherchez à découvrir d’où viennent ces informations, de qui elles viennent et comment.


                                                    • Jean David Mouloud Jean David Mouloud 30 janvier 2017 23:10

                                                      Belle synthèse. Je vous renvoie à la fin de l’article que j’ai publié sur ce site pour ce qui concerne la Jérusalem de l’époque de David.

                                                      Dommage que toute discussion scientifique sur les origines de notre histoire soit tronqués par des croyances que les découvertes archéologiques récentes (depuis Champollion) auraient du éradiquer.
                                                      Cette pollution intellectuelle est particulièrement active sur Agoravox.

                                                      • kahlacho 8 mars 2018 22:16

                                                        Salam aleykoum MuslimAdieu,
                                                        J’ai lu beaucoup de tes articles. Je te rejoins sur pas mal d’idées meme si je ne suis pas d’acord sur tout. Mais ce que tu dis m’inspire beaucoup. Est il possible de dialoguer avec toi ? ta vision de la religion en général et de l’islam m’interesse fortement.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité