• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > 24 Rafale vendus à l’Égypte... Pour quoi faire ?

24 Rafale vendus à l’Égypte... Pour quoi faire ?

La question vaut sans doute son pesant de cacahuètes... Nous allons en chercher la réponse chez l'ancien premier ministre et actuel président de la Commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées du Sénat, Jean-Pierre Raffarin. Ce qui nous reconduit à la séance publique qui a eu lieu le 14 janvier 2015 en présence du ministre des Affaires étrangères et du développement international, Laurent Fabius, venu demander, de la part du gouvernement, la prolongation de l'intervention militaire française en Irak.

Mais auparavant, lisons ce qui a été publié sur le site du journal Les Echos par Alain Ruello dès le 5 février, soit une vingtaine de jours après notre séance devant la Haute-Assemblée, sous le titre : "Paris et le Caire sont sur le point de boucler un plan de financement portant sur 24 Rafale et une frégate, et notamment la part garantie par l'Etat, via la Coface. Le paiement de l'acompte sera l'étape décisive."

Voilà, tout est dit. Bonsoir, tout le monde !... Aurais-je vraiment besoin d'ajouter quoi que ce soit ? Non, tout le monde a parfaitement compris.

Je suis cependant tenté d'en dire plus.

C'est quoi, ça, la Coface ? Cette Coface qui va se faire un plaisir de garantir quelque chose ?...

En attendant, le journaliste ne peut manquer de s'esclaffer, et nous avec lui :
"Le Rafale sur le point d'obtenir son premier contrat export ? L'information en fera sourire plus d'un tant elle a déjà été annoncée puis démentie."

Et le pire, c'est d'avoir à annoncer qui est l'heureux co-contractant... Alain Ruello lui-même n'en revient pas :
"Mais pourtant, le bébé se présente plutôt très bien avec... L'Egypte."

Et nous non plus, nous n'en revenons pas.

Vivement Raffarin !

Restons tout de même polis avec Alain Ruello ; il a encore un petit truc à nous dire :
"Tout a démarré à l'automne, en marge de la dernière Assemblée générale des Nations unies quand le Maréchal Abdel Fattah Al Sissi a approché François Hollande. L'homme fort de l'Egypte a alors fait part au président français de son souhait d'acquérir des Rafale et des Fremm. Et vite, puisque le maréchal souhaite faire défiler quelques appareils à l'occasion de l'inauguration en août de l'agrandissement du canal de Suez."

Eh oui, il est comme ça, le maréchal Sissi, il a ses soudaines petites envies... Et il aime par-dessus tout les grosses machines qui coûtent très-très cher. Un vrai pote à nous, donc. En effet, la note pourrait être salée : "Montant de l'opération : entre 5 et 6 milliards d'euros", ou à peu près.

La bonne affaire s'était précisée voici quelques semaines :

"Une délégation égyptienne est ensuite venue à Paris en fin d'année démarrer les négociations, puis ce sont les PDG de Dassault, DCNS (pour la partie maritime), et MBDA (missiles) qui se sont rendus au Caire il y a peu."

Mais qui vend quoi à qui ? serait-on ensuite en droit de se demander, puisque Alain Ruello a pu écrire ceci :
"Les demandes financières des Egyptiens ont également compliqué l'affaire dans la mesure où ces derniers voulaient que la France (donc le contribuable) garantisse entre 80 et 90 % du montant des contrats hors acompte. Réponse du Trésor : 'D'accord pour vous aider à financer une partie, mais une partie seulement. A vous de compléter le financement'."

Et c'est alors que survient... la Coface, et pas toute seule, car elle ne suffirait pas à la tâche :
"Une fois le plan de financement bouclé (ainsi que des questions relatives à l'usage des Rafale), ce qui est possible cette semaine, un pool bancaire devra être constitué. Y figureront probablement BNP-PARIBAS, Société Générale ou Crédit Agricole."

Il nous tarde vraiment d'entendre le sénateur Raffarin... D'autant que nous venons de croiser ce gros titre assez peu rassurant : "L'Etat prend un risque".

D'où il nous faut déduire que... les fabricants des avions, par exemple (Dassault, tu m'entends ?), seront couverts...

Mais l'ont-ils déjà été dans le passé ? Pour une affaire un peu semblable ?

Ouvrons le livre de Claude Serfati, L'industrie française de défense, à la page 199 :
"La guerre du Golfe (1990-1991), qui fait suite à l'invasion du Koweït par l'Irak et à laquelle la France a participé, conduit à la fin des ventes d'armes à ce dernier pays. La mobilisation de ressources publiques est alors nécessaire, afin de dédommager les industriels français auxquels Sadam Hussein refuse le paiement des armes achetées dans les années 1980. La Coface (Compagnie françaises d'assurances pour le commerce extérieur) a indemnisé les industriels français pour environ 19 milliards de francs (3 milliards d'euros) pour des livraisons d'armes de la France à l'Irak, soit un peu moins de 30 % des ventes d'armes réalisées vers ce pays au cours de la période 1970-1990."

Et c'est alors que Jean-Pierre Raffarin rapplique, pour nous donner ce qui est sans doute le fin mot de toute cette histoire :
"Nous avons devant nous d'autres sujets préoccupants qui nous inquiètent évidemment, comme le problème libyen qui reste entier. Qu'on le veuille ou non, la France sera forcément engagée dans la gestion de cette crise libyenne qui s'annonce, pour nous tous, considérable. Le vibrant appel au sommet de Dakar du président tchadien Idriss Déby en est une parfaite illustration. Le problème est donc devant nous. Il appelle une solution avant tout politique, mais sans doute aussi militaire. Sur quelles capacités, en Libye ? Et sur quelle alliance ? Sur quels partenaires, notamment régionaux, mais aussi européens reposerait une éventuelle intervention ?"

Ainsi est-il assez clair que, derrière une Egypte que la géographie accole à la Libye, c'est bien la France qui se vend des avions à elle-même... pour préparer, sous pavillon étranger, ses prochaines interventions... là où elle a déjà détruit 42 années d'efforts de tout un peuple.

Pour en recueillir toutes les preuves, consulter :
http://www.francoisepetitdemange.sitew.fr
Pour voir la France guerrière née de Sarkozy, c'est ici :
http://www.micheljcunysitegeneral.sitew.fr


Moyenne des avis sur cet article :  2.85/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

57 réactions à cet article    


  • Le p’tit Charles 27 février 2015 08:29

    24 avions que les Français auront à payé...le montage est très clair... !


    • bourrico6 27 février 2015 08:49

      D’après ce que j’ai lu, c’est 50% garantit par la Coface.

      La chaine doit produire 11 machines minimum, or de 2014 à 2019, s’il y aura 66 avions de produit, l’Etat n’en achète que 26, il en reste donc 40 à caser à l’export d’ici la.

      Je passe le bashing de bas étage basé sur la répétition des mensonges et autres ignorance, mes compatriotes préférant passer leur temps à cracher et à médire sur nos réalisations plutôt que d’en voir les qualités indéniables.
      Ici, le Rafale a systématiquement remporté les comparatifs lors des appels d’offre (voir l’évaluation Suisse par exemple ou il met ses concurents à l’amende), et peut même se révéler moins cher à l’usage que les autres (critère dominant lors de l’attribution du marche Indien ou la aussi, il a mis les concurrents à l’amende.)
      Sauf que l’achat d’un avion de combat est avant tout un acte politique, et que nous n’avons pas les moyens d’offrir le même « package politique, diplomatique et militaire » que les US.

      Je passe sur toutes les retombées (700 sous traitants), et sur le fait qu’il était plus que temps de tordre de coup à l’argument bidon du « invendable car pourri et trop cher ».

      c’est bien la France qui se vend des avions à elle-même...

      Grotesque.
      l’avantage, c’est que contrairement à leur 200 F16, ils n’ont rien à demander à personne le jour ou ils veulent se servir de leurs Rafales et Mirage2k.

      Bref, l’article est un peu réducteur et passe beaucoup de choses sous silence, c’est du bashing dans toute sa splendeur, un sport ou nous sommes les meilleurs à n’en point douter.


      • alberto alberto 27 février 2015 10:17

        @bourrico6
         
        Bourrico : +1 pour moi !


      • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 27 février 2015 11:07

        @bourricot

        bien dit bourricot tu n es plus un ANE ??

        RAS LE BOL DES CONSPIRIASSONNISTES QUI SONT CONTRE TOUT CE QUI EST POUR ET POUR

        TOUT CE QUI EST CONTRE : FRANCE CECI FRANCE CELA BLABLA

        coup bien assené rafales et mirages utilisés sans aval us ou de poutine ou meme de l’armée DE L U E INEXISTANTE  ;; ;; ;; ;; ; L U E DA LA GUEULE DES EUROS ET C EST TOUT !!!!!!!!!!!!!!!!!!


      • bourrico6 27 février 2015 11:45

        bien dit bourricot tu n es plus un ANE ??

        Toi par contre à par brailler dans tous les sens je vois pas trop à quoi tu sers, même la forme est dégueulasse, tes interventions sont illisibles, d’ailleurs je m’arrête toujours à la première majuscule.


      • Trelawney 27 février 2015 12:40

        @bourrico6

        Je suis d’accord sur votre commentaire, mais quand vous dites « nous n’avons pas les moyens d’offrir le même « package politique, diplomatique et militaire » que les US ». Il faut encore s’entendre sur la définition de l’expressions « package politique ».

        L’Egypte vient de commander des Rafale qui soit dit en passant et pour l’instant le meilleur « avion multirôle » du marché bien meilleur qu’un vieillissant F18 ou même le F16 et si on le compare au F35 on peut dire que la Rafale lui sait voler.

        le choix de s’équiper d’avion de ce type relêve de 2 motivations :

        1 - protéger son territoire et dans ce cas un Typhon et surtout le SAAB Gripen beaucoup moins cher fera l’affaire (c’est ce qu’on choisit les brésilien et les suisses)

        2 Assoir une supériorité militaire sur les pays voisins et dans ce cas la Rafale est la bonne solution. Et je ne doute pas que dans un proche avenir des pays comme l’Inde, le RU ou Israel dès que le fumeux projet F35 aura fait long feu.

        Les américains ont eu l’idée d’associer plein de pays à la technologie F35 qui n’est qu’un dérivé du X35. Le résultat est que le projet a du retard, que le seul vol d’essai fut fait avec un X35 déguisé et qu’il ne sait toujours pas apponter malgré le millions de £ engagés par le RU pour modifier ses portes avions. Prés de 2000 avions F35 sont pré-vendus on peut estimer vu la valeur de l’engin que la Turquie, Israel et le RU vont les changer en rafale


      • bourrico6 27 février 2015 13:00

        - Le Rafale est un avion pour faire la guerre, et il peut la faire tout seul.
        C’est l’engin qu’on prends quand on risque fort de faire la guerre, sans avoir à demander l’aval US, il marche même sans les démultiplicateurs habituels (Ravitailleurs, Sigint, Awacs, etc).
        Il offre des possibilité que nos militaires n’ont pas encore fini d’explorer, encore faut il savoir l’utiliser. Il a de très bon résultats lors des exercices tant en AA qu’en AS
        Le couple AASM Rafale c’est la polyvalence extrême, vous pouvez tout traiter avec sans armement spécialisé, idem pour le MICA, un seul missile pour le visuel et le BVR, tout ça n’existe pas ailleurs.

        - Le Typhoon ne domine que dans un seul domaine, celui ou il est optimisé, c’est à dire le air air supersonique haute altitude, tout le reste, il est à l’Ouest... et la chaine va fermer d’ici peu.
        D’une conception plus « classique », il est plus rassurant pour une armée de l’air, on reste dans les schémas connus, et un intercepteur fait toujours moins agressif qu’un avion de strike comme le Rafale.

        - Le Gripen est inférieur au F/A 18 Suisse, c’est l’avion du pauvre, faut juste éviter d’avoir à s’en servir, très bien pour des petits pays sans ambition militaire, ils sont parfois loués, et même mis en commun entre plusieurs pays (du moins c’est envisagé)

        - Le F35 n’est pas tiré d’affaire, il se pourrait qu’ils passent vire à la suite tant ce programme est une catastrophe. Il excelle dans un seul point, tuer l’industrie aéronautique militaire Européenne.
        La pour le coup, on a un vrai bidule hors de prix aux performances douteuses.
        Ils vont peut être finir par récupérer la R&D du F35 pour la caser dans un cellule plus fiable et plus performante, et la par contre, ils auront peut être une bonne machine.
        Bon, il leur restera le problème de la quantité, le F22 est assez éloquent, peu nombreux, d’un entretient complexe et cher, et ne permettant pas aux USA de se passer les F15-16 dont la conception date un peu.


      • bourrico6 27 février 2015 13:02

        la Turquie, Israel et le RU vont les changer en rafale

        Ceci ne se fera jamais pour des raisons politiques.
        Pour ces pays, c’est US, local, ou rien du tout.


      • psynom 27 février 2015 18:28

        @bourrico6

        Le F35 n’est pas tiré d’affaire... Il excelle dans un seul point, tuer l’industrie aéronautique militaire Européenne.

        Hi, hi ! si ça se trouve, quand tous les appareils auront été payés par les européens, on va apprendre que les US. achètent un autre avion, bien plus performant, fiable et moins cher, développé en secret par un autre avionneur.


      • Tillia Tillia 27 février 2015 18:48

        @bourrico6
        Excellent ! rien à rajouter smiley




      • mmbbb 27 février 2015 19:08

        @bourrico6 pour completer votre commentaire un parlementaire canadien s ’est manisfeste contre le cout demesure du F35 et de son retard Le concepteur du F 16 Pierre Sprey d’origine francaise ( je vous rejoins arretons cet autodenigrenement ) dont les connaissances ne peuvent etre mises en doute a affirmer que cet avion etait mal ne et qu’il etait in fine un fer a repasser bourre d’electronique Quant a la Suisse un general en voix off s’est offusque du choix de son pays Le Gripen est une petit avion qui a de faible capacite Quant aux anglais ils prennent la pate face au rafale Dassault a su construire un bureau d’etude performant et son logiciel CATIA est achete par les americains Le F 22 Raptor est programme avec le langage ADA dont le pere est francais Nous sommes loin d’etre nul mais notre mentalite est deletere helas Les Americains eux foncent


      • el cogno 27 février 2015 19:18

        @Tillia

        En dehors des considération techniques et opérationnelles, les gens n’ont pas conscience des retombées qu’un programme comme ça peut avoir, d’autant que le maximum à été fait pour limiter les restrictions possibles de la part des USA. (J’arrive pas trop à savoir à quel point il est ITAR free)
        Ce qui veut dire que beaucoup d’éléments « sensibles et de haute technicité » sont conçus et fabriqués en France, ce qui implique un avoir faire que de moins en moins de gens ont, des bureaux d’études, des installations d’essais, des centre de fabrications, etc, etc.
        Les pays encore capable de faire ça se comptent sur les doigts d’une main.
        USA-France (plus pour longtemps à mon avis)-Russie et basta, les Chinois ont besoin des moteurs Russes, et les autres ont au minimum les moteurs US (Israël dispose de sa gamme d’équipements électronique et de ses propres armes, c’est un acteur très actif et reconnu , qu’on retrouve surtout sur le marché de la modernisation, mais je crois qu’ils n’ont pas d’équivalent AMRAAM), le Gripen est Anglo-Suédois avec des moteurs US, même les Anglais ont vendus leur âme et sont en perte de compétence.
        Et une fois perdue, il est long et coûteux de la retrouver.


      • mmbbb 27 février 2015 19:26

        @psynom ce qui tend a demontrer que l’europe politique n’existe pas Les americains garderont les codes sources et seront maitres de ces avions C’est uniquement pour cette raison que De Gaulle a voulu marquer l’independance de la France mais helas nous sommes devenus economiquement faible et Sarlo le grand a remis la France dans le giron de l’Otan . Nous avons meme pas ete capable de mettre un terme a la guerre dans les balkans


      • Alren Alren 27 février 2015 19:31

        @Trelawney

        La petite Suisse, bien cachée au cour de l’Europe occidentale, n’a pas besoin d’un chasseur ayant les performances d’un Rafale qui n’affronterait jamais personne dans un conflit localisé. Elle a encore moins du léger Gripen qui est un chasseur pur. D’ailleurs une votation a exprimé le rejet populaire de cet achat qui ne se fera sans doute pas.
        Le seul souci sécuritaire aérien de la Suisse pourrait être la menace d’un drone armé un jour de conférence internationale. Mais pour ces jours-là, elle pourrait faire appel à ses voisins pour assurer la couverture aérienne, notamment à la France ... et ses Rafale.
        Quoique des hélicoptères rapides ou même des avions à hélice pourraient se révéler plus efficaces face à des engins lents.

        La situation du Brésil est toute autre. Elle doit contrôler l’Amazonie avec des avions rapides, à long rayon d’action et capables de frappe très précises au sol. Mais capables également, par principe, de tenir tête dans un combat aérien, plus qu’improbable en réalité, à des avions de type F16-F18, même supérieurs en nombre. 
        Le choix du Rafale s’imposait. Pourtant les militaires se sont farouchement opposés à son achat avec des raisons spécieuses car quand il s’agit de leur armement, les militaires ne sont pas regardants généralement avec l’argent public !
        La vraie raison est sûrement à rechercher dans leur agacement à ce que les « puissances » considèrent avoir un droit de regard sur l’Amazonie, avec, pour eux, une « arrogance » néocolonialiste, sous le prétexte que cette forêt vierge est le poumon du monde et contient encore une quantité d’espèces à découvrir énorme. 
        Pour les généraux brésiliens, l’Amazonie appartient souverainement aux Brésiliens et s’il leur convient de procéder à une déforestation pour récupérer des terres agricoles et vendre du bois, cela ne regarde personne.
        Or la France, qui fait partie de ces puissances « intrusives », au nom du droit d’ingérence écologique, possède une frontière commune avec la Guyane et cette frontière passe même à travers la forêt ! Et qu’on peut constater que la forêt vierge en Guyane est mieux protégée ainsi que les Amérindiens qui veulent continuer d’y vivre.
        On ne va quand même pas acheter des avions à ces gens-là pour survoler « notre » Amazonie, se disent-ils !

        Les Indiens ont besoin d’avoir des avions de combat susceptibles d’affronter ceux des Pakistanais et des Chinois, mais aussi capables de survoler longtemps l’Himalaya et d’attaques précises au sol contre par exemple des maquis islamistes.
        Là aussi, le Rafale s’impose ; mais je ne pense pas que le contrat soit un jour signé en tout cas pas prochainement ( mais j’espère me tromper !). Pourquoi ?
        Les Indiens des hautes castes ont vis-à-vis des pays colonisateurs européens des sentiments d’admiration-haine. Ils pensent que les grandes puissances du XIXe siècle ne sont plus rien économiquement (la cession de l’industrie sidérurgique à Mittal les a sans doute confortés dans cette impression !) et que l’heure d’une certaine « revanche » a sonné. 
        Cela se traduit en l’occurrence qu’on peut avoir toutes les exigences envers Dassault, comme de lui acheter sa haute technologie à bon compte pour ensuite fabriquer des avions qui seront concurrents et sans doute meilleurs que les siens (rêvent-ils). 
        Évidemment la situation de l’avionneur français et de la France en général n’est pas telle qu’ils doivent se résigner à accepter ce « traité inégal ». Quand ils l’auront compris et s’ils admettent s’être trompés, les dirigeants indiens auront perdu beaucoup de temps ...

      • el cogno 27 février 2015 19:40

        @psynom

        Hi, hi ! si ça se trouve, quand tous les appareils auront été payés par les européens, on va apprendre que les US. achètent un autre avion, bien plus performant, fiable et moins cher, développé en secret par un autre avionneur.

        Ils sont allé trop loin je pense, ils ont déjà construit plus de 100 « prototypes », la politique US ou chaque représentant d’un Etat qui a une part du programme sur son territoire fera tout pour que ça continue, question de survie électorale.
        l’USAF est la plus pressée, la NAVY peut attendre un peu ses F18E sont assez récents, et les Marine sont un peu les dindons de la farce et vont probablement devoir prolonger les AV8.
        Pour les autres clients, cet avion ne peut opérer autrement qu’au sein qu’une coalition US, il est conçu pour, ce qui signifie que les pays qui en font l’acquisition, acceptent de n’avoir pour seul rôle qu’un maigre apport apport d’effectif en soutient des actions US.

        @mbbb

        Sarlo le grand a remis la France dans le giron de l’Otan .

        On en était jamais complètement sorti, guerre froide oblige.


      • el cogno 27 février 2015 20:06

        @mmbbb

        Oui mais le Canada n’aura je pense pas d’autre choix que US, et comme la chaine du F18 n’en a plus pour longtemps, ne restera que le F-35.... ça fera léger si les bears viennent faire du tourisme dans le coin.
        C’est l’inconvénient d’avoir un voisin aussi encombrant que les USA, on peut pas trop lui dire d’aller se faire voir.

        Quant aux anglais ils prennent la pate face au rafale

        Attention toutefois, on voit de tout en exercice, un F18 de guerre électronique de faire un F22, et même un vieux F4 Teutons se farcir un Rafale. smiley
        Trop de choses interviennent, le niveau des équipage, les règles de l’exercice, son but, les restrictions d’armements ou autres, etc.

        Le Gripen est une petit avion qui a de faible capacite

        Oui il est petit, donc moins de place pour les équipements, le carburant, moins de capacités d’emport de charge, etc....et donc moins cher !
        Le concept est cohérent pour un pays comme la Suède, et il a un rapport coût/efficacité qui conviens à pas mal de pays. Car comme je l’ai dit, le Rafale est conçu sur mesure pour nous, si on se cantonne à de la défense aérienne, on en a pas besoin, du moins pas avec tous ses équipements, c’est pour ça que je pense que peu de gens en ont vraiment l’utilité.

        En fait on le vend pas facilement pas parce qu’il est « pourri » ou hors de prix, mais parce qu’il est « too much » pour beaucoup d’utilisateurs potentiels. smiley


      • el cogno 27 février 2015 20:23

        @Alren

        Vrai pour la Suisse, mais je pense qu’ils doivent toutefois envisager autre chose que des drones, sinon l’espace aérien Suisse sera un gruyère.
        Vu la taille et la profondeur, il veulent un machin qui décolle vite et grimpe vite, et ça, ça consomme.

        Pour le Brésil, il n’y a tout simplement pas d’argent, j’ai lu que certains attendraient encore de se faire payer des hélicoptères, et ils retirent les mirages 2k du service (des vieilles cellules achetées par chère).
        Donc quand on a pas beacoup de sous, et que de toute façon ton espace aérien est une passoire, ma foi pourquoi pas le Gripen, quelques ravitailleurs et ma foi pourquoi pas, c’est ça ou rien.

        Pour l’inde, le plus gros soucis est la « fiabilité » et la capacités de l’Industrie Indienne à absorber ce transfert et les méthodes associées. Il fallut prospecter dans tout le pays, faire des centaines d’audits, il y aurait aussi eu des questions au sujet du partage des responsabilités des composants fabriqués en Inde, et même de savoir si les faire faire en Inde ne revenait pas plus cher au final.
        Le transfert doit s’effectuer petit à petit ; les composants Indiens prenant de plus en plus le pas sur les composants Fr, mais jusqu’ou.... en théorie 100% au final, mais dans les faits, on ne sait pas trop.
        Tout ça sans tenir compte comme vous le dite des problèmes de castes et de lutte interne entre le Gvt, HAL, l’armée de l’air.
        Mais faut pas trop s’en faire au sujet du transfert total, on l’a déjà fait avec le Jaguar, et avec le temps, les technologies transférées sont de moins en moins à la pointe.

        Toutefois, ils de fournissent en Europe depuis un bail et ont longtemps été la chasse gardée des Brittons, donc je vois pas de rejet de matériel de l’ancien colon, ce qu’en plus nous ne sommes pas, et ils sont déjà des mirages 2k qui sont en cours de modernisation.


      • el cogno 27 février 2015 20:25

        je pense qu’ils doivent toutefois envisager autre chose que des drones

        correction : de drones en tant que menace bien sur.


      • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 27 février 2015 09:51

        A QUESTION NAIVE REPONSE NAIVE :

         pour éradiquer DAECH !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

        ET MEME SI C ETAIT LA REALITE CELA SIGNIFIERAIT QUE LE MONDE A COMPRIS QUE LES RELIGIONS C EST LE PIRE FLEAU SUR TERRE N EN DEPLAISE AUX CONSPIRATIONNISTES
        QUI SONT PIRES QUE LES RELIGIONS MONOTHEISTES GROUPEES combien de guerres d inquisitions de lapidations..... de cruxifictions ;; ;D EGORGEMENTS FAITS EN 2000 ans par ces fous de dieu,,,,, ??????????? MAINTENANT RELAYES PAR LES CONSPIRIASSONISTES COMPLOTISTES !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


        • colere48 colere48 27 février 2015 10:36

          Face à la menace de l’hydre noire ce genre d’article à des relents « has been » l’auteur se trompe d’époque et de combat !
          La réalité aujourd’hui c’est les massacres de chrétiens et les autodafés des jihadistes qui rappellent ceux des nazis !
          Alors oui si la lutte pour éradiquer ces barbares passent par Le Caire et Damas cela sera un moindre mal !

          https://www.youtube.com/watch?v=pJaYjxFZ1as&feature=youtu.be


          • philouie 27 février 2015 10:40

            @colere48
            que vos amis cessent de les financer.


          • colere48 colere48 27 février 2015 10:45

            @philouie

            Tiens revoilou la Fi louise... alors toujours aussi mal baisée ce matin ??  smiley  smiley


          • philouie 27 février 2015 11:07

            @colere48
            Mon chéri, j’ai rêvé de toi toute la nuit....


          • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 27 février 2015 11:09

            @colere48

            elle ne SU...ZE PLUS


          • bourrico6 27 février 2015 12:27

            Face à la menace de l’hydre noire

            C’est le prochain James Bond ? smiley

            La réalité aujourd’hui c’est les massacres de chrétiens et les autodafés des jihadistes qui rappellent ceux des nazis !

            Bouh, les grands mots, vite, qu’attends le pape pour en appeler à la croisade en Mésopotamie ?

            Alors oui si la lutte pour éradiquer ces barbares

            Ben voyons, te demande surtout pas comment on en est arrivé, ni comment en sortir et éviter que ça recommence, surtout pas.

            Mais t’es sur la bonne voie, déjà ce ne sont plus des Hommes, ce sont des nazis et des barbares, donc des animaux, donc on peut les tailler en pièce, les exploser au sens propre et garder la conscience tranquille tout en les exterminant par paquet de 12.

            Ben exemple à n’en point douter, nos manières font autant rêver que les leurs.


          • sirocco sirocco 27 février 2015 12:45

            "Ainsi est-il assez clair que, derrière une Egypte que la géographie accole à la Libye, c’est bien la France qui se vend des avions à elle-même... pour préparer, sous pavillon étranger, ses prochaines interventions... là où elle a déjà détruit 42 années d’efforts de tout un peuple."

            Compliments pour cette pertinente analyse. Ne jamais perdre de vue que le sanguinaire Egyptien Al Sissi roule pour Israël (qui l’a porté au pouvoir) et pour l’Empire atlantiste (qui l’arme - avec des Rafale notamment - afin de lui faire exécuter le sale boulot dans la zone Libye-Gaza-Liban-Yemen) et le soutient financièrement (lui et son armée, pas son peuple qui crève de faim).


            • philouie 27 février 2015 13:14

              @sirocco
              Oui.
              Il semble que la « coalition financière » qui comprend également les Emirats et peut-être l’Arabie Saoudite dessine en ombre chinoise qui est le réel acheteur de ces armes.
               
              L’Egypte est un pays ruiné qui ne pourra payer.
              Qu’à cela ne tienne § La guerre a ses raisons que la raison ne saurait connaître.

              qui paye ?

              extraits :

              Renforts golfiques

              Mais Le Caire a pu compter sur le soutien financier massif de 3 alliés du Golfe, l’Arabie Saoudite, les Emirats Arabes Unis et le Koweït, qui ont versé 19,5 milliards de dollars à la banque centrale égyptienne. Ces fonds ont permis à l’Egypte de faire passer son déficit de 17,7 à 12,5% du PIB, et même de présenter une balance des paiements excédentaire de 1,5 milliard de dollars en 2014.

              Visite mystère à l’Elysée

              Les alliés de l’Egypte ont-ils remis la main au portefeuille pour financer une partie de la commande d’armements à la France ? L’hypothèse est plus que plausible, reconnaît-on de source proche du dossier. Les regards se tournent notamment vers Abu Dhabi, dont le prince héritier Cheikh Mohammed Bin Zayed Al Nahyan, homme fort de la défense des Emirats Arabes Unis, a été reçu à l’Elysée le 10 février. Deux jours seulement avant la confirmation du contrat.

              Vincent Lamigeon pour ChallengeSoir


            • Michel J. Cuny Michel J. Cuny 27 février 2015 13:17

              @sirocco

              Merci à vous.
              Tout ceci repose la question de ce qu’a été la trahison, par Sadate, de la ligne suivie par Gamal Abdel Nasser.


            • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 27 février 2015 19:18

              @sirocco

              TROP CHAUD LE SIROCCO !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


            • wawa wawa 27 février 2015 12:52

              Il se murmure que l’Egypte aurait besoin urgent de rafales pour pouvoir bombarder (et donc faire pression pour qu’il ne se fasse pas) un projet ethiopien de barrage sur un affluent du nil, ce qui pourrait priver l’egypte d’une eau dont elle a besoin (rappel les egyptiens sont 80 M et dependent uniqement de l’eau du nil pour leur agriculture, et c’est déja un des premiers importateur de céréales.

              va t’on vers une guerre de l’eau ?

              après les égyptiens regardent ce qu’il y a sur le marché et achètent l’avion suceptible de remplir le cahier des charges. les recentes demonstrations publicitaires du rafale sur l’EI on du faire effet

              peuvent -il se permettre de payer ces avion est une autre question. On dirai que le qatar participe au financement


              • Michel J. Cuny Michel J. Cuny 27 février 2015 13:29

                @wawa
                Merci à vous.

                En tout cas, vous voyez bien que, pour l’instant, le financement est français.
                Or, je vous ai donné l’exemple de ce qui s’est passé en Irak.

                La question que pose Dassault depuis des décennies ne peut se réduire à des considérations seulement techniques. Il s’agit de l’un des éléments essentiels de l’appareil militaro-industriel français, et dans le contexte de la Cinquième République. J’aurai sans doute l’occasion d’y revenir, ici ou ailleurs, un jour ou l’autre.

                En ce qui concerne la France guerrière, je ne peux que renvoyer à :
                http://www.micheljcunysitegeneral.sitew.fr


              • Tillia Tillia 27 février 2015 18:55

                @wawa
                « On dirai que le qatar participe au financement »


                Mauvaise pioche, l’Egypte et le Qatar sont à couteaux tirés. 

              • mmbbb 27 février 2015 19:37

                @Michel J. Cuny Que font les americains dans l’agriculture par exemple du dumping Ils ont reussi a vendre du mais aux mexicains tres forrt Que font ils lorsque certains gouvernements voulaient ne pas acheter des F15 ( le sPhilippines je crois ) Obama decroche le telephone et exerce un enorme chantage L’avantage des F15 et F 16 sont des avions avec des mises a niveau tres diffrencies selon les etats Le F16 est construit sous licence cela fait parti de la force de vente des USA et le credit les USA connaissent le systeme puisqu’ils savent vendrent a credit Vous devriez plutot mettre ne exergue le manque d’unite des pays europeens qui s’en remettent toujours a l OTAN La Pologne n’a t elle pas achetee des F 16 des son adhesion a l’europe et avec quel montage financier alors que ce pays sortait a peine du joug communiste ?


              • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 27 février 2015 16:05

                Pourquoi faire ? Mais j’ai répondu suite à l’article du 22 février :

                « Le Qatar n’aime pas que l’Egypte se défende face à l’Etat Islamique »

                Où javais précisé entre autre  : «  »En donnant gracieusement des chasseurs bombardiers au régime du Caporal de la-bas qu’elle dirige à distance, la France sait à quoi ils serviront mais comme je l’ai souvent répété, elle ne comprend visiblement pas la « loi du Boomerang »  !«  »

                Voir mon commentaire en entier ici  : http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-qatar-n-aime-pas-que-l-egypte-163981#forum4249558


                • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 27 février 2015 19:23

                  @Mohammed MADJOUR blablateur

                  et le boulot pour les jeunes c ’est toi qui va le trouver

                  le 1er grade est caporal et le plus haut marechal
                  SISSI FORME PAR LES USA VAUT BIEN UN COLONE MEME AFRICAIN !!!!!!!!!!


                • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 27 février 2015 19:26

                  @TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE

                  UN COLONEL C EST ENTRE COMMANDANT ET LIEUTENANT COLONEL ET COMMANDANT ET COMMANDE UN REGIMENT


                • soi même 27 février 2015 20:45

                  @TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE, va mangé ta purée de noisette avec Isga .
                  il serait temps que du devienne adulte avec tes discours de falot !

                   smiley


                • soi même 27 février 2015 18:06

                  @ Michel, vous décrivez qu’un aspect de la chose , c’est probable et en même temps , il faut élargir le cercle et le réseaux voltaire. org aide dans se sens à l’élargir :

                  ( La presse française est étonné de la rapidité avec laquelle ces contrats ont été signés. Il se félicite de la qualité exceptionnelle du Rafale pour mieux cacher les raisons de ce commerce.


                  En réalité, les États-Unis ont décidé de conclure un pacte militaire régionale, sous la supervision d’Israël, y compris le régime sioniste musulmane (à savoir la Jordanie, l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis) pour assurer la sécurité de la colonie juive en Palestine après déduction des les troupes américaines en Extrême-Orient pour assurer [ 1 ]. Mais il ne est pas question que le général al-Sisi, qui avait combattu sous les auspices de l’ancien président Nasser, en Egypte placé en vertu du Pacte. Washington a donc Riyad confié la tâche de stabiliser le pays sur le Nil, pour l’empêcher ses alliés historiques, la Syrie a suivi. Par conséquent, l’ordre égyptienne par l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis sera payé au complet et la livraison se déroulera pendant au moins deux ans. Le choix du Rafale résulte du fait que l’Egypte ne pouvait pas accepter US machines et la seule France de l’OTAN est un membre, a maintenu son haut niveau dans l’industrie de l’aérospatiale et de la défense, tandis que tous les autres ont abandonné leur indépendance, dans l’espoir participer aux américains F-35 combattants.

                  Depuis 30 ans, les États-Unis a dissuadé tous les acheteurs potentiels du Rafale à l’acheter. Les négociations sur un important contrat avec l’Inde ont été interrompues après la France avait refusé de livrer le commandé et payé pour deux Mistral Russie.)

                  En clair la boucle est bouclé, si l’on vend, c’est grâce à Sarkozy , qui nous a fait rentré dans la cour des grands !

                  Sarkozy , j’ai toujours de l’émotion à l’écouté , car il est évident Hollande est plus mollasson sur le sujet

                  Toujours dans la grande politique de la région : Afrik.com  : Africom sera aussi le moyen de préserver les approvisionnements américains en pétrole et de mener la lutte contre le terrorisme en Afrique...

                  C’est fou du coup comme le monde en devient petit tous d’un coup , et je ne vais pas être surprit que la France va vendre ses Rafale à l’Inde  :

                  25.02.2015 Le Monde.fr (Reuters)

                   

                  Après le succès de la vente d’avions Rafale à l’Egypte, l’Etat français espère bien doubler la mise en Inde. Le gouvernement a assuré, mercredi 25 février, que les discussions sur la vente de 126 Rafale à l’Inde avancent, mais que rien n’a encore été signé.

                  « Nous ne communiquons que lorsque les contrats sont conclus, pas avant », a répété le ministère de la défense, au lendemain d’un entretien entre le ministre de la défense, Jean-Yves Le Drian, et son homologue indien à New Delhi. Les négociations « se poursuivent », a ensuite confirmé le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll.

                  A moins que les Russes remportent le marché, il est évident que l’Inde va être la vedette des solitudes internationales pour 2015 !






                  • el cogno 27 février 2015 18:12

                    Les négociations sur un important contrat avec l’Inde ont été interrompues après la France avait refusé de livrer le commandé et payé pour deux Mistral Russie.)

                    Les négociations sont terminées, ils en sont à la phase de relecture.
                    Et les deux barcasses seront surement livrées à la première occasion, Hollande est pressé de se débarrasser de cette patate chaude.


                  • soi même 27 février 2015 18:48

                    @el cogno, quand il y a patate, la choucroute n’est pas loin .


                  • el cogno 27 février 2015 18:58

                    Rafales et BPC n’ont rien à voir.
                    Nous restons fiables pour un client comme l’inde, nous l’avons déjà prouvé, lors des essais atomiques Indiens, et quand il a fallu modifier les M2k en « crash program » pour qu’ils puissent faire de l’air sol en plein conflit avec le Pakistan je crois.
                    Avec le Rafale, il y a rapport de force pour savoir lequel des deux à le plus besoin de ce programme, les deux en ayant un besoin pressant déjà à la base.
                    L’Egypte change un peu ce rapport de force.

                    Rappel, l’Egypte et l’Inde furent également les deux premier clients export du m2k, dans le même ordre... sauf qu’il n’est pas impossible qu’on ai payé + ou - intégralement les 2k Egyptiens, d’ou l’exigence des 50% pour le contrat Rafale/FREMM (+ armements + MCO etc.)


                  • psynom 27 février 2015 19:48

                    5 milliard + 60 millions de dédommagement + 5 millions par mois : ce qu’on perd avec les Mistrals que les USA et L’Allemagne nous interdisent de vendre.

                    5,2 milliards d’euros, ce que l’on gagne avec les Rafales que nous autorisent à vendre les USA.

                    Ça ressemble à une petite compensation ?
                     ’’La girouette tourne dans le sens du vent.’’


                    • soi même 27 février 2015 20:08

                      @psynom , il me semble que c’est bien cela avec un petit plus, c’est que Hollande et sa clique présente le nez propre ..... 
                      Cela fait jazzer , Tonton pour quoi tu tousse  ?


                    • el cogno 27 février 2015 20:30

                      Ça ressemble à une petite compensation ?

                      C’est pas sur.... ça été très vite et très discret, et les Egyptiens n’ont pas apprécié que les USA réduisent leur ’allocation" suite aux traitements plutôt expéditifs appliqués aux frères musulmans par paquets de 12.
                      Du coup, ça rends les F16 moins fiables, alors que les Mirages 2k et les Rafales sont libres d’utilisation, et ont largement fait leur preuves.
                      Je pense que les Ricains se sont fait prendre de vitesse.


                    • psynom 28 février 2015 00:22

                      @el cogno
                      ils auraient acheté russe... alors du français, c’est un moindre mal, et ça fait mieux passer les Mistrals (qui ont jeté un coup de froid)


                    • psynom 28 février 2015 00:49

                      je n’imagine pas Hollande oser prendre les Ricains de vitesse. Il a forcément demandé l’autorisation.


                    • el cogno 28 février 2015 01:08

                      je n’imagine pas Hollande oser prendre les Ricains de vitesse. Il a forcément demandé l’autorisation.

                      Il n’y a aucune pitié, et je doute qu’il y ai d’autorisation à demander dans ce cas la, qui n’ a pas la symbolique des BPC, et qui est beaucoup plus important comme deal.

                      Et puis vous occultez le client, ce n’est pas rien comme omission.


                    • psynom 1er mars 2015 12:24

                      @el cogno
                      « et je doute qu’il y ai d’autorisation à demander dans ce cas la  »
                      vous pensez à l’époque de De Gaulle, moi je parle du traite aplat-ventriste Hollande (comme de Sarko) larbin d’Hobama


                    • captain beefheart 27 février 2015 21:47

                      Merci beaucoup monsieur Cuny pour votre excellent article,qui m’a fait connaître votre site .
                      Depuis la destruction planifié de la Libye ,qui m’a ouvert les yeux sur l’alignement complète de la politique et de la presse occidentale sur le complexe-militaire dont l’OTAN est le faux nez,je me suis demandé quelles sont les actions que nous « simple citoyens » pouvons entreprendre légalement pour arrêter cette marche vers l’horreur absolu,qui est exécuté en notre nom,par des gens qui pendant la campagne présidentielle ne perdent pas un seconde de leur temps pour parler de politique extérieure.

                      C’est incompréhensible qu’on attaque pas en justice le Ministre des Affaires Etrangères pour les manipulations malhonnêtes concernant l’ambassadrice de la Syrie,avec une démission en direct sur France Culture,qui était une mise-en-scène joué par une actrice.Aussi on a vu la raison pour laquelle le non-arabisant(à part les mots concernant le sexe et quelques injures) Jack Lang a été nommé président de l’Institut du Monde Arabe à Paris,après sa déconfiture électorale à Saint-Dié,ce qui m’a réchauffé le coeur moi étant vosgien de choix,dans la façon où il a présidé un débat sur la révolution orange en Syrie en coupant systématiquement le parole aux quelques bonnes âmes qui voulaient tirer l’attention sur le jihadisme des révolutionnaires et leur mercenariat.

                      Il y a matière à interrogation à ces faits avérés,vérifiables ,qui ont lieu ici,chez nous ,en France.
                      Merci de votre attention.


                      • Michel J. Cuny Michel J. Cuny 27 février 2015 22:10

                        @captain beefheart

                        Merci à vous,
                        Françoise Petitdemange et moi sommes déodatiens d’origine... Nous avons vendu nos premiers livres dans cette ville, dès 1981 pour elle, et dès 1976 pour moi.

                        Je voudrais répondre à la question essentielle que vous posez.
                        L’appareil militaro-industriel français est né très vite dans les discours de Charles de Gaulle, c’est-à-dire : dès les lendemains de l’arrestation de Jean Moulin, en juin 1943, et dans la réalité dès que la Libération le lui a permis.

                        La piste que vous cherchez se trouve dans le parcours de Jean Moulin. Je vous donne ici la porte principale : http://souverainement.canalblog.com

                        N’hésitez pas à revenir vers moi, ici ou ailleurs. Je serai toujours content de vous répondre.

                        Amicalement à vous.


                      • Plus robert que Redford 27 février 2015 22:33

                        Que de fins stratèges sur Agoravox !

                        Que d’analystes pointus capables de disserter des qualités et des défauts de tous ces engins dont le seul but est de tuer et de détruire au maximum !

                        J’y connais pas grand chose, mais il m’est apparu ces dernières années, affaires à la clé (Frégates de Taïouanne, Soumarins Pakis, Naufrage du Kroukstk...) que, dans ces histoires de ventes/achats d’armes, l’on y nage dans un marigot putride à faire dégobiller une hyène...

                        Tous les coups fourrés sont Obligatoires, et l’espérance de vie des intervenants est parfois très limitée... 


                        • el cogno 27 février 2015 23:23

                          waw, impressionnant !


                        • Laurent 47 28 février 2015 12:53

                          Qu’est-ce vous avez tous à dire du mal du Rafale ? C’est un excellent appareil, qui n’a jamais été abattu en combat aérien ! Le fait qu’il n’en ait engagé aucun prouve bien sa valeur ! Non ?


                          • Laurent 47 28 février 2015 18:27

                            Petite précision : le Rafale vaut actuellement 152 millions d’euros, soit 170 millions de dollars.

                            L’Inde, qui est déjà équipée de Sukhoï Su-30 MKI, ne va certainement pas acheter des Rafale, car le Sukhoï Su-30 MKI, qui est un intercepteur bien plus récent que le Rafale, et dont les performances sont bien connues des passionnés d’aéronautique, ne coûte que 56 millions de dollars.
                            Le Rafale est donc 3 fois plus cher, et de plus Dassault refuse le transfert de technologie à l’Inde !
                            Enfin, l’affaire des Mistral a certainement laissé des traces, car l’Inde est un partenaire militaire de la Russie, et elle ne tient certainement pas à se voir bloquer un contrat d’armement si son comportement international déplaît aux Etats-Unis, donc à ces messieurs de l’Elysée !

                            • el cogno 1er mars 2015 01:47

                              Juste une précision pour illustrer à quel point t’es dans le faux.

                              - Le prix d’un avion de combat d’abord, il comprends quoi, fabrication ? assemblage ? formation du personnel ? les simulatateurs ? la maintenance ? le R&D ? les modifications demandées par le client ?
                              - Dans le cas Indien, on inclus la construction des usines ?

                              Bref, rien les prix que tu vas trouver s’ils ne disent pas ce qu’ils prenent en compte ne signifient rien.
                              Le critère premier dans le cas du marché Indien, est justement le coût, il est service depuis 10 ans chez nous, donc le coût opérationnel, on connait.

                              Ensuite la concurrence ? Les Allemands ont pondu un rapport sur ce que coûtait le Typhoon, dont ils se débarrassent et dont la chaine doit fermer en 2018. je parle même pas des furtifs US notamment le F35, ça devient indécent.
                              Les Su30 maintenant, pas trop cher à l’achat, mais après, tu casque, les moteurs ont par exemple une durée de vie de l’ordre de 3 fois moins que les M88 du Rafale.

                              Il faut aussi lire les déclarations des officiels en fonctions (pas les air marshall à la retraite)
                              Le SU30 est réservé à la chasse, le MMRCA pour le strike.
                              De plus, ils tiennent au TOT, le SU30 est une machine d’une conception bien antérieure au Rafale, et ils savent déjà le faire.

                              Je peux développer longtemps comme ça.

                              Le contrat est en relecture, il n’a jamais été aussi prêt du but, même si avec l’Inde, rien n’est jamais gagné.
                              Les négos ont duré plus de 3 ans non ?
                              Tu vois un autres se lancer dans l’aventure et tout reprendre de 0 ?

                              Ca devient vraiment pénible ces gens qui parle sans même avoir commencé à cherché à savoir le début du commencement.


                            • Laurent 47 1er mars 2015 10:01

                              @el cogno
                              Tu dois confondre avec le Mig de la guerre de Corée ! Et le Rafale, qui était un avion de pointe à l’époque, est complètement dépassé, vu le nombre d’années écoulé depuis qu’il est sorti !

                              Quant aux moteurs du Sukhoï Su-30, tes renseignements retardent, car les moteurs ne sont plus les mêmes que sur les premiers modèles. Les prix que j’ai indiqué sont des prix d’achat, que ce soit pour le Rafale ou pour le Sukhoï. La maintenance et l’avionique viennent en plus dans les deux cas. Or, Dassault refuse le transfert de technologie et la construction en Inde, ce qui n’est pas le cas pour le Sukhoï, construit déjà dans ce pays avec l’accord de la Russie. Si l’on ajoute la méfiance légitime de l’Inde, vis à vis d’un pays qui ne respecte pas les contrats signés, sans pouvoir en donner une raison valable, je ne donne pas cher d’un hypothétique contrat de vente, malgré la visite de Roland Dumas !

                            • Laurent 47 1er mars 2015 17:39

                              Quelques détails techniques sur le Sukhoï Su-30MKI, préféré par l’Inde :

                              2 turboréacteurs AL31 FP de Saturn Corporation, à double flux, post-combustion, et poussée vectorielle ( poussée 12.500 kgp ).
                              vitesse mach 2, autonomie 4 h 1/2, rayon d’action 3.000 km.
                              équipé de plans canards.
                              électronique développée par l’Inde, Israël, la Russie, et la France ( eh oui ! )
                              dont le radar AESA Phazotron Zhuk-MA, capable d’engager plus de 4 cibles simultanées, y compris vers l’arrière
                              En 2008 la revue britannique RED FLAG a qualifié le Sukhoï Su-30MKI de meilleur chasseur, dépassant en performances le F-22 Raptor, chasseur de 5ème génération américain
                              Le délai de révision, compte-tenu des modernisations apportées, est passé à 2.000 h.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité