• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Lionel Ladenburger

Lionel Ladenburger

Inconditionnel de tennis et grand passionné de sport en général.
"Le sport ne forge pas le caractère… il le révèle !"

Tableau de bord

  • Premier article le 23/08/2016
  • Modérateur depuis le 26/08/2016
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 47 264 511
1 mois 1 43 70
5 jours 0 2 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 64 59 5
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 13 novembre 16:30

    @Axel_Borg

    J’espere que la finale sera Djoko-Anderson, meme si la probabilite de voir le Sud-Africain s’imposer est a peu pres aussi faible que les sept autres adversaires potentiels du Serbe sur ce tournoi...

    Avec Zverev, on risque d’assister a un enieme remake de leurs dernieres confrontations, en gros des que Djokovic aura breake la grande saucisse, le match sera fini... 

    Du coup je prefere Anderson, au moins lui essaiera (ou nous donnera l’impression d’avoir essayer) jusqu’au bout ;)



  • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 12 novembre 14:23

    @Axel_Borg

    Oui effectivement. Le Suisse a declare que le court etait encore plus lent que les autres annees a Londres... Rien d’etonnant au niveau du resultat du coup... 

    En revanche, c’est encore mieux pour Djokovic. Dur, indoor, tres lent... Les conditions revees pour Mister Nole’...

    En somme, pour moi y a zero suspense sur l’issue finale de ce Masters. Et en cas de demi-finale Fed-Djoko, on sait tres bien qui l’emportera. 



  • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 9 novembre 12:47

    @Axel 

    OK pour les deux annees blanches de Valverde. Ceci dit, etre sacre champion du monde sur un parcours montagneux releve de l’exploit XXL a mes yeux. Nibali et Froome sont effectivement des exemples du meme type.

    Je me souviens egalement de la 2e place de Jean-Christophe Peraud a 37 ans en 2014. Tout ca pour dire que par rapport aux annees 1990 ou la plupart des sportifs de haut-niveau prenaient leurs retraites entre 30 et 35 ans, on a pratiquement gagne cinq ans de longevite au top-niveau vu le nombre de champions qui restent aujourd’hui ultra-competitif la trentaine passee. Le Top 10 actuel du tennis mondial (a l’exception de Thiem et Zverev) en est une autre illustration.

    Quant a Djoko, je le vois bien chiper le record de semaines en tant que n.1 mondial a Federer. Car meme si les jeunes parviendront p-e a l’empecher de tout rafler en terme de titres, j’ai du mal a en imaginer un se montrer plus regulier que lui sur les deux prochaines saisons. Or si Djoko parvient a rester n.1 jusqu’a la mi-2020, il depassera les 310 semaines en tete de classement ATP. 

    Sinon un mot sur le Masters NextGen avec une finale Tsitsipas vs De Minaur qui se profile. Ce serait bien que Tsitsipas succede a Chung pour la credibilite du palmares de cette nouvelle epreuve. En attendant les « seniors » la semaine prochaine a Londres ;)



  • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 7 novembre 17:46

    @Axel

    La generation 1980 est en train de repousser les limites d’age que connaissaient les precedentes generations. Et la je ne parle pas que de tennis. Quand on voit Valverde champion du monde de cyclisme sur un parcours ultra-physique a 38 ans, on se dit que Djokovic serait bien capable de rester au top aussi longtemps ou presque. Du coup, meme si cela semble peu probable, cela n’en reste pas moins possible pour autant. La vraie inconnue c’est la capacite des jeunes a franchir un palier (surtout mental). Parce que quand on voit un Zverev, il ne lui manque « que » ca... 

    Quant au comparo entre Nadal et Djoko, si les deux finissaient a egalite au nombre de GC, evidemment que Nole serait devant. L’or olympique en simple vaut plus qu’une Masters Cup, voire deux, mais pas plus. Et surtout, un titre dont les journalistes parlent peu mais qui revet une importance enorme chez les joueurs c’est le titre de N.1 ATP en fin de saison. Et de ce point de vue, Nadal aurait eu tout interet a finir 2018 en tete... La, en laissant Djoko finir sur le trone pour la 5e fois, le Majorquin ne reviendra plus sur lui. En revanche pour Djoko, egaler voire depasser les records de Sampras (6 x champion du monde) et Federer (310 semaines N.1) est a nouveau du domaine du possible. 



  • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 7 novembre 16:18

    Et bien sur, autre argument de poids en faveur du Serbe par rapport a l’Espagnol : ses titres de « champion du monde » ATP. 

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès