• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > People > Quand Benalla, alias « Mars », draguait sur Tinder... en s’affichant (...)

Quand Benalla, alias « Mars », draguait sur Tinder... en s’affichant avec Macron et Trump

On commençait à s'ennuyer d'Alexandre Benalla... Bientôt 24h sans un nouveau rebondissement dans notre palpitante saga estivale : ça ne pouvait pas durer !

Dans son édition du 3 août, le magazine people Closer publie des images extraites du compte Tinder d'Alexandre Benalla.

Pour rappel, Tinder est un site de rencontres. L'application fait défiler des photos d'utilisateurs sur plusieurs critères, dont le sexe et la position géographique. L'utilisateur doit indiquer s'il les apprécie ou non en balayant l'écran vers la droite ou vers la gauche. Lorsque l'attraction est réciproque, les deux utilisateurs sont mis en relation et peuvent échanger des messages.

L'histoire aurait pu restée privée... et ne pas nous regarder... si Benalla avait conservé une certaine discrétion. Seulement, l'homme était si fier de sa proximité avec Emmanuel Macron qu'il n’a pas hésité à exposer des clichés le montrant aux côtés du chef de l’Etat sur l’application de rencontre.

Sur son profil Tinder, l’ex-chargé de mission auprès de l’Elysée indique son âge et précise habiter Paris. Sa photo principale, en noir et blanc, le présente soigné, vêtu d’un costard. C’est en faisant défiler les photos qu’on peut le retrouver aux côtés du président de la République ou à quelques mètres de Donald Trump.

De quoi se faire hameçonner par une belle espionne russe ?

Mais le plus dingue reste encore à venir...

Benalla utilisait le pseudo "Mars" sur Tinder. Mars, comme la planète du système solaire qui, dans l'ordre d'éloignement du soleil, se situe juste avant… Jupiter, le surnom donné au chef de l’État.

Mars, qui, dans la mythologie romaine, est aussi le dieu de la guerre, fils de... je vous le donne en mille... Jupiter, qui gouverne la terre et le ciel, ainsi que tous les êtres vivants.

JPEG - 107.1 ko
Mars / Jupiter

A moins que, plus prosaïquement...

Bref.

Benalla, comme son mentor, semble bel et bien animé d'un narcissisme dévorant. Et, comme de plus en plus souvent ces dernières années, dans notre vie politique, la réalité dépasse largement, mais alors largement la fiction...

Closer dit avoir mis la main sur le profil d’Alexandre Benalla il y a déjà plusieurs mois, après qu’une femme a reçu un « superlike » de la part du garde du corps. A l'époque, celle-ci avait été interloquée par les clichés au cœur de la République affichés par ce mystérieux Mars sur son profil, et avait tenté d'en savoir plus, mais sans succès.

Les moralisateurs feront sans doute remarquer que l’ex-chargé de mission auprès de l’Elysée était sur une appli de rencontre l’année dernière, alors même qu’il était censé se marier le 21 juillet dernier (mariage annulé en raison de sa garde à vue).

Un mariage dont Valeurs actuelles s'était demandé s'il n'était pas tout bonnement "bidon"... Mais CheckNews avait alors contacté la municipalité d'Issy-les-Moulineaux, où devait avoir lieu le mariage, qui nous avait assuré de la réalité de ce projet.

Les mauvaises langues, elles, ne manqueront pas de soupçonner la main de "Mimi" Marchand derrière la révélation de Closer.

La papesse de la presse people était déjà est soupçonnée d'être à l'origine des révélations de Closer en janvier 2014 concernant la liaison de François Hollande avec Julie Gayet. Cette proche de Brigitte Macron est aujourd'hui "soupçonnée d'avoir la mainmise sur la couverture photo de l'Elysée", d'après un article de France TV Info en date du 2 août. Un article qui note, comme c'est intéressant, "une présence étonnante auprès de Benalla".

Mais quel serait l'intérêt de la révélation de Closer, si elle émanait bel et bien de "Mimi" Marchand ? Peut-être tenter d'enterrer la rumeur sur la liaison amoureuse entre Benalla et le président de la République ? Une rumeur dont le chef de l'État avait lui-même ri le 24 juillet dernier, devant les députés de sa majorité, à la Maison de l'Amérique latine à Paris.

Mais ce ne sont là, pour l'heure, que conjectures infondées...

Restons sérieux.

Mais comment rester longtemps sérieux en Macronie, avec tant d'histoires plus tordantes les unes que les autres qui se bousculent à un rythme si effréné et viennent percuter nos esprits inadaptés ? Car l'être humain, en dépit de sa longue évolution, n'est assurément pas encore prêt à affronter tout ça...

Cerise sur le gâteau, pour les superstitieux (qui ne croient pas aux coïncidences) : Closer sort son scoop sur "Mars-Benalla" le 3 août. Or, saviez-vous que, le 3 août, commence la Nuit des étoiles dont l'édition 2018 est marquée... non, vous ne rêvez pas... du signe de Mars ?

Extrait de Futura Sciences :

"Les Nuits des étoiles 2018 sous le signe de Mars

Les 3, 4 et 5 août, nous avons tous rendez-vous avec les étoiles. Plus de 470 manifestations sont prévues en France, organisées par des clubs d'astronomie qui ont à cœur de montrer les beautés du ciel. Cette édition 2018 est marquée du signe de Mars, au plus près de la Terre et bien visible. (...)

Mars, la star des Nuits des étoiles

Cette année 2018, la vedette du ciel sera Mars. En ce début août, la Planète rouge passe à « l'opposition », c'est-à-dire qu'elle se tient dans le ciel à l'opposé du Soleil et, donc, se lève à l'est quand il se couche à l'ouest et, au bout de la nuit, disparaît à l'ouest quand l'aube pointe. Pour qui s'envolerait dans l'espace et observerait le Système solaire « de dessus », pour contempler la ronde des planètes, la Terre, proche de Mars et plus rapide, la double."

La concomitance entre la révélation de Closer et la Nuit des étoiles inquiète même Virginie Garin, journaliste à RTL, "Mars-Benalla" risquant de voler la vedette à la planète rouge :

Diantre !

Mais si la visibilité de la planète Mars est menacée, un mot oublié de notre langue, mais au combien de circonstance, est ressuscité à point nommé par le journaliste Guillaume D. : "Garouage", dont le Littré nous donne la définition, accompagnée d'une illustration fort à propos :

« Aller en garouage, être en garouage, aller en parties de plaisir dans des lieux suspects.

Que Jupiter était en garouage  ; De quoi Junon était en grande rage, La Fontaine, dans LE ROUX, Dict. comique.  »

Merci à Guillaume D. de me permettre de terminer avec un brin d'intelligence un si frivole article.


Moyenne des avis sur cet article :  4.76/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

31 réactions à cet article    


  • gueule de bois 3 août 09:04
    Benalla, comme son mentor, semble bel et bien animé d’un narcissisme dévorant.
    Et il inaugure du même coup le marsissisme.
    BTW donnez le bonjour à votre petite cousine Shawn.


    • McGurk McGurk 3 août 14:18

      @gueule de bois


      J’y vois surtout un non-hasard quant au recrutement du personnel de EM. Des personnes narcissiques et à la fois serviles, qui n’hésitent pas à aller jusqu’au bout (même tabasser) pour accomplir leurs rêves ou folies.

      Et, lorsqu’on y repense, un narcissique pathologique à l’égo démesuré a forcément besoin de s’entourer de personnes aussi narcissiques et prétentieuses que lui. Comme quoi un chien ne fait pas de chat.

    • Passante Passante 3 août 10:02

      sans une photo de sa femme (Myriam B.)

      je ne peux rien pour vous...

      mais ces confusions sur tinder
      c’est la fin de carrière - non plus seulement de l’extérieur
      mais de l’intérieur cette fois
      genre... en plus, il a signé !

      • markos 3 août 10:15

        c’est la nuit des étoiles, j’en mets 5 à ce petit billet qui m’a bien amusé.


        • gueule de bois 3 août 14:04

          @markos

          c’est la nuit des étoiles
          C’est aussi le cirque Tinder et la piste aux étoiles.

        • NEMO Clark Kent 3 août 10:33

          Fils de Jupiter et de Junon, Mars était le père de Remus et Romulus qu’il avait eus de Rhéa, et il avait fait Vulcain cocu avec sa femme Vénus qui lui avait donné trois enfants.

          Le coq, le vautour, le loup et le pic-vert lui étaient consacrés, ce qui en faisant un personnage plus redouté que sympathique.


          • Germain de Colandon 3 août 11:51

            Faudrait vérifier ce que ce gros porc de « Benalla... akbar » fabriquait lors des émeutes de 2005 dans le quartier de la Madeleine à Evreux où il vécut...


            • Morologue Mal’ 3 août 11:53

              « Nos cerveaux ne sont évolutionnairement pas adaptés à ça. » Certes non, mais le « ça » en question, c’est simplement les mégatechs qui nous machinent ès « intelligence collective » : ou bêtise, selon. Mais « être d’intelligence avec l’ennemi », ici, prend tout son sens. Ou bien, comme en anglais : intelligence signifie « le renseignement ». Tout cela nous tare bien, et il n’y a pas 36 solutions pour revenir à la normale.


              • gueule de bois 3 août 11:59
                En somme Macron est jovial, tandis que Benalla est martial. Qui est le maître, qui est l’esclave ?


                • baldis30 3 août 19:58

                  @gueule de bois
                  bonsoir,

                  « En somme Macron est jovial, tandis que Benalla est martial »

                  Dans toutes les troupes théâtrales il y a un comique troupier  ! qui est-ce ? Et dans toute œuvre lyrique bien construite le rôle du bouffon est de pouvoir exprimer tout haut voire réaliser ce que le prince pense tout bas et réaliserait bien s’il n’était prince.


                • zygzornifle zygzornifle 3 août 13:04

                  Mars ? J’aurai plus penché pour Ur-anus .....


                  • Morologue Mal’ 3 août 13:20
                    Deux commentaires plus tard, je me dis, aussi, que nous vivons dans un monde profondément scolaire, avec les qualités et les défauts de l’école. En l’occurrence, la macronie correspond à cette génération qui, la première, et un peu précurseure rapport à l’ensemble de la société, a surtout grandi « en scolarité », pour le meilleur et pour le pire. En l’occurrence, M. Benalla (Ibn Allah, fils d’Allah, comme Mars est fils de Jupiter, « lol ») ... M. Benalla a un comportement bien scolaire, tout comme Macron fanfaronnait en demandant à on ne sait qui sans grand risque de « venir le chercher ». Des fripouilles qui, hélas, « ont les clefs de l’établissement ».

                    Sans rapport, je me demandai, aussi stupide que ce soit (une énième fois stupide), s’il ne fallait pas que ce compte Tinder fasse sensation, comme pour dire que « non, décidément, Benalla n’est pas l’amant de Macron ». A quel point on en a cure !

                    • jymb 3 août 13:24

                      Donc la macronite aigue est une pathologie psychatrique grave et contagieuse 


                      • marmor 3 août 13:39

                        Jupiter, Mars, dis moi pas que c’est pas vrai comme disait l’autre ! et elle est où la sorcière Maléfique ?


                        • Croa Croa 5 août 15:36
                          À marmor,
                          Où ? Je ne sais pas. Mais qui c’est je sais : C’est Vénus.  smiley

                        • Jean Nemard poinquare 3 août 14:10

                          moi aussi j’ai mon profil sur tinder , mais ça marche pas c’est de l’arnaque


                          • joelim joelim 3 août 15:17

                            attends... T’as pas reçu des messages d’une certaine Brigitte, une cougar délaissée par un mari qui a l’air l’être sur une autre planète ?


                          • joelim joelim 3 août 15:19

                            « Benalla n’a jamais été mon amant »


                            ah bon ils seraient donc mariés...

                            • Croa Croa 5 août 15:41
                              À joelim,
                              Impossible ! Les ménages à trois ne sont pas encore autorisés. Enfin je veux dire les mariages à trois. Mais bon Philippe va bien nous sortir une « réforme » pour arranger ça smiley

                            • joelim joelim 3 août 15:31

                              On peut comprendre l’affaire ’Ben Macron’ à la lumière de la ponérologie politique (=étude de la genèse du mal, appliqué à des fins politiques) en écoutant Michel Drac : https://www.youtube.com/watch?v=uFDS84er2K8


                              En gros, dans les milieux du pouvoir, à partir des ’temps heureux’ apparaissent des schizoïdes (genre Attali, Minc, Fabius ?) qui se construisent sur le faux, puis des paranoïdes (Jupiter, Le Drian ?) qui rationalisent le faux, et enfin des psychopathes héréditaires (Mars, éditorialistes de la pressapute) qui recherchent le pur plaisir de domination. 

                              Finalement apparaissent suffisamment d’’immunisés’ pour que le cycle recommence....... Ça c’est à ajouter dans la liste « à faire ». smiley 

                              • Esprit Critique 3 août 16:17

                                Un taré, un violent, un malade qui n’a pas de limite.

                                Il plait a Macron qui continue de l’estimer et de l’apprécier, sans voir de problèmes.

                                Que penser de Macron lui-même.


                                • marmor 3 août 17:55
                                  @Esprit Critique
                                  Mais non, il ne prend pas le risque d’affronter les racailles des cités ni les black blocs, il s’en prend à des jeunes propres sur eux et avec les CRS pas loin au cas où… Il a besoin de se prouver qu’il est courageux, comme les enfants qui font des grimaces aux lions derriere la cage. Il parade, se réconforte, se glorifie, mais ce n’est qu’une grosse fiotte qui n’en impose que par son volume. Courageux comme le rappeur qui tape sur un mec à quatre !! Fiente tout ça !! C’est là sa limite ! Comme disait Corneille ; « à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire » 

                                • banban 3 août 16:45

                                  Je pense vraiment que l’on n’a ici à faire avec une relation malsaine,


                                  d’un coté Macron qui a un problème de virilité, un complexe d’infériorité. qui prend plaisir a s’attaché les service et la soumissions d’un méditerranéen fort en gueule et en poing. pas vraiment un transfert, mais plutôt une procuration. et même de l’admiration pour se qu’il ne peux pas être.

                                  et de l’autre Benalla qui vient pas des haute sphère, sans éducation, qui ne supporte pas sa condition de fils de plèbe. a qui on offre un strapontin doré pour les sommet, et qui, en échange donne sa loyauté, et qui fait du zèle pour la prouvé chaque jour . (bien que je ne m’avancerais pas trop sur Benalla )
                                  Chacun trouve en l’autre un palliatif a son complexe.
                                  Macron est une fiotte(ou pense l’être, ou a peur que les autres le voit ainsi), et il n’arrive pas a dépasser cela, à le transcender. Et cela malgré sont poste de président de la 5 eme république.
                                  il n’y a qu’a voir comment il baisse les yeux devant un syndicaliste de 80 kilos, et comment il fait le bonhomme devant un gamin de 14 piges.(ou voir l’histoire de la cage d’escalier avec le journaliste du monde)
                                   Il est tout simplement rester au stade de l’adolescence, immature.


                                  Benalla n’est pas la pour la sécurité de Macron, il a une horde de gendarme pour cela. il est là pour le confort de son Ego qui le fait souffrir.

                                  Pathétique.


                                  • marmor 3 août 17:45
                                    @banban
                                    Pas trop mal vu !

                                  • marmor 3 août 17:47

                                    Je pense que Benalhia ( Benalla pour la façade ) a aussi un petit complexe d’homosexualité refoulée...


                                    • lloreen 3 août 19:14
                                      Est-ce lui qui tient les cordons de la bourse..(pas de jeu de mots déplacés s’il vous plaît...) pour financer les plantations d’olives chez lui ?

                                      En est-il peut-être co-propriétaire chez Rothschild &Co, vous savez, cette dynastie de colonisateurs et prédateurs terrestres...et existe t-il peut-être un conflit d’intérêt entre lui et le jupitérien ?

                                      Se servent-ils de leur ami luxembourgeois qui veille sur la cassette de son paradis fiscal comme intermédiaire entre la Terre et le reste de l’univers ?

                                      La suite peut-être au prochain épisode..

                                      « Je pense vraiment que l’on n’a ici à faire avec une relation malsaine, »..
                                      Si les relations mafieuses ne sont pas malsaines pour vous je ne sais pas ce que vous qualifiez de sain...



                                      • Les jupiter, francelet, marchand, trognon , et autres badinguets représentent un vrai panier de crabe .....

                                        Elle est belle la France de la Ripoublique En Marche,ça pue les écuries ....
                                        .
                                         smiley

                                        • OcciMaure OcciMaure 3 août 22:35
                                          Cela devient lunaire comme histoire...pas banal ce Benalla, une promotion jupitérienne, un « expert » qui commet des impairs, et ça passe ou presque...Mais la roue tourne..(un mars et ça repart d’où c’est venu (parvenu !)

                                          YOUPI TERRIENS !!
                                          .La France a un Président Jupi-terrien 
                                          Nous avons bien eu le Roi Soleil, c’était Versailles !
                                          Aujourd’hui, Sieur Président Jupiter, le « Dieu des Dieux ». Bienvenue en Dieu-mocratie !
                                          Il y a la France d’en Haut qui donne souvent des hauts le coeur et la sous France....
                                          la suite ci-dessous

                                          • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 5 août 12:23

                                            Aux responsables du site....


                                            Je ne suis pas un opposant systématique à Macron, et la vie privé de Benalla ne m’intéresse pas, mais il est iNVRAISEMBLABLE qu’un article comme celui-ci n’ait suscité que ce nombre de réactions. Une censure exagérée conduit a une perte totale de crédibilité. Caveant consules...

                                            PJCA

                                            • chantecler chantecler 5 août 13:31
                                              En attendant seuls les résultats comptent :
                                              on se permet de critiquer notre président de la République , Emmanuel Macron , que certains appellent Terminator ....
                                              Prenons l’exemple de la canicule ....
                                              En 2003 , c’était sous la présidence de J.Chirac , il a été relevé 10 000 décès liés à ce phénomène ....
                                              Aujourd’hui en 2018 : aucun décès relevé via nos médias ...
                                              N’est-ce pas la preuve que notre président hyper responsable , hyper efficace , est un génie ?
                                              ....
                                              Pardon !
                                              Un pote me contacte :
                                              ne penses-tu pas que les médias nous cachent les informations et qu’il est impossible que face à une telle catastrophe il n’y ait aucune victime , ne serait-ce que des personnes âgées isolées ou des SDF qui ont de moins en moins accès aux points d"’eau , aux fontaines ,qui disparaissent ?
                                              Autrement dit qu’on nous cacherait les informations dérangeantes ?
                                              Comme je ne suis pas complotiste , j’hésite à me former une opinion définitive...
                                              Surtout que notre ministre de la santé est sur le pied de guerre , paraît il .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès