• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Après la question juive, le problème orthodoxe ?

Après la question juive, le problème orthodoxe ?

Il y aurait trop d'orthodoxes dans l'Union Européenne. C'est ce que nous explique l'éditorialiste du Monde Arnaud Leparmentier dans son papier du 19 novembre intitulé "Une union trop orthodoxe".

Leparmentier nous rassure d'emblée, il ne s'agit pas de critiquer l'orthodoxie économique de Saint Milton Friedmann. Dommage, ç'aurait eu de la gueule et un peu plus de panache.

Car coté panache on ne sera guère servi. Non, son propos est juste de trouver une justification idéologique à la vacuité de l'hystérie russophobe qui s'est emparée du journal le Monde depuis que Vladimir Poutine a empêché les USA de bombarder la Syrie, en septembre 2013.

Qualifier à foison le président russe, confortablement réélu et bénéficiant de sondages largement favorables, de l'épithète peu mérité de dictateur ne convainc plus grand monde dans une France où une part grandissante de l'électorat désespère de trouver un jour un chef d'état à la carrure et aux résultats qui s'approcheraient ne serait-ce qu'un petit peu de ceux dont peut s'enorgueillir Vladimir Poutine.

Il faut donc que le Monde trouve une aspérité quelconque raccrocher cette ligne éditoriale absurde que les lecteurs ne suivent pas et Leparmentier a cru l'avoir trouvé en exacerbant la chrstianophobie qui est devenu le prêt à penser d'une intelligentsia en manque d'idéologie pour justifier son allégeance atlantiste.

 

Haine à la carte

Pour toute analyse intellectuelle, l'éditorialiste du Monde se contente de jeter un oeil à l'atlas pour constater que la géographie de l'orthodoxie "ressemble à la carte de nos problèmes". La superficialité du propos laisse sans voix. 

En balayant la frontière imaginaire du Grand Schisme d'Orient, il accuse les orthodoxes russes d'être responsables de la nouvelle guerre froide, les Roms orthodoxes de mettre en péril l'espace Schengen et les Grecs orthodoxes d'avoir sabré l'Euro. Les thuriféraires de l'UE vont pouvoir renouveler leurs éléments de langage maintenant qu'ils se sont trouvé un bouc émissaire commode pour se dédouaner des conséquences catastrophiques de leurs décisions irréalistes.

Des corromus sans corrupteurs

Or si les Grecs on été corrompus, il a bien fallu qu'il y ait des corrupteurs ; aux premiers rangs desquels on trouve la Goldman Sachs, banque occidentale, qui a truqué les finances du pays afin de lui permettre d'entrer dans l'Euro alors que son économie ne pouvait le supporter. De même c'est Siemens, compagnie allemande, qui fut le principal corrupteur des élites grecques dans le but de leur faire signer les mirifiques contrats des JO d'Athènes, contrat qui ont achevé de ruiner le pays. Opposer les prétendue morale de l'Europe judéo-protestante affairiste à une prétendue corruption orthodoxe relève de l'aveuglement le plus hypocrite et plus précisément de la stigmatisation ethnico-religieuse la plus nauséeuse.

Dieu se rie de ceux qui maudissent les effets dont ils chérissent les causes. 

On s'enfonce dans la xénophobie la plus irrationnelle avec les accusations contre la Roumanie qui ne gèrerait pas correctement le "problème Rom" ; Une expression qui raisonne sinistrement comme un écho de la diatribe Nationale-Socialiste sur le "problème juif". Les Roms, nomades orthodoxes, sont des citoyens de l'Union Européenne à part entière car la Roumanie fait partie de l'espace Schengen depuis le 1er Janvier 2014. Les Roms bénéficient donc des mêmes droits de circulation et d'établissement que n'importe quel citoyen de l'UE au sein de l'espace Schengen. Comme pour l'inclusion de la Grèce dans la zone Euro, l'inclusion de la Roumanie s'est faite au vu et au su de tous. La Roumanie n'a donc aucun traitement particulier à infliger aux Roms pour restreindre leur nomadisme à son seul territoire maintenant que les frontières ont été abolies.

Il n'y a donc pas de "problème Rom" mais un problème de cohérence au niveau des partisans de l'unification européenne quand il s'agit de passer des discours altruistes de fraternité pan-européenne à la réalité. Je n'ose d'ailleurs imaginer en quoi consistrait la solution finale à la "question Rom" que l'éditorialiste du Monde aimerait que la Roumanie appliquât. 

De la diatribe aux vrais nazis.

En Ukraine, l'UE ne se contente plus de diatribes nauséabondes, elle soutient ouvertement et sans vergogne un coup d'état perpetré dans le sang par des groupuscules se réclamant du National-Socialisme, et dont les premiers actes de gouvernement ont consisté à interdire la langue russe et tenter de chasser les russophones de l'est du pays par des campagnes militaires de terreur.

Le Monde s'est montré très discret sur les exactions commises par ces milices Nazis, notamment lors des atrocités de l'incendie de la maison des syndicats d'Odessa qui auraient dût révulser ces chantres des droits de l'Homme auto-proclamés. Manifestement dans leur vision du monde, les orthodoxes ne seraient pas tout à fait des Hommes et on peut les bruler vifs, abattre au pistolet ceux qui tentent d'échapper aux flammes et les achever à coup de barres de fer après qu'ils furent tombé de plusieurs étages.

Le monde ne s'est pas plus inquiété du fait que l'objectif manifeste de Kiev dans sa prétendue campagne anti-terrorise, est de nettoyer ethniquement l'est de l'Ukraine en provoquant l'exode massif des civils russophones qui sont déjà plus de 600 000 à avoir franchi les frontières russe et bellarusse. Il avait suffi de moins de 8000 réfugiés Albanais au Kosovo pour vouer Milosevic au pilori et bombarder la Serbie. Mais les Albanais n'était pas orthodoxes. Décidément la solidarité occidentale ne s'applique pas aux orthodoxes. Peut être, comme Hitler, Leparmenbtier les considère-t-il comme des untermenchen ?

Un moment bien choisi

Arnaud Leparmentier a donc bien choisis son moment pour planter un fraternel couteau dans le dos aux chrétiens orthodoxes. Il argumentera, comme lors de son passage sur France Inter, qu'il reste dans le registre de l'humour et la dérision. Un grand comique est né !

Son humeur plaisante lui a sans doute été inspirée par la situation des centaine de milliers de chrétiens orthodoxes persécutés en Irak et en Syrie qui fuient devant les troupes d'ISIS (EI) pour ne pas finir égorgés ou crucifiés.

Cette synchronicité de l'hystérie anti-chétienne des islamistes et de l'intelligentsia occidentale est saisissante et devrait nous inciter à réfléchir sur les accointances et les manipulations qui président à la déstabilitation du moyen orien et celle de l'est-européen.

Byzance, l'Atlantide des livres d'Histoire.

S'il est un piètre comique, Arnaud Lemarmentier se montre encore plus médiocre en Histoire. Qualifier l'orhodoxie d'obscurantisme c'est étaler son ignorance crasse de l'histoire Byzantine et de son rôle dans l'émergence de la période des lumières en occident.

Il faut dire qu'il a des excuses, l'Histoire byzantine est la grande absente des manuels d'Histoire de nos chères têtes blondes. Tous juste leur apprend-on que le Moyen-Age commence et fini avec Constantinople. Pourquoi ? Mystère...

On peut difficilement coller aux orthodoxes les poncifs que les christianophobes se plaisent à jeter à la face des Catholiques Romains : L'orthodoxie condamne les guerres saintes et la conversion forcée. Ni croisades ni inquisition. Les saints Pères orientaux de l'Eglise, comme le néoplatonicien Anastase d'Alexandrie, se référaient volontiers aux philosophes antiques, dans lesquels ils voyaient les annonciateurs de la sagesse divine, la sainte sophia, à laquelle l'empereur Théodose II a consacré la plus grande basilique de la chrétienté.

 

Fresque orthodoxe

Sur cette fresque d'un monastère des Mètéores on peut reconnaitre Homère, Platon, Aristote...

La cause profonde du schisme d'Orient réside dans le refus de la souveraineté du pontife romain car il violait le principe de séparation de l'autorité temporelle et de l'autorité religieuse, de ce qui revient à César et ce qui revient à Dieu.

Dans le système Byzantin, la religion ne gouverne pas, mais le souverain se modère par l'influence de l'autorité morale de l'Eglise. Ainsi dès le XIe siècle l'empereur Jean Comnène abolissait les châtiments corporels et la peine de mort. 

Le moyen-âge n'est pas une période obscurantiste pour Byzance. Constantinople fut au contraire, après la perte d'Alexandrie, le nouveau phare de la civilisation. Quand ses dernières heures se firent proches, les lettrés Byzantins essaimèrent dans les grandes cours d'Europe pour y enseigner la langue grecque oubliée des occidentaux et y apporter des milliers de manuscrits. S'il est vrai que certains nous sont parvenus par les Arabes, il ne faut pas oublier que la bibliothèque Nationale de France a été co-fondée par le prince impérial byzantin Jean Lascaris qui a effectué plusieurs voyages en Grèce ottomane pour en rapporter autant de livres qu'il a pu sauver.

Oui, la renaissance est largement due à ce que nous ont transmis ces "barbus" orthodoxes.

 

Les orthodoxes et la république

La russophobie actuelle véhicule des idées préconçues selon lesquelles les popes barbus seraient à l'opposé des valeurs républicaines et que les russes ne se complaisent que sous la botte des Tzars.

C'est ignorer que tous le nord de la Russie était au XVeme siècle gouverné par la République de Novgorod, république fondée par l'Eglise Russe, avec un premier ministre élu démocratiquement.

C'est passer sous silence le fait que le plus ancien état au sein de l'UE est la République Monastique de la Sainte Montagne, au mont Athos, devenue autonome au Xeme siècle par décision de l'empereur byzantin Jean Ier.

L'orthodoxie a donc porté avant l'occident et à bien des égards une préfiguration des valeurs progressistes du monde occidental.

Un monde occidental en plein naufrage moral qui ferait bien de chercher à se ressaisir plutôt que de faire ressurgir ses anciens démons.

Alors, non, non et non ! Le coup du "problème Juif" on ne nous le refera pas avec l'orthodoxie.


Moyenne des avis sur cet article :  4.29/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

39 réactions à cet article    


  • Rincevent Rincevent 24 novembre 2014 17:17

    C’est terrible : même quand une religion nous fout la paix et ne génère pas d’ultras, il faut qu’ un imbécile ignare aille lui chercher des poux sur la tête ! Et dans les colonnes du Monde (ça c’est moins surprenant) Le pauvre Hubert Beuve-Mery, qui a été l’honneur de la presse française, n’a pas fini de faire des loopings dans sa tombe…


    • Piotrek Piotrek 24 novembre 2014 17:31

      Diviser pour régner

      Faut pas tomber dans le panneau, et merci pour l’info


      • escoe 24 novembre 2014 17:44

        Crachons sur les ordures ultralibérales Leparmentier et Leboucher et écoutons sereinement ce que l’église orthodoxe a produit de plus beau. Ces crétins n’ont pas compris que notre société va s’effondrer faute de rituel maintenant l’affect social. Poutine, lui, a compris. Prenez le métro un dimanche matin à Moscou et allez à la messe à la petite église de l’entrée du parc Kolomenskoïe, vous verrez.

        http://www.youtube.com/watch?v=C7vvPXz-Qes


        • Aldous Aldous 24 novembre 2014 22:00

          La même en grec par la chanteuse serbe Divna Ljubojević.



        • lisca lisca 25 novembre 2014 12:20

          Merci Aldous pour le lien, c’est très beau.


        • popov 25 novembre 2014 12:29

          @Aldous et Escoe

          Merci pour les liens. J’aime beaucoup les chants liturgiques russes et ukrainiens.

          Comme je n’imaginais pas en trouver sur youtube, je n’avais jamais pensé à chercher.


        • Laulau Laulau 24 novembre 2014 17:54

          Bon je suis d’accord avec l’article pour dénoncer l’hystérie des journalistes du Monde.
          Mais de là à faire l’apologie des orthodoxes il y a un pas à ne pas franchir. On peut en cherchant bien trouver du positif dans le rôle des églises dans l’histoire, mais les popes comme les curés comme les évêques comme les pasteurs se sont presque toujours placés du coté des puissants en expliquant aux peuples que pour eux, le bien être, c’était après la mort !


          • Aldous Aldous 24 novembre 2014 21:31

            Ca n’a rien à voir. Les Catholiques se sont constitué en état de type impérial avec une chancellerie sous le pape Léon IX (1049-1054). Le pape était au dessus des rois, faisait et défaisait les dynasties.

            Quand le premier chancellier pontifical s’est présenté à Byzance avec ses lettres de créances, ça s’est très mal passé avec le patriarche Michel Cerrulaire qui fut scandalisé alors que l’empereur a acceuilli les légats du pape avec diplomatie.
            Mais pour l’Eglise d’Orient, ça ne faisait aucun doute : Satan avait séduit le pape de Rome, car le pouvoir temporel est corrupteur.
            Les légats, vexés comme des poux ont excommunité Michel Cerrulaire avec tous les arguments qui leur sont passé par la tête, au nom de Léon IX, alors que ce dernier était déjà mort. Ce fut une mascarade pour dissimuler la cause profonde : L’Eglise d’Orient n’accepte pas que l’on mélange César et Dieu.

            C’est toujours le cas aujourd’hui.
            Prétendre que les popes sont du coté des puissant c’est ne rien connaitre ni de la structure hyérarchique de l’Eglise orthodoxe ni de ses valeurs.

            Le dépot de la foi n’est pas au sommet (il n’y a pas de souverain pontife) mais dans les innombrables ermites, anachorètes, gérontes, staretz des divers monastères comme Sainte Catherine du Mont Sinaï, les Météores, le Mont Athos, ou Valaam où effectivement Vladimir Poutine se rend en retraite.

            Il y a une difference énorme entre un roi dont le premier ministre est cardinal comme ce fut le cas pour Richelieu et un président qui se retire dans un monastère pour prier et prendre conseil auprès de staretz qui recoivent indifférement paysans, des intellectuels, des citadins, pauvres et riches confondus, modestes ou connu indifferement.

            La difference ? Les pays orthodoxes ont-ils colonisé d’autres pays ? Ont-ils pratiqué la traite négrière et l’esclavage ? Ont-il exterminé des peuples autochtones pour s’approprier leurs terres ? 

            Savez vous que les Inuits d’Alaska sont chrétiens orthodoxes ? Devinez pourquoi.


          • escoe 24 novembre 2014 22:52

            Savez vous que les Inuits d’Alaska sont chrétiens orthodoxes ? Devinez pourquoi.

            Pour ça : https://www.youtube.com/watch?v=azWlVthe9lg


          • Aldous Aldous 25 novembre 2014 13:24

             smiley


            Les Eskimos ont été Russes pendant une petite centaine d’année.

            Il sont devenus orthodoxes et veulent le rester par ce qu’il ont vu la différence entre les popes russes et les pasteurs protestants. 

            Les Yankees ont exterminé les peuples autochtones, les Russes les ont traité en frères.


          • Sarah 24 novembre 2014 20:39

            « l’Histoire byzantine est la grande absente des manuels d’Histoire de nos chères têtes blondes. Tous juste leur apprend-on que le Moyen-Age commence et fini avec Constantinople. Pourquoi ? Mystère... »

            La Renaissance est en partie due aux émigres byzantins qui ont fui vers l’Occident après la prise de Constantinople par les turcs en 1453 ; ne demandez pas a un « « journaliste » du journal cité de savoir ça smiley


            • Sarah 24 novembre 2014 20:54

              "Une union trop orthodoxe".


              « la géographie de l’orthodoxie "ressemble à la carte de nos problèmes". La superficialité du propos laisse sans voix. »

              le « problème Rom » 

              Contre certaines catégories sans défense, le pouvoir en place à Paris et les médias à sa botte semblent de plus en plus tout se permettre.

              Remplacez « orthodoxe » par certains autres mots et imaginez le tollé. 

              « Une expression qui raisonne sinistrement comme un écho de la diatribe Nationale-Socialiste sur le « problème juif ». » :

              De plus en plus nauséabond, en effet.

              « Alors, non, non et non ! Le coup du « problème Juif » on ne nous le refera pas avec l’orthodoxie. »


              Il semble que si ; votre gouvernement est un gouvernement de guerre civile ; il s’attaque à tout le monde.


              En France, les orthodoxes sont une petite minorité ; les désigner ainsi à la vindicte est abject. Mais je crains qu’ils ne soient trop faibles pour se défendre.


              A quand donc « la solution finale » , comme vous le dites pour tout ce qui dérange ce régime a la solde de l’impérialisme ?


              • cathy30 cathy30 25 novembre 2014 00:10

                Le moyen-âge sombre est tout simplement le massacre d’environ 50 millions de chrétiens en occident par l’église romaine. Il ne fallait surtout pas que ce christianisme libre de tous Césars déborde sur l’Orient. L’église romaine d’Orient a plutôt favorisé des mahométans et leur dieu-lune en Maurétanie. Il est encore visible sur les coiffes des églises orthodoxes ainsi que sur leurs vêtements liturgiques. 




                • Aldous Aldous 25 novembre 2014 11:40

                  C’est l’inverse : Le croissant et l’étoile (orienté vers le ciel) ce sont les armoiries de Constantinople.


                  Quand les Turcs ont pris le ville ils ont adopté le croissant et l’étoile comme drapeau du sultan en revendication de la succession impériale byzantine.

                  Le croissant de lune orthodoxe au pied de la croix est tiré de l’Apocalypse de Saint Jean, la femme apparu dans le ciel, avec la lune a ses pieds.


                • cathy30 cathy30 25 novembre 2014 12:39

                  C’est la lune d’hécate, croissant vers le bas, signe de chaos et de changement.


                • cathy30 cathy30 25 novembre 2014 12:53

                  La représentation de la lune sous les pieds de Jésus dans l’apocalypse représente la gloire passée d’Israël. Il n’y a aucune description de forme particulière. 


                • Olivier Perriet Olivier Perriet 25 novembre 2014 09:30

                  Lobby contre lobby, clichés contre clichés, que(n)relles étrangères importées...

                  Vive la France quand même !




                    • cathy30 cathy30 25 novembre 2014 12:07

                      Oui Aldous, je vous donne les liens plus bas.


                    • cathy30 cathy30 25 novembre 2014 09:39

                      L’histoire du croissant de lune, il est présent également dans l’église romaine.


                      • cathy30 cathy30 25 novembre 2014 12:12
                        Byzance et Anatolie[modifier | modifier le code]
                        Un croissant en tant que symbole néo-païen sur une déesse triple.
                        Croissant surmontant trois boules de cuivre superposées au sommet d’une coupole de la Grande Mosquée de Kairouan (Tunisie).

                        Le croissant avec une étoile, aujourd’hui considéré comme un symbole musulman, a longtemps été utilisé enAsie Mineure et par les anciens Turcs, avant les débuts de l’Islam. Selon les archéologues, les fouilles ont montré que les Köktürks utilisaient le croissant et l’étoile comme symbole pour leur monnaie. Des pièces vieilles de 1500 ans le montrent avec une personne. Le croissant est l’un des plus vieux symboles de l’humanité. Avec le soleil, il apparait en Akkadie vers 2300 av. J.-C. et à partir du deuxième millénaire av. J.-C. il était le symbole de la Mésopotamie. Le croissant était bien connu au Moyen-Orient et a été transporté par 


                      • Aldous Aldous 25 novembre 2014 13:05

                        Kök Türk ça s’écrit aussi Gög Türk.


                        Une piste pour Gog et Magog. 


                      • cathy30 cathy30 25 novembre 2014 10:37

                        Au tout début on appelait le christianisme, la secte juive, normale puisque le mouvement venait de Judée, au fil du temps, la sémantique s’est transformée en persécution juive. Nous pouvons voir dans l’épître de Jacques que les tribus d’Israël sont parfaitement identifiées.


                        • eric 25 novembre 2014 10:51

                          Il me semble qu’il faut raison garder.

                          Je doute que l’inculture des journalistes incriminés soit moindre concernant l’orthodoxie que pour les autres grandes religions. Au mieux, ils régurgitent sans doute des vagues souvenirs d’étude du niveau de Weber sur « l’esprit de capitalisme ».

                          Il est douteux que leur hostilité à l’orthodoxie soit beaucoup plus construite que leur vraisemblable hostilité globale à toutes les idées qui différent des leurs en général et aux religions qui différent de leur croyance post-néo-alter-socialisantes en particulier.

                          L’hérésie régressive, obscurantiste néo paienne gnostique et manichèenne que constitue la pensée dite, « de gauche » est de toute façon en train de pousser son chant du cygne. Il ne faut pas accorder trop d’importance à ses petits rototo d’agressivité antireligieuse. D’une certaine façon, c’est une sorte d’hommage du vice à la vertu et surtout un tel reniement des bases de leur propre pensée que cela en a quelque chose d’attendrissant...

                          Ce sont quand même des écoles de pensée qui reposaient sur l’idée, que tous cela, les religions« ce n’était jamais que des superstructures idéologiques sans influence réelle sur les infrastructures matérialistes.... »

                          Les voire gémir sur le thème, en gros, « tout ça, c’est la faute des curés », c’est aussi les voir renoncer aux bases mêmes de leur propre pensée.

                          C’est vraiment la fin...
                          http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/non-les-palestiniens-ne-peuvent-144972


                          • Nicole Cheverney Nicole CHEVERNEY 25 novembre 2014 16:36

                            @ Eric,

                            Pour une fois, je suis d’accord avec vous !

                            Il ne faut pas accorder trop de crédit aux imprécations des journaleux du Monde, essentiellement dirigées contre Poutine, la Russie et le monde orthodoxe.

                            Cordialement.


                          • Le p’tit Charles 25 novembre 2014 11:17

                            Ras le bol de toutes ces religions de fanatiques qui pourrissent la planète.. !


                            • Le p’tit Charles 25 novembre 2014 16:08

                              Aujourd’hui y a plus blanc que blanc qui est à Strasbourg pour se faire cirer les pompes...


                            • Lisa SION 2 Lisa SION 2 25 novembre 2014 12:09

                              Bonjour Aldous,
                              ces journalistes sont des cons déconnectés et tributaires des militaires marchands d’armes eux mêmes affiliés aux services secrets de la grande muette...comment voulez vous que l’on obtienne d’eux la glasnost sur le véritable intégrisme religieux ? la propagande contre l’intégrisme religieux ne sert qu’à justifier l’intégrisme militaire. Leur place est juste digne de la météo placard.


                              • lisca lisca 25 novembre 2014 12:46

                                Les communautés juive et orthodoxe n’ont pas grand chose en commun.
                                L’orthodoxe est mystique, patriote et auto-suffisant et n’entre en guerre qu’offensé, le juif est universaliste.
                                La communauté orthodoxe ne persécute personne. Elle a été gravement persécutée, pour ne pas dire martyrisée par des Lénine ; par des Albright & Goldman-Sachs, par la FED. Et ça continue.
                                La communauté chrétienne en général est aujourd’hui persécutée, à petit feu en France, terriblement en Orient et au Pakistan.
                                Le « problème rom » n’a rien à voir avec l’orthodoxie, mais avec l’absence de contrôle aux frontières et l’impossibilité matérielle pour les pays européens de se priver davantage d’espace au profit de populations errantes qui ne leur apportent rien qu’ils n’aient déjà.
                                Merci à l’auteur pour son article très intéressant.


                                • Aldous Aldous 25 novembre 2014 13:10

                                  C’est exact, mais en fait il y a une hypostase (c’est le cas de le dire) universalise à l’orthodoxie.

                                  Simplement elle ne s’exprime pas par le fait politique mais par le fait intellectuel.

                                  C’est BHL qui l’explique le mieux (car il l’identifie comme l’ennemi principal) dans ce qu’il appelle « la guerre métaphysique entre Jérusalem et Athènes »


                                • cathy30 cathy30 25 novembre 2014 13:11
                                  • L’Eglise orthodoxe d’Ethiopie persécute violemment les chrétiens qui quittent ses rangs, pour rejoindre (principalement) les églises protestantes ou pour se joindre à des mouvements de renouveau au sein même de l’Eglise orthodoxe 
                                  • L’extrémisme islamique entraîne toujours plus de violence contre les chrétiens. Ces derniers sont pris pour cible dans toutes les régions où il y a une forte présence musulmane, qu’ils soient chrétiens d’origine musulmane, croyants d’origine orthodoxe, chrétiens issus des églises protestantes ou chrétiens orthodoxes. Certaines familles musulmanes n’hésitent pas à tuer leur enfant, même si celui-ci est adulte, s’il refuse de renoncer à sa « nouvelle foi ». Un mari divorcera de son épouse, des parents mettront leurs enfants à la rue, etc. Certaines familles prennent même part à des attaques violentes.
                                  (il se passe la même chose en Ukraine)

                                  • soi même 25 novembre 2014 14:17

                                    @ Aldous pourquoi d’échiné sur ce journal, il est en faillite, il est en sursis et ce n’est pas par qu’il abrite un illustre pestiférer au comité directeur de surveillance que cela va changer grand chose  !
                                    Au fond leurs allégations touchent réellement qui dans le public, au fond pas grand monde, laisse leurs faire leurs buzzs, c’est le meilleur moyen qui existe pour devenir définitive discrétisé ad vitam aeternam !

                                      


                                    • Aldous Aldous 25 novembre 2014 20:06

                                      A cause de la mort des deux témoins.


                                    • Jean-Michel Lemonnier Jean-Michel Lemonnier 25 novembre 2014 17:37

                                      L’orthodoxie chrétienne c’est cela : http://www.youtube.com/watch?v=OJHRCZUul7s&list=PL79BDC9CC68703840, le père Mihail Jar, à la santé très fragile par ailleurs, qui accueille des centaines d’orphelins dans son monastère en Ukraine roumanophone (Banceni, Cernauti).

                                      C’est ça également, en Roumanie : https://bisericasecreta.wordpress.com/2008/03/06/valea-plopului-asezamant-al-iubirii-crestin-ortodoxe/
                                      Deux exemples d’êtres de haute qualité morale parmi d’autres.
                                      __________

                                      Ce petit serviteur zélé de l’Europe otanisée, avec ses airs de maîtresse d’école diplômée d’HEC, médiocre petit maître de conférences radiophoniques, plein de morgue, est terrorisé à l’idée que la Russie poutinienne a déjà changé la donne géopolitique européenne et mondiale. L’aigle bicéphale survole déjà la demeure des pharisiens...


                                      • escoe 25 novembre 2014 18:41

                                        L’aigle bicéphale survole déjà la demeure des pharisiens...

                                        Pissons sur les crétins d’école de commerce et admirons l’aigle bicéphale

                                        https://www.youtube.com/watch?v=La0fiTkscFc
                                        https://www.youtube.com/watch?v=UZBQCniRDCE


                                      • septikettak septikettak 25 novembre 2014 20:39

                                        Leparmentier, ca a toujours été une vraie patate.


                                        • filo... 26 novembre 2014 00:13

                                          En arrivant à l’Occident j’étais surpris, choqué même de voir des mauvaises habitudes concernant l’orthodoxie.

                                          P.ex si quelqu’un faisait quelque chose de pas bien, les occidentaux disent : « Ah, ça c’est pas très catholique »
                                          Par opposition et comme si tous ce qui et bien et forcement catholique.

                                          Et quand quelqu’un est rude ou utilise des méthodes ou manières fortes, alors ils disent que c’est très orthodoxe.

                                          Mais en réalité c’est une aberration mentale, un préjugé, des phantasme mais en lien direct avec religion orthodoxe. Comme si elle est comme ça implacable et dominatrice.

                                          La réalité est tout autre. La religion orthodoxe est la seule religion qui, n’a pas connu à ce jour l’intégrisme !


                                          • Jules Elysard Jules Elysard 12 mars 2015 20:09

                                            « les religion monothéïstes » c’est déjà une ânerie. 

                                            Le monothéïsme n’est pas un facteur suffisant pour caractériser une religion et en particulier vis à vis de son système éthique.Le grand Manitou est un monothéïsme, il échappe totalement à votre analyse.Et de plus je ne vois pas d’où vous sortez que le christianisme diabolise le rire et le sexe féminin.La personne la plus sainte de l’humanité est une femme pour le christianisme.Encore un article qui s’en prend aux chrétiens qui tendent l’autre joue faute d’avoir les couilles de s’en prendre aux vrai danger, l’islamisme, qui tend la kalashnikov.

                                            Mais sache que dans les derniers jours il y aura des temps difficiles.....

                                            http://www.dailymotion.com/video/xrro4l_leo-ferre-les-temps-difficiles_music

                                            https://www.youtube.com/watch?v=WHlQMURf5O8

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires