• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Bayrou gifle Chazal, comme un symbole...

Bayrou gifle Chazal, comme un symbole...

Bayrou est candidat, Bayrou ne s’est pas fait mollement mettre dehors sur TF1. Il a répondu à Chazal, plus que répondu, il a dit toutes les vérités, il a parlé franc, il a « giflé » Chazal avec ses mots, il a « giflé » TF1, les médias, la pensée unique, celle d’hommes et de femmes politiques qui se disent nouveaux, il a cogné le système. Il a aplati l’essai, il a construit un peu plus son statut d’homme d’Etat, en parlant au-delà des intérêts, en regardant les Français dans les yeux...

Bayrou s’est déclaré samedi matin dans la terre de ses origines. Au moment de commencer, il cherche sa femme : "Où est Babeth ?". Elle doit être là pour ce moment important, celui où il déclarera son amour à la France à qui il a voué sa personne. Cet homme a risqué de tout perdre en gagnant sa liberté de pensée, de parole, d’agir, de fréquenter... Il a résisté à la machinerie lourde, l’arme fatale UMP. Beaucoup d’UDF aux responsabilités sont partis à l’UMP, certains par sensibilité politique, d’autres, majoritaires, pour conserver leurs sièges et assises au pouvoir. Est restée, autour de cet homme, une équipe d’hommes et de femmes solidaires, un commando, comme il aime à le rappeler. Une équipe pas comme les autres, mais aussi un cheminement. Il concède avoir mis du temps à comprendre qu’on ne pouvait pas réformer le système dans le système, il confie avoir été naïf. C’est le seul.

Alors Bayrou n’a plus rien à perdre, il est libre, il pense librement, il parle librement, il expose librement sa réflexion humaniste qui s’est construite au fur à mesure de l’année. Il ne dit pas, comme Royal ou Sarkozy, qu’il est nouveau. Il assume. Il fait comme eux de la politique depuis vingt-cinq ans, parfois plus. Il ne revendique pas un visage neuf mais une nouvelle manière de concevoir les choses. Pas si nouvelle puisque l’homme qu’il admire, Henri IV, l’avait pratiquée, comme de Gaulle, Barre, Rocard, Delors... Tous ceux-là avaient compris que la France est la meilleure quand elle est rassemblée. Henri IV l’avait compris en devenant catholique pour rassembler protestants et catholiques, pour que la France reste la France, rassemblée, ensemble. Elle n’est pas pour rien, la phrase écrite sur le pupitre du candidat : "La France de toutes les forces". Elle n’est ni tranquille, ni en rupture. Il s’agit de retrouver les bases, de reconstruire, comme après une longue maladie. On revient à ses origines, à la fondation pour reconstruire, de meilleure façon et encore plus largement. François Bayrou déclare son amour à la France, dit ce qui ne va pas, ce qu’il faudrait, ce qu’il veut : il veut tout le monde, sans oublier quiconque, pour reconstruire, il veut arrêter cet affrontement, cette fausse guerre civile qui détruit pourtant si efficacement. Il a décidé de se déclarer candidat, pour rassembler en regardant les Français dans les yeux, comme l’avait proposé Giscard en 1974. On ressent une émotion, différente de celle d’un fax à la Jospin, ou d’une déclaration par journal comme Chirac ou Sarkozy. On voit les montagnes derrière, on est sur une place de la République, une place de la mairie. On le sent ému, et tous les autres aussi. On se sent loin des choses éphémères et inutiles qu’aiment les télés et les journaux nationaux. On est loin du tout-Paris, d’un certain microcosme parisien. D’ailleurs, un provincial avait écrit un commentaire à propos d’un édito-fiction d’ Arrête ton cinéma : quelque chose du genre, "c’est bien parisien, tout ça". J’ai compris bien plus tard qu’il avait raison quand j’ai entendu des gens dire leur déception, leur haine envers l’UMP et le PS entre autres, quand ces gens avaient du mal à vivre en trimant comme des fous ! Là, à l’origine, sans fard ni paillettes, sans gué-guerre, on sent le candidat, l’homme politique qui prend son envol, qui sent un destin commun, la France et le sien. Mais la France d’abord !

Ça y est, il a fini, François, et il retrouve Babeth, qui n’aime pas se montrer devant les caméras, qui ne veut pas de politique spectacle, celle qui mélange France et intimité de quelques personnes pas plus extraordinaires que les autres Français, leurs concitoyens.

.....................................................................................................................................................
On est samedi, il est vingt heures, huit heures après sa déclaration. Bayrou est au journal de TF1, venu parler au plus grand nombre. Claire Chazal présente. Il s’était déjà accroché avec elle quand il avait critiqué les accointances entre propriétaires de médias et hommes de l’Etat, qui passent ou exécutent des commandes. Dassault, qui possède Le Figaro, par exemple, vit en grande partie des commandes de l’Etat. Bouygues, qui possède TF1, également. Lagardère, idem. Et Lagardère, ami de Sarkozy, et Dassault, de Chirac. Des amitiés, pourquoi pas, des commandes avec l’Etat, pourquoi pas, mais alors pas la mainmise sur les médias pour favoriser les liens avec les anciens, actuels ou futurs gouvernants. Voilà ce que disait Bayrou, à ce propos. Chazal avait défendu comme elle le pouvait sa chaîne.

Cette fois-ci, elle commence à lui parler de Sarkozy, puis de Royal et encore de Royal. Il en a assez : parle-t-elle de Bayrou ou d’autres candidats à Sarkozy ou à Royal ? Il dit que TF1, sans citer la chaîne mais en la visant directement parmi d’autres grands médias, veut orienter les choix des Français, qu’il en a assez. Chazal rétorque que ce sont tout de même l’UMP et le PS les plus grands partis. Il répond que c’est faux, qu’aux dernières présidentielles, ils n’ont fait que 40% à peine à eux deux. Il dit qu’il ne veut plus de cette France coupée en deux par les gué-guerres de ces deux partis qui s’accusent mutuellement de la chute de la France. Chazal dit que c’e sont quand même eux qui sont toujours au second tour, et que la France a toujours été en quelque sorte divisée en deux. Il répond que la dernière fois, c’était droite contre droite. Elle dit que c’est rare. Il dit que c’est un symptôme, que c’est à ces problèmes, graves et complexes, qu’il propose une solution exceptionnelle, que ne connaît plus la France depuis de Gaulle. Il a tapé du poing sur la table, il ne s’est pas tu quand elle voulait le couper, il s’est affirmé, il a dit tout haut ce que beaucoup pensaient, loin de Paris, de la politique politicienne, il a parlé franc, honnêtement.

Il a pris aujourd’hui, en grande partie, la stature qu’il n’avait pas encore : celle d’un homme d’Etat.


Bayrou Chazale : le clash du 2 décembre 20h
(léger décalage entre le son et l’image)

Déclaration de candidature de F. Bayrou
(son très bas, augmenter le volume)

Moyenne des avis sur cet article :  4.56/5   (784 votes)




Réagissez à l'article

226 réactions à cet article    


  • LE CHAT (---.---.75.49) 4 décembre 2006 10:57

    j’ai bien regardé cette interview hier soir et cela m’a fait plaisir de voir Bayrou remettre à sa place Claire Chazal comme il avait gifflé cette fois pour de vrai le petit videur de poches en 2002 .

    Il est vraiment honteux de voir la différence de traitement lors de interview entre sarko-sego et les autres candidats à qui l’on oblige de se positionner par rapport à eux ou comme le borgne qui ne peut jamais expliquer son programme car passant son temps à répondre aux attaques calomnieuses .


    • T.B. T.B. 4 décembre 2006 13:10

      D’accord avec toi LE CHAT (d’ailleurs comment ne pas l’être ?).

      Cela dit, Bayrou ne fait qu’enfoncer une porte ouverte. Porte fermée et bien verrouillée par le biais des grand panneaux publicitaires quotidiens que sont télés, presse et radios. Ouverte, et je m’en réjoui, dans le cerveau d’un nombre croissant de français.

      Cependant, cela ne m’impressionne pas de la part d’un présidentiable hors UMPS. Ni Ségo, ni Sarko, ni Le pen, ni Bayrou (à mon avis les 4 favoris avant le grand et sinistre carnaval du 2ème tour) ne m’intéresse.

      Je voterai pour celui ou celle qui proposera, dans son programme, l’ajout immédiat dans la Constitution de la démocratie semi-directe avec ses référendums d’initiatives poupulaires et citoyennes dont le monde d’emploi existe mais n’est pas ou est mal connu des français. Ajout qui permet justement de pouvoir se passer de tous ces présidentiables ou de diminuer l’étendue du pouvoir des « élus » et de responsabiliser les citoyens sur ce qui les concernent directement, en premier la gestion économique du pays, à commencer dans leur commune ou dans la municipalité à laquelle ils appartiennent. Qu’ils deviennent acteurs (dans un espace démocratiquement bien légiféré) et non spectateurs serait une trés bonne chose.


    • Prêtresse Prêtresse 4 décembre 2006 13:23

      Bayrou/Chazal

      « Silhouettes interessantes entre Lesbroufes rusées » !

      Mais ces petites tragi-comédies usées à force d’être jouées sont toujours données et redonnées, à chacune de leurs représentations innimbrées et innombrables, par de nouveaux acteurs et ne cessent pour cette raison d’avoir des spéctateurs genres intéressés ; alors que l’on croirait plutôt que ces spectateurs du théatre terrestre se sont tous, d’écoeurement, pendus depuis longtemps à tous les arbres. Si grande est l’importance de nouveaux acteurs, si piètre celle de la pièce.

      Prêtrwest.

      .


    • LE CHAT (---.---.75.49) 4 décembre 2006 13:24

      tu as raison T.B, les referendum d’initiative populaire sont à mon avis l’une des choses les plus essentielles pour le retour à une démocratie plus authentique , l’autre étant le retour du scrutin législatif à la proportionnelle, pour que toutes les opinions soient representées à l’assemblée et que l’on ait de vrais débats d’idées . NON à la pensée unique !


    • Aston (---.---.97.129) 4 décembre 2006 14:21

      Tiens revoici West...


    • Demian PrêtrWest (---.---.154.212) 4 décembre 2006 16:36

      « Quand est-ce qu’on mange ? »

      A ce degré où nous en sommes, nul ne pourrait plus ignorer les manifestations de tendances équivoques qui s’expriment dans le journalisme dit « citoyen ». Voyez ! Qui d’écrire des articles pleurards sur les chicanes que les Institutions entretiendraient pour grever l’avancée de ce candidat ; ce pendant que les auteurs de ces articles nombreux prétendent tous à désavouer Le Pen, ce néanmoins qu’ils le couvent de leurs mots arrachés à la tendresse faussement underground.

      Qui de monter une revanche menée contre les « bobos », et une revanche venue à droit fil des provinces pour ne pas dire de l’esprit provincialiste : Si qu’on le confondrait aisément avec une vertu citoyenne, si l’on en juge par la véhémente impatience de beaucoup de ces neufs révolutionnaires. Lesquels font pourtant le pied-de-grue tout en évoquant les vertus du pas-de-l’oie à chaque pas de leurs bavardages infinis, qu’ils voudraient osément nommer des commentaires à l’ensuite de ces articles de l’extrême. Qui encore, de tenter tous assemblages et montages entre Bayrou et Le Pen, ou toujours plus, entre Le Pen et tous les refusés de la politique : pour suggérer, et très-artificiellement, que nous serions à la veille d’une consécration de l’extrême-droite. Je dis bien« suggérer », et comme il convient « artificiellement » : car tout ceci semble si captieux, si controuvé.

      Et à tel premier rang d’édition, que ce semble plutôt la seule manifestation que le journalisme dit « citoyen » ne représenterait plus, actuellement, qu’une frange en manière de coterie des extrêmes, et donc qu’elle ne saurait jamais paraître une entremise qui dirait la vraie citoyenneté, car la véritable agora citoyenne devrait promouvoir une coutume plus vastement tolérante et accueillante.

      Or donc et depuis deux mois, l’esprit, qu’on sentirait souffler sur AgoraVox, serait si résolument teinté de ce qu’on nomme, d’une part, l’esprit provincialiste : lequel est traditionnellement hostile au centralisme exercé par les élites de la capitale —comme si la province était dépourvue d’élites, ce que les plus sensés d’entre nous contesteront— et donc, il s’agit plutôt d’un esprit hostile aux effets de modes, aussi qu’il craindrait tous les changements dus aux effets novateurs ou dus à toute licence même poétique. C’est pourquoi, le provincialisme est entendu, avec raison, comme un esprit conservateur.

      Par ailleurs, on sent dans AgoraVox un fort parfum de la démagogie qui surferait sur le dessus du vent le plus populaire. Et que cette expression démagogique tente, dans le même temps, de se donner des airs institutionnels ou plus courtois. Quoique ses expressions voudraient aller au plus court, puisqu’il faudrait satisfaire le plus grand nombre des citoyens, pour emporter le conteste soit les élections, soit le leadership dans la Presse.

      Seulement, il arrive que cette majorité, on ne la trouverait plus si certainement en nos temps si entretissés par la plus infinie complexité. Vrai ! qui saurait encore nous dire où l’on verrait naître une idée qui serait partagée par le plus grand nombre...de lectrices et de lecteurs.

      A moins que l’on citât Goscinny (qui nous manque beaucoup en ces temps si dépourvus d’humour) :

      « Quand est-ce qu’on mange ? »

      Donc, voudrait-on y aller plus franchement dans la neuve pseudo-citoyenneté des extrémités si journalières que quotidiennes : peut-être y lirait-on bientôt dans l’agora, et pour boucler ces éditions en boucle, des articles titrés ainsi :

      « Quand est-ce qu’on mange, avec Le Pen ? »

      Demian West http://groundinfo.blogspot.com/


    • LE CHAT (---.---.75.49) 4 décembre 2006 16:49

      je suis d’accord avec toi , prêtresse , pour rigoler je préfére les guignols , ils sont plus drôles et surtout plus francs que les vrais . Heureusement qu’il y a autre chose que les politiciens à voir à la télé !


    • Sam (---.---.180.135) 4 décembre 2006 21:01

      TB

      Décidément, y en a qu’on des problèmes avec la liberté d’expression sur ce site. Replié de tous les forums...Je t’apporte mon accord avec tes propos et mon soutien, TB. smiley


    • T.B. T.B. 4 décembre 2006 22:59

      Sam, merci mais il n’y a que dans ce commentaire que je suis replié, pour le moment.

      LE CHAT et moi disons la même chose que PrêtWest (ou en tous cas cela se rejoint), DW au clavier de Prêtresse. Nous sommes, pourtant, aux antipodes dans le degrès d’appréciation de la bobo populace.

      Nous avons mis un certain temps avant d’arriver à -2, -5, -9 et là : effet boule de neige qui sied aux moutons de Panurge qui suivent toujours la tendance. On dirait que le mot « démocratie directe » s’apparente à un « gros mot », à une insanité. Je ne me formalise pas, je sais que les blaireaux qui ont repliés nos textes applaudiront demain les mêmes textes pour peu qu’on leur chie un peu dessus.

      Je rappelle au censeurs d’AV que le terme « chier » est dans le dictionnaire mais que le terme « malmener » n’est pas assez fort pour les blaireaux bobos et moutonneux. On ne mène pas les vaches, soumises et serviles, à l’étable sans les rudoyer un peu. Sinon, elles seraient capables de divaguer n’importe où. Il faut quand même pouvoir les traire pour mieux ensuite les taner.


    • LE CHAT (---.---.75.49) 5 décembre 2006 09:34

      Merci T.B pour ton soutien . comme tu dis , la démocratie directe fait peur à certains, mais c’est un idéal et Agoravox ne doit pas devenir un temple du conformisme .n’en déplaise au gland bleu , les provinciaux ont le droit de s’exprimer (et même les belges et les suisses que je salue au passage)et il serait bien qu’il se fasse soigner cette paranoia antilepen , agoravox n’est pas du tout un repaire de fascites diffusant la peste brune ,seulement des esprits moins contaminés par la bienpensance et le politiquement correct .

      quand est-ce que l’on mange avec Le Pen ? Ceux qui fréquentent les couloirs du pouvoir ont nettement moins de scrupules pour aller manger avec les dictateurs chinois , les tyrans africains ,les impérialistes debeulyou et son caniche blair , les satrapes du golfe persique .... ( pour le criminel sharon , c’est trop tard , le repas se fait par perfusion). Le borgne n’a pas à ma connaissance de sang sur les mains ; il représente un courant de pensée et être démocrate ,c’est accepter de laisser s’exprimer des opinions différentes des siennes .


    • T.B. T.B. 5 décembre 2006 12:07

      Bravo LE CHAT. A l’inverse du discours de Bayrou, tes coups de grifffes m’impressionnent. Tu fais partie des meilleurs archers du royaume de fRance. Les « glands bleus » fonctionnent sur le mode émotionnel. Ils sont contents, et moi aussi, que Chazal ait pris une baffe. « Force est de constater » ... mais reproduisent les mêmes schémas mentaux vehiculés par TF1, c’est à dire ne laisser aucune place à l’esprit critique et à la moindre réflexion. « On » réfléchit à leur place.

      Cela dit, je relativise les chiffres. La descente vers les abysses s’effectue en yoyo. 3 pas vers le bas, 1 pas vers le haut, grosso modo d’après ce que j’ai observé. Donc, 1 agoravoxien sur 4 a voté « commentaires constructifs ». Environ 25 % des lecteurs (qui sont autant d’électeurs) caresse l’idée d’une démocratie directe. Enorme. En 2002, je ne connaissais même pas ce type de vraie démocratie. Désormais, il pénétre les esprits ; il est donc possible que sa mise en place au sein de nos oligarchies et ploutocraties mafieuses (qu’on appelle « démocratie représentative » à cause du silence des agneaux) devienne inéluctable. Une bombe citoyenne à retardement dans le paysage européen. Quoi qu’il en soit, le mécanisme est lancé et rien ne l’arrêtera. Sauf le fascisme bien présent au sein de nos Institutions et de notre quotidien.

      Pour le moment, les glands bleus se croient encore sur un stade en opposant la droiche à la gaute. Cela ne mène nulle part et lorsqu’ils comprendront que la démocratie directe représente l’union droite / gauche en isolant ce que chaque camp a de meilleur pour en faire le plus efficace des mix , ils changeront peut-être d’avis et participerons enfin au match plutôt que le subir.

      On est jamais mieux servi que par soi-même.


    • marco (---.---.186.199) 5 décembre 2006 14:40

      Comment dire ??? J’ose une petite question : Le décodeur est-il en vente libre ? Moi, j’me sens largué !!! smiley


    • chtipit (---.---.217.17) 7 décembre 2006 15:20

      T.B., j’ai une excellente nouvelle pour toi, tu vas pouvoir voter pour Bayrou puisque le référendum d’initiative populaire est justement dans le programme UDF.

      source : http://www.la-croix.com/article/index.jsp?docId=2288306&rubId=788

      Il ne te reste plus qu’à assumer ce que tu viens d’écrire.


    • chtipit (---.---.217.17) 7 décembre 2006 15:23

      T.B., j’ai une excellente nouvelle pour toi, tu vas pouvoir voter pour Bayrou puisque le référendum d’initiative populaire est justement dans le programme UDF.

      source : http://www.la-croix.com/article/index.jsp?docId=2288306&rubId=788 cherche à la fin du point 9

      Il ne te reste plus qu’à assumer ce que tu viens d’écrire.


    • T.B. T.B. 9 décembre 2006 18:45

      Rigolo, tu crois que je ne me suis pas renseigné ? Ce que propose Bayrou ce sont des RIP qui nécessitent 2,1 millions de signataires alors que :
      - l’Italie en exige 500 000,
      - La Suisse 50 000 (au prorata de sa population cela donne 410 000).

      Enfin, c’est déjà pas inscrit dans la mentalité des bovins de ton espèce, alors imagines (si tu peux) la difficulté. Ce n’est pas fini : les étapes procédurières entre les petitions et le référendum proprement dit, que notre ami propose, sont les pires qui soient. Ce bayrou est un hypocrite et un beau salaud qui se veut se faire passer pour un gentil démocrate. Mon cul oui !!!


    • CED (---.---.26.111) 9 décembre 2006 20:14

      Au lieu de brûler des livres « hérétiques », on cache les commentaires qui déplaisent. Voici qui fait vraiment honte. Triste « militance », je ne voterai sûrement pas pour un de ces partis.


    • BOB (---.---.48.41) 11 février 2007 20:54

      Que Chazal s’occupe de ce qui la regarde. Il me semble qu"un journaliste doit être objectif et sans parti pris !! En fait quand TF1 va virer PC et PPDA, on les a assez vu. Leur départ ferait monté l’audience de TF1...


    • Stassin (---.---.70.4) 4 décembre 2006 11:02

      En même temps le borgne c’est son commerce. Il ne voudrait pas expliquer que dans son programme il veut abroger l’impôt sur le revenu alors qu’une partie de la classe populaire vote pour lui, selon des études.

      http://stassin.ublog.com


      • Cochonouh Cochonouh 4 décembre 2006 11:08

        Merci de m’avoir fait découvrir ce grand moment de télé.

        Article intéressant, donc.

        N’y aurait-il pas un problème avec cette phrase que je ne comprends pas bien : « Il s’était déjà accroché avec elle quand il avait critiqué les accointances propriétaires de média et proximité, liens avec des hommes de l’Etat, avec qui ils passent commandent. » ??


        • CED (---.---.26.111) 9 décembre 2006 20:09

          Bayrou n’est qu’un démagogue qui n’a même pas eu le courage de reconnaître son appartenance à la Trilatérale. C’est un agent politique de la grande finance, comme Ségo et Sarko. Toutes ces guéguerres, c’est pour nous amuser d’ici aux présidentielles. Mmes. Buffet et Voynet font partie du même numéro de guignols, d’ailleurs.


        • Stassin (---.---.70.4) 4 décembre 2006 11:10

          Moi aussi, auteur, en lisant l’article à l’instant je ne comprenais plus cette phrase. En fait c’est : les accointances entre propriétaires de média et liens avec des hommes états. Il manque un « entre » ou une « virgule » Désolé


          • Cochonouh Cochonouh 4 décembre 2006 19:28

            ... et commandent a été corrigé dans le texte, c’est mieux.


          • EDARI (---.---.245.169) 4 décembre 2006 11:14

            le Pen - Bayrou = même combat : plus rien à perdre !!!...

            Un à l’extrême droite

            L’autre de toutes les extrêmes.

            Ou sont passés les godillots de Giscard ?


            • Bernard Dugué Bernard Dugué 4 décembre 2006 11:18

              Bayrou, dans son faux costume de Joe Strummer, nous a fait un super Clash, et mérite d’être considéré comme le successeur de Lino Ventura, pour tourner dans la gifle 2.

              Bayrou n’a aucunement montré une carrure d’homme d’Etat. Ses propos sont d’une banalités et de plus erronés, comme de dire que dans une démocratie, c’est le peuple qui commande. Une analyse sémantique verrait une sorte de populisme dans ce propos.

              Monsieur Bayrou, dans une démocratie c’est la représentation du peuple qui gouverne. Vous le savez, non ?

              Bayrou s’est révélé homme caractériel plus qu’un athlète d’Etat. Trop narcissique, pas assez mégalopathe pour faire l’Histoire


              • DEALBATA (---.---.166.140) 4 décembre 2006 11:36

                Plutôt d’accord avec vous, son énervement de façade n’a émoustillé que les électeurs superficiels et légers. Il est obligé maintenant de la jouer à l’esbroufe pour nous faire croire qu’il tient la route alors que lui et son « programme » ne sont en fait qu’une bouteille vide sans message qui flotte au gré des changements erratiques d’un peuple devenu pour le coup trop féminin dans son comportement. Le mistigri Beyrouth n’impressionne pas les tigres mais uniquement les petites souris qui n’ont toujours pas compris qu’elles se feront prendre tôt ou tard par une tapette.


              • Kelsaltan Kelsaltan 4 décembre 2006 12:03

                J’ai rarement lu un commentaire aussi dédaigneux que celui de dealbata. La morgue et les mépris des autres y sourd de tous les mots. Nous sommes là dans la catégorie champion de monde, toutes mes félicitations !


              • docdory docdory 4 décembre 2006 12:07

                @ Bernard Dugué

                Vous dites :« ses propos sont (... ) erronés , comme de dire que dans une démocratie c’est le peuple qui commande . Une analyse sémantique verrait une sorte de populisme dans ce propos . »

                Vous tenez là des propos typiques de ce qu’on appelle « la gauche réac » ou la gauche « bobo » , c’est à dire une pseudo-gauche qui a tendance à qualifier de populisme tout ce qui va à l’encontre du « politiquement correct » et de la « bien- pensance » telle qu’elle est définie par libération , le monde et télérama ( entre autres , cf l’éditorial honteux de Serge July le lendemain du référendum sur le TCE ) . Cette gauche réac ne voit pas d’inconvénient au fait qu’il n’y ait quasiment plus d’ouvriers au PS , et qualifie de populiste l’opinion du peuple ( salaud de peuple ??!! )

                Dans une démocratie , c’est étymologiquement le peuple qui commande , même si c’est par l’intermédiaire de représentants , encore faut il que ceux-ci fassent ce pourquoi ils sont mandatés par le peuple , ce qui est loin d’être le cas actuellement ( un simple rappel : 90 % des politiques et des médias pour le TCE , 55 % du peuple contre , et à juste titre ! ) Bayrou a bien fait de moucher Claire Chazal , mais cela dit je ne voterai pas pour lui , à cause du TCE justement . A ce sujet ( l’Europe ) , Bayrou devrait faire son méa culpa , et se mettre à écouter le peuple .


              • MrPiment MrPiment 4 décembre 2006 14:49

                Waw -48 pour M.Dugué au moment où je lis ce commentaire, en voilà une sacré gifle !

                J’espère que vous méditerais cela (voir la réponse de docdory pour vous aider) au lieu de simplement maudire tous ces « cons » qui n’y comprennent rien.


              • DEALBATA (---.---.166.140) 4 décembre 2006 16:11

                Je trouve cela plutôt réconfortant ... Ah démocratie quand tu nous tiens. La démocratie ? On en a une énorme envie.


              • Bernard Dugué Bernard Dugué 4 décembre 2006 16:41

                Moins 63, encore quelques efforts et je descends en dessous du zéro absolu

                Méditer mais quoi ? Tout simplement deux ou trois choses. D’abord, vu le score, mon commentaire est déconstructif, ce qui est logique, vu que je déconstruis l’image de Bayrou vantée par un article de propagande. Et puis cela traduit l’action des militants. La propagande recrute, engagez-vous

                Je veux rejoindre le groupe des :

                « colleurs d’affiches du web » (chaque jour quelques clics sur les sondages en ligne et copier/coller d’argumentaires en moins de 5 minutes « tchatcheurs » (chaque jour je passe du temps sur les forums de discussion, blogs et chats) « pivots » je relaie régulièrement à mon carnet d’adresses arguments et ripostes « veilleurs » je surveille quotidiennement quelques sites web locaux ou nationaux « bricoleurs » je peux donner des conseils techniques aux e-militants « créateurs » j’ai déjà réalisé des animations flash, des vidéos... « traceurs » je recherche et enregistre des archives audio-visuelles sur les sites des chaînes, de l’INA, les podcasts... « mondains » je fais remonter de nouveaux contacts de mon carnet d’adresses


              • ropib (---.---.27.229) 4 décembre 2006 17:05

                @Bernard Dugué

                Je ne comprends en effet pas ce score monumental : vous êtes complètement dans le débat selon moi, même si je n’ai pas votre point de vue.


              • Arthur Turo 4 décembre 2006 18:30

                J’ai voté « non constructif » pour votre commentaire précédant car c’est le cas. Je ne suis pas militant, je vous l’assure. Peut-être que ce genre de déconsidération pour la critique est-elle une façon de ne pas vouloir se remettre en cause ? En tout cas je vais essayer de vous aider à comprendre la désaprobation générale de votre commentaire. Tout d’abord la tonalité moqueuse de la première phrase ne correspond pas au débat de fond qu’exige la critique d’un article, certes militant, mais constructif et défenseur d’idées intéressantes. De ce fait, dès le départ, vous perdez l’attention de votre lecteur qui va vous considérer comme n’étant pas sérieux (voire captatio benevolentiae). Puis le terme « banalité » est maladroit. Il ne peut ressortir un sentiment de banalité lorsqu’un candidat critique les médias, la connivence, la binarité politique au journal de 20h. Ensuite vous manquez de perspicacité dans l’interprétation des propos du candidat qui n’est sûrement pas un populiste. Il s’agit, en effet, par une figure rhétorique de rappeler à l’aristocratie politique le principe de base de notre république (art1 de la constitution) et ainsi souligner le trop grand décalage entre les pouvoirs en place (élus-médias-patrons) et le peuple. Dans votre dernier paragraphe, vous n’avancez toujours pas d’idées, mais revenez dans le registre du jugement personnel. Ce qui n’est pas constructif.

                Le dé constructif est effectivement constructif. Mais vous semblez ici confondre dé constructif et non constructif.

                Vous auriez pu porter une critique enrichissante en affirmant de façon assez aisée qu’il s’agissait d’un article militant dans la mesure où il ne mentionnait aucun point faibles du candidat centriste. Un article plutôt tourné vers le registre du compliment. Puis cette introduction faite vous auriez mis en avant les faiblesses de F.Bayrou qui existent assurément. Son positionnement centriste, qui favorise l’émission de critiques par exemple. N’étant le représentant d’aucun héritage de gouvernance, il peut aisément critiquer l’ensemble des gouvernances politiques, ce qui constitue un certain confort que ni Sarko, ni Sego ont.

                Je vous invite donc, en même temps que les autres intervenants, à prendre le temps d’écrire, de traduire sa pensée et de favoriser un débat de fond. L’intérêt d’un média citoyen étant de pouvoir, justement, sortir du traitement stérile et politicien de l’actualité, d’échapper au format télévisuel prédominant qui favorise, l’image et la forme.


              • ropib (---.---.27.229) 4 décembre 2006 18:53

                @Turo

                Vous dites des bêtises.

                Bernard Dugué (dont en l’occurrence je ne partage pas les opinions) dit clairement que Bayrou est un acteur et qu’il ne prend en réalité qu’une posture qui n’a pas de sens. Il use d’une petite figure stylistique en rapport avec le titre de l’article. Par la suite il propose une conclusion par rapport à des phrases véritablement dites par Bayrou et dont l’évidence (pour moi quelque peu oubliée et notamment par Chazal qui lui fait face) peut faire penser à la tautologie (qui nécessite une analyse sémantique toute mécanique en effet). La conclusion va avec le reste de la démonstration et possède donc sa propre cohérence (même si il est vrai qu’il fait aussi référence à des jugements passés). La lisibilité de l’argumentation est bien là je suis désolé.

                Pour moi vous êtes de la dernière des mauvaises fois, sous prétexte que quelqu’un n’ait pas les mêmes opinions et use d’un exercice du langage que vous semblez ne pas posséder. Si je faisais la même analyse que vous sur votre propre texte (et ce n’est pas là le sujet que je développe) vous pourriez voir que vous n’allez pas bien loin.

                Pour vous donner le fond de ma pensée vous êtes plus proche de l’analyse « disponibilisante » (chère à Chazal et à la direction de TF1) que de celle de Bayrou.


              • Bernard Dugué Bernard Dugué 4 décembre 2006 18:57

                @ Turo,

                Mon commentaire est léger certes, le style façon Groland est adapté au temps que j’ai voulu consacrer au billet. J’avoue que c’est peu être déplaisant pour l’auteur du billet mais c’est la règle ici, la liberté de ton, forme, style, contenu. Le reste de mon commentaire exprime l’impression générale. Quant au détail sur ce « peuple qui commande », c’est pour moi un révélateur du fond de Bayrou. Je l’ai remisé aux oubliettes parce que je ne crois pas qu’il incarne une alternative crédible, mais j’aime bien le personnage, son côté frondeur.


              • Xavier (---.---.148.35) 4 décembre 2006 19:49

                Bernard, j’ai aussi jugé votre commentaire non-constructif car vous vous en prenez à Bayrou alors que ca n’est que le présent article qui mérite une remise en place. L’auteur est effectivement dans le registre propagandiste. Mais je ne vois pas ce que vous reprochez à Bayrou concernant son intervention. Profitant d’un effet de comparaison, Chazal nous rabâche « PS » et « UMP », suivant ainsi une apparente ligne éditoriale de TF1 visant à bipolariser la politique francaise.

                Par ailleurs, il me semble avoir vu un documentaire à la télé il y a quelques années où un responsable de TF1 confirmait que la direction (Bouygues) avait favorisé volontairement Balladur en 1995, usant ainsi de son pouvoir d’influence sur les francais. Une tentative qui fut vaine car on ne peut pas aisément faire passer une mule pour un pur-sang...


              • mister gottt (---.---.53.204) 4 décembre 2006 22:05

                @ messieurs Ropib et Dugué : Je suis très étonné moi aussi par le score négatif de monsieur Dugué (même si je ne suis pas forcément d’accord avec lui). J’ai à l’instant même voté oui au commentaire de monsieur Ropib, ce qui a fait passer son score de -2 à -3. De même, d’autres votes positifs font baisser les scores, alors que les négatifs les font monter (j’ai testé ceci avec plusieurs commentaires). J’ai bien vu dans le débat d’hier concernant les signatures de ce pauvre vieux monsieur le Pen l’argument du rafraichissement au moment du vote, mais je trouve étrange qu’au moment de mon vote, il y ait SYSTEMATIQUEMENT 2 votes simultanés opposés au mien. Peut-être s’agit-il d’un vandalisme malveillant ?


              • Bernard Dugué Bernard Dugué 4 décembre 2006 22:33

                Il y a sans doute quelques mystères des votes, j’ai moi-même revoté en négatif sur mon commentaire, et je suis passé de moins 82 à moins 84.

                Tout ceci est sans importance. Je persiste et signe

                 smiley smiley  smiley

                Bayrou, dans son faux costume de Joe Strummer, nous a fait un super Clash, et mérite d’être considéré comme le successeur de Lino Ventura, pour tourner dans la gifle 2.

                Bayrou n’a aucunement montré une carrure d’homme d’Etat. Ses propos sont d’une banalités et de plus erronés, comme de dire que dans une démocratie, c’est le peuple qui commande. Une analyse sémantique verrait une sorte de populisme dans ce propos.

                Monsieur Bayrou, dans une démocratie c’est la représentation du peuple qui gouverne. Vous le savez, non ?

                Bayrou s’est révélé homme caractériel plus qu’un athlète d’Etat. Trop narcissique, pas assez mégalopathe pour faire l’Histoire

                Bayrou, dans son faux costume de Joe Strummer, nous a fait un super Clash, et mérite d’être considéré comme le successeur de Lino Ventura, pour tourner dans la gifle 2.

                Bayrou n’a aucunement montré une carrure d’homme d’Etat. Ses propos sont d’une banalités et de plus erronés, comme de dire que dans une démocratie, c’est le peuple qui commande. Une analyse sémantique verrait une sorte de populisme dans ce propos.

                Monsieur Bayrou, dans une démocratie c’est la représentation du peuple qui gouverne. Vous le savez, non ?

                Bayrou s’est révélé homme caractériel plus qu’un athlète d’Etat. Trop narcissique, pas assez mégalopathe pour faire l’Histoire


              • Fox (---.---.60.112) 5 décembre 2006 03:41

                Bernard Bernard Bernard...

                Bayrou est un homme caractériel maintenant ? C’est la meilleure ! Et juste avant ça il était mou ! Il faudrait savoir !

                Et qu’est-ce que vous pensez de Claire Chazal ? Elle vous convient, elle ? C’est une athlète de l’honnêteté journalistique ?

                ça vous dérange tant que ça qu’un homme intègre et intellectuellement honnête fasse l’Histoire ? Il vous faut forcément des mégalopathes qui vous font sentir à quel point vous n’êtes rien à leurs yeux ?

                Il s’est passé quelque chose dans cette interview que vous n’avez pas saisi, comme lorsqu’on fait un contre-sens dans un devoir de lycée. Bayrou a montré du caractère, mais il n’est pas caractériel. Et il démontre peu à peu qu’il a une carrure de de chef d’Etat, mais si vous, vous préférez un athlète d’Etat, demandez-vous si vous ne vous pas trompé de discipline.


              • werbrowsky werbrowsky 5 décembre 2006 07:05

                Apparemment, nous avons reçu le même message. Je crains qu’on confonde activisme et action. Attention au retour de baton !  :/-(


              • noireb (---.---.240.78) 6 décembre 2006 23:06

                Je ne suis pas particulierement Bayrouiste, mais je trouve que la remise en place des journaleux « qui savent tout » est une bonne chose.

                La sortie de Bayrou était necessaire, mais si un autre que lui l’avait faite, je l’aurai tout autant appréciée. Effectivement, ce n’est pas montrer une carrure d’homme d’état que parler comme il l’a fait. C’est une carrure de citoyen qui en a assez de s’entendre répéter a longueur de temps « droite, gauche et... c’est tout ».

                Certes les « grands partis » ont plus d’intention de vote.

                Mais Balladur aussi avait plus d’intention en 95, et Jospin en avit plus que Lepen en 2002. Dénoncer une intention de systeme bipartite (des medias) est salutaire, merci Bayrou (meme si je ne compte pas a priori voter pour lui).

                Et pour le coup Bernard Dugué, le lascar est remonté de 17% au sondage de sympathie. Donc, soit votre oeil affuté voit plus loin que celui des « gens », soit vous vous trompez. N’éliminez pas trop vite la deuxieme possibilité, et enfin ayez l’humilité de reconnaitre qu’un a priori n’est pas constructif.


              • Stassin 4 décembre 2006 11:21

                Vous savez très bien que par là il rappelait que ce n’était pas les grandes chaines qui votaient. Arrêtez votre mauvaise fois Dugué ! Mais comme d’habitude, nous ne serons pas d’accord....


                • koz koz 4 décembre 2006 11:31

                  Et vous ne trouvez pas un peu contradictoire, révélateur, voire comique, que celui qui dénonce l’emprise de TF1 et de l’ensemble des médias se soit empressé de revenir « à la capitale » pour passer au JT de TF1, qu’il aura préalablement sollicité ?

                  Et, sur le fond, qu’a-t-il dit samedi, si ce n’est : la situation est grave, on a besoin d’unité nationale (prenant au passage l’exemple de l’Allemagne dont chacun sait qu’elle a une autre culture du concensus, cf. la cogestion notamment, impossible en France) ? Ok, la situation est grave, mais pourquoi choisir Bayrou ? Parce qu’il dit que ce n’est pas parce que la gauche dit blanc qu’il faut dire noir, et inversement ? Sarkozy le dit aussi, et le fait. Je le dis aussi, mais c’est loin de faire de moi un bon président potentiel.


                  • Stassin 4 décembre 2006 11:41

                    Pourquoi Bayrou n’irait pas à TF1 où il y trouve 10 millions de français et par ailleurs, lieu de ce système qu’il dénonce ? Pour changer les choses, il faut les dénoncer en allant au coeur de la machinerie. Par ailleurs, il cite l’Allemagne pour monter que si les politiques ne font pas le rassemblement dans des moments où il le faut alors les électeurs par des scores ultra-serrés les y obligent. Enfin, si on part en disant que Bayrou fera 5-6%, et qu’on ne votera ni parlera de lui parce qu’il a perdu d’avance, alors deux choses :

                    1/on vote pour les favoris même si ce ne sont pas nos idées, et on manque de courage 2/un exemple entre autres : on demandait à chirac de se retirer en 2002 tellement il était bas au début, et bien il a pourtant gagné (loin de moi l’idée de comparer Chirac et Bayrou)

                    Enfin vous dites qu’en France ce n’est pas notre culture, il me semble poutant avoir cité Henri IV (revoyez un peu l’histoire française, c’est en partie grace à lui qu’on a la France, le rassemblement) ou encore De Gaulle dont le gouvernement allait des communistes jusqu’à la droite....etc


                  • ropib (---.---.27.229) 4 décembre 2006 13:21

                    Peut-être que sur le fond il remet en cause le rôle des médias et qu’il dit que cette donnée est importante. Peut-être qu’il parle de démocratie, qu’il parle de réhabilitation de la politique.

                    Et si les médias représentaient aujourd’hui un pouvoir non démocratique ?


                  • jlp (---.---.81.14) 4 décembre 2006 16:08

                    Tout d’abord, bonjour à tous !

                    Si je puis me permettre, politiciens et médias, même combat ! j’aime ce site et son forum car on trouve des gens qui ne nous expliquent pas comment vivre mais qui dépeignent une réalité sociale et politique avec beaucoup d’humour et de mordant ! quand aux autres média, ils sont si peu objectis ou impartiaux, que j’ai du mal à les lires ! De plus l’usage des médias par les politiques et les relations étroites qui les unissent interdit toutes critiques constructives sur nos personnages politiques qui, depuis la révolution, se battent avec d’autres armes que nos anciens barons féodaux mais avec tout autant de hargne et d’avidité ! Ils nous innondent de promesses et ne sont que vertus et droitures... Mais pensent-ils une seconde à se qu’ils nous servent et reservent à la veille de chaque élections ? Non bien sur... Aveuglés par leur soifs de pouvoir, ils ne s’appersoivent même pas de leur manque de crédibilité ! Je fais parti de ceux qui pensent qu’à partir de 40 % de vote blanc, il faudrait considérer la liste des candidats comme caduques.

                    M. Bayrou pour lequel j’ai tout de même un peu de sympathie m’exaspère dans son obstinantion à clamer qu’il y a une alternative à la droite ou à la gauche... Ce n’est pas une alternative à un partie que nous attendons, mais une alternative à notre vie de tous les jours et que nous appelons de nos voeux ! Ce n’est pas un programme que j’attend (combien de présidents ont réalisés la totalité de leur programme pendant leurs mandats ! En france comme dans d’autres pays d’ailleurs !)mais de vraie solutions quitte à en baver un peu pendant quelques temps !

                    Bref, (je m’égare mais celà fait du bien) la question est quelle confiance peut on avoir envers nos personnages politiques et nos médias ?


                  • FrédéricLN (---.---.244.231) 4 décembre 2006 17:06

                    koz : « JT de TF1, qu’il aura préalablement sollicité »

                    disposes-tu d’informations sur ce point ?


                  • Quitterie Delmas (---.---.54.169) 4 décembre 2006 11:33

                    Bravo pour cet article Stassin. Je vois qu’une nouvelle génération de journaliste est née, déjà depuis quelques temps, grâce à la toile ! François Bayrou a dit une fois encore avant hier soir sur TF1 une vérité que chaque Français ressent. Preuve en est l’incroyable essor de la blogosphère et des nouveaux médias. Je suis particulièrement heureuse de vivre cette aventure à l’heure des nouveaux moyens de communication qui rend aux citoyens que nous sommes la pluralité de l’information, la liberté d’expression et le goût du vrai débat démocratique ! Nous avons 6 mois pour nous positionner sur le fond. Ecoutons chaque idée, chaque proposition, chaque positionnement de façon critique et objective. Je suis partisane de l’union nationale, alors je me concentre sur ce qu’il y a de positif dans chaque formation politique, dans chaque contre pouvoir. Et sur la mise en cohérence des différentes propositions. Dans un seul et unique but : rassembler les français autour d’un programme de réformes. Voici ce que je crois : Seule l’UDF n’y arrivera pas. Seule l’UMP n’y arrivera pas comme depuis 5 ans qu’elle a les pleins pouvoirs. Seul, le PS n’y arrivera pas comme il n’y est pas arrivé par le passé. Idem pour tous les autres partis.

                    Le salut ne viendra d’aucun de ces partis. Le salut viendra de notre capacité à nous rassembler, à mettre au service de la France et de son peuple nos énergies, nos visions. Nous sommes nombreux à le désirer. Un homme nous propose cette démarche courageuse, qui sort du cadre habituel de tout ce que nous connaissions jusqu’alors. Quelles que soient les raisons de son cheminement personnel, je m’engage et je vous encourage à saisir cette opportunité.

                    Cette porte sur l’avenir, François Bayrou nous l’ouvre. La jeunesse de notre pays se doit d’être en première ligne de cette aventure. L’ancien système ne nous a pas laissé de place. Cette chance est historique pour enfin prendre nos responsabilités et influencer concrètement notre avenir et celui des générations qui nous suivront. A bientôt !


                    • Gelone 4 décembre 2006 11:34

                      Quoi qu’on pense, quoi qu’on dise, quoi qu’on fasse, Bayrou, c’est 5-6 % des voix, maxi...

                      Gifle ou pas gifle, la masse des gens ne le perçoit que comme un figurant.


                      • Pierre (---.---.225.166) 4 décembre 2006 12:07

                        - Aux régionales et européennes de 2004, l’udf de Bayrou a fait entre 8 et 12.
                        - Il ne faut pas confondre « 5/6 maxi dans les sondages » et « 5 6 maxi dans les urnes » : depuis 2002 , Bayrou et l’UDF font toujours au minimun 1/3 de voix de plus que ce que disent les sondages (bayrou ne devait pas dépasser 5 % en 2002, les listes udf aux régionales ne devaient pas dépasser les 4 % en 2004...).
                        - Le système politico-médiatique que dénonce Bayrou possède aussi les instituts de sondage... On a vu leur efficacité en 2002.
                        - Enfin, il n’y a pas que les sondages pour se faire une idée de l’état de l’opinion. L’écho que reçoit Bayrou au quotidien sur les blogs et dans la rue est en très nette amélioration, même si c’est difficilement quantifiable.


                      • olivier (---.---.229.136) 4 décembre 2006 12:52

                        alors je ne suis pas dans la masse ! Ca me rassure.


                      • FrédéricLN (---.---.244.231) 4 décembre 2006 17:08

                        Pierre « Aux régionales et européennes de 2004, l’udf de Bayrou a fait entre 8 et 12. »

                        non, pas « entre 8 et 12 », 12 ...

                        ce qu’il y a d’étrange et merveilleux à l’UDF, c’est que même ses partisans la sous-estiment !


                      • Pierre (---.---.152.247) 7 décembre 2006 14:20

                        Bon d’accord, on a fait 12. smiley

                        Dans un sens, préfère que cela soit dit par d’autres que nous, militants de l’UDF...


                      • Lui (---.---.129.84) 4 décembre 2006 11:42

                        Je trouve cela insupportable de voir que Chazal nous dise que la France est coupee en deux, comme si tout etait binaire...

                        De plus quelle est aujourd hui la difference, economiquement entre le ps et l ump ? 1 ou 2 privatisations en moins peut etre, 2 euros de plus pour le smic ? Quelques emplois jeunes ?

                        Elle nous parle de l’assemblee nationale mais celle ci n est aucunement representative du peuple francais...seulement de notre type de scrutin lui meme representatif des gens qui votent ou peuvent voter...

                        Je ne suis pas personellement pro FN, mais au non de quoi a t on le droit d exclure 20 % des francais de la vie legislative ?

                        Decidement si il y a bien quelque chose de coupe en deux, c’est le temps de cerveau disponible de Claire Chazal, le coca cola lui est trop monte a la tete...

                        Avec le salaire qu elle gagne elle pourrait au moins faire des etudes je sais pas... la sociologie ou meme l anthropologie contrairement a ce qu on pense ca n a jamais fait de mal a personne. Elle pourrait par exemple faire un test de soumission a l autorite :(http://fr.wikipedia.org/wiki/Exp%C3%A9rience_de_Milgram)

                        Tout va bien madame la marquise de Chazal vous verrez, que vaudront vos verres de Champagne a la gloire de Sarkozy et Cie, a la gloire d un monde qui decidement ne tourne pas rond et que personne ne veut voir exploser.

                        Tout ceci est une parodie de democratie...

                        Quels singes sommes nous devenus... Nous avons les meme genes qu il y a 5000 ans mais le gros d entre nous est toujours aussi inculte, avec les 4*4 et la bombe atomique en plus.

                        Platon reviens...


                        • Stassin 4 décembre 2006 11:44

                          En effet, les journalistes sont là pour nous informer, pour analyser, pour synthétiser par pour faire du simplisme, du raisonement binaire. Nombreux sont els français à n’avoir pas le temps et plus la force le soir d’aller passer du temps sur internet chercher les infos vraies et des analyses interessantes !


                        • Rinoa (---.---.35.52) 4 décembre 2006 11:44

                          Pas sur que Claire Chazal l’invitera beaucoup après ces deux belles claques ! smiley

                          C’est vrai, il y en a marre de Nicolas et Pimprenelle à longueur de journée, de semaine, de mois... Si les médias continuent à ce rythme, les français vont faire une over-dose et on rejouera la ritournelle de 2002. Halte à la bipolarisation ! Si la nature nous a donné toutes les couleurs de l’arc-en-ciel, ce n’est pas pour voir la vie en noir et blanc ! smiley


                          • Seb (---.---.117.119) 4 décembre 2006 11:46

                            Bon article et bon extrait télé. Je regrette un peu mon boycott des médias.

                            petit HS : Claire Chazal ne connait elle que les mots « force est de constater » ?


                            • Stassin 4 décembre 2006 11:47

                              très vrai, elle n’a l’air de connaitre que ça. Non mais parfois il faut regarder un peu les médias pour voir ce qu’on administre à iune grande partie de nos concitoyens, histoire de combattre cela.


                            • Stassin 4 décembre 2006 11:50

                              Si vous sentez quelques affinités avec les idées développées dans l’article ou dans les commentaires, venez sur http://stassin.ublog.com, histoire d’en débattre mais également envoyez vos articles. Ce n’est pas pour faire concurrence à Agoavox, ça n’a rien à voir. Agoravox c’est un média alternatif qui informe. Arrête ton cinéma cherche à analyser, cherche une nouvelle voie, est plus partisan, pas d’unparti, mais d’une nouvelle manière de voir les choses, c’est une sorte de plateforme de réflexion !


                            • Kelsaltan Kelsaltan 4 décembre 2006 11:55

                              François Bayrou en a remis une couche et cette petite tape sur le museau est un pur moment de délice jubilatoire.

                              Enfin sont clairement exprimées les collusions des médias et du politique. Il ne manquait que le financier dans cette ronde infernale.

                              Que ceux qui ne prennent leurs informations que par les JT soient enfin informés des manipulations qui y sont opérées.

                              On peut de moins en moins prétendre que cet homme manque de charisme/carrure politique, je crois.

                              Ceci renforce encore mes convictions induites par son interview sur AVox.


                              • T.B. T.B. 4 décembre 2006 16:23

                                Kelsaltan, je ne sais pas où tu prends, toi, tes infos. Par sur le net en fouillant bien, en tous cas. Tu tombes lamentablement dans le panneau, toi et beaucoup d’autres au cerveau ramolli.

                                En dehors d’avoir dénoncé la collusion grands groupes / medias (pourquoi serait-il le seul à le dénoncer ?), il n’apporte strictement rien. Seulement un discours démago de plus dans l’air du temps. J’ai écouté, aussi, la 2ème vidéo de cet article pour bovins qui regardent passer les trains. Article qui attirait déjà la majorité d’entre vous avant qu’AV (pro-Bayrou désormais j’en suis sûr) ne le mette en une.

                                Vous avez vraiment besoin de maîtres à penser, vous n’aviez rien dans le citron. Vous n’êtes pas autonomes. Vous avez besoin d’un berger. Méééééééééééééééhhhh


                              • mister gottt (---.---.53.204) 4 décembre 2006 22:35

                                C’est rigolo, hier, Agoravox était pro le Pen... Et monsieur TB qui n’aime pas les moutons, que pensez-vous des ceusses qui, chaque fois qu’ils voient un avis différent de leur petite opinion perso, crient à la manipulation (et moi, je roule pour qui ?)


                              • T.B. T.B. 4 décembre 2006 23:06

                                mister ça ne date pas d’hier et ce n’est pas aux jeunes singes qu’on apprend à porter des doubles foyers. Je soupçonne AV d’être en collusion avec Bayrou depuis longtemps et là, pour avoir mis en Une ce leurre télévisuel, mes doutes se confirment.

                                Tu serais pas un peu con ?


                              • T.B. T.B. 4 décembre 2006 23:48

                                Mister je retire le mot « con » et, si je pouvais, ma prenthèse : (pro-Bayrou désormais j’en suis sûr).

                                En effet, je n’ai aucune preuve de ce que j’avance. Il est très rare que je revienne sur mes commentaires, donc ça va.


                              • Fox (---.---.60.112) 5 décembre 2006 03:54

                                Si si, les gens qui vont voter Bayrou sont tous cons. Christine Boutin n’a-t-elle pas dit qu’il était le roi des cons ? Cela me donne encore plus envie de voter pour lui. J’aime me faire manipuler et me sentir totalement con.


                              • noireb (---.---.46.47) 10 décembre 2006 16:05

                                Je tiens a preciser que certains ici ne sont pas partisan de Bayrou mais trouvent beaucoup de qualités a cet homme.

                                Faut bien voir qu’ici on n’est pas sensé parler de l’élire, mais bel et bien du fait (assez nouveau, reconnait-le TB) qu’un candidat denonce le parti pris des medias, et souligne leurs erreurs.

                                Certes les gens qui ont l’energie de se tenir au courant n’y voient rien de nouveau, mais ceux qui reflechissent sont bien content de voir que les TF1philes peuvent maintenant se rendre a l’evidence grace a son intervention.

                                Le bonhomme mets en jeu sa relation avec la chaine la plus regardée (alors qu’on est d’accord, il a pas vraiment besoin de publicité négative) parce qu’il en ras-le-bol d’etre traité en élément du decor.

                                Ca merite le respect, c’est pas Sarkozy ou Segolene qui risquerait de se mettre a dos TFun.


                              • www.jean-brice.fr (---.---.133.71) 4 décembre 2006 11:57

                                Autant j’approuve le reflexe contre les medias, autant je me pose la question pour la suite ... Les Français ne veulent plus de cette Europe qui a le soutien TOTAL de Bayrou : comment va t il gérer cette contradiction ? A ce sujet le livre de Georges Valance (le phenix français ) est interressant !


                                • Stassin 4 décembre 2006 11:59

                                  Bayrou ne veut plus de cette Europe il veut reprendre à la base la construction de l’Europe et ne veut plus seulement d’un marché commun.


                                • www.jean-brice.fr (---.---.133.71) 4 décembre 2006 12:01

                                  Pour stassin : ça, c’est nouveau, mais est ce crédible ?


                                • Stassin 4 décembre 2006 12:25

                                  C’est crédible car il n’y a pas que des critiques, derrière il y a une réflexion que l’on peut retrouver sr le site de l’udf http://udf.org. Bayrou a d’abord analysé la situation depuis plusieurs annes et a construit une réflexion générale, une vision pour la France. Certains diront qu’il n’y a rien d’original. Attention , l’originalité n’est pas toujours le bon critère. Ce qu’il nous propose avant toute chose (pour les détails voir son pré-programme, le programme arriera en janvier) c’est une vision générale de la France, de son présent et de son futur. Il propose ainsi avant toute chose le rassemblement et la confiance. Par ailleurs, il n’est pas la par stratégie, sinon il n’aurait pas résisté tant bien que mal à l’UMP. Cet homme est là par conviction. Par ailleurs, au début, il ne voulait pas être au devant de la scène mais etre dans les coulisses pour aider des hommes en qui ils croyaient. Le destin l’a propulsé devant nos yeux. Alors arrêtons de croire que Bayrou ne fait que de la com et n’est qu’un obsédé de l’ambition personnelle, sans souci pr la France


                                • FrédéricLN (---.---.244.231) 4 décembre 2006 17:13

                                  « ça, c’est nouveau, »

                                  non, ce n’est pas non plus nouveau !

                                  F. Bayrou est depuis le départ pour une Constitution simple et centrée sur l’organisation de l’Union (bref, une Constitution), ce que l’UDF a été la première à proposer en 1999.

                                  F. Bayrou est, depuis cette époque au moins, pour l’harmonisation fiscale et sociale pour lutter contre le dumping fiscal et social (il en parle longuement dans son livre de campagne des européennes de 1999).

                                  Même si le TCE était lourd et faible sur l’harmonisation fiscale et sociale, F. Bayrou, comme toute l’UDF, a trouvé que le TCE était mieux que le traité de Nice (que l’UDF avait été seule à refuser, contre le PC et le RPR/UMP). Mais puisqu’il a été refusé, autant reprendre le projet de départ.


                                • robin (---.---.17.85) 4 décembre 2006 18:46

                                  Chazal la pipeuse de tf1.......lol


                                • noireb (---.---.46.47) 10 décembre 2006 16:12

                                  Jean-Brice, il est inexact de dire que les francais ne veulent plus de cette Europe.

                                  Les francais ont refusé un Traité auquel ils n’adhéraient pas.

                                  Beaucoup de noniste sont POUR l’Europe mais contre une version qu’ils estimaient « argent-roi ».

                                  Bayrou pense pour sa part que le TCE etait une bonne chose, mais que sa forme le rendait inquietant. Le meme traité allégé d’un point de vue « marché-economie-et-autre-joyeuseté-sur-le-pognon » pourrait etre facilement accepté selon lui.

                                  (c’est vrai que parler pognon dans une constitution... c’est pas sexy)


                                • www.jean-brice.fr (---.---.133.71) 4 décembre 2006 11:59

                                  Les Français veulent l’Europe de DE GAULLE où la FRANCE SOIT RESPECTEE EN TANT QUE NATION !


                                  • grain de sable (---.---.212.63) 4 décembre 2006 12:06

                                    Pas la peine de crier Mon Général ! smiley


                                  • domdi (---.---.6.252) 4 décembre 2006 12:26

                                    le continent respecte tellement la France que toute l’europe attend qu’elle veuille bien se remettre à la table de construction autre que franco-française. Bayrou a absolument raison sur ce point et c’est valable pour toute l’europe, nous ne pouvons être forts qu’ensemble, unis autour d’un même amour, que ce soit l’amour de la fraternité ! smiley


                                  • ropib (---.---.27.229) 4 décembre 2006 13:53

                                    Je ne veux personnellement pas de la France de DeGaulle qui instrumentalise l’Europe. Et j’aimerais qu’on rediscute du concept de Nation car ce n’est plus très clair : il n’y a plus vraiment de projet commun de société, plus d’idée de progrès.


                                  • robin (---.---.17.85) 4 décembre 2006 18:45

                                    t’as qu’a lui foutre des coups de pied dans la caisse à Colombey,il va p’tet s’réveiller .........lol smiley d’ailleurs,rien qu’en voyant le gnome lécher le cul à Bush ,il a du se retourner dans sa tombe.........lol smiley


                                  • mister gottt (---.---.53.204) 4 décembre 2006 22:41

                                    Tout à fait d’acccord... Malheureusement...


                                  • Gasty (---.---.169.137) 4 décembre 2006 12:16

                                    Bayrou ne serait pas là ou il est s’il ne valait rien.

                                    Il a son mot à dire et il le dit. Et très bien !

                                    Une gifle bien mérité aux médias. Merci Bayrou.

                                    Qui suivera !?


                                    • Tristan Valmour 4 décembre 2006 12:18

                                      Je ne sais pas si Bayrou a été bon. Il a certes été meilleur que d’ordinaire, et on le découvre sous un nouveau jour, plus combattif, qui lui va bien. Ce qui est certain, c’est que Claire Chazal a été particulièrement mauvaise, dans la lignée des journalistes TV aux ordres de... Elle a repris au moins quatre fois la locution « force est de constater », ce qui est particulièrement indigeste et trahit un malaise certain dû à une pseudo-argumentation. Ajoutons à cela les poncifs journaleux sur la Sarkolepsie et la Ségomania, et nous trouverons aisément un Bayrou plus convainquant. Mais ce durcissement de ton n’est-il pas, au final, une simple stratégie de communication qui répond adéquatement aux désirs des français de « muscler le jeu » ?

                                      Petit test pour savoir si les hommes politiques bénéficient d’un traitement médiatique égalitaire. Montrez leurs photos à vos enfants de moins de 10 ans. Je vous parie qu’ils reconnaîtront Sarko-Ségo !!!


                                      • Roro (---.---.56.231) 4 décembre 2006 13:52

                                        @ tristan valmour

                                        Tu ne crois pas si bien dire ! La semaine dernière, alors que je resserre les boucles de la chaussure de mon fils de 6 ans : "Papa, c’est qui Nicolas Sarkozy ?
                                        - Euh, un homme politique.
                                        - Pourquoi ils parlent toujours de lui à la radio ?"


                                      • T.B. T.B. 4 décembre 2006 18:04

                                        Force est de constater que tu as raison Tristan. A mon avis, il faut maintenant raison garder.

                                        Quelque part (bien sûr).

                                         smiley

                                         smiley

                                         smiley

                                         smiley

                                         smiley


                                      • Arthur Turo 4 décembre 2006 19:03

                                        Le comparatif avec les gamins est très sympa et très juste.

                                        Sinon je voulais juste souligner qu’il ne faut pas non plus diaboliser la com...et la com politique. Un poliitique doit faire de la com, c’est normal. Il doit se vendre et vendre ses idées. La ou ca ne va pas c’est la com malhonnête au service du mensonge. Ex : si je suis modeste et que je veux montrer aux Francais que je suis modeste, je fais de la com en montrant mon cadre de vie, en ne mettant pas de cravate. C’est de la com honnête. Par contre si je suis blindé, plein aux aces, là c’est ce qu’on appelle maladroitement faire de la « pure com ».

                                        En fait, nous faisons tous de la com. Quand on s’habille le matin c’est de la com, quand on fume, quand on choisit de parler de telle sortie culturelle.

                                        Faut arrêter l’hypocrisie.


                                      • robin (---.---.65.207) 4 décembre 2006 12:45

                                         smiley J’aime bien ce type là,il y a du Hugo Chavez en lui,il a des « couilles » ,il ferait un excellent 1er ministre de Ségoléne......lol


                                        • Matozzy (---.---.219.34) 4 décembre 2006 12:49

                                          Autant je l’avais trouvé englué et brouillon lors du fameux débat sur France 2, autant je l’ai trouvé bon dans cette vidéo. Il a été clair, courageux et percutant (sans être arrogant). Il a repris des couleurs.

                                          Par contre, je suis abasourdi par les commentaires de Claire Chazal ?!? Ne regardant quasi jamais TF1, je ne m’imaginais pas qu’ils en été arrivé à ce point de déni de la réalité. Elle nous parle de 50-50... de France coupé en deux, de nouveaux arrivants en politique (en parlant de Sarko et Ségo ?!?), du chômage qui baisse... ?!?... Elle y croit vraiment à ses énormités ? C’est impressionnant de voir comment ces « journalistes phares » sont devenus des porte-paroles coupés de la réalité.

                                          Bravo François. La prochaine grosse baffe pour Chazal et TF1, ce sera au printemps prochain. (je vais peut être aller voter, finalement...)


                                          • Voltaire Voltaire 4 décembre 2006 13:54

                                            Comme vous, j’ai été abasourdi par ces réflexions de Mme Chazal sur la soi-disant coupure 50-50 des électeurs. La réponse de Bayrou sur 2002 était une évidence. De la même façon, justifier le temps de parole de N. Sarkozy sous prétexte de la majorité absolue UMP au parlement est aussi ridicule que si on donnait à Mme Royal 95% du temps d’antenne sous prétexte que le PS détient 21 régions sur 22...

                                            Il est légitime qu’un journaliste mette un politique devant ses contradictions. Mais là, Mme Chazal a été particulièrement mauvaise, et François Bayrou en effet bien plus clair et convainquant que sur France2.


                                          • Xerxès (---.---.21.75) 4 décembre 2006 13:02

                                            Bayrou peut se les garder ses leçons en démocratie, en évoquant d’emblée au sujet du Liban que le « Hezbollah n’est pas un parti comme les autres »...

                                            L’avons-nous déjà entendu dire la même chose du Likoud ?

                                            Même s’il le pense oserait-il le dire cet homme qui se dit si « libre » ?

                                            La « liberté » en France s’arrête dès qu’on prononce ce mot : Israël. C’est un silence assourdissant qui accompagne ce mot dès qu’il est prononcé par un homme politique français ou les médiateurs...

                                            Le jour où Bayrou ose gifler Olmert ou même Cukierman, là on peut tous dire que c’est un Homme Libre (en majuscule).

                                            Allez à d’autres Monsieur Bayrou...

                                            Xerxès


                                            • Matozzy (---.---.52.70) 4 décembre 2006 13:46

                                              Je suis d’accord sur le principe. Cela dit, si il avait dit autre chose, Chazal l’aurait bloqué sur ce sujet et cela aurait été un moyen de noyer tout le reste. C’est un piège tendu dans lequel il n’est pas tombé. Y’en a assez de ses polémiques pro ou anti Hezbollah, avec, de toute façon, le seul droit de se réclamer « anti ».

                                              Je pense que c’est un débat à part, et Bayrou a bien fait d’éviter ce sujet et de délivrer son message, celui pour lequel il était venu.


                                            • pedro (---.---.203.7) 4 décembre 2006 13:09

                                              Cet article est trop dithyrambique pour être totalement honnête.

                                              >Ça y est, il a fini, François, et il retrouve Babeth, qui n’aime pas se montrer devant les caméras, qui ne veut pas de politique spectacle, celle qui mélange France et intimité de quelques personnes pas plus extraordinaires que les autres Français, leurs concitoyens.

                                              Je perçois une contradiction, à faire de Bayrou un homme contre la politique spectacle, et en même temps, essayer de faire vibrer la corde « Bayrou, cet homme si proche de sa famille ».

                                              Enfin, si clouer le clapet d’une journaliste suffisait pour atteindre la stature d’un chef d’état, c’est que nous n’avons pas la même idée de ce que cela signifie.

                                              P.S. on s’en fout de Babeth.


                                              • JG (---.---.221.160) 4 décembre 2006 13:13

                                                Bayrou c’est le même refrain depuis 3mois : Les médias sont pas gentils avec lui. Sa révolte anti-médias va finir par se transformer en berceuse.

                                                Bayrou, profitez un peu de votre temps d’antenne(vous ne me paraissait finalement pas si mal servi que vous le dites) pour nous parler de vos propositions


                                                • Grouik (---.---.72.26) 4 décembre 2006 14:01

                                                  Justement non, Bayrou n’estime pas qu’il est mal traité par les médias (voir son interview par le PoliTIC’Show) mais que ces derniers réduisent la politique à un affrontement gauche-droite.

                                                  Ainsi, comment voulez-vous qu’il puisse parler de son programme si les seules questions des journalistes sont de lui demander son positionnement par rapport à Royal et Sarkozy ?


                                                • ropib (---.---.27.229) 4 décembre 2006 14:05

                                                  Il ne dit pas tout à fait que les médias ne sont pas gentils avec lui, il dit simplement qu’ils sont dangereux en général.


                                                • Gasty (---.---.169.137) 4 décembre 2006 18:34

                                                  C’est la marionette des guignols qui dit qui sont pas gentils avec lui smiley pas confondre quand même smiley


                                                • chantecler (---.---.146.80) 5 décembre 2006 10:57

                                                  Je profite de cette réflexion pour placer mon grain de sel:un journaliste que j’apprécie a écrit un jour qu’à canal+,on se fiche de tout sauf du pognon:cette évidence m’avait échappé.Je n’arrive plus à regarder les guignols,d’ailleurs je ne sais même pas si cette émission existe encore....Ce qu’il y a de certain,c’est qu’elle n’a jamais contribué à valoriser la politique au sens noble du terme.Et en ce qui concerne Bayrou,dont il est question dans cet article,son image y était scandaleuse.J’en dirais de même de « Yoyo »....Pour terminer deux choses:je ne suis pas en tout d’accord avec Bayrou,mais je lui reconnais d’immenses qualités comme homme d’état,et je ne perds jamais mon temps à l’écouter.Perso, je souhaite que l’on mette un frein à l’ultralibéralisme,au libre-échangisme,et que l’on maîtrise mieux la mondialisation:assez d’assister au bradage de toutes nos entreprises qui vont s’installer en Chine et qui à terme relèguera notre pays au tiers-monde. Autre chose:certains se félicitent du net,mais celui-ci est en danger, car la libre expression, en elle même, est subversive,pour les groupes et institutions en place...Je ne parle même pas des manipulations et des bandes qui le pervertissent.Chacun devrait pourtant se souvenir qu’à une certaine époque,l’honneur de notre pays a été préservé,entre autre, par un simple appel à la radio,fait d’une terre étrangère et alliée.Bref,protégeons le net entre démocrates,et exigeons des médias des débats non truqués,où les interlocuteurs ont la possibilité d’échanger leurs points de vue.Si la main mise de certains groupes les rend impossibles,alors exigeons au moins une radio où nous pourrons les entendre. Avox:j’ai voté 2fois+ et j’ai obtenu 2fois-....


                                                • Sam (---.---.180.135) 4 décembre 2006 13:14

                                                  Il faut un matraquage jamais vu SarkoSNDB pour qu’enfin un politique disent que TF1 est une boite privée de types prêts à tous pour faire du profit et servir la soupe à ceux qui permettent de faire du profit, en fermant la bouche de ceux qui bossent sans aucun profit.

                                                  C’est CA l’important. Nous sommes au bout du chemin de la démocratie. Dans la mort politique, qui est mort de la citoyenneté et prémisse du pire.

                                                  Après, on pourra gloser sur Bayrou. Un type sympa avec un programme centriste. Ca mange pas de pain.


                                                  • bb (---.---.134.117) 4 décembre 2006 13:57

                                                    pourquoi encore s’obstiner à appeler ces gens MEDIAS... il ne sont pas plus médians ou milieux entre pouvoir et peuple que je ne suis le centre de la terre. Il sont totalement vassalisés au pouvoir bipolaire ainsi qu’aux gros interêts financiers. A partir de maintenant je propose qu’on leur trouve un nouveau nom plus en adéquation avec ce qu’ils sont ou représentent. A vous de trouver le concours est lancé. bb http://inventionconception.free.fr


                                                    • Romain (---.---.10.200) 4 décembre 2006 13:59

                                                      - Officine de propagande.
                                                      - Merdias.


                                                    • ropib (---.---.27.229) 4 décembre 2006 14:13

                                                      Camelot me semble être un bon terme.


                                                    • LE CHAT (---.---.75.49) 4 décembre 2006 14:15

                                                      les mediums , ça sonnerait bien vu qu’ils savent déjà qui sera au 2eme tour


                                                    • mister gottt (---.---.53.204) 4 décembre 2006 22:50

                                                      @ le chat : Média, c’est déjà le pluriel de médium. smiley


                                                    • CAMBRONNE (---.---.101.142) 4 décembre 2006 14:15

                                                      Bonjour a tous

                                                      Je ne suis pas un supporteur de François BAYROU , mais j’estime l’homme et l’exemple républicain qu’il nous donne .C’est pourquoi je suis plutot satisfait de la baffe qu’il est censé avoir donné à cette pimbèche de claire Chazal .

                                                      Pout parler de TF1 je voudrais faire une digression , si vous le voulez bien . J’ai été frappé par l’ardeur que la chaine a mis a présenter des reportages destinés à blanchir les Hooligans du PSG tout en chargeant le « flic » .On a su dans les vingt quatre heures qu’il était en attente de passer en correctionnelle pour escroquerie . D’un autre côté la famille QUEMENEUR BONNE FAMILLE BIEN DE CHEZ NOUS , calme et tout et tout . Les copains du type également biens comme tout . On ne comprend pas pourquoi il se passe des scènes d’émeutes dans les stades . Peut être que sans bière ils sont plus présentables .

                                                      Je ne comprends pas bien la sratégie de la chaine car la ficelle est vraiment grosse . Hier au 7 à 8 j’ai vu des amis et proches de la « victime » qui racontaient les faits comme personne ne l’avait fait avant . L’un d’entre eux me faisait l’effet de pinnochio , je voyais son nez s’allonger au fur et à mesure qu’il parlait .

                                                      Pourquoi tant de hate à réhabiliter le milieu des supporteurs du football . Mon mauvais esprit me souffle que TF1 a fait des investissements énormes sur la retrans mission de tous les matchs de foot , donc ce qui pourait faire baisser la côte de ce sport est une mauvaise nouvelle pour la chaine .Donc il faut éviter de gacher l’image de marque de ce sport que ZIDANE avait sérieusement écornée .

                                                      Donc hier nous avons été servis entre 7 à 8 et le JT !

                                                      Vive la république quand même .


                                                      • chwizz (---.---.175.142) 5 décembre 2006 02:44

                                                        et un article ici même dénonçait la partialité des médias contre le PSG et ses supporters !

                                                        là encore je pense que la tendance dans le débat d’idées d’aujourd’hui c’est de se présenter comme exprimant une opinion minoritaire (même si c’est faux) et donc persécuté par les « grandes puissances » : on se donne en quelque sorte le statut de héros de la pensée indépendante, de génie incompris.

                                                        Pour ma part, ne regardant jamais les journaux télévisés (je préfère le net, « le monde », les newsmag ou la radio) et pour ainsi dire pratiquement jamais TF1, je suis assez surpris que ses détracteurs semblent incollables sur sa grille des programmes, qui serait l’expression de la partialité de la chaîne (un « 7 à 8 » par ici, un « jt » par là, la présentatrice vedette de la chaîne, et personne n’a encore parlé de C. Villeneuve et de sa « merveilleuse » émission...). Que vous vouliez mieux vous rendre compte de ce que vous dénoncez je veux bien le croire, mais à ce point cela confine plutôt au masochisme...

                                                        Le postulat de départ : TF1 manipule l’opinion et la force à voter dans l’intérêt des « grands » (grands partis et leurs affidés : grands médias, instituts de sondages, le tout au service de « grands capitalistes néo-libéraux apatrides »). Déjà c’est bizarre, ceux qui pensent ceci, même lorsqu’ils regardent TF1 (leurs références en attestent) se sortent volontairement de la masse des « crédules », ce qui témoigne de la haute estime qu’ils portent à eux-mêmes. Ce qui ne serait pas bien grave d’ailleurs si ça ne revenait pas à dire que ceux qui votent pour un grand parti ou assument regarder TF1 pour la « qualité » de leurs programmes n’étaient pas, en substance, des gros cons ou des gros beaufs.

                                                        Si les médias, et j’ai horreur de l’utilisation dévoyée qui est faite de ce terme ici, car il y a « des » médias, qui expriment « des » opinions différentes (quand ils en expriment), se retrouvent pour parler d’avantage de Royal et de Sarkozy, ce n’est pas parce qu’ils « roulent » pour eux et qu’il cautionneraient tel ou tel système, mais c’est que ce sont les deux candidats qui ont le plus de chances de l’emporter, point barre. C’est normal qu’on parle plus des favoris (hé oui on ne prête qu’aux riches), et que je sache Bayrou n’est pas ostracisé par les médias la preuve il fait le 20h de TF1 et « le monde » a même sorti un article où il « annonce qu’il annoncera sa candidature le 02 décembre » (l’annonce de l’annonce, balèze le mec). Pourquoi sont-ils favoris ? L’élection présidentielle à 2 tours (avec deux candidats au second), le scrutin majoritaire aux législatives, qui obligent les candidats à composer avec les autres candidats éliminés de tendances proches pour dépasser les fameux 50% amènent logiquement à la bipolarisation de la vie politique en deux grandes familles, « gauche » et « droite » (Sarko et Royal en sont les champions), qui se relaient au pouvoir depuis la création de la cinquième république, et ça ce n’est pas TF1 qui l’a créé.

                                                        Quant à Bayrou, c’est le candidat de la posture, voire de l’imposture. Aucun de ses partisans (nombreux) sur ce fil, et jusqu’à l’auteur de l’article, ne se risque à détailler le fond de ses propositions : et pour cause, il est sans doute pas très loin de l’UMP honnie, et en tout cas ne doit pas détonner de ce que l’on nomme ici, en paraphrasant le pen-villiers, l’« UMPS » (je suis ouvert néanmoins à ce que l’on me démontre le contraire, je ne suis pas spécialiste des programmes). D’ailleurs, comme le disait un commentaire réservé sur Bayrou, il a appelé à voter « oui » au TCE et donc à cette Europe « ultra-libérale », vomie par nombre d’anti-« système ». Mon impression, c’est que son attitude critique envers l’UMP est opportuniste et destinée à crédibiliser son desir présidentiel, car il a bien compris que l’impopularité du couple Chirac/Villepin et que la droitisation de Sarkozy lui ouvrait un espace au centre et à droite dans lequel il avait sa chance...

                                                        Dernière chose, les votes sont clairement manipulés sur ce fil, mais on commence malheureusement à en avoir l’habitude... Gageons que mon comm critique sera vite noté en négatif, même si ça n’a rien à voir avec un « troll »... enfin... merci à ceux qui ont eu le courage de lire jusqu’au bout, j’ai répondu à ce que j’ai lu un peu partout sur Agoravox ces jours-ci (où Bayrou a franchement la côte dirait-on). chwizz


                                                      • CAMBRONNE (---.---.124.190) 5 décembre 2006 14:03

                                                        schwiss

                                                        Je ne me sens pas visé par votre commentaire car si j’ai cité TF1 c’est pour pousser un grand coup de gueule sur cette affaire de PSG qui dépassait selon moi les bornes de l’information orientée .

                                                        Pour le reste je suis d’accord avec vous sur BAYROU et je le dis depuis longtemps . C’est un brave type mais qui n’a pas les épaules ... Il est possible que les autres ne soient pas terribles non plus , mais enfin ...

                                                        Vous n’avez pas encore été démoli , donc les votes sont peut être plus équilibrés qu’on ne le croit .

                                                        Salut et fraternité .


                                                      • EDARI (---.---.24.62) 4 décembre 2006 14:26

                                                        Pour a voir des commentaires constructifs, il est préférable d’être du coté de Bayrou et de gifler Claire Chazal.

                                                        Elle est de droite, elle l’a dit, mais cela veut-il dire qu’elle soit un symbole, l’acteur avec qui elle vit est de gauche et ils sont pour la parité 50/50.


                                                        • ropib (---.---.27.229) 4 décembre 2006 14:37

                                                          La question n’est pas de savoir si Claire Chazal a le droit ou non d’avoir ses opinions, la question est de savoir si les médias jouent un rôle démocratique lorsqu’ils essayent d’orienter la vie politique d’un pays (France, Italie, États-Unis, Espagne, Vénézuela ou autre).


                                                        • clairette (---.---.195.222) 4 décembre 2006 14:28

                                                          Un petit commentaire badin et très « people » : je ne vous en voudrai pas si vous m’exterminez ! il y a bien longtemps que je n’avais vu Claire Chazal (pas fan de TF1...) et j’ai eu du mal à la reconnaître tellement elle est jeune et belle (de plus en plus jeune ?) Certes, c’est de la jalousie de ma part, me direz-vous et parce que je n’ai pas les moyens de fréquenter son esthéticien préféré (mes compliments à ce dernier !). Elle paraît aussi jeune et avenante que Quitterie Delmas ! (pardon à cette dernière, je ne parle que du physique qui se voit)...

                                                          Pardonnez cette parenthèse légère ! Une fois n’est pas coutume !

                                                          A part ça, j’ai bien aimé François Bayrou !


                                                          • éclaireur (---.---.85.227) 4 décembre 2006 14:38

                                                            Je n’ai pas vu l’altercation Bayrou/Chazal sur TF1 (on doit prononcer Baye-rou). Mais il est logique que chacune des deux parties développe son propre argumentaire. Reste la question de son espace au centre. Est il réellement le troisième homme qui peut contrer le combat Sarko/Ségo. Je l’ai donc observé chez Loukoum Moati (expression de Jean Edern Hallier). Il n’a pas été spécialement brillant, cherchant beaucoup ses mots sur les questions les plus pernicieuses. Paillé, Montebourg et Besancenot semblaient plus à l’aise. Sur la forme, pour le moment, Ségo et Sarko sont un ton au-dessus. Et le troisième homme semble être plus Le Pen que Baye-rou, même si ce dernier en rentrant dans le rang risque de perdre son électorat le plus volatil.

                                                            L’élection de 2002 avec l’arrivée de Le Pen au 2ème tour a modifié la donne. On ne pourra pas empêcher certains de raisonner en termes de vote utile. Et c’est là que le combat Sarko/Ségo occulte la candidature de Baye-rou, tout comme celle de Voynet d’ailleurs.

                                                            Il serait bon que Baye-rou réussisse son « A vous de juger » sur prés de 3 heures.


                                                            • Roro (---.---.56.231) 4 décembre 2006 15:44

                                                              euh, Bayrou a déjà fait son A vous de juger, face à LePen d’ailleurs, ce qui est tout à son crédit vu le nombre spécialement réduit de politiciens et de politiciennes qui osent aller au duel avec un orateur de la trempe de JMLP


                                                            • (---.---.75.144) 4 décembre 2006 21:00

                                                              à travers votre commentaire je voudrais juste interpeller tous les internautes à défaut de pouvoir le faire vers tous les français ;

                                                              par ci et par là j’ai plusieurs fois entendu cette remarque voire ce reproche relatif à monsieur Bayrou : son manque de « punch » oratoire

                                                              est-il indispensable d’être une grande gueule pour être capable de gouverner ?

                                                              disposer d’une capacité de réflexion et de jugement n’est-il pas primordial ? et il ne m’en semble pas moins dénué que certains autres candidats ;

                                                              il y a les capacités d’élocution devant les caméras et les médias et il y en a d’autres qui s’exercent mieux dans le calme et le recul d’une ambiance de travail....


                                                            • mister gottt (---.---.53.204) 4 décembre 2006 23:08

                                                              @ monsieur x6.75.144 Je dirais même plus : « [la politique] présuppose deux capacités qui n’ont aucun rapport intrinsèque. La première, c’est d’accéder au pouvoir. Si on n’accède pas au pouvoir, on peut avoir les meilleures idées du monde, cela ne sert à rien ; il y a donc un art de l’accession au pouvoir.La deuxième capacité, c’est, une fois qu’on est au pouvoir, d’en faire quelque chose, c’est à dire de gouverner. [...] Rien ne garantit que quelqu’un qui sait gouverner sache pour autant accéder au pouvoir. » Cornélius Castoriadis, post-scriptum sur l’insignifiance, entretiens avec D. Mermet.


                                                            • Droopy (---.---.162.39) 4 décembre 2006 14:39

                                                              Et bien moi, je commence à être de plus en plus saturé de toutes ces polémiques politico-bureaucratiques. Le plus humain est, pour mon avis personnel, M Bayrou. De toute façon, autant voter pour un humaniste sans trop s’intéresser aux programmes des uns et des autres. Les programmes ? Ils servent à quoi ? A chaque élection, on a droit à des tas de programmes politiques, en quadrichromie dans les boîtes aux lettres, en couleur à la TV, .... Et après les élections, que font ils tous de ces programmes ? Ils s’en fichent complétement ! Une fois élus, ils font autre chose si ce n’est le contraire. Et ça dure comme ça depuis des décennies. Ce n’est pas maintenant que ça va changer puisque ceux que nous connaissont sont les fruits du système mis en place depuis des décennies.


                                                              • B38 (---.---.176.57) 4 décembre 2006 15:18

                                                                Les programmes servent. Même s’ils ne sont pas exécutés en totalité, ils représentent bien une orientation. Le problème de Bayrou, c’est que j’ai le sentiment qu’il joue plus sur une posture qu’un véritable programme.

                                                                Quel candidat (républicain) ne veut pas le rassemblement des français ? Quel candidat ne veut pas faire de la politique autrement ? Ca n’est pas parce qu’il tape du poing sur la table que Bayrou en sera plus crédible ou sincère.

                                                                La meilleure façon de se faire une opinion sur lui, c’est d’analyser son programme, et de le comparer point à point avec les autres. Les autres critères sont beaucoup plus risqués dans une société de l’image. Personnellement, je ne veux pas donner de prime à celui qui a le meilleur conseiller en marketing, mais celui qui a à mon avis le meilleur programme applicable.


                                                              • zz (---.---.200.155) 4 décembre 2006 19:20

                                                                Eh bien lis donc le programme de l’UDF et reviens nous voir pour nous dire ce que tu en penses : http://www.udf.org/legislatives_2007/avant_projet.pdf

                                                                Pour ma part, je trouve qu’il ya pas mal de propositions concrêtes.

                                                                Exemple pour la Recherche :
                                                                - porter la part de la recherche à 3% du PIB
                                                                - augmenter de 5% le budget de la recherche, chaque année sur la base d’un pacte national trans-partisan
                                                                - assurer aux jeunes chercheurs un véritable parcours
                                                                - augmenter les allocations


                                                              • Sylvio Sylvio 4 décembre 2006 14:44

                                                                A qui appartiennent les médias ?

                                                                Il faut aider les soldats Lagardère et Dassault : http://carnetsdenuit.typepad.com/carnets_de_nuit/2006/11/il_faut_aider_l.ht ml


                                                                • bb (---.---.134.117) 4 décembre 2006 14:46

                                                                  concours pou le changement à l’échelle nationale du qualificatif de médias : ROMAIN :offine de propagande ou merdias. ROPIB : camelot. LE CHAT : médium. La résistance commence trouvez les noms et on fera du meilleur leur nouveau nom que chacun d’entre vous devra utiliser à l’avenir. VOUS pouvez être fleuri dans le langage . bb


                                                                  • ropib (---.---.27.229) 4 décembre 2006 14:58

                                                                    Ah ben alors j’argumente un peu.

                                                                    CAMELOT

                                                                    Marchand ambulant ou forain qui, grâce à son aisance verbale et à son don de persuasion, vend des marchandises de peu de valeur, soit pour son compte, soit pour le compte d’un marchand ou d’un fabricant. + En France, le terme camelot sert à désigner un marchand ambulant vendant des marchandises à bon marché. Cependant, camelot y a aussi le sens de « vendeur de journaux à la criée », acception qui est maintenant considérée comme vieillie.

                                                                    J’y vois donc plusieurs avantages : le rapport au bourrage de crâne, le tapage, le peu de qualité, les objectifs non collectifs, la mise à disposition de temps de cerveau humain, les grosses ficelles employées, le divertissement.


                                                                  • lesyeux (---.---.152.198) 4 décembre 2006 14:54

                                                                    oser affronter la toute puissance médiatique est salutaire et démontre à quel point les journalistes les plus en vue ont perdu toute crédibilité,tout professionnalisme, ce que nous quidam, savons depluis belle lurette et déplorons chaque jour

                                                                    ces memes journalistes qui oeuvrent pour le désinteret et éloignent des urnes ceux qui en ont ras la patate

                                                                    que ce soit vis à vis de bayrou ou des autres candidats les JT et france Inter nous gavent comme des oies

                                                                    le boycott systématique de ces médias cités serait un électrochoc


                                                                    • bb (---.---.134.117) 4 décembre 2006 14:56

                                                                      sachez que ces médias lisent aussi agora vox et que disserter sur eux n’est que de donner de l’eau à leur moulin et les fait exister. soyez synthétiques et un surnom vaudra le meilleur des discours d’autant plus qu’il sera réellement représentatif de ces engeances. En plus ils sauront la réalité de notre amour et respect envers eux. bb http://inventionconception.free.fr


                                                                      • Divorce (---.---.0.56) 4 décembre 2006 15:00

                                                                        La bulle, la France divorce de ses élites http://nextmodernitylibrary.blogspirit.com/archive/2006/11/13/la-bulle-la-france-divorce-de-ses-elites.html

                                                                        Nathalie Brion, Jean Brousse


                                                                        • Olivier Perriet Olivier Pierret 4 décembre 2006 15:07

                                                                          Le problème c’est que la pensée Bayrou est ultra-dominante : gouvernement au centre ? Mais quelle différence entre le centre-gauche PS et le centre-droit UMP ? L’Europe ? Mais l’UMP et le PS sont pour, tout comme l’UDF.

                                                                          Finalement, reste une posture « rebelle » ; mais pourquoi s’est-il réclamé de la majorité chiraquienne en 2002 alors que la création de l’UMP devait précisément tuer l’UDF ?

                                                                          Que peut-il apporter de plus que ce qui est déjà ?


                                                                          • ropib (---.---.27.229) 4 décembre 2006 15:15

                                                                            Il aura certainement plus ou moins le même programme que les autres : la marge d’action n’est pas large. La différence sera dans la manière de faire certainement. En tous cas la réforme qu’il propose au niveau des médias me semble être en effet une priorité, même si il ne va peut-être pas suffisamment loin il a le mérité et le courage (il ne joue pas que les victimes comme Le Pen) de pointer le problème.


                                                                          • bebert lefort (---.---.85.182) 4 décembre 2006 15:13

                                                                            CHAZAL est loin d’être un personnage objectif, mais face à BAYROU, sa place était peut être en jeu. On ne blague pas à TF1. Par exemple demandez l’intervention de COURBET dans une affaire délicate, il vous répondra NON.Quant à BAYROU, si la droite repasse, il veut sa place au gouvernement. Ministre de l’éducation nationale, j’ai eu en son temps besoin de ses services. Il s’ agissait de défendre une universitaire expulsée arbitrairement sur des motifs mensongers. Comme tous les nantis de la caste politique il s’est bien gardé d’intervenir. Avec les KHAN les risques sont là, alors on s’abstient


                                                                            • michel (---.---.112.169) 4 décembre 2006 15:18

                                                                              Claire Chazal attendait le Béarnais pour se le faire et régler son contentieux avec lui certainement selon les directives de sa hiérarchie. Làs, elle eu en face d’elle Monsieur Bayrou qui lui rappela les plus élémentaires règles de courtoisie et d’équité journalistiques. Il n’eut pas à forcer son talent pour démontrer la partisanat de la pseudo journaliste puisqu’elle en fournissait constamment la preuve par ses essais de détournement du débat vers sarko et ségo, par son obstination à vouloir réduire le débat entre gauche et droite alors que le dernier débat connu fut celui opposant droite et extrême droite. Hier au soir Madame Chazal ne s’est pas comportée en journaliste, mais en débatrice, en militante.

                                                                              Mais elle oubliait que Bayrou ne dit pas une connerie chaque fois qu’il l’ouvre comme le fait la gourdasse du poitou. C’est pas médiatique ça.

                                                                              Elle oubliait que Bayrou ne karchérise pas un jour les cités beurs pour leur promettre une mosquée le lendemain. 2 scoops dans la foulée, le Bayrou il sait pas faire ça.

                                                                              Parler des français, de leur avenir, de leurs aspirations, du chomage, de la misère, des scandales politico-financiers, de la liberté et de l’indépendance de la presse, de la défense nationale, de la place de la France dans l’Europe et dans le Monde face aux ogres US, Russes ou Chinois ça il sait faire. Mais c’est pas porteur ça coco, tu vas pas faire la une du figaro ou de gala avec ces conneries. Par contre la couleur (genre blanche colombe) des tailleurs de la ségo, la comédie conjugale boulevardesque du psychorigide de Neuilly, ça fait de l’audience au JT de TF1, ça fait se pâmer la Chazal, s’arrondir encore plus en cul de poule ce qui sert au ppda à débiter ses sarkolâtries et autres ségolâtries, ça c’est du journalisme, ça c’est de l’info, ça c’est de la promesse du maintien de ces serveurs de soupe dans leur fonction et leur salaire, si ce n’est une promotion en récompense de leur servilité médiatique. La pauvre qui n’eut aucune occasion de briller, de faire son « voici » ou « gala » télévisé, qui nous fit mesurer la dimension de son talent journalistique réduit à une tentative démonstrative de l’inutilité de la candidature de Monsieur Bayrou face à l’incontournable duo Ségo/Sarko fournisseur de journalières occasions de nous fourguer les résultats de tel ou tel sondage, de ménager le suspens comme dans une course à auteuil, du genre : (Ségo a pris 2 longueurs à Sarko, mais voila que hortefeux pique des fers et que Sarko regagne du terrain, oui, oui, ouiiii, il remonte sur la pouliche Poitevine, les voila maintenant à une demie encolure, mais la belle secouant la crinière repart de plus belle n’offrant au hongre hongrois le spectacle de sa croupe....etc, etc).

                                                                              Alors il est vrai que cette candidature dérange, car elle véhicule des vérités et des dénonciations d’un système dans lequel beaucoup se sont installés, politiques, industriels, médias et journalistes à leur solde, friands de formules toutes faites, de slogans vides de sens. Il est vrai que Monsieur Bayrou ne vante pas les mérites de « l’ordre juste » ou de la « rupture tranquille » ou de « la France d’après » ou d’autres guignolades propagandiste, mais traite de vrais sujets dont dépend l’avenir de la France et des Français, bref de tout ce qui semble ne pas intéresser Nicolas et Pimprenelle trop occupés à peaufiner leur show.

                                                                              Allez Monsieur Bayrou, ne fléchissez pas, et même si par malheur votre but n’était pas atteint en 2007, certains auront un temps rêvé de République, et se seront préparés à d’autres combats. Restez celui que vous êtes, voire forcez le trait, mais ne vendez jamais votre âme pour un fauteuil comme l’ont fait Boutin, Bertrand, Lang, Dray, Gayssot, Montebourg, De Robien, et tant d’autres renégats par l’investiture alléchés.


                                                                              • bb (---.---.134.117) 4 décembre 2006 15:18

                                                                                En voila qui dissertent encore. il faut leur faire savoir qui il sont et qu’ils sachent ce qu’ils représentent pour le français moyen...... PLUS RIEN ....PLUS RIEN DU TOUT......PIRE,un politique qui joue avec eux est assuré de perdre.............ILS n’ont plus aucune crédibilité. des noms donnez leur des noms... bb


                                                                                • activista/// Activista 4 décembre 2006 15:48

                                                                                  Pow-Pow-Pow !

                                                                                  Le « centre » m’a toujours bien fait rire, mais j’avoue que cette fois c’était un rire sincère, complice et non moqueur comme à l’accoutumée...

                                                                                  merci pour l’info !

                                                                                  Ce qui donne à l’Acti-mètre spécial élections françaises :

                                                                                  lepen : - 4.368.456.790.
                                                                                  dieudo : - 4.368.456.789.
                                                                                  Sarkolène : nul.
                                                                                  Ségozy : nul.
                                                                                  Hulot : 0,007.
                                                                                  Bayrou : +1.
                                                                                  Coluche : Par pitié, reviens !

                                                                                  ps : je ne voterai pas (même si j’étais français !)


                                                                                  • bb (---.---.134.117) 4 décembre 2006 15:52

                                                                                    Robespierre je t’en prie revient. bb


                                                                                    • bb (---.---.134.117) 4 décembre 2006 15:57

                                                                                      Que penser de médias mariés,affichés ou en liaison avec des hommes politique ????????. Dans certaines entreprises il est interdit que des membres d’une même famille travaillent. Dans ces milieux là pas de PB. ils mangent, baisent,et se fréquentent en permanence . La promiscuité de ces deux pouvoirs est elle bonne pour la démocratie ?????? non ???. alors parlons leurs en. bb


                                                                                    • activista/// Activista 4 décembre 2006 16:00

                                                                                      Et Chavez, s’il se naturalisait français rapidos vite fait ??


                                                                                    • bb (---.---.134.117) 4 décembre 2006 16:03

                                                                                      Remarquez tous les moins que l’on peut avoir dès qu’on parle un peu mal des médias !!! Sont ils présents sur agora en ce moments ???pour noter ou mal noter leurs contradicteurs ??????. bb


                                                                                      • ropib (---.---.27.229) 4 décembre 2006 16:27

                                                                                        Vrai... étrange pluie de moins qui s’abat soud’un coup. Ceci dit je vais me mettre un moins moi-même attendu que je suis hors-sujet.


                                                                                      • mister gottt (---.---.53.204) 4 décembre 2006 23:21

                                                                                        @ Ropib : J’ai voté non à votre commentaire exprès pour vous faire regagner un point, ET CA A MARCHE ! (voir mon commentaire + haut sur les résultats bizarroïdes des votes)


                                                                                      • Alex (---.---.150.51) 4 décembre 2006 16:24

                                                                                        Elle devrait être VIREE pour avoir mené ou plutôt pour ne pas avoir mené son Interview ....C’était LAMENTABLE. Mr Bayrou : Chapeau bas !


                                                                                        • Fabiolo (---.---.104.2) 4 décembre 2006 16:40

                                                                                          Oui Bayrou frappe fort mais pas encore assez apparement, car même sur le net où je pensais qu’il commençait à devenir populaire, il reste des zones d’ombre :

                                                                                          http://fr.answers.yahoo.com/question/?fr=apb025&qid=20061204070601AAjPwyC

                                                                                          mais c’est vrai que sur yahoo question réponse, ils sont majoritairement sarkozyste, je ne sais pas à quoi ça tient, c’est peut être plus « populaire » qu’agoravox ou autres sites qui ont de la bouteille.


                                                                                          • JIV (---.---.118.49) 4 décembre 2006 16:41

                                                                                            Arrêtons de nous extasier sur l’homme de la « troisième voie ». Bayrou n’est qu’un homme politique de plus , intègre certes et doté d’un vrai discours, mais dont le cri actuel ne révèle qu’une recherche de reconnaissance et de surface politique, lui qui n’a aucun vrai parti derrière lui, lui qui n’a pas d’hommes à lui. En France, le centre ça n’existe pas. Son discours en ce moment n’est qu’un discours de pseudo rupture, de pseudo démarquage : il ne cherche qu’à exister et n’a aucun projet clair et défini, tant il ne consacre toute son énergie actuelle qu’à essayer de se créer une légitimité. Encore un qui essaie d’être vierge alors qu’il a déjà fait ses preuves (bien ternes, par exemple : quand il était Ministre de l’Education Nationale) ! Ses rivaux ont 28 longueurs d’avance ! Peut-être bénéficiera-t-il d’un petit « vote de repli » de citoyens exaspérés par le tandem Ségo-Sarko, mais je ne pense pas que ça atteindra des sommets. En attendant, c’est peut-être pour lui que je voterai, faisant moi-même partie des exaspérés du duel programmé au sommet, mais sans grand enthousiasme et seulement « par défaut ».


                                                                                            • bb (---.---.134.117) 4 décembre 2006 16:43

                                                                                              c’est vrai cette pluie de moins alors qu’on va tous plus ou moins dans le même sens. le fil dérange qui ??????? PAS ceux qui y sont, ils disent à peu près tous la même chose MEDIAS ON NE VOUS PREND PLUS AU SERIEUX...... Sortez dans la rue et vous entendrez le plus ouvent : vous ne dites que des conneries. Même les plus cons s’en sont rendu compte. mettez moi beaucoup de moins comme ca on verra bien si j’ai raison !!!!!! bb


                                                                                              • Fabiolo (---.---.104.2) 4 décembre 2006 17:11

                                                                                                bah je met jamais de moins moi, jamais pour le fond en tout cas....

                                                                                                tient pour la peine, je te met un + pour compenser


                                                                                              • mister gottt (---.---.53.204) 4 décembre 2006 23:25

                                                                                                @ BB Puisque vous voulez des moins, je me suis empressé de voter OUI à votre commentaire pour faire baisser votre score, ET CA A MARCHE !!!


                                                                                              • Philippe VIGNEAU (---.---.82.131) 4 décembre 2006 16:46

                                                                                                hahaha

                                                                                                je viens de voir la video, je m’attendais vraiment a quelque chose de bien plus grand que ca... mort de rire : affirmer que bayrou vient d’acquerir une stature presidentielle avec ca !... bref encore une interview d’une banalite affligeante... un Coluche ou Balavoine aurait fait beaucoup mieux !...

                                                                                                bon allez je sens que mon commentaire va vite disparaitre etant donne que le blog de l’UDF s’est donne RDV sur agoravox !...


                                                                                                • ropib (---.---.27.229) 4 décembre 2006 17:01

                                                                                                  Colluche et Ballavoine, franchement... Pourquoi pas Cousteau ? Colluche et Ballavoine sont bien gentils mais de là à organiser la société il y a une marge importante.

                                                                                                  Enfin il est vrai qu’ils passaient bien à la télé et j’imagine que pour un journaliste c’était du pain béni. Une campagne électorale avec Patrick Sébastien, Christine Bravo, Djamel Debouze, les Guignols, Guignol tout court, Christine Angot, Dieudonné (pour élever le débat), Gugus avec son violon (qui fait danser les filles), le professeur Chauron, Tabatha Cash... Ah la belle audience que nous aurions, voilà du débat, de l’empoignade constructive, du spectacle et du temps de cerveau disponible !


                                                                                                • Philippe VIGNEAU (---.---.82.128) 4 décembre 2006 17:29

                                                                                                  oui entierement d’accord avec vous : ce que je voulais juste dire c’est que dans leur temps Coluche ou Balavoine avait pousse des coups de gueule sur la tele autrement plus imposants que Bayrou... je me demande meme si j’ai bien vu la bonne video : on dirait la vache qui rit qui repond a Mamie Nova... smiley

                                                                                                  je n’arrive pas a comprendre comment on peu s’extasier de si peu...


                                                                                                • ropib (---.---.27.229) 4 décembre 2006 17:43

                                                                                                  Le sens peut-être, la pertinence... je ne sais pas.

                                                                                                  Je ne suis pas un Bayrouiste mais en l’occurrence j’avais imaginé sur mon blog un dialogue entre un candidat virtuel et un journaliste tout autant inventé au moins un mois avant que Bayrou ne soit convoqué chez les dirigeant de TF1. Je pensais ma fiction bien trop naïve en voulant juste dénoncer certaines pratiques complètement ahurissantes des journalistes, mais la réalité m’a rattrapé. Mon candidat s’est depuis désengagé lorsque Bayrou a parlé de la révolution française (pour la petite histoire, désolé).

                                                                                                  Finalement la vidéo montre un Bayrou tout ce qu’il y a de plus normal mais c’est la bêtise crasse de Chazal enfin explicité qui fait plaisir à voir.


                                                                                                • Stef (---.---.229.129) 4 décembre 2006 16:51

                                                                                                  Quel moment fort de vérité, du coup, c’est elle qui begayait par la suite....je crois qu’on a bien compris dans quel monde on vit par cette démonstration de FB....

                                                                                                  Merci à lui, je vais p’t voter pour lui, pour qu’il nous foutent dehors toute cette classe médiatico/politico/industriel

                                                                                                  Vive la république


                                                                                                  • BB (---.---.134.117) 4 décembre 2006 17:08

                                                                                                    Maintenant que je veux des moins j’ai un plus. Je pense qu’il y a une taupe parmis nous serait ce Chazal elle même ????????? BB


                                                                                                    • ropib (---.---.27.229) 4 décembre 2006 17:15

                                                                                                      Ben c’est moi qui plussoie littéralement. Et je m’interroge sur certains scores mirobolants et d’autres absurdes, ces disproportions étant apparues il me semble comme un seul homme.


                                                                                                    • bb (---.---.134.117) 4 décembre 2006 17:20

                                                                                                      oui je me suis aperçus moi aussi de certains scores qui tout d’un coup se sont mis à descendre et d’autres à monter de façon exponentielle. TF1 doit faire voter tout son personnel..... bb


                                                                                                    • bb (---.---.134.117) 4 décembre 2006 17:25

                                                                                                      il y a une taupe adepte de la bipolarité et des médias parmis nous. JE VEUX DES MOINS. bb


                                                                                                    • mister gottt (---.---.53.204) 4 décembre 2006 23:38

                                                                                                      @ Monsieur Revelli, messieurs les administrateurs et tous les agoravoxiens : Au risque de vous paraître un peu lourd, j’insiste une fois de plus sur le fait que les votes ont l’effet INVERSE de celui escompté : le oui fait baisser le score, le non l’augmente. JE PENSE QU’IL Y A LA UN REEL PROBLEME smiley PS : pourquoi ne pas mettre le bouton « déplier tous les commentaires » en haut de la page, à l’usage des adultes intelligents qui sont capables de lire un avis opposé au leur sans faire une syncope ? smiley PS 2 : A quand les majuscules accentuées sur avox (pour pouvoir crier tout en restant correct) ?


                                                                                                    • Rage Rage 4 décembre 2006 17:13

                                                                                                      Bonjour,

                                                                                                      En effet, F.Bayrou a été très bon ce samedi soir. Il faut dire que l’introduction sur les propos de S.Royal étaient à même de provoquer une colère en soi : un candidat vient de faire un acte on ne peut plus significatif dans une vie et on vous vend l’actualité des autres.

                                                                                                      Je trouve la posture de M.Bayrou courageuse et terriblement réaliste : il a fait parlé son coeur, et c’est ainsi qu’il sera le meilleur.

                                                                                                      Sur France 5, (où j’ai aperçu certains rédacteurs et rédactrices d’ailleurs...) je l’ai trouvé moins percutant (surtout la 2eme heure) car il n’a pas tranché là où il le fallait. Bayrou est sur le chemin, mais il doit acquérir une puissance de percussion sur le fond.

                                                                                                      La « rage » des français est profonde, celui qui saura la faire sortir sera le grand vainqueur de 2007. Pour cela il faudra frapper là où ça fait mal, là où tout le monde attend que ça frappe fort :
                                                                                                      - La réforme des institutions
                                                                                                      - La refonte globale de l’éducation et du supérieur
                                                                                                      - L’économie de l’environnement
                                                                                                      - Pour un Etat régulateur et casseur d’excès
                                                                                                      - Une politique ambitieuse et digne d’aménagement au sens large (immobilier/logement/urbanisme/transports/environnement)
                                                                                                      - Un nouvel élan pour l’Europe politique fondée sur les points communs convergents des Européens et non un libéralisme débridé et aveugle dont on connait tous les excès.
                                                                                                      - Insuffler un nouvel élan, une revitalisation des tissus économiques et une meilleure répartition des richesses en laissant tous les profils s’exprimer : pour une diversification des idées, des talents et des personnes.

                                                                                                      Bayrou gifle Chazal, maintenant il lui faut cogner le système pour le réformer de l’intérieur, là où il est le plus vulnérable.


                                                                                                      • JLE (---.---.199.198) 4 décembre 2006 17:49

                                                                                                        @ l’auteur

                                                                                                        je pense, comme vous, que François Bayrou a été très bon Samedi soir. A la fois sur le fond et sur la forme. Claire Chazal, c’est autre chose. Nous savons bien, vous et moi, que si elle a depuis des années le privilège de présenter le 20H, les week-end, ce n’est assurément pas pour ses qualités journalistiques mais bien parce qu’elle a de jolies formes (cf. « Voici » des mois de Juillet).

                                                                                                        Sur le fond, de manière générale, la qualité de son propos et de ses interventions ne valent pas grand chose. Au fond, je me réjouis que Bayrou l’ait remise à sa place. Ca nous évitera peut être de la voir fondre de plaisir devant Nicolas Sarkozy et rivaliser de séduction, lorsqu’elle recevra Ségolène, en faisant les yeux de biche.

                                                                                                        Mais Claire Chazal sera-t-elle un jour capable de faire preuve d’un semblant de déontologie politique ? C’est un autre débat.


                                                                                                      • ZEN zen 4 décembre 2006 17:50

                                                                                                        @Rage

                                                                                                        Je partage ton programme pour un futur quinquenat..Mais je ne crois pas Bayrou capable d’accomplir cette tâche. Malgré son intégrité et sa bonne volonté, il n’aura jamais la capacité de constituer un équipe homogène et déterminée pour s’attaquer à ces problèmes. Et il reste dans la ligne d’un MRP assez timoré et trop lié à l’ Europe devenue hyper-libérale.Il reste trés atlantiste, comme Lecanuet inspirateur initial.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès