• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Alevis de Turquie - Une lycéenne menacée sur les réseaux sociaux

Alevis de Turquie - Une lycéenne menacée sur les réseaux sociaux

Hélène Yildiz, lycéenne en classe de terminale au lycée de Fameck (Moselle) était absente en cours ce lundi. Pour sa sécurité, mais aussi pour rencontrer ses deux avocats et envisager de porter plainte, voire même faire une demande de protection renforcée. Qu'a donc fait de si grave cette jeune femme pour déclencher autant de menaces et d'insultes sur les réseaux sociaux...

La Fameckoise a participé à la finale nationale du concours de plaidoirie du Mémorial de Caen et a obtenu le deuxième prix de l'engagement citoyen avec un "sujet délicat", "maintenant ou jamais", pour défendre la cause des alevis de Turquie.

Petit extrait de sa plaidoirie 

"Ce peuple minoritaire est persécuté depuis de nombreuses années. Comme ils ne respectent pas l'Islam, les Alevis sont massacrés. Nous, citoyens de la République française, pouvons les aider parce que nous savons les valeurs des droits de l'homme. C'est pour cela que je suis aujourd'hui devant vous, à vous parler de ce peuple, de mon peuple". 

La lycéenne de 18 ans avait également expliqué les raisons de son engagement et son besoin de défendre la cause d'une minorité de 10 à 20 millions de personnes. Car, cette communauté persécutée et discriminée n'est autre que l'histoire de sa famille, et donc aussi la sienne. Avec des parents qui "cachaient ce qu'ils étaient". "J'étais en quête de mon identité" disait-elle.

Son discours du 26 janvier n'a pas été apprécié par tout le monde. Notamment, d'après Le Républicain Lorrain, par "Le journal turc" (partisans de l"AKP et du premier ministre Recep Tayyip Erdogan), vidéo de la lycéenne à l'appui, invite aux commentaires haineux envers la jeune fille, la qualifiant de sympathisante du PKK (un groupe armé kurde considéré comme terroriste par une grande partie de la communauté internationale, dont la Turquie)" l'Australie, le Canada, les Etats-Unis, la Nouvelle-Zélande, l'Union européenne et le Royaume-Uni.

Il est vrai qu'Hélène Yildiz, est "Loin d’Erdogan : l’autre Turquie, celle des Alévis"

Mais il convient, au nom d'une liberté d'expression qui devrait s'exercer sans violence et sans menace, ce qui n'est pas le cas même après un concours de lycéens qui n'avait jamais connu dans le passé une telle situation suite à une plaidoirie d'un candidat, de donner aussi la parole à une autre élève du lycée de Fameck qui considère que sa camarade ne sait pas ce qui se passe en Turquie...

"La vidéo a beaucoup attiré l'attention des Turcs et la plupart disent que ce qu'elle a dit n'est pas vrai. Elle est ici mais elle n'est pas en Turquie. On ne peut pas savoir ce qu'ils font en Turquie parce qu'on est en France". 

Pour conclure, avec Stéphane Grimaldi directeur du mémorial de Caen

"Si on ne peut plus émettre une opinion librement dans un concours lycéen c'est notre République qui est menacée. On s'attaque à une lycéenne, c'est facile et dégueulasse."

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.24/5   (42 votes)




Réagissez à l'article

63 réactions à cet article    


  • popov 30 janvier 17:17

    Ceux qui se sentent visés par les paroles de cette fille pourraient porter plainte pour diffamation si ce qu’elle dit n’est pas vrai.

     
    Non seulement ils ne le font pas ; ils la menacent lâchement.
     
    C’est bien la méthode Mahomet ça ! 
     
    Et c’est sur des exemples comme celui-ci qu’on se rend compte que cette idéologie barbare et arriérée qu’est l’islam doit être éradiquée des pays européens.

    • gruni gruni 30 janvier 17:52

      @popov


      Il y a plusieurs Islam, arrêtez de mettre tout les musulmans dans le même panier.

      « Dans l’Alévisme, la femme est l’égale de l’homme et aucune des interdictions classiques de l’Islam n’ont droit de cité. L’alcool n’a rien d’illicite ; les femmes ne sont pas sommées de se couvrir la chevelure. Les Alévis ne font pas le ramadan, ne vont pas en pèlerinage à la Mecque, ils ne sont pas censés prier 5 fois par jour. Et surtout ils véhiculent un dogme très libéral. »

    • waymel bernard waymel bernard 30 janvier 18:29

      @gruni
      pour les salafistes et les wahhabites qui contrôlent la plupart des mosquées en France, avec l’accord tacite de nos dirigeants politiques, les alévis, tout comme les alaouites sont de mauvais musulmans qui méritent le même sort que les juifs, les chrétiens, les athées, les apostats, les homosexuels, etc. 


    • gruni gruni 30 janvier 18:56

      @waymel bernard


      Normal, les alevis sont hétérodoxes, à l’opposé de Daech, prétendument de l’Islam véridique.

    • popov 31 janvier 00:44

      @gruni
       
      Je ne mets pas tous les mahométans sur le même pied. Je parle de ceux qui menacent cette fille. Ils utilisent les mêmes méthodes que ce trouduc de Mahomet utilisait au VIIe siècle.
       
      L’álévisme et beaucoup d’école de soufisme sont considérés comme des hérésies par les sunnites et les chiites.


    • Byblos 31 janvier 04:28

      @gruni
      Merci pour vos mises au point claires et éclairantes. Certains commentaires ici-même me confirment dans l’idée que le fanatisme (qui est loin d’être une exclusivité musulmane) est l’enfant chéri de l’ignorance qui se plaît à le nourrir de son sein à gros débit.


    • gruni gruni 31 janvier 07:40

      @popov


      Autant pour moi, j’ai mal compris votre premier commentaire.

    • Jonas 31 janvier 08:01

      @gruni « Il y a plusieurs Islam »

      Il n’y a qu’un seul Islam, celui du Coran de la Mecque, de la Sunnah et de la Sirah du Prophète Mohamed. Les Alevis ne sont pas musulmans, ils considèrent le Coran comme un ouvrage dépassé et ne respectent pas ses commandements.
      Par exemple, les Alevis s’opposent directement aux versets :
      « Tu trouveras certainement que les Juifs et les associateurs sont les ennemis les plus acharnés des croyants. »
      Le Coran 5:82
      « Quant au voleur et à la voleuse, à tous deux coupez la main, en récompense de ce qu’ils se sont acquis, en punition de la part d’Allah. Et Allah est Puissant, Sage. »
      Le Coran 5:38
      « La fornicatrice et le fornicateur, fouettez-les chacun de cent coups de fouet. Et ne soyez point pris de pitié pour eux dans l’exécution de la loi d’Allah - si vous croyez en Allah et au Jour dernier. Et qu’un groupe de croyants assiste à leur punition. »
      Le Coran 24:2

      Vous voulez réellement connaître la vérité sur l’Islam ?
      Alors regardez et écoutez les prédicateurs et imams dans les plus grandes mosquées de France endoctriner des centaines de milliers de musulmans au fondamentalisme islamique misogyne, antioccidental, antichrétien et antisémite :
      http://islamineurope.unblog.fr/
      https://vimeo.com/user75660018


    • gruni gruni 31 janvier 08:29

      @Jonas


      Alors si vous préférez, il y a plusieurs perception de l’islam, du modéré au plus extrémiste. Ce qui n’autorise pas à mettre tous les musulmans dans le même panier. 

      « L’alévisme est perçu en France comme un courant progressiste de l’islam. Certains le considèrent comme une religion à part. C’est en fait une branche hétérodoxe libérale de l’islam chiite. Pour Alper, »c’est une philosophie de vie« . En effet, ce courant ne base pas son culte sur le Coran, écrit postérieurement au Prophète. Et les alévis vouent autant leur culte à Mahomet qu’à son gendre Ali. Ils ne pratiquent pas le jeûne du Ramadan, mais jeûnent quarante jours plus tard, sur une durée de douze jours, ce qui »correspond aux douze imams du culte alévi"

    • eddofr eddofr 31 janvier 10:59

      @Jonas


      Qui êtes-vous pour affirmer que les Alevis ne sont pas musulmans ?

      Affirmeriez-vous que les protestants ne sont pas Chrétiens, au prétexte qu’ils ne respectent pas le dogme Catholique ?

      Existe-t-il, parmi les musulman, une autorité incontestable et incontestée qui aurait excommunié les Alevis ?

      Non ?

      Donc les Alevis sont musulmans dés lors qu’ils se proclament tels !

      Simple, non ? 

    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 31 janvier 19:58

      @gruni

      Il ne faut pas mettre tous les Musulmans dans un même panier ; leurs têtes ne s’y embrasseraient pas. Mais tous « les islams » ont au moins en commun le refus de la séparation entre la religion et l’État, l’inégalité entre les sexes... et la prétention chacun d’être le seul à mériter le droit légitime d’exister.N’est-ce pas suffisant pour affirmer qu’on ne peut pas être à la fois un bon Musulman et un bon Aleviste... ou un bon Musulman et se vouloir citoyen d’un État démocratique comme la France.... ?

      PJCA

    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 31 janvier 20:04

      @Pierre JC Allard

      J’ai déjà expliqué cette incompatibilité.... et personne n’a jamais cherché à me confondre.


    • Jonas 31 janvier 22:07

      @eddofr « Qui êtes-vous pour affirmer que les Alevis ne sont pas musulmans ? »

      Les Alevis ne sont pas musulmans car ils refusent de respecter les commandements de Allah et de son Prophète Mohamed. (Déjà expliqué dans un commentaire ci-dessus).

      -----------------------------------
      « Affirmeriez-vous que les protestants ne sont pas Chrétiens, au prétexte qu’ils ne respectent pas le dogme Catholique ? »

      Les protestants sont Chrétiens, car ils ne rejettent pas les textes des Évangiles de la Bible, ils en font une interprétation différente des catholiques.

      ----------------------------------
      « Donc les Alevis sont musulmans dés lors qu’ils se proclament tels ! »

      Non.
      Encore une fois, les Alevis rejettent les textes sacrés du Coran, et les commandements d’Allah.



    • Actarus Actarus 31 janvier 22:22

      @gruni
      J’ai des amis alévis qui ne souffrent aucunement de persécution. Contrairement à ce que vous dites, ils ne sont pas du tout des musulmans. Pour être un musulman, il faut impérativement en respecter les cinq pilliers, et pour faire le vrai croyant il faut respecter les six pilliers de la la foi. 

      En dehors de ces points essentiels au dogme, il n’y a pas d’Islam et encore moins de foi. Mes amis le savent parfaitement. N’importe quelle étude islamique non approfondie suffit pourtant pour comprendre le b a ba de cette religion.
      Concernant cette jeune fille, je me demande si elle n’a pas été embrigadée par ceux qui veulent absolument briser la Turquie !

    • Actarus Actarus 31 janvier 22:26

      @gruni
      Ni Daesh ni les alévis ne peuvent prétendre être musulmans. Néanmoins, les premiers sont de vrais assassins et les seconds ont le droit de croire en ce qu’ils veulent et d’être respectés en tant que citoyens.


    • Jonas 1er février 09:17

      @gruni

       Non, cher monsieur , il n’ y a pas plusieurs islam , mais un seul et unique islam. D’ailleurs tous les Etats à domination musulmane ont dans leur Constitution l’islam comme religion d’Etat. Et ne font aucune différence entre « plusieurs islam » comme vous dites. Reste le Liban qui est un cas a part ,c’est un Etat de consensus , le Président de la République est Chrétien , le Premier ministre un musulman sunnite et le Président du Parlement un musulman chiite. ( Drôle de démocratie comme on cherche à nous la vendre en Occident)

      Les Alévis , comme les Ghoulâts parmi lesquels est la minorité Alaouite qui gouverne la Syrie, les Zaïdites, les Ismaéliens sont des Chiites. Le Chiisme est un Courant de l’islam représentant a peu près 15% les 85% autres sont sunnites. 

      Est-ce que vous ne confondez pas les différentes Ecoles de l’Islam ( Sunnites ou Chiites) et l’islam lui-même ? 

      L’islam est une religion de violence, partout où elle est majoritaire et même minoritaire ? 
      Dans quel islam , classez-vous , ceux qui persécutent la petite minorité Bahaïs , en Iran dont les Arabes du Hawaz ?
      Dans quel islam , classez-vous , ceux pourchassent et persécutent les Ahmadis en Algérie ?
      Dans quel islam , classez-vous , ceux qui persécutent les chrétiens , et qui incendient leurs lieux de prières au Pakistan comme en Egypte ?
      L’islam , c’est l’islam , c’est lui qui a donné naissance , aux djihadistes-salafistes-islamistes , Etat islamique, Boko Haram etc. 



    • gruni gruni 1er février 09:41

      @Jonas


      Il y a bien différentes lectures de l’Islam, et je nullement l’intention ni la prétention de les classer. Le but de cet article est simplement de défendre la liberté de s’exprimer d’une lycéenne. Qu’on ne soit pas d’accord avec elle, je peux le comprendre, mais aller jusqu’à la menacer est inadmissible. Ce qui vaut pour elle, vaut également pour les autres minorités. 

    • Jonas 1er février 10:26

      @gruni

      Non , monsieur , il n’y a pas plusieurs lectures du Coran, il n’y a qu’une seule ,et c’est celle qui est répandue. Pourquoi ? Parce que les musulmans n’ont pas encore fait leur -aggiornamento- comme l’ont fait les chrétiens et les juifs , qui ont été obligés de renouveler l’interprétation des textes , en s’appuyant sur les découvertes , archéologiques, historiques , sociologiques , philosophiques, politiques et en tenant compte du contexte de l’époque etc. 

      Encore une fois , ne portez pas de jugement sur l’islam par rapport aux musulmans qui ont émigré en France ,ils ne représentent rien et en général utilisent la dissimulation ( Taqiyya) face aux 1 500 millions de ceux qui sont répartis sur les 57 pays de l’Organisation de la Coopération islamique ( OCI). L’islam , c’est le Pakistan, l’Afghanistan , les 200 millions de l’Inde, de l’Indonésie dont certaines Iles appliquent la Charia, l’Egypte , l’Arabie saoudite, la Somalie, le Yémen etc. 

      En revanche , je suis mille fois d’accord avec vous , et soutiens , cette jeune fille , qui grâce au ciel , ne se trouve pas dans le pays de l’ancien vendeur de sésame à Istanbul. 

      Je rappel à toutes fins utiles, que le président islamique de Turquie , avait arrêté 311 personnes , le 29 janvier 2018, parce qu’ils ont eu le malheur de critiquer sur les réseaux sociaux , l’opération menée par leur pays a IFRINE en Syrie. Notre -démocratie est imparfaite , mais elle est 1 000 fois supérieures à ce qui se passe dans les pays arabo-musulmans ou musulmans non arabes. La preuve , ces immigrés , hirsutes et affolés, au péril de leur vie , préfèrent venir vivre en Occident , que d’aller dans un des 57 pays du prophète Mohammed où ils sont entre coreligionnaires. 


    • Jonas 1er février 11:07

      @Pierre JC Allard

      Il n’existe pas d’Etat -Musulman- démocratique et encore moins laïc. Certains mettent des étiquettes sur des bouteilles frelatées et ne se rendent pas compte des mensonges et des bêtises qu’ils font. 

      Démocratie :

      1) << Le socle fondamentale de l’asservissement provient de la confusion entre le religieux et le politique, c’est ce qui se passe dans tous les pays Arabes.
      Le rapport entre le politique et le religieux déterminera en fait la configuration de ce que sera la démocratie dans le monde arabe. Et nous ne pouvons pas avoir une démocratie si on ne sait pas séparer la Religion de la Politique. Ce qui est difficile en Islam. Parce qu’il y a une tradition historique, mais également une structure de pensée et une organisation du savoir qui font que c’est très difficile de séparer les deux. Les musulmans conçoivent leur religion comme étant une religion civile aujourd’hui encore >>. Yadh Ben Achour , spécialiste des idées politiques de l’islam et professeur de droit. 

      Laïcité : 

      2) << Je ne suis pas un chef d’Etat laïc , parce que à partir du moment ,ou on est musulman , on ne peut pas être laïc. En réalité tous les chefs d’Etat musulmans, je ne dis pas Arabes , ne sont pas des chefs d’Etat laïcs. Et quand ils disent qu’ils veulent être laïcs, je dis qu’ils ne sont plus musulmans. Car le droit musulman nous colle à la peau que l’on le veuille ou non , tant sur le plan du droit public que sur le droit privé >> Le roi Hassan II commandeur des croyants ( Amir al-Mouminine) 7/7 1987. 

    • Vraidrapo 4 février 19:21

      @Jonas
      Aux dernières nouvelles, il y aurait le texte de Médine et celui de la Mecque.
      En attendant, la prochaine mise au point d’un islamologue patenté, qqu’il en soit ça fait bien du remue ménage pour des fictions humaines... personne n’a vu un dieu récemment.


    • sloop sloop 30 janvier 17:23

      Réseaux sociaux : Tous seuls contre 1.000.000.000. 


      On croirait du socialisme à la française.

      • Jelena Jelena 30 janvier 18:03

        >> (...) je suis aujourd’hui devant vous, à vous parler de ce peuple, de mon peuple.
         
        Les alévis sont nombreux chez les bosniaques, pomaques et albanais (15-20%), je ne pense donc pas que l’on puisse parler « d’un peuple ».


        • gruni gruni 30 janvier 18:18

          @Jelena


          L’alevisme est selon les uns une croyance, les autres une philosophie. La lycéenne voulait parler des alevis de Turquie, lorsqu’elle parlait de son peuple.

        • Jelena Jelena 31 janvier 07:34

          @gruni Dire « ma communauté » serait plus approprié que dire « mon peuple », car un turc qu’il soit alévis ou sunnite, ça reste un turc (mais bon comme Erdogan, à la base ce n’était pas le chouchou des Clinton, en plus il a organisé un vote à l’ONU par rapport à cette histoire de Jerusalem... ).


        • gruni gruni 31 janvier 07:45

          @Jelena


          Dire « ma communauté » serait plus approprié que dire « mon peuple »
          Je suis de votre avis Jelena.


        • eddofr eddofr 31 janvier 11:03

          @Jelena

          Non peuple est approprié.

          Peuple est une notion polysémique dont le sens varie selon le contexte dans lequel il est employé.

          Il peut désigner tout ensemble d’individus liés par un sentiment d’appartenance à une communauté de nationalité, territoriale, culturelle ou religieuse.

        • Coriosolite 30 janvier 19:21

          Revenons quelques décennies en arrière. A cette époque les particularismes de l’Islam en matière alimentaire, leur façon de prier, de se laver etc. nous apparaissaient encore comme une forme d’exotisme, peut-être un peu bizarre à nos yeux, mais que nous regardions avec curiosité ou indifférence, c’était selon.

          La condition des femmes en islam pouvaient nous déplaire et sembler critiquable, mais ça se passait loin de nos yeux. La barbarie de certaines coutumes comme la lapidation des femmes adultères, l’amputation des criminels ou le lancer d’homosexuels depuis le 5ème étage nous répugnaient, mais c’était encore loin de chez nous.

          Idem pour la peine de mort pour apostasie ou athéisme ou la condition de sous-citoyens pour les « mécréants », on y pensait et on oubliait pour paraphraser Dutronc.

          Aujourd’hui grâce à l’immigration de masse non régulée et non choisie, ces coutumes exotiques, les plus anodines comme les plus choquantes, pas encore les plus répugnantes, Allah merci, sont devenues notre problème ici et maintenant.

          Et c’est nous qui sommes chargés de civiliser leur mœurs. Merci du cadeau.


          • Le Pret(r)e cogite 30 janvier 21:22

            Saluons le courage de cette jeune fille de faire un tel expose dans un pays Musulman, peu de Francais en auraient le courage.


            • Coriosolite 31 janvier 16:25

              @cogite
              Pour information cette jeune fille est élève en Moselle et participait à un évènement à Caen où elle a prononcé ce discours.

              Rien ne se passe en pays musulman dans cette affaire, c’est en France que la liberté d’expression de cette jeune fille est menacée.


            • Fergus Fergus 30 janvier 23:23

              Bonsoir, Gruni

              Merci pour cette information. Je ne connaissais ni les Alevis ni cette jeune fille, effectivement courageuse comme cela a dit ci-dessus par cogite.

              Que cette jeune fille puisse se sentir menacée en France me semble d’autant plus choquant qu’elle défend ses racines et une culture respectable qui ne porte préjudice à personne.


              • popov 31 janvier 00:53

                @Fergus
                 
                Bonjour

                Vous avez un avant goût de ce que sera la France de demain.
                 
                Adieu liberté d’expression.


              • Ouam Ouam 31 janvier 01:27

                @popov
                ben wouais tout est dit dans cette phrase de l’auteur ...qui n’est pas de moi.
                 
                Ce peuple minoritaire est persécuté depuis de nombreuses années. Comme ils ne respectent pas l’Islam, les Alevis sont massacrés."
                 
                C’est ce qui va arriver dans quelques années au khouffars aveugles d’ici, lorsque ils seronts suffisamment nombreuxs.

                Résumé c’est :
                L’islam encore minoritaire :
                Tout est amour, tout va vien...je revendique des choses, mais c’est pas grave dormez braves gens.

                L’islam devenu majoritaire :
                Mécreant, il est l’heure pour toi de te soumettre à mahommet, si tu ne veut pas, fini pour toi....


              • gruni gruni 31 janvier 07:52

                @Fergus


                Bonjour Fergus

                « une culture respectable qui ne porte préjudice à personne ». Effectivement Fergus, et qui est bien loin de l’intégrisme. Merci pour ton commentaire.


              • Fergus Fergus 31 janvier 09:07

                Bonjour, gruni

                A noter que, sans aller jusqu’à des massacres - encore qu’il y en ait eu -, les Soufis sont eux-mêmes ostracisés par les tenants d’un Islam radical pour leur grande tolérance de pensée.


              • gruni gruni 31 janvier 09:31

                @Fergus


                À propos du soufisme, j’ai trouvé ce texte publié sur Ago par Professeur Chems Chitour 


                Bonne journée Fergus

              • eddofr eddofr 31 janvier 11:05

                @Fergus

                Je ne suis pas certain que cette jeune fille se soit montrée particulièrement courageuse en se présentant à un concours de lycéens ...
                La pauvre ne s’attendait certainement pas à un tel effet.
                C’est maintenant qu’elle va avoir besoin de courage.

              • gruni gruni 31 janvier 11:37

                @eddofr


                Il est certain que cette lycéenne n’avait pas imaginé que son texte allait déclencher autant de violence. Pour autant, regrette-t-elle d’avoir parlé, je ne saurais le dire. Enfin, j’espère que les choses vont se calmer, et qu’elle retrouvera une vie normale.

              • eddofr eddofr 31 janvier 12:01

                @Fergus


                C’est tout ce qu’on peut lui souhaiter.

                Que ces tarés l’oublient.

              • Jonas 1er février 09:49

                @gruni

                 Faites attention aux élucubrations de la personne que vous avez citée, sur beaucoup de choses et notamment sur le « Soufisme ». Le Soufisme ( tassawuf) est une voie ésotérique initiatique ; les soufis cherchent l’amour de Dieu et la sagesse. C’est une des raisons pour lesquelles, ils sont persécutés dans plusieurs pays musulmans et leurs lieux de cultes ( zaouias et mosquées sont détruites ) même sous le soi-dosant laïc Mustafa Kemal. 

                Le mois de novembre 2017, un attentat avait eu lieu dans la mosquée soufi d’al-Rawdah en Egypte qui avait fait 305 morts , un des plus meurtriers dans ce pays pourtant habitué dans le genre. 
                En Tchétchénie le dictateur installé par la Russie est un Soufi , qui maintien son peuple sous la terreur , la Charia et en instaurant la polygamie. 

                Avec l’islam, il faut réfléchir et regarder la réalité , telle qu’elle est et non telle que certains cherchent à le vendre. C’est ce qui se passe dans les pays musulmans , conflits, guerres intestines , massacres , destructions , exécutions, etc qui parlent pour l’islam et de la valeur de cette religion en ce début du XXIe siècle. 


              • wawa wawa 31 janvier 06:48

                des questions qui commencent à me tarauder :

                L’Islam ne serait elle pas une religion totalitaire ?

                est elle compatible avec la constitution ?

                L’apostasie, Le fait de changer de religion, interdite par l’islam, passible de la peine de mort en arabie saoudite et en Iran, n’est elle pas un droit inclu dans la constitution : si elle garanti la iberté de choisir un culte, elle devrait garantir la liberté d’en changer.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès