• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Benalla est passé par ici, il repassera par là !

Benalla est passé par ici, il repassera par là !

Il court, il court, le furet Benalla. Mais qui est ce mystérieux personnage devenu subitement un jour de mai, presque aussi célèbre que OSS 117 ? Un agent secret certainement pas, un pied nickelé, c'est possible, mais surtout un sacré boulet pour le président. Pour l'opposition, l'affaire Benalla est une véritable pépite d'or presque aussi précieuse que la mine à ciel ouvert des Gilets jaunes. Vous allez voir ça va mal finir pour le locataire du Palais. Surtout depuis l'intervention de Médiapart qui depuis sa création veut faire la peau à un président de la République. N'importe lequel, Edwy Plenel et Fabrice Arfi n'ont pas de préférence, pourvu qu'une tête couronnée roule dans la sciure. Le journalisme d'investigation c'est un métier et l'indépendance ça n'a pas de prix. Mais pour gagner sa croûte et vendre il faut parfois savoir jouer au billard.

Des passeports qui sont passés par ici et par là

Une vraie histoire de dingue, les passeports diplomatiques de Benalla. Alors nous n'allons pas nous prendre la tête avec ça. Mais s'il est vrai que ces fameux passeport ont été restitués dans la rue par on ne sait qui, c'est quand même incroyable. Donc, voilà ce que raconte Benalla au sujet de cette restitution. Quelqu'un l'appelle et lui dit "..."Alex, on a encore un carton à toi avec des affaires, il faudrait que tu les récupères". Quand je me rends à l’angle de l’avenue Gabriel et de la rue de l’Elysée pour récupérer ces effets début octobre, il y a dans un sac plastique un chéquier, des clés et… les passeports diplomatiques." 

Oui, dans la rue s'il vous plaît, puisque l'homme est devenu infréquentable, "un pestiféré" dit-il. Il y a pourtant des passages peu fréquentés pour rentrer discrètement au Château. Faut dire que ça grouille de journalistes près de l'Elysée. Même porter un casque et circuler en scooter n'est pas suffisant pour passer inaperçu. 

Et que va faire Benalla ? il va beaucoup, beaucoup, voyager avec ces passeports, mais pas seul. Non, pas avec Alexandre Djouhri, un as la de la France-à-fric, mais avec un autre voyageur amoureux de l'Afrique. Un certain Philippe Hababou Solomon. Attention car le CV de cet homme de 63 ans est impressionnant. C'est un ancien conseiller spécial de l’ex-président sud-africain Jacob Zuma, mais aussi "joaillier place Vendôme, condamné en France pour faux et usage de faux, il a côtoyé Bernard Tapie ainsi que l’ancien patron d’Elf, Loïk Le Floch-Prigent, et fut proche de l’ancien président centrafricain François Bozizé, qui le nomma un temps consul de la RCA en Israël." " il accompagne désormais le gouvernement du Qatar dans sa stratégie africaine". Donc ce Monsieur n'est pas n'importe qui, c'est un homme qui a de l'influence. Comme vous le voyez Benalla à des connaissances intéressantes.

Une rencontre par hasard... non, pas vraiment

D'après Philippe Hababou Solomon "Par un ami commun, qui m’a parlé de lui après le scandale du 1er mai 2018. Il m’a dit : « C’est un bon garçon, aide-le, sort-le de France… » Au départ, je n’étais pas très chaud. J’ai tout de même accepté de le rencontrer à Paris, début octobre. Il m’a dit qu’il voulait se lancer dans le consulting. J’ai découvert un garçon brillant, attachant, avec un bel avenir devant lui. Je comprends pourquoi Emmanuel Macron s’est attaché à lui. Alexandre est parfois impulsif, mais il est aussi réservé et timide."

Mais qui est donc cet ami commun, Emmanuel Macron lui-même ? Pure hypothèse, mais vraisemblable quand même.

En fait, Alexandre Benalla aurait été l'apprenti de Hababou Solomon. Ensemble ils ont été "au Congo-Brazzaville mi-octobre ; en Turquie et en Israël mi-novembre, avec des Indonésiens ; puis au Cameroun, et enfin au Tchad le 5 décembre".

Notez encore que Idriss Déby Itno avait discuté avec Benalla. "Il lui a parlé de la percée russe en Afrique, notamment en Centrafrique, estimant que c’était le résultat de la non-politique de la France. En gros, tous ont exprimé leur regret de voir la France s’éloigner de l’Afrique. Ils ont le sentiment que Franck Paris [le monsieur Afrique de l’Élysée, ndlr] ne les aime pas, et qu’il n’aime pas le continent en général."

Selon Hababou Solomon "Alexandre est toujours en contact avec certains jeunes conseillers d’Emmanuel Macron. Je pense d’ailleurs que c’est ce qui n’a pas plu à Franck Paris. C’est lui qui, en retour, a déclenché les hostilités et qui est le premier responsable de cette nouvelle affaire Benalla."

Pour en savoir plus, je vous recommande vivement la lecture sur "jeuneafrique" de cet entretien avec Philippe Hababou Solomon. Evidemment, la parole de cet homme d'affaires franco-israélien n'est pas garantie en or massif. Mais qui croire de nos jours sans prendre le risque d'être trompé ?

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.89/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

79 réactions à cet article    


  • leypanou 2 janvier 2019 08:33

    Le PS avec Olivier Faure insiste beaucoup sur cette affaire : c’est pour faire oublier leurs « exploits » quand ils ont été au pouvoir et surtout parce qu’ils n’ont pas grand-chose de différent par rapport au régime actuel.


    • gruni gruni 2 janvier 2019 08:45

      @leypanou

      Oui, le PS a enfin trouvé un os à ronger, il n’est pas le seul mais ça peut se comprendre, c’est un parti en situation de mort cérébrale. 


    • Séraphin Lampion François Pignon 2 janvier 2019 08:55

      @gruni

      dans le couple UMPS qui a enfantée du gamin, lequel des deux époux est le plus sénile ?
      dans le paysage politique français, les partis dont les dirigeants ne sont pas des ordonnateurs de pompes funèbres sont des monuments historiques dont il ne reste que les façades, plus ou moins ravalées, qui font écran devant des ruines délabrées qui vont s’écrouler comme les taudis de Marseille.


    • gruni gruni 2 janvier 2019 09:15

      @François Pignon

      Le nouveau monde François Pignon !


    • leypanou 2 janvier 2019 09:34

      @gruni
      il n’est pas le seul 

       : comme l’Assemblée Nationale est complètement verrouillée, cette affaire leur donne une occasion d’exister.

      Car qui peut faire voter une loi sans l’aval de LaRem ?
      Pour moi, l’insistance sur cette affaire permet surtout de cacher la vacuité d’ailleurs.

      Je pense même qu’une majorité de Français n’attache pas d’importance à cette n-ième affaire Benalla.


    • gruni gruni 2 janvier 2019 09:44

      @leypanou

      « Je pense même qu’une majorité de Français n’attache pas d’importance à cette n-ième affaire Benalla. »

      Difficile à dire leypanou, je n’en suis pas certain. Moi, ce n’est pas vraiment Benalla qui m’intéresse, c’est le système dans son ensemble. 


    • Armelle Armelle 2 janvier 2019 14:35

      @gruni
      Bonjour,
      bof vous savez, les affaires de ce genre jalonnent l’histoire de notre république et comme de toute façon nous n’avons jamais le fin mot ET de façon systématique, je comprends et suis alors du même avis que Leypanou, les gens n’y attachent que peu d’importance. Et si c’est le « système » qui vous intéresse, il suffit de prendre la mesure des vies politiques de ces gens comme Giscard ou Mitterrand. Nous sommes gouvernés par la mafia et nous nous étonnons de ses méthodes !!!??? Quel peuple bizarre que nous sommes !!!
      Prenez un peu de temps pour vous documenter sur les « khazards » et la façon dont ils ont pris le pouvoir, vous aurez sans doute une autre vision de ce miroir aux alouettes que l’on nomme « démocratie ».
      Nous le peuple sommes à mille lieux de la façon dont sont gouvernés les états, mais bon, à ce jeu ; à chacun sa conscience...Les veaux de De Gaulle ont copulé avec les ânes de Mitterrand, de Hollandouille et les autres...Voyez ce que ça donne. D’ailleurs les gilets jaunes me font de la peine à les voir s’acharner sur Macron, d’autant que n’est ce pas la pertinence des bavasseries de leurs portes paroles qui risque d’apporter quoi que ce soit d’intéressant au débat
      Nous avons les gouvernants que nous méritons, c’est tout


    • gruni gruni 2 janvier 2019 16:26

      @Armelle

      Concernant les « Khazard » j’ai jeté un oeil rapide pour me renseigner, c’est plutôt leur disparition qui pose question. C’était une autre époque, mais il paraît que l’histoire se répète.
      J’ai écrit sur les GJ, vous n’avez pas tout à fait tort ni raison, mais il ont fait bouger Macron, plus que l’opposition ou les syndicats, c’est un fait. Maintenant, vont-ils disparaître de l’histoire comme les Khazards, nous verrons. 
      « Nous avons les gouvernants que nous méritons, c’est tout », Donc nous ne devrions pas nous plaindre.


    • Armelle Armelle 2 janvier 2019 17:51

      @gruni
      « Donc nous ne devrions pas nous plaindre »

      La question n’est pas là Gruni, là n’est pas ce que je veux dire. La démocratie nous octroie la possibilité d’élire un « chef », un chef qui, dans sa campagne annonce son projet, et quand une fois élu celui-ci l’applique, la minorité perdante fout la merde partout, sans imaginer une seconde la moindre offensive intelligente et audible, avec des arguments ET DES CHIFFRES !!! Franchement, que voudriez-vous qu’il sorte d’un mouvement décousu, violent, et des discours de basse cour de ses portes parole dont le contenu est souvent haineux et soutenu par une jalousie maladive incurable.
      Et si tel est le vrai sujet, je veux dire les « riches » (qui existeront tjrs d’ailleurs), et bien qu’ils se mouillent comme leurs ancêtres en 1789, qu’ils fassent une vraie guerre, et qu’ils coupent des têtes mais leur mouvement d’opérette fini par faire rire, car les « soi disant » 70% de la population qui les suivent, c’est sur le fond mais certainement pas sur la forme, ce qui encore une fois prouve la bêtise profonde de leurs actions...
      Une connaissance Moldave me disait l’autre jour "les Français sont bizarres, ils râlent la bouche pleine...


    • gruni gruni 2 janvier 2019 18:07

      @Armelle

       Bonsoir

      « ses portes parole dont le contenu est souvent haineux et soutenu par une jalousie maladive incurable ».

      Vous savez bien que les porte-paroles des GJ ne représentent qu’eux-mêmes. Et puis les gens qui composent ce mouvement sont tellement différents les uns des autres qu’il et assez difficile d’avoir une opinion d’ensemble sur eux. Certains sont vraiment dans la muise, d’autres font de la politique. Enfin sur le fond de votre commentaire je suis plutôt d’accord avec vous. Vous écrivez "une fois élu celui-ci l’applique, la minorité perdante fout la merde... Bin oui, et ce n’est malheureusement pas prêt de changer. 


    • Kapimo Kapimo 3 janvier 2019 02:55

      @Armelle 
      des bavasseries de leurs portes paroles

      Vos chevilles vont bien ?


    • Kapimo Kapimo 3 janvier 2019 02:58

      @Armelle

      "Franchement, que voudriez-vous qu’il sorte d’un mouvement décousu, violent, et des discours de basse cour de ses portes parole

      "

      Les propositions et bientot injonctions de la plèbe sont là :
      https://blogs.mediapart.fr/jeremiechayet/blog/021218/liste-des-42-revendications-des-gilets-jaunes


    • CORH CORH 3 janvier 2019 10:42

      @gruni
      là où Lepeynou a surement raison, c’est, que si en mai dernier, a l’inverse de ce que disait la majorité cette affaire passionnait réellement les français, le système Macron aujourd’hui est dans un tel état que Benalla n’est plus qu’un élément parmi d’autres de sa décomposition.


    • gruni gruni 3 janvier 2019 11:12

      @CORH

      « un élément parmi d’autres de sa décomposition. »

      Un élément non négligeable toutefois. Vous savez jouer au billard ?


    • Armelle Armelle 3 janvier 2019 11:17

      @Kapimo
      Qui pourrait ne pas être d’accord avec ces mesures (pour la plupart) mais encore une fois vous restez aveugle face à la notion économique, on finance tout ça comment ??? Ce n’est pas en nous balançant vos « soi disant » 80 milliards de fraude fiscale que cela apporte une solution fiable. Faites un calcul des plus et des moins et ensuite on verra, peut être que ça marche mais pour l’heure ça ressemble ni plus ni moins à un programme de tous ces prétendants à la présidence ; des yaka fokon sans le « COMMENT ». Ce qui manque dans ce mouvement c’est une instance composée de « sachants » capables de monter un dossier digne de ce nom, en chiffrant toutes ces mesures, et en les posant en face des économies qui sont proposées ça et là, et déjà on verrait si ça marche sur le papier !!!
      Et cette mesure concernant les autoroutes est saugrenue, dites plutôt que vous êtes pour l’abolition de la propriété privée, ce serait plus simple et plus honnête !!! Le capitalisme d’état n’est pas mieux, on a vu ce que ça a donné chez nos voisins du grand est !!! Pfff
      Et puis pour la dette, votre idée est amusante, si on ne rembourse plus les intérêts, l’état ira chercher Où son pognon chaque mois pour financer son extravagant train de vie ??? On sort de l’Europe et on fait tourner la planche à billet ? Quand vous serez un peu plus cohérent, vous commencerez peut être à être écouté avec sérieux


    • Séraphin Lampion François Pignon 2 janvier 2019 08:50

      « Philippe Hababou Solomon. Evidemment, la parole de cet homme d’affaires franco-israélien  »

      Comme le monde est petit...

      sans doute un ami de Monsieur Nétanyahu, jugé pour corruption flagrante, ostensible et insolente mais toujours chef d’état ?

      Les colonies africaines ne sont pas plus « indépendantes » que les colonies israéliennes : elles sont exploitées par ces bandits de grands cemins qui ont dix doigts à chaque main et une bagouze à chaque doigt ! 


      • Michel DROUET Michel DROUET 2 janvier 2019 08:55

        Belle description de la business school des « affaires » et de la barbouzerie.


        • gruni gruni 2 janvier 2019 09:03

          @Michel DROUET

          Avec ce Solomon, Benalla est à bonne école. Il a sans doute un bel avenir devant lui. On aura peut-être l’occasion d’en reparler plus tard.


        • Fergus Fergus 2 janvier 2019 08:58

          Bonjour, Gruni

          « Evidemment, la parole de cet homme d’affaires franco-israélien n’est pas garantie en or massif. »


          Pas plus que celle de Macron et de Benalla. Beau panier de crabes !


          • gruni gruni 2 janvier 2019 09:08

            @Fergus

            Bonjour Fergus

            Oui, de nos jours la parole diplomatique ou pas ne vaut plus rien. Je verrais bien Benalla écrire un livre pour nous conter ses exploits. Un futur best-seller.


          • cevennevive cevennevive 2 janvier 2019 10:30

            Bonjour gruni, Fergus et les autres,

            L’enfer de Dante, l’enfer de Jérôme Bosh, l’enfer tout court, s’il existe.

            Rien que des être méprisables.

            Heureusement que, dans notre malheur, nous avons le loisir de connaître un peu ce marigot ! (un peu seulement...)

            Rêvons que quelques-uns finissent dans les geôles étrangères, car chez nous cela n’arrivera jamais, hélas.


            • gruni gruni 2 janvier 2019 10:45

              @cevennevive

              Bonjour cevennevive

              L’enfer est vide, tous les démons sont ici. (william Shakespeare)


            • cevennevive cevennevive 2 janvier 2019 10:35

              Ledo, vous jouez le rôle de Ponce Pilate sur ce site ?

              Vous feriez un drôle de juge ! J’espère que vous ne serez jamais juré d’Assise, car votre réflexion est toujours orientée sur une voie unique sans aiguillage.


              • leypanou 2 janvier 2019 11:07

                Pour en savoir plus, je vous recommande vivement la lecture sur « jeuneafrique » de cet entretien 

                 : je vous recommande aussi cet article qui éclaire pas mal de choses sur le monde « réel », car des affairistes/magouilleurs, ce n’est pas ce qui manque.

                Le « nouveau monde » ressemble bigrement à l’« ancien » apparemment.


                • leypanou 2 janvier 2019 11:11

                  @leypanou
                  Version plus facile à lire ici.


                • cevennevive cevennevive 2 janvier 2019 12:13

                  @leypanou, bonjour,

                  Voilà qui est édifiant !
                  Comment peut-on encore suivre un type qui a fait plusieurs séjours en prison pour faux, usage de faux, vols, carambouilles et saloperies en tous genres ? Et l’on prétend courir après les terroristes ?


                • Fergus Fergus 2 janvier 2019 13:37

                  Bonjour, cevennevive

                  Et que dire de Mimi Marchand, une proche du couple Macron devenue une conseillère com’ très écoutée à l’Elysée ?

                  Voilà une dame bien sous tous rapports qui a épousé deux truands notoires et qui a elle-même été plusieurs fois condamnée par la Justice (y compris à de la prison ferme) pour des falsifications de chèques, des émissions sans provision, des faux et usage de faux, et même du convoyage de drogue !!!

                  Pas de doute, les Macron savent s’entourer. Or, comme l’on dit en entreprise, c’est à la qualité des collaborateurs et des conseillers que l’on reconnaît la qualité du chef !


                • baldis30 3 janvier 2019 15:51

                  @Fergus

                  bonjour à vous et à cevennevive , et meilleurs vœux

                  On en a vu d’autres sous la troisième république, et la quatrième ( les deux précédentes, de trop courte durée n’ont pas permis la mise en place d’un système correctement exploitable sans risque pénal) !
                  C’est un chef, vous le dites ! .... il s’est trompé en en choisissant ses conseillers ... c’est encore un chef !
                  Tous chefs.... aucun responsable...
                  Quant à la drogue ... il faut bien vivre et alimenter les caisses de toutes les couleurs... de ce côté il y a des maîtres outre-Atlantique ... ici ce sont de petits joueurs qui quelquefois tombent mal sur des douaniers hargneux ...


                • Eric F Eric F 2 janvier 2019 12:22

                  Un nervi politique devient un margoulin affairiste, le tout être d’avoir le pied aux étriers des « relations ».


                  • Houp@ Houp@ 2 janvier 2019 12:39

                    Bonjour,

                    non, l’affaire Benalla n’est pas une tempête dans un verre d’eau.

                    N’en déplaise aux défenseurs de la macronie, c’est une vraie affaire d’état alimentée par les mensonges de celui qui a donné son nom à cette histoire.
                    Mais ce sont aussi et surtout les mensonges de quelques hauts responsables au cœur même de nos institutions, qui en font une affaire d’état, à commencer par le président lui-même.

                    Pas plus tard que lundi celui-ci déclarait vouloir faire vœux de vérité. Dans quelle république vivons-nous ? !

                    Il faut évidemment se demander ce que cachent ces mensonges. Gageons alors que le feuilleton n’est pas terminé.

                    Concernant les passeports du sieur Benalla deux questions me viennent à l’esprit :

                    • Il aurait eu deux passeports diplomatiques. Pourquoi deux ?
                    • J’ai cru lire je ne sais où que pour chaque utilisation d’un passeport diplomatique, le détenteur devait en outre présenter un document spécifique délivré au cas par cas par le ministère des affaires étrangères.

                    Si tel est le cas, cela signifierait que le Quai d’Orsay à établi ce type de document pour Benalla, puisque celui-ci atteste les avoirs utilisés pour faciliter ses passages en frontières (! !).
                    De fait cela prouverait que l’utilisation de ces passeports par Benalla était validée, commanditée par le Quai d’Orsay ou par l’Élysée.

                    Quelqu’un est-il capable de nous éclairer sur ces questions ?
                    Merci d’avance.


                    • gruni gruni 2 janvier 2019 12:50

                      @Houp@

                       Pourquoi deux ?

                      « Alexandre Benalla disposait, nous l’avons dit, de deux passeports diplomatiques. Pourquoi deux ? Tout simplement, selon le Quai d’Orsay, parce que certains pays n’acceptent pas les tampons d’autres États. Il est donc de coutume d’octroyer par paire ces fameux documents bleus.  »

                      http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2018/12/28/01016-20181228ARTFIG00209-pourquoi-alexandre-benalla-avait-il-deux-passeports-diplomatiques.php


                    • moussars 2 janvier 2019 12:54

                      @Houp@
                      Ce « document spécifique délivré au cas par cas par le ministère des affaires étrangères » s’appelle une note verbale. C’est en fait un document écrit.
                      Eh oui, pour profiter de son passeport diplomatique, il faut présenter à l’ambassade ou au consulat du pays en question, en France, cette fameuse note verbale rédigée par le M.A.E.
                      Alors Le Drian ? Alors les mousquetaires néocons du quai d’Orsay ? Que répondez-vous ?
                      Et que font les journalistes incultes ou/et pourris ignorant ce point incontournables,


                    • JL JL 2 janvier 2019 13:47

                      @gruni
                       
                       c’est juste. Mais il faut ajouter que çai signifie que Benalla allait partout, chez les uns et chez leurs opposés. Quel était son rôle ? C’est sidérant, pour un tel individu.
                       
                      Mais il est vrai que dans un pays dont le roi est un enfant, on ne doit s’étonner de rien.


                    • gruni gruni 2 janvier 2019 14:06

                      @JL

                      Je continue de penser que Benalla est un pied nickelé, un personnage qui se donne plus d’importance qu’il n’en a réellement. « je ne me tairai plus » dit-il, la belle affaire et pour dire quoi. Certes, il était proche du président et savait certainement des choses. Mais pas des secrets d’Etat. J’admets volontier que  « C’est sidérant, pour un tel individu ». 


                    • Fergus Fergus 2 janvier 2019 16:47

                      @ gruni

                      Je pense moi aussi que Benalla, grisé par la protection dont il a fait l’objet,se pousse du col. Il n’en est pas moins un caillou très gênant dans la chaussure de Macron. 


                    • gruni gruni 2 janvier 2019 17:25

                      @Fergus

                       « un caillou très gênant dans la chaussure de Macron ».

                      Sans aucun doute. Pourtant lorsqu’une branche est pourrie il faut la couper, au lieu de ça, Macron a continué à discuter avec Benalla sur la messagerie Telegram. Du grand n’importe quoi.


                    • troletbuse troletbuse 2 janvier 2019 20:41

                      @Houp@
                      Les FFI -ou Faux FI-d’AgoraVox vont te sortir des tas de faux arguments afin de défendre Micron. Tu vois de qui je veux parler smiley


                    • captain beefheart 4 janvier 2019 09:46

                      @Houp@
                      Tous les mafieux du monde ont differents passeports et nationalités,question de sécurité personnelle.Peut-être le deuxième passeport de Benalla est israélien,car la double nationalité franco-israelienne doit être facile de obtenir,vu le soixantaine de parlementaires qui en disposent.Et comme Israel n’extrade pas les voyous ils peuvent continuer de nous abreuver des lois à la pelle.Les Gilets jaunes devraient exiger l’abolissement de cette possibilité pour les parlementaires fgrançais.Déjà qu’ils sont dans le Conseil d’Etat,...,et les français laissent faire car ils sont tous prêt à magouiller pour quelques dîmes.


                    • À rebours 2 janvier 2019 13:11

                      L’affaire Benalla est très typique des affaires instrumentalisées par un réseau de pouvoir pour règler des comptes avec un autre réseau. Le réseau menacé sait très bien quelle est la menace et en quoi elle consiste. Le réseau qui menace sait que l’autre sait qu’il sait, etc. Le public ne comprend rien mais prend plaisir à subodorer.

                      Les suite judiciaires sont généralement lointaines et souvent nulles. Qui peut dire de mémoire quelles ont été les suites de l’affaire Clearstream. Le scénario souvent alambiqué de ces affaires reflète la manière dont les réseaux se tournent autour à la manière des boxeurs. La vérité n’éclate jamais car les réseaux ont plus intérêt à trouver un modus vivendi qu’à la faire connaître.

                      Ces affaires sont en fait incroyablement ennuyeuses et à moins qu’on apprenne demain que Benalla est un agent d’influence à la solde de l’étranger, ce qui ferait sauter Macron comme un bouchon de champagne, celle-là m’ennuie profondément.

                      Les spectateurs de la série Lost ont été menés en bateau 6 ans par des scénaristes sans scrupule qui n’ont jamais trouvé de fin cohérente à tous leurs arcs narratifs. Si vous voyez le parallèle.


                      • Fergus Fergus 2 janvier 2019 13:44

                        Bonjour, À rebours

                        Ce ne sont pas les tenants et aboutissants de cette affaire  ô combien opaque et sans doute destinée à le rester  qui posent problème c’est le « pourquoi » qu’elle sous-entend et, comme indiqué plus haut, la mise à mal du concept de « république exemplaire »  !


                      • À rebours 2 janvier 2019 15:47

                        @Fergus

                        Bonjour,

                        Cette affaire peut effectivement ennuyer Macron en l’état mais guère plus. La manière dont Sarkozy s’est dépatouillé de l’affaire Clearstream est parlante.
                        Les gens qui ont cru à la République exemplaire seront déçus mais je ne faisais pas partie des croyants.
                        J’ai du mal à me passionner pour un feuilleton dont la fin ne sera jamais écrite.


                      • Fergus Fergus 2 janvier 2019 16:51

                        @ À rebours

                        « La manière dont Sarkozy s’est dépatouillé de l’affaire Clearstream est parlante »*

                        Certes ! Sauf que les Français ne supportent plus ces affaires et l’impunité des protagonistes. De mandat en mandat, le président est de plus en plus vite rejeté, et les agissements de ce type sont sans aucun doute une composante de ce rejet.


                      • Kapimo Kapimo 3 janvier 2019 03:04

                        @À rebours
                        "Ces affaires sont en fait incroyablement ennuyeuses et à moins qu’on apprenne demain que Benalla est un agent d’influence à la solde de l’étranger, ce qui ferait sauter Macron comme un bouchon de champagne, celle-là m’ennuie profondément."

                        http://prochetmoyen-orient.ch/alexandre-benalla-pris-en-main-par-le-mossad/


                      • troletbuse troletbuse 3 janvier 2019 08:48

                        @Kapimo
                        Attention : UN TRAIN PEUT EN CACHER UN AUTRE ;
                        Comme je l’ai souvent dit, Micron a été choisi par ses maîtres pour sa docilité et son homosexualité (cachée) qui ne fait plus aucun doute. Sa sexualité peut servir d’arme de contrainte et de chantage par ses maitres.
                        Comme je n’ai jamais cru au attentats islamistes depuis Merah jusqu’à celui de Strasbourg, on apprend la liaison douteuse de Benalla avec le Mossad. Tous ces pseudos attentats ne sont que des tueries faites sous faux-drapeau avec la complicité de services de l’état afin de redorer le blason e nos dirigeants. Charlie est intervenu justé après l’épisode lamentable du scooter de Hollandouille qui avait dénoncé longtemps avant, l’utilisation des false-flag. La rééducation de petits délinquants sert à fabriquer ces terroristes que Daech revendique. Cette organisation qui sert bien nos politiques et que l’on veut rapatrier en France. Il y a aussi eu l’assassinat de policiers comme Helric Fredou, du couple de Manonville ? des policiers qui en savaient trop..
                        Si ces barbouzeries venaient à être connues du grand public, il resterait à Micron pour étouffer l’affaire de dire que Benalla était son amant, hypothèse qu’il avait contredite alors que personne ne lui en avait parlé lors du début de l’affaire Benalla.
                        Le coffre-fort vidé, les passeports, la complicité du procureur pour tout étouffer, tout va dans ce sens.
                        J’espère que de nombreux Français vont ouvrir les yeux.


                      • markos 2 janvier 2019 13:46

                        bonjour Gruni,

                        j’ai beaucoup aimé votre introduction, le style est particulièrement plaisant.

                        sinon quoi de neuf sous les tropiques ?

                        la république française envoie toujours ses barbouzes en Afrique, sauf que celui-ci se croyait tellement au dessus des lois qu’il essaye encore de voir jusqu’où il peut aller trop loin.

                        qui est le plus imprudent dans l"affaire, l’imposteur ou le gorille ?

                        la cuite au prochain épisode.


                        • gruni gruni 2 janvier 2019 13:59

                          @markos

                          Merci markos

                          « la cuite » c’est un lapsus ou volontaire smiley

                          Dans les deux cas j’apprécie l’ironie


                        • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 2 janvier 2019 14:11

                          T’in au fait, je me demande si l’Alexandre n’est pas en train de se positionner ( à l’insu de son plein gré :Ici, et : ) dans le classement des « candidats » pour se « suicider par deux balles » !( parfois même plus )


                          @+ P@py


                          • Fergus Fergus 2 janvier 2019 16:53

                            Bonsoir, Gilbert Spagnolo dit P@py

                            Ou se noyer dans 40 cm d’eau aux étangs de Hollande !  smiley


                          • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 2 janvier 2019 17:39

                            @Fergus

                            Salut Fergus,


                            T’in j’ai trouvé la chanson raccord de ce monde impitoyable qu’est la politique française, les paroles :Ici, la bande son en français, à écouter attentivement jusqu’a la fin  :Ici .


                            @+ P@py



                          • Odin Odin 2 janvier 2019 14:50

                            Le barbouze Benalla détient beaucoup trop d’informations compromettantes pour qu’il puisse lui arriver des problèmes avec la justice française qui est noyautée par des « frères ».

                            Le jour où la marionnette Micron ne sera plus en odeur de sainteté auprès de ceux qui l’ont mis là où il se trouve, pour une raison X ou Y, alors le trotskiste Plenel, ou un autre, recevra un dossier du barbouze, ou d’un autre, pour le faire sauter.

                            Tant que le petit va dans le sens de ses maîtres, pour les enrichir toujours plus, en suivant la feuille de route de l’U.E. et de l’OTAN, il ne lui arrivera rien et la France continuera à perdre toujours plus de ses souverainetés avec une majorité de français aveugles pensant qu’il n’y a pas d’autre solution et que le Frexit serait un retour aux heures les plus sombres.


                            • zygzornifle zygzornifle 2 janvier 2019 15:40

                              Benalla c’est l’écharde plantée dans le cul présidentiel , plus on cherche a l’enlever plus elle rentre dedans plus profond a chaque fois , va falloir inciser Mr le Président-Pharaon Tout Ank Macron ....


                              • troletbuse troletbuse 2 janvier 2019 16:35

                                @zygzornifle
                                Non, c’est pas une écharde, mais une épine. Et dans épine y’a pine.


                              • troletbuse troletbuse 2 janvier 2019 16:15

                                Encore un article puant de Grounichou qui essaie de défendre son poulain avec des déclarations qui auraient été dites par l’un ou l’autre. Vous savez ce qu’à dit Coluche : Quand on en sait aussi peu, et ben on ferme sa gueule. Naturellement pour sauver votre chéri, on n’hésite pas à raconter des bobards comme tous les menteurs de LREM avec Pinocchio à sa tête


                                • gorguetto gorguetto 2 janvier 2019 18:12

                                  Qua doit-on entendre par ce titre : "Il court il court le furet, ou bien il fourre il fourre ... mais qui donc il fourre ce Benalla ?


                                  • JMBerniolles 2 janvier 2019 19:01

                                    Il me parait évident que Benalla a pour le moins des liens avec le Mossad

                                    Thierry Meyssan, que l’on est pas obligé de croire sur tout, mais qui a souvent une vue pertinente sur des liens occultes , a dit qu’initialement (avant que son mouvement devienne un parti politique et soit ainsi obligé de suivre des règles de financement), le rassemblement de Macron a été financé par un milliardaire américain, Henry Kravis, qui organise le plus grand trafic d’armes privé au monde (opération Tinder Sycamore initiée sous Obama qui a amplifié les interventions militaires). Les armes et équipement sophistiqués, les missiles anti char et anti aérien… n’arrivent pas par hasard entre les mains des takfiris et des mercenaires… 

                                    Il est logique que Macron soit donc suivi et contrôlé par la finance internationale, en l’occurrence celle liée aux actions militaires au MO, en Afrique …. 

                                    On voit bien que ce n’est pas Macron qui contrôle Benalla, qui par ailleurs est un personnage intelligent avec une certaine envergure, mais le contraire.

                                    Cela en dit long sur la dépendance de notre pays. 



                                    • troletbuse troletbuse 2 janvier 2019 20:44

                                      @JMBerniolles
                                      Tout à fait. Ca ne ressemble pas du tout à une tempête dans un verre d’eau  smiley


                                    • JMBerniolles 2 janvier 2019 23:11

                                      @ledo

                                      Meyssan, je ne pense pas qu’il soit très tendre avec les Ayatollahs ….  Vous devriez vous renseigner un peu avant de vous lancer dans des commentaires.

                                      On dit à juste titre que la réalité dépasse la fiction..

                                      Vous pensez sans doute que les 17 agences de renseignement aux USA sont là pour financer des gens à ne rien faire, que les agents de la CIA et du Mossad sont en voyage touristique à l’étranger….

                                      Il n’y a pas besoin de moi pour mettre en scène des actions tordues de la CIA…. voir Jason Bourne, un roman américain qui s’appelle Mascarade et qui est consacré également au programme de recherche de la CIA sur le conditionnement humain … 

                                      Sur le rôle de la CIA, de la Mafia, de la diaspora cubaine et du FBI dans l’assassinat de JFK je vous recommande le livre de James Ellroy qui s’appelle American Tabloïd

                                      Il suffit de regarder les choses qui émergent sans à priori en réfléchissant un peu… Par exemple qui a conféré à BHL un rôle de ministre des affaires étrangères et de la guerre en Libye pour la France…  ? On l’a vu aussi en Ukraine pour la mise en place d’un régime où siège des nazis…. (si cela vous parait aberrant , réfléchissez ) et puis pour lancer l’idée, venue d’Israêl, d’un Kurdistan indépendant, pour lequel Macron engage des forces militaires françaises….

                                      Enfin le mouvement des gilets jaunes a révélé l’incapacité chronique de Macron à faire face à des difficultés politiques, à les appréhender .. C’est juste un pantin que l’on a imposé à notre pays et qui obéit à ses maitres. Mais ces maitres attendent aussi autre chose de lui… 


                                    • cassandre4 cassandre4 2 janvier 2019 22:39

                                      Une photo, vaut souvent mieux qu’un long discourt ; (si elle n’est pas truquée)

                                       Et j’adore ce regard énamouré de Macron vers son Benalla !.. c’est attendrissant !  smiley


                                      • Citoyenne 3 janvier 2019 07:11

                                        Quel est le vrai nom de ce personnage ? Benalia ? Benaya ?


                                        • robert 5 janvier 2019 18:27

                                          @Citoyenne
                                          quelle importance ? on s’en fout


                                        • CORH CORH 3 janvier 2019 10:20

                                          Tout le monde s’accorde pour dire que la gestion de cette affaire par l’Élysée est calamiteuse, et personne n’y comprend rien mais si on avance l’hypothèse d’un lien très très fort entre Benalla et Macron, tout devient clair..Essayez !


                                          • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 3 janvier 2019 11:03

                                            Macron joue en permanence un jeu de dupe

                                            Je ne vois pas où peut se trouver la part d’étonnement à moins d’être un idiot.

                                            Macron à garder des liens très forts avec Sarkozy, il écoute Sarkozy et fait du Sarkosisme....

                                            Tous les élus LREM sont de véritable godillots à un niveau de bêtise la plus crasse....

                                            Quant à Benalla,rejeté par Hollande, rejeté par Montebourg, soutenu par Macron ..

                                            Macron est bien un menteur, un dévian ...Point final.

                                            https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/Juan-Branco-desosse-Macron

                                              


                                            • zygzornifle zygzornifle 3 janvier 2019 13:18

                                              Le représentant des gilets jaunes est en garde a vue pour avoir voulu mettre des bougies en honneur aux blessés par les molosses de Cassetaner et aux morts sur les rond points , quand a Benalla il se ballade toujours avec ses 2 passeports diplomatiques , son coffre fort malgré les scellés qui a disparu , et son flingue comme sur la photo ou il braquait le tempe d’une serveuse dans un troquet , et en plus échange des SMS avec son altesse Macron, a part cela tout va pour le mieux dans la dictature Macronique ....


                                              • ETTORE ETTORE 3 janvier 2019 13:53

                                                Voilà un gars (Benalla) qui est plus jeune que Macron !

                                                Voilà un gars (Benalla) qui voyage plus que Macron !

                                                Voilà un gars (Benalla) qui fait apparemment des affaires juteuses !

                                                Voilà un gars (Benalla) qui sait faire la paix entre juifs et Arabes !

                                                Voilà un gars (Benalla) qui est intouchable niveau justice !

                                                Voilà un gars (Benalla) qui parle plus que le Président et mieux, pour ne rien dire !

                                                Dites, avec tous ces points avantageux....im self...on pourrait pas le mettre à la place de Macron ?

                                                Parce que quitte à avoir une démocratie pourrie.....


                                                • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 3 janvier 2019 15:28

                                                  Il y a eu des rafles tout en genre notamment celle des juifs, les arabes ...etc..

                                                  Aujourd’hui avec Macron les français connaissent les rafles.

                                                  Jean Moulin, le préfet des préfets n’est plus, les préfets d’aujourd’hui raflent les français ....Les élus applaudissent ... !

                                                  La fausse démocratie, la vrai dictature Parisienne et son principe de cooptation des élites sombre dans la haine et l’incarcération des gens.

                                                  Avec une véritable collaboration efficace de la police et de la justice.

                                                  Pour l’extermination ce n’est qu’une question de temps et de mise en œuvre.


                                                  • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 3 janvier 2019 18:16

                                                    Les gilets Jaunes de novembre 2018....

                                                    Les stylos rouges de janvier 2019....

                                                    Le champ des rafles s’élargit , il va falloir aller jusque dans les écoles, les Collèges et les Lycées ....

                                                    https://www.20minutes.fr/societe/2407011-20190103-mouvement-stylos-rouges-enseignants-tournent-dos-syndicats

                                                    une journée de 24 hres sera trop courte pour embarquer tout ce petit monde....

                                                    J’y pense, de nouveau les syndicats de la justice doivent avoir un emploi du temps compliqué pour finaliser « le mur des cons » avec le nombre croissant de collabos de la police et de la justice ....

                                                      smiley 



                                                    • gaston gaston 3 janvier 2019 19:04

                                                      C’est une photo truquée non ? je ne pensais pas qu’un connard pareil puisse sourire...


                                                      • ETTORE ETTORE 3 janvier 2019 21:02

                                                        gaston 3 janvier 19:04

                                                        C’est une photo truquée non ? je ne pensais pas qu’un connard pareil puisse sourire...,

                                                        ________________________________________________________

                                                        Gaston....je crois que c’est un rictus.

                                                        Dans ce cas là, c’était comme les impôts, c’était le premier tiers qui faisait le plus mal.

                                                        D’ailleurs, depuis le 1 janvier, c’est fini à cause de cela.

                                                        Maintenant, contrairement au cinéma d’antan, c’est.....permanent.


                                                        • mauri13 4 janvier 2019 08:26

                                                          Ne serait-il pas partie du clan des sionnistes qui gère certaines affaires de notre gouvernement ??Parce que pour tous les coup tordus,ils sont très très fort.


                                                          • Traroth Traroth 4 janvier 2019 16:34

                                                            Ne nous y trompons pas : le seul but de cet article est de dédouaner Macron dans cette histoire !

                                                            Personnellement, comme beaucoup de gens, je me demande ce que Benalla peut bien SAVOIR sur Macron pour être ainsi protégé...


                                                            • Rinbeau Rinbeau 4 janvier 2019 20:04

                                                              « il court, il court le furet »

                                                              fabuleuse contrepèterie ! 

                                                              « il fourre, il fourre, le curé ! » il ne serait pas moine Benalla ?


                                                              • radmo 5 janvier 2019 12:43

                                                                "L’ami commun qui a recommandé Benalla à Philippe Salomon est Vincent Miclet. Et le monsieur qui a demandé Vincent Miclet d’aider Benalla après son renvoi de l’Elysée est notre président Macron. Ces milliardaires-voyous ont tous les portables de Macron-Hollande-Sarko.


                                                                • lloreen 6 janvier 2019 12:09

                                                                  @radmo
                                                                  « Ces milliardaires-voyous ont tous les portables de Macron-Hollande-Sarko. »

                                                                  Cela n’est guère étonnant puisqu’ils sont financés par des milliardaires voyous...
                                                                  https://www.delitdimages.org/macron-banquier-pourri-enflure-bancaire-finance-goldman-sachs/


                                                                • radmo 5 janvier 2019 18:29

                                                                  Mon commentaire est supprimé ou censuré ? Peut-on connaitre la raison ?


                                                                  • robert 5 janvier 2019 18:37

                                                                    @radmo
                                                                    soignez votre parano, consultez le panda....


                                                                  • radmo 5 janvier 2019 23:07

                                                                    @Robert, je vois que les chiens de garde sont de sortie ce soir. Mais ce n’est pas la première fois que mes commentaires sont supprimés . Alors basta ! C’est magique, mon post réaparait !


                                                                    • lloreen 6 janvier 2019 12:06

                                                                      L’Elysée est un lieu fréquenté par des assassins et des escrocs qui pourrissent de l’intérieur les institutions. Pour avoir une idée de ce qui s’y trame, il faut écouter les déclarations de cet ex-CRS, interné abusivement en hôpital psychiatrique par décision préfectorale (donc par ordre du président...) faites lors d’une interview avec Eric Fiorile , le porte-parole du conseil national de transition de France, crée par un collectif de citoyens français le 18 juin 2015.

                                                                      https://www.youtube.com/watch?v=db-Vbwu5_ik

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès