• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > A-Cova-lypse Now

A-Cova-lypse Now

Tant qu'à faire, soyons fous. Puisque nos idées nous collent la cible de "complotiste" dans le dos, alors qu'elles relèvent pourtant du simple bon sens conjugué avec un élémentaire principe de précaution, on va aller jusqu'au bout du raisonnement et imaginer ce qui pourrait se passer si...

Toute ressemblance avec des évènements existants est purement fortuite...

JPEG

Dans un futur totalement imaginaire, les habitants de la Terre, par peur d'une maladie annoncée comme terriblement mortelle, ont remis, une nouvelle fois, leur sort entre les mains des dirigeants, des scientifiques et des sociétés pharmaceutiques. Des milliards de doses d'un remède miracle doivent leur être administrées avec un spray nasal. Effet garanti. Guérison en trois jours. Aucun effet secondaire. Si, si... Promis juré, pas le moindre.

Avec le souvenir de ce qui s'était passé des années auparavant avec une vague histoire de soi-disant vaccins contre une soi-disant grippe (et beaucoup trop de morts au compteur à cause des premiers), les gens sont devenus très méfiants, créant même des réseaux hors des réseaux pour s'alerter et se tenir au courant. Cette fois, après des millions de "sprayés", silence radio. Pas le moindre écho. De vraies guérisons et aucune séquelle due au médoc. Tout devrait donc être pour le mieux. C'est sans compter avec la complexité et la logique très spéciale d'Homo sapiens. Trouvant ce silence tout aussi louche que l'avait été le battage médiatique de la génération précédente, il s'est braqué tout net comme la génération précédente l'avait fait. Alors tout a recommencé...

Bien sûr, cela ne s'est pas fait en un jour. Le lavage de cerveau, l'encerclement, les restrictions se sont réinstallés, de manière progressive pour tenir tranquilles les moutons allant à l'abattoir (ou la grenouille dans sa casserole, selon ce que vous préférez). Car oui, cette fois il y a bien un abattoir au bout de la route (à lire "Eternity Express" de Jean-Michel Truong) mais tout a été fait pour le masquer aux regards, les mensonges des gouvernants, des médias et des hommes de science, l'évaporation de statistiques fiables, la manipulation et la malhonnêteté intellectuelle (pourquoi changer une recette qui marche si bien ?). Des révoltes se sont élevées çà et là, mais en fin de compte, pas de révolution : le troupeau a entraîné beaucoup des récalcitrants dans son sillage. 

Et finalement est arrivé le jour où, eurêka, la population mondiale s’est retrouvée « sprayée » à soixante-quinze pour cent. Le conclave des dirigeants (pas les politiciens officiels... les autres) a constaté que "tout cela était beau et que cela était bien" et qu'il était temps de passer à l'étape suivante, à savoir relâcher dans la nature (dans l'eau, l'air ou les aliments, allez savoir) une nouvelle petite particule tout à fait inoffensive en temps normal mais qui, en entrant en contact avec le sang des "sprayés", les enverrait ad patres. Aussitôt dit aussitôt fait. Le grand ménage a été lancé sous les acclamations de milliers d'ultra-nantis rêvant de s'offrir non plus une île déserte, mais des continents entiers vidés de leurs populations (relisez si vous l'avez dans votre bibliothèque "La vérité avant-dernière" de Philip K. Dick, oui, je sais, cela date d’il y a longtemps).

Cette nouvelle étape a elle aussi été couronnée de succès. En quelques mois, la terre a vu disparaître des milliards d’êtres humains. La « moisson » a été si rapide et violente que personne n’a eu le temps de réagir, de trouver une parade, de faire payer les coupables. Le conclave a exulté : bientôt la terre allait retrouver sa pureté originelle et tous ses membres seraient là pour en profiter. Dans un premier temps, ils se sont chaudement congratulés du déroulement magistral de leur plan... sauf que...

Sauf que… la production alimentaire a été anéantie faute de bras (RIP les agriculteurs, les éleveurs, les maraîchers, et toutes les autres sortes de producteurs).

Sauf que… les industries se sont retrouvées à l’arrêt faute d'ouvriers, de produits et de moyens de transports (adieu le personnel de navigation pour les bateaux, les avions, les trains, les camions...)

Sauf que…dans tous les pays, les soignants ont succombé, à tous les niveaux hiérarchiques, les jeunes, les expérimentés, les professeurs, tous obligés qu’ils avaient été par leurs hiérarchies de se soumettre au remède salvateur. Et avec eux, ont disparu toutes les expériences, les techniques et connaissances accumulées depuis des générations.

Sauf que… les militaires qui avaient été exemptés de la potion miracle étaient, eux, bien vivants, et prêts à en découdre.

Sauf que… des milliers de satellites en orbite autour de la terre ont commencé à tomber.

Sauf que… plus de quatre cents centrales nucléaires ont continué à tourner alors que les spécialistes n’étaient plus là pour les contrôler. Quand les premières ont explosé, le conclave a commencé à se rendre compte qu’il y aurait un souci…

(j’arrête là cette liste mais rien ne vous empêche de la continuer)

 

Naëlle Markham

 

Une objection que je vois arriver. Bien évidemment, le conclave en question fera tout ce qu'il faut pour que les personnes nécessaires à son confort, sa santé et à sa sécurité soient toujours là. Il va probablement les "vacciner" pour qu'elles survivent. Mais s'il y a bien un proverbe qui s'applique dans ce cas, c'est celui-là : "il diavolo fa la pentola ma non il coperchio" (le diable fabrique la marmite mais pas le couvercle, à savoir qu'il est préférable de ne pas planifier des actions maléfiques (ou même simplement malhonnêtes) car elles risquent de se retourner contre la personne qui les a planifiées et commises.).


Moyenne des avis sur cet article :  3.71/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article    


  • Schrek Séraphin 11 septembre 12:46

    Pourquoi imaginer de nouvelles dystopies alors que celle que nous vivons est pire que celles des romans les plus célèbres en la matière ? Les métaphores ne sont plus nécessaires, elles ne feront pas plus ouvrir les yeux des brebis que les fables de La Fontaine n’ont ouvert les yeux des courtisans.


    • Naëlle Markham Naëlle Markham 11 septembre 12:50

      @Séraphin

      Désespérant, n’est-ce pas ? Pourtant je continue d’essayer...

      Voilà ce que je disais dans un mail envoyé pas plus tard qu’hier : "J’ai adoré écrire un roman de science-fiction, je déteste tout à fait vivre un présent qui ressemble à un mauvais film de science-fiction."


    • Le421... Refuznik !! Le421... Résistant 11 septembre 18:37

      @Séraphin
      Un fou nommé Jules Vernes avait bien pensé, il y a fort longtemps, que l’homme irait sur la Lune.
      Un véritable cinglé en effet...


    • Le421... Refuznik !! Le421... Résistant 12 septembre 11:56

      @Le421... Résistant
      Certains ont des problèmes avec le second degré ?


    • Jeekes Jeekes 11 septembre 12:52

      ’’Une objection que je vois arriver. Bien évidemment, le conclave en question fera tout ce qu’il faut pour que les personnes nécessaires à son confort, sa santé et à sa sécurité soient toujours là.’’

       

      J’allais le dire.

      Et je reste convaincu qu’ils pourraient bien réussir leur coup.

      Quand je constate avec quelle facilité ils ont intoxiqué l’immense majorité de la populace (toutes classes sociales confondues) pour en faire des moutons tremblants de trouille... 

       


      • Le421... Refuznik !! Le421... Résistant 11 septembre 18:38

        @Jeekes
        Il reste quand même quelques loups...  smiley


      • Jeekes Jeekes 11 septembre 19:32

        @Le421... Résistant
         
        Alors je leur souhaite bon appétit !
         
         smiley
         


      • pharmacien 12 septembre 08:19

        @Jeekes
        pourtant en france la vaccination des soignants est obligatoire ! auraient ils oublié une ligne écrite tout petit : pas les soignants ?


      • Le421... Refuznik !! Le421... Résistant 12 septembre 11:59

        @pharmacien
        Sauf erreur de ma part, l’injection d’un produit expérimental (fin de la phase de test chez Pfizer 6/4/2023) sur une personne SANS SON CONSENTEMENT est formellement interdite...
        Mais je peux me tromper bien sûr !!


      • Soizic 1er décembre 17:50

        @JeekesÇa c’était facile, le reste le sera beaucoup moins. J’avais pensé à celà. Ce sont des gens habitués à se faire servir, incapables du moindre geste par eux mêmes du matin au soir. Ils ne peuvent absolument pas évaluer l’incroyable ingenierie nécessaire à leur train de vie. Si nous mourons, eux, sinon leurs descendants se retrouveront à l’âge de pierre, car même si nous ne mourons pas tous, le génie humain ne pourra pas survivre à une telle lobotomisation des esprits !


      • Frederic Stephan 11 septembre 14:39

        Si je crie mon indignation quant à la manipulation et la corruption concernant la gestion de la pandémie, je ne crois pas au complot.

        La première raison pour moi est que je ne vois pas l’intérêt qu’aurait un Nouvel Ordre Mondial d’éradiquer les moutons et de ne garder que les brebis galeuses.

        Oui, la manipulation médiatique est évidente. Oui, nos états ont été corrompus par les lobbys pharmaceutiques. Mais non, l’objectif final n’est pas de réduire la population sur la terre. C’est plutôt de se faire un gros paquet de pognon avec les vaccins et avec tout ce qui suivra sur l’identité numérique si jamais elle voit le jour comme évolution du pass sanitaire.


        • Le421... Refuznik !! Le421... Résistant 11 septembre 18:41

          @Frederic Stephan
          Également plausible...
          La pensée « à court terme » est devenu prédominante.
          Un max de pognon avant que tout se casse la gueule, c’est ce que je pense aussi !!
          Petit problème.
          Il ne faudrait pas que certaines personnes un peu trop « partageuses » arrivent au pouvoir, sinon...


        • Soizic 1er décembre 17:52

          @Frederic Stephan
          Les lobbies pharmaceutiques ne sont que le bras armé du monde souterrain. Il remplace le lobby militaro industriel qui était à l’œvre jusqu’à présent.


        • cevennevive cevennevive 11 septembre 14:59

          Oui, Naëlle, bonjour, tout à fait en accord avec vous !

          Et pour les ultra-nantis :

          Le Laboureur.

          Le laboureur m’a dit en songe : "Fais ton pain

          Je ne te nourris plus : gratte la terre et sème.« 

          Le tisserand m’a dit : »Fais tes habits toi-même.« 

          Et le maçon m’a dit : » Prends la truelle en main."

          - Et seul, abandonné de tout le genre humain

          Dont, je traînai partout l’implacable anathème,

          Quand j’implorai du ciel une pitié suprême,

          Je trouvais des lions debout sur mon chemin.

          J’ouvris les yeux, doutant si l’aube était réelle

          De hardis compagnons sifflaient sur leurs échelles.

          Les métiers bourdonnaient, les champs étaient semés.

          Je connus mon bonheur, et qu’au monde où nous sommes

          Nul ne peut se vanter de se passer des hommes,

          Et depuis ce jour-là, je les ai tous aimés.

          Sully Prudhomme


          • Naëlle Markham Naëlle Markham 11 septembre 15:20

            @cevennevive

            Merci du partage de ce très beau texte, que je ne connaissais pas.

            Les tenants du retour de la Terre à son état originel rêvent beaucoup quand ils imaginent cela dans des délais de durée humaine. Combien de temps pour effacer toute trace du nucléaire sur la planète ?? 100’000 ans ? Plus ?


          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 11 septembre 15:30

            Intéressant à remarquer. La 21ème carte du tarot (2021) est celle qui représente les quatre cavaliers de l’apocalypse. Charlie Hebdo de dire : mais pourquoi dieu n’intervient pas. ? Au contraire, il intervient... Le lien entre le Covid et Babylone ne peut échapper à personne....Vous vouliez éradiquer la différence (théorie du genre), les langues, les cultures (mondialisation, surtout économique, à Babylone c’était les briques, comme ont dit que les belges ont une brique dans le ventre...pour rencontrer les autres, ..non, pour se replier chez soi)...Taratata le Covid est arrivé. Comme Zorro sur sont grand cheval : le cinquième cavalier...le non vacciné...


            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 11 septembre 15:42

              L’effondrement est là et acté.....Ceux qui sont dans le déni, tant pis pour eux. Voilà ce que c’est que de ne pas lire la Bible...Les liens sont tellement évident. L’hubris connaît toujours une fin... Et c’est plutôt rassurant...


              • Montagnais .. FRIDA Montagnais 11 septembre 17:43

                Bien ! Mais ... game over 

                ..

                Vous avez noté comme la nature est malade ? arbres secs, décharnés, morts .. comme sur votre image, mais partout autour de nous.

                ..

                Peu nombreux les conscients ! sauf quelques complotisses .. qui peuvent rien.

                ..

                Enfin ! Dieu pourvoira 

                ..

                NB ; si vous tentez de pointer des responsabilités, on vous rigole au nez, vous le théoricien de la terre plate


                • HELIOS HELIOS 12 septembre 01:36

                  @Montagnais

                  Cela a toujours été de tout temps : les arbres meurent aussi !

                  Sauf que lorsque l’industrie n’avait pas encore envahi les campagnes, des hommes entretenaient l’environnement, coupant, taillant et aménageant pour notre plus grand bien cette nature qui nous entoure.


                • Naëlle Markham Naëlle Markham 11 septembre 17:48

                  Pour ce qui est de la photo qui illustre mon texte, n’allez pas tirer de conclusions hâtives.... Je l’ai prise en 2012 au beau milieu de la Vallée de la Mort qui mérite vraiment son nom.


                  • rhea 1481971 11 septembre 18:01

                    Sauf... ; que plus de quatre cents centrales nucléaires ont continué à diverger

                    alors que les spécialistes n’étaient plus là pour les contrôler.C’est « résilience »

                    un roman d’anticipation de Yannick Monget


                    • Naëlle Markham Naëlle Markham 11 septembre 18:22

                      @rhea 1481971

                      Merci de l’info, je viens de lire un extrait sur amazon. On dirait même qu’il s’agit du cumul d’un virus+d’une catastrophe nucléaire. Si j’avais connu ce roman, j’aurais peut-être mis la référence, comme pour les deux autres romans cités. En même temps, la science-fiction et le cinéma foisonnent d’histoires conduisant à la fin du monde. L’une ou l’autre de ces histoires se réalisera forcément un jour si nos apprentis-sorciers continuent à s’enfoncer la tête dans le sable. 


                    • rhea 1481971 11 septembre 19:02

                      @Naëlle Markham
                      C’est un virus qui provoque une catastrophe nucléaire, ça risque de nous 
                      tomber dessus.....


                    • I.A. 12 septembre 17:53

                      Que les puissants veuillent supprimer les 3/4 de la population mondiale, ça reste une hypothèse folle, bien sûr.

                      Bon, il reste néanmoins une question simple à se poser : 

                      "Si les puissants étaient fous, leurs peurs ne seraient-elles pas à considérer avec attention... ?

                      Les fous ont tendance à attaquer ceux qui leur font peur.




                      • Montagnais .. FRIDA Montagnais 12 septembre 22:40

                         Que se passe-t-il demain ? .. si, comme c’est leur fantasme quotidien, 6 milliards de chinois, d’indiens, d’africains .. vivent comme des américains ?

                        ..

                        Sacrilège question. Lire « L’avenir des simples » de Jean Rouaud.

                        ..

                        Mais, nous sommes d’accord : un article d’Agoravox  ni un commentaire ne peut rien changer. Les « puissants » et les riches ont dévasté la terre

                        ..

                        Heureusement, le devenir de la « technologie » .. c’est la déchetterie.

                        ..

                        Quant à votre « vallée de la mort », l’auteure, elle préfigure admirablement bien ..

                        ..

                        Que faire ? comme demandait Tonton il y a un siècle


                        • HELIOS HELIOS 13 septembre 00:43

                          ... et si on regardait l’avenir ?

                          (1) ... on fait rien : le tier monde (ie Afrique, Asie musulmane) se déverse d’abord en Europe il n’y a pas de frontière ni physique ni administrative  et au final c’est l’écroulement en quelques décennies de la « civilisation » occidentale avec éclatement de certains pays... Tous les pays y passeront plus ou moins tôt mais la France en bonne position géographique sera parmi les premiers...

                          Les états unis aussi, avec quelques nuances mais ce sera pareil, avec probablement une partition qui pourrait faire perdurer les zones les moins « envahies »

                          L’Amérique du Sud que nous pansons moins sensible y passera aussi, il y a déjà au nord du sous continent des pays fragiles et mêmes dans les pays du sud que nous pensons solides ont déjà des « colonies » arabo-musulmanes où les lois ont laissé la place a la sharia (nord du Chili et nord de l’Argentine)

                          Je pense que c’est le scénario le plus probable...

                           (2) on tente quelque chose, on se décide a se défendre, on se met a gérer des frontières effectives pour limiter les entrées en provenance du tier monde, mais pas seulement. le verrouillage s’effectue également entre tous le pays et cela va créer des points ’chauds« partout où se trouvent des »ponts« entre les continents. Même par la force leur défense (de ces »ponts« ) sera difficile.

                          Nous assisterons a un redécoupage des pays, puisque l’occident ne pourra pas se priver des ressources naturelles occupées par ceux qui n’en font pas partie. il n’est pas exclu que l’Europe perde des bouts en Espagne/Portugal par exemple ou du coté de l’est... ce qui est certains c’est que les confettis atlantiques et pacifiques seront difficiles également à protéger sauf s’ils servent de refuge aux plus puissants qui s’y retrancheront.

                          A terme l’écart avec le tier monde se creusera et les différentes pressions augmenteront laissant présager des conflits sanglants stabilisateurs des forces entre les deux mondes.

                          Si nous ne sommes pas capables de nous défendre, bien au delà de notre gestion humanitaire, nous perdrons irrémédiablement.

                          Il faut bien comprendre que cette option possiblement la seconde n’est qu’une »nuance« de la première mais je ne crois pas que nous soyons capable de la mener... cela prendra plus de temps, c’est tout.

                           (3)  enfin l’option la plus occidentale, celle qui devrait correspondre à ce qu’est l’homme blanc européen pourrait survenir.

                          Il s’agit d’une fuite en avant, formidablement technologique qui est l’alternative technique à la précédente (2), mais où les frontières et la démographie nous ont permis de faire un (ou plusieurs) bonds technologiques qui nous mettraient a l’abri d’une porosité »humaine" entre le tier monde et sa pression et les espaces européens et américains.

                          Evidemment, cela veut dire que les frontières physiques, économiques ont fonctionné laissant se dégrader les espaces continentaux remplis de ceux qui n’ont pu en profiter avec un fossé qui ne pourra que se creuser.

                          L’humanité de trouvera divisée en deux parties, des peuples réduits occupant des espaces aménagés, des outils de production extraordinairement efficaces et des conditions sociales, apaisées (corsetées) certes, et plus resserrées ... et les peuples du tiers monde, bloqués eux d’une part par leur démographie mais par une organisation prédatrice ne permettant pas émergence de sociétés efficaces. Notons au passage que si une région arrivait a combler une partie de son retards, les élites fuiraient et seraient accueillies dans le monde occidental a l’instar de ce qui se passe actuellement

                          hélas, je ne pense pas que cela se passera ainsi, nous n’avons jamais vu une civilisation arrivant a un niveau d’abstraction suffisant, de développement intellectuel, artistique et humain fortement social gagner une bataille sur des civilisations nettement plus frustres où c’est la force , la violence qui en guide le comportement.... dommage !!!

                          Note : La Russie me parait à cheval et surement candidate a une grande scission entre l’est et l’ouest de ce (trop) grand pays.

                          La Chine, appartenant a un modèle un peu différent ne se disloquera pas (sauf a perdre quelques bricoles) mais profitera des bouleversements pour étendre une influence pour l’instant sans violence, mais qui ne durera surement pas. Elle adhérera fort probablement au groupe le plus développé même si la porosité humaine ne se fera surement pas.

                          Je ne parle pas non plus de l’Australie qui restera une zone privilegiées, sauf si la chine décide de l’annexer.

                          Par ailleurs, toutes les variantes intermédiaires et/ou sectorielles sont possibles... impossible de les identifier sans boule de cristal.


                          Et tout cela sur un fond d’événements biologiques, physiques naturels imprévisibles (surement pas le réchauffement ou le CO2, par contre) que seule la 3eme option ci-dessus sera en mesure d’absorber sans conséquence.

                          Il est l’heure du dodo, bonne nuit et merci de m’avoir lu jusque là, chacun son délire !


                          • zygzornifle zygzornifle 13 septembre 08:25

                            Entre la Covid et son vaccin c’est la roulette Russe mais avec 2 balles dans le barillet .....


                            • Naëlle Markham Naëlle Markham 13 septembre 12:08

                              @zygzornifle

                              Exactement. Vu certains effets de la 2ème phase du Covid (spike caillots) et ceux du vaccins qui sont les mêmes (et le vaccin, pour pas un rond, a plein d’autres effets secondaires en plus en réserve), les deux sont tout aussi risqués dans mon cas, mais être infectée me laissera, peut-être, une chance (à mon âge, c’est de l’ordre de 98 ou 99 % de m’en sortir sans rien de méchant en 15 jours), alors que le vaccin, lui, ne m’en laissera aucune... et à perpète...


                            • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 13 septembre 12:25

                              @Naëlle Markham
                               
                               ’’certains effets de la 2ème phase du Covid (spike — caillots) et ceux du vaccins qui sont les mêmes ’’
                               
                              C’est pour ça qu’on peut à juste titre parler d’injections de covid.


                            • https://www.pure-sante.info/interdiction-lavande/

                              Bientôt la fin des champs de lavande ?

                              En clair, si les distillateurs ne peuvent pas prouver l’innocuité de ces molécules, ils pourraient se voir interdire de commercialiser leurs huiles essentielles : « Chaque fois qu’il y a une molécule qui sera potentiellement dans le collimateur de Bruxelles, automatiquement, la plante sera balayée[3]. »

                              Dans un communiqué, le PPAM craint que « par principe de précaution, des huiles essentielles soient considérées comme cancérigènes, perturbateurs endocriniens, non biodégradables, non-essentielles ou tout simplement jugées trop dangereuses et donc restreintes, voire interdites[4]. »

                              Et c’est sans compter les coûts administratifs que cela engendrerait chez ces petites entreprises pour respecter ces nouvelles normes. Ces coûts risquent de mettre en péril la production locale et, paradoxalement, de favoriser l’utilisation de molécules de synthèse plus simples à normaliser.

                              C’est justement la crainte des petits artisans, comme Franck Peiffer, fondateur de la savonnerie artisanale de Montélier : « Cela coûterait moins cher, ce serait beaucoup plus simple, mais ce serait une horreur totale par rapport à notre éthiqueSous prétexte d’avancer dans le bon sens, avec ce « Pacte vert », en fait… on marche à reculons[5]. »

                              Voilà comment une initiative censée protéger la nature et l’environnement pourrait finalement servir les intérêts de l’agro-alimentaire.

                              C’est tout un petit monde qui pourrait s’effondrer

                              La France est le premier producteur mondial de lavandin et le deuxième de lavande[6].

                              Cela représente 25 000 hectares de cultures, principalement situées en Provence, en Ardèche et dans la Drôme.

                              On y compte plus de 2 000 producteurs et 120 distilleries qui emploient près de 9 000 personnes.

                              Toute la filière pourrait être impactée par cette nouvelle réglementation : producteurs, distillateurs, mais aussi savonniers, parfumeries, herboristes, aromathérapeutes, apiculteurs. Et même le fameux nougat de Montélimar est menacé… puisque son cahier des charges exige un minimum de 7% de miel de lavande[7] !

                              Comme de nombreux autres, Thierry Bizouard, distillateur dans le Diois, s’inquiète de l’avenir de son métier : « Cela va détruire des pans entiers de l’économie, de l’agriculture. Nous, en montagne, si on nous enlève la lavande, mais qu’est-ce qu’on va faire ? S’occuper des touristes ? Mais ils ne viendront plus parce qu’ils sont friands de la lavande. Alors, que faire[8] ? »

                              Nouvelle attaque en règle contre la santé naturelle

                              Cette réglementation ressemble, ni plus ni moins, à une nouvelle attaque en règle contre la santé naturelle.

                              Après avoir déremboursé l’homéopathie, ils s’en prennent désormais aux huiles essentielles.

                              Pourtant, les huiles essentielles sont connues et employées depuis des siècles. Bien utilisées, elles ne présentent pas de risques pour la santé.

                              C’est particulièrement le cas de l’huile essentielle de lavande vraie, qui est un produit extrêmement sûr pour la santé. Elle ne présente aucune contre-indication et elle est même autorisée chez les enfants de plus de 6 mois et chez la femme enceinte[9].

                              Nous ne pouvons pas laisser nos autorités s’en prendre aux huiles essentielles.

                              Mon ami Augustin de Livois, qui dirige l’Institut pour la protection de la santé naturelle (IPSN), est très engagé pour la défense des plantes médicinales.

                              Quand il a découvert cette nouvelle réglementation, il a décidé de lancer une grande pétition pour empêcher la disparition de la lavande et des huiles essentielles.

                              Je soutiens son initiative. J’ai signé cette pétition, et je la fais circuler autour de moi.

                              Je vous invite à faire de même. Cliquez ici pour signer la pétition d’Augustin et pour la partager à vos contacts.

                              Nous devons soutenir les petits producteurs et artisans qui vivent de la lavande et des plantes aromatiques.

                              Nous devons faire entendre nos voix avant que l’Assemblée européenne ne publie son projet de loi définitif.

                              Amicalement,

                              Florent Cavaler


                              • Naëlle Markham Naëlle Markham 13 septembre 12:10

                                @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot

                                Sorry, mais quel lien avec mon texte ?


                              • @Naëlle Markham

                                Le but recherché,
                                interpeller,
                                interpeller,
                                faire réagir ,
                                faire réagir !!! 
                                Sur un sujet gravissime lié à la liberté et à la vie !


                              • eddofr eddofr 13 septembre 11:10

                                Mais non, le graphène magnétique dans les vaccins c’est juste pour pouvoir s’accrocher des magnets avec un QR code imprimé dessus sur les épaules !


                                • TSS (...tologue) 14 septembre 09:34

                                  Il faut regarder THX 1138 de georges Lucas... !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité