• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

ASSEZ !

ASSEZ ! STOP ! MARRE ! Mais jusqu’où va-t-on ainsi continuer à descendre, nom de nom ? Jusqu’à quand va-t-on encore accepter une telle irresponsabilité, un tel déni de réalité, un tel aveuglement politique ou journalistique ? Jusqu’où va encore aller cette apathie désespérante, inexcusable, coupable des Français face à un tel renoncement, une telle trahison du peuple par ces prétendues « élites » pourtant censées le représenter, le défendre ? Quand diable cesserons-nous d’accepter comme des moutons, comme ces pathétiques « mutins de Panurge » dénoncés hier par le regretté Philippe Muray, dans une perpétuelle communion médiatique compassionnelle et amorphe, dégoulinante de moraline et de passivité complice, de « marche blanche » en « je suis Charlie », les conséquences dramatiques, criminelles, des continuels errements bienpensants, des systématiques manquements irresponsables, des sempiternelles incuries obscènes de nos institutions politiques et judiciaires ?

Mohamed Merah, Medhi Nemouche, les frères Kouachi, Amedy Coulibaly, Zbigniew Huminski, Sid Ahmed Ghlam… quand va donc enfin cesser cette sinistre, cette terrifiante lithanie de criminels, de monstres, d’étrangers ou de « Français de papiers », pourtant et parfois depuis des années parfaitement identifiés comme étant particulièrement dangereux ou carrément criminels par les « autorités » (sic) judiciaires et policières françaises, souvent condamnés à des peines de prison qu’ils auraient dû encore purger au moment des faits qui les ont dramatiquement jetés dans la sordide lumière médiatique, mais pourtant, inexplicablement, scandaleusement laissés en liberté sur le territoire, lâchés dans la nature, sans la moindre surveillance au milieu d’une population abandonnée, trahie, offerte en sacrifice, où ils ont pu en toute impunité choisir leurs victimes innocentes et perpétrer leurs ignobles forfaits ?

En quelques jours à peine, suite aux ignobles massacres des dernières années de Mohamed Merah et Medhi Nemouche, puis au carnage de janvier perpétré par le trio frères Kouachi/Amedy Coulibaly, se sont donc succédés deux nouveaux drames abjects, avec les meurtres de la petite Chloé à Calais et de la jeune Aurélie Châtelain à Villejuif. Abjects parce que commis par deux individus parfaitement identifiés, bien « connus des services de police » comme on a la si pudique coutume médiatique de le dire, qui auraient pu, qui auraient dû être neutralisés au moment de leurs forfaits, soit en étant en prison pour l’un, soit en ayant été expulsé et depuis longtemps du territoire national pour l’autre. Chloé et Aurélie n’ont pas en vérité été seulement assassinées par leurs bourreaux : elles ont été tout autant, plus encore, victimes de l’incurie judiciaire et policière, c’est-à-dire, en réalité, de l’irresponsabilité politique française.

Toutes les personnes s’étant informées sur les faits, manquements, démissions et errements ayant conduit à ces deux derniers drames humains, comme à ceux intervenus précédemment et évoqués plus haut d’ailleurs, le savent : dans une société responsable, avec une justice qui déciderait enfin de faire son travail, une police qui aurait seulement le droit et les moyens de faire le sien, en réalité et en un mot comme en cent, un gouvernement politique qui assumerait « normalement » ses responsabilités et les fonctions régaliennes de protection de la société et de la population qu’il est censé représenter et en toutes circonstances défendre, JAMAIS Chloé et Aurélie n’auraient été victimes de leurs sinistres assassins !

Zbigniew Huminski, le monstre polonais qui a enlevé, violé puis assassiné la malheureuse Chloé, neuf ans, à Calais, avait donc été depuis 2003 condamné deux fois pour extorsion avec violence. Son premier méfait aurait pu (aurait dû) selon le code pénal lui valoir sept ans d’emprisonnement : il s’en tira avec quatre… et deux ans plus tard, par le jeu scandaleusement habituel des fameuses « remises de peine », il était déjà libre ! En 2010, récidiviste, il aurait pu (aurait dû) être condamné à dix ans de prison : il n’en récolta que six… et n’en fit que quatre ! Il était très clairement identifié comme incontrôlable et particulièrement dangereux ? La belle affaire, pour notre « justice » ! S’il avait seulement REELLEMENT purgé sa peine, il ne serait sorti qu’en 2016… et n’aurait donc jamais croisé la route de la pauvre petite victime qu’il a martyrisée et outragée avant de lui ôter la vie. Oui, si la justice française méritait encore simplement son nom, la petite Chloé serait toujours vivante.

Face à la réalité aveuglante, insupportable et totalement obscène une fois de plus, de cette criminelle, de cette inexcusable incurie judiciaire, comme toujours, et selon la célébrissime jurisprudence de l’auto-amnistie politicienne du « responsable mais pas coupable » initiée en son temps par Georgina Dufoix, tout le gouvernement, et principalement les responsables directs de cet ignominieux laxisme judiciaire et policier, les « trois mousquesectaires » Valls, Taubira et Cazeneuve… se sont de concert empressés de rejeter la faute sur les autorités polonaises, le monstrueux bourreau de la petite Chloé ayant été « renvoyé » dans son pays d’origine après sa mise en liberté anticipée, remise de peine assortie, vous êtes priés de ne pas rire jaune, d’une « interdiction de territoire français ». Une interdiction de territoire ? Sans contrôle judiciaire ? Dans une Europe de l’espace Schengen instaurant comme une règle absolue la liberté totale de circulation des individus ? Mais de qui se moque-t-on ?

De retour à Calais, au nez et à la barbe des « autorités » françaises, Zbigniew Huminski a donc pu, en toute liberté, y perpétrer son horrible crime. Devant le résultat dramatique, devant cette nouvelle totale faillite judiciaire, policière et bien plus foncièrement encore politique qui a débouché sur la mort de Chloé, et comme après l’affaire Merah, l’affaire Nemouche ou les massacres de Charlie Hebdo et de l’Hyperkasher, pas la moindre démission de nos responsables pourtant ô combien coupables : Valls, Taubira, Cazeneuve sont toujours incroyablement, inexplicablement, obscènement en place ! Et bien-sûr, pas un article de journal, pas un éditorial télé ou radio de nos journaleux du système n’a seulement osé questionner cette indécente incongruité, encore moins dénoncer avec force cette totale irresponsabilité, cette absence de la plus élémentaire dignité qui aurait dû, si les prétendus responsables politiques en poste au moment où de tels disfonctionnements ont amené à de telles dramatiques conséquences, provoquer des démissions ou des révocations immédiates. Rien ! Enfants juifs, militaires français, visiteurs de musée bruxellois, dessinateurs et employés de Charlie Hebdo, policière municipale et policiers, clients d’Hyperkasher, Chloé… mourez sans conséquences, et citoyens français, circulez, il n’y a rien à voir !

Dès lors, Aurélie Châtelain pouvait à son tour perdre la vie et rejoindre ce sinistre cortège, sans la moindre chance de faire à son tour vaciller ni même bouger d’un millimètre les trônes gouvernementaux sur lesquels nos trois sinistres irresponsables ont posé leurs séants. Ils peuvent être satisfaits, et les « merdias » avec eux : grâce à leur continuelle et totale inconséquence, grâce à leur laxisme à front de taureau, à leur continuel « droit à  une seconde chance  », au bénéfice du doute qui doit toujours pouvoir nuire à la victime à venir, c’est désormais chose faite : dimanche, à Villejuif, Aurélie Châtelain a croisé la route de Sid Ahmed Ghlam, un jeune algérien de 24 ans arrivé en France par le jeu du « regroupement familial »… et elle en est morte, laissant seule pour la vie sa petite fille de cinq ans. « Montée » sur Paris de sa ville de Caudry pour un stage de formation, Aurélie avait envoyé à l’un de ses proches le samedi précédent le drame le message suivant : « Arrivée à Clamart ! Demain, direction Villejuif… Trop contente !  ». On connaît la triste suite…

Sid Ahmed Ghlam, étudiant en informatique, bénéficiaire d’une bourse payée par l’Etat (c’est-à-dire les contribuables) était comme on dit parfaitement « connu des services de police ». Et pas pour des clopinettes : peu après son arrivée sur le territoire, il avait été fiché pour terrorisme, et entendu deux fois par les services de renseignement français à cause de son désir clairement identifié de partir rejoindre l’État islamique. Il faisait même l’objet, depuis quelques mois, d’une fiche « sûreté de l’Etat » de la DGSI … Ce qui n’avait nullement incité, une fois de plus (Merah, Nemouche, Kouachi, Coulibaly étaient tous dans le même cas) le Ministère de l’intérieur à ordonner une quelconque mise sous surveillance réelle, et encore moins une mesure d’expulsion immédiate du territoire. Moyennant quoi le jeune islamiste algérien, en constante liaison avec des djihadistes présents en Syrie, a pu en toute liberté, en toute quiétude et grâce à la sollicitude de la France accumuler un véritable arsenal, mettre au point un projet de double attentat dans des églises, attentats destinés à tuer du chrétien en grand nombre (les documents saisis en attestent)… jusqu’à ce que sa route, pour des raisons que l’on ignore encore à l’instant ou j’écris ces lignes, croise l’infortunée Aurélie, dont seul le terrible drame, le pourtant si évitable sacrifice, aura finalement empêché la réalisation effective des carnages planifiés par la petite frappe islamisée. Vraisemblablement blessé à la jambe par sa pauvre victime, le jeune assassin n’a dû son interpellation qu’à sa signalisation à la police par le SAMU, qu’il avait lui-même contacté pour se faire soigner. Ce qui n’empêche pas Manuel Valls et son porteur d’eau Bernard Cazeneuve d’oser venir pérorer sur toutes les ondes et télévisions de France en affirmant qu’un attentat a été « déjoué  ». Vous avez dit indécence ?

D’ores et déjà, il fallait évidemment s’y attendre, a été annoncée l’organisation d’une « marche blanche » à la mémoire d’Aurélie Châtelain. Comme, par deux fois déjà (on n’arrête pas le progrès) avaient eu lieu des « marches blanches » à la mémoire de la petite Chloé. A nouveau, on va ainsi tenter, et en réalité (hélas !) réussir à noyer dans une si médiatique et si dérisoire compassion lacrymale la totale incompréhension et la juste colère populaire. Et on passera à autre chose, en attendant le nouveau drame, la nouvelle victime innocente de cette criminelle incurie, de cette totale irresponsabilité des sinistres pitres qui nous gouvernent et osent encore et toujours prétendre nous représenter…

Cellules psychologiques, « Je suis Charlie », gerbes de fleurs, minutes de silence, « marches blanches »… quand diable la communauté nationale va-t-elle enfin se réveiller, et envoyer se faire voir toutes ces commémorations dérisoires, ces grand-messes médiatiques, ces rustines compassionnelles, pour enfin exiger des comptes aux responsables ET coupables de la déliquescence politique, de l’incroyable laxisme judiciaire, de l’incapacité policière qui sont les seules et uniques causes de tous les drames que nous venons de vivre, et qui seront bientôt suivis de combien d’autres ? A quand, enfin, la mise en accusation des vrais responsables ? A quand les radicaux, les définitifs coups de pied au cul de toute cette oligarchie qui ne cesse de trahir le pays, de faillir à assumer la tâche que lui ont confiée les citoyens de France ? A quand le renvoi dans les poubelles de l’histoire de Manuel Valls et de toute sa sinistre et incompétente clique ? A quand l’organisation d’une gigantesque marche noire de la rage citoyenne, d’une innombrable marche rouge de la colère populaire ? A quand, enfin, la montée, et de tous les coins du pays, du seul mot, du seul cri que justifierait la multiplication insupportable des innocentes victimes de cet invraisemblable laxisme d’Etat, de cette impardonnable trahison de nos « élites » politiques et judiciaires : ASSEZ !

 Marc LEROY – La Plume à Gratter


Moyenne des avis sur cet article :  3.42/5   (86 votes)




Réagissez à l'article

133 réactions à cet article    


  • Diogène diogène 24 avril 2015 08:52

    Soyez rassuré !

    La loi sur le renseignement va vous permettre de dénoncer qui vous voulez.
    Vous savez, comme quand on pouvait envoyer son voisin en vacances...
    Ça ne vous rappelle rien ?

    • La Plume à Gratter La Plume à Gratter 24 avril 2015 11:13

      @diogène

      vous avez eu bien raison de sortir de votre tonneau pour rappeler les heures les plus sombre de votre petite histoire personnelle ! Empêcher les assassins de sévir quand ils sont clairement identifiés, c’est âtre un nostalgique du nazisme... bravo pour votre sens de la mesure, vos arguments d’une grande honnêteté intellectuelle et votre grande culture historique. Je vous conseille vivement de retourner vous cacher dans votre baril de lessive mentale. Quant à la Loi sur le renseignement, j’ai déjà dit le mal que j’en pense...


    • Fergus Fergus 24 avril 2015 12:14

      @ La Plume à Gratter

      Je constate en lisant votre réponse à Diogène et celle que vous m’avez adressé plus bas que vous n’avez manifestement pas pris la mesure des propos que vous avez tenus dans cet article. Dommage !



      • Fergus Fergus 24 avril 2015 09:53

        Bonjour, La plume à gratter

        Désolé, mais votre article dégouline du populisme le plus douteux car il instrumentalise les peurs et fait appel aux passions vengeresses sans jamais en appeler à la raison et à l’observation objective des faits.

        Vous mélangez des cas qui n’ont rien à voir, entre les carences avérées du système judiciaire (exemple avec l’affaire Mérah et, à un degré moindre, l’affaire Huminski) et les passages à l’acte quasiment impossibles à prévenir (exemple avec les cas Coulibaly et Ghlam).

        Sauf à être un partisan acharné de la mise d’un Patriot Act visant à s’aligner sur les pratiques de la Stasi, vous savez très bien que 90 % des personnes surveillées comme l’ont été Coulibaly et Ghlam ne franchissent jamais la limite de la criminalité terroriste. Faut-il emprisonner à titre préventif ces 90 % de personnes ? A vous lire, oui. Mais alors, ne vous étonnez pas si l’on vient un jour vous chercher parce que vous aurez été simplement soupçonné de porter atteinte aux intérêts de l’Etat, ne serait-ce que dans vos écrits...


        • La Plume à Gratter La Plume à Gratter 24 avril 2015 11:08

          @Fergus

          « votre article dégouline du populisme le plus douteux » ... et allez ! Premier point Godwin ! Etre scandalisé par le laxisme judiciaire et ses conséquences dramatiques = populisme ! Bien sûr ! Et comme c’est original !

          "instrumentalise les peurs et fait appel aux passions vengeresses sans jamais en appeler à la raison et à l’observation objective des faits« ... blablabla, et ça continue ! Considérer que des gens en état de récidive alors qu’ils ont été condamnés et devraient purger leur peine, identifiés pour des penchants avérés d’islamisme radical et de tentations terrorisme, présents sur le territoire français alors qu’ils auraient dû en toute logique être expulsés c’est »instrumentaliser« , et faire »appel aux passions vengeresses« ... n’importe quoi ! J’instrumentalise les peurs en étant dégoûté de voir des innocents tués par des crapules parfaitement identifiés par les services de police ? J’appelle aux passions vengeresses en disant qu’ils auraient dû être en prison pour l’un, strictement surveillés pour d’autres et expulsé pour le dernier ? Si ces mesures avaient été prises, Fergus, il n’y aurait justement rien à venger !

           »les passages à l’acte quasiment impossibles à prévenir (exemple avec les cas Coulibaly et Ghlam)« ... on rêve ! Savez-vous seulement lire, Fergus ? Ces individus étaient clairement identifiés pour leurs tendances radicales, et leur désir ou tentation d’aller faire le jihad en Syrie, mais étaient »quasiment impossible à prévenir«  ???? Et c’est moi qui n’observe pas objectivement les faits ! Ou l’hôpital qui si fout ouvertement de la charité !

           »Sauf à être un partisan acharné de la mise d’un Patriot Act visant à s’aligner sur les pratiques de la Stasi« ... et allez ! A nouveau bravo, deuxième point Godwin ! Faire un travail de surveillance voire de neutralisation (peines de prisons effectivement exécutées, expulsion du territoire pour les étrangers) des individus parfaitement identifiés comme dangereux, c’est vouloir un Patriot Act et être de la Stasi ! Bravo pour le sens de la juste mesure dont vous prétendez apparemment vous réclamer !

          Je suis évidemment totalement opposé à toute notion de Patriot Act, et fervent partisan le la liberté d’expression, même pour ceux qui me conchient ou me prennent pour un nazillon, et se considèrent, eux, comme des parangons de générosité et de vertu républicaine.

           »90 % des personnes surveillées comme l’ont été Coulibaly et Ghlam ne franchissent jamais la limite de la criminalité terroriste« ... amusant, si j’ose dire... il se trouve que Merah, Nemouche, Coulibaly, les frères Kouachi et Ghlam... l’ont allègrement franchie, cette »limite". Apparemment, cela vous a quelque peu échappé ! Si les frères Kouachi, Coulibaly et Ghlam avaient effectivement réellement été surveillés, pouvez-vous me dire comment ils aurait pu se confectionner leur arsenal quasi militaire ?

          Evidemment, quand on mobilise les moyens de police pour protéger Pierre Bergé ou BHL, qu’on utilise les services de renseignements pour espionner et tenter de coincer les malpensants comme Dieudonné ou Alain Soral, on ne peut plus faire le vrai travail avec les vrais ennemis publics...

          Tout cela est donc inévitable à vos yeux... mettez donc des lunettes, étudiez les faits, prenez connaissance des éléments à charge de tous ces dossiers qui ciblaient parfaitement les dangers représentés par les uns et les autres, et on en reparlera !

          Ou alors, allez marcher blanc, jouer les Charlie derrière Christiane Taubira ou Benjamin Netanyahu et autre frau Merkel. Mais permettez que je ne marche pas dans ce cirque obscène.

          Salutations

          Marc LEROY - La Plume à Gratter


        • Fergus Fergus 24 avril 2015 12:13

          @ La Plume à Gratter

          Je confirme ce que j’ai écrit en cela que vous procédez à des amalgames entre des faits effectivement scandaleux et des dérives assez largement imprévisibles.

          Que Coulibaly et Ghlam aient franchi le pas du terrorisme ne signifie pas, et vous le savez, que ce sera le cas des quelque 3000 personnes sous surveillance plus ou moins étroite des services de la DCRI. Doit-on, pour prévenir un hypothétique passage au radicalisme actif les jeter tous en prison ? Et pour combien de temps ? Vous ne répondez pas.

          Et lorsque je parle de Stasi, ce n’est pas pour prétendre que vous êtes favorable à ce genre de dérive (je vous connais suffisamment pour savoir que ce n’est pas le cas). Mais c’est pourtant à la mise en place d’un régime de ce type que conduirait la mise sous surveillance totale et continue, suivie d’emprisonnement préventif, des individus plus ou moins radicalisés dans leur discours. Au cas où...

          Sur l’expulsion des étrangers concernés, je suis évidemment 100 % d’accord. Le gros problème, c’est que les étrangers sont très minoritaires parmi ceux qui sont mis sous surveillance. Parmi eux, quelques-uns des plus dangereux potentiellement sont même des Français de souche convertis ! Qui plus est, vous savez très bien que les ressortissants français ne sont évidemment expulsables nulle part, et que l’on ne peut même pas les déchoir de leur nationalité en les rendant apatrides. 

          « Tout cela est donc inévitable à vos yeux » Bien sûr que non ! Des mesures doivent évidemment être prises pour aller plus loin dans la protection de la société vis-à-vis des individus susceptibles de passer à l’acte. La difficulté est de savoir jusqu’où aller sans mettre gravement en cause les libertés de tous !

          En l’occurrence, je pourrais moi aussi vous attribuer des points négatifs pour votre manière de cibler tout autant ce qui doit l’être que ce qui ne peut pas l’être mis pour dénoncer avec virulence une incurie généralisée.


        • La Plume à Gratter La Plume à Gratter 24 avril 2015 13:01

          @Fergus

           Au moins, contrairement à diogène que vous semblez pourtant approuver, ce qui me semble indigne de vous, vous développez des arguments (auxquels je vais bien-sûr répondre) et acceptez la discussion. Dont acte.

           Vous me dites : « Je confirme ce que j’ai écrit en cela que vous procédez à des amalgames entre des faits effectivement scandaleux et des dérives assez largement imprévisibles ». Merci de me précisez quels sont les cas cités que vous considérez comme «  largement imprévisibles  » ! Parce que sur ce coup là, je vous trouve sacrément gonflé ! Les dossiers des uns et des autres étaient largement assez parlants pour justifier une surveillance renforcée. Mais il est vrai que quand on utilise ses effectifs de surveillance pour fliquer Dieudonné ou Reynouard, servir d’escorte à BHL ou Julie Gayet, à surveiller le château de Chirac ou le siège du GOF, on a plus forcément grand monde sous la main pour garder l’œil sur Coulibaly et Merah…

          Vous écrivez : « Sur l’expulsion des étrangers concernés, je suis évidemment 100 % d’accord  ». Vous avez l’air d’ignorer que Ghlam, que vous identifiez plus haut comme impossible à neutraliser sans mise en prison « préventive »… est justement un étranger (Algérien), et aurait donc dû être expulsé. Si cela avait effectivement été fait, Aurélie Châtelain serait vivante aujourd’hui. Ce seul fait, cette seule dramatique « erreur » justifie notre totale indignation, non ?

          Vous me reconnaissez le fait de n’être pas un nostalgique de la Stasi… ce qui ne vous empêche pas de l’évoquer, alors que ce que je dis n’a bien évidemment rien à voir avec une société de surveillance généralisée ! Vous écrivez : « c’est pourtant à la mise en place d’un régime de ce type que conduirait la mise sous surveillance totale et continue, suivie d’emprisonnement préventif, des individus plus ou moins radicalisés dans leur discours. Au cas où... ». Mais qui a parlé de cela ? « Des individus plus ou moins radicalisés dans leur discours  » ??? Nous ne parlons pas ici de skins d’extrême-droite, de zadistes d’extrême-gauche, de maoïstes nostalgiques, de membres de Lutte ouvrière, de militants d’Egalité & Réconciliation, bon sang ! L’islamisme radical fait partout sur la planète et quotidiennement les preuves abominables que sa radicalité n’est pas un « discours », mais bel et bien des actes totalement ignobles et barbares. Les individus qui affichent une proximité ou une admiration avec ceux qui pratiquent de telles horreurs, au point d’avoir tenté de rejoindre leurs « héros » sur le théâtre de leurs « exploits » ne sont donc pas des individus marginaux qui ont le droit de « penser en dehors des clous » (droit évidemment fondamental en démocratie), mes des gens susceptibles, à l’exemple de leurs modèles, de passer à l’acte à tout moment. Votre relativisme me semble totalement déconnecté des réalités. Un peu comme si vous me disiez que le fait qu’un individu, clairement identifié comme ayant chez lui des centaines de clichés pédophiles, ne justifiait pas une surveillance serrée, sous prétexte qu’on ne pouvait pas avoir la certitude d’un prochain passage à l’acte ! Si vous perdez votre pari, qui donc le gagne ?

          « 3000 personnes sous surveillance plus ou moins étroite des services de la DCRI »… si ils étaient justement sous surveillance (plus que moins) de la DCRI, comment auraient-ils pu accumuler de tels arsenaux, quasiment militaires ?

          « La difficulté est de savoir jusqu’où aller sans mettre gravement en cause les libertés de tous ! ». Certes, mais là encore, rien à voir avec ce que je dis ! TOUS les individus évoqués (à part le monstre assassin de Chloé, identifié pour ses crimes passés, et qui aurait dû être en tôle au moment du martyr qu’il a fait subir à cette malheureuse enfant) ont été identifiés, non à cause d’une surveillance personnelle initiale, mais en raison des contacts qu’ils ont noués avec des cellules islamistes en Syrie, en Irak ou ailleurs. Ils l’ont aussi été par leurs voyages en terre de djihad pour certains (Merah, les frères Kouachi). Rien à voir avec une marginalité ou une affirmation d’idées non-conformes, espionnées par un Big Brother qui n’existe pas encore (mais que Valls et tout son orchestre vont nous mettre en œuvre, pour faire taire non pas les islamistes, mais les identitaires et les malpensants, avec la complicité de l’UMP, qui n’avait pas osé le faire : comme toujours, en matière de libéralisme économique, de dérégulation ou de censure de liberté d’expression, on peut toujours compter sur la « gauche » pour faire le sale boulot que la « droite » ne saurait faire sans faire descendre tout le monde dans la rue) !

          Enfin : « je pourrais moi aussi vous attribuer des points négatifs pour votre manière de cibler tout autant ce qui doit l’être que ce qui ne peut pas l’être ». Dans ce que j’ai « ciblé » comme vous dites, merci de me préciser ce qui n’aurait pas dû l’être ?

          Salutations

           

          Marc LEROY – La Plume à Gratter


        • Fergus Fergus 24 avril 2015 13:33

          @ La Plume à Gratter

          Sauf erreur de ma part, Ghlam n’était que très difficilement expulsable, compte tenu du fait qu’il était venu en France dès l’âge de 10 ans dans le cadre du regroupement familial. Et son pedigree avant les évènements qui ont coûté la vie à un jeune femme ne relevait manifestement pas, en l’état de ce que l’on connait de son passé, d’une telle mesure, eu égard à son statut particulier sur le sol français.

          Dans l’expression « plus ou moins étroite » concernant la surveillance de la DCRI, il y a justement le « plus ou moins » qui permet à certains d’échapper à une observation permanente des faits et gestes. Pour ce qui concerne l’arsenal de Ghlam, il semble avoir reçu des instructions pour se le procurer à une adresse précise, cela peu avant la commission des faits criminels. S’il avait été sous surveillance permanente, cela aurait pu se voir, mais ce n’était pas le cas, les enquêteurs ayant estimé, en fonction de ce qu’ils savaient de l’individu à ce moment-là, qu’une telle surveillance ne se justifiait pas. Il est évidemment facile de les pointer du doigt après coup !

          D’autre part, je maintiens, pour des cas comme Ghlam et Coulibaly, l’expression « largement imprévisible », précisément parce que rien leur passé ne semblait indiquer un passage à l’acte terroriste. Je vous fait remarquer que je n’ai pas cité les cas de Mérah et des frères Kouachi pour lesquels je pense aussi qu’il y a eu de graves défaillances.

          Sur l’assassinat de Chloé, si l’individu était effectivement un délinquant violent notoire, rien dans son passé judiciaire ne laissait penser qu’il puisse enlever, violer et tuer une gamine, aucun de ses délits antérieurs ne laissant, par leur nature, laisser présager une telle évolution vers le crime d’une gamine. Sans doute faut-il, pour des individus de ce type, revoir les conditions d’expulsion définitive, celles-ci n’ayant en l’occurrence pas été totalement réunies, malgré une décision d’expulsion du parquet.

          A noter que si les remises de peine sont parfois trop importantes, c’est dû à un cumul qui ne devrait sans doute pas permettre d’aller au delà du quart de la peine prononcée. Mais contrairement à ce qui est trop souvent réclamé, il est impératif de maintenir une possibilité de remise de peine afin de laisser un espoir de sortie anticipée aux prisonniers, ne serait-ce que pour la sauvegarde du personnel pénitentiaire, infiniment plus en danger face à des détenus n’ayant pas l’ombre d’une chance de voir allégée leur peine. En résumé, le bâton doit s’accompagner d’un minimum de carotte !


        • Allexandre 24 avril 2015 13:43

          @Fergus
          Tout à fait d’accord avec vous Fergus. Mais dans le contexte ambiant vous allez récolter un nombre impressionnant de moins. Les moutons suivent les bergers sans même réfléchir à la manipulation dont ils sont l’objet et les victimes. L’être humain est désespérant de superficialité intellectuelle !!


        • Fergus Fergus 24 avril 2015 13:48

          Bonjour, Allexandre

          Les « moins » me laissent indifférent, le principal étant de défendre ses convictions sans céder un pouce de terrain aux dérives populistes visant à brosser le poil du plus grand nombre.

          Merci pour votre soutien.


        • La Plume à Gratter La Plume à Gratter 24 avril 2015 14:29

          @Fergus

          puisque vous continuez à écrire que je suis dans les « dérives populistes visant à brosser le poil du plus grand nombre »... Je vais vous laisser ne pas « céder un pouce de terrain » face à l’hydre totalitaire que vous voyez dans mes propos.

          Vous voyez vides des dossiers pleins jusqu’à la garde, répondez à côté de la plaque à ce que je vous expose... Ghlam était évidemment totalement expulsable, des imams radicaux l’ont été récemment sans que cela pose le moindre problème. Si un individu fiché pour affinités terroristes, en contact avec des djihadistes et ayant justifié une fiche « sûreté d’état » de la DGSI ne peut pas être expulsé du territoire... qui peut l’être ?

          « rien (dans) leur passé ne semblait indiquer un passage à l’acte terroriste »... on rêve ! Si je vous comprends bien, malgré ses affinités et affiliations islamistes connues, tant qu’un individu identifié et plusieurs fois entendu par les services de la sécurité intérieure, qui contacte des djihadistes, affiche un islamisme radical l’amenant à ne plus parler au femmes de sa propre famille, vit avec une femme en burquat (je dis bien burquat), n’a pas effectivement commis un acte terroriste, on n’’est pas tenu, pire même, on n’a pas à le surveiller comme le « laid » sur le feu... et bien avec de tels « raisonnements », on n’est pas sortis de l’auberge, tiens !

          Sur l’assassin de Chloé, informez-vous un peu : dossier médical accablant, témoignage de victime... ce type était une bombe ambulante, tout le monde le sait. Il était condamné récidiviste jusqu’en 2016, il aurait du être encore en prison, et Chloé devrait être vivante. Mais cela ne vous dérange pas plus que cela apparemment. Trop « populiste » sans doute, d’être révolté par le calvaire qui n’aurait jamais dû avoir lieu de cette malheureuse enfant... Et pour ce qui est de votre « carotte »... allez donc en parler à ses parents. Je préfère ne pas dire où l’envie me brûle de vous conseiller d’aller vous la mettre, votre carotte, parce que je préfère essayer de rester poli. Même si je trouve votre phrase incroyablement déplacée, pour ne pas dire totalement obscène. Mais vous êtes le bien et moi le mal, alors...

          Marc LEROY - La Plume à Gratter


        • La Dame du Lac La Dame du Lac 24 avril 2015 15:19

          Chère Plume à Gratter ;
          je ne compte plus les points Godwin sur ce site , la Réductio ad Hitlerum est une chose courante ici. J’ai inventé un point qui s’appelle le Point Bisounoursum, ou encore Reductio ad Bisounoursum. C’est une technique intellectuelle beaucoup utilisée sur Agoravox. Ce point consiste à cultiver un angélisme mou pour imposer sa morale à l’autre en l’assujettissant à la bienpensance. Quitte à insulter et injurier, les bisounours qui croient être des grands « Bienfaiteurs » de l’humanité atteignent souvent le sommet culminant du Point Bisounoursum.


        • Fergus Fergus 24 avril 2015 15:48

          @ La Plume à Gratter

          « on n’’est pas tenu, pire même, on n’a pas à le surveiller comme le « laid » sur le feu... »

          Bien sûr que si, on est tenu de faire cela, je n’ai jamais prétendu le contraire. Je dis seulement que lorsque, après des mois de surveillance, il n’y pas de début d’initiative activiste, il est inévitable que la surveillance se relâche un peu, sauf à affecter des milliers de nouveaux policiers à cette tâche, ce dont l’Etat n’a pas les moyens, même si je vous concède bien volontiers qu’il y a un important gâchis avec la protection des personnalités (encore que le SDLP regroupe moins de 800 agents).

          Sur l’assassin de Chloé, il est insultant de lire que cela ne me dérange pas. Bien sûr que oui, j’ai été choqué comme l’ont été la plupart des Français. Et j’ai reconnu sans difficulté sur ce fil qu’il y avait eu, dans ce dossier, sans aucun doute des carences dramatiques dans le traitement judiciaire. Mais, mis à part une personne, je n’ai, contrairement à vous, entendu personne d’informé du dossier, dire que ce délinquant, réputé violent comme je l’ai écrit, était susceptible de passer du délit au crime, et a fortiori en tuant une pauvre gamine après l’avoir violée.

          Le populisme, ce n’est pas de soutenir une position dure envers la délinquance et la criminalité - chacun sa vision de la sécurité et des réponses qu’il convient de leur apporter -, c’est encore une fois d’amalgamer des faits et des parcours d’individus qui sont suffisamment dissemblables pour qu’on ne puisse mettre en avant une réponse unique.

          Quant à la nécessité de maintenir une possibilité d’allègement de peine, c’est une évidence, non seulement pour le personnel pénitentiaire, mais aussi pour les magistrats et les avocats, bien placés pour savoir les effets destructeurs d’une détention sans espoir. J’ajoute à cela qu’il y a un problème en France qui n’est pas résolu : très souvent désormais, les peines sont alourdies par des jurys populaires qui, malgré l’opposition des professionnels dans le jury, prennent en compte les éventuelles libérations anticipées. Ce débat, je l’ai moi-même connu lorsque j’ai été juré, et j’en ai ensuite débattu avec des magistrats. Bref, rien n’est jamais simple !

          Pour le reste de votre commentaire, je vous laisse à vos élégances, non sans me montrer surpris qu’une personne comme vous y ait recours.


        • La Plume à Gratter La Plume à Gratter 24 avril 2015 16:32

          @Fergus

          Où avez-vous vu que les sinistres individus (islamistes) évoqués ici avaient été surveillés pendant « des mois »... sans le début d’une « initiative activiste » ????? C’est justement parce que cette surveillance n’a pas eu lieu, et alors que cette activité existait très concrètement... qu’on connait la suite !

          Des témoignages sur Zbigniew Huminski ? Celui de Micheline Tollet par exemple ? Ou celui de Christian Soenen, psychologue expert auprès des tribunaux consulté dans cette affaire ? Je cite son expertise lors de la dernière condamnation d’Huminski : « personnalité aux traits de psychopathe »... "une récidive est fort probable avec un fort potentiel de violence non négligeable, le pronostic d’une réadaptation reste très aléatoire voire illusoire« . Pas »susceptible de passer du délit au crime", un criminel récidiviste qui avait déjà agressé des femmes et une enfant avec un couteau, et qualifié de psychopathe sans doute irrécupérable par l’expert médical mandaté par le tribunal ??? Criminel condamné une première fois en France par le Tribunal de grande instance de Boulogne-sur-Mer le 4 novembre 2004 pour extorsion AVEC VIOLENCE, séquestration, extorsion et vols aggravés. "intolérant à la frustration, immature et en manque d’estime de lui-même, alcoolique chronique, connaissant toutefois les interdits, condamné en 2004 pour des faits similaires commis en 2003, en France, connu en Pologne également, pour des faits de violences entre autre... de vols, de violation de domicile« dixit l’autorité judiciaire ?

          Vous avez le sens des mots justes, Fergus !

           »Quant à la nécessité de maintenir une possibilité d’allègement de peine, c’est une évidence, non seulement pour le personnel pénitentiaire, mais aussi pour les magistrats et les avocats, bien placés pour savoir les effets destructeurs d’une détention sans espoir« ... celle là, c’est la meilleure de l’année ! Destructrice et »sans espoir« , une sortie en 2016 à l’issue de sa peine complète plutôt qu’en 2015 ? Un an de plus pour sombrer dans le »désespoir«  ? Vous êtes sérieux, là ? Et quand bien même, trouvez-vous décent de mettre dans la balance le désespoir potentiel de Huminski et celui aujourd’hui des parents de la petite Chloé, directement découlé de cette volonté que vous reprenez à votre compte de laisser un »espoir« , une seconde chance (une quatrième en l’occurrence) à un délinquant violent et psychopathe ??? Ce pari sur l’ »espoir« à ménager du sinistre Huminski a coûté la vie à une enfant de 9 ans (et dans quelles abominables circonstances). Prendre des paris sur la vie des autres, au nom du bien-être des condamnés, c’est le rôle de la justice ?

          Quant à votre notion de l’élégance... de la part de quelqu’un qui dit que je « dégouline du populisme le plus douteux »... charité bien ordonnée... vous connaissez la suite ! Votre »carotte", revendiquée à propos d’une telle histoire, me semble bien plus foncièrement grossière que mon allusion à l’usage que vous devriez en faire...

          Marc LEROY - La Plume à Gratter


        • Fergus Fergus 24 avril 2015 17:20

          @ La Plume à Gratter

          Je parle en général sur les possibilités de libération anticipée, et vous ramenez systématiquement le sinistre Huminski sur la scène. C’est un procédé très manipulateur, mais aussi très... populiste !

          Pour ce qui est de ce psychopathe, rassurez-vous : eu égard à son parcours et à l’horreur de son crime, il va très probablement prendre la perpétuité assortie de 30 ans incompressibles. Et je n’aurai évidemment pas une once de compassion pour cette brute.

          A votre différence, je vous souhaite une excellente fin d’après-midi.


        • Allexandre 24 avril 2015 18:14

          @Fergus
          Je partage tout à fait ce point de vue, même si nous sommes de moins en moins nombreux. D’après l’auteur, l’humanisme « dégoulinant » serait presque une tare aujourd’hui. La violence et l’indigence de son propos sont pitoyables. Nous sommes au bord du précipice et la majorité cherche à accélérer la chute au lieu de chercher à remettre la réalité en perspective. Cette islamophobie « dégoulinante » devient de plus en plus à gerber. La haine et la violence n’ont jamais rien donné de bon, mais tous ces ignares sont incapables de réfléchir plus loin que le bout de leur nez. Démagogie quand tu nous tiens !


        • Fergus Fergus 24 avril 2015 18:50

          @ Allexandre.

          Il est en effet plus que jamais nécessaire de prendre du recul pour analyser les évènements et la faits. Or, la passion est en l’occurrence très mauvaise conseillère, surtout si elle se nourrit de la vox populi.

          Bonne soirée.


        • La Plume à Gratter La Plume à Gratter 24 avril 2015 20:47

          @Fergus

          au cas où vous ne l’auriez pas encore remarqué, le sujet de cet article n’est pas « les possibilités de libération anticipée », mais le « sinistre Huminski » et autres criminels évoqués plus haut, ainsi que la gabegie judiciaire et politique qui a mené à ces catastrophes. Je ne vois pas ce qu’il y a de manipulateur et populiste (et allez, on en remet une couche, au cas ou quelqu’un n’aurait pas encore compris le fond de votre message !) au fait de m’en tenir aux cas qui m’occupent et qui ont motivé mon article. Et désolé de vous décevoir, le fait que cette ordure puisse éventuellement passer 30 ans « incompressibles » ne me « rassure » pas, pas plus que cela ne me console car, au cas où vous ne l’auriez pas encore intégré, le mal est déjà fait, abominable, et il est désormais irrémédiable.

          Mais bon, de toute évidence, je pisse allègrement dans un violon. A l’impossible nul n’est tenu, car il n’est de pire aveugle que celui qui ne veut pas entendre, de pire sourd que celui qui refuse de voir (l’humour est la politesse du désespoir, a-t-on coutume de dire)... je vous laisse donc à vos fatwas « populisticides », parce que je n’ai pas que cela à faire, tout de même...

          Marc LEROY - La Plume à Gratter


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 avril 2015 09:16

          @La Plume à Gratter
          Je comprends votre émotion et votre coup de gueule. Mais je crois que vous confondez deux domaines, celui de la psychiatrie et celui du terrorisme.


          Renseignez-vous, comme l’ensemble des services publics, les services de psychiatrie ont été démantelés, un grand nombre de coupables sont en prison ou dans la nature, et pas en services psychiatriques.

          La Justice n’y peut rien, elle fonctionne en France avec des bouts de ficelle.
          Les Français encore moins, puisque la fin des services publics est inscrite à l’agenda européen.
          Et que tout est fait pour qu’ils ne demandent pas à sortir de l’ UE.

          Le terrorisme c’est autre chose.
          C’est une violence d’ Etat pour semer le chaos et diviser les citoyens. Pour en finir avec le terrorisme, il faudrait que nos gouvernements (et l’ OTAN et l’ UE) soient disposés à cesser d’en organiser les causes.

        • Rygar Rygar 25 avril 2015 15:50

          @Fergus


          Ce que vous définissez comme Populiste ou Manipulateur dans la manière de voir les choses peut aussi bien être vue en Idéaliste et Utopiste dans le sens ou l’on souhaite un monde parfait ou du moins une France parfaite ou des gamins ne se fassent pas assassiner ou il n’y ai pas d’attentats et ou l’on doit être capable de prévenir et prendre les bonnes décisions en tout lieu et en tout temps.
          Est-ce possible....

          « La plume a gratter met en avant » à une l’analyse à posteriori de ce qu’il considère comme les défaillances inadmissibles qui ont amenés aux drames.
          De mon point de vue être « populisme » serait de dire que ces défaillances sont présentes pour toutes les décisions prisent et pour tout les cas de même nature. Je trouve qu’il ne dis pas ça du-tout même si ça peut donner cette impression.

          Les défaillances ; par contres ; existes bel et bien. Vous donnez à penser que pour certaines c’était inévitables de par le système ou l’incompétence des décideurs à moins que se soit la nature Humaine de faire des erreurs. J’ai l’impression qu’il veut le contraire.

          Cordialement




        • smilodon smilodon 25 avril 2015 21:48

          @Fergus : le laid sur le feu !.. Il est beau garçon pourtant !....Adishatz.


        • smilodon smilodon 25 avril 2015 21:51

          @Fifi Brind_acier : La différence pour les morts, c’est quoi ??? Tué par un « psycho » ou un « terro » ??.. C’est quoi, la différence, pour les « victimes » ??? Adishatz


        • Julien30 Julien30 26 avril 2015 09:22

          @Allexandre,


          « Nous sommes au bord du précipice et la majorité cherche à accélérer la chute au lieu de chercher à remettre la réalité en perspective. Cette islamophobie « dégoulinante » devient de plus en plus à gerber. »

          C’est marrant on a l’impression avec la première phrase que vous allez faire preuve de lucidité pour la première fois sur ce site et puis pan ! Avec la 2è on retombe dans la moraline informe à la Canal + , ne surtout pas désigner le problème (ou en tout cas l’un des majeurs) tout va bien, tout le monde il est pareil, pas d’amalgame, vive le vivre ensemble, vous, les Fergus et autres quand la réalité viendra frapper à votre porte, même là je pense qu’il n’y aura pas de réaction, vous en êtes fondamentalement incapables, les idées de gauche infantilisent et font fuir la réalité et les responsabilités, vous en êtes l’exemple parfait (allez vous pouvez me traiter de raciste, d’islamophobe et autres, ce à quoi se limitent vos capacités d’argumentation).

        • karibo karibo 26 avril 2015 11:19

          @ Marc Leroy dixit la p☺êle à gratter : CLAP CLAP CLAP ♡

          Merci infiniment pour cet article auquel vous avez un adhérent de plus .
          Je ne peux qu’ applaudir pour votre tolérance, et maitrise émotionnelle .
          Qualifié d’ écorché vif, de facho et autres qualificatifs ornithologique , de rajouter une réaction de notre tres chère « valseuse », « il n’ est pas possible de surveiller tous les lieux de kultes » de lui répondre, combien de synagogues ne sont pas surveillées ???
          Avec notre pognon natürlich !
          Citez m’ en UNE SEULE !!!
          Par contre les crétins, pardon les goy eux pourrons toujours aller se consoler plus vite au pres des impénétrables voies de leur « saigneur ».
          De terminer par ceux qui nous gouvernent, leur en mettre un peu ou je pense, afin de leur ôter celui qu’ ils ont dans la main ...
          Cette démission des classes dirigeantes est une honte, honte d’ etre Français, et de s’ étonner qu’ en face ils brulent notre drapeau, et ch-ent dessus !

        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 26 avril 2015 21:11

          @smilodon
          Pour les morts, pas de différence, mais pour chercher les solutions à un problème, mieux vaut en analyser correctement les causes. A moins de causer pour ne rien dire.


        • Le chien qui danse 24 avril 2015 10:12

          Article vide, sans commentaire...


          • La Plume à Gratter La Plume à Gratter 24 avril 2015 11:15

            @Le chien qui danse

            ce qui n’est pas comme votre commentaire, d’une finesse d’analyse, d’une intelligence et d’une profondeur d’argument qui m’émeuvent au plus haut point...


          • Le chien qui danse 24 avril 2015 12:02

            @La Plume à Gratter

            Ben remplissez le votre article et on pourra faire preuve d’une finesse d’analyse, d’une intelligence et d’une profondeur d’arguments que vous n’avez pas...


          • La Plume à Gratter La Plume à Gratter 24 avril 2015 13:02

            @Le chien qui danse

            de plus en plus argumenté...


          • Le chien qui danse 24 avril 2015 15:18

            @La Plume à Gratter

            Ouais bon comme bien d’autres vous êtes bête et orgueilleux ce qui fait un duo de plus en plus courant sur ce site.
            Vous l’avez cherché...


          • La Dame du Lac La Dame du Lac 24 avril 2015 15:24

            Je dois vous prévenir Plume à Gratter, le Chien qui danse est un défenseur forcené de l’immigration non choisie et il applaudit le déferlement des cargos qui se déversent sur le rocher émergé de Lampedusa, directement lié à la terre d’Italie.
            .
            Noubliez jamais ce proverbe « Un homme d’honneur est un homme qui a beaucoup d’ennemis ». Vous rencontrerez beaucoup d’ennemis certes, mais je suis convaincue que vous aurez beaucoup de succès aussi sur Agoravox, vous êtes avec le peuple. Les vrais Français. Ils pensent comme vous mais sont encore trop timorés pour l’avouer.


          • La Plume à Gratter La Plume à Gratter 24 avril 2015 15:49

            @La Dame du Lac

            ma chère, il y a longtemps que je n’avais plus proposé d’articles à Agoravox : malgré le succès de nombre de mes publications ici (mon dernier article, Face à une barbarie sans nom, je ne suis pas Charlie avait été visité 20 270 fois), articles dont j’accepte bien évidemment qu’on ne partage pas le point de vue qui les habite, qu’on les discute, les critique (sans pour autant les insulter à grand coups de points Godwin ou Bisounoursum ), malgré le fait que j’essaie toujours d’échanger avec ceux qui ne sont pas d’accord avec moi dans la cordialité dès lors qu’ils ne me traitent pas de tous les noms avec des arguments de la « profondeur » de ceux de ce Chien qui danse (sur le pont du Titanic, sans que cela semble le déranger en rien), malgré cela donc, la dernière dizaine au moins d’articles proposés entre janvier et février à Agoravox avant que je renonce pour un long moment, largement à mon sens (tant au niveau du fond que de la forme) au niveau des publications moyennes du site (et je suis charitable quand on voit les billets de certains auteurs systématiquement publiés et affichés en haut de page) n’avaient pas été publiés. ’La censure pour les fachos", sans doute... Cette publication est donc une heureuse surprise, ou bien plus peut-être... un malheureux accident ?

            Si vous voulez découvrir ma prose interdite de séjour ici (même rétrospectivement), venez donc me rendre une petite visite sur La Plume ! Je vous y accueillerai avec plaisir !

            www.laplumeagratter.fr

            Re-bises bien sûr !

            Marc LEROY - La Plume à Gratter


          • La Dame du Lac La Dame du Lac 24 avril 2015 16:15

            Bonjour Cher Marc,

            J’ai classifié votre site dans mes favoris . C’est intéressant ce que vous racontez sur la Modérazione, je me demande aussi comment certains auteurs peuvent être publiés aussi souvent. Ils sont la honte du site, leurs piètres artciles sont des copier/coller , certains sont carrément mensongers ( comme celui sur les pommes de terre) et malgré tout ils sont à la Une . Je suis convaincue que c’est une histoire de copinage. « je te publie car tu es mon vieux copain , tu votes à gauche comme moi »...
            .
            Votre article donne de l’espoir au site dans le sens où les sensiblités politiques seront plus représentées, et c’est la moindre des choses sur un Média dit Citoyen.


          • Allexandre 24 avril 2015 18:16

            @La Dame du Lac
            Le problème, c’est que sur ce site vous et les vôtres avez plus d’amis que d’ennemis !!. Pour sûr, l’honneur, connais pas chez vous.


          • smilodon smilodon 25 avril 2015 21:56

            @Le chien qui danse : danse petit chien, danse !..... Et s’il y a des mots que tu n’as pas compris en dansant, demande !.... Mais danse quand même, danse encore !???!!..... Mais ne danse pas en lisant. Ou ne lit pas en dansant !.. Les 2 à la fois, t’as du mal !.... Semble-t-il !... Adishatz.


          • karibo karibo 26 avril 2015 11:33

            @La Plume à Gratter

            www.lapluleagratter.fr : réponse site not found ?
            Merci pour votre extra lucide article !
            Vais essayer de le taper / google .

          • Julien30 Julien30 24 avril 2015 10:16

            Mais enfin puisque l’on vous dit que ces gens sont des chances pour la France, bande d’odieux racistes !


            • La Dame du Lac La Dame du Lac 24 avril 2015 15:29

              Bonjour Julien30,

              Non seulement c’est une chance, mais c’est surtout un enrichissement pour la France ! N’avez vous pas entendu sur BFM que ces cargos sont plein d’ingenieurs ? Quelle chance, nous aurons beaucoup de choses à apprendre de ces gens là pour nous enrichir. D’ailleurs quand je vais à Calais je me sens très enrichie...


            • Allexandre 24 avril 2015 18:18

              @Julien30
              Ah ils sont tous là dans les moments cruciaux !!! Bravo à tous. J’admire votre unanimité dans la bassesse de vue.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès