• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > À quelque chose malheur est bon

À quelque chose malheur est bon

Grâce aux musulmans de France, les religions historiques, mais surtout l'Église catholique par l'ampleur du nombre de ses adeptes, tire des bénéfices importants. Beaucoup de Français sont de faux laïques, et pour certains, ils sont de faux athées. Ils le sont tant que l'on ne critique pas leurs confessions qu'elles soient culturelles ou réelles. Quand on leur expose le détail des infractions à la loi 1905 en faveur principalement de l'Église catholique, ces laïques partisans et ces athées qui n'ont pas coupé le cordon ombilical avec leur origine culturelle catholique se mettent en rang comme un seul homme pour défendre, je cite dans le désordre, le patrimoine, l'histoire, la culture… Française. Comme si en dénonçant des infractions à la loi on mettait en cause l'histoire de la France, sa culture ou son patrimoine.

Depuis quelque temps, on entend et on lit à longueur de journée, d'un côté islamisme et terrorisme et de l'autre islamophobie. À ce qui parait, deux clans antagonistes qui s'affrontent en brandissant chacun à sa manière la laïcité.

Historiquement, l'objectif recherché par la laïcité française n'était de loin pas le vivre ensemble, n'était de loin pas la paix civile entre catholiques et protestants, celle-ci était en grande partie obtenue par l'édit de Nantes. L'objectif clairement annoncé par l'intitulé de la loi 1905 était la séparation de l'État et de l'Église.

Par la précision de l'intitulé, le législateur a voulu définir exactement le périmètre de la question. Le problème consistait à libérer les institutions de la République et des appareils de l'État de la mainmise du christianisme et plus particulièrement du catholicisme. C'est pour cette raison que le mot Église (organisation chrétienne) était le seul mot approprié. Il en ressort clairement qu'à cette époque, les catholiques étaient la cause du problème.

Aujourd'hui, qu'on le veuille ou pas, L'islam est bien la cause d'une nouvelle problématique. Personnellement, je dis à quelque chose malheur est bon. En politique, et plus particulièrement en France, il n'y a jamais eu de solutions préventives. Le législateur français court toujours derrière les évènements. Souvenez-vous de 68 et du slogan faites l'amour mais pas la guerre qui a débouché sur une liberté sexuelle pour les hommes et une émancipation sexuelle des femmes. Beaucoup de femmes ont payé cher cette liberté. Pour certaines, elles ont enduré des traumatismes physiques et des troubles psychologiques insupportables parce que l'Église leur refusait le droit d'avorter. Le législateur français n'a pas vu venir à temps les conséquences de la liberté sexuelle. Comme à son habitude, il s'est contenté de réagir après coup par la loi Veil. Depuis quelques années, tout le monde voit et observe les dérives de l'Islam, mais, comme à son habitude, le législateur n'agit pas. Il préfère réagir sous la contrainte.

 

À quand le nouveau Ferdinand Buisson, Léon Gambetta, Georges Clemenceau ou Jules Ferry ?

Que faut-il à nos politiques pour qu'ils se mettent au travail. Faut-il attendre que la France soit à feu et à sang ? Les attentats ont fait coulé déjà le sang, reste le feu d'une guerre civile ? À quand les nouveaux Ferdinand Buisson, Léon Gambetta, Georges Clemenceau ou Jules Ferry pour que, plus qu'un siècle après, l'œuvre initiée par Aristide Briand puisse être terminée ? Dans son discours devant le parlement Aristide Briand disait :''Nous étions désireux de faire accepter la séparation par les nombreux catholiques de ce pays…il était impossible d’envisager une séparation qu’ils ne puissent accepter.'' Le poids politique de l'Église catholique était tellement fort que les partisans de la laïcité et le gouvernement n'avaient pas pu résister à la pression et aux revendications des catholiques. A ce sujet, Aristide Briand disait : ''je n’ai pas reculé devant les concessions nécessaires'' Comprenez qu'il les a toutes avalées ou acceptées, tout dépend dans quel camp vous vous situez. Par conséquent, la loi 1905 n'interdit rien à l'Église, elle la rend un peu moins visible ni plus ni moins.

 

L'Église catholique a fait un hold-up sur la laïcité

  • La loi n'interdit pas aux cultes de se constituer en partis politiques et même de présenter des candidats pour toutes les élections y compris l'élection présidentielle.
  • En infraction flagrante de l'article 2 qui stipule ''La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte'' l'État à travers les collectivités locales et les communes met à disposition de l'Église catholique près de 95 000 édifices gratuitement1.
  • En infraction du même article, l'État entretient au frais du contribuable environ 95 000 édifices religieux catholiques. La défense la plus souvent évoquée par les catholiques, les faux laïques et les athées de circonstance consiste à nous dire que c'est du patrimoine national. Il faut bien l'entretenir pour les générations futures. Ils nous disent cela, en nous prenant pour des demeurés. Mais personne ne conteste que la majorité de ces établissements font partie du patrimoine national. Ces mêmes détracteurs, que pensent-ils des châteaux de France ? Il suffit pourtant de voir comment les châteaux de la Loire sont valorisés et exploités ! Pourquoi ne pas procéder de la même manière ? Pourquoi ces édifices religieux doivent ponctionner éternellement les budgets des communes ou de l'État sans rien rapporter en faisant fi de la loi2 ?
  • Toujours en infraction avec le même article et depuis 1959, soit plus d'un demi-siècle après l'entrée en vigueur de la loi de 1905, Monsieur Derbré, catholique notoire, en donnant un coup de canif à la laïcité, a autorisé le financement des établissements privés dont environ 10 000 sont catholiques. Rendez-vous compte de l'absurdité du système ? Après les actions et les engagements de Condorcet, de Gambetta, de Georges Clemenceau, de Jules Ferry, de Ferdinand Buisson, de Jean Jaurès et de beaucoup d'autres pour libérer l'enseignement des jougs des catholiques et abolir tout enseignement confessionnel, Michel Debré remet les clés de notre école aux catholiques ! Ce cadeau avoisine les vingt milliards d'Euros par an.
  • Encore et toujours en infraction de l'article 2, les cultes sont exempts de tout impôt.
  • Et cerise sur le gâteau, pour une République qui ne reconnaît pas les cultes, le maintien du concordat sur son territoire alors qu'un des objectifs premiers c'était de le dénoncer. Ci-après un extrait du même discours d' Aristide Briand en parlant de la loi ''Nous l’avons faite de telle sorte que l’Église ne puisse invoquer aucun prétexte pour s’insurger contre le nouvel état de choses qui va se substituer au régime concordataire.''
  • à cause du maintien du concordat, l'Église catholique suivie plus tard par l'Église protestante ont pu maintenir deux facultés de théologie financées par l'État. Autrement dit, les curés sont formés au frais du contribuable.

Avec les concessions et les arrangements financiers, sociétaux et politiques, l'Église catholique a fait un hold-up sur la laïcité et a ramassé le gros lot. Elle en ressort gagnante. L'État n'a pas le droit de s'ingérer dans les affaires internes de l'Église, mais l'Église, à travers des associations cultuelles, des partis politiques, des lobbys, du droit individuel du citoyen et de la voix du Pape, dispose d'un arsenal complet d'intervention tout terrain.

 

Les faux laïques

Grâce aux musulmans de France, les religions historiques, mais surtout l'Église catholique par l'ampleur du nombre de ses adeptes, tire des bénéfices importants. Beaucoup de Français sont de faux laïques, et pour certains, ils sont de faux athées. Ils le sont tant que l'on ne critique pas leurs confessions qu'elles soient culturelles ou réelles. Quand on leur expose le détail des infractions à la loi 1905 en faveur principalement de l'Église catholique, ces laïques partisans et ces athées qui n'ont pas coupé le cordon ombilical avec leur origine culturelle catholique se mettent en rang comme un seul homme pour défendre, je cite dans le désordre, le patrimoine, l'histoire, la culture… Française. Comme si en dénonçant des infractions à la loi on mettait en cause l'histoire de la France, sa culture ou son patrimoine.

Les trois monothéistes ont compris la portée des réseaux sociaux et leur efficacité dans la communication. Elles ont investi les médias et les réseaux sociaux en créant des structures sous de vraies et de fausses appellations : Riposte-laïque, Débat sur l'Islam, chantage à l'islamophobie, Esprit Laïque, Place de la laïcité, les athées sur Facebook, Laïcité et féminisme… La réalité est tout autre. Ces gens se cachent derrière des bannières laïques alléchantes pour taper sur les autres. La mode aujourd'hui est à 99% pour taper sur l'Islam et les musulmans. D'une certaine manière, ils l'ont cherché, mais qu'une unanimité soit formée contre l'islam est plus que suspecte. Encore une fois, les juifs et les catholiques ne sont pas fondamentalement contre les musulmans, absolument pas, ils sont même des alliés sur certaines thématiques. Mais, le comportement revendicatif des musulmans pour une équité de traitement risque d'éveiller des consciences citoyennes qui remettraient en cause les privilèges légaux et illégaux accordés à ces deux cultes. Ils préfèrent que la situation actuelle perdure éternellement. Mais les musulmans ne se tairont pas tant qu'ils n'auront pas obtenu les mêmes privilèges.

Il y a 112 ans, le clan des accommodeurs (Jean Jaurès, Francis de Pressensé et surtout Aristide Briand) l'a emporté. Aujourd'hui, plus d'un siècle plus tard, on constate que les accommodations et les concessions faites aux catholiques, n'ont plus leur raison d'être et vont nous mener à des affrontements entre communautés qui nous rappelleraient un pan entier de notre histoire obscure. Dans une République démocratique et laïque, l'État doit se tenir à égale distance des Églises et des cultes. Il doit observer une stricte neutralité. Pour cela, une réforme de la loi est nécessaire et urgente. Cette réforme, pour qu'elle soit conforme aux objectifs garantissant une paix sociale durable et cadenassant définitivement toute tentative d'intrusion des cultes dans la vie politique et civile de la République et des citoyens, doit inclure nécessairement les points suivants :

  • Liquider les passifs avec les Églises et les cultes.
  • Interdire à toutes les organisations religieuses et cultuelles tout droit civique et politique.
  • Redéfinir la sphère privée pour la restreindre au niveau de l'individu. Cela aura pour conséquence de protéger les enfants, les femmes, et toutes les personnes dépendantes contre l'endoctrinement et la soumission.
  • L'exercice du culte ne sera plus garanti que dans la sphère privée.
  • La liberté de conscience sera garantie par l'État pour tous les citoyens en âge et en situation de discernement, elle sera couplée au droit de vote.
  • Pour protéger les enfants et pour ne pas heurter les non-croyants, interdire tout prosélytisme religieux sans distinction de sphère privée ou publique. Le prosélytisme étant un outil de propagande et d'endoctrinnement dont il faut protéger les enfants, les femmes et les personnes dépendantes.
  • Toute activité non-religieuse, tel que l'encadrement, la formation, l'enseignement, l'aide sociale… seront interdites à toute organisation ou association cultuelle et à toutes les Églises.
  • Égalité de traitement devant les impôts : Les organisations et associations cultuelles seront soumises aux impôts comme toutes les autres.

 

1. https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_%C3%A9difices_religieux_de_France

2. http://lesactualitesdudroit.20minutes-blogs.fr/archive/2011/01/20/la-laicite-coute-cher-aux-budgets-publics.htmlhttps://www.senat.fr/fileadmin/Fichiers/Images/delegation/decentralisation/Colter_docs/4_pages_definitif.pdf


Moyenne des avis sur cet article :  1.46/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

50 réactions à cet article    


  • bob14 bob14 29 juillet 08:58

    La France est d’abord chrétienne avant d’être laic en 1905 par la volonté de quelques uns face à des millions...Juste un constat !


    • La mouche du coche La mouche du coche 29 juillet 21:04

      Article rageux d’un athée frustré qui s’ennuie en Suisse. Sa vie est vide alors il la comble en tapant sur les religieux qui eux ne s’interessent pas à lui parce qu’il ne sert à rien. smiley


    • Le421 Le421 31 juillet 08:25

      @bob14
      La France est d’abord chrétienne avant d’être laic en 1905 par la volonté de quelques uns face à des millions...Juste un constat !

      Ca a quand même du salement merder à l’église pour qu’un siècle plus tard, il n’y ait plus qu’un quart de croyants, toutes religions confondues !!
      Avec les dizaines de millions d’immigrés musulmans qui ont déferlé sur les plages de Méditerranée !!

      Ouais.
      Ca a du salement merder quelque part...


    • houakel houakel 31 juillet 11:20

      @La mouche du coche


      Au lieu de parler de la personne de l’auteur, ce qui n’a aucun intérêt. Votre intervention dénote plus d’absence d’arguments à opposer qu’autre chose. Les insultes gratuites font partie intégrante de l’éducation et je dirai même de la morale religieuse. Elles n’aiment pas l’esprit et la liberté.

    • La mouche du coche La mouche du coche 31 juillet 19:19

      @houakel
      .

      J’insiste. Au lieu de suivre vos idées si banales qui vous donnent l’impression d’être libre alors qu’on les lit partout, essayez de vous demander POURQUOI vous avez écris cet article. Et vous verrez que j’ai raison.

    • Jonas 29 juillet 10:10

      « Liquider les passifs avec les Églises et les cultes. »


      Toutes les institutions de la société occidentale telles que les grandes écoles, universités, hôpitaux, hospices, châteaux, Églises, cathédrales, ont été construits sous le règne de rois très chrétiens : Clovis, Charlemagne, Philippe Auguste, Saint Louis, Philippe le Bel, Charles VII, Louis XI, Louis XIII, Louis XIV, Louis XV, Louis XVI pendant plus de 1500 ans. À la fin du XVIIIème siècle, la république franc-maçonne n’a fait que piller et dilapider cet immense héritage bâti méticuleusement pendant des siècles par les catholiques.

      La civilisation occidentale repose sur les valeurs chrétiennes. On ne peut balayer d’un revers de main, 2000 ans d’Histoire civilisationnelle !
      Ces valeurs reposent sur la Bible ; qui a profondément modelé l’Histoire de l’Humanité. Sa vision de l’Homme, individu unique, aimé de Dieu et responsable de ses choix, est à l’origine de nombreux progrès comme le respect de la vie humaine, le mariage (un homme/une femme dans l’union fusionnelle), abolition de l’esclavage.
      D’hier à aujourd’hui, la Bible a inspiré de nombreuses personnalités : Saint-Augustin, Fra Angelico, Hildegarde Von Bingen, Saint-Louis, Thomas d’Aquin, Léonard de Vinci, Raphaël, Michel-Ange, Blaise Pascal, Copernic, Képler, Newton, Jean-Sébastien Bach, Richelieu, Mozart, Vivaldi, Schubert, Verdi, Haendel, Le Caravage, Rubens, Jean-Jacques Rousseau, Victor Hugo, Chateaubriand, Dostoïevski, Marc Chagall, Thérèse de Lisieux, Martin Luther King, Maria Callas, Pavarotti, Mère Thérésa, l’Abbé Pierre, Umberto Eco, Max Gallo, Eric-Emmanuel Schmitt, Paulo Coelho, ...
      Depuis 2000 ans, la Bible imprègne tous les domaines de notre Culture. Encore aujourd’hui, ce best-seller est diffusé chaque année à des dizaines de millions d’exemplaires, en 2400 langues.
      Il n’existe pas en France un village sans son Église. La beauté et la richesse Culturelle, architecturale de ce patrimoine Historique (Notre Dame de Paris, Cathédrale de Reims, Cathédrale de Rouen, etc...) attirent des millions de touristes chaque année en France.

      Aucun livre n’aborde de façon aussi approfondie et aussi pratique les grandes questions de l’existence : d’où venons-nous, quel sens à la vie, qu’y aura-t-il après ?


      • JBL1960 JBL1960 29 juillet 18:03

        @Jonas D’hier à aujourd’hui, la Bible a inspiré de nombreuses personnalités
        Ben c’est bien là le problème, et tout ce que vous dites ensuite aussi. Parce que votre livre de la Genèse contient autant d’appels au meurtre que le Coran même si ça vous fait pas plaisir.
        Croyez en ce que vous voulez, mais justement n’en faites pas une loi d’airain, un dogme absolu, une doctrine (chrétienne de la découverte) même.
        Si vous voulez croire en la Pierre Taguée ; Libre à vous.
        Mais il y a une possibilité de rompre avec ce cycle mortifère de la croyance, c’est un changement de paradigme, sans dieu ou demi-dieu ; Ni maitre pour nous soumettre et arrêter de se faire mettre au N.O.M. des barbus de tout poil comme des hommes en jupe (les papes) ! Et sur la terre (volée le plus souvent) comme au ciel.
        Il y a effectivement 44500 églises en France pour 36500 communes, ce n’est pas parce que depuis près de 2600 ans on fait des conneries qu’il faut continuer, si ?


      • Kevin Audren Kevin Audren 29 juillet 22:54

        @JBL1960
        « votre livre de la Genèse contient autant d’appels au meurtre que le Coran ». Premièrement vous dites des paroles en l’air, citez-le passage et après on en discute parce qu’on ne sait même pas de quoi vous parlez. Mais vous avez raison de dire que l’Ancien Testament soulève des pratiques que l’on considère aujourd’hui comme barbare comme l’esclavage, le misogynie, voire la haine de l’autre ( Dieu disait au peuple juif de tuer hommes, femmes et enfants impies qui résidaient sur la terre promise dans le Deutéronome/ « œil pour œil dent pour dent » expression qui provient de l’Ancien Testament). Le problème c’est que vous faites preuve de malhonnêteté intellectuelle en ne parlant QUE de la Genèse alors qu’au contraire, il faudrait parler du Nouveau Testament qui marque l’aboutissement de la volonté de Dieu. Vous ne pouvez juger une religion en ne parlant que de son premier livre ce serait trop réducteur et d’ailleurs, ridicule...


      • Jonas 29 juillet 23:00

        @JBL1960 « Croyez en ce que vous voulez, mais justement n’en faites pas une loi d’airain, un dogme absolu’


        La civilisation occidentale est née de l’église catholique, que cela vous plaise ou non, c’est un fait.

        La religion (religio relier), est le ciment d’une civilisation, qui permet à une communauté de subsister et de se perpétuer à travers les siècles, par un ensemble de croyances, une identité propre.
        Quand un pays tue ses enfants en masse (220 000 avortements en France chaque année !!) en refusant le « miracle qui sauve le monde » par lequel Hannah Arendt désignait la naissance, il finit soit par s’éteindre, soit par être submergé.

        L’extinction de la population française est programmée à grande échelle par l’ONU et l’UE pour être remplacée par une population extra-européenne (berbères, arabes, asiatiques, africains sub-sahariens), une »migration de remplacement" :

        L’individualisme, l’égoïsme rend aveugle ceux qui ont délaissé la communauté et abandonné Dieu au nom du bien-être personnel, ni Dieu, ni maître, où règne la puissance sans limite de l’homme, ce qui à long terme, amènera en quelques décennies la déréliction de la communauté tout entière et son extinction, laissant place à une tiers-mondisation du pays.


      • Jonas 30 juillet 01:25

        @JBL1960 « Parce que votre livre de la Genèse contient autant d’appels au meurtre que le Coran même si ça vous fait pas plaisir. »


        La Bible n’est pas un livre de Bisounours, il reflète la réalité du Monde.

        L’Ancien Testament est violent, les histoires liées au peuple hébreu témoignent de la violence intrinsèque de l’homme car il est atteint du péché originel :
        violences, meurtres, viols, inceste, mensonges, infanticide. Dieu sans cesse met à l’épreuve son peuple qui enfreint ses lois.

        Aujourd’hui, tous les jours, des centaines d’enfants sont violés ou massacrés sur la planète.

        Face à cette barbarie innommable, Jésus, annoncé par tous les Prophètes de l’Ancien Testament se révèle dans le Nouveau Testament,
        sur Terre, il est « l’Agneau de Dieu » qui ôte les péchés du Monde (Jean 1:29).
        Son but est de ramener les brebis égarées sur le droit chemin, par l’amour, la joie, le respect, la vérité, en les sortant du vice, du mal, de la cupidité, et donc de l’Enfer.
        Par la Passion du Christ, sa souffrance sur la Croix, Jésus est immolé, sacrifié par les hommes violents et cupides, pour racheter les péchés du monde.
        Dieu dans sa Miséricorde lui accorde la Résurrection, et donc permet à l’Humanité de se sauver, (Jésus en hébreu veut dire « sauveur », « libérateur ») si elle suit la voie du Christ, qui exige le réveil intérieur à son exhortation silencieuse, présente en nous, afin de nous arracher aux simples habitudes, nous conduisant sur le chemin de la vérité, « Avoir faim et soif de justice », tel est le chemin qui s’offre à chacun de nous, un chemin qui prend fin auprès de Jésus Christ.

        La Bible et le Coran sont antihèse l’un de l’autre.
        La Bible dans l’Ancien Testament, montre ce que l’homme peut faire de plus horrible sur Terre, et Dieu envoie Jésus pour montrer ce que l’homme doit faire pour éviter de répéter ses erreurs, par l’humilité, le pardon, l’entraide et l’amour, mais aussi la fermeté face à l’injustice.
        « Je suis le chemin, la vérité et la vie, nul ne vient au Père que par moi »
        Jean 14:6

        Le Coran est exactement l’inverse.
        Le Prophète Mohamed arrive à Médine avec ses disciples où ils sont peu nombreux, trop faibles, il prêche par défaut la tolérance.
        Puis, une fois son groupe armé constitué et se sachant plus fort (Hégire, vrai début de l’Islam en 622), il lance des razzia meurtrières pour amasser son butin avec pillages, viols, assassinats, réduction de tribus en esclavage, décapitant même une tribu juive entière de 600 personnes.

        Le Prophète Mohamed, guide de tous les musulmans, a mené plus d’une vingtaine de batailles sous son commandement direct, alors que Jésus dans la Bible, guide de tous les Chrétiens, n’a volé ni tué personne. Chacun reste libre de suivre sa parole d’humilité, d’entraide et de charité.


        « Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée ; et on n’allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau, mais on la met sur le chandelier, et elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison. »
        La Bible - Matthieu 5:14-15


      • houakel houakel 31 juillet 11:31

        @Jonas

        Beaucoup de désinformation et de propagande. Cela dure depuis 2000 ans, on en a assez. D’autre part, il vous suffit de savoir lire pour ne pas perdre son temps à chercher dans ses archives de propagande qu’elle réponse serait la plus proche.

        J’ai bien écrit ’’Liquider le PASSIF’’ si le mot passif ne vous évoque rein c’est que vous n’êtes plus libre, mais bien au contraire, vous êtes l’esclave type catholique qui ne se voit pas vivre sans son maître. 
        je n’ai pas écrit qu’il fallait tout liquider. Je suis lucide, ce qui n’est apparemment pas votre cas, On ne liquide que le PASSIF.

      • houakel houakel 31 juillet 12:46

        @Jonas

        ’’La civilisation occidentale est née de l’église’’.

        Faux, la civilisation occidentale est en partie constituée pendant le règne de l’église. Mais elle commencé plus tôt avec la Grèce antique et l’empire Romain. Imaginez s’il n’y avait pas eu l’église castratrice, où serions-nous aujourd’hui ? Je pense que l’église n’a pas contribué aux avancées scientifiques, elle les a même combattues. Encore une fois, dire que la civilisation occidentale est née de l’église, est du pure sophisme.

      • rolgrenier 1er septembre 06:11

        @JBL1960
        J’ai fait partie de ceux qui ont « bouffé du curé » à une époque, depuis l’Eglise s’est mise à sa place, bien que je trouve qu’on entende trop le pape en ce moment .
        Le danger de l’islam est bien réel en France et il n’est malheureusement pas que terroriste ..
        J’étais instit remplaçant pendant 25 ans , on m’envoyait dans ces classes à problème où l’on tombe sur de ces gamins que c’en est pas croyable.. J’ai entendu « C’est pas toi qui commande, c’est Allah ! » Le pire ça a été « Encore un texte qui pue ! » signé Ahmed au fond de la classe .
        J’ai compris que l’on bourre le mou avec Allah à ces pauvres gamins, je n’ai jamais vu pareille chose avec les chrétiens, je vous assure !
        J’ai eu une classe à 95 % musulmane à Privas, dans un quartier tout ce qu’il y a de sain, propre, pas de dealeurs, on peut le traverser à pied à n’importe quelle heure...Mais je n’ai jamais vu ailleurs telle ambiance tel refus de travailler, un élève refusant même de s assoir, si, si il restait debout, le directeur était au courant c’était ainsi .Le matin il fallait 20 bonnes minutes pour que tout le monde ait trouvé un stylo (il m’a volé mon stylo , j’ai plus de stylo ..) son cahier du jour (C’est quoi le cahier du jour ... ) et simplement écrit la date, c’était la foire d’empoigne dè 8h 40 et c’était comme ça toute la matinée, même en sport, ou des bagarres éclataient , les garçons ne voulant pas de filles dans leur équipe ! J’ai su après que tout le monde allait le samedi à l’école coranique, et que l’on ne sait trop ce qu’il s’ y passait, moi je suis persuadé qu’on leur bourrait le mou contre la culture mécréante !
        La fabrique à djhiadiste est là dans les écoles coraniques du samedi, ou dans la maison familiale, sur Internet .Allez dans un forum musulman, par exemple, il y a toujours un modérateur qui répond aux questions des musulmans comme « Est ce que la musique c’est Haram ? » ou autres coraneries .La réponse n’est jamais claire mais le modérateur ouvre son Coran, ses hadiths et trouve effectivement qu’Allah a dit ceci , ou cela sur la musique, que le hadith certifié ..en parle aussi ...
        Ces jeune sont maintenus dans un obscurantisme crasse, ne me dites pas que c’est pareil pour les jeunes chrétiens, l’argument avec la Bible qui appelle au meurtre ne tient plus depuis longtemps .Le pape Pie 12 déjà dans un encyclique a déclaré qu’il ne fallait pas lire la Bible littéralement, le Pape François affirme lui que la théorie de l’évolution (devant l’évidence de l’archéologie) était à prendre avec la plus grande attention, la position officielle de l’Eglise étant que Dieu aurait insufflé une âme aux premiers hominidés !
        Je ne crois pas avoir entendu le Dieu des chrétiens dire qu’il fallait combattre, s’éloigner, ne pas se marier, ne pas faire ami avec les non croyants, or il n’ y a que ça dans le Coran !


      • Jonas 29 juillet 10:12

        « Depuis quelques années, tout le monde voit et observe les dérives de l’Islam, mais, comme à son habitude, le législateur n’agit pas. »


        Vous voulez réellement connaître la vérité sur l’Islam ?
        Alors regardez et écoutez les prédicateurs et imams dans les plus grandes mosquées de France endoctriner des centaines de milliers de musulmans au fondamentalisme islamique misogyne, antioccidental, antichrétien et antisémite :
        http://islamineurope.unblog.fr/

        • houakel houakel 31 juillet 12:55

          @Jonas

          Sans prétention aucune, je ne pense pas que vous connaissez l’islam est ses méfaits comme je les connais. A la différence de vous, je suis conscient que les trois monothéistes sont des cancers pour l’humanité. Et le plus dangereux des trois, c’est bien le judaïsme puisqu’il est la source inspiratrice du christianisme et de l’islam. En principe quand la source se tarit les rivières ne coulent plus. Mais dans le doute, il faut tout faire pour éradiquer tous les maux. 

        • Jonas 29 juillet 10:19

          « Mais les musulmans ne se tairont pas tant qu’ils n’auront pas obtenu les mêmes privilèges. »


          ça veut dire quoi ? Qu’un musulman puisse avoir le droit de pratiquer librement son culte en France ?

          « Ô les croyants ! Ne prenez pas pour alliés les Juifs et les Chrétiens ; ils sont alliés les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour alliés, devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes. »
          Le Coran 5:51

          « les Chrétiens disent : »Le Christ est fils de Dieu« . Telle est leur parole provenant de leurs bouches. Ils imitent le dire des mécréants avant eux. Qu’Allah les anéantisse ! Comment s’écartent-ils (de la vérité) ? »
          Le Coran 9:30

          « Tu trouveras certainement que les Juifs et les associateurs sont les ennemis les plus acharnés des croyants. »
          Le Coran 5:82

          Selon Abou Hourayra, le Prophète Mohamed a dit : « L’Heure ne viendra pas tant que les musulmans n’auront pas combattu les juifs qui n’auront d’autre recours que de se cacher derrière les pierres et les arbres qui diront : “ Musulman ! Voici un juif qui se trouve derrière moi, viens donc le tuer ! ”, à l’exception d’un arbre appelé gharqad et qui est un des arbres des juifs. »
          [Bukhari et Muslim] « Le jardin des vertueux » p500

          « Quant au voleur et à la voleuse, à tous deux coupez la main, en récompense de ce qu’ils se sont acquis, en punition de la part d’Allah. Et Allah est Puissant, Sage. »
          Le Coran 5:38

          « La fornicatrice et le fornicateur, fouettez-les chacun de cent coups de fouet. Et ne soyez point pris de pitié pour eux dans l’exécution de la loi d’Allah - si vous croyez en Allah et au Jour dernier. Et qu’un groupe de croyants assiste à leur punition. »
          Le Coran 24:2

          « Entre nous et vous, c’est l’inimitié et la haine à jamais jusqu’à ce que vous croyez en Allah, seul ! »
          Le Coran 60:4

          « Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu’Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu’ils font de leurs bien. Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l’absence de leurs époux, avec la protection d’Allah. Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d’elles dans leurs lits et frappez-les. Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Allah est certes, Haut et Grand ! »
          Le Coran 4:34

          C’est compatible avec la république, ça ?


          • zak5 zak5 29 juillet 11:27

            @Jonas
            ou encore :
            3-100. Ô les croyants ! Si vous obéissez à un groupe de ceux auxquels on a donné le Livre, il vous rendra mécréants après vous ayez eu la foi

            3-149. Ô les croyants ! Si vous obéissez à ceux qui ne croient pas, il vous feront retourner en arrière. Et vous reviendrez perdants.

            23-34. Si vous obéissez à un homme comme vous, vous serez alors perdants

            25-52. N’obéis donc pas aux infidèles ; et avec ceci (le Coran), lutte contre eux vigoureusement

            Pas simple du tout cette affaire !


          • zak5 zak5 29 juillet 11:23

            tout le monde ne l’a peut-être pas remarqué, mais il y de plus en plus de monde dans les églises, et plus de jeunes couples baptisent leurs enfants. Alors d’où vient ce retour a la pratique religion chez les chrétiens ? A mon avis, c’est a cause de la présence de l’islam

            J’ai bien l’impression que les français de culture chrétienne ont bien compris que comme le chiendent, quand on abandonne une foi, ça repousse ailleurs. Je vous assure que ce n’est pas une mince affaire de voir sa fille se rappliquer a la maison avec un voile islamique (et tout le bazar qu’il symbolise because les djihadistes), ou s’apercevoir que son enfant ne mange plus les bons petits plats de sa maman, ou ne participe pas aux fetes, parce que ce n’est pas hallal ou du hallal

            En europe, on était sur le point de fermer les églises, de les transformer en salles de concert (ce qui n’est pas antichrétien, puisque le Christ demande aux chrétiens de prier dans leur chambre) ; mais l’Islam est arrivée


            • JBL1960 JBL1960 29 juillet 18:37

              @zak5 Si, si, on a remarqué. D’ailleurs, savez-vous que lorsque vous faites baptiser un enfant, c’est pour l’éternité ? Il ne pourra pas plus tard demander (même gentiment et poliment) qu’on efface son nom du registre du dit baptême puisque l’Église catholique romaine le refuse.
              Elle se retranche même derrière l’Arrêt N° 1441 du 19/11/2014 et au mépris le plus total de la Loi de 1905 dont il est question plus haut. Alors je me permets d’affirmer, car j’ai tenté de faire effacer mon nom du registre des baptêmes en récusation de la doctrine chrétienne de la découverte, et vous avez les retranscriptions des échanges de courrier, de l’Arrêt, et des infos presse qui prouvent la mauvaise de foi de l’Église, et de la Justice Française. J’ai donc obtenu un certificat de reniement et c’est tout ! Vous pouvez me contacter, via mon blog si vous voulez les preuves de ce que j’avance bien sûr. C’est ICI.
              Donc ces jeunes couples qui baptisent leurs enfants aujourd’hui, feraient mieux de bien réfléchir avant d’engager une action pour leur môme en éternité.
              Vous avez absolument raison sur un point ; pour extraire les racines judéo-chrétiennes afin qu’elles ne repoussent pas (et c’est valable pour toutes religions) il faut cureter large, et profond, sinon oui, ça repousse comme du chiendent !
              Rappelez-vous qu’un certain nombre de politiques voulaient inscrire ses racines judéo-chrétiennes de la France dans le marbre de la constitution.
              C’est vachement laïque ça !
              C’est parque le pape Boniface VIII a affirmé péremptoirement posséder tout être vivant, la planète et tout ce qu’elle contient ; il l’a fait au travers d’une bulle (édit) pontifical auto-déclaré. Il affirma être le représentant de “dieu” sur Terre que lorsqu’un enfant est baptisé, les parents donnent le titre et vendent leur âme au fond fiduciaire propriété des banquiers. Depuis 1933, chaque enfant n’est pas connu comme étant un homme ou une femme, mais une créature ou un animal, parce que le Vatican a volé son “âme” et notamment sur l’île de la Grande Tortue, ça se passe toujours comme ça ; Tenez, tout est .
              Croyez en dieu, en vichnou, en la Fée Bleu, aux ptérodactyles même mais n’obligez personne à faire de même. Ni dieu ou demi-dieu (comme Jupiter 1er) ni maitre pour nous faire mettre...

              Si vous voulez l’avis d’un anthropologue, ethnologue (anarchiste, il est vrai) qui est décédé le 29 juillet 1977. Nous lui rendons hommage (avec Résistance71) à travers ce PDF de 54 pages que j’ai réalisé et que nous avons publié conjointement aujourd’hui donc : 1977 - 2017 Hommage à Pierre Clastres en version PDF.


            • Pascal L 30 juillet 22:38
              @JBL1960
              « lorsque vous faites baptiser un enfant, c’est pour l’éternité » Quand vous vous marriez à la mairie, c’est aussi pour l’éternité. Si vous divorcez vous n’aurez au mieux qu’une mention dans la marge et personne n’arrache la page. Le registre n’est là que pour rappeler que quelque chose s’est passé. Cela vous lie à Dieu, mais certainement pas à l’Eglise Catholique. Le seul qui pourrait vous le reprocher est Dieu, mais comme vous ne croyez pas en lui... De toutes façons, il pardonne, lui.

              « un certain nombre de politiques voulaient inscrire ses racines judéo-chrétiennes de la France dans le marbre de la constitution »
              Ce n’est pas une demande de l’Eglise qui se méfie du pouvoir : « Alors le diable l’emmena plus haut et lui montra en un instant tous les royaumes de la terre. Il lui dit : « Je te donnerai tout ce pouvoir et la gloire de ces royaumes, car cela m’a été remis et je le donne à qui je veux. Toi donc, si tu te prosternes devant moi, tu auras tout cela. » » (Matthieu 4, 5-7)
               
              « C’est parque le pape Boniface VIII a affirmé péremptoirement posséder tout être vivant, la planète et tout ce qu’elle contient »
              Certainement pas. Il a voulu soumettre le pouvoir temporel au pouvoir spirituel, mais c’est Dieu et non le pape qui détient le pouvoir spirituel. Cette tentative était tout de même maladroite. D’après les Evangiles, le pouvoir temporel est plutôt tenu par Satan qui ne peut bien sûr se soumettre à Dieu.

              Le problème de Pierre Clastres n’est pas dans ses observations des sociétés primitives, c’est dans la généralisation impossible de leurs règles. Ce qui marche pour 100 personnes ne fonctionne pas pour 60 millions et il faudrait réduire drastiquement la population française pour y arriver. Ceci dit, il y a des axes d’avancée possibles. Une approche décentralisée des organisations est possible aujourd’hui grâce aux techniques informatiques qui permettent d’avoir l’information au meilleur endroit pour la prise de décision. Le seul problème, c’est que toutes les formes de pouvoir s’opposent à une telle organisation. Ce n’est pas contre Dieu que vous vous battez, mais contre Satan.

            • houakel houakel 31 juillet 12:07

              @JBL1960

              Merci pour cet exposé historique et actuel très bien documenté. Je vais le publier sur Facebook, soit sur la page du groupe les athées de France soit sur la mienne hamda ouakel.


            • houakel houakel 31 juillet 13:07

              @Pascal L

              Votre démonstration semble tenir debout, mais en s’y attardant un peu, on constate que vous êtes un adepte du sophisme. 
              Reprenons vos exemples. Celui du mariage à la mairie : vous dites que c’est pour l’éternité. 
              Faux, ce n’est pas pour l’éternité. Devant monsieur le maire, on se marie pour le bien et non pour le pire. Et quand ça ne marche plus, on se sépare légalement par le divorce.
              Vous dites que cela reste écrit dans les registres. C’est vrai, sauf que vous omettez l’essentiel de l’affaire. Pour le mariage, personne n’a décidé pour nous. C’est une décision souveraine. Alors que le baptême est un crime, puisqu’on m’a volé mon âme et qu’au moment des faits, je n’étais pas en âge pour ni décider ni donner librement mon consentement.

              Voyez-vous que ce n’est pas bien de tromper les gens ! ah, c’est vrai, on n’obéit pas à la même morale. La mienne est humaniste, la vôtre est partisane.

            • Pascal L 31 juillet 17:41

              @houakel
              Je vous rassure, dans tous les cas, votre âme n’appartient qu’à vous et à personne d’autre. Que vous soyez baptisés ou pas, cela ne change rien. En plus, si vous ne croyez pas en Dieu, comment pouvez-vous penser que quelqu’un a volé votre âme ? Comment pouvez-vous penser qu’une inscription sur un registre est un asservissement définitif ? Vous êtes bien baptisé et cela vous donne un accès aux autres sacrements chrétiens comme la confirmation ou le mariage et c’est pour cela qu’il faut l’inscrire. Le Christianisme est d’abord la liberté de croire, il ne peut y avoir de contrainte. Le baptême engage vos parents à vous donner une éducation chrétienne, mais pour chaque Chrétien, il faut une conversion au Christ à l’âge adulte. Tant que vous n’avez pas fait la rencontre avec le Christ vivant, personne ne peut affirmer que vous êtes réellement chrétien. Cette rencontre est toujours très personnelle et chaque Chrétien a une histoire différente. Cette rencontre est toujours une source de joie immense et rien que pour cela, ça vaut la peine. Passer sa vie dans la joie donnée par le Christ est un programme sublime. Sans avoir fait cette expérience, vous ne pouvez fuir que des chimères et c’est bien votre problème. Dieu n’est pas à l’origine de vos problèmes, vous devrez les assumer seul.


              « c’est vrai, on n’obéit pas à la même morale. La mienne est humaniste, la vôtre est partisane. » C’est bizarre, je pense exactement le contraire. Vote humanisme s’arrête dès que vous voyez le mot « Chrétien ». Je pensai naïvement que l’humanisme consistait surtout à écouter les autres avec bienveillance, même si l’on n’est pas d’accord, et à s’enrichir de leurs désaccords.

            • houakel houakel 31 juillet 19:21

              @Pascal L

              ’’Le baptême engage vos parents à vous donner une éducation chrétienne’’ 


              Le baptême ENGAGE les parents à ENDOCTRINER leur enfant. Engagement et endoctrinement, deux mots qui ne respirent aucunement la LIBERTÉ.

            • Pascal L 1er août 12:00

              @houakel
              Donner une éducation Chrétienne n’est pas forcément un endoctrinement. Vos parents vous doivent une éducation qui vous permette de vous faire un chemin dans la vie. Cela passe forcément par la transmission de connaissances sur tous les sujets, y compris religieux. Si vous pensez que ce que vous avez appris est faux, libre à vous de faire votre chemin, mais en connaissance de cause. Rejeter un sujet par ignorance, ce n’est pas honorable. Je suis Chrétien et lorsque je discute de religion avec un Musulman, la plupart du temps, je l’encourage à comprendre ce qui est écrit dans le Coran. Cela le rend plus libre vis à vis des religions.


            • sarcastelle sarcastelle 29 juillet 12:59

              Je vois une bonne idée implicite dans l’article : alors qu’il en coûte vingt euros pour visiter les appartements de Louis XIV, treize euros pour arpenter la grande salle de bal qui fait pont sur le Cher, c’est gratuit d’entrer dans nos cathédrales gothiques ! Incroyable !!

              Ajoutons que s’y interpeller de vive voix à distance est très mal vu ! 
              On y fait violence aux femmes en injuriant leur corps, qu’il est mal vu d’exposer à sa guise !
              Il faut y « respecter le recueillement des croyants ! » Non mais et puis quoi encore !!!
              Laissez-moi vous citer cette affichette vue dans une église de Châlons-en-Champagne : « S’il est possible que dans ce lieu vous entendiez l’appel du Seigneur, il est en revanche très improbable qu’il cherche à vous joindre par téléphone. Veuillez l’éteindre. »
              Pour qui se prend le clergé ! On interdira bientôt la circulation écologique à bicyclette dans les allées latérales !!!!

               smiley smiley



              • houakel houakel 31 juillet 12:15

                @sarcastelle

                Une petite précision tout de même, l’entrée dans un édifice religieux et plus précisément catholiques n’est absolument pas gratuite. Ces édifices sont tous entretenus par nos impôts et ils nous coûtent horriblement cher tout en les mettant gratuitement à la disposition du Vatican. N’oubliez surtout pas que dans le même temps, on nous dit qu’on n’arrive pas à financer les petites retraites. Celles des ceux qui portent le nom de ’’rien’’. 

              • sarcastelle sarcastelle 18 août 18:56

                @houakel

                .
                On préservera le patrimoine architectural aux frais de l’état, même si cela ne vous plait pas. 
                Ce n’est nullement d’ailleurs l’état qui l’a construit. Si on ne voulait pas qu’il passe à la charge de l’état, il ne fallait pas que l’état le vole à l’Eglise à la Révolution. 

              • popov 29 juillet 15:27
                @Houakel

                Bonjour. Quelques idées en vrac.

                L’Alsace et la Lorraine :

                Ces deux régions ont été prises à la France à une époque où le Concordat de Napoléon était encore en vigueur en France. Elles ont été reprises en 1918. Je suppose que la France, en maintenant le Concordat pour ces régions, ne voulait pas donner à leurs habitants une raison (de plus ?) de mécontentement contre cette réunification.

                Les lieux de cultes :

                Il ne faut pas oublier qu’ils ont été confisqués à l’église lors de la Révolution. Ils appartiennent à l’état qui a donc le devoir de les entretenir. C’est bête, l’état aurait du rendre ces lieux de culte à l’église lors du passage de la loi de 1905. L’église aurait donc eu la responsabilité de les entretenir à ses frais. La situation serait plus claire.

                L’état doit se tenir à équidistance des religions :

                Oui, mais il faut donner une définition claire des religions. Par exemple, une « religion » comme l’islam qui n’autorise pas l’apostasie ne devrait-elle pas être considérée comme une secte ? C’est tout de même étonnant que l’état garantisse la la liberté de culte et de prosélytisme à une secte qui ne respecte pas cette liberté.

                L’enseignement confessionnel :

                Il n’y a pas que les cathos qui préfèrent les écoles catholiques à celles de l’état. Les parents de ces élèves payent des taxes dont une partie sert à financer l’éducation nationale. Pour que la situation soit claire, l’état devrait cesser de subventionner ces écoles, mais en même temps, rembourser les parents de la part de leurs taxes qui vont à l’éducation nationale. Et puisque l’instruction est obligatoire, l’état ne devrait tolérer que des écoles confessionnelles qui suivent, au minimum, le même programme que celui de l’EN.

                • Pascal L 29 juillet 18:12
                  Belle réécriture de l’histoire. 
                  Tout d’abord, la laïcité est aussi la libération des cultes de la tutelle de l’Etat. On a vu, lors des manifs pour tous, un ministre des cultes tenter de faire pression sur l’Eglise Catholique par le biais de la nomination d’un évêque en zone concordataire (Metz). L’indépendance actuelle de l’Eglise de toute forme de pouvoir l’a plutôt renforcée qu’affaiblie. Les ministres du culte (ne pas confondre avec le Ministre des Cultes qui est le Ministre de l’Intérieur) attirés par les ors de la République sont partis. Ceux qui restent peuvent nous parler de Jésus.

                  Il ne faut pas oublier que les lieux de cultes ont été construits par des Chrétiens, appartenaient légitimement aux Eglises et ont été confisquées avec les ressources qui permettaient de les entretenir. Il s’agit bien d’une spoliation et l’Etat n’a jamais payé de compensation. L’entretien des bâtiments est la compensation trouvée à l’époque. Je ne suis pas sûr que l’Etat soit sorti gagnant sur le long terme, mais ils devaient certainement penser que la situation était provisoire et que l’Eglise allait disparaître.
                   Les écoles et les hôpitaux qui ont été confisqués ont été construits à une époque où l’Etat ne se souciait pas des ces choses et les Chrétiens ont été les premiers à généraliser l’Ecole et les hôpitaux où tout le monde était admis. Bien entendu l’Etat ne subventionne que les Ecoles qui appliquent le programme de l’Education Nationale et on peut légitimement se demander si elles sont encore catholiques. Actuellement, la tendance est pour les écoles hors contrat que l’Etat ne subventionne pas.
                  « Ce cadeau avoisine les vingt milliards d’Euros par an » Et ça lui coûterait plus cher s’il arrête cette subvention.

                  Jules Ferry, ce n’était pas le ministre qui justifiait la colonisation et voulait une école pour former des soldats et des ouvriers obéissants ? Quelque part, nos ministres actuels sont dans sa lignée.

                  « Il en ressort clairement qu’à cette époque, les catholiques étaient la cause du problème » Les Catholiques ne demandent rien à personne et n’ont pas demandé la séparation du socialisme et de l’Etat. Il ressort clairement qu’à cette époque, les socialistes étaient la cause du problème. Toute les formes de totalitarisme sont nocives.

                  « des troubles psychologiques insupportables parce que l’Église leur refusait le droit d’avorter » et aujourd’hui beaucoup subissent des troubles insupportables parce que l’Etat les autorise à avorter. Le problème n’est pas le droit d’avorter ou pas, c’est celui de l’accompagnement des futures mères en grande difficulté. L’Eglise est dans son rôle en défendant les plus faibles, en l’occurence l’enfant à naître mais n’a jamais demandé de condamner les mères qui avortent. Ici nous sommes tous coupable de laisser perdurer des situations insupportables. Que celui qui n’a jamais péché lance la première pierre. Si vous n’êtes pas d’accord avec cette doctrine de l’Eglise, ne vous faites pas Catholique, ce que personne ne vous demande.

                  « reste le feu d’une guerre civile ? » Comme vous y allez ! Une guerre civile n’aura jamais lieu sur ces sujets parce qu’il ne faut pas prendre les Français que pour des cons. Ils sont tout à fait capable de faire la part des choses et des comprendre que les attentats ne sont que les fruits d’une idéologie mortifère. Ils combattront l’idéologie, mais pas les Musulmans qui n’ont pour la majorité rien à voir avec cette idéologie. La plupart ne connaissent d’ailleurs rien du Coran sinon une tradition orale et juridique fort éloignée du texte.

                  « Liquider les passifs avec les Églises et les cultes » ???
                  « Interdire à toutes les organisations religieuses et cultuelles tout droit civique et politique » ça tombe bien, elles n’en n’ont pas. Les écoles confessionnelles sont tenues par des associations 1901 et respectent cette loi. 
                  « Redéfinir la sphère privée pour la restreindre au niveau de l’individu. Cela aura pour conséquence de protéger les enfants, les femmes, et toutes les personnes dépendantes contre l’endoctrinement et la soumission » Enlever les enfants du déterminisme des parents, c’est déjà un programme de gauche, mais il ne faut pas pousser. Cette idée de l’effacement total de toute culture pour créer un monde nouveau est une spécialité de toutes les idéologies mortifères. Le nazisme, le trotskisme, le maoïsme et maintenant l’islamisme ont mis ça à leur programme. Seriez-vous un faux nez de l’islamisme ou du socialisme ?
                  « L’exercice du culte ne sera plus garanti que dans la sphère privée » formulation ambigüe. A priori c’est déjà le cas ou alors, autant écrire suppression de toute religion. Chacun se fera sa propre croyance basée sur absolument rien. Autant vouloir l’anarchie. La connaissance de toute les religions doit pouvoir être un droit reconnu pour chaque citoyen. Et comment connaître sans qu’il y ait des pratiques religieuse.
                  « La liberté de conscience sera garantie par l’État pour tous les citoyens en âge et en situation de discernement, elle sera couplée au droit de vote » Les deux parties de la phrases n’ont rien à voir entre elles. De toutes façons, la liberté de conscience est un droit garanti par la constitution. L’interdiction de changer de religion n’existe que dans les sectes et l’Islam. L’Etat s’interdit de savoir de quelle religion vous êtes et c’est une bonne chose.
                  « Pour protéger les enfants et pour ne pas heurter les non-croyants, interdire tout prosélytisme religieux sans distinction de sphère privée ou publique... » C’est bien ce que j’écrivait. Il faut protéger l’enfant du déterminisme des parents et confier son éducation à l’Etat. Quel magnifique système totalitaire vous nous proposez là. « Ne pas heurter les non croyants » Je comprend mieux. C’est du totalitarisme athée que vous nous proposez. Les non-croyants sont ils si faibles qu’il y ait besoin de les protéger ? Je trouve cela insultant pour eux.
                  « Le prosélytisme étant un outil de propagande et d’endoctrinement dont il faut protéger les enfants, les femmes et les personnes dépendantes » Le prosélytisme religieux est aujourd’hui un droit reconnu par la constitution. « Je vous le dis : si eux se taisent, les pierres crieront » (Luc 19,40)
                  « Toute activité non-religieuse, […] seront interdites à toute organisation ou association cultuelle et à toutes les Églises » Pas de problèmes, ce ne sont que des associations 1901 qui le font actuellement.
                  « Égalité de traitement devant les impôts : Les organisations et associations cultuelles seront soumises aux impôts comme toutes les autres » C’est déjà le cas. Les associations cultuelles sont des associations à but non lucratif qui ne font pas de bénéfices. Elles sont donc taxées comme les associations 1901. Elle payent donc la TVA, les taxes foncières sur les propriétés leur appartenants, les taxes d’habitation, la redevance télé, les taxes sur les salaires...

                  • popov 30 juillet 09:22

                    @Pascal L


                    C’est vrai que Houakel exagère dans sa conception de la laïcité. Mais venant de quelqu’un issu d’un milieu culturel islamique, je trouve son article plutôt rafraîchissant. Au moins, lui, il ne réclame pas l’application de la charia à l’univers entier.

                  • Pascal L 30 juillet 14:13

                    @popov
                    Vous avez certainement raison, mais remplacer une idéologie par une autre, ce n’est pas forcément la bonne méthode. J’ai déjà rencontré des anciens Musulmans qui vouent une haine féroce pour toutes les religions une fois qu’il se sont rendu compte qu’on leur avait menti. Mais il ne faut pas jeter le bébé avec l’eau du bain. La religion peut aussi être un espace de liberté ailleurs que dans l’Islam. La recherche de la vérité se fait avec humilité car nous ne savons pas grand chose sur ces sujets. Nous n’avons pas le droit d’être violent avec ceux qui ont un avis différents. Nous avons un devoir de les écouter et de nous faire notre propre opinion ensuite, tout en respectant l’opinion des autres.


                  • houakel houakel 31 juillet 13:13

                    @Pascal L

                    Encore une fois, vous êtes victime de vos préjugés. Imaginez que j’aie écrit sous un nom ’’occidental, genre Marcel Page, vous serez bien embêté pour me servir ’’issu de culture musulmane, ex-musulman, musulman à toutes les sauces...’’ . C’est à cela que je reconnais les petits et les autres.

                  • Pascal L 31 juillet 18:01

                    @houakel
                    Vous aurez sans doute remarqué que je ne parlai pas de vous mais d’un ancien collègue que je connais un peu mieux que vous, car nous avons eu de longues discussions sur la religion. Mais votre remarque me fait supposer que j’ai touché un point sensible. Je connais également plusieurs ex-Musulmans convertis au Catholicisme et ils ont aussi en commun une très grande colère contre L’Islam. Ces nouveaux Chrétiens ont au moins l’avantage de ne jamais porter leur colère sur les personnes et peuvent toujours discuter sans amertume de religion avec tout le monde.

                    Je connais aussi des Bouddhistes convertis au Catholicisme et je n’ai jamais remarqué cette colère. La page est tournée et c’est tout.
                    Il est donc logique que j’associe une colère contre la religion et la sortie de l’Islam. De toute façons, la colère est une réaction saine, mais il faut savoir en sortir.

                  • houakel houakel 19 août 14:07

                    @Pascal L

                    ’’les lieux de cultes ont été construits par des Chrétiens, appartenaient légitimement aux Eglises et ont été confisquées avec les ressources qui permettaient de les entretenir. Il s’agit bien d’une spoliation et l’Etat n’a jamais payé de compensation.’’


                    Faux, les édifices ont été érigés sur ordre de l’église, mais payés par de lourdes contributions des paysans et des ouvriers. L’église exploite le peule. elle l’utilise comme esclave. Elle n’a pas payé un sous, Sinon, par quelle activité elle aurait pu le faire. Les édifices catholiques appartiennent au peuple. Ce qui n’est pas le cas des édifices juifs et protestants.

                  • sarcastelle sarcastelle 29 juillet 22:06

                    Avec toute la candeur de ses convictions qu’il pense universelles, ce bon Houakel ne comprend que son propre fonctionnement intellectuel. 


                    • Ecométa Ecométa 30 juillet 11:22

                      @sarcastelle

                      Quel est votre propre fonctionnement intellectuel ?


                    • sarcastelle sarcastelle 30 juillet 15:29

                      @Ecométa
                      .

                      Ne pas verser d’un extrême dans l’autre, d’une société théocratique à une qui fait la chasse à ce qui peut rester de religion visible. 

                    • Le421 Le421 31 juillet 08:32

                      @sarcastelle
                      Qui fait la chasse à l’autre ? L’agnostique indifférent ou le religieux omniprésent dans les médias qui casse les couilles à la grande majorité, en étant poli !!


                    • houakel houakel 31 juillet 12:33

                      @sarcastelle

                      Le candide vous pose naïvement la question sur la présence du jour du seigneur tous les dimanches sur le service public. Pourquoi, les athées et autres non-croyants n’auraient pas , au nom de la laïcité, leur petit quart d’heure aussi ? Pourquoi, les messes de Noël, de pâques et la nuit du ramadan... ? pourquoi ne pas réserver un jour ou une nuit pour les non-croyants pour faire leur propagande comme les autres ? J’espère que votre réponse ne soit pas aussi naïve que ma question. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès