• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > A-t-on encore le droit d’évoquer certains aspects de l’islam (...)

A-t-on encore le droit d’évoquer certains aspects de l’islam sans être menacé de mort ?

Un professeur égorgé au prétexte qu’il avait évoqué le prophète de l’islam dans un cours, un autre à Trappes menacé de mort pour semble-t-il les mêmes raisons et deux autres universitaires de l’IEP de Grenoble accusés sans preuve « d’islamophobie », avec pour eux les risques que l’on peut imaginer…

A Grenoble un climat sous tension

A Grenoble le syndicat étudiant l'Unef de l’Institut des Sciences Politiques (IEP) accuse des enseignants d'avoir tenu des propos islamophobes. Mais en face, des professeurs et d'autres étudiants dénoncent des accusations sans fondement.

Dans un communiqué, Frédérique Vidal, la ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, condamne « fermement » les accusations portées contre les deux enseignants de l’Institut d’Études Politiques (IEP) de Grenoble. Elle parle de « tentatives de pression et d’intimidation qui viennent troubler les missions de l’établissement ». Par la suite, dans un communiqué l’Unef a reconnu une initiative « "maladroite et dangereuse »... Le climat est néanmoins sous tension.

L’un des professeurs victime des accusations islamophobes dénonce ce qu’il estime être un certain terrorisme intellectuel : « Il y a encore un ou deux ans, on pouvait discuter. Moi, je suis plutôt libéral. On n’était pas d’accord mais cela n’allait pas plus loin. Aujourd’hui, la liberté d’expression n’existe plus à Sciences Po. Quand on dit un mot qui ne plaît pas, on vous intimide, voire on lance une cabale contre vous. Débattre de l’Islam est devenu impossible, l’ambiance est délétère. Je pense à ce qui est arrivé à Samuel Paty », explique l’enseignant sur France Info.

Alors qu’un syndicat étudiant devrait se montrer ouvert à toutes les cultures et religions, y compris ceux qui sont athées, il est consternant de voir L'UNEF partir à la dérive depuis déjà plusieurs années, avec une prise du pouvoir par des personnes proches de milieux islamistes, remettant en cause les principes de la laïcité.

« L’Islamophobie » un terme dévoyé de victimisation des musulmans qui empêche la moindre critique envers l’islam, dont la partie politique et violente exprimée dans le coran.

Le concept « d'islamophobie », que certain(e)s pourraient comparer à juste titre à l’antisémitisme, mais visant plus particulièrement les musulmans est aujourd’hui, surtout une manière de culpabiliser qui n'est pas pro-islam, au fond, c'est l'obligation d'être pro-islam pour ne pas être dénigré et rejeté, c'est donc une arme de conquête, avant de devenir une arme d'exclusion et de menace islamiste..

Ne flottant pas hors du monde, l’université est traversée par les événements et les polémiques qui agitent la société. En se référant à des termes que l’on détourne de leur sens réel en vue de manipulation de l’opinion il y a le risque de participer à la « racialisation » de la société française. Bien que cela ressemble encore à une controverse théologique insondable : est-ce le mot qui crée la chose ou la chose qui crée le mot ?

Faut-il rappeler que l’islam, comme le christianisme est une religion avec ses divisions entre Sunnites, Chiites et avec entre eux des différences telles qu’on peut les trouver chez les Sunnites avec les salafistes ou les frères musulmans, ainsi que les alaouites chez les Chiites. Mais encore les soufistes, alévi, druzes…

Evoquer et contester les écrits (versets) politiques et violents du coran, n’est pas de « l’islamophobie », c’est un droit à l’information

Vouloir mettre en évidence les risques que font courir les écrits politiques et violents du coran ce n’est pas de « l’islamophobie » à l’égard des personnes de confession musulmane, comme peuvent le prétendre certain(e)s responsables politiques de gauche, c’est de l’information. Accuser systématiquement « d’islamophobie » celles ou ceux qui évoquent l’islam c’est se rendre complice d’une réalité aux effets dramatiques et entretenir une confusion inacceptable, ainsi que traduire une méconnaissance cultuelle de l’islam. N’en déplaise à certain(e)s, l’islamisme politique, violent et conquérant, est un réel danger, y compris pour la majorité des musulmans qui le récusent

Faut-il également rappeler que le système politico-juridique et social de l’islam interdit toute émancipation et libre arbitre du croyant. Le croyant n’a pas d’autre alternative que la soumission à la parfaite et infaillible loi d’Allah. Si tel n’est pas le cas, il devient un infidèle, un mécréant qu’il faut soumettre ou éliminer. Rappeler cela, de même que rappeler que la loi islamiste (« la charia ») qui va à l’encontre des droits humains ne saurait se prévaloir comme supérieure à l’État républicain et à ses lois, serait-ce de l’islamophobie ?

Faut-il rappeler encore une fois que pour les musulmans, le Coran n’est pas l’œuvre d’un homme, mais d’Allah qui l’a dicté au prophète. À ce titre, on ne peut pas changer Dieu. Les paroles de morts et de combats qui sont dans ce livre ne peuvent pas être supprimées ou effacées par les hommes puisqu’elles ne sont pas leur création. Toute la théologie musulmane repose sur le fait que le Coran est issu directement d’Allah. Changer cela, ce n’est pas réformer l’islam, c’est le détruire. Les jeunes Musulmans qui partent faire leur « Djihad » sont simplement respectueux de ces versets guerriers et belliqueux de la période « Médinoise » contenus dans le coran. On peut ne pas tenir compte de ces phrases, ou les interpréter dans un sens différent, mais nullement les supprimer. Ainsi cela ne dispenserait pas d’une refondation de la théologie musulmane qui exclurait les références à la partie politique et violente du coran, ainsi que la « Taqqiya », comme le réclame certains de leurs théologiens. Ne pas respecter ces nouveaux enseignements du coran serait considéré dès lors comme blasphème, avec les risque que cela implique pour un musulman croyant.

L’islamisme politique, violent et conquérant, dont les éléments théologiques qui le conforte sont inscrits dans le coran depuis la période « Médinoise » (période où le prophète du fuir la Mecque et s’attacha avec ses fidèle à l’inscription de cette partie politique et violente du coran). La période « Mecquoise » étant celle où fut rédigée la partie essentiellement religieuse du coran avec ses dogmes d’éthique, de miséricorde, d’amour de son prochain etc. Bref, ce qui est le fondement d’une morale religieuse et à laquelle se réfère la majorité des croyants musulmans, sans toutefois bannir quelques versets de la période « Médinoise », auxquels ils peuvent se référer dans la confusion et c’est bien là le problème.

La théologie musulmane, considérée dans sa globalité, est incompatible avec la démocratie et notre Etat de droit. En faire état n’est pas être islamophobe

Entre la loi islamique (charia), dont une partie de la population Française de religion musulmane souhaite l’application, et l’Etat de droit à la française il n'y pas et il n’y aura jamais de cohabitation possible. On peut bien mettre sur le même pied toutes les religions monothéistes, ou clamer qu’il ne « faut pas faire d’amalgame », mais c’est oublier que l’Islam repose sur des textes inamovibles depuis plus de quatorze siècles. Si le coran, en tant qu’ouvrage religieux formule bien des dogmes de charité, de miséricorde et des principes éthiques, il comporte également des dogmes qui justifient la violence, la tromperie et ordonne de tuer l’infidèle, c’est un tout indissociable. Celles et ceux qui en doute, Il suffit de lire certains versets du coran, par exemple : Sourate 3, verset 28, Sourate 5 verset 33. Sourate 8,  verset 12... http://www.coran-en-ligne.com/coran-en-francais.html . Faire état de cela n’a rien d’islamophobe et prétendre que les actes violents des islamistes n’ont rien à voir avec l’islam, c’est méconnaître certains de ses aspects ou pire les ignorer volontairement, ce qui s’apparente à de la lâcheté ou de la complicité.

Entre interdit de blasphème et mensonge qui est un droit pour un musulman, ces incompatibilités avec la république

Faut-il rappeler une fois encore qu’en France, aucune Loi ne punit le Blasphème, en France, il est permis de d’ironiser sur le coran si on le souhaite, ainsi que de Caricaturer et de se moquer d'un Prophète, y compris celui de l’islam, voire rappeler ses actes criminels lorsqu’il avait fuit à Médine où avec ses « fidèles » il se comportait plus en chef de bande guerrier qu’en chef religieux.

Excuser les actes violents de l’islam politique au prétexte que ce n’est pas une spécificité islamique, mais aussi d’autres religions n’est pas acceptable. Vouloir le Justifier, par exemple, en évoquant certaines actions de catholiques intégristes, par exemple, contre des projections cinématographiques caricaturales de Jésus-Christ, est totalement déplacé. Les autres religions monothéistes, même si parfois elles ont des positions très réactionnaires sur des dossiers sociétaux, elles n’organisent pas la terreur par le crime comme instrument de soumission et n’imposent pas des mesures de type « séparatistes » au sein des populations de certains quartiers au nom de la loi islamique, dont les femmes musulmanes sont les premières victimes.

La démocratie n’a jamais pu s'imposer partiellement ou totalement, où que ce soit dans le monde musulman.

Il ne faudrait pas oublier, où que ce soit dans le monde, les pays musulmans ont toujours eu un très gros déficit de démocratie. Même après la chute des monarchies en Tunisie, Libye, Irak, Iran on ne peut pas dire que les régimes politiques laïcs d’inspiration « Nasserienne » ou religieux comme en Iran qui leur ont succédé, furent des parangons de vertu démocratique. Ces régimes autoritaires ont d’ailleurs servis de terreau aux Occidentaux, en particulier aux USA, Britanniques et Français qui n’ont cessé de les encourager pour mieux contribuer à les déstabiliser au nom de l’alibi démocratique…

Destabiliser les régimes politiques de pays Arabo-musulmans ne pouvait que renforcer l’islamisme politique le plus violent

Sans avoir une sympathie particulière pour Saddam HUSSEIN, KADHAFI, ou Bachar Al-ASSAD, on ne pouvait que s’inquiéter et dénoncer avec force la politique de Georges BUSH, ou ceux, qui chaussaient ses bottes, telle la France de Sarkozy en Libye ou les Britanniques en Irak lorsqu’ils allaient renverser leur régime. Mais aussi Hollande en Syrie avec les soutiens Français à la prétendue rébellion syrienne qui ont surtout servi les islamistes grâce aux armes distribuées au Front Al-Nosra (Al-qaïda), au prétexte « qu’ils sont efficaces contre Bachard El-ASSAD « comme le justifiait FABIUS. Ou encore en Avril 2018, Macron en fidèle serviteur de son maître Trump qui est allé au coté des USA bombarder Damas en violation du droit international (sans mandat de l’ONU). Excepté la Syrie où avec le soutien des Russes et de l’Iran le régime de Bachar Al-Assad a résisté, pour les autres, Il est évident que les Islamistes de tout poil, Frères Musulmans, Salafistes, Wahabistes et terroristes Islamistes d’Al-Qaïda, Daech, Boko-Aram et consorts étaient et sont en embuscade, prêts à confisquer le pouvoir à leur profit, dès que les régimes mis en place avec le soutien Américain, Britannique, Français opposés à leurs dictas seraient tombés.

Si l’Egypte ou la Tunisie, après avoir vécu un temps sous « la férule » des islamistes, certes moins violents que les Al Qïada, Daech ou leurs cousins, les ont écarté du pouvoir, le risque de leur retour n’est pas pour autant exclu.

Pour conclure

Aujourd’hui le gouvernement Français, comme tous les autres dans le monde, doit prendre des mesures sévères pour répondre à un réel danger sociétal dû à l’islamisme politique, violent et conquérant, dont les éléments théologiques qui le conforte sont inscrits dans le coran. Sortir de son sens le mot « islamophobie », pour couvrir une réalité sociétale et ses pires dangers, relève d’une lâcheté complice de crimes commis au nom de l’islam.


Moyenne des avis sur cet article :  3.94/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

111 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 9 mars 16:17

    Demandez au Pape de venir !


    • raymond 9 mars 16:22

      Vous connaissez la réponse bien sûr.


      • Clocel Clocel 9 mars 16:47

        Ismaël n’est que l’idiot utile, il faut regarder qui l’agite.

        L’islam est assurément un instrument de conquête, mais je doute que ce soit au profit des musulmans.

        J’ai bien peur que les musulmans fassent partie des grands cocus de l’Histoire contemporaine...


        • popov 10 mars 07:54

          @Clocel

          J’ai bien peur que les musulmans fassent partie des grands cocus de l’Histoire contemporaine...

          Ça leur apprendra !

        • Clocel Clocel 10 mars 09:59

          @popov

          L’islam c’est juste la muleta, le préalable à toute bataille, c’est de bien avoir identifié son ennemi...


        • troletbuse troletbuse 10 mars 10:28

          @Clocel
          Tout à fait. L’Islam ne sert qu’à divertir la populace et au besoin on provoque des attentats. Ca a commencé sous Chirac avec Kelkal. Des jihadistes, non des petits délinquants recyclés par ?? la France


        • popov 10 mars 12:19

          @Clocel

          Non, l’islam, c’est l’incendie. À ne pas confondre avec les incendiaires, je suis bien d’accord.

          Mais quand il y a le feu à la baraque, on s’attaque au feu en premier. Ensuite on poursuit les incendiaires.


        • racbel 9 mars 18:15

          C’est quand même bizarre, on enfreint nos libertés pour notre sécurité au nom d’une fausse pandémie et le sujet principal pour les trous du cul, c’est toujours l’Islam qui inquiète.

          Comme quoi on ne vit pas tous dans le même monde.


          • Hurricane Hurricane 10 mars 17:25

            @racbel

            L islam , islamovirus c est de celui là que on parle ,une pandémie pire que le covid et bien plus criminelle meurtrière fasciste 


          • Xenozoid Xenozoid 9 mars 18:19

            Tout argument est trahison, tout simplement parce que tout le monde a été fait pour sentir la peur en permanence. Une population effrayée est facilement gouvernée ; Cette leçon a été bien apprise et maitrisée. Cette leçon a été magistralement appliquée (une fois de plus.) à tous les citoyens politisés, et le troupeau de se déplacer comme un seul corps. Même la surveillance des citoyens innocents par l’État est brossée comme un mal nécessaire. N’oubliez pas : vous êtes surveillé.


            • Xenozoid Xenozoid 9 mars 18:21

              @Xenozoid

              stratégie de la peur


            • cyrus CYRUS 9 mars 18:52

              @Xenozoid

              En attendant c’ est toi qui menace de brûler les intervenant ...
              https://www.agoravox.fr/commentaire6005889
              la tolérance vous la réclamer pour vos idée jamais pour celle des autres ...


            • Xenozoid Xenozoid 9 mars 18:54

              @CYRUS

              tu vas te noyer


            • cyrus CYRUS 9 mars 19:14

              @Xenozoid

              Tu me menace en temps que vegan ou en temps qu’ islamocompatible ?


            • Xenozoid Xenozoid 9 mars 19:16

              @CYRUS

              tu as besoin d’une bouée ? 


            • Jelena Jelena 9 mars 18:56

              Depuis le début de cette crise du covid, je vais dans un salon de coiffure tenu par des arabes. Vu qu’elles sont moins frileuses que les françaises, il n’y a ni masque, ni gel obligatoire et c’est parfait... Comme quoi l’arabisation de la France a du bon.


              • Bendidon Bendidon 9 mars 19:13

                @Jelena
                OUI ils sont moins cons et froussards que les franchouillards, j’en vois un paquet dans les bars tabac qui pratiquent l’emporté (café ou bières en gobelets)
                On se met devant le bistrot et on discute et personne ne porte la muselière
                Si on oblige la vaccination pour les restos j’irai dans les restos arabes, eux ils s’en battent les couilles des interdictions


              • alinea alinea 9 mars 19:35

                @Bendidon
                Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais pour être grossière à l’emporte pièce,les obéissants sont les classes moyennes, fonctionnaires de préférence ! Dans mon quartier, c’est net ; les paysans, les artisans, les « marginaux » n’en ont rien à battre du couvre feu et du masque. Certes ils ne provoquent pas le flic en sortant tous les soirs, du reste, pour aller où ? mais chez les copains, oui bien sûr.


              • sirocco sirocco 9 mars 19:51

                @Jelena

                « Comme quoi l’arabisation de la France a du bon. »

                D’autant plus qu’on peut se ramasser un coup de couteau en marchant sur le trottoir... Le grand frisson permanent !


              • Jelena Jelena 9 mars 20:06

                @sirocco : Pour un poltron, entre le terrifiant covid, le terrorisme islamiste et le réchauffement climatique, le grand frisson est permanent, je confirme.


              • alinea alinea 9 mars 20:56

                @Jelena
                Je regrette ton ancien avatar Jelena ! il collait mieux à ton tempérament ! smiley


              • Jelena Jelena 10 mars 07:36

                @alinea : Je ne rentre plus dedans... J’ai pris du poids depuis. ^^


              • alinea alinea 10 mars 08:58

                @Jelena

                 smiley
                si c’était le couvre chef, il suffit d’en prendre un autre !

              • Attila Attila 9 mars 19:07

                Auteur ignorant, aveuglé ou malveillant :

                la violence des islamistes n’est pas liée à l’islam mais bien aux manigances des gouvernement américains qui ont utilisé des extrémistes religieux au départ minoritaires pour déstabiliser les gouvernements arabes laïcs lors de la guerre froide. Et gouvernements américains qui continuent d’utiliser les islamistes comme mercenaires, en Syrie notamment.

                Sans le soutient, le financement et l’armement de ces extrémistes religieux, l’islamisme serait resté marginal :

                Les islamistes sont des agents du colonialisme occidental.

                Plus de 80 % des victimes du djihadisme sont des musulmans
                .

                Dans les années 1950-70, beaucoup de pays arabes étaient des régimes laïcs en voie de modernisation : Tunisie, Égypte, Syrie, Irak et Algérie.
                Nasser et le voile
                .
                Photos d’étudiants à l’université du Caire de 1959 à 2004.
                .
                Concerts d’Oum Kalsoum : peu de voiles dans le public
                .
                On voit bien que le voile est revenu progressivement après les années 70. C’est le résultat de l’action américaine de soutient et de financement des Frères Musulmans et de pressions sur l’Arabie Saoudite pour qu’elle diffuse son islam wahhabite jusque là confiné à l’intérieur du pays.
                « À l’origine, c’est à la demande de nos alliés que nous nous sommes investis dans la création d’écoles coraniques, de mosquées et dans la propagation du wahhabisme dans le monde musulman »
                .

                Déclaration sous serment devant une Commission d’Enquête Parlementaire américaine d’une Secrétaire d’État du gouvernement de Barack Obama, Mme Hillary Clinton :

                Al-Qaeda, les Talibans, c’est nous, les américains, qui avons créé tout cela
                .

                L’absurdité en boucle : tuer les islamistes que nous créons

                .

                Sur les Frères Musulmans :
                Photo d’une réunion à la Maison Blanche où le président Dwight D. Eisenhower s’entretient dans le Bureau ovale avec la délégation des Frères Musulmans conduite par Saïd Ramadan (le second à droite) le 23 septembre 1953.
                Lien
                .
                Obama soutient toujours les Frères Musulmans
                .
                La confrérie des Frères musulmans


                .


                • popov 10 mars 07:35

                  @Attila

                  la violence des islamistes n’est pas liée à l’islam mais bien aux manigances des gouvernement américains

                  Et à l’époque de Mahomet, la violence islamique était liée à quoi ?


                  Les Américains utilisent les islamistes pour faire leur sale boulot, mais ils n’ont pas dû inventer l’idéologie, qui a été offerte par Mahomet.
                  L’islam a rendu les islamistes tellement bêtes qu’ils croient travailler pour Allah quand ils font le sale boulot des USA.


                • Trelawney Trelawney 10 mars 12:38

                  @Attila
                  Figurez vous qu’en 1944 les agents de l’OSS (ancienne CIA) décident de former à la guérilla l’armée populaire vietnamienne, pour lutter tout d’abord contre les japonais et ensuite pour empêcher le retour des français.
                  C’est comme cela qu’un professeur d’histoire du nom de Giap et un fils de professeur du nom de Hô Chi Minh, ont été formé par l’OSS.
                  On sait aujourd’hui ce que ces deux hommes ont fait pour la France d’abord et les USA ensuite.

                  Lorsque Rudyard Kipling a écrit « l’homme qui voulut être roi » il disait : « quand tu combats les afghans garde toujours la dernière balle pour toi. » Il faut croire que les américains n’ont pas lut le livre pour apporter autant de crédit à ces fous de guerre que son les afghans.


                • Aimable 9 mars 20:36

                  Tant que l’islam et ses serviteurs bas du front existera , le sang du monde non musulmans continuera de couler a flots , alors une question , devons nous attendre sans rien faire la tête sur le billot ?


                  • Octave Lebel Octave Lebel 9 mars 20:56

                    .

                    J’ai déjà posté ce commentaire mais bon je le referai sûrement encore vu la période.J’ai juste un peu actualisé.

                     

                    Franchement, vous ne croyez pas que s’il y avait une véritable volonté politique transversale à tous les partis, nous ne nous débarrasserions pas rapidement de l’islam politique et de ses bases et que les premiers intéressés seraient la très grande majorité de nos concitoyens qui ont la culture ou la religion musulmane dans leurs origines. Que vient faire si opportunément ce nouveau salmigondis que certains depuis longtemps ont programmé comme une des diversions à l’examen de leurs responsabilités dans ces 20 dernières années.

                    Au profit de qui ont fonctionné à chaque fois à la fin de la partie ces éternelles escarmouches qui crépitent si bien à l’approche des élections ?

                    Ne vous fatiguez pas si vous êtes en mal d’arguments parce qu’il y aura bien des pauvres imbéciles, de vrais provocateurs, des faits divers ponctuels qui seront soigneusement mis en valeur pour vous alimenter. Cela ne dédouane pour autant les responsables cités en tête de commentaire ni les ouvriers de l’islam politique à qui on laisse autant d’air pour respirer et répandre leur venin depuis si longtemps maintenant.

                    Renseignez-vous un peu sur ce qui s’est passé à l’IEP de Grenoble. Je crois bien que l’on a affaire à des provocateurs imbéciles dépassés par leur bêtise. Je me demande aussi ce que les équipes de direction ont fait devant ce feu qui couvait. Mais bon.

                     

                    Tous pour des raisons différentes se frottent les mains. Nos politiques en voyant les colères et les discussions sans fin qui nous animent en nous aveuglant et jouent des divisions qu’ils dénoncent sans vraiment les combattre en faisant mine quand cela dérape carrément de s’indigner et de proposer des solutions dont nous admirons à chaque fois avec quelle persévérance et volonté elles sont réellement appliquées. Certains ont même acheté des médias pour faire ce sale boulot, exaspérer les colères pour les pousser dans des culs de sac. Il y a ici certains qui jouent les petites mains pour faire leur service après-vente de leur plein gré ou à l’insu de leur plein gré.

                     


                    • Pascal L 9 mars 22:38

                      « voire rappeler ses actes criminels lorsqu’il avait fuit à Médine où avec ses « fidèles » il se comportait plus en chef de bande guerrier qu’en chef religieux » L’historicité de Muḥammad est loin d’être établie et la tradition islamique apparaît de plus en plus comme une légende aux yeux des historiens. Muḥammad s’écrivait à l’époque sans voyelle ni majuscule, autrement dit « mḥmd ». Le problème, c’est que des « mḥmd », il y en a tout le 7ème siècle, et pas au passé après 632. Il s’agit en fait d’un titre honorifique porté par tous les chefs de guerre qui se disaient représentant de Dieu et ils étaient nombreux au 7ème siècle. Il y en a même eu plusieurs en même temps comme ʿAbd Allah ibn Al-Zubayr et ʿAbd Al-Malik. Ce mot est utilisé en hébreu dans le livre de Daniel et signifie « homme des prédilections ». En Araméen, cette racine désigne « le désiré » donc sans doute Jésus dont le retour était attendu. En arabe, il se sont fixé sur « le loué ». C’est ʿAbd Al-Malik qui, le premier à utilisé le mot « calife » à la place de « mḥmd » (cela ne change pas vraiment le sens) et réservé ce mot au plus obscur de ces prédécesseurs, celui qui est nommé aujourd’hui Muḥammad, nom qu’il n’a jamais porté de son vivant. Ce faisant, ʿAbd Al-Malik est le véritable créateur de l’islam dans les dernières années du 7ème siècle (après 694).

                      Ajoutez à cela que La Mecque ne pouvait pas exister au 7ème siècle et l’Égire en 622 ne veut plus dire ce que l’islam voudrait que nous le comprenions. De toutes façons, faire commencer un calendrier par une défaite, il y a comme un problème. Il s’agit plutôt du début de la conquête du monde, conquête qui n’est pas partie de La Mecque, mais de la Syrie, comme en témoigne la langue et l’écriture du Coran. Cette conquête commence par un retrait au désert à l’imitation de Moïse et de Jésus.

                      Ceci dit, vous avez raison sur les actes criminels qui sont aussi validés par le Coran. Ainsi Allah n’est plus que le faire valoir des califes. Quand les musulmans reprochent aux chrétiens d’associer Jésus à Dieu, c’est pour cacher qu’ils placent le calife au-dessus d’Allah.


                      • Jonas Jonas 9 mars 23:10

                        « A-t-on encore le droit d’évoquer certains aspects de l’islam sans être menacé de mort ? »

                        Dans les 57 pays musulmans dans le Monde, la critique de l’islam est passible de peine de mort ou de prison : il n’y a pas de Charlie Hebdo au Maroc, en Algérie ou en Arabie Saoudite !

                        Les gouvernements français successifs ont importé plus d’une dizaine de millions de musulmans dans notre pays, et nos élus de la république leur ont construit des milliers de Mosquées en moins de 40 ans, dans lesquelles des imams misogynes, antichrétiens et antisémites endoctrinent des centaines de milliers de fidèles au rejet de la culture et de l’identité de la civilisation européenne.

                        On ne peut pas reprocher à un musulman de se comporter en musulman, par l’importation des lois et de la culture de son pays !


                        • popov 10 mars 00:02

                          À force d’intimider en les traitant de racistes ceux qui ont compris qu’il faut éradiquer l’islam parce qu’il s’agit d’une idéologie totalitaire malfaisante, voilà la France soumise à la charia.

                          La France va-t-elle continuer sur cette pente qui va la ramener à la préhistoire ou va-t-elle donner un grand coup de pied dans la fourmilière ?

                          Il faut non seulement dissoudre l’UNEF, mais aussi fermer carrément les sciences-po qui ne produisent que des parasites pinailleurs, fils à papa qui vont à l’université parce que papa a du fric mais qui sont trop fainéants pour étudier quelque chose d’utile. Au lien d’être un endroit où les idées s’affrontent, ces facultés sont devenues un repère d’inquisiteurs de la pensée unique.


                          • popov 10 mars 02:46

                            @popov

                            Au lieu...


                          • popov 10 mars 08:54

                            @popov

                            Tiens, il y a un sagouin illettré recruté pour venir systématiquement me moinsser qui le fait même quand je corrige une faute de frappe que j’ai commise.
                            Cela en dit long sur le niveau.


                          • Hurricane Hurricane 10 mars 17:21

                            @popov

                            Chiasses pot , la fosse septique de toutes les racailles gauchiasses 


                          • OMAR 11 mars 14:54

                            Omar9
                            .
                            @Hurricane :« les racailles gauchiasses »
                            .
                            En tant que parfait fachopithèque, tu ne mérite pas mieux...


                          • zak5 zak5 10 mars 04:46

                            Toutes les religions véhiculent de la violence. Les Chrétiens qui ont pourtant pour maître le Christ qui déclare « Mais moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent », Ces chrétiens donc, quand ils étaient au pied au mur, se sont tournés vers l’Ancien Testament (AT) pour utiliser la violence qu’il véhicule. Les croisades, et toutes les conquêtes en générale, ne se sont pas faites avec les Évangiles, mais avec l’AT.

                            Pourquoi toutes cette violence ? tout simplement parce qu’aucune religion n’est applicable.

                            L’islam a deux problèmes :

                            le dogme du Coran incréé (malgré les travaux d’authentiques musulmans historiens qui ont pointé les difficultés rencontrées lors de la fixation du Coran et sa lecture )

                            N.B. si vous répétez ce que ces imminents musulmans ont dit, vous êtes taxés d’islamophobe (c’est le cas de la plupart des musulmans progressistes qui sont soit menacés de mort, soit sous la menace de jugements)

                            la tradition prophétique : instrument politique des premiers empires musulmans (omeyyades et abbassides notamment) qui pour appliquer certains versets du coran ambigus, abscons, ont mis, dans le sens qu’ils cherchaient, dans la bouche du prophète de l’islam (ou de ses proches) certaines paroles qu’il n’a probablement jamais prononcées.

                            si vous répétez les hadiths, qui pourtant ont été labellisés authentiquement vrais (Sahih) par la quasi-totalité des musulmans, vous êtes étiqueté islamophobe

                            "l’avantage avec Dieu, c’est de pouvoir dire n’importe quoi a son sujet (Cioran)


                            • popov 10 mars 09:17

                              @zak5

                              Pourquoi toutes cette violence ? tout simplement parce qu’aucune religion n’est applicable.

                              En effet. Les Européens doivent absolument se libérer au plus tôt de cette vue utopique qui les engagent à tendre l’autre joue.
                               
                              Les fleurs, les bougies et les marches blanches, cela fait rire vos ennemis qui se rendent compte que votre sang est gratuit.
                               
                              Il faut rendre coup pour coup. C’est la seule chose que ces préhistoriques comprennent. Quand un professeur est décapité, il ne suffit pas de fermer une mosquée pour la rouvrir quelques semaines plus tard. Il faut raser toutes les mosquées dans un rayon de 100 km et intimer l’ordre à leurs imams de quitter le territoire dans les deux jours faute de quoi les service secrets s’occuperont d’eux comme ils savent le faire avec des agents infiltrés d’une puissance étrangère avec laquelle vous êtes en guerre.
                               
                              Vous êtes en guerre, une guerre qui vous a été déclarée au VIIe siècle par un chauffeur de chameaux et que des arriérés reprennent aujourd’hui à leur compte. En temps de guerre, on ne fiche pas les ennemis, on ne les met pas non plus entre quatre murs. On les aligne contre un seul mur comme disait le regretté Cova.

                            • Pierre Régnier Pierre Régnier 10 mars 09:44

                              Un article bien intentionné mais qui ajoute à la confusion, parce qu’il n’ose pas dénoncer fermement la monstrueuse tricherie langagière faisant de l’islamophobie une musulmanophobie, une haine des musulmans.

                              L’islamophobie exprime bien la crainte et la détestation de l’islam. Mais il exprime une crainte et une détestation justifiées par la violence - jusqu’au meurtre collectif - explicitement commandée dans le texte fondateur de cette religion.

                              Cette criminalité commandée est attribuée à Dieu, et cette odieuse attribution reste aujourd’hui sacralisée. C’est avant tout cette horreur qu’il faut détruire, plutôt que de se plaindre, de tous côtés, d’être “accusé d’islamophobie“ comme si ça revenait à être accusé d’une conception criminelle, alors que l’islamophobie est une marque de bon sens, une authentique vertu, bénéfique pour le vivre-ensemble dans la paix et la solidarité.


                              • Il appartient aux musulman de régler leurs problèmes.

                                modeste extrait :

                                journaliste :

                                Quand on regarde l’ensemble du monde musulman – même si certains considèrent que ce faisant, on tombe dans « l’essentialisation » – il y a des invariants extrêmement préoccupants : l’absence de démocratie, l’infériorisation des femmes, l’interdiction faite à la pensée de contester le dogme ou d’aborder de manière critique la lecture du Coran, etc.

                                Abdennour Bidar

                                 :

                                En tant qu’intellectuel musulman, j’ai une responsabilité critique quant à cette civilisation. Certains m’accusent d’être trop sévère avec l’islam. Je pense au contraire que ceux qui flattent l’islam en pensant le défendre ne font que l’encourager dans sa paresse intellectuelle et dans son illusion d’être une civilisation spirituellement forte – alors qu’elle est selon moi le contraire, déficiente, mal en point, et de ce point de vue pas du tout à la hauteur de son propre génie. L’amour que j’ai pour cette religion est à la mesure de ma sévérité car, comme le dit l’adage, « qui aime bien châtie bien »

                                -

                                Abdennour Bidar est agrégé de philosophie, docteur en philosophie et ancien élève de l’École normale supérieure de Fontenay-Saint-Cloud1[source insuffisante]. Sa thèse de doctorat est intitulée « Mohammed Iqbal : une pédagogie de l’individuation ».

                                De tradition soufie, il est spécialiste de l’islam et des évolutions de la vie spirituelle dans le monde contemporain.


                                • Pierre Régnier Pierre Régnier 10 mars 14:32

                                  @Christian proctoconspirologue

                                  Abdennour Bidar fut, il y a quelques années, de ces intellectuels musulmans qui faisaient espérer, en France, une explicite condamnation par des musulmans des bases criminogènes de l’islam.

                                  Il est, depuis, revenu dans la masse des fidèles qui refusent de condamner, explicitement, les bases théologiques qui sont, dans sa religion, les principales causes de la très concrète criminalité islamique.

                                  Même s’il ne le veut pas, il reste ainsi un précieux soutien des gouvernants et des médias dominants, volontairement enfermés dans le négationnisme face à la dangerosité de l’islamisation de la France (entre autres).


                                • @Pierre Régnier
                                  "l est, depuis, revenu dans la masse des fidèles qui refusent de condamner, explicitement, les bases théologiques qui sont, dans sa religion, les principales causes de la très concrète criminalité islamique.

                                  "

                                  Pas de lien pour justifier votre affirmation.. ?
                                  Cela me parait improbable
                                  il écrit
                                  (Copyright © 2021 Abdennour Bidar. Tous droits réservés

                                  )

                                  Réparer ensemble le tissu déchiré du monde…

                                  Bienvenue à vous sur ce site,

                                  « Réparer ensemble le tissu déchiré du monde ». Voilà maintenant notre plus grande responsabilité personnelle et collective, qui peut donner un cap à nos vies personnelles et décider de nos engagements collectifs.

                                  Renouer notre triple lien – vital et transcendant – à la nature, aux autres, à soi-même. Sauver la planète, sauver la fraternité, sauver nos âmes. Nous reconnecter à la puissance créatrice de la nature, de l’amour, de notre intériorité. Écologie en trois dimensions, et non plus en une seule !

                                  Rien de plus urgent que ces trois directions convergentes à viser ensemble, que ces trois combats à mener ensemble. Rien de plus difficile et crucial que cette décision à prendre, de résistance aux ravages de notre civilisation matérialiste. C’est elle en effet qui a désormais étendu son empire vampire sur presque toutes choses : c’est elle qui détruit la nature et tout le vivant, elle qui divise les sociétés et les peuples en riches et pauvres, elle qui asphyxie les consciences et vide les cœurs en abrutissant les masses devant leurs écrans, dans des emplois vides de sens et dans des mégapoles irrespirables.

                                  Comment donc éviter un futur d’apocalypse ? Seule l’énergie spirituelle est assez puissante pour empêcher la catastrophe, ou tout au moins l’atténuer et préparer l’après. Mais que savons-nous aujourd’hui de cette énergie spirituelle ? Nous ne savons plus guère la cultiver, et nous avons perdu presque totalement conscience de sa puissance. Quand on dit « spirituel », on ne pense guère qu’à un vague supplément d’âme vendu par des néo gourous et autres marchands de consolation.

                                  Tout ce que j’écris, chacune de mes prises de parole, chacun de mes engagements avec d’autres est au service d’une nouvelle élucidation – rigoureuse et claire – de ce « spirituel », c’est-à-dire d’une proposition de vie spirituelle pour notre temps. Une vie spirituelle disponible pour toutes et tous, athées, agnostiques et croyants – partageable universellement hors des frontières anciennes. Une vie spirituelle appropriée aux défis du présent et de demain. Une vie spirituelle sans dogmes, sans chefs. Une vie spirituelle de la liberté, de l’égalité, de la fraternité. Très au-delà donc du religieux – sous toutes ses formes. Ce religieux qui a accompagné la vie spirituelle de notre humanité pendant tant de millénaires… mais qui ne peut plus suffire, car il nous faut être maintenant des héritiers qui renouvellent complètement les sagesses reçues du passé.

                                  Cette vie spirituelle partageable entre toutes et tous est simple mais exigeante. Elle tient en une phrase : participer à la recréation et à la réinvention de tous nos liens brisés. Ce n’est pas une nouvelle religion. À chacune et chacun de décider s’il veut participer à cette entreprise, et le cas échéant comment il veut le faire. Liberté personnelle, responsabilité, singularité et imagination créatrice.

                                  « Réparer ensemble le tissu déchiré du monde ». Sans désespérer malgré toutes les mauvaises nouvelles. En se nourrissant des bonnes nouvelles, il y en a beaucoup plus qu’on ne croit. Et puis de toute façon, comme le conseille un adage à peu près universel : « Agir sans attendre le résultat ». Agir avec confiance, détermination, avec d’autres, là où on est, à sa mesure et à son échelle. Discerner l’action qui nous inspire le plus, l’engagement qui nous met en force et en joie – signe de l’appel de notre être profond. Avec la conviction puis l’expérience que circule dans le triple lien retrouvé à soi, aux autres, à la nature, une énergie vitale et une puissance d’agir qui finiront invinciblement par l’emporter sur tout ce qui dissout et divise.

                                  À cette fin, ne nous laissons pas distraire ni disperser, rapprochons-nous, faisons fusionner toutes les initiatives en ce sens, appliquons nous patiemment, énergiquement, à recréer et inventer partout où nous le pouvons, même à l’échelle la plus modeste, des écosystèmes de liens nourriciers, des Arches de Noé du sens et du commun, des lieux où nous pouvons réapprendre à vivre ensemble selon l’art de la connaissance de soi, du partage avec autrui, de la symbiose avec la nature. Ces trois liens inséparables nous transmettent une énergie sans pareille, une vitalité et une vie qui dépassent infiniment les limites de cette existence, et qui peuvent la ré-enchanter de manière encore insoupçonnée. Confiance, ténacité, collectif, on va y arriver.


                                • Pierre Régnier Pierre Régnier 10 mars 15:11

                                  @Christian proctoconspirologue

                                  J’adhère à la totalité du très beau texte d’Abdennour Bidar que vous reproduisez. Il exprime, mieux que je saurais le faire moi-même, mes propres convictions.

                                  Mais je maintiens qu’il y manque, l’auteur étant un intellectuel musulman, cette essentielle précision :

                                  le succès de ce très beau programme ne peut être espéré, à court ou à long terme, tant que la criminalité islamique n’est pas désacralisée et fermement rejetée par notre religion.


                                • fcpgismo fcpgismo 10 mars 13:15

                                  Malek Bouthi utilisait le terme islamonazi, pour ma part c’est véritablement le bon qualificatif pour définir l’islam politique.

                                  Nous nous sommes débarrassés de l’emprise d’une immonde saloperie qui avait inventé l’inquisition, c’est pas pour se laisser dominer par encore plus terrible.

                                  J’ai un amour fétichiste pour les églises, tout en étant incroyant envers leurs fariboles.


                                  • Pierre Régnier Pierre Régnier 10 mars 14:53

                                    @fcpgismo

                                    Le terme “islamonazi“ pour définir l’islam “politique“ est grossièrement et inutilement exagéré. Par ailleurs il n’y a pas un islam politique et un autre qui ne le serait pas.

                                    Quant aux « fariboles“ des églises, je vous invite à approfondir la notion. Ce qui est grave - gravissime - aujourd’hui dans l’église catholique c’est que sa hiérarchie réanime, jusqu’au Vatican, sa conception de la “bonne criminalité » prétendument “commandée par le Dieu de l’Ancien Testament, pour de prétendues "bonnes raisons“ qu’il faut “bien comprendre“ et “bien interpréter“.

                                    Cette horreur est explicitement présentée comme justifiée dans la Bible de Jérusalem, éditée il y a 20 ans et largement répandue chez les croyants chrétiens.


                                  • mmbbb 14 mars 13:06

                                    @Pierre Régnier  l assassinat de S PATY , un simple diverstisssement J ai ete baigné par les souvenirs de cette génération ayant connu la guerre , gamin , jamais je n aurais pense vivre dans un pays ou un tel crime a ete commis simplement par ideologie les nazis n auraient pas fait mieux
                                    Par ailleurs , voyez ce qu il est advenu a ce CO CO d Aubervillers , Didier Daeninckx  ; ce naze  ayant ete un des promoteur de ce vouloir vivre ensemble, il a du quitter sa ville .
                                    Voyez ce qui arriva a ce prof de Trappes , Il n a pas l air d etre d extreme droite .
                                    Il ne fut guere soutenu par l EN et encore moins pas le maire de cette ville
                                    Et pourtant la journaliste du Monde, pro migrant , Gabrielle Bacqué ecrit un livre reprenant la meme problématique .
                                    Les islamistes ont compris ceci , ils ont repris a leur compte le proverbe chinois « le poisson pourrit par la tête »  . Celle des occidents , c est de la fiente , nous nous leverons pas pour sauver nos valeurs parce que nous savons plus nos valeurs à defendre . Les barbus ont raison ; nous sommes des décadents !


                                  • QAmonBra QAmonBra 10 mars 16:25

                                    Et c’est reparti pour un tour sur l’islam et les français de confession musulmane, comme si ces derniers avaient une quelconque responsabilité dans le fait dument établi et autrement plus préoccupant, que la prétendue ex république et nation française, donc le Peuple français dans son ensemble, ne constituait plus à présent qu’une des nombreuses préfectures européennes, n’ayant plus aucun pouvoir de décision et de contrôle sur sa législation, sa monnaie, son économie, sa défense et son territoire, au point de ne même pas pouvoir choisir son vaccin contre la pseudo pandémie !

                                    Or, l’inoculation du wahhabisme et des « ikhwanes »(*) en France et ailleurs, n’est certainement pas le fruit du hasard et, comme le dit pertinemment « Clocel », l’islam de France et nos concitoyens musulmans constituent de ce fait une performante muleta, pour bon nombre de veaux à peine cornus qui non seulement ne voient pas l’agitateur du leurre,(**) mais ignorent aussi que ce dernier masque toujours l’épée fatale. . .

                                    .

                                    .

                                    (*) Frères musulmans : « AKP » turc, « Ennahdha » tunisien, « Hamas » palestinien etc.

                                    (**) Ou, plus grave, refuse de voir par aveuglement idéologique.


                                    • mmbbb 14 mars 13:23

                                      @QAmonBra " pseudo pandémie !

                                      " toujours aussi pertinent ! Quelle connaissance dans cette science , l épidémiologie Remarquez a vouloir melanger les choux et les carottes avec du lard , on fait une bonne soupe paysanne pour les bons francais .

                                      En l occurrence ,le masque est tombe puisque les Francais élisent des dogmatiques

                                      https://www.marianne.net/politique/celebration-selective-lyon-le-maire-vert-critique-pour-sa-laicite-geometrie-variable

                                      Le maire de Lyon , ecolo de mes deux , est l archétype de cette nouvelle mouvance , nier nos coutumes et se plier aux exigences des representants de cette religion conquérante !

                                      La semaine derniere , des heurts violents a la Duchere et a Rilleux la Pape ,

                                      Le maire de Rilleux et de Bron ont eu des menaces de mort , la police a enquêté , pas d amalgame , c est un bressan du RN qui a ete place en prison !

                                      Vous avez un train de retard !! Ce n est pas étonnant a la HASSAN SCF , les traisn sont toujours en retard !


                                    • Hurricane Hurricane 10 mars 17:18

                                      UNEF : Union Nationale des Etudiants Fachislamistes : le diable islamiste

                                      Groupes néos nazis islamistes qui règnent en maitre dans les universités par la force , la menace , le chantage , la haine et le ciblage criminel .

                                      A sa tête , une étudiante voilée haineuse anti France , anti catho , indigéniste racialiste fasciste terroriste de la pensée unique islamique .

                                      Tous les profs sont terrorisés par ces criminels islamos gauchistes qui ciblent ceux qui , comme Samuel Paty , devront se laisser égorger pour désobéissance à la charia islamiste qui interdit la laïcité , les lois de la république et la liberté d’ expression .

                                      Pas de discours du lâche Attal comme contre les GI ; silence total complice , omerta criminelle de ce gouvernement allié collabo à ces foux furieux.

                                      Très peu d’ élus morts de trouille essaient de se dresser contre ces fascistes islamistes, mais ils sont vite invités à rejoindre les rangs des vaincus et se taire sinon… les élections approchent , et le réservoir électoral islamiste est impressionnant.


                                      •  C BARRATIER C BARRATIER 10 mars 17:49

                                        L’auteur de l’article parle en croyant lorsqu’il constate que la loi française ne punit pas le blasphème. Ce mot appartient au vocabulaire des croyants. Il n’a pas de sens pour les autres. Donc, il ne saurait cohabiter avec la loi d’un pays laïque constitutionnellement. La loi française tout simplement ne connait pas ce concept, interne à certaines religions. Au lieu de noter que la loi ne condamne pas le blasphème, il serait plus judicieux de dire que la loi ignore le blasphème. La majorité des Français souhaite parler hors jargons extérieurs à notre Droit et à notre neutralité en matière religieuse.


                                        •  C BARRATIER C BARRATIER 10 mars 18:10

                                          La question que pose Daniel Martin dans son titre n’est pas une vrai question car le Droit on le connaît. D’aucuns suggèreraient plutôt le devoir d’aborder ce sujet. Nous sommes en effet civilisés.

                                          La laïcité française revendique simplement la liberté pour chacun d’aborder de sujet comme tout autre sujet. De plein droit tout simplement. Ou de ne pas l’aborder, de plein droit également


                                          • Pierre Régnier Pierre Régnier 10 mars 19:46

                                            @C BARRATIER

                                            Quelle que soit l’intention de l’auteur, l’intérêt du titre de son article est dans la mise en lumière, en une seule et courte phrase, d’une grande tricherie pratiquée depuis des années par les gouvernants, la fausse Gauche et les médias dominants.

                                            Cette tricherie est dans la volonté de faire croire qu’en réfléchissant publiquement sur les bien réels contenus criminogènes de l’islam, on viserait à répandre de la musulmanophobie, de la haine des musulmans.

                                            Ce qui serait, effectivement, une détestable, une très condamnable intention.


                                          • OMAR 10 mars 22:12

                                            Omar9
                                            .
                                            @C BARRATIER :« La question que pose Daniel Martin dans son titre n’est pas une vraie question ».
                                            .
                                            En fait c’est non seulement une question incongrue, mais aussi suggestive.
                                            .
                                            Elle indique qu’il suffit de citer l’Islam  en s’autorisant le blasphème, la provoc, la décontextualisant ou les raccourcis, pour que tous les citoyens français musulmans vous menacent de mort.
                                            .
                                            Et que par conséquent, les citoyens musulmans sont non seulement réfractaires à toute critique de l’Islam, mais n’ont que la violence comme arguments.
                                            .
                                            Comme si un jour, Mr. D. Martin a proposé un dialogue, un échange avec un véritable exégèse.
                                            .
                                            Heureusement que le Pape n’a pas lu son article avant son séjour en Irak...


                                          • popov 11 mars 08:03

                                            @OMAR

                                            Comme si un jour, Mr. D. Martin a proposé un dialogue, un échange avec un véritable exégèse.


                                            L’exégèse, c’est l’analyse.
                                            On n’engage pas un dialogue avec une exégèse, mais avec celui qui en est l’auteur, et qu’on appelle un exégète.
                                             
                                            Les mahométans se sont toujours refusés à faire une exégèse scientifique du Coran. Ce sont donc des universitaires non islamiques qui s’en sont chargés.
                                            Et ce qu’ils ont découvert est en complète contradiction avec les fables que les mahométans se racontent et nous racontent.


                                          • popov 11 mars 08:11

                                            @OMAR

                                            ...pour que tous les citoyens français musulmans vous menacent de mort.


                                            Mais non, pas tous. Il suffit qu’il y en ait un.

                                          • OMAR 11 mars 09:53

                                            Omar9

                                            ..

                                            Et voilà.

                                            .

                                            Il suffit juste d’engager un débat sérieux et serein, pour que les fachopithèques s’invitent à la table.

                                            .

                                            La politique du harcèlement et de la provoc, avec le laxisme d’Agora...


                                          • popov 11 mars 12:31

                                            @Le Sudiste

                                            Vous l’avez déjà dit.


                                          • popov 11 mars 13:06

                                            @OMAR

                                            Il suffit juste d’engager un débat sérieux et serein, pour que les fachopithèques s’invitent à la table.

                                            La politique du harcèlement et de la provoc, avec le laxisme d’Agora...


                                            Mais je suis sérieux et serein ! Et ce n’est pas moi qui traite les gens de fachopithèques.

                                            C’est amusant, ce mot « fachopithèque », calqué sur « islamopithèque » par manque d’imagination.


                                          • mmbbb 14 mars 13:33

                                            @C BARRATIER le droit on le connait, certes mais il n est pas appliqué , un comble au pays de Montesquieu , la loi ant séparatisme , de l esbroufe de Macron puisque l arsenal juridique est déjà en place . Si celui ci avait ete applique , beaucoup de « sauvageons » ( c est un terme tres dur employé par M Chevenement ) auraient dû etre expulses Les familles des victimes de Saint Romans sur Isere en l occurrence , un type en situation irreguliere , ayant gentiment egorges deux personnes , vous remercient de votre haute vue d esprit . Nous sommes civilise quoique mas surtout nous sommes devenus un peuple pleutre . Le barbu me dit dans l oreillette , Remerciez M Barratier, nous avons besoin des ces idiots utiles ! 


                                          • karim 10 mars 18:40

                                            Ceux qui ont tué Abdoullah Anzorov sont ceux la même qui ont tué Samuel Patty.

                                            Vous pouvez parlez autant que vous voulez de l’Islam et des Musulmans, vous ne risquerez jamais d’être traîné devant les Tribunaux, comme Mr Alan Soral qui lui parle du vrai problème qui gangrène la France et le monde.


                                            • popov 11 mars 08:14

                                              @karim

                                              Connaissez-vous un pays islamique où les non mahométans ont autant de libertés et de droits que les mahométans en France ?


                                            • OMAR 10 mars 20:45

                                              Omar9

                                              .

                                              Bonsoir @D. Martin :« Un professeur égorgé au prétexte qu’il avait évoqué le prophète de l’islam.

                                              .

                                              Non monsieur !!!
                                              L’acte condamnable commis sur Samuel Paty n’avait pas comme prétexte l’évocation du Prophète, mais la reprise et la présentation par ce professeur, des caricatures de Charlie-Hebdo dont une montrait le Prophète agenouillé, et nu..
                                              .
                                              Il n’est pas question d’interdire à quiconque la critique de l’Islam ou même de » contester les écrits (versets)"(sic).
                                              .
                                              Mais il n’est pas acceptable non plus, de s’attaquer à la foi des musulmans et des symboles de leur religion de manière aussi débile et crasse, sous couvert d’un certain droit au blasphème et à la liberté d’expression, droit qui est bizarrement interdit pour d’autres religions.
                                              Siné et Hervé Ryssen, par exemple, ne vous interpellent-ils pas ?
                                              https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Sin%C3%A9
                                              https://www.breizh-info.com/2020/09/20/150793/delit-dopinion-le-dissident-politique-herve-ryssen-incarcere-a-fleury-merogis/


                                              • popov 11 mars 00:19

                                                @OMAR

                                                Mais il n’est pas acceptable non plus, de s’attaquer à la foi des musulmans et des symboles de leur religion de manière aussi débile et crasse, sous couvert d’un certain droit au blasphème et à la liberté d’expression, droit qui est bizarrement interdit pour d’autres religions.


                                                Première question : La loi permet-elle ce genre d’attaque ?
                                                Réponse : elle ne l’interdit pas.

                                                Deuxième question : Ce genre d’attaque est-il acceptable ?
                                                Réponse : ça dépend pour qui.

                                                Troisième question : ce genre d’attaque est-il justifié ?
                                                Réponse : Oui, car la réaction des mahométans prouve à ceux qui n’en seraient pas encore convaincus que cette religion n’a sa place nulle part sur cette planète au XXIe siècle.


                                              • popov 11 mars 07:31

                                                @Le Sudiste

                                                C’est juste que j’ai aimé la France il y a longtemps. Et parlant français, je pense que je partage un peu la culture.


                                              • Hurricane Hurricane 11 mars 08:22

                                                @OMAR

                                                On a la liberté de circuler et s installer ailleurs je crois , donc si vous ne vous plaisez pas ici allez voir ailleurs si l herbe est plus verte , on ne vous retient pas , bon voyage !


                                              • eau-pression eau-pression 11 mars 09:12

                                                @OMAR

                                                Mais il n’est pas acceptable non plus, ...

                                                Vous voulez dire que S.Paty, au lieu d’évoquer les caricatures, aurait mieux fait de se souvenir de ce qui se passe quand on transgresse cet inacceptable ?
                                                Que la sanction pour cet inacceptable appliquée à la rédaction de Charlie Hebdo est normale en France ?


                                              • OMAR 11 mars 09:57

                                                Omar9
                                                .
                                                @Le Sudiste :« T’es pas français, occupe toi de ton pays de merde ».


                                                .
                                                Dans son pays de merde, il se complet à approuver ce que fait son tsar batard Poutin, qui inaugure des mosquées à tour de bras.
                                                .
                                                Puis d’aller vomir sa haine dans d’autres pays : c’est cela la solidarite inter facopiththèques.


                                              • OMAR 11 mars 10:06

                                                Omar9
                                                .
                                                @eau-pression :« Vous voulez dire que S.Paty, au lieu d’évoquer les caricatures,.. ».
                                                .
                                                Ce que j’ai écrit est clair, très clair.
                                                .
                                                S. Paty n’a pas parlé du Prophète, mais discuté de la liberté de ;; ; blasphémer et de s’attaquer à la religion.
                                                .
                                                Pour cela, il n’a pas évoque le « Piss Christ » ou l’incarcération d’un journaliste, mais affiché des ... caricatures pornographiques, outrageantes et provocatrices délimitant la communauté à incriminer : les musulmans :
                                                https://www.francetvinfo.fr/culture/arts-expos/photographie/le-quot-piss-christquot-d-039-andres-serrano-saccage-au-musee-d-039-art-contemporain_3374009.html
                                                .
                                                Quant à la normalité des sanctions, c’est vous qui l’annoncez, pas moi !!!


                                              • OMAR 11 mars 10:09

                                                Omar9
                                                .
                                                @Hurricane :« On a la liberté de circuler et s installer ailleurs je crois.. ».
                                                .
                                                Très juste.
                                                .
                                                Alors, charité bien ordonnée commence par soit-même.
                                                .
                                                Je te sonseille la Hongrie, sinon pour Israël, il te faut un p’tit acte chirurgical..
                                                .
                                                Bon voyage à toi aussi...


                                              • Hurricane Hurricane 11 mars 10:27

                                                @OMAR

                                                Je suis tres bien ici , c est vous et vos complices qui râlent et insultent la France , alors vous pouvez dégager , çà dépolluera l atmosphère , 


                                              • eau-pression eau-pression 11 mars 11:06

                                                @OMAR

                                                Je n’annonce rien, je pose une question.

                                                La normalité en France, c’est de faire évaluer la gravité de la faute par un tribunal. Qui ne prononcera pas la peine de mort.

                                                Votre commentaire résonne comme une plaidoirie pour le droit qu’auraient des individus à se venger de celui qui profane leurs convictions en l’assassinant. Ayez la franchise de le dire clairement si c’est bien ça, ou de rectifier si j’interprète mal.

                                                Le plus important pour des jeunes, c’est d’avoir le droit de se poser des questions.


                                              • popov 11 mars 12:19

                                                @OMAR

                                                « il se complet...facopiththèques » écrit l’inénarrable omar qui aime tant donner des leçons de français aux autres.
                                                 
                                                Quand les mahométans se conduisent plus ou moins comme des êtres humains, Poutine leur construit des mosquées (pleines de dispositifs de surveillance).
                                                 
                                                Quand ils se conduisent comme des mahomets, il les traque jusque dans les chiottes et les écrase comme des cloportes.
                                                 
                                                Et il n’est certainement pas plus « bâtard » qu’un consanguin de Bab el oued.


                                              • popov 11 mars 13:30

                                                @OMAR

                                                 mais affiché des ... caricatures pornographiques


                                                Comment s’appelle ces gens qui prennent des caricatures satiriques pour de la pornographie ? 

                                              • Hurricane Hurricane 11 mars 14:47

                                                @OMAR

                                                Les fachopythèques , tres bien imagé pour décrire ces assassins criminels terroristes haineux moyenageux préhistoriques préhystériques violents que sont les islamistes musulmans etc 

                                                Hitler et ses nazis font figure de garnements de cour de récré à coté de ces monstres islamistes qui répandent haine terreur violence partout dans le monde 


                                              • OMAR 11 mars 15:05

                                                Omar9
                                                .
                                                @eau-pression :« Ayez la franchise de le dire clairement si c’est bien ça, ou de rectifier si j’interprète mal. »

                                                .
                                                Je crois qu’il vous serait plus recommandable d’aller apprendre à lire et à comprendre les mots, car voila par quoi commence mon commentaire :
                                                « L’acte condamnable commis sur Samuel Paty.. » 

                                                .
                                                Maintenant à vous de préciser vos pensées et sentiments :
                                                .
                                                Ne sont-ils pas aussi et autant condamnables, ces « individus qui profanent les convictions des croyants » ?
                                                .
                                                Sinon oui, « le plus important pour des jeunes, c’est d’avoir le droit de se poser des questions ».


                                              • OMAR 11 mars 15:12

                                                Omar9
                                                .
                                                @popovitch
                                                .
                                                Je ne t’ai pas sonné.
                                                .
                                                Mais comme un moujik-alcoolo, tu viens me harceler et semer ta haine dans ce débat.
                                                .
                                                Alors, je reprends à mon compte ce que t’a écrit @Le Sudiste :
                                                T’es pas français. Occupe toi de ton pays de merde.

                                                .
                                                PS, pour ta culture de taré, les consanguin qui habitaient Bab-El-Oued, sont justement les fachopithèques de ton genre qui formèrent par la suite, la vermine OAS.


                                              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 11 mars 15:13

                                                @OMAR
                                                conviction des croyants...lol .


                                              • popov 12 mars 06:41

                                                @OMAR

                                                Mais comme un moujik-alcoolo, tu viens me harceler et semer ta haine dans ce débat.

                                                Comme d’habitude, tu as recours à tes bas procédés d’insultes personnelles et de diffamation pour essayer de me clouer le bec.

                                                Tu n’y arrivera pas. Tes méthodes de sale petit frère muzz n’ont aucune prise sur moi.

                                                Qu’est-ce que tu as de bon à dire sur l’islam ? Rien !
                                                Mais tu viens insinuer que nous ne devrions pas en dire du mal, sinon...


                                              • eau-pression eau-pression 12 mars 10:07

                                                Je vous avais fait une réponse un peu longue qui a disparu. Le logiciel de ce site est vraiment une merde.

                                                La conclusion :

                                                Malgré les péripéties que je vous décrivais (certaines attitudes inadmissibles), je suis convaincu que Mahomet n’est pas responsable de l’incendie de Notre Dame de Paris


                                              • OMAR 12 mars 12:37

                                                Omar9
                                                .
                                                @eau-pression
                                                .
                                                Je ne crois pas non plus, que Jésus Christ soit responsable de la mort de 500.000 gosses en Irak :
                                                https://fr.sputniknews.com/international/201803201035589211-madeleine-albright-morts-enfants-irak/


                                              • eau-pression eau-pression 12 mars 19:52

                                                @OMAR

                                                M’accorderez-vous que la France n’est pas les USA ?


                                              • OMAR 12 mars 22:07

                                                Omar9
                                                .
                                                @eau-pression :"

                                                M’accorderez-vous que la France n’est pas les USA ?"
                                                .
                                                Si vous m’accordez que des Merah

                                                ou Kouachi, par exemple, ne sont pas des musulmans.
                                                .
                                                Non pas pour leur appartenance communautaire que j’admets.
                                                .
                                                Mais pour leur foi.


                                              • popov 13 mars 01:28

                                                @OMAR

                                                Si vous m’accordez que des Merah

                                                ou Kouachi, par exemple, ne sont pas des musulmans.


                                                Vous enterrez toutes ces crapules islamiques dans vos cimetières islamiques alors que vous ne supporteriez-pas qu’on y enterre un non mahométan : il en souillerait le sol.
                                                Alors mahométans ou pas vos crapules de Merah ou Kouachi ? 

                                                Après chaque crime commis par un islamique, les imbéciles s’empressent de dire « attention, pas d’amalgame, c’est pas ça l’islam ».
                                                Eh ben si, c’est ça l’islam pur jus et c’est pourquoi on le déteste.


                                              • DACH 14 mars 13:55

                                                @OMAR le coyotte= au vu des résultats historiques produits par la foi des musulmans, il est indispensable de la critiquer pour ne pas revivre les génocides que la foi des musulmans a produit partout. Le pire : le génocide des peuples de l’Inde sur plus de 8 siècles= plus de 600 millions de victimes, des milliers de temples détruits. Femmes en esclavages, castration d’enfants.L’islam est un contre sens infantile en termes de civilisations. Tout simplement parce que l’Islam est soumission et non libération pour chaque être humain.


                                              • Decouz 14 mars 14:15

                                                @DACH
                                                ce sont les Mongols et autres populations turcophones qui au départ n’étaient pas musulmans, au contraire ont attaqué les musulmans puis se sont en parti converti ou ont gardé leur religion ou sont devenus bouddhistes, Mongols et Turcs qui ont par ailleurs été dénigrés par les Arabes.
                                                Quant à l’Inde il n’y a pas un consensus chez les historiens, par ex :« Richard Eaton souligne que si la thèse de la propagation par l’épée était exacte, »on pourrait s’attendre à ce que les régions exposées le plus intensivement et le plus longtemps à la domination des dynasties musulmanes - c’est-à-dire celles qui ont été le plus exposées à l’épée - comptent aujourd’hui le plus grand nombre de musulmans« . Or, selon le premier recensement fiable, la population musulmane était nettement plus importante au Pendjab et au Bengale (70-90 %), deux régions historiquement en marge de la domination indo-musulmane, qu’elle ne l’était dans la plaine du Gange (10-15 %), le cœur de la domination musulmane[36]. Rowena Robinson souligne qu’Eaton a également soutenu de manière convaincante que »l’islam s’est répandu parmi les cultivateurs bengalis à une époque où les dirigeants [musulmans] s’opposaient en fait à la conversion"
                                                https://thewire.in/history/india-grateful-alauddin-khilji-thwarting-mongol-invasions

                                                Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)


                                              • Decouz 14 mars 14:19

                                                @Decouz
                                                « Dans cet article, j’ai délibérément fait un usage minimal des exemples de la propagation pacifique de l’islam dans de nombreuses régions du monde - et, du moins à un certain moment de l’histoire, dans toutes les régions du monde. L’Asie du Sud-Est et l’Afrique de l’Ouest, par exemple, sont deux des régions qui comptent les plus grandes populations musulmanes dans le monde d’aujourd’hui, mais ni l’une ni l’autre n’a jamais été soumise de manière significative à »l’épée« par les musulmans...En fait, le message sous-jacent de la discussion est précisément le contraire. Nous devons cesser d’occulter l’histoire en souscrivant à des récits superficiels (et souvent diabolisants) tels que »l’islam s’est répandu par l’épée« ou, d’ailleurs, que les sociétés musulmanes classiques étaient utopiques ou que l’épée n’a jamais joué de rôle dans la propagation de l’islam.[50] Ce sont tous des mythes, la vérité se trouvant quelque part dans la zone grise désordonnée qui les sépare - une zone grise que les personnes consciencieuses et en quête de vérité doivent retrousser leurs manches pour explorer avec diligence ».

                                                Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)


                                              • Decouz 14 mars 14:24

                                                @Decouz
                                                « Les détracteurs de la »théorie de la religion de l’épée« invoquent la présence de fortes communautés musulmanes dans le sud de l’Inde, dans l’actuel Bangladesh, au Sri Lanka et dans l’ouest de la Birmanie, en Indonésie et aux Philippines, ainsi que l’absence de communautés musulmanes équivalentes autour du cœur des empires musulmans historiques en Asie du Sud pour réfuter la »théorie de la conversion par l’épée« [3]. Différentes estimations démographiques réalisées par l’historien économique Angus Maddison[9] montrent que la population totale de l’Inde, y compris les adeptes de toutes les religions, n’a pas diminué entre 1000 et 1500, mais a augmenté d’environ 35 millions, passant de 75 millions à 110 millions, au cours de cette période. »
                                                https://ia803201.us.archive.org/19/items/muslim-conquest-in-the-indian-subcontinent.pdf-1-1/Muslim%20conquest%20in%20the%20Indian%20subcontinent.pdf1%20%281%29.pdf


                                              • Decouz 14 mars 14:40

                                                @Decouz
                                                Les rois ou empereurs étaient musulmans, la population est restée majoritairement hindoue dans cette partie de l’Inde.
                                                Il faut noter aussi un processus de mixage culturel (qui subsiste à l’heure actuelle), la cour pouvant abriter des débats interreligieux et des représentations artistiques qui préservaient l’héritage culturel hindou.Par ex dans le domaine musical appartenant à l’hindouisme, ce sont souvent des artistes musulmans.

                                                Il faut aussi prendre garde aux débats politiques nationalistes dans lesquels certains hindous mettront en avant des faits supposés établis, mais sans trop s’attarder sur le fait que l’hindouisme était inégalitaire et hiérarchisé (ce qui explique la conversion aussi bien à l’islam qu’au bouddhisme et au christianisme des basses castes et des hors castes qui n’avaient aucun droit dans le système classique hindou).


                                              • DACH 14 mars 14:42

                                                @Decouz=Pour résumer les conséquences historiques des conquêtes musulamnes en Inde etb de leurs conséquences tragiques, l’état d’esprit qui préside à tout est encore visible chez Muhammad Ali Jinnah. Gandhi ne voulait pas de la partition, Nehru si. Alors Gandhi propose un nombre de députés musulmans égal à celui des hindous. Jinnah est d’accord à la condition que tous les hindous se convertissent à l’Islam. On connaît la suite, 3 millions de musulmans et 7 millions d’hindous assassinés dans leurs exodes respectifs. Ce sont bien les invasions musulmanes par différents peuples convertis à l’Islam qui sont responsables des drames sur près de 9 siècles. On peut comprendre le refus des Hindous, Sikhs, Bouddhistes, Chrétiens et animistes de leurs plus nque méfiances. la majorité des historiens sont unanimes pour caractériser les inavasions musulmanes en Inde et leurs conséquences tragiques. L’islam n’apporte pas la paix mais la soumission, les faits historiques le démontrent à chaque épisode... hélas. le nier relève du négativisme pour promouvoir cette religion infantile.... 


                                              • DACH 14 mars 14:47

                                                @Decouz=Nos sources historiques font plus de 3 pages.... Mais l’analyse de Ferand Braudel résume bine des choses =Fernand Braudel dans l’histoire des civilisations (1995) décrit la loi islamique en Inde comme une : « expérience coloniale d’une extrême violence durant laquelle les musulmans ne pouvaient diriger ce pays que par l’exercice d’une terreur systématique. » Tout est résumé. 




                                              • DACH 14 mars 20:13

                                                @Decouz=Bonsoir, j’ai lu et ses 2 analyses n’effacent pas le contenu des sourates de Médine qui justifient les conquêtes et génocides commis par les musulmans. Soumettre, conquérir, convertir ou « dhimmiser » ou exterminer les récalcitrants. Bref de quoi engendrer des révoltes et des refus de l’Islam.Quant aux faits historiques de l’Inde(=génocide) et aux traites négrières en Afrique l’Islam s’est montré performant, mais nullement en civilisation évoluée apportant du bien être à tous, placés en soumission. .


                                              • @DACH

                                                Tu connais UNE religion qui n’ait pas pour but d’infantiliser et de dominer les masses ? À part le pastafarisme, moi je ne vois pas.


                                              • DACH 14 mars 20:22

                                                @Decouz=Cette colonisation musulmane s’est faite dans l’esprit qui coiffe le nom d’un pays. Pakistan en urdu signifie le pays des purs, où les impurs n’ont pas le droit de vivre. Tout est dit dans la volonté inscrite dans l’Islam de convertir tout le monde, y compris par les conflits. On voit le résultat où les non musulmans sont mis au dehors de tout. Comme civilisation, c’est un modèle dont les nazis ont bien montré l’horreur.


                                              • DACH 14 mars 22:25

                                                @Philippe Huysmans, Complotologue=Oui. Plusieurs....


                                              • @DACH

                                                Précise un peu l’ami... Le judaïsme ? Nan ! C’est pas la pire, sans doute, mais pour l’émancipation tu repasseras.

                                                Note que je n’ai rien contre les religions, c’est les abus auxquels elles ont mené qui sont difficile à digérer.

                                                Cela vaut pour l’Islam, tout comme pour la religion catholique à une époque, et à la religion juive...


                                              • Pierre Régnier Pierre Régnier 15 mars 09:28

                                                @Philippe Huysmans, Complotologue

                                                A une époque, oui, la religion catholique a fonctionné comme l’islam dans les faits.

                                                C’est fini, mais elle ne s’est pas débarrassée pour autant, dans ses textes actuels, de sa violence divinisée, laquelle est une trahison de Jésus et des Évangiles.

                                                Ses théologiens fous continuent, aujourd’hui, avec le soutien de toute la hiérarchie de l’Église, jusqu’au Vatican, de justifier et d’enseigner aux nouvelles générations de chrétiens, la prétendue "bonne violence“ prétendument “voulue et commandée par Dieu“ à l’époque de l’Ancien Testament.

                                                C’est flagrant, explicite, dans les “clefs pour la bonne compréhension“ de la Bible de Jérusalem, éditée il y a une vingtaine d’années, et très répandue dans les milieux “chrétiens“ de France…


                                              • DACH 15 mars 14:42

                                                @Philippe Huysmans, Complotologue=Bj. Sans révéler les arguments pour 4 religions, propres à chacun d’eux qui ont permis des émancipations, il y a un autre critère et même critère valable pour les 4. Ces 4 religions ont enfanté des spiritualités, mysticisme et phénomènes associés et sainteté que l’Islam n’a jamais engendrés, où à la marge par le Soufisme.. Le soufisme étant presqu’en dehors de l’islam. Ces 4 religions ont leur part de dogmatisme, mais quand on a étudié leurs parcours historiques, elles ont toutes favorisé une émancipation traduite dans les faits, moeurs, arts, philosophies et enseignements. Etudier au moins pendant une année à raison de 8h par semaine, avec la langue, et leurs métaphysiques, et on en reparlera volontiers ;


                                              • Hurricane Hurricane 11 mars 08:19

                                                Ce matin sur CNews une socialiste se couche odieusement par son déni des réalités au sujet de l’islamisation criminelle dans les universités en refusant de soutenir les deux profs ciblés et en préférant jeter l’opprobre sur le RN et sur Julien Aubert.

                                                Depuis Samuel Paty, Didier Lemaire et aujourd’hui les deux profs de Grenoble, une entreprise islamogauchiste de démolition des preuves criminelles islamistes voit le jour avec la collaboration de la gauche, cette socialiste en est la preuve, préférant crier lâchement haro sur le RN plutôt qu’apporter son soutien aux deux profs de Grenoble lâchés par leur directrice soumise à la charia islamiste.

                                                Toute la gauche, parti collabo officiel, porte une terrible responsabilité historique sur cette complicité avec les islamistes.


                                                • Pierre Régnier Pierre Régnier 11 mars 09:19

                                                  Sur France5tv, une évolution et une déclaration intéressantes de Caroline Fourest :

                                                  « Quand ces étudiants disent que l’islamophobie tue, non, c’est l’accusation d’islamophobie qui tue dans ce pays »


                                                  • Jean de Beauce Vers Saint-Gétorix 11 mars 14:09

                                                    Ce sont les frères musulmans et les rappeurs qui s’en inspirent qui ont déclenché tout ce bazar depuis 25 ans. 


                                                    • QAmonBra QAmonBra 11 mars 14:20

                                                      Il parait que la musique adoucit les mœurs ! Mouais c’est à voir, surtout depuis « Apocalypse now » de F.F. Coppola !

                                                      En tous cas les taureaux ignorent de l’ignorer, ils s’en tapent quoi qu’en dise F. Cabrel.

                                                      Ces pauvres bovidés choisiraient ils encore la muleta, si ils savaient que ce qui importe pour certains ce sont les couilles du taureau. . .


                                                      • Gerald 11 mars 18:15

                                                        Pourquoi cette distinction entre sectes et religions ? Elle repose sur quoi ? 

                                                        Ou l’on admet les croyances (et il n’y a aucune raison d’ostraciser le père Noel) ou on les rejette. Et il n’y a pas de milieu, c’est oui ou non.

                                                        Quand on a répondu à cette question on y voit plus clair ! 


                                                        • Pierre Régnier Pierre Régnier 11 mars 18:37

                                                          @Gerald

                                                          Vous posez une mauvaise question.

                                                          Nous vivons à nouveau une époque dans laquelle le problème, flagrant, est celui de la violence religieuse.

                                                          Et, à l’intérieur de ce problème il y en a un qui est plus particulièrement important : celui de la violence religieuse attribuée à Dieu, commandée par lui et, aujourd’hui encore, considérée comme sacrée, intouchable, non destructible.

                                                          Votre incroyance ne suffit donc pas à en faire une histoire de père Noël. Ce qui est préoccupant, c’est que des croyants tuent parce que, pour eux, les appels à tuer sont bien des appels de Dieu.


                                                        • popov 12 mars 07:11

                                                          @Gerald

                                                          Une religion, il est plus difficile d’y entrer que d’en sortir.
                                                          Une secte, c’est le contraire : pour y entrer, il suffit de marmonner quelques charabias, mais c’est la peine de mort pour ceux qui veulent la quitter.


                                                        • zygzornifle zygzornifle 15 mars 08:04

                                                          @Gerald

                                                           Une secte c’est une religion a l’état larvaire, quand elle prend de l’ampleur elle devient une religion .... 


                                                        • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 15 mars 08:15

                                                          @zygzornifle
                                                           
                                                           Une religion c’est une secte qui a réussi.
                                                           
                                                           La religion de la vaccination est en de conquérir le monde, au forceps.


                                                        • DACH 14 mars 14:03

                                                          Bj à l’auteur DM et encouragements. Au vu des résultats historiques produits par la foi des musulmans, il est indispensable de la critiquer pour ne pas revivre les génocides que la foi des musulmans a produit partout. Le pire : le génocide des peuples de l’Inde sur plus de 8 siècles= plus de 600 millions de victimes, des milliers de temples détruits. Femmes en esclavages, castration d’enfants.L’islam est un contre sens infantile en termes de civilisations. Tout simplement parce que l’Islam est soumission et non libération pour chaque être humain.

                                                          Si on se contente des origines, le fait de ne croire qu’au Coran enferme pour la vie chaque être humain. Résultat d’un moment : le corps enseignant est victime du coran saignant.....Tant que les prédicateurs ne mettront pas de côté les versets, sourates et hadiths, de Médine ,l’Islam se condamne à être combattu par le reste de l’humanité et perdra.


                                                          • DACH 14 mars 14:06

                                                            Pour rappel, la définition d’une secte selon’’#milivude’’= facile d’y entrer, interdit d’en sortir.


                                                            • zygzornifle zygzornifle 15 mars 08:03

                                                              Se convertir ou périr voila la question ....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité