• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > 80 km/h - Les conducteurs exemplaires seront récompensés !

80 km/h - Les conducteurs exemplaires seront récompensés !

Enfin une bonne nouvelle, mais personne n'en parle ou si peu. Edouard Philippe envisage de récompenser les conducteurs exemplaires dès le premier semestre 2018. Dans l'esprit de notre Premier ministre, l'exemplarité au volant se mesure en points. Si vous avez encore vos douze points à la St Sylvestre... Bingo ! Vous toucherez le pactole. Sous quelle forme le chauffeur modèle touchera-t-il son magot ; mystère ! "Mais le sujet est étudié par le Conseil national pour la sécurité routière (CNSR). Il est vrai, que l'annonce de la diminution de 10 km/h de la vitesse autorisée sur routes à double sens sans séparateur central, avait passablement énervé une majorité de Français, donc il fallait mettre un peu de miel dans la tisane amère pour calmer les esprits. 

Pourquoi ne voir que le côté négatif de la limitation de vitesse.

Le citoyen conducteur sera toujours considéré comme la vache à lait de l'Etat. Si en plus le chauffeur est fumeur, c'est le double coup de pompe. Mais personne ne vous oblige à fumer ni à ne pas respecter le code de la route. Maintenant, essayons de voir le côté positif d'un point de vue écologiste. "Ainsi, l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie (ADEME) explique qu'une vitesse à 80 km/h permet, selon les études, de "diminuer les émissions de NOx, de PM10 et de COV jusqu’à 20%.". Sans être spécialiste de la question, on peut admettre simplement que diminuer sa vitesse fera baisser le niveau de pollution. Encore faudra-t-il que la limitation soit respectée, mais même si elle ne l'est pas, comme ne l'était pas le 90, il est probable que dans l'ensemble les conducteurs lèveront un peu le pied.

Admettons également qu'un automobiliste qui respecterait scrupuleusement le 80 km/h ferait une économie de carburant. Et comme dans un rêve, que des millions d'usagers de la route suivent l'exemple de ce citoyen exemplaire... Combien de taxe en moins dans les caisses de l'Etat et combien d'argent en plus dans le porte-monnaie du contribuable ? Car, "L’éco-conduite permet de réduire de près de 15% sa consommation de carburant", et "une réduction de vitesse de 10 kilomètres par heure permet d'économiser entre 3 et 5 litres de carburant sur une distance de 500 kilomètres. Soit une économie estimée entre 4 et 7 euros". 

Vous les voyez venir les pressés du bitume avec leurs prétextes qui ne tiennent pas la route..."Je suis en retard mon patron va me tuer", ou "je suis à la bourre pour mon rendez-vous d'une extrême importance", ou encore, "ce n'est pas possible d'avoir les yeux tout le temps sur le compteur de vitesse, faut que je regarde la route". Et quitter son domicile quelques minutes plus tôt, ce n'est pas possible ? Surtout que pour faire 20 kilomètres à 90 km/h, il faut 13 minutes, contre 15 à 80 km/h. "Et pour une distance de 50 kilomètres, il faut environ 37 minutes et 30 secondes à la vitesse de 80 km/h, contre un peu plus de 33 minutes à 90 km/h.

Un été 2018 moins meurtrier

Oui, il faut l'espérer, mais les années se suivent et ne se ressemblent pas. Pourquoi, en 2017 le nombre de morts en juillet-août avait diminué par rapport à 2016 ? Avec,10 morts de moins en juillet et 5 de moins en août. Pourtant, en septembre, la hausse des décès sur les douze derniers mois était de 1,5% et le nombre d'accidents en augmentation de 4,1%. Alors prudence avec les chiffres, rien n'est écrit à l'avance. Rien ne dit non plus que si la mortalité routière baisse dans un premier temps, sur le long terme elle ne repartira pas à la hausse. Alors qu'en sera-t-il ? Madame Chantal Perrichon proposera peut-être une limitation de vitesse à 70 km/h. 

Certes, la responsabilité de l'Etat est engagée, sur l'état des routes, la suppression des carrefours et des passages à niveau dangereux, ect. Mais pas seulement le gouvernement, car, qui tient le volant et appuie sur l'accélérateur ? 

Souvenez-vous de 1972, 18 000 morts sur les routes de France !

En 1973, le "gouvernement de Pierre Messmer, sous la présidence de Georges Pompidou, décidait d'instaurer une limite de vitesse obligatoire. (décret du 28 juin 1973)

"En dehors des agglomérations, et sauf sur les autoroutes, la vitesse des véhicules est limitée à 100 kilomètres par heure."

C'était seulement pour remplir les caisses de l'Etat ?

Cette affaire de limitation à 80 fait maintenant l'objet de la récupération politique, ce qui n'est pas nouveau. Certes, cette nouvelle limitation de vitesse n'est pas la panacée, d'ailleurs d'autres mesures ont été prises pour essayer de limiter la casse automobile. Mais nous savons bien que la vitesse est un facteur aggravant en cas d'accident. Sans oublier le non-respect du code de la route et surtout l'inattention des conducteurs qui roulent en pilotage automatique, c'est-à-dire en pensant à autre chose qu'aux règles de la circulation routière. Justement, un autre argument est à mettre dans la balance contre cette limitation. Le risque de somnolence et l'ennui au volant sur certains axes où le conducteur pourrait tranquillement rouler à 90. 

"Cette nouvelle limitation de vitesse sera évaluée après deux ans de mise en place, c'est-à-dire au 1er juillet 2020". 

 

Sources -

http://www.lemonde.fr/securite-routiere/article/2017/09/14/securite-routiere-le-nombre-de-morts-sur-les-routes-baisse-de-1-7-en-aout_5185551_1655513.html

https://www.nouvelobs.com/societe/20180111.OBS0484/une-mesure-imbecile-quand-la-france-a-commence-a-limiter-la-vitesse.html

https://www.lci.fr/societe/video-duree-des-trajets-essence-pollution-quels-impacts-concrets-la-baisse-de-la-limitation-de-vitesse-de-90-a-80-km-h-aura-t-elle-sur-les-automobilistes-2073276.html

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.96/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

152 réactions à cet article    


  • Diogène diogène 15 janvier 2018 08:59

    En Alsace, où ils roulent à quatre vins depuis lontemps (Sylvaner, Riesling, Gewurt et Pinot), il y a autant d’accidents que dans les régions où on roule à sans vin !


    • gruni gruni 15 janvier 2018 09:58

      @diogène


      Attention diogène, il y a des intervenants ici qui n’ont aucun sens de l’humour. Mais moi j’apprécie vos jeux de mots. 

    • Diogène diogène 15 janvier 2018 10:21

      @gruni

      L’humour ne peut exister que pour les gens qui discernent encore la frontière entre ce qui est important et ce qui ne l’est pas. Pour certains, la réalité est une sorte d’espace Schengen dans lequel cette frontière est oblitérée.

    • HELIOS HELIOS 16 janvier 2018 00:35

      @gruni

      moi aussi, j’apprécie !
      L’humour, c’est le jeu dans les rouages, le lubrifiant de la vie.... imaginez le grippage s’il n’existait pas !

      Laissons les pisse-vinaigre à leur obsession et pour certain leur paranoia...


    • Choucas Choucas 15 janvier 2018 09:02

       
       
      80KM/H = 4 FOIS PLUS D’AMENDES (hypocrites de qq km/h)
       
      + PRIVATISATION DES RADARS
       
       
      PARISTAN : PRIVATISATION DES AMENDES STATIONNEMENT
       
      Le fermier général Streeteo (apprécions le nom globish colonial) se chargera, d’encaisser la gabelle des soumis, mondains du MacDo biobio, végan, halal, livré par colon de la traite négrière, pédalant sur UBer, bref des Uleski.
       
      Le personnel est shiteux,
      finançant par là même aussi les dealers des précieuses colonies.
       
      http://ripostelaique.com/stationnement-hidalgo-privatise-les-amendes-et-fait-appel-a-des-delinquants-toxicos-sexistes.html
      http://www.leparisien.fr/paris-75/paris-un-agent-verbalisateur-controle-positif-au-cannabis-10-01-2018-7493181.php


      • doctorix doctorix 16 janvier 2018 22:32

        @Choucas
        Le gouvernement fait semblant de croire à ce qu’il dit, alors qu’en fait il ne pense qu’au pognon.

        Chacun sait que les accidents ne sont pas provoqués par ceux qui roulent à 90 mais par ceux qui roulent à 120.
        Ceux-là continueront à le faire et rien ne changera.
        Sauf les retraits de points et le pactole des prunes.
        Moi, j’aurai une compensation : je fais partie de la commission médicale du permis de conduire et on va voir doubler les nombre de visites médicales pour perte des 12 points. A 36 euros la passe...

      • Gorg Gorg 17 janvier 2018 13:28

        @doctorix

        Diantre, tu as encore ton permis de conduire Totorix....... ? Tu n’en as pourtant pas besoin pour ta voiture à pédales.......  smiley


      • pemile pemile 15 janvier 2018 16:15

        @Ouam « ce qui consomme bcp »

        A moteur identique, c’est d’abord le poids tracté par le véhicule et son aérodynamisme, non ?


      • pemile pemile 15 janvier 2018 18:02

        @Joseph DELUZAIN "Mon rêve : installer un enregistreur vidéo dans mon véhicule et emmener un journaliste durant trois semaines (1 semaine en France - le reste dans les pays européens)et là tout le monde pourra s’apercevoir des fortes différences de conduite selon la nationalité."

        je plussoie !


      • Joseph DELUZAIN Joseph DELUZAIN 15 janvier 2018 18:45

        @pemile
        Merci. J’aurais bien envie d’en dire plus sur la vitesse, le comportement des conducteurs, la consommation selon la vitesse, la pollution etc... mais ce serait long et chiant et surtout stérile car la compréhension de mes concitoyens sur ce sujet est plus que limitée (il suffit de voir certains commentaires ici). Hé ho j’ai dit « certains » hein, pas tous ! Alors les « certains » n’allez pas me jeter des pierres.

        @ ouam
        Oui mais une caméra sans témoin accrédité serait contesté. Il faudrait que ce soit un reportage intègre. J’ai eu parfois l’envie de le faire tant je suis consterné par la conduite des français mais ce serait pisser dans un violon. Alors je fais de la pédagogie à mon échelle : ma famille et ceux que je trimbale sur les routes européennes (et parfois sur d’autres continents). 

      • Hervé Hum Hervé Hum 15 janvier 2018 09:31

        Effarant !

        des gens qui prétendent etres ressponsables en étant traité comme des petits enfants à qui on donne des bons points.

        Perso, les bons points, c’est quand j’avais 6 ans, mais l’auteur a peut etre toujours 6 ans pour s’extasier devant une telle mesure !

        Non mon cher petit, la vitesse seule ne cause pas d’accident de la route, mais ça, il faudrait que tu sois un grand garçon pour le comprendre....


        • gruni gruni 15 janvier 2018 09:39

          @Hervé Hum


          En ce qui concerne l’introduction du texte, il faudrait un minimum d’humour pour le comprendre. Une qualité dont vous semblez totalement dénuée.

          Ai-je dit que la vitesse était la seule cause d’accident, par contre j’écris quelle est en facteur aggravant en cas d’accident.

        • Fergus Fergus 15 janvier 2018 09:41

          Bonjour, Hervé Hum

          Vous balayez d’un revers de main une évidence : plus l’on monte sur la carte de l’Europe, plus les automobilistes savent se responsabiliser. Ce qui n’empêche pas les pays scandinaves de recourir à un système contraignant, malgré un civisme beaucoup plus grand. S’il n’y avait pas de règles rigoureuses dans notre pays, on en serait encore au niveau de mortalité des années 80 !

          Pour illustrer mon propos, je cite parfois l’exemple de ces automobilistes qui, pour dénoncer l’effet pervers des radars, n’hésitent pas évoquer des « coups de frein susceptibles de causer des accidents ». Or, il suffit de respecter les limitations de vitesse pour ne jamais avoir à freiner de manière intempestive pour cause de radar ! 

          J’ajoute que personne n’a jamais dit que la vitesse seule est une cause d’accident. Mais le fait est qu’elle a des conséquences aggravantes sur les blessures infligées, et cela c’est indéniable.


        • Hervé Hum Hervé Hum 15 janvier 2018 10:22

          @gruni

          Je l’avoue, je n’avais pas lu l’article !

          Donc, je fais mon mea culpa et vous présente mes excuses

          La vitesse est un facteur aggravant en cas d’accident, mais si on s’en tient là, alors, le mieux est de ne pas rouler du tout. Bref, c’est absurde.

          Un accident en dehors de l’endormissement et de défaillance mécanique, est toujours dû à l’inadéquation entre l’état du conducteur et les conditions de circulation, ce qui implique la capacité de jugement des conducteurs et leur responsabilisation.

          On en est encore loin, c’est sûr. Mais la réduction de la vitesse n’a absolument rien à voir avec une politique de sécurité routière, seulement le tiroir caisse.

          Quand à l’économie supposé de consommation, là aussi, c’est surtout une affaire de comportement. Je peux rouler à 90 km/h et consommer moins qu’une personne roulant à 70 km/h, si dans le même temps ma conduite est sans à coup et sait utiliser l’inertie de la voiture et dans l’autre cas, la personne avoir une conduite utilisant les mauvais rapports de vitesses.

          J’étais capable de consommer en ville (Paris) guère plus qu’en campagne en respectant des règles de conduites économique. Par exemple, entre deux feux rouges, laisser la voiture au point mort pour arriver au prochain feux rouge au moment où il passe au vert et donc, bénéficier de l’inertie de la voiture. Entre Ris Orangis et St Michel ou Sarcelle et St Michel, je devais m’arrêter qu à deux feux rouges. Pour cela, il suffisait de rouler à la vitesse légale.

          Bref, ce n’est pas un problème de vitesse, mais d’intelligence et surtout, de conscience. Mais j’ai aussi été jeune et très con sur la route !!!

          Aujourd’hui, j’applique la maxime suivante

          « si t’es pressé ou en retard, part plus tôt ! »

          Le temps perdu ne se rattrape pas


        • Hervé Hum Hervé Hum 15 janvier 2018 10:32

          @Fergus

          J’ajoute que personne n’a jamais dit que la vitesse seule est une cause d’accident

          Peut être ici, mais sinon, si, c’est même la raison essentielle avancée par le gouvernement et les associations qui militent pour la baisse de vitesse.

          Pour le reste, je ne souhaite pas entrer dans le débat, car les règles contraignantes peuvent êtres placés à un autre moment... C’est à dire, au niveau de la sanction.

          je suis le premier à dire qu’une personne qui roule vite en étant bourré et qui commet un accident grave voir mortel, commet un une tentative ou un homicide volontaire et donc, devrait répondre de ses actes devant un cour d’assise et non comme aujourd’hui d’être considéré comme un homicide involontaire.

          Bref, le principe de la responsabilisation consiste à laisser libre la personne qui affirme agir en personne responsable, mais qui alors, doit répondre de cette responsabilité en tant que toutes ses prises de décisions sur sa conduite, tombe sous le coup de l’acte volontaire et non involontaire.

          Autrement dit, pour beaucoup de conducteurs, les plus dangereux en fait, il vaut mieux un état répressif mais maintenant le principe d’irresponsabilité, plutôt que l’inverse.


        • gruni gruni 15 janvier 2018 10:33

          @Hervé Hum


          Dommage que vous n’ayez pas lu l’article. Dans un passage j’écris la même chose que vous, partir plus tôt. Maintenant, d’après le gouvernement, le supplément des contraventions devrait aller à la sécurité routière. J’emplois le conditionnel, c’est à vérifier.

        • Michel DROUET Michel DROUET 15 janvier 2018 12:16

          @gruni
          C’est tout de même embêtant pour Hervé Hum de commenter des articles qu’on n’a pas lus, cela peut conduire à des erreurs de jugements sur les rédacteurs et à déformer les propos qu’ils tiennent...


        • gruni gruni 15 janvier 2018 12:27

          @Michel DROUET


          Il s’est excusé, alors n’en parlons plus. Mais j’admets que certains commentaires peuvent surprendre l’auteur.

        • Alren Alren 15 janvier 2018 12:46

          @gruni
          « Ai-je dit que la vitesse était la seule cause d’accident, par contre j’écris quelle est en facteur aggravant en cas d’accident.  »

          C’est vrai pour tous les moyens de transport : doit-on alors limiter la vitesse des TGV par sécurité préventive ?

          Non parce qu’il n’y a pas d’accidents de TGV ?

          Mais une grande majorité d’automobilistes aussi n’ont jamais eu et n’auront pas d’accidents occasionnant des blessures et des morts, de toute leur vie. Y compris des gens roulant énormément pour raison professionnelle.


        • gruni gruni 15 janvier 2018 13:26

          @Alren


          « Mais une grande majorité d’automobilistes aussi n’ont jamais eu et n’auront pas d’accidents occasionnant des blessures et des morts, de toute leur vie. Y compris des gens roulant énormément pour raison professionnelle ».

          Je suis d’accord, c’est probablement dû à l’expérience. Je peux dire que j’ai cette expérience, pourtant je ne suis pas un conducteur exemplaire malgré mais douze points. Il faut aussi un peu de chance dans la vie, la chance de ne pas se faire démolir par un chauffard. Mais c’est vrai que nous ne sommes pas tous au même niveau dans le domaine de la conduite, mais que le code est le même pour tout le monde. Comment faire autrement ? 


        • Hervé Hum Hervé Hum 15 janvier 2018 13:47

          @gruni

          J’ai d’abord lu l’article pour ensuite m’excuser car j’ai dû admettre que j’étais d’accord dans l’ensemble.

          Je m’étais juste fié au titre et aux premières lignes,

          Pour ce qui est de Michel Drouet, là, j’avais d’abord lu l’article....

          Je suis un libéral au sens où le prône la responsabilité de tout un chacun, mais cela à son prîx et à priori, peu de gens sont prêt à le payer... Bref, se satisfont très bien d’un état régit par des « pères fouétards »


        • jmdest62 jmdest62 15 janvier 2018 13:56

          @Alren
          Salut
          Bah oui ...comme on ne sait (veut) pas faire la différence entre un conducteur en pleine possession de ses moyens qui parcourt 150 000 Km/an au volant d’un véhicule en parfait état et un abruti alcoolisé qui conduit juste pour aller au bistrot du coin ...alors on tire dans le tas sans distinction.
          Tout le monde au pas à 80 ...point barre.
          °
          A la question maintes fois posées : Entre celui qui commet 3 excès de vitesse en 150 000 Km/an et celui qui en commet 2 en 10 000 Km/an lequel est le plus dangereux ?
          D’après M’am Perrichon et l’administration c’est le premier , allez comprendre !
          °
          Pour l’argument écolo : Rouler à 80 pollue moins qu’à 90 ....je me demande bien pourquoi les citadins qui font du surplace vers 17-18h sur les périphs des grandes villes , se plaignent autant de la pollution.
          @+


        • Fergus Fergus 15 janvier 2018 09:33

          Bonjour, Gruni

          Entièrement d’accord avec le contenu de ton article. C’est la voix du bon sens !

          A un détail près cependant : le risque de somnolence est plus élevé sur autoroute que sur route et lorsque l’automobiliste conduit avec un limiteur de vitesse qui déresponsabilise.

          J’ajoute à cela que le somnolence se manifeste beaucoup plus souvent après les repas un peu trop riches ou roboratifs, un facteur que ne prend pas en compte le code de la route. smiley


          • gruni gruni 15 janvier 2018 09:49

            @Fergus


            « Sur autoroute » je suis d’accord, surtout après un bon repas. Mais rouler à 80 sur route, j’ai fait l’expérience, c’est pas le pied. L’attention décline rapidement et la tentation de regarder le paysage plutôt que la route est grande. Je ne parle même pas du téléphone portable en roulant, mais là ce n’est pas mon truc. Pour l’instant j’utilise rarement le limitateur, mais j’avoue y avoir pensé pour l’avenir.

          • Gorg Gorg 15 janvier 2018 14:21

            @gruni

            Bonjour gruni,

            D’abord merci pour l’article, Néanmoins :

             « Mais rouler à 80 sur route, j’ai fait l’expérience, c’est pas le pied »

             Ça dépend sur quel type de route, sur certaines cela peut même être un peu compliqué… surtout la nuit…

             Lorsqu’on sait que l’on peut conduire jusqu’à un âge très avancé en France (aucun contrôle d’aptitude sauf dans des cas très particuliers), la limitation de vitesse permet à des conducteurs de profils très différents de coexister sur les routes et autoroutes. Aucun conducteur n’a les mêmes aptitudes, ni la même attention, ni les mêmes réflexes… etc… et personne n’est à l’abri d’une erreur de jugement… Ni vous, ni moi… La limitation de vitesse permet de pallier (un peu) à des réflexes tardifs...

             A ce propos, comme la vitesse minimale sur la voie de gauche sur autoroute est de 80 Km/h… on ne peut pas rouler à 250Km/h car cela ferais un écart possible de 170Km/h, ce n’est pas envisageable… Un écart de 50Km/h est plus raisonnable…

             Mon problème n’est pas que des chauffards, poivrots ou drogués mettent leur vie ou leur intégrité physique en jeu mais le dangers qu’ils font courir à celles d’autres usagers qui n’ont rien demandé…


          • Gorg Gorg 15 janvier 2018 14:37

            @Fergus

            "A un détail près cependant : le risque de somnolence est plus élevé sur autoroute que sur route et lorsque l’automobiliste conduit avec un limiteur de vitesse qui déresponsabilise« 

            Archi faux Fergus... J’en suis un accro du régulateur-limiteur, car, plutôt que de jeter d’incessant coups d’œil sur le compteur de vitesse il me donne la possibilité de me concentrer sur ce qui m’entoure, et me précède (je parle de la route, bien sûr...). Lorsqu’on sait s’en servir (accélérer et décélérer) ça permet de conduire très détendu, de mieux anticiper, donc de moins se fatiguer, donc éviter la somnolence...

             »J’ajoute à cela que le somnolence se manifeste beaucoup plus souvent après les repas un peu trop riches ou roboratifs"

            Tu n’est pas obligé de t’empiffrer Fergus... Sinon passes le volant à ta femme... smiley


          • gruni gruni 15 janvier 2018 15:35

            @Gorg


            Aucun conducteur n’a les mêmes aptitudes, ni la même attention, ni les mêmes réflexes… etc… 

            Comment ne pas être d’accord, c’est aussi au conducteur de connaître ses limites...Et ce n’est pas toujours si évident. J’ai passé mon permis en 1972, l’année de tous les dangers. Croyez moi, pour aller sur la file de gauche sur l’autoroute avec ma petite voiture, fallait faire attention aux missiles qui roulaient avec les phares allumés. 18 000 morts cette année là.


          • pemile pemile 15 janvier 2018 15:42

            @gruni « 18 000 morts cette année là. »

            Il existe des stats totalisant le nombre d’accidents plutôt que le nombre de victimes, pour pouvoir évaluer l’impact des évolutions technologiques (ceinture de sécurité, prétendeur, air bag, freins à disques, abs, structure déformable pour absorber les chocs, etc) ?


          • gruni gruni 15 janvier 2018 16:13

            @pemile


            L’impact des évolutions technologiques est certain sur le nombre de victimes et d’accidents, par contre je n’ai pas de stats. Mais, n’y a-t-il pas aussi des effets pervers, roulez plus vite par exemple. Là encore, sans stats il est bien difficile de se faire une idée précise. Ce qui ne fait aucun doute, c’est qu’il n’y a pas photo sur la sécurité, entre les voitures d’aujourd’hui et celles des années 70.

          • Gorg Gorg 15 janvier 2018 16:18

            @gruni

            « J’ai passé mon permis en 1972 »
             De même gruni, nous devons être de la même génération à quelque chose près... (66 au compteur...)

            "Croyez moi, pour aller sur la file de gauche sur l’autoroute avec ma petite voiture, fallait faire attention aux missiles qui roulaient avec les phares allumés"
             Ces abrutis considéraient que la file de gauche leur était réservée... Aucun civisme... se croyant à l’abri dans leur carrosserie qui, à 150Km/h, n’a relativement pas plus de résistance qu’un œuf...

             Pour ce qui concerne la phrase à laquelle vous faites allusion, je pensais tout particulièrement aux personnes très âgées qui ne veulent pas raccrocher afin de conserver leur autonomie...
            Il faut savoir, qu’en France, ni les médecins, ni même la famille ne peuvent légalement s’y opposer. Seul le préfet peut leur imposer une visite médicale d’aptitude... et c’est sans garantie... J’ai vécu ça dans ma famille, il a lâché le volant à 93 ans, lorsque l’assurance l’a viré suite à plusieurs accrochages (sans parler de ceux qu’il n’a pas déclaré)... et l’a également inscrit à l’A.G.I.R.A, à notre grand soulagement...


          • gruni gruni 15 janvier 2018 16:28

            @Gorg


            Oui, j’en ai 65 

            Mon père me faisait peur parfois, mais il savait à quoi s’en tenir et roulait très peu. 

          • Pimpin 15 janvier 2018 10:48

            D’abord l’illustration est mal choisie. Percuter un arbre à 80 ou 90, le résultat est le même, le conducteur est mort.


            Intérêt de la baisse de limitation ?

            Il faudrait pour cela prouver que les accidents mortels constatés ont
            bien eu lieu en majorité sur des routes limitées à 90 et pas sur des
            portions déjà limitées. 

            Il faudrait prouver que les véhicules en question roulaient à 90 lors de
            l’accident, et non pas à une vitesse plus faible. Parce que figurez-vous
            que même avec la limitation à 90 tout le monde ne roule pas tout le
            temps et partout à 90.

            Il faudrait prouver que même avec une limitation à 80 les véhicules en
            cause n’auraient pas tout de même roulé à la même vitesse que lors de
            l’accident. Ceux qui font des excès de vitesse se moquent de la
            limitation.

            Il faudrait prouver qu’à 80 (dans le cas prouvé où les voitures
            roulaient à 90) la mortalité n’aurait pas été la même (une voiture qui
            percute un arbre, un mur, un piéton ou un 2 roues, ou un autre véhicule
            face à face, ou un camion, ..., à 80 ou 90, le résultat est le même).

            Et puis il faut s’intéresser aux causes des accidents qui n’est
            certainement pas la vitesse. Mauvaise signalisation, mauvais état de la
            route, conducteurs fatigués, sous l’emprise de l’alcool, d’une drogue ou
            de médicaments, distraction (téléphone ou autre ..., parce que moins on
            roule vite, plus on est tenté par la distraction). Donc rien ne prouve
            qu’à 80 il n’y aura pas autant sinon plus d’accidents tout aussi
            mortels.

            Bref, on n’a aucune preuve scientifique que la baisse à 80 sauvera des
            vies.

            Même les soi-disant expérimentations n’ont rien prouvé du tout, si ce
            n’est que justement les améliorations des routes menées en parallèle
            sont bien plus importantes que les limitations.

            Enfin, toutes les explications qui tentent de justifier le passage de 90 à 80 peuvent se répéter à l’identique entre 80 et 70, entre 70 et 60, etc. ... Or l’intérêt de la voiture c’est de se déplacer rapidement. Les améliorations sont donc bien ailleurs que dans cette ridicule limitation arbitraire sur tout un réseau.

            • gruni gruni 15 janvier 2018 11:11

              @Pimpin


              Ce qui est prouvé, c’est que le nombre d’accidents est en augmentation et le nombre de morts aussi. Ce qui est prouvé également, c’est qu’à 80, la distance de freinage n’est pas la même qu’à 90. 
              Ce qui est prouvé, c’est que les limitations et autres règles de circulation ne sont pas respectées. 
              Il est probable que la limitation à 80 ne le sera pas non plus et il serait certainement plus réaliste d’envisager une limitation en rapport avec la dangerosité de la route. Il en serait question, mais là encore il faudra voir.

            • gaijin gaijin 15 janvier 2018 12:38

              @gruni
              « plus réaliste d’envisager une limitation en rapport avec la dangerosité de la route »
              vous voulez dire du bon sens ?
              jamais de la vie !

              comme dépister les psychotropes médicamenteux après les accidents ....
              comme toutes les solution rationnelles aux problèmes
              .......................


            • Pimpin 15 janvier 2018 13:20

              @gruni
              Le nombre d’accidents et de morts a augmenté ? mais la vitesse n’a pourtant pas changé ! Il faudrait donc plutôt s’intéresser aux vraies causes de cette augmentation.

              Et évidemment qu’il faut adapter la vitesse aux conditions locales ! Rouler à 100 sur certaines routes est sans danger, rouler à 80 sur d’autres est dangereux. Pourquoi stupidement tout mettre à 80 ?

            • gruni gruni 15 janvier 2018 13:31

              @Pimpin


              « Pourquoi stupidement tout mettre à 80 ? » Je sais bien, il faut espérer que dans l’avenir les limitations seront gérer autrement. Peut-être grâce aux nouvelles technologies, ça existe déjà sur les autoroutes en fonction de la circulation et de la météo.


            • HELIOS HELIOS 16 janvier 2018 00:59

              @gaijin

              ...en fait il y a deux politiques... celle de la necessité de circuler et celle d’utiliser cette circulation a d’autres objectifs :
              - La necessité de circuler est sociale et economique... mais cela, nos gouvernements utilisent l’arme fiscale pour en tirer benefice et le mecanisme de concession (autoroutes, mais pas que...)
              - L’utilisation d’un autre objectif est entre autres mais majoritairement, l’encadrement psychologique du citoyen...c ar tout le monde circule en voiture a un moment donné. Quelle que soit la mesure elle touche immediatement tout le monde.
              Un gouvernement qui est intransigeant sur la circulation, en particulier avec de la répression aveugle est toujours un gouvernement qui est respecté, syndrome de Stockholm, peut etre et peur du gendarme surement avec l’elargissement de cette peur a d’autres domaines de la vie de tous les jours.


              Perpendiculairement a cela, il y a la methode.
              Normalement une autorisation ou une interdiction, sont soit admnistratives soit techniques
              La limitation de vitesse a 50 en ville par exemple est administrative, elle ne se discute pas.
              La limitation technique est la porte ouverte a la liberté, celle qui consiste a utiliser sa responsabilité pour circuler dans des conditions optimales. 
              Or la limitation a 80, telle qu’elles est présentée est une limitation technique (economie, accident et je ne sais quoi d"autres) qui cache le point decrit plus haut, c’est a dire un autre objectif dans le domaine de la circulation !!!!

              Rouler a 100 sur une voie le permettant techniquement n’est plus possible maintenant, même si la circulation, la voiture, le chauffeur peuvent le faire en toute sécurité. Pourquoi, parce que dorenavant un des deniers espaces de responsabilite se ferme au profit de la soumission a l’administration.



            • révolQé révolQé 15 janvier 2018 11:09

              Si la raison 1ère de cet énième entourloupe à pognon était vraiment de sauver des vies,
              l’état stopperait immédiatement les poisons que l’on mange,boit et respire tels que pesticides,phtalates,perturbateur endocriniens,aluminium,produits fluorée,’’chemtrails’’ etc...etc...


              • gruni gruni 15 janvier 2018 11:16

                @révolQé


                Non, il faudrait qu’il interdise le tabac, l’alcool, les drogues, et tout simplement de conduire un véhicule.

              • eric 15 janvier 2018 11:52

                L’ennemi, c’est le Tapis !

                https://fr.wikipedia.org/wiki/Parc_automobile_fran%C3%A7ais
                http://www.securite-routiere.gouv.fr/medias/espace-presse/publications-presse/1972-2012-les-francais-et-la-securite-routiere-40-annees-de-route-commune

                En 40 ans, on a divisé le nombre de mort par 4 en multipliant le nombre de voitures par 2.
                Comme le coût du kilomètre parcouru est inférieur très notablement aujourd’hui à ce qu’il était avant la crise pétrolière, que les facteurs de mobilité accrue sont innombrable (boulot, super marché, etc...), il y a gros à parier que les français roulent plus.

                On est donc à du 0,001% de mortalité sur le nombre de voitures. Au km parcouru, je ne sais pas, ais on doit tendre vers zéro.

                Par ailleurs,il y a 4 fois plus d’accidents domestiques mortels ( 12 000 morts) alors qu’il n’y a « que » 67 millions de personnes concernées,( contre 40 millions de véhicules). Essentiellement des chutes de personnes âgées. Souvent liées à des tapis.

                Il faudrait donc mieux :

                1 limiter les déplacement des vieillards chez eux ou au moins leur interdire les tapis. Les tapis ont du causer en 40 ans plus de décès que deux conflits mondiaux réunis ( pour reprendre les termes de comparaison des autorités). Et l’Etat ne fait RIEN !

                2 Compte tenu du nombre de personnes âgées renversées dans la rue, on pourrait aussi leur interdire de sortir de chez elles

                3 Pour le reste, on a pas mal de jeunes imbibés et de veiux endormis : on pourrait donc retarder l’âge au permis de conduire, mettre en tôle tous les jeunes qui ont bu un verre et rtirer le spermis après 50 ans.

                Comme souvent, sentiment que dans un souci d’égalité, les bureaucrates imposent à tous les solutions aux problèmes de certains.....

                A moins que les vies des gens âgées comptent moins ? Peut on parler de vieillophobie ? D’indifférence ? Peut être...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès