• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Mes pérégrinations

Mes pérégrinations

JPEG

Du coq à l’âne.

Chacun fait son chemin comme il l’entend, le mien se lit même si parfois j’ai tendance à me perdre dans des voies sans issue. Tout en écrivant ce mot j’hésitai à lui préférer voix tant je suis le plus souvent inaudible, parfois abscons et quelques fois obscur. C’est sans doute qu’à force de vouloir égarer le lecteur, celui qui oublie de semer des cailloux blancs tout au long de ma prose finit lui aussi par ne plus savoir où se situer.

Je sais que mes pérégrinations sont urticantes pour certains, nuisibles pour d’autres, insignifiantes pour le plus grand nombre et fort heureusement agréables à quelques-unes. J’use à dessein du féminin tant il est curieux de constater à quel point ce sont les femmes qui lisent tandis que les hommes repoussent majoritairement cette activité trop futile à leurs yeux. C’est le plaisir sans cesse renouvelé de me mettre en route tout autant qu’en doute devant mon clavier qui anime cette douce assuétude que j’ai l’immense orgueil de vous faire partager.

Pérégriner en compagnie de dames n’est pas pour me déplaire et pour peu que notre itinéraire soit semé de bonnes intentions, je ne désespère pas de compter fleurettes à l’une ou l’autre, au gré des histoires et des fantaisies. C’est là plaisant égarement que celui qui suit le mot au pied de la lettre.

Chaque jour une nouvelle aventure, une façon habile de ne jamais tourner la page puisqu’elle se rouvre identique à la précédente, tant par sa forme que sa longueur, par son rythme que sa pagination. Mes parcours sont fléchés, manière de rassurer celle qui veut bien s’y aventurer et il est peu probable d’y faire de mauvaises rencontres. Le loup n’est pas tapis derrière un arbre, l’ogre est rassasié, il n’y a vraiment aucun risque à me prendre au mot.

Je pérégrine et plus j’avance sur l'itinéraire plus les mots croisés vous deviennent familiers. c’est là l’avantage de ce rendez-vous quotidien qui rassure tout en évitant les mauvaises rencontres, les vilaines surprises. Tout est prévisible sur le circuit même s’il se veut nouveau à chaque fois. Il ne trompe personne, il est sans cesse le même récit recommencé.

Vous me suivez à la trace, elle est faite de mauvais caractères et de coup de sang, un sang d’encre naturellement. Il n’est pas aisé de changer, je crains qu’il soit hélas trop tard pour que je puisse espérer m’amender. J’avance avec des semelles de plomb, de ce métal qui fit jadis la gloire de l’imprimerie.

Si parfois la boue et l'opprobre se rependent sur le chemin, c’est que les nids de poule m’autorisent à passer allégrement du coq à l’âne sans me faire tirer les oreilles. Je glisse sur mon bât, les pensées du jour, l’inspiration du moment ou bien la farce qui vous laissera déconfit. Ce n’est qu’une cuisine pour laquelle les ingrédients sont des mots. Vous revient alors en souvenir les pâtes alphabet qui égaillaient vos soupes d’enfance. Rien ici ne prête à conséquence, ce n’est que les pauvres moulinets d’un souffleur de vent.

Le miel de ce rendez-vous est fait de nostalgie. Mes pérégrinations d’en-France qui me ramène à ma ville natale lovée tout contre son château et la Loire. C’est une nécessité que d’y revenir parfois, de remuer tous les sédiments qui se sont déposés depuis ce temps heureux à jamais disparu. Ce n’est pas prétention de ma part que de raconter ainsi cet itinéraire personnel, je sais que d’autres y trouvent des réminiscences de leurs propres souvenirs et que de ce partage naît une troublante connivence.

Mes pérégrinations sont aussi ce rendez-vous conte dominical. Un moment différent sans doute mais tout aussi balisé. Il n’est pas question de ne pas tenir la main à mes chères lectrices. Le flot des mots empruntera celui de la rivière, à contre-courant cela va de soi, car c’est ainsi que j’aime à prendre le contre-pied ! Si vous aimez, continuez donc l’aventure de cette lecture pérégrine. Merci à vous !

Cheminement vôtre.

coq peint par C Ceballos

âne peint par Michel Cendra-Terrassa

 


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

79 réactions à cet article    


  • Voilà un billet bien plus guilleret. Robert Merle parlait aussi à ses chères lectrices. L’homme après avoir lu sa bibliographie était bien loin de celui que j’imaginais. Ayant eu la chance hélas courte d’avoir serré le vrai dans mes bras. Celui qui se prenait pour Emmanuel (pas l’actuel) dans Malevil. Voyage ente roman et réel, passant par le réel tragique d’une disparition mais qui, comme le coureur de fond transmet à l’autre le « témoin ». C’est ainsi que dans un deuil insurmontable, je retrouvail MON aimé à travers les romans de Robert, le merle qui nous chantait sa petite chanson presque chaque année (moyenne de la sortie de ses livres), j’auqu’à sa mort, le 7 mars 2004. Qui allait prendre alors le relais ? Il me fallait faire mon chemin toute seule, sans un maître, un père qui vous tend la main dans les nombreux casse routes de la vie. J’avais déjà trouvé un ami, un frère qui lui au moins me montrait qu’il était là, présent, même s’il ne pouvait être l’AUTRE. Il a cette qualité si précieuse : FIABLE, à défaut d’être un guide ou autre. Quelle chance j’ai eu,... j’ai toujours. Nabum, certes n’est peut-être pas cet homme sur lequel les autres peuvent compter (trop blessé,...pas suffisamment stabilisé), mais par ses écrits, d’une certaine manière (même maladroite) il montre qu’il est présent au rendez-vous journalier. Je suis de ses lectrices. A suivre,....


    • C'est Nabum C’est Nabum 23 mars 18:01

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Le guilleret est à la recherche du guilledou


    • @C’est Nabum


      il ne doit pas manquer de « gueuses » en orléans. Mais votre réputation doit avoir refroidi quelques unes.

    • Le « romancier » est toujours un menteur qui tente à sa manière de livrer : sa vérité. Le journaliste tente de nous dire la vérité mais oublie de nous rappeler que c’est : sa version des faits ; Le médecin vous dit que vous n’en avez plus que pour trois mois. il a au moins dix chances sur cents de se tromper. Agora.vox est un lieu d’échange d’opinions. Ce n’est pas une raison pour opiner ; Même le réel peut parfois nous induire en erreur. 


      • Robert Lavigue Robert La Figue 23 mars 16:59

        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

        C’est quoi l’url de votre générateur aléatoire de poncifs ?


      • @Robert La Figue


        et le vôtre. Vous avez tellement peu à dire que comme Canant, quand quelqu’un ou surtout « une » écrit, vous n’avez que des PON« cifs » ou rombières à balancer comme d’autres leurs porcs.. 

      • sahb 23 mars 17:19

        moi en tout cas j’ai reconnu le bourricot macron sur la photo ! même profil même beuglement pour ne rien dire !


      • C'est Nabum C’est Nabum 23 mars 18:02

        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

        C’est l’exacte vérité


      • Bernie 2 Bernie 2 23 mars 18:07

        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

        Écrire ? Vous pensez vraiment que votre incontinence scribouillarde peut être définie comme des écrits ?

        Je vais quand même vous faire un aveu, vous êtes plus résistante que je l’aurai pensé. Je vous voyais déjà faire une OD depuis un moment, vous faire péter le caisson, ou finir avec un seyant pyjama qu’on attache dans le dos. Mais non, toujours là. Y a du mieux, vous ne déféquez plus que sous nabum ou presque. Bien ! je vois que vous commencez à comprendre le concept de la litière.


      • @C’est Nabum


        Annie Ernaux, une romancière que j’aime beaucoup a raconté sa vie, sa vérité. Vous préférez le masques, les vérites qui sont de mensonges à lire comme dans un miroir. Ce que je dit n’est pas vrai, mais ce qui est vrai, c’est que mon mensonge EST ma vérité. 

      • @Bernie 2


        Tiens vla Bernie,...pas besoin de poursuivre,...

      • ZXSpect ZXSpect 23 mars 17:18

        Depuis cette menace de nous abandonner :


        https://www.agoravox.fr/culture-loisirs/voyages/article/les-ligeriens-en-vadrouille-202485#commentaires

        C’est Nabum 20 mars 07:05

        @nono le simplet

        « J’ai demandé une sanction ou alors je quitte le site »


        nous étions surement nombreux à trembler d’être privé de la prose quotidienne du grand homme.


        Me voici rassuré, même s’il n’écrit pas pour les hommes qui ne lisent pas et « repoussent majoritairement cette activité trop futile à leurs yeux. » 



        • C'est Nabum C’est Nabum 23 mars 18:02

          @ZXSpect

          Ce sont mes dernières cartouches et elles sont à blanc


        • ZXSpect ZXSpect 23 mars 18:29

          @C’est Nabum

          « mes dernières cartouches » !!!!!

          encore des promesses !


        • C'est Nabum C’est Nabum 23 mars 20:39

          @ZXSpect

          D’encre


        • kalachnikov kalachnikov 23 mars 18:15

          @ Cnabum

          ’Les femmes écoutent avec leur vagin’. C’est un écrivain qui a dit ça, une femme par ailleurs.

          Il faut en prendre son parti, adressez-vous direct à la chatte, ça sera le début de la gloire, vous verrez. Assulez cela ;

          Quant aux personnages aigres que vous attirez, c’est ça justement qu’ils exècrent chez vous, le pouvoir de la séduction auprès d’unec icle qui leur est physiquement interdite. Ce pourquoi ils en sont à idolâtrer le zéro Furoncle, dans un accès d’homosexualité souterrain mais jamais explicite.


          • #Shawford Shawford 23 mars 18:44

            @kalachnikov

            Remarquable et très profond en fait !

            Cependant tu en fais une question de genre, alors que justement le processus décrit fait tout autant penser à une impossible attribution de genre dans la séduction « décorporée » et virtuelle qui se joue en très pseudos.

            Sarcascoton pourrait t’en faire des caisses là dessus ^^

            Tout comme Blondinette en son temps s’est payé la tête des zozos, ce qui est de facto sur Av la genèse de la clique qui se répand ici.

            Et là tout se recoupe : rien ne les fait plus enrager/dégoupiller que d’etre traités de fiotte/tarlouze, là tu violes carrément leur conscience tourneboulée ... car pris sur le fait = trop bon ! smiley


          • C'est Nabum C’est Nabum 23 mars 20:40

            @kalachnikov

            Pour un vieux matou voila un bon conseil


          • kalachnikov kalachnikov 23 mars 20:53

            @ C’est Nabum

            Ce que je dis là est parfaitement exact. Dans la nature, c’est le mâle qui porte les attributs, les couleurs, etc, alors que les femelles sont ternes. Et même si pour des raisons religiosopsychiatriques on essaie de faire vivre l’homme à rebours, il en est pourtant de même. Et la langue, c’est le sifflement de l’oiseau charmant l’oiselle.
            Et croyez bien que c’est dort, bien plus puissant que la Raison. Regardez le cas Cantat, ce pervers narcissique : indifférentes à ces turpitudes, des nuées de groupies enamourées sont prêtes à aller boire ses paroles dans les festivals.


          • @kalachnikov


            Pas toujours : La mante religieuse est bien plus belle que son congénère mâle. Mais je ne suis pas de ces eaux là. Entre Lilith et Eve : Mélusine ou Perséphone. Ni soumise, ni hystériquement féministe ; Quand l’homme et la femme conprendront qu’il est possible de vivre en dehors du schéma : dominants-dominés, le coq aura des dents

          • kalachnikov kalachnikov 23 mars 21:19

            @ Nabum

            Le coq, justement, que vous avez attaché judicieusement en illustration à votre écrit, comme il est beau et comme il resplendit.

            Vous êtes le coq qui dominez la basse-cour Agoravox. Dès que vous poussez votre fier cocorico journalier, les poules rappliquent, Mélusine en tête, afin de caqueter à l’infini. Et la nuée des poulets, nus et impuissants, s’agite stérilement.
            Chacun joue sa partition immuable dans cette réalité animalière que le vernis policé de la civilisation dissimule bien mal.

            Et c’est pourquoi Donatien Furtif aka Mekissê aka le Furoncle, cet imam de banlieue, a proféré une fatwa à votre endroit depuis la mosquée d’à côté et pourquoi il parvient sans peine à recruter une tribu de djihadistes qui viennent crier ’allah akbar’ chaque jour sous vos articles : tout ce petit monde ne supporte pas de voir son absence de couilles dans le miroir. En quelque sorte, ils veulent vous faire payer ce qu’ils tiennent pour une méchanceté de la Nature. 

            Il faut vouloir jouer ce rôle, il faut vouloir la Vie ou autrement dit : amor fati.

            Ps je sais, les châtrés, pour vous les figurants c’est raide. Mais dites-vous que vous participez à la Grande Oeuvre.


          • @kalachnikov


            Les poules rappliquent..... Même pas de quoi faire une omelette.

          • Ouam Ouam 23 mars 22:08

            @kalachnikov
            « Le coq, justement, que vous avez attaché judicieusement en illustration à votre écrit, comme il est beau et comme il resplendit. » (etc)

            bof, c’est du mini coq ... voit les choses en grand ^^^

            https://i.goopics.net/bwoe0.jpg

            A l’arrache à travers la vitre de la bagnole juste un peu avant le coucher du soleil... d’ou la tache ...


          • Les femmes écoutent avec leur vagin et les hommes scribouillent avec leur bites. Le problème, c’est l’ammarage. L’encre tombe souvent dans l’amer et le son du marteau atteint rarement l’enclume.


            • kalachnikov kalachnikov 23 mars 18:35

              @ Mélusine ou la Robe de Saphir.

              Vous devriez écrire des articles, vous pourriez ainsi réunir journellement sous votre nom vos innombrables aficionados et ceux-ci n’auraient aucun problème à remonter le fil de votre synchronisme inouï et miraculeux.


            • kalachnikov kalachnikov 23 mars 18:45

              @,Melusine

              Je vous suggère cela parce que c’est pénible que de devoir remonter tous vos commentaires loghorréiques afin de pleinement saisir le sens du combat formidable et crucial pour l’Humanité tout entière que vous avez résolument engagé sans demeander l’avis de quiconque, et surtout pas de la médecine. Un non initié, surgissant ici, penserait très vite que vous êtes complètement cintrée, par manque de repères, sans même soupçonner que vous êtes la nouvelle Jeanne d’Arc, entendant des voix tout comme cette illustre prédecesseuse et tout comme elle vous échinant à réveiller un peuple pusillanime qui n’en a rien à secouer.


            • @kalachnikov



              J’ai la preuve écrites et photographiques de mes synchronicités (d’où l’intéret d’avoir un petit appareil photo dans sa poche. Exemple, mon compagnon, un jour s’est trouvé : rue du Pont aux Anges et au même moment un type s’est jeté d’une fenêtre pour s’écrabouiller devant lui (le choc,..saut de l’ange) Mais il s’agit juste d’anecdotes que je relève comme d’autres s’amusent à retenir les numéros de plaques numérologiques. Les artistes sont plus synchrones parce qu’ils captent des choses que les autres ne remarquent même pas. Synchronicité ne veut pas nécessairement dire : tiens, je devrais jouer au lotto aujourd’hui. Certaines sont d’heureuses promesses et d’autres des mirages qui parfois, après quelques années prennent un sens. Raisons pour laquelle il est souvent utile de les noter. Bon exercice pour écrire ou peindre. Mais à un certain moment, les articles de Nabum étaient parfaitement synchrones avec le sujet de mes lectures. Amusant. Raison pour laquelle je me mets parfois sur sa planète,.... ou ses délires. Comme quand on choisi d’écouter telle ou telle chaine à la radio.

            • @kalachnikov


              Un, je n’ai aucune envie de sauver l’humanité. Franchement : en vaut-elle la peine,.... ??? Simplement je m’adresse aux personnes qui sont synchrones avec moi. Il faut pour cela être 11 en numérologie. Certains simplement captent ce qui échappent aux autres, le nez au sol de leur dépression matérialiste. Rassurez-vous, je ne vois pas l’avenir. Je crée juste du lien. Qui aide à dépasser la morosité et le climat ambiant. 

            • kalachnikov kalachnikov 23 mars 18:55

              @ Mélusine ou la Robe de Saphir.

              Ce que vous dites là est simplement inouï car ça veut dire que nous ne sommes pas avec votre apparition dans le domaine de la croyance mais dans celui de la science avec preuves matérielles et tutti quanti. L’astrologue qui vous a tiré l’horoscope autrefois n’a sans doute pas voulu vous plomber parce qu’il apparait certain que l’Humanité tout entière via votre canal priviléogié ne va pas manquer de faire un bond quantique.


            • #Shawford Shawford 23 mars 18:56

              @kalash

              Mine de rien, je suis sûr, tout comme Arnaud ou arthes ou cantat en conviendraient aussi, que la démarche de saphir ne peut être fustigée dans l’absolu : on est -que- son Univers : amor fati smiley

              Reste pour autant à départager si dans le dialogue (si dialogue véritable il y a), c’est l’autisme ou l’elan partageur qui prédomine, œuf corse !


            • kalachnikov kalachnikov 23 mars 18:58

              @ Mélusine ou la Robe de Saphir.

              Ah ok, nos messages ailés se sont croisés. Vous me dites être une simple péripapéticienne mais je soupçonne chez vous l’excès d’humilité. Peut-être n’aurais-je pas dû dévoiler au monde qui vous êtes vraiment ?


            • #Shawford Shawford 23 mars 19:00

              @shawford

              Oups -> Artaud !


            • @kalachnikov


              En 1982 quand le gars qui m’a fait mon thème, j’étais une scientifique. Mais je me suis disons livrée au jeu écoutant d’une oreille distraite. Mais comme je reste disons scientifique (le terme rationnel ou cartésien est tellement complexe,...), j’ai voulu vérifier par moi-même (me disant : eh ! bon psychologue ; il savait exactement ce qu’il devait me dire). Et c’est ainsi que j’ai commence à lire Barbault,....long parcours avec de nombreux doutes (restant parfaitement lucide). Mais en bonne scientifique, j’ai gardé les preuves, qui en les mettant en rapport ou en lien ont fini par me révéler des choses de plus en plus troublantes. Cela n’a rien à voir avec une forme d’autisme. L’autisme n’a par essence aucune conscience de ce qui se passe dans son mental et est même incapable de raconter ses rêves (souvent le premier symptôme de l’autisme,....).

            • #Shawford Shawford 23 mars 19:23

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.

              Kalashnikov ne vous a pas parlé d’autisme, c’est moi qui l’ai fait.

              Ce qui nous amène au cœur justement de ce que je concluais.

              Partant si le terme/concept clinique d’autisme est ici inapproprié, permettez moi donc d’expliciter ce que je voulais dire, vous y mettrez ensuite le terme approprié que vous voulez.

              En l’occurrence La question est donc, si tant est que l’on est forcément en premier et dernier ressort -dans une acception impermanente qui nous intéresse ici- SON UNIVERS, et que l’on peut louablement mettre en perspective d’éventuelles synchonicites, il ne faut pas perdre de vue qu’elles n’ont d’interet que elles font sens AUSSI pour ses interlocuteurs.

              Sinon c’est un monologue... du vagin ^^

              Empathie et application à essayer de répondre en ayant compris au mieux son interlocuteur-trice sont alors ce qu’il y a de plus précieux et indispensable.

              Là dessus, vous êtes ... on ne peut plus perfectible. smiley


            • @Shawford



              Heureusement que je suis perfectible. Autrment, je ne vois plus l’intérêt de poursuivre mes recherches. Quand je me trompe, je le reconnais volontiers. Mais il faut toujours garder une porte ouverte. La synchronicité est à double sens : soit elle vous signale une prte qui s’ouvre (comme quand on tape le bon code sur une sonnette), soit au contraire, elle vous remet sur un chemin ou une porte qu’il faut fermer ; Mais auciune synchronicité pour soi-même n’est négative si elle nousfait avancer. Par contre, l’astrologie relevant AUSSI de la synchronicité, elle concerne aors l’inconscient collectif et ne se rapporte plus à notre propre persone. Excepté et cela arrive quand notre thème est synchrone avec celui des évènement s du monde. J’avais une chance sur un milliard de rencontrer un homme né (peut-être à la même seconde) que Hitler. Belmondo et l’acteur italien Gian Maria Volonté sont nés le même jour et si vous régardez leur physique, ils se ressemblent et leur destin est assez semblable,...9 avril 1933.

            • C'est Nabum C’est Nabum 23 mars 20:40

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.

              Jamais


            • #Shawford Shawford 23 mars 21:11

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.

              Bref, à l’ouest, et rien de nouveau. ^^


            • Ouam Ouam 24 mars 02:51

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.
              "..... J’avais une chance sur un milliard de rencontrer un homme né (peut-être à la même seconde) que Hitler. Belmondo et l’acteur italien Gian Maria Volonté sont nés le même jour et si vous régardez leur physique, ils se ressemblent et leur destin est assez semblable,...9 avril 1933.« 

              Bonjour,
              Et tu en déduis quoi ?
              Tu en fait une »règle" ?
              Ou est la cohérence ici ? à part certainement le hazard
               
              Tu ne crois pas au hazard ?

              Si le hazard n’existait pas le loto et autre jeuxs de ce types ne pourraient exister
              Non ? / Oui ?,
               
              Ceux qui en auraient saisi le mécanisme rafleraient la mise à tous les coups (non / oui )
               
              Meme si on peut classifier le hazard dans une somme de données inexpliquables (ou inexpliquées) au choix.


            • @Ouam


              J’ai bien précisé ailleurs que la synchronicité ne signifiait nullement qu’il faille jouer au lotto. Simplement pour ceux qui ont une esprit littéraire, artistique et même scientifique, attrapées au vol, elles peuvent enrichir notre vie et lui apporter cette part de magie qui faut tellement défaut à la majorité des citoyens. C’est comme un film : ce n’est pas réel, mais dans l’inconscient, des traces s’impriment. Chacun en fera ce qu’il veut. Certains décideront de lancer une bombe atomique, d’autres s’exprimeront par le biais de la création. Que celle-ci soit foireuse ou riche.

            • Ouam Ouam 25 mars 03:34

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.
              Si ta réponse est parce que tu pars délibérément dans un irrationalismle volontaire,
              cad une forme de croyances comme une autre, bref un truc qui t’épanouit, qui te permets de créer (etc...) ta réponse me sied parfaitemnt
              Si tu te sens bien avec why not... un mot « youppiee »
               
              De mon coté je l’avais percu (et surement pas que moi ?) comme une règle établie.
              Désormais tout est lumineux avec ton explication.
               
              bye,

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès