• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > Le Top 10 des meilleurs attaquants africains de tous les temps

Le Top 10 des meilleurs attaquants africains de tous les temps

Quels sont les plus redoutables attaquants, avant-centres et autres buteurs, de l'histoire du continent africain ? Réponse ici.

Tous les deux ans, la Coupe d’Afrique des Nations fait la Une. Compétition débridée et résolument offensive s’il en est, la CAN a ainsi vu éclore en son sein quelques-unes des plus fines gâchettes de la planète-foot depuis 1957. Florilège via ce top 10 carrément explosif.

http://yourzone.beinsports.fr/account/app/webroot/img/posts/bb4ac089ac1d8225d58200a3c454d66c.jpg

Peut-être le plus sous-estimé de tous. Pourquoi ? Simplement parce que deux autres mythes du foot africain (voir plus bas) sont originaires du même pays que lui ! Formé au PSG, le natif de Douala explose au Japon (meilleur buteur de J-League) en 1997, avant d’évoluer à Parme où il côtoiera notamment Buffon, Cannavaro et Thuram… Mais c’est en l’an 2000 que M’Boma entre dans la légende. Vainqueur de la CAN, il porte sa nation jusqu’à la victoire aux Jeux Olympiques, un tournoi durant lequel les Lions Indomptables battront successivement le Brésil de Ronaldinho en quart, le Chili de Zamorano en demie, puis l’Espagne de Xavi en finale pour s’offrir la médaille d’or ! Ballon d’or africain en 2000, deux fois soulier d’or de la CAN, « Magic Patrick » fut aussi l’auteur d’un retourné exceptionnel face à la France. Avec 33 buts en 57 rencontres, il possède en outre le meilleur ratio buts/match de l’histoire de la sélection camerounaise. CQFD.

http://yourzone.beinsports.fr/account/app/webroot/img/posts/b6749c00fbd58e786aa14c9c978edb66.jpg

D’abord gardien, c’est pour imiter son compatriote Jules Bocandé que le jeune El-Hadji change de poste. Bien lui en aura pris. Formé à Sochaux, c’est à Lens que le natif de Dakar explose en l’an 2000. Joueur-clé des Sang et Or pendant deux saisons, ses prestations permettent à son club de finir vice-champion de France en 2002. Egalement vice-champion d’Afrique la même année, EHD enchaîne l’été suivant sur un Mondial éblouissant. Sous son impulsion, les Lions de la Teranga égalent le Cameroun en devenant la seconde nation africaine à se hisser jusqu’en quart de finale du rendez-vous planétaire, et ce après avoir notamment terrassé la France (championne du monde en titre) durant la phase de poules ! Engagé par Liverpool, ce bad-boy aussi talentueux qu’inconstant n’a hélas jamais retrouvé tout son lustre par la suite… Double ballon d’or africain (2001 et 2002), Diouf est considéré comme le meilleur footballeur sénégalais de tous les temps.

http://yourzone.beinsports.fr/account/app/webroot/img/posts/48960facbc7bc98d783713181a331cc3.jpg

Buteur prolifique, Keita a été un pionnier : il a été le premier Africain à s’imposer sur le vieux continent, à Saint-Etienne, Marseille, Valence et au Sporting Portugal. Double finaliste de la C1 africaine en 1964 et 1966, repéré par un supporter stéphanois, Salif se voit proposer un essai chez les Verts en 1967. Mais lorsqu’il débarque à Paris, personne ne l’attend. Le jeune Malien devra alors persuader un chauffeur de taxi de l’emmener jusqu’à Geoffroy-Guichard. Une anecdote qui fait partie de sa légende. La suite ? 5 saisons dans le Forez, 3 titres de champion, près de 150 buts (soulier d’argent européen en 1972) et un surnom : la panthère noire, qui lui collera à jamais aux crampons, tout en inspirant la mascotte de l’ASSE. Finaliste de la CAN 1972 avec les Aigles maliens, le 1er Ballon d’or africain de l’histoire en 1970, aurait sans doute remporté ce trophée à 4 ou 5 reprises s’il avait existé avant et, surtout, si France Football ne l’avait pas mis hors concours pour les éditions suivantes…

http://yourzone.beinsports.fr/account/app/webroot/img/posts/1376e2f6b478fb7f7818585f2def14ba.jpg

Doté d’un gabarit imposant (1,97m), Kanu s’engage avec l’Ajax d’Amsterdam en 1993. Tout juste auréolé du titre de champion du monde U17, le géant nigérian ne mettra pas longtemps à s’adapter au style de jeu européen. Dans son rôle favori de neuf et demi en pivot, il participe aux succès du grand Ajax des années 1990, raflant 3 titres de champion des Pays-Bas et surtout un fantastique triplé C1-Supercoupe UEFA-Coupe Intercontinentale en 1995. Champion olympique en 1996 avec les Super Eagles, Kanu signe alors à l’Inter Milan. Et là, c’est le drame, on lui découvre une grave anomalie cardiaque… Opéré à coeur ouvert, Nwankwo retrouve finalement l’intégralité de ses capacités à Arsenal, où il devient un pion essentiel de Wenger pendant 5 ans, glanant au passage 2 titres de champion d’Angleterre. Double Ballon d’or africain en 1996 et en 1999, Kanu a participé à 3 coupes du Monde et demeure le footballeur le plus titré de l’histoire du Nigéria.

http://yourzone.beinsports.fr/account/app/webroot/img/posts/b601bf5c54778b2b8f406ffa968d9a96.jpg

Le meilleur joueur algérien de tous les temps peut s’enorgueillir d’un palmarès exceptionnel. Formé à Husein-Dey, il se révèle d’abord avec le Racing Paris avant de littéralement exploser au FC Porto à la fin des années 1980. Aux côté de Paulo Futre et de Fernando Gomes, Madjer forme alors l’une des plus belles triplettes offensives de la planète. Un trio qui va écraser la concurrence au Portugal mais aussi au niveau mondial via un incroyable triplé C1-Supercoupe UEFA-Coupe Intercontinentale réalisé en 1987. Cette année-là, c’est d’ailleurs à l’occasion de la finale de la Coupe des Champions que Madjer entre dans la légende en inscrivant un but d’une talonnade qui porte désormais son nom. Pas en reste avec son équipe nationale, Rabah a également été l’auteur du premier but des Fennecs lors de la surprenante victoire face à l’Allemagne au Mondial 1982. En 1991, le Ballon d’or africain 1987 mènera ensuite sa sélection jusqu’à son seul titre de champion d’Afrique.

http://yourzone.beinsports.fr/account/app/webroot/img/posts/1a99bf5e096a9eb92cdfe26d90f35cc4.jpg

Milieu offensif ou attaquant de génie, Abedi Ayew a enflammé les pelouses africaines et européennes au point de glaner le plus prestigieux des surnoms, celui du roi du football : Pelé ! Vainqueur de la CAN 1982 avec les Black Stars, il arrive d’abord en Europe à Zurich, avant de poser ses valises à Niort, à Mulhouse, puis à Lille et surtout à Marseille, où il va alors écrire les plus belles pages de sa carrière. Débarqué sur la Canebière époque Bernard Tapie, Abedi devient vite l’un des éléments-clés du dispositif du sorcier belge Raymond Goethals. Finaliste malheureux de la C1 en 1991, c’est lors de la finale de la Champion’s League 1993 que Pelé entre dans la légende du club phocéen en offrant le but de la victoire à Basile Boli face au Milan AC. Egalement passé par Lyon et le Torino, le triple Ballon d’or africain (1991, 1992, 1993) a ensuite transmis le virus du ballon rond à ses footballeurs de fils, André et Jordan, tous deux attaquants comme lui.

http://yourzone.beinsports.fr/account/app/webroot/img/posts/374ce411e6563a886ed877c9e3c3f171.jpg

Premier membre du carré d’as des meilleurs buteurs africains, Roger Milla est un véritable mythe. Vainqueur de la Coupe des Coupes africaine en 1976 avec le Tonnerre de Yaoundé, Roger bourlingue ensuite aux quatre coins de l’hexagone, passant successivement par Valenciennes, Bastia, Monaco, Saint-Etienne et Montpellier, tout en gagnant au passage 2 coupes de France d’affilée (avec l’ASM en 1980 et le SCB en 1981). Ceci dit, c’est surtout avec le Cameroun que Milla a marqué les esprits. Double Ballon d’or africain, double vainqueur et double meilleur buteur de la CAN, il participe à 3 coupes du Monde (1982, 1990 et 1994), guidant d’abord les Lions Indomptables jusqu’en quart de finale du Mondial italien avant de devenir, à l’occasion de la World Cup, le buteur le plus âgé de l’histoire de la Coupe du Monde à… 42 ans ! Nommé dans la liste FIFA 100, signée Pelé en 2004, Milla est ensuite devenu l’ambassadeur du football camerounais à travers le globe.

http://yourzone.beinsports.fr/account/app/webroot/img/posts/d36c2fc70a7513ad3784cbd1856b7cd1.jpg

Sur la 3e marche du podium, on retrouve Drogba. Natif d’Abidjan, Didier découvre la métropole dès l’âge de 5 ans chez son oncle Michel Goba, alors footballeur professionnel. Après avoir suivi son tuteur de club en club, c’est finalement au Mans que ce puissant attaquant passe pro en 1999. Souvent blessé, DD quitte le MUC en 2002 pour rejoindre Guingamp, où il explose aux côtés de l’ailier guyanais Malouda. Là, tout s’accélère : recruté par l’OM, il y effectue une saison fantastique, encore gravée dans la mémoire des supporters olympiens. Dans la foulée, il signe à Chelsea et devient huit saisons durant l’un des meilleurs finisseurs de la planète. Titré à 4 reprises et 2 fois meilleur buteur en Premier League, 4e du Ballon d’or en 2007, vainqueur de la C1 en 2012 (homme du match en finale), il s’octroie également les louanges de son continent avec 2 Ballons d’or africains. Seul bémol, malgré 2 finales, il n’est jamais parvenu à hisser les Eléphants ivoiriens sur le toit de l’Afrique…

http://yourzone.beinsports.fr/account/app/webroot/img/posts/3f6bc70e625f1fd2c8194326142a16de.jpg

Sans conteste le plus beau palmarès du foot « Made in Africa ». Pourtant, tout n’a pas été simple pour Eto’o. Refoulé des centres de formation du Havre, de Saint-Etienne et de Cannes, c’est finalement le Real qui flaire l’aubaine et récupère la pépite en 1997. Mais là encore, les choses se compliquent. Cantonné à la réserve, Samuel est transféré à Majorque en l’an 2000. C’est là, fraichement auréolé du titre olympique, que son talent explose à la face du monde entier. 4 ans et plus de 100 buts plus tard, on le retrouve à Barcelone. Dans une équipe stratosphérique où évoluent aussi Ronaldinho, Xavi, Iniesta et le jeune Messi, il rafle tout, dont 3 titres de champion d’Espagne et 2 ligues des champions. En 2010, il en ajoutera une 3e à son compteur avec l’Inter. 4 fois Ballon d’or africain, 5e du Ballon d’or en 2009, double vainqueur et double meilleur buteur de la CAN, Eto’o est également le meilleur scoreur de l’histoire de la sélection camerounaise (56 buts en 118 capes).

http://yourzone.beinsports.fr/account/app/webroot/img/posts/95556aed5f2bd6c1748cac7cd6de0e7e.jpg

S’il ne devait en rester qu’un, ce serait lui. Repéré par Monaco alors qu’il évolue au Tonnerre Yaoundé, George débarque en Principauté en 1988. Sous la houlette d’Arsène Wenger, le Libérien s’impose rapidement comme un avant-centre hors-pair : véloce, puissant et efficace. Finaliste de la Coupe des Coupes en 1992, il rejoint dans la foulée le PSG. Avec son trident magique Raï-Ginola-Weah en attaque, Paris est sacré champion de France en 1994. La saison suivante, le double Ballon d’or africain est étincelant : meilleur buteur de la Champion’s League, Weah s’engage ensuite au Milan AC et devient dans la foulée le 1er et unique Africain à remporter le Ballon d’or ! Double champion d’Italie avec les Rossoneri, il marque un but d’anthologie contre Vérone après avoir traversé tout le terrain balle au pied ! Alors certes, niveau palmarès collectif, Drogba et Eto’o sont devant lui, mais en terme de talent pur, « Mister George » demeure toujours « simply the best » !

Lionel Ladenburger

Retrouvez tous mes articles sur Agoravox :

https://www.agoravox.fr/auteur/lionel-ladenburger


Moyenne des avis sur cet article :  3.25/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • vesjem vesjem 22 septembre 21:07

    lionel, t’es un intello du sport !


    • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 24 septembre 09:03

      @vesjem
      intello ? j’espere pas ;)


    • baldis30 22 septembre 22:59

      bonsoir,

       Akesbi ? Et aussi un ancien joueur de Saint Etienne dont le nom m’échappe ....


      • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 24 septembre 09:04

        @baldis30
        je ne connaissais pas Akesbi, difficile de le mettre dans les 10 ceci-dit.

        En revanche pour le Stephanois je pense que vous faites alusion a Salif Keita qui apparait 8e position dans l’article ;)

      • baldis30 25 septembre 11:40

        @Lionel Ladenburger
        bonjour, je pense plutôt à un jour d’origine algérienne qui a été le capitaine des Verts !


      • baldis30 25 septembre 11:41

        @baldis30
        le nom me revient : Mekloufi !


      • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 25 septembre 12:56

        @baldis30

        Ah oui c’est vrai, excellent joueur Mekhloufi  ! Merci du rappel ! 

        Champion du monde militaire avec les Bleus, deux médailles d’or aux Jeux Africains et Méditerranéens avec l’Algérie, élu trois fois meilleur joueur de Ligue 1, quadruple champion de France avec les Verts, etc.

        Effectivement baldis, si je suis amené à faire la suite de ce classement (comme évoqué plus bas) de la 11e a la 20e place, je pense que je trouverai une petite place pour Mekhloufi ;)

        Pour ceux qui ne le connaissent pas : https://fr.wikipedia.org/wiki/Rachid_Mekhloufi


      • bob14 23 septembre 08:46

        heu..et Zidane ?


        • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 24 septembre 09:19

          @bob14

          Zidane est juste d’origine africaine et surtout il était milieu de terrain et pas attaquant. Mais si on ratisse plus large, on peut éventuellement rajouter dans ce classement deux joueurs africains d’exception n’ayant pas pu évoluer pour les couleurs de leurs pays d’origine pour raisons historiques : 

          Larbi BEN BAREK, Marocain qui a joué pour l’équipe de France, un immense talent. Surnommé « la Perle noire », il a été, durant sa carrière au Maroc, en France et en Espagne, une star adulée en raison de sa technique et de sa grande élégance dans tous ses gestes. Les spécialistes le considèrent comme l’un des meilleurs footballeurs de tous les temps. Pelé dit ainsi : « Si je suis le roi du football, alors Ben Barek en est le Dieu ! ». Par ailleurs, il a reçu de nombreuses distinctions de la part des fédérations sportives les plus prestigieuses et des médias : https://fr.wikipedia.org/wiki/Larbi_Benbarek

          Dans le même registre, on peut également évoquer EUSEBIO, Mozambicain qui a porté les couleurs du Portugal. Lui aussi un très grand joueur avec un palmarès long comme le bras : vainqueur de la Coupe des Champions 1962, Ballon d’or 1965, 3e et meilleur buteur de la Coupe du Monde 1966, double Soulier d’or européen en 1968 et 1973, triple meilleur buteur de la Coupe des Champions, onze fois champion du Portugal, etc… https://fr.wikipedia.org/wiki/Eus%C3%A9bio_(football)

          Et sinon pour suivre la logique de Bob, si on considère également les joueurs européens d’origine africaines, on peut désormais aussi citer le petit prodige et tout frais champion du monde : Kylian MBAPPE dont le papa est camerounais et la maman algérienne. https://fr.wikipedia.org/wiki/Kylian_Mbapp%C3%A9


        • Axel_Borg Axel_Borg 24 septembre 17:56

          Salut Guga,

          En effet sans la colonisation, Eusebio aurait été le meilleur attaquant africain de tous les temps, devant George Weah.

          Pour Eto’o, joueur excellent mais bilan trop maigre en selection, alors que le Cameroun a un tout autre potentiel que le Liberia de Weah.

          Un grand attaquant non cite par l’article dans le top 10 était le Ghanéen Anthony Yeboah, meilleur buteur de Bundesliga en 1993-1994 avec Francfort avant de passer à Leeds. Le Togolais Emmanuel Adebayor a aussi marquee le foot africain.

          On verra si Mohammed Salah peut être élu FIFA The Best mais je pense qu’il sera 3e derrière Modric et CR7 ce soir.

          Sinon sur les autres postes, je pense à Thomas N’Kono, Joseph-Antoine Bell, Lakhdar Bellouùi, Yaya Touré, Mickael Essien, Jay-Jay Okocha, Lucas Radebe ...

          @+

          Axel


          • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 25 septembre 10:11

            @Axel_Borg

            Hey Mister Borg !

            Ça fait plaisir de te retrouver par ici l’ami ;)

            Excellente analyse, as usual. En parlant de ça, j’aimerai bien prolonger ce top 10 de la 11e à la 20e place en vue de la CAN 2019. Tu mettrais qui de 11 à 20 Axel ?

            J’ai pensé comme toi à Yeboah, Yekini aussi, Kanouté (bien que né en Europe), Adebayor, Benny McCarthy, Asamoah Gyan… T’en vois d’autres ?

            Et parmi ceux de la génération actuelle, je pense à Aubameyang, Sadio Mané et Mohamed Salah bien sûr.

            En parlant de Salah, il a logiquement fini 3e du trophée FIFA. Doit-on s’attendre au même podium pour le Ballon d’Or ?

            Je t’avoue que l’idée de voir Modric Ballon d’Or ne me déplait pas !

            Et sinon, je change de sujet mais c’est fou la disparition de Yourzone du jour au lendemain non ?

            As-tu réussi à récupérer tes textes ? Moi pas encore pourtant je leur ai envoyé un paquet de mails mais plus personne ne répond… 

            Bref, en tout cas c’est cool, hâte de lire tes articles sur Agora désormais ;)


          • Axel_Borg Axel_Borg 25 septembre 10:25

            Salut Guga,

            Non j’ai envoyé un mail aussi sans succès, je n’ai rien récupéré, mais bon la plupart je les ai déjà sauvegardés chez moi donc pas trop de perte je pense ...

            Pour le Ballon d’Or, je pense que ce sera Modric car il vient d’enchainer prix UEFA et prix FIFA. Et les Français comme pour les Espagnols en 2010 et les Allemands en 2014 vont se chipper des points entre eux, Mbappé, Griezmann, Varane et Pogba.

            Le Croate le mérite amplement, cela recompense un profil à la Nedved, dommage que Xavi et Iniesta aient été zappés à leur climax mais bon c ainsi.

            Mbappé a le temps, il en gagnera plus tard. Je pense que Salah sera top 5 mais pas podium du BO, je pense Modric devant CR7 et Mbappé.

            Sinon pour le top 20, oui Adebayor et Yeboah que je citais hier, Aubameyang, Mané et Salah parmi les contemporains ce qui nous fait 15. Yekini oui car il était vraiment une idole au Nigeria meme si carriere européenne confidentielle (meilleur buteur de Superliga en 1994 cependant avec Vitoria Setubal). Sinon Kanouté oui bien vu, et pour finir je mettrais le Zambien Kalusha Bwalya, et deux attaquants pas mauvais en Ligue 1, Victor Ikpeba (Monaco) et Mohammed Chaouch (Nice).


            • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 25 septembre 13:05

              @Axel_Borg

              Salut Axel,

              Tu as bien fait de faire des sauvegardes. Moi je m’étais bêtement dit que si Yourzone venait à fermer, ils nous préviendraient suffisamment tôt (au moins une semaine à l’avance) pour qu’on puisse sauver nous-même nos textes.

              Du coup perso j’ai (pour l’instant) perdu un paquet d’articles que j’aurai pu reposter ici… Mais bon je ne désespère pas, j’ai reçu des réponses de Beinsports-connect me disant qu’ils étaient en train de traiter ma demande… Wait and see donc.

              Sinon pour en revenir au sujet, Modric ferait effectivement un joli Ballon d’or, ce serait en outre le premier BDO qui échapperait au tandem Messi-Ronaldo depuis 2007 !

              Et pour la suite de ce Top, je prends bonne note de tes remarques : Yekini, Kanoute, Yeboah, Adebayor, Salah, Mane, Aubameyang, Bwalya, Mekhloufi et Asamoah Gyan ou Benny McCarthy (à voir).

              Enfin, quand est-ce que tu commences à poster des articles ici Axel ? Tu postes sur d’autres sites au fait ?


            • Axel_Borg Axel_Borg 25 septembre 13:30

              Salut Guga,

              J’ai posté un hier soir sur Miguel Indurain, j’ai hésité à m’inscrire et puis je me suis dit que ce serait l’occasion de republier un paquet d’articles qui n’avaient pas reçu beaucoup de commentaires sur Your Zone, tout en les ameliorant dans la mesure du possible.

              Je vais en reposter quelques autres dans la semaine sur tennis, foot, F1 ou cyclisme.

              Pour Modric,,ce serait un beau pied de nez au football marketing qui ne voyait qu’un seul homme capable de succéder au duo des deux monstres : Neymar ... Même si le Brésilien est un joueur extraordinaire.

              Mais voir un profil à la Nedved, Xavi, Iniesta ou Pirlo l’emporter, je serais ravi ... Le foot ce n’est pas que marquer des buts, idem un Buffon aurait tant mérité un Ballon d’Or mais c’est ainsi.

              Pour Rachid Mekhloufi, compliqué car Français meme s’il joua pour l’équipe du FLN en 1958 (sujet qui mériterait un article complet d’ailleurs ...)


            • Axel_Borg Axel_Borg 25 septembre 13:34

              Et je ne posterai qu’ici pour me simplifier la vie ... Le suivi des articles est facile comme l’ancien Sport Vox, bien mieux que Your Zone je trouve.


            • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 25 septembre 14:55

              @Axel_Borg

              Oui je viens de voir tes articles « pending » sur Neymar et Indurain. Je t’ai laissé un comm’ sur celui de Neymar dans l’espace modération et j’ai validé celui d’Indurain of course.

              Moi c’est pareil, dans l’absolu y a un paquet d’articles que j’avais mis sur YZ que je pourrai remettre ici. En espérant juste que Bein finisse par me renvoyer mes textes... Je regrette d’avoir privilégié Yourzone car cela faisait déjà quelques temps que je publiais aussi sur Agora mais pas systématiquement… J’aurai du tout doublonner de base et surtout sauvegarder mes textes chez moi. Ca me servira de leçon en somme.

              By the way, je vais poster quelques messages sur Facebook pour essayer de rameuter les anciens de Yourzone par ici. Pour Lauchou et Fabrice ça ne devrait pas poser de problèmes. En revanche pour Cullen, Sampras, Killranger and co, je n’ai aucun moyen de les contacter. Espérons qu’ils viendront ici par eux-mêmes comme tu l’as fait ; 

              Pour Modric, je replussois dans ton sens, mais c’est vrai que maintenant qu’il a eu le titre de meilleur joueur du Mondial + le trophée UEFA + le trophée FIFA, je vois mal le BDO lui échapper. Mais bon, on ne sait jamais, tu sais mieux que quiconque combien de ballons d’or ont bascule à l’automne, n’est-ce pas ? ;)

              Et pour Mekhloufi, il a certes joué pour la France mais il est né et a joué pour l’Algérie dès que celle-ci a obtenu son indépendance. Du coup, amha, il est éligible autant comme Européen que comme Africain.


            • Axel_Borg Axel_Borg 25 septembre 15:55

              Hello Guga,

              En effet merci espérons que Fabrice, Lauchou, Cullen, Killranger, The Sampras et les autres viendront nous rejoinder, tout comme Enzo meme si ses derniers posts ne me rendaient guère optimiste ! Désolé pour tes pertes, j’espère que Your Zone va te les retrouver en effet.

              Pour Mekhloufi, en effet Algérien mais dans ce cas là je pense qu’on peut rendre éligibles Ben Barek et Eusebio. Et ça change tout dans ton top 10 !

              Modric me semble bien parti. Le seul qui peut encore le batter c’est CR7 s’il enchaîne les performances monstrueuses avec la Juventus. En C1 c’est mal parti avec sa suspension au prochain match ... Messi, Hazard, Mbappé, De Bruyne, Salah et Griezmann me semblent trop loin du compte pour des raisons bien différentes.

              Pour Mbappé, il aura le nouveau prix U21 alias Prix Kopa lance par FF, un peu comme au Mondial c’est gros comme une maison.

              Donc Modric meilleur joueur du Mondial, de la saison UEFA, de l’année FIFA, je le vois mal 2e ou 3e du Ballon d’Or 2018. Réponse lundi 3 décembre ...

              Sur les BO qui ont basculé à l’automne, j’avais fait un papier d’ailleurs à ce sujet ... Le seul precedent en année de Mondial, c’est Keegan en 1978 qui devance Krankl et Rensenbrink. A la limite Stoitchkov en 1994 devant Baggio et Maldini avec son match monstrueux contre MU avec le Barça (4-0). Sinon Zidane en 2000 après son Euro de feu qui se tire une balle dans le pied avec son carton rouge contre Hambourg. Pour le reste, Blokhine en 1975, Van Basten en 1992, CR7 en 2013, les jeux n’étaient pas faits ...

              Merci oui j’ai change les rubriques pour les articles Indurain et Neymar ... Celui sur Neymar et Mbappé est l’un de ceux jamais parus sur Your Zone du fait de la fermeture du site. J’en ai profité pour le remanier quelque peu ...


            • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 25 septembre 16:44

              @Axel_Borg

              Eh oui Axel, j’ai volontairement fait allusion à ton papier sur les BO ayant basculé entre septembre et novembre. Modric est presque un cas d’école cette année, l’occasion de le republier ici ? ;)

              Pour Mekhloufi, la grosse différence c’est qu’il a joué avec les Fennecs alors que ni Eusebio, ni Ben Barek n’ont porté les couleurs de leurs pays d’origine. C’est ça la qui change tout à mes yeux, mais ce n’est que mon point de vue.

              Pour Modric oui, il a pris une longueur d’avance avec toutes ses distinctions individuelles. Si le Real avait gagné la Supercoupe d’Europe je pense que le débat serait déjà clos d’ailleurs. Mais bon wait and see, je vais p-e pondre un petit truc sur le sujet tiens.

              Excellent thème que celui que tu as choisi sur Neymar. Ça devrait faire réagir. Un gros point positif ici par rapport à YZ c’est que les commentaires sont directement publiés et simplement auto-modérés par après.

              Du coup, plus besoin d’attendre que le stagiaire qui s’occupait de YZ veuille bien valider nos propos ;)


            • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 25 septembre 17:05

              @Axel_Borg

              J’ajoute juste un mot sur Buffon : quel dommage qu’il n’ait pas eu le ballon d’or en 2006 ! Son arrêt sur la tête de Zizou en prolongation était le symbole de son Mondial, il aurait été un superbe successeur à Yachine au tableau d’honneurs du BO... Mais bon, un peu comme Puskas, Iniesta, Maldini et d’autres, on ne pourra pas refaire l’histoire. Dommage.


            • Axel_Borg Axel_Borg 26 septembre 10:03

              Salut Guga,

              OK pour l’article pour les BO qui ont bascule, je le republierai prochainement en l’améliorant un peu au passage.

              Pour Neymar et Mbappé, j’en eu l’idée pendant mes vacances d’été, et plus les semaines passent, plus je me dis que ce sera le grand intérêt de la saison du PSG.

              Car ils sont programmés pour se planter une fois de plus en C1 : Tuchel n’a pas l’expérience du top niveau (1 quart avec Dortmund en 2017), et Buffon ne peut pas tout changer à lui seul, surtout si Aréola le concurrence fortement ce qui devrait être le cas ...

              La reaction des Parisiens à Liverpool a été consternante. Il faut hair la défaite comme Merckx ou Nadal, a minima comme un Sergio Ramos pour gagner la Ligue des Champions.

              Mais l’état d’esprit, cela ne s’achete pas.

              Seul Buffon, que tu évoques, en a dans ce groupe mais il est trop vieux et trop seul pour tout changer ...

              Pour 2006, je l’ai dit plein de fois sur le Vox ou YZ, mais je n’aurais jamais mis un joueur de la Juventus dans le top 5, malgré le superbe Mondial de Cannavaro et Buffon, du fait du Calciopoli.

              Alors certes le coupable était Luciano Moggi, mais par principe non. Mon top 5 de cette année là était 1 Zidane 2 Eto’o 3 Pirlo 4 Ronaldinho 5 Henry.


            • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 26 septembre 11:13

              @Axel_Borg

              Comme souvent, on est bien d’accord Axel. Je sais bien qu’il est trop tôt pour en être certain, mais sincèrement je serai prêt à parier que Tuchel va se planter un peu comme Emery juste avant lui. J’en parlais justement ce week-end avec un ami qui me disait que le gros problème du PSG est que les joueurs ne respectent pas le club autant que s’ils évoluaient au Real, au Barca, au Bayern ou à la Juve, simplement parce que le PSG n’a pas encore ce statut « d’institution » dont dispose les très grands clubs.  Je partage complètement cet avis et à mon sens le seul moyen de remédier à ça à court ou moyen terme serait de nommer un entraineur qui en impose. Du coup, à défaut de respecter suffisamment le club, les joueurs respecteraient au moins le discours et le projet de leur entraineur. Dans cette optique, je ne vois que deux noms pour faire vraiment grandir le PSG comme les Qataris le voudraient : Juergen Klopp et Diego Simeone ! Tant que Paris prendra des « coachs par défaut » (comme Emery et Tuchel), je ne les vois pas aller au bout en Champions League. Sinon, pusiqu’on parle des Qataris, bonne nouvelle : Yourzone vient de me confirmer qu’ils allaient me renvoyer mes textes dans la journée ;)


            • Axel_Borg Axel_Borg 26 septembre 12:20

              Ah cool pour YZ je vais les relancer aussi du coup.

              Pour moi dès que j’ai entendu le nom de Tuchel j’ai compris que Paris ne gagnerait pas la C1 avant longtemps.

              Sa competence n’est pas en cause mais il lui manqué la stature et l’expérience que seuls les noms suivants ont pour moi : Guardiola, Ancelotti, Klopp, Zidane, Simeone et Allegri.

              Mourinho ne fait plus partie de ce club car il derive de plus en plus avec MU, quant à Emery et Tuchel, ils en ont juste le potentiel, comme Pochettino avec les Spurs ou Sarri à Chelsea.

              On ne s’improvise pas Ferguson, Capello, Lippi, Cruyff, Sacchi, Lobanovski ou Trapattoni du jour au lendemain ...

              Quant au PSG, il ne leur reste plus beaucoup de temps car je pense qu’après le Mondial 2022 au Qatar (en pleine saison 2022-2023 donc, avec une finale de C1 décalée à fin juin / début juillet a priori) et les JO 2024 dans la Ville Lumière, l’investisseur devrait retirer sa participation. On en aura la confirmation quand les contrats longs cesseront, car il faudra que quelqu’un puisse reprendre tout cela ...
              Si l’on considère que le mandat de Tuchel est déjà moisi soit les saisons 2019 et 2020, il ne reste que 4 cartouches à Paris, de 2021 à 2024.

              Sans compter que je vois mal Neymar rester l’an prochain si le PSG se plante encore en 1/8, le Brésilien est un mercenaire et il aura au Real Madrid, à moins que Perez ne flashe sur Hazard, Kane ou Lewandowski.


            • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 26 septembre 13:01

              @Axel_Borg

              Effectivement. Ceci dit pour Tuchel si ses resultats ne sont pas probants des cette saison, il sautera des l’ete prochain. Je vois mal les dirigeants « qatarisiens » refaire la meme erreur qu’avec Emery (qui aurait du etre debarque au lendemain de la remontada selon moi). Du coup, j’elimine juste 2018-19, il restera donc (selon ta logique) 5 cartouches au PSG pour gagner la LDC sous l’ere qatari. 

              Mais bon, on est bien d’accord, la base de la base pour reussir dans cette quete du graal (C1) ce serait de nommer un grand entraineur sur le banc parisien. Perso je me repete mais pour moi les deux profils ideaux seraient Klopp ou Simeone. Sinon dans l’absolu, Zidane serait aussi parfait pour le job mais je vois mal le Marseillais s’assoir un jour sur le banc du PSG. 

            • Axel_Borg Axel_Borg 26 septembre 15:13

              Pour Zidane, je le vois bien succéder à Mourinho à Manchester United en attendant que Deschamps quitte l’équipe de France, sans doute après l’Euro 2020.

              Et en effet comme Marseillais de naissance, peu probable de le voir aller au PSG.

              Pour Tuchel, oui et non. Car virer son coach chaque année façon Kleenex cela ne donnera pas une bonne image du PSG en terme de maturité. L’erreur a été de prendre Tuchel soit le meme profil qu’Emery (jeune coach talentueux mais sans reference en C1 et sans énorme charisma façon Cholo Simeone)

              Paris a selon moi tout faux depuis le depart de Zlatan Ibrahimovic en 2016 : recrutement de Ben Arfa (super pour la Ligue 1, inutile en LDC), d’Emery comme coach après avoir payé 22 M€ à Laurent Blanc ...

              Petit rattrapage en 2017 avec Neymar et Mbappé mais toujours pas de sentinelle et de grand défenseur central en vue (Thiago Silva n’a pas de mental dans les très grands matches, Kimpebe et Marquinhos certes talentueux ne sont pas dans le top 10 mondial du poste) ...

              Bref pas de Kanté ou de Rakitic pour remplacer Thiago Motta qui a fait 2 saisons de trop, à part Lassana Diarra qui est loin de son niveau d’antan, pas de spécialiste du poste.

              Et quitte à prendre un super gardien se prénommant Gianluigi, j’aurais pris Donnarumma pas Buffon, en indiquant la porte de sortie à Alphonse Aréola. Excellent aussi mais là Paris ne fait pas de choix, ce qui est une erreur au poste si stratégique de gardien, le plus exposé mentalement avec avant-centre ...

              Sans parler du cas Adrien Rabiot qui va partir gratos en 2019 vers City ou le Barça, de Marco Verratti qui stagne ...

              Mais ce club pue l’amateurisme, Nasser n’a pas l’étoffe d’un grand dirigeant au contraire de Leonardo le seul qui avait l’étoffe dans le projet QSI depuis 2011 (Létang, Henrique et P. Kluivert ayant bien déçu), c’est bien d’avoir le logo Air Jordan sur le maillot mais encore une fois l’état d’esprit ne s’achète pas.

              Pour conclure, Monaco, Lyon et l’OM seront incapable de donner ne serait-ce qu’une illusion de concurrence à ce PSG qui va écraser la L1 une fois de plus. Après la claque de Liverpool, il faudra se ressaisir contre l’Etoile Rouge et Naples, pour finir dans les 2 premiers et surtout enfin comprendre ce que veut dire le mot « engagement » (au sens mental comme physique) en C1. Sinon peu importe l’adversaire en 1/8e, Paris se fera croquer comme un vulgaire Petit Poucet de Coupe de France. Je suis severe mais je ne vois aucun progres ni dans l’attitude, ni dans le jeu ni dans la gestion dirigeante du club. Au bout de 7 ans c’est triste, Tapie peut dormer tranquille, l’OM va rester encore longtemps le seul club français vainqueur de la Coupe aux Grandes Oreilles, qui ira à Barcelone, Turin, Manchester voire Liverpool cette saison (Madrid et Munich j’y crois beaucoup moins) ...


            • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 26 septembre 17:15

              @Axel_Borg

              Analyse complete Axel. J’en attendais pas moins de toi. Juste 2-3 remarques :

              En milieu de terrain, Paris aurait du prendre Nainggolan (il aurait fallu le surveiller de pres lors des nuits parisiennes mais c’est un milieu defensif d’exception). 

              Rabiot est surcote selon moi. Il ira p-e a City mais il finira a Bordeaux ou a Rennes selon moi...

              Quant a la Coupe d’Europe, apres avoir vu le 1er match, je me dis que ce serait pas si mal si Paris terminait 3e de sa poule. Gagner la C3 serait deja une bonne chose, a defaut de pouvoir gagner la C1.

              Enfin, pour la C1, le Liverpool de Klopp me plait enormement. Cette equipe a un coeur enorme, j’adorerai voir les Reds regagner la C1 en 2019 ;)

            • Axel_Borg Axel_Borg 26 septembre 17:41

              @Guga,

              Mdr pour Nainggolan et les nuits parisiennes (ça me rappelle cette belle chanson de Louise Attaque) mais au moins lui il en veut ...

              Rabiot de toute façon il est cramé en EdF jusqu’en 2020 au moins, Deschamps est un rancunier, il devrait le savoir avec Benzema.

              Si cette défaite à Anfield ne leur fait pas comprendre définitivement qu’ils doivent changer leur mindset Champions League, c’est juste à désespérer.

              Et l’exemple de l’OM le montre, ils gagnent en 1993 avec des tauliers, alors qu’en 1991 avec une équipe plus brilllante sur le papier (Papin, Waddle mais aussi Stojkovic, Cantona sur le banc), ils se plantent contre Savicevic et consorts.

              Pour Liverpool, oui fan aussi quel jeu, quel Coeur en effet. Le Barça reste mon favori de coeur, mais Liverpool attend la C1 depuis 13 ans (la remarque vaut encore plus pour Turin qui se languit depuis 1996 soit 22 ans sans lauriers européens pour la Juventus ...)

              Paris ne gagnerait pas la C3 s’ils finissaient 3e, ils n’ont pas la discipline de l’Atletico. Ils se la joueront starlettes et se feront sortir très vite par un club vraiment motive par l’Europa League. Mais bon on est encore pas encore là, meme si gare au Napoli pour la 2e place, tant Liverpool me semble favori pour la 1re du groupe.


            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 25 septembre 13:03

              Salut les footeux. Perso j’attends mi novembre et le début du championnat d’Europe hand féminin...en espérant que la téloche tnt nous offre des matchs.


              • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 25 septembre 15:01

                @Aita Pea Pea

                Salut Aita ! Pour les matchs de hand à la TV c’est toujours pareil, faudra attendre au moins les demi-finales hélas… Quel dommage d’ailleurs que le hand ne soit pas pluss mis en valeur dans l’Hexagone. C’est LE sport collectif dans lequel les Français excellent au même titre que les All Blacks néo-zélandais en rugby, les basketteurs US, les Brésiliens en foot, les Canadiens en hockey, les Russes au volley, etc. Pourtant la popularité du handball en France est à des années-lumière de ce que représente le hockey au Canada, le basket aux Etats-Unis ou le rugby en Nouvelle-Zélande. C’est regrettable ! 



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès