• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Bretagne : une agro-industrie dont on ne veut plus

Bretagne : une agro-industrie dont on ne veut plus

En Bretagne, l'agriculture et l'élevage intensifs sont rois. Un modèle productiviste dépassé qui a tiers-mondialisé une région en assurant la fortune de quelques-uns sur l'exploitation de beaucoup et la dégradation de l'environnement. Désormais que les eaux sont durablement polluées et que les algues vertes font fuir les touristes on fait mine de découvrir que, du jour au lendemain, comme n'importe quelle usine, les abattoirs peuvent fermer pour se délocaliser.

Qu'on aime ou pas José Bové, l'eurodéputé dresse un constat aussi implacable que juste de la situation : "La Bretagne, est en passe de devenir une espèce de colonie productrice d'un minerai de viande, qui est transformé et valorisé ailleurs, un peu sur le modèle dramatique de la Côte d'ivoire qui fournit du cacao au monde, mais pas de chocolat !"

Dans ce contexte il est un peu fort de café de voir la FNSEA et quelques organisations patronales distribuer les bonnets rouges et jouer les croquants. Alors que plus de 750 000 porcs produits en Bretagne roulent plus de 2000 kilomètres dans des conditions déplorables pour être abattus dans des usines, installées dans le nord de l'Allemagne, faut-il être opposé à une éco-taxe qui constitue une mesure incitative pour limiter les transports et donc développer valorisation locale et filières courtes ?

Que les Bretons ne se trompent pas de combat. José Bové a une nouvelle fois raison lorsqu'il souligne que "L'agriculture en Bretagne a le dos au mur" et que, "Dans un marché mondialisé, les produits standard trouveront toujours un pays où la main d'œuvre est moins chère, où les environnementalistes sont moins pénibles".

Les animaux sont également les grands oubliés du débat. Pourtant, au mois de février, 7 Français sur 10 déclaraient prêter attention aux conditions d'élevages des animaux, alors qu'un autre sondage dessinait qu'ils seraient autant à être capables de payer plus cher pour manger un poulet élevé en plein air plutôt qu'un de ces animaux élevés en batterie. Et encore ne parle-t-on pas des animaux bourrés d'antibiotiques avec les conséquences sanitaires que cela entraîne.

Le citoyen a une responsabilité lourde car ses choix de consommateurs construisent ou détruisent les modèles économiques. Mais la grande responsabilité des dirigeants politiques français et européens c'est d'avoir acheté la paix sociale par l'abandon de toute régulation douanière au profit du déversement sur le grand marché intérieur des produits de consommation aux prix les plus bas possibles. Il suffit de regarder l'origine des fortunes de ces dernières décennies essentiellement construites sur la spéculation ou l'importation de produits bon marché.

Comme l'écrit Stanislas Kraland dans le Huffington Post, "de là à croire que chaque fermeture d'un abattoir ou d'un élevage présage l'ouverture d'une ferme bio, il n'y a qu'un pas : celui qui sépare le fantasme de la réalité. Le porc Français viendrait-il à manquer qu'il serait immédiatement remplacé par ses concurrents allemands, belges ou néerlandais, élevés dans des conditions similaires, si ce n'est pire".

Aujourd'hui les Bretons et les Français ont rendez-vous avec la réalité. Le modèle des grandes coopératives aux stratégies de multinationales, c'est fini sauf à vouloir demeurer exposé à des séismes à répétition causés par la concurrence étrangère et la fin programmée des aides européennes.

A cet égard, la question de l'éco-taxe a le mérite de poser les limites du système actuel et d'entrouvrir une porte vers un autre modèle.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.44/5   (71 votes)




Réagissez à l'article

115 réactions à cet article    


  • hunter hunter 30 octobre 2013 13:29

    Salut à tous,

    Très bon papier qui résume bien la situation (la cata !) de cette agriculture ultra-productiviste !

    A quand les pauvres cochons embarqués sur des super porte-containers, pour être abattus en Chine ?

    Je vois que l’intoxication mondiale à l’énergie fossile a encore de beaux jours devant elle...tant que le robinet coulera bien entendu !

    Existe-t-il un équivalent de la méthadone, pour combattre l’addiction aux hydrocarbures ?

    si vous avez des plans, contactez la FNSEA de Bretagne !

    Adishatz

    H/


    • Dzan 31 octobre 2013 11:18

      @Hunter
      La fonte des glaces va permettre aux gangsters des compagnies pétrolières de creuser et de détruire des endroits de la planète encore vierge.
      L’avenir de la planète, ils s’en foutent. Le fric, d’abord, le fric !

      Quant aux animaux, je vois tous les jours passer un camion à bestiaux, avec un âne au volant .Les pauvres bêtes qui vont à l’abattoir sont bringueballées sans aucune attention.
      Ici aussi en Charente Limousine c’est la course aux tracteurs le plus gros. Les paysans abandonnent le lait et se mettent au maïs qui couvre des milliers d’Ha.
      Y’a bon les subventions., mais corollaire, les abeilles disparaissent, moins d’oiseaux etc...
      C’est le productivisme à outrance.
      Ceux qui font l’élevage ont 10 vaches à l’Ha, alors qu’il y a 30 ans c’était 2 au maximum.


    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 31 octobre 2013 13:30

      MOREIGNE JE SUPPOSE QUE DANS TA REGION ON DOIT ELEVER DES ANES COMME TOI PLUTOT QUE DES COCHONS..............

      INCULTE ....LIS DONC L HISTOIRE DE BRETAGNE ET PENCHE TOI SUR LA REVOLTE ET REVOLUTION BRETONNE DE 1675 contre le papier timbré...114 ans avant celle de paris en 17889

      INCULTE...

      TOI AUSSI TU ROULES POUR L ALLEMAGNE ET LES GROSSES BANQUES.....LOBBYISTE !!!!!!!!!!!!!


    • matthius matthius 1er novembre 2013 07:23

      Seul l’achat de matériel agricole est subventionné.

      Le réel problème est Dexia et ses prêts toxiques fonctionnant comme les subprimes. Ce gouvernement ne veut pas s’attaquer à la finance et à l’Euro, voilà le vrai problème.


    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 1er novembre 2013 12:30

      et ...... BANDE DE BOBOS.......ET L EMPLOI ??????

      A PARIS IL FAUDRA TOUJOURS DES LARBINS COMME VOUS SINION LE TRAVAIL TROP DEGUELASSE VOUS LE FAITES FAIRE PAR LES IMMIGRES

      POURQUOI N EN AVONS NOUS PRESQUE PAS EN BRETAGNE  ? PARCE QU IL N Y A PAS D EMPLOIS DEJA POUR LES INDIGENES

      MAIS COMME VOUS ROULER POUR LES GRUNE (verts allemands )merci de sacrifier les emplois dans lVOTRE ancienne RESERVE DE CHAIR A CANONS

      ENCORE 1000 CHEZ TILLY CE MATIN

      BOBOS QUI BOUFFEZ DU BIO SALAUDS DE LOBBYISTES TROP PAYES JACOBINS FAITES COMME DEPARDIEU ??????TIREZ VOUS ALLEMAGNE ET REVENEZ ICI COMME LES FRITZ POUR 3 M0IS DE VACANCES NON MERITEES 


    • Paulo/chon 3 novembre 2013 13:21

      Bjr, FNSEA
      Le prix du transport, 1 km fait 1000m 1h fait 60’ commencez par payer vos adhérents à un prix couvrant leurs frais. La différence se situe dans l’utilisation du qualificatif et ce n’est pas le réchaufement climatique qui transforme un actionnaire en adhérent.
      L’innovation technique des engins agricole ont divisé par 4 les interventions en travaux publiques grace à vos fournisseurs mais ils exploitent le gaz de schiste aujourd’hui, plus pour longtemps me direz-vous car vendre 2§ ce qui leur en coute 8 est déja plombé, il serait temps pour vous d’exploiter le Cinéaste qui a informé sur les nouvelles prairies Normandes outre-atlantique mais ce n’est qu’une piste immédiatement contrée par le prix final de la distribution.
      Pourtant des parcs approvisionnés par semi-benne routère il n’y a rien qui vous interpelle, la route a inversé l’inique réduction du parc Dysney, le poisson pourrit bien par la tête.


    • Le taulier Le taulier 30 octobre 2013 13:36

      « Un modèle productiviste dépassé qui a tiers-mondialisé »,

       "La Bretagne, est en passe de devenir une espèce de colonie productrice d’un minerai de viande, qui est transformé et valorisé ailleurs, un peu sur le modèle dramatique de la Côte d’ivoire..."

      Défoulez-vous les écolos ! Pourquoi ne pas traiter les Bretons de bande de nègres ? On peut discuter avec la Bretagne mais pas la menacer.

      Signé un Parisien qu’à pas un goute de sans breton (enfin à ma connaissance).


      • bourrico6 30 octobre 2013 16:15

        Défoulez-vous les écolos !

        Et sur le sujet ?
        Rien ?
        Alors ta gueule !


      • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 31 octobre 2013 13:25

        APRES AVOIR ETE NOYAUTE PAR LE FN AGORA EST MANIPULE PAR EELV


      • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 31 octobre 2013 13:36

        APRES LE FN C EST EELV QUI NOYAUTE AGORA.......

         mamère...placé...bové des vendus sponsorisés par les fritz et goldmann sachs et la city

        SEULE DUFLOT FAIT SON BOULOT POUR LE LOGEMENT DECENT ET MOINS CHER surtout a Paris vous vous devez etre loge comme barjot §§§§§§§§§§§§§§

        CONNARDS LES BRETONS ONT TOUJOURS ETE VOTRE CHAIR A CANONS C EST FINI AVEC L OURAGAN QUI SE LEVE A L OUEST

        gare aux charettes pour l ’échaffaud....RIGOLOS


      • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 31 octobre 2013 18:18

        viens voir nos cochons JACOBIN STUPIDE


      • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 1er novembre 2013 12:35

        BIEN DIT OUI NOUS AVONS ETE DES « NEGRES » POUR LA FRANCE ?....PIRE DE LA CHAIR

         a canons en 14-18 MERCI LES BOBOS POUR NOS 400000 MORTS INVALIDES ET COMMOTIONNES


      • mmbbb 3 novembre 2013 10:24

        Je pense que vous ne savez pas lire et votre entetement resume a elle seule l’enferment de l’agriculture bretonne J’ai vecu a la campgne et les paysans francais sont ca claquemuerer Vous ne voyez donc pas que les eleveurs sont les dindons de la farce et que ce syndicat la FNSEA n’a jamais servi l’interet de la production raisonnee La vache folle hier la production instensive de porc en bratagne qui est dans une impasse. Ce probleme elude par la filiere agricole les politiques sautent en pleine figure Et pour finir pourqoui noitre bande de ploiticard et econonmiste dont Barezez se rejouit de la performance de l’agriculture allemande ont laisse accepte l’emploi de travaisseurs de l’est a des salaires derisoires L’europe se fait contre les peuples et l’Allemagne est tourne par nature vers l’amerique 


      • Klisthène 2017 Kxyz 30 octobre 2013 14:12

        la Bretagne prend l ’ eau ..algues vertes bouffe de m..qu on produit moins cher de l autre coté de l océan ..vous êtes peuple qui savez affronter les tempêtes..reprenez votre destin que les multinationales avec la complicité des politicards de tout bord même des verte soi disant écolo..
        An douar so kozh med n’eo ket sod ..
        La terre est vieille mais elle n’est pas folle


        • hunter hunter 31 octobre 2013 20:18

          Ouh là il est en forme l’écureuil !

          T’as changé de fournisseur pour tes noisettes ? Elles viennent d’où de Fukushima ou de Colombie ?

          Allez, fume-toi un bon stick, ça va te détendre !

          Adishatz

          H /


        • Croa Croa 1er novembre 2013 22:12

           smiley Il doit sûrement venir de Fukushima ! smiley

          Cet écureuil n’est pas plus rouge que Dany, il brille en bleuâtre et c’est surtout la tête qui est touchée ! smiley


        • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 2 novembre 2013 16:42

          @croa....croa langue de vipère...ecolo bobo la tete ca va c’est le reste qui me met invalide a 90%


        • Loatse Loatse 30 octobre 2013 14:15

          @Henry

          On fait machine arrière, c’est pas encore généralisé mais bon, s’il y a offre c’est bien qu’il y a demande soit un consommateur qui a encore envie de manger des aliments de qualité..

          Il suffit pour cela d’aller au rayon oeufs... et l’offre abonde d’oeufs de poules élevées en plein air... évidemment, ce n’est pas encore le must puisqu’elle est nourrie artificiellement au grain et/ou avec des aliments dont la composition est passée sous silence)..

          Tout en bas (généralement) se trouvent les boites transparentes d’oeufs provenant de poules polonaises encagées nourries aux résidus de cabinets (j’exagère à peine, il y avait un article du canard enchainé qui traitait de la fabrication de nourriture pour animaux qui affirmait que les boues résultant des déjections humaines avaient été récupérées pour entrer dans la fabrication du produit)..

          un oeuf pale anémique avec un gout de poisson comme le poulet bas de gamme...

          non loin de nous, en ile et vilaine, on trouve des hangars posés là au milieu des champs avec des milliiers de ces pauvres volailles entassés...il y a quelques années de cela mon hôte breton voisin de cet elevage y est rentré une fois, j’en ai épouvé le désir moi même, ce à quoi il me fut répondu : je ne te conseille pas, tu vas pleurer toutes les larmes de ton corps.. sans compter l’odeur intenable.

          Mon respect et ma priorité de consommateur iront toujours vers celui qui élève ses animaux de manière respectueuse de leur nature même si cela implique de ne manger de la viande que deux fois/semaine..

          de la viande française, issue d’animal abattu en france (le numéro d’abattoir figure sur la plupart des barquettes), et non transformée à l’étranger.

          Avec des frontières et des taxes qui viendraient briser ce va et vient permanent de camions qui n’a pas lieu d’être puisqu’il ne répond pas à un besoin mais résulte d’une concurrence acharnée entre pays européens, l’eco taxe je pense n’aurait plus lieu d’être... 

          mais 800 briques de fichues en l’air, ca fait mal tout de même, sans compter les indemnités de rupture de contrat avec l’organisme chargé de la récolter.. ! smiley

          que l’allemagne consomme SON boeuf, la france SON cochon (abattu et transformé sur place) et que l’irlande et l’angleterre boulottent LEURS moutons (qui arrivent en gigots congelés à bas cout vers les fêtes de noel) !

          et les vaches seront bien gardées.. smiley












          • Duke77 Duke77 31 octobre 2013 10:54

            Loatse, « élevés en plein air » ne veut pas dire que les volailles ne sont pas élevées en batterie, renseignez-vous. Cela indique simplement que des aérations sont ouvertes dans le hangar. Comme la plupart des consommateurs, vous vous faites abuser par le manque de règlementation pour l’information du client... Si vous voulez consommer des oeufs provenant de poules qui ont pu déambuler et picorer dans l’herbe (gage de presence d’omega 6 dans les oeufs qui les rend beaucoup moins riche en cholesterole et meilleurs à la santé : comme nous les poules ont besoin d’une alimetation variée), cherchez le label : « élevés en liberté ».


            Ceci est valable pour tout puisque les industriels peuvent induire en erreur le consommateur en toute impunité : c’est légal.

          • BarbeTorte BarbeTorte 1er novembre 2013 12:06

            @ loatse
            Je suis bien d’accord avec vous.
            Ce qui me chiffonne, toutefois, avec tous ces gens qui dénoncent le « modèle productiviste breton », c’est qu’ils ne se rendent pas comptent que nos voisins allemands et hollandais ont une agriculture bien plus productiviste que la notre, et que bientôt, si on n’y prend pas garde, on va leur acheter 80% de notre bouffe, comme c’est déjà le cas pour les fleurs.
            Dans le finistère, pour parler d’un secteur que je connais un peu, une ferme de 150 vaches laitières, c’est beaucoup. En Allemagne, une ferme laitière comporte au moins 250 vaches. Forcément, les couts de production sont plus bas. Forcément les produits sont moins chers. Alors on fait quoi ? On donne un coup de rame sur ceux qui sont en train de se noyer ou au contraire on essaie de valoriser toute notre filière ? C’est à dire avoir toute une gamme qui soit plutôt de meilleure qualité qu’à l’étranger, et plus respectueuse de l’environnement ? C’est l’ensemble qu’il faut tirer vers le haut, mais il faudra pour cela compenser les écarts de prix avec les importations.
            Sinon, ce qui va se passer n’est pas très compliqué à imaginer, et çà certainement en décevoir beaucoup. Il y aura une concentration encore plus grande des élevages et des moyens de production pour tirer au maximum les coûts de production vers le bas.


          • Croa Croa 1er novembre 2013 22:29

            C’est pire que ça !

            Les paysans bretons productivistes se font remplacer par les allemands lesquels seront vite remplacés par d’autres... Ainsi va ’’l’emploi’’ en zone de « concurrence libre et non faussée ».

            De toutes façon ces gens qui ont commencer par prendre le travail à d’autres, nous ne les plaindrons pas smiley ! 
            « Celui qui tue par le glaive mourra par le glaive » (Parole biblique.)
             
            Ils n’ont pas l’air cons avec leurs bonnets rouges, ces imbéciles à qui la FNSEA à donné un os à ronger, à savoir une minable écotaxe ! Ceux qui tirent les ficelles, les véritables responsables des malheurs de la Bretagne et d’ailleur, doivent drôlement se marrer ! 


          • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 2 novembre 2013 16:43

            BIEN ECRIT ET VERIDIQUE


          • BarbeTorte BarbeTorte 1er novembre 2013 12:09

            on voit que vous connaissez pas bien le principe de l’europe, vous.
            Si on a le droit de faire de la merde où que ce soit en Europe, alors on a le droit de la vendre partout en europe.


          • Croa Croa 1er novembre 2013 22:34

            En ce cas il faut dire Merde à l’Europe ! smiley


          • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 2 novembre 2013 16:51

            et........................LES BOBOS DEMANDEZ DONC A VOS POTES CUMULARDS ET LOBBYISTES DU GOUVERNEMENT EELV ET PS DE FAIRE PAYER 90% DE L’ ECOTAXE AUX SUPERS ET HYPERS MARCHES MAIS CA SE SE FERA PAS : PLUS DE COM POUR VOS ELUSDE VOS PARTIS VEREUX ET OUI......... LES ECOLOS VOUS AVEZ DES VERS DANS VOS POMMES...


          • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 3 novembre 2013 17:35

            OK MOITIE POUR EUX MOITIE POUR LES HYPERS

            a eux deux ils gagnent 8 EUROS SUR UN KG DE PORC VENDU 11 EUROS


          • Xenozoid 30 octobre 2013 14:56

            faudra pas s’etonner d’etre traites de bestiaux,je suis né a Fougeres(35) a coté de l’aumaillerie, beaucé,j’en ai vu des saucisses trainer en justice,pas besoin d’aller les torturer en allemagne ,torturez francais., le savoir faire francais n’est pas moins terrifiant,depuis je bouffes pas de viande, je fais gaffe


            • Loatse Loatse 30 octobre 2013 15:24

              « le savoir faire francais n’est pas moins terrifiant,depuis je bouffes pas de viande, je fais gaffe »

              Pas de demi mesures, c’est du radical ! smiley

              « Mais tous ces paysans, qu’est ce qu’on va en faire ??? »

              http://www.youtube.com/watch?v=sN2imEWzKYE


              • Nicolas_M bibou1324 30 octobre 2013 15:31

                « Mais tous ces paysans, qu’est ce qu’on va en faire ??? »

                On les mange. Moins d’usines agricoles comme ça. Et l’état peut reprendre leur patrimoine, c’est tout bénèf. 

              • Xenozoid 30 octobre 2013 15:34

                radical ? tu fait quoi pour differencier quell animal a le droit d’etre torturé ?les paysans dans le sens paysannerie est mort, les prolos dans le sens prolétaire est mort,il reste quoi, les pure races ?


              • Xenozoid 30 octobre 2013 15:36

                les labels ?les opinions ? les sens et le mots,le cris et la peur ?,,,,,on s’habitue


              • colza 30 octobre 2013 17:39

                Ils se convertissent au maraîchage, bio de préférence.


              • Bilou32 Bilou32 30 octobre 2013 19:14

                Si, si, il reste quelques paysans, certes en voie de disparition. Je pense que je fait partie des derniers spécimens... éleveur de brebis viande, en filière label rouge, sur 40 ha (une misère pour des terres de coteaux pentus et pauvres) avec 200 brebis à peine. Pour sortir un smic il faut au moins 400 brebis d’après les technico-machin-chose-surtout commerciaux.. Je pourrais faire du bio, mais il n’y a aucun avantage financier (au contraire !), et beaucoup d’emmerdements administratifs. Le maraîchage bio en reconversion ? Pourquoi pas, mais mes terres ne s’y prêtent guère, et quand on est à plus de 100 bornes des gros centres c’est pas simple... Et la aussi, beaucoup de contraintes administratives et pas mal de monde à payer (contrôleurs certificateurs...).

                Mais il est certain qu’actuellement, on va tout droit à l’industrialisation de l’agriculture et de l’élevage. Des exploitations de plus en plus grosses, avec PDG et salariés roumains, c’est ce qui nous attends ! Objectif prioritaire : la rentabilité. Objectif secondaire : rester dans les clous au niveau légal . Autres objectifs : aucun ... A la limite je pense même qu’il y en aura qui feront du bio. En polyculture, avec les primes qui vont avec, çà peu le faire ! 


              • Gemini Gemini 31 octobre 2013 09:48

                On peut également faire du bio sans être certifié. Également, peut-être logner du côté d’associations telles que Nature & Progrès, qui me semblent bien plus fréquentables et avec le bon esprit que la clique des certificateurs bio.

                En tout cas, courage. C’est de paysans comme vous dont notre pays a besoin. De mon côté, en tant que consommateur, je fais au mieux pour toujours privilégier les filières locales. Nos départements étant fort éloignés l’un de l’autre, il est cependant hélas peu probable qu’un jour je puisse me fournir chez vous. Mais, et c’est heureux, je ne suis pas le seul à avoir cette démarche (même si, bien entendu, nous sommes encore bien trop marginaux).


              • Croa Croa 31 octobre 2013 13:56

                « nous sommes encore bien trop marginaux »

                Peut-être mais ça change à vitesse grand « V » !

                Les AMAPs qui sont de plus en plus nombreuse refusent du monde et nombreuses sont celles qui n’arrivent pas à démarrer pour cause de manque de terrains disponibles mais la preuve en est qu’un changement est en route.


              • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 2 novembre 2013 16:54

                on va en faire DES CRS QUI TAPERONT SUR LEURS FRERES

                chanson de gilles servat CHANTEUR « AVEC VOIX » BRETON

                rien a voir avec bruni et ses amis parisiens chanteurs sans voix...ni textes


              • kéké02360 3 novembre 2013 11:04

                il y a moyen de faire autrement, par exemple vous pouvez partager ce lien avec les producteurs et consommateurs près de chez vous, consommez local c’est ici :

                http://www.mescarottes.com/

                les heureux producteurs et consomm-acteurs des Ardennes peuvent encore faire mieux :

                 Avoir toutes leurs commandes en ligne chez les différents producteurs du coin pour se voir livrer au même endroit , le même jour à la même heure toutes leurs courses !!!!! elle est pas belle la vie !!!! Si çà n’existe pas dans votre département c’est le moment d’agir, le modèle Ardennais est ici , çà s’appelle Comptoir bio :

                http://www.eco-territoires.fr/index.php?option=com_content&view=category&id=35&Itemid=68

                ou Comptoir paysan :

                http://www.comptoirspaysans.org/biocharleville 

                Allez consomm-acteurs, ACTION !!!!!!!!!


              • Taverne Taverne 30 octobre 2013 15:35

                « une éco-taxe qui constitue une mesure incitative ».

                Sérieusement, qui voit encore dans les taxes des « mesures incitatives » ? Plus personne ne croit que les gouvernants sont animés d’intentions nobles et généreuses quand ils votent des taxes.

                Alors oui, l’éco-taxe existe dans des pays voisins. Seulement eux, ils ont le réflexe de réaliser des économies avant de penser aux taxes. D’autre part, la France est un pays surtaxé. Il ne faut pas s’étonner qu’aujourd’hui la moindre taxe supplémentaire joue comme la goutte d’eau qui fait déborder le vase.


                • 65beve 65beve 1er novembre 2013 15:53

                  Taverne,
                  « la moindre taxe supplémentaire joue comme la goutte d’eau qui fait déborder le vase. »

                  Plutôt comme la goutte d’eau qui met le feu aux poudres.
                  cdlt


                • bakerstreet bakerstreet 30 octobre 2013 16:05
                  la goutte d’eau qui fait déborder le vase.
                  Vous voulez dire plutot la fosse à lisier !

                  Bravo pour cet article qui fait le tour du problème. 

                  Je suis d’ailleurs surpris que la sensibilité des internautes ne fonce pas tete baissée dans les portiques !


                  • Xenozoid 30 octobre 2013 17:41

                    rue du boulanger, tout est bon
                    dans le pain le levain
                    tu oublies le point qui n’est pas loin
                    a savoir la bouffe bas son plein


                  • colza 30 octobre 2013 17:44

                    C’est encore un fois l’UE qui est à l’origine du problème.

                    L’Euro, sans harmonisation fiscale et sociale, sans projet politique, avec comme seul horizon la concurrence libre et non faussée... Voilà où nous en sommes !
                    Nous sommes en train d’en crever, mais la Commission Européenne a dit qu’on tenait le bon bout.

                    • Xenozoid 30 octobre 2013 17:50

                      peut etre que tu creve de voire que tu ná jamais vécu ?


                    • Claude Simon Claude Simon 30 octobre 2013 20:38

                      Si si Moreigne, participons au grand mouvement de vindicte envers le bas de la chaine alimentaire, l’agriculture et l’agriculteur.


                      Matraquons le message jusqu’à ce qu’il se matraque lui-même.
                      La France est la nation la plus chère en termes de protection sociale, et donc elle perd en compétitivité, alors qu’elle est à l’origine de la création européenne. Qu’attendons-nous pour perdre encore en compétitivité en imposant plus de normes (bidons, juste pour justifier de nouveaux services administratifs) écolos ?

                      Il est plus facile de s’occuper des conditions de vie du porc que du taulard, ou de celui de son concitoyen fort mal logé. Mais la politique de la facilité ne mène pas très loin, il est temps de le rappeler.


                      Il serait plus que temps que, celui qui n’a aucun besoin de sortir ses poubelles soit le premier et le seul à jeter l’opprobe sur le paysan-pollueur, tu ne crois pas ?
                      Car le pire des pollueurs, car des esprits, c’est bel et bien toi.

                      Enfin, grâce à l’Europe, le traité de libre-échange avec le Canada fera que le porc breton sera décimé par un porc pur sirop d’érable 25% moins cher.
                      L’idée de libre-échange sera sauve, d’autant plus que l’écotaxe n’est pas applicable aux échanges atlantiques. La politique de dépendance envers les allocations en sortira vainqueur, avant que les bugs SFR ne finissent par se multiplier.

                      Qui a diabolisé le chlore jusqu’à l’absurde ? Greenpeace. Qui a diabolisé les nitrates afin de protéger la pétrochimie agro-industrielle ? Eaux et Rivières ? Qui diabolise le CO2 ? un peu tout le monde et n’importe qui. 

                      L’environnement n’est qu’un levier afin de défendre de nouveaux intérêts économique contre d’anciens.

                      Je retourne lire Dugué, au moins il a ses esprits à l’endroit.




                      • Attilax Attilax 31 octobre 2013 01:34

                        Pourquoi dites-vous ça ? Vous pensez que l’agriculture productiviste est un bien ? Pour la terre, les gens, les animaux, les plantes ? Sans parler des agriculteurs eux-mêmes, qui sont les premières victimes des produits qu’ils utilisent ! Je suis pas écolo, j’ai jamais voté pour ces nazes et c’est pas demain que ça commencera, mais si l’agriculture intensive détruit la terre et les bestioles qui y vivent, faut changer. Si les bêtes « élevées » de manière industrielle (indigne, surtout) dégénèrent jusqu’à devenir malsaines, faut changer. A quoi bon manger de la tomate si ça a un goût de flotte ? Si on veut arrêter de se gaver de pesticides, d’insecticides, d’antibiotiques et de dieu sait quoi encore jusqu’à la fin de nos vies, faut peut-être changer de vision d’ensemble.
                        Il ne s’agit pas de culpabiliser ou de juger ceux qui utilisent ces méthodes de culture « officielles », chaudement recommandées et subventionnées par nos autorités depuis 60 ans, mais de les convaincre de l’absurdité d’un tel choix comme modèle durable.

                        Après, je suis d’accord avec vous : l’écologie n’est qu’un levier et cette taxe est juste LA taxe de trop, celle qui ne passe pas. Sauf qu’ils en ont encore plein dans leur grande hotte, les coquins. La tonte est loin d’être finie. Mais comment faire si la biquette se rebiffe ?
                        Ce n’est que le début, à mon avis...


                      • Claude Simon Claude Simon 31 octobre 2013 20:12

                        La vision d’ensemble dites vous.

                        C’est le propre d’un type de gouvernement de type communiste, avec une planification de toutes les tâches, et elle a échoué.

                        Libre à vous de choisir vos produits aujourd’hui : bio, ou conventionnel. 


                        Et si vous croyez que l’écologie améliore le bien-être des animaux, voici la dernière norme d’élevage laitier.
                        Afin de pouvoir quantifier les émissions de méthane des troupeaux de vaches laitières, celles-çi seront désormais interdites de pâture (mise à l’herbe) et seront astreintes à l’étable, donc à une nourriture de maïs-soja.

                        L’écologie est déjà prise dans ses contradictions elle aussi, entre écologie, développement durable (dispose t’on des minerais pour fabriquer du photovoltaïque à plus de 20-30 ans ? Non) et bien-être animal (exemple ci-dessus).

                        Si vous mettez en pratique certaines normes écologiques au milieu agricole, vous comprenez rapidement que vous obtenez des résultats inverses.

                        Je suis d’une région où, au nom de l’écologie, vous ne pouvez plus :
                        - agrandir une laiterie ;
                        - mettre en place un parc d’ormeaux ;
                        - construire un centre de formation sportif ;
                        - construire une centrale à gaz ;
                        - construire un centre de traitement entre plusieurs fermes agricoles ;
                        - construire un dépôt de légumes ;
                        - etc

                        Dites-moi de quelle écologie il s’agit, pour ma part, je n’y vois plus qu’une idiologie de plus.




                      • Attilax Attilax 1er novembre 2013 13:51

                        Totalement d’accord avec vous pour dénoncer l’hypocrisie de ces politiques aberrantes, qui finalement ne profitent qu’aux grands groupes.
                        Quand je parle d’écologie (que ce mot est galvaudé, merci les politicards !), je pense modèle durable. La permaculture, par exemple, enrichit la terre année après année au lieu de l’épuiser. Des terres montagneuses jugées stériles dans les années 60 sont devenues les plus riches d’Autriche aujourd’hui, grâce à cette technique (qui n’est pas applicable partout). Des tas de « paysans philosophes » cherchent en ce moment des solutions, des alternatives pour vivre de leur métier (leur art) sans dépendre de la PAC et compagnie. Ces gens sont très intéressants et leur combat nous concerne tous, je pense. Continuer uniquement sur le modèle intensif n’est de toute façon pas viable sur le moyen terme, il faut trouver des solutions pour espérer pouvoir contrer les Monsanto et Cie qui règnent sur l’agro-alimentaire.


                      • heolglaz heolglaz 30 octobre 2013 21:09

                        On cause ! on cause ! Mais quand on y pense, cà fait un petit moment qu’on a pas eu de marée noire...


                        • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 31 octobre 2013 18:35

                          BIEN DIT OU BIEN ECRIT BREIZH !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


                        • Dany romantique 30 octobre 2013 22:34

                          Bien entendu José Bové a raison sur le productivisme Breton. La Bretagne ne veut pas payer un impôt concourant a réparer les dégâts. Pas étonnant les autonomistes bretons ont toujours vilipendé l l’Etat dit « jacobin » depuis les Chouans et rejette le pouvoir central venant de Paris.

                          Les « bonnets rouges » seraient révolutionnaires ?? quelle bonne blague c’est tout le contraire, c’est du poujadisme pur jus, avec le MEDEF à la rescousse ; déjà en 1645, contre tout impôt, qu’il soit royal ou bien républicain à présent. 

                          Le pouvoir central républicain démocratiquement élu a tord de céder au lobby des riches propriétaires de l’agro-alimentaire emmenés par la FNSEA qui a su toujours bénéficier des primes au rendement venant des technocrates de Bruxelles.
                          Bien venu au club de la mondialisation ! Il faut se retrousser les manches contre Bruxelles et l’OMC mais ne pas accepter l’obole.
                          Le problème de cette jacquerie est dans le fait que c’est une réaction culturelle régionaliste conjuguant l’hyper classe des gros producteurs avec la détresse générale de la question sociale, donc des sans grades, des smicards, des ouvriers agricoles exploités, des chômeurs, comme dans toute l’Europe frisant les 12 %. Rien de nouveau sous le soleil de Satan.
                          Il n’y a pas une communauté d’intérêts. Il y a une hétérogénéité des problématiques par un front du refus disparate, dont la synthèse est absurde.
                          Ce mouvement est illisible car sans cohérence contrairement aux apparences médiatiques.  

                          • Dzan 31 octobre 2013 11:25

                            Hier soir la maire de Carhaix sur Canal a clairement parlé d’autonomie de la Bretagne, et du « Peuple Breton »
                            Les sous venant des impots de chacun, ils sont d’accord, mais foin de l’Etat.


                          • Dzan 31 octobre 2013 11:28

                            Rectif : Le maire


                          • Croa Croa 31 octobre 2013 14:14

                            Les riches propriétaires de l’agro-alimentaire sont en fait venu au secours du pouvoir qui n’a cédé qu’en apparence. L’écotaxe était déjà une concession (à l’environnementalisme). Elle avait été initié au « grenelle » puis reprise par l’Europe qui l’a étendue. Cependant pour tous ces gens la priorité c’est le marché libre et non faussé, alors ne soyons pas surprit !

                            L’empressement à démolir volontairement le dernier portique de saisie ça ne vous interpelle pas ?

                            Lorsqu’une décision va bien dans le sens souhaité par ceux qui nous gouvernent, ils ne cèdent jamais à la rue (voir ce qui se passe à chaque fois à propos de la démolition des pensions de retraite par exemple.) 


                          • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 31 octobre 2013 18:45

                             ROMANTIQUE ....LES REGIONALISTES TE PISSENT AU C.....L BOURRIQUE !!!!!!!!!!!

                            POURQUOI PAS FAIRE PAYER L’ ECOTAXE POUR 9/10 AUX HYPERS ET 1/10 AUX CAMIONS
                            & KG DE PORC EST VENDU DANS LES HYPER 42% DE MARGE POUR LA GRANDE DISTRIBUTION 1 EURO DE PLUS QUE LE PRODUCTEUR ET C EST VALABLE POUR LES LEGUMES...FRUITS...POISSONS......................

                            IL FAUDRAIT QU A PARIS NOS ELUS NATIONAUX AIENT DES COUILLES ET .....NE SOIENT PLUS LOBBYSTES  CUMULARDS MEME DES HYPER
                            NOTRE PRESIDENT DE REGION MR MASSIOT L ’DEMADE A FLAMBI QUI EST ANTI COCHONS MAIS POUR LES VACHES...A LAIT..................................


                          • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 31 octobre 2013 18:48

                            1 KG DE PORC 11 EUROS 4.5O EUROS POUR L HYPER 3.50 EUROS POUR LE PAYSAN JUSTE ,,,, ???? MR LE ROMANTIQUE BOBO D EELV


                          • Claude Simon Claude Simon 31 octobre 2013 20:19

                            Oui, enfin, quand on est transporteur et que l’on dégage 1% de marge, et que l’écotaxe prélève 4,1%, votre romantisme est appréciable et apprécié, je ne suis pas certain qu’il soit pour autant fondé.


                          • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 2 novembre 2013 16:56

                            our les cochons les pommes de terre ET POUR LES BRETONS LES EPLUCHURES


                          • escoe 3 novembre 2013 18:48

                            Hier soir la maire de Carhaix sur Canal a clairement parlé d’autonomie de la Bretagne, et du « Peuple Breton »

                            Les mondialistes de Bruxelles continuent d’agir , on voit apparaître des arguments entendus avant la dislocation de la Yougoslavie.


                          • eric 31 octobre 2013 04:21

                            Ecoeurant... ! les alterecolobiopostneomarxistes Marie Antoinette.. ! Ils n’ont pas de pain, qu’ils mangent de la brioche !
                            Salaud de pauvres ! Ils ne pourraient pas manger du poulet fermier labellise et bio, comme les gens normaux.... !
                            Non seulement ils polluent, mais en plus ils votent mal. Nul doute que nos verts sauront un jour ou l’autre proposer une solution finale a ces deux facteurs de dégradation de la planète, et de la démocratie réunie.
                            Alors, dans une nature libérée de ces nuisances, les poulets « durables » pourront s’épanouir dans le confort matériel et moral qu’ils méritent pour le plus grand plaisir gustatif et le repos des consciences de ceux qui les méritent...


                            • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 31 octobre 2013 18:51

                              DROITE LANGOUSTE GAUCHE CAVIAR ET POUR L UMPS ET SES ELUS DU POULET DE GRAIN BIO


                            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 31 octobre 2013 07:42

                              L’agriculture intensive n’est pas bretonne, elle est européenne : articles 38 &39 des Traités européens :

                              « L’agriculture européenne doit être intensive, et avec le minimum de salariés ». Si, si, c’est écrit dans le texte ! Donc un maximum d’investissements, aussi bien chimiques qu’en matériels.

                              Quand le paysan vend aux Centrales d’achat en dessous du prix coûtant, il met la clef sous le paillasson et se suicide.

                              Si nous sortons de l’ UE et de ces foutus Traités ultralibéraux, nous sortirions des accords avec le Canada et des funestes accords transatlantiques.

                              « Les grands groupes de la distribution , grâce à l’Europe, met les paysans en concurrence avec les autres pays d’Europe et du monde »

                              Dans un pays souverain, il est possible de prendre des décisions qui protègent le revenu des paysans, la santé des consommateurs et protègent l’environnement.

                              * Fixer des prix minimum en dessous duquel la grande distribution ne peut descendre.
                              * Créer un fonds de garantie contre les calamités agricoles.
                              * Orienter le marché vers des productions locales, avec la création de plate-formes Internet locales.
                              * Accroître la qualité des aliments avec des techniques plus respectueuses de l’environnement.
                              * Campagne de sensibilisation des consommateurs pour des produits non calibrés.
                              * Régulation des spéculations sur les produits alimentaires pour l’homme et les animaux en règlementant les marges marges de la filière. etc

                              C’est ce que propose l’ UPR dans son programme dans la partie 14 :
                              « Élévation et sécurité du niveau de vie des agriculteurs et souci de la qualité des aliments. »

                              Programme de Libération nationale


                              • Bilou32 Bilou32 31 octobre 2013 08:25

                                Et cela se réalise à grand pas... L’Espagne et l’Allemagne, sans parler des pays bas semblent avoir un peu d’avance.

                                Mon jeune cousin, cadre chez fleuri-nichon achète des poulets au Brésil, (parait-il qu’ils n’en trouvent pas en France...). Les roses kenyanes ont envahi le monde... Le soja « bio » contaminé par de la mélamine venait de Chine. Les banques spéculent sur le blé ou le soja.

                                Il est évident que la concurrence est devenue mondiale et que la préoccupation des consommateurs et des producteurs n’existe plus.


                              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 31 octobre 2013 09:04

                                Vous avez raison, ce qui va sans dire, va encore mieux en le disant....

                                Même sur Agoravox beaucoup de billets présentent les problèmes comme franco-français, sans les replacer dans le cadre des Traités qui nous imposent la mondialisation, et mettent nos entreprises et et nos salariés dans une concurrence de tous contre tous.


                              • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 31 octobre 2013 18:53

                                RAISON DE PLUS POUR FAIRE PAYER 9/10 DE L ECOTAXE A LA GRANDE DISTRIBUTION :

                                demande du president de la region bretagne


                              • Folacha Folacha 31 octobre 2013 08:42

                                J’habite en Bretagne et je viens d’apprendre , grace à la crise de l’Ecotaxe, que le porc des élevages bretons était abattu en Allemagne : C’est une abérration économique, écologique, éthique. (comment peut-on trouver normal de se nourrir et de nourrir les gens qu’on aime avec des animaux traités ainsi ?) Que de souffrances pour une saucisse !

                                Dans mon coin, il y a un producteur de cochons qui fait de la vente directe itinérante . Les prix sont tout à fait raisonnables .


                                • kéké02360 3 novembre 2013 11:17

                                  il y a moyen de faire autrement, par exemple vous pouvez partager ce lien avec les producteurs et consommateurs près de chez vous, consommez local c’est ici :

                                  http://www.mescarottes.com/

                                  les heureux producteurs et consomm-acteurs des Ardennes peuvent encore faire mieux :

                                   Avoir toutes leurs commandes en ligne chez les différents producteurs du coin pour se voir livrer au même endroit , le même jour à la même heure toutes leurs courses !!!!! elle est pas belle la vie !!!! Si çà n’existe pas dans votre département c’est le moment d’agir, le modèle Ardennais est ici , çà s’appelle Comptoir bio :

                                  http://www.eco-territoires.fr/index.php?option=com_content&view=category&id=35&Itemid=68

                                  ou Comptoir paysan :

                                  http://www.comptoirspaysans.org/biocharleville 

                                  Allez consomm-acteurs, ACTION !!!!


                                • Yohan Yohan 31 octobre 2013 08:59

                                  Si la filière agro est dans la merde et qu’elle tire vers le bas, c’est bien la faute aux taxes qui les étouffent, eux et les les paysans. Je discutais hier sur le marché de Vincennes avec une légumière originaire de Bulgarie. Elle me lance, « mais vous êtes trop taxé pour produire compétitif ici et vos champignons de Paris, d’où croyez vous qu’ils viennent. eh bien de chez moi cher Monsieur ».

                                  Et les couillons qui nous gouvernent, droite gauche confondus ,leur construisent des portiques (qu’ils vont bientôt démonter) pour leur prendre encore plus de fric. C’est logique ? c’est raisonnable ? 
                                  La discussion se poursuit et je me rends compte que l’autre vendeuse est portugaise. Les deux me disent qu’il n’y a pas de français qui veut se lever le matin à 4heures pour faire les marchés.
                                  C’est logique ? c’est raisonnable ?
                                  Oui il y a un problème chez nous, et il n’est pas près d’être résolu....Les français, ce qui les intéresse, c’est les vacances ; le soleil et la mer...La valeur travail est discréditée, la preuve ici même les gens exigent le salaire universel.

                                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 31 octobre 2013 09:12

                                    Yohan,

                                    Il faudrait sortir de vos complaintes franco-françaises... L’écotaxe est une directive européenne.

                                    Seuls les transports hors autoroutes, hors bateaux, hors avions sont concernés.

                                    L’UE tient à préserver les outils de transport de la mondialisation...

                                    Regardez bien votre jean, il a fait plusieurs fois le tour du monde pour exploiter au mieux les bas salaires ici et là.

                                    Et surtout ne râlez pas, si vous voulez sortir de l’ UE, il peut vous arriver comme en Grèce, où vous risqueriez 2 ans de prison


                                  • Yohan Yohan 31 octobre 2013 17:38

                                    Qu’elle soit une directive européenne ne change rien au problème. Quand une loi n’est pas bonne pour la France comme d’ailleurs pour l’Europe, il faut la supprimer. l’Europe, pour l’instant, c’est un marché ouvert aux quatre vents réglés par des naïfs. Les chinois, les américains, les japonais protègent leur producteurs et leurs industries. Nous, nous offrons des verges pour nous faire battre et nous agissons comme si il n’y avait pas le feu au lac, alors que c’est une compétition mondiale.


                                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 31 octobre 2013 18:26

                                    Yohan,

                                    « Quand une loi n’est pas bonne, il faut la supprimer », si nous étions dans un état souverain, c’est en effet ce que le gouvernement pourrait faire.

                                    Dans l’UE, les choses ne se passent pas ainsi. 70% des lois sont d’origine européenne, les députés sont chargés de les transcrire en droit français.
                                    Le droit européen est supérieur au droit français.

                                    Quand un pays refuse de transcrire une directive, Bruxelles peut sanctionner financièrement.

                                    Quand la France a refusé de transcrire la directive sur les OGM, ( puisque les Français n’en veulent pas), cela nous a coûté 1600 euros par jour de pénalités de retard, au total 20 millions d’euros.

                                    Les Traités ont transféré les pouvoirs des gouvernements élus à des Commissaires européens non élus... C’est ce qu’on nous cache depuis le début de la construction européenne :

                                    Vidéo : « Pourquoi l’ Europe est comme elle est ? »


                                  • Claude Simon Claude Simon 31 octobre 2013 20:45

                                    C’est sans doute une directive européenne, mais c’est bel et bien le grenelle de l’environnement qui en est l’origine.


                                  • Yohan Yohan 31 octobre 2013 20:51

                                    Les anglais font bien ce qu’ils veulent, ils continuent de rouler à gauche et ils ont gardé leur monnaie, ce qui leur permet de dévaluer à leur guise. Et pourtant, ils sont -dit-on- dans l’europe


                                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 1er novembre 2013 06:46

                                    Claude Simon,

                                    Mais non ! Le Grenelle de l’environnement s’est occupé de transcrire la directive européenne dans la réalité française. Le PS et l’ UMP ont voté pour, les Verts se sont abstenus, ils trouvaient que c’était insuffisant.

                                    Les gouvernements ne gouvernent plus, ils appliquent que ce qui se décide au niveau européen.

                                    C’est ce que Viviane Reding est venue expliquer aux « dépités » français qui ne comprennent toujours pas :
                                    « Il n’y a plus de politiques nationales, il n’y a que des politiques européennes. »

                                    « Écotaxe, qui sont les bons élèves de l’ Europe ? »


                                  • escoe 3 novembre 2013 18:42

                                    Les deux me disent qu’il n’y a pas de français qui veut se lever le matin à 4heures pour faire les marchés

                                    Ce n’est pas vrai. Des français qui commencent à quatre heures, je peux vous en présenter quand vous voulez.


                                  • Cedric Citharel Cedric Citharel 31 octobre 2013 09:01

                                    Ce ne sont plus les politiciens qui font les lois, mais les magnats de la finance et de l’industrie. Dans le cas de l’ecotaxe, ils avaient juste oublié de payer les écologistes pour qu’ils la ferment.

                                    Si vous voulez savoir comment le pays est dirigé et pourquoi tout est fait afin que les plus riches continuent de s’enrichir, lisez On les croise parfois, de Cedric Citharel.

                                    • Yohan Yohan 31 octobre 2013 09:08

                                      Ah bon, alors ce sont les magnats de la finance qui vont démonter les portiques ?


                                    • Francis, agnotologue JL 31 octobre 2013 09:48

                                      à Yohan,

                                      réponse : oui !

                                      En deux temps :

                                      - un, on fait payer au contribuable une installation de portiques (coûteuse, et en plus, payée à une entreprise italienne ; rappelez moi la nationalité de l’épouse du précédent Pdt de la République ?)

                                      - deux, on fabrique des ’bérets rouges’ (merci les p’tits gars de la Com !) qui vont casser ces portiques, faudrait tout de même pas que cette écotaxe voie réellement le jour ! Comme disait Sarko : l’écologie ça va un moment ! (Tiens, encore lui !)

                                      Pour savoir de quoi l’on parle, cet article : Les bonnets rouges et les sans-couilles


                                    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 1er novembre 2013 19:12

                                      Yohan,
                                      Exact, et pire que cela, pour la 1ere fois depuis la fin de l’ancien régime, ce seront des entreprises privées qui collecteront l’impôt de l’écotaxe :

                                      « Benetton et Goldman Sachs vont collecter l’impôt »


                                    • Mowgli 4 novembre 2013 09:18

                                      « Ce ne sont plus les politiciens qui font les lois, mais les magnats de la finance et de l’industrie »

                                      Ça c’est sûr. La semaine des 35 heures c’est les magnats de l’industrie. L’interdiction du travail le dimanche, c’est les magnats de la finance. Ça crève les yeux.


                                    • Yohan Yohan 31 octobre 2013 17:33

                                      C’est bien facile de critiquer l’agro business. Vous voulez en changer, soit.... Mais méfiez vous, d’autres pays n’attendent que de voir la France se casser la gueule. Demain, vos artichauts, choux, navets, viendront de Bulgarie, de Roumanie. Seront-ils meilleurs, plus sûrs, j’en doute...

                                      Par ailleurs, les gens sont-ils vraiment prêts à payer le vrai prix ? Ceux qui demain se nourriront sainement devront avoir le porte monnaie bien rempli. Moi je veux bien changer de modèle, mais les conseilleurs ne sont pas les payeurs..

                                      • Yohan Yohan 31 octobre 2013 17:44

                                        1000 emplois menacés chez un concurrent de Doux qui réalisait 90% de son chiffre à l’export.

                                        Depuis trois ans, nous ne sommes plus compétitifs à l’export sur le poulet et nous nous faisons tailler des croupières par nos amis allemands qui ont trouvé le moyen, déloyal certes, de baisser leurs coûts de production alors que notre gouvernement de sots s’acharne lui à les relever. Avec un euro trop fort, et une crise qui s’étire, comment peut-on imaginer conserver des emplois déjà fragiles. Tout s’effondre, et vous lancez au plus mauvais moment vos oukases contre nos producteurs accusés de produire de la merde et de polluer. Facile, trop facile de critiquer assis confortablement derrière son écran plat.

                                      • Croa Croa 1er novembre 2013 23:09

                                        « les gens sont-ils vraiment prêts à payer le vrai prix ? »

                                        OUI ! C’EST DéJà CE QUI SE PASSE !

                                        Les prix de détail correspondront toujours au prix que les gens veulent bien y mettre. C’est ce qui permet aux grandes surfaces de multiplier le prix d’achat par quatre : Elles achètent de la merde au prix de la merde, exigent que ce soit propre (c’est à dire lavé, pas obligatoirement sain) et que ce soit calibré afin de revendre aux prix du marché (plusieurs prix pour proposer un faux choix, la petite merde étant vendu moins chére que la grosse merde alors que c’est la même merde) et le tout bien cher puisque c’est tout propre.

                                        Bref le « vrai prix » n’est pas le problème. Le problème est que ce que ce sera moins juteux pour les revendeurs.


                                      • Pere Plexe Pere Plexe 31 octobre 2013 17:40

                                        Le plus fort dans cette affaire est d’avoir présenter les manifestants comme étant des bretons révoltés dans tous les médias...alors que la réalité est que les « bonnets rouge » sont essentiellement les transporteurs et les troupes de la FNSEA !


                                        • tf1Goupie 31 octobre 2013 18:46

                                          Bové qui n’a rien foutu de sa vie à part démonter une porte de MacDo et se faire élire député européen qu’est-ce qu’il propose, qu’est-ce qu’il fait ?

                                          Lui n’est pas gêné par les taxes vu le tarif auquel il est payé, tout ça pour nous faire de grandes théories pompeuses sur le modèle agricole.

                                          Lui qui connait la paysannerie depuis longtemps que n’est-il venu plus tôt s’intéresser aux agriculteurs bretons.
                                          Que de la gueule vraiment. Comme nombre d’écolos qui vont quand même au supermarché pour payer moins cher leur bouffe.


                                          • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 31 octobre 2013 19:05

                                            BIEN ECRIT L AMI BOVE ET MAMERE LE VERRE DE ROUGE A LA MAIN DU BON DU BIO A 100 EUROS LE LITRE PAS LE PICRATE DU PEUPLE

                                            PLACE OFFRIORA LES NOUILLES ET LE POULET CHINOIS SANS OS...


                                          • Croa Croa 1er novembre 2013 23:21

                                            à l’écureuil brillant :

                                            Nous avons dans le bordelais des vins bio à des prix très moyens, voire bas ! (Ce qui fait le prix d’un pinard, c’est sa réputation et justement les plus réputés ne sont pas bio, au sens qu’ils ne se sont pas fait certifier Bio.)


                                          • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 31 octobre 2013 18:56

                                            ET COMME D ’HAB LE BRETON EN PREND POUR SON GRADE : les pommes de terres pour les cochons les epluchures pour les PAYSANS BRETONS

                                            RAS LE BOL DES JACOBINS BOBO ECOLOS PARISIENS COMME L UMPS ILS MANGENT CAVIAR ET LANGOUSTE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


                                            • Pere Plexe Pere Plexe 1er novembre 2013 11:19

                                              Vos inepties injurieuses ne contribuent pas franchement à réhabilité « le Breton »...

                                              C’est une fâcheuse habitude de ceux qui prétendent parler et défendre la cause « des Français », « des Bretons » : le plus souvent ils ne representent qu’eux meme et commencent par insulter copieusement ceux qu’ils sont censé soutenir !


                                            • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 2 novembre 2013 17:00

                                              PERE EXCUSEZ MOI J AI BEAUCOUP PECHER..

                                              BOBO ECOLO OU BOBO BARJOT OU EST LA DIFFERENCE ???

                                              quand au bordeaux buvable en dessous de 10 EUROS JE CONNAIS PAS PEUT ETRE UN COTES DE BLAYE


                                            • Claude Simon Claude Simon 31 octobre 2013 21:09

                                              Débarassons-nous vite de l’agro-industrie bretonne afin de mieux dérouler le tapis rouge à l’agro-industrie américaine.


                                              • Pere Plexe Pere Plexe 1er novembre 2013 11:08

                                                Vous avez malheureusement raison (sauf que les usines à cochon sont plus polonaises ou danoise).
                                                Reste que ce sont les responsables agricoles, FNSEA en tête, qui ont poussé la filière dans cette voie de l’industriel bas de gamme...secteur ou aujourd’hui d’autres font mieux (c’est a dire pire..).Il faut admettre que ce secteur est comme le reste de l’industrie soumis à la loi du moins disant..Bienvenue dans la mondialisation !


                                              • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 2 novembre 2013 17:02

                                                 cest ducon qui ecrit ou st simon  ?????


                                              • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 2 novembre 2013 17:04

                                                NON DES PAYS DE L ’EST DE L4ALLEMAGNE ET L’ ITALIE POUR L’ ESPAGNE C EST DEJA FAIT fruits tomates et meme du MAROC UN CONSEIL LAVEZ LES BIEN POUR EVITER LA COULANTE CHIASSEUX VAT


                                              • BarbeTorte BarbeTorte 1er novembre 2013 11:49

                                                S’il est exact qu’un certains nombre d’industriels (et pas que bretons) sont au dos du mur, c’est aussi parce qu’ils ont été incités (pour ne pas dire plus) depuis des décennies, en fait depuis les années 50, à bâtir ce modèle. C’est un peu facile de les laisser crever la gueule ouverte maintenant, parce qu’au delà des quelques entreprises qui ferment, d’autres, ceux qui développent un autre modèle, seront forcément impactés.
                                                Si vous pensez que c’est l’écotaxe qui va régler le problème d’abattage des porcs en Allemagne, vous vous mettez le doigt dans l’oeil. Dans ce cas, il aurait fallu taxer spécifiquement les transports d’animaux vivants sur une certaine distances. Ce genre de mesure (ecotaxe) risque au contraire de délocaliser également l’élevage. Un bien me direz vous ? Peut être, oui. Mais qu’est ce que nous avons à proposer en remplacement ?
                                                hmmm ?


                                                • Claude Simon Claude Simon 1er novembre 2013 12:41

                                                  Voici ma proposition : l’alignement des minimas sociaux à l’échelle de l’UE, et vous mettrez un terme aux échanges abusifs au sein de l’union.


                                                  Verra t’on la fin du dumping social allemand avec l’instauration d’un salaire minimum de 8 euros 50 de l’heure ? Ce serait déjà un premier pas en avant. Eux qui font fermer abattoirs et élevages danois ou bretons à tours de bras.

                                                  Ne nous y trompons pas. L’Allemagne, en pratiquant une déflation sans vergogne depuis Schröder, plonge bel et bien l’Europe dans la crise.

                                                • BarbeTorte BarbeTorte 1er novembre 2013 12:53

                                                  Ca va se faire, cet allignement, aucun doute smiley smiley
                                                  Non, soyons sérieux, ce n’est pas le chemin qu’ont choisi nos dirigeants, sinon ils n’auraient pas fait entrer des états avec de si faibles niveaux de revenu dans l’union. Le but est bel et bien la délocalisation massive des productions pour pouvoir marger sur les produits.
                                                  Alors à terme, oui, il va y avoir alignement, mais dans combien de temps ?


                                                • Pepe de Bienvenida (alternatif) 1er novembre 2013 14:24

                                                  Ne vous en faites pas, l’alignement viendra plus vite qu’on le pense, mais par le bas. C’est la contrepartie d’un alignement par le haut des plus fortunés, donc ils sont plutôt pressés que ça se fasse !


                                                • Claude Simon Claude Simon 1er novembre 2013 14:25

                                                  En attendant, envoie la facture écotaxe à tout les politiciens du libre-échange inégalitaire qui ont fait l’Europe, elle sera beaucoup plus rentable que la taxe sur la tomate bretonne.


                                                • Pepe de Bienvenida (alternatif) 1er novembre 2013 14:28

                                                  « L’Allemagne, en pratiquant une déflation sans vergogne depuis Schröder, plonge bel et bien l’Europe dans la crise. » Ne dit-on pas que l’Allemagne est la Chine de l’Europe ?


                                                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 1er novembre 2013 19:15

                                                  Barbe Torte,
                                                  Sortir des Traités européens qui ont organisé cette malbouffe, et de l’UE par l’article 50 :

                                                  « Tout Etat membre peut décider, conformément à ses règles constitutionnelles, de se retirer de l’ Union ».


                                                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 1er novembre 2013 19:22

                                                  Claude Simon,

                                                  Si les Traités européens ont organisé le dumping social, qui met en concurrence les agriculteurs avec ceux des autres pays européens, et ceux du monde entier, ce n’est pas pour faire soudain de la justice sociale....

                                                  Les députés européens que nous allons élire n’ont aucun autre pouvoir que consultatif, et encore pas sur tous les sujets.

                                                  La seule utilité de ce coûteux bidule est de servir d’agora pour expliquer pourquoi il faut sortir de cette usine à gaz qui va nous ruiner, comme elle ruiné les Grecs, les Espagnols et les Portugais.


                                                • Xenozoid 3 novembre 2013 18:47

                                                  claude ce n est pas les cons au pouvoir qui nous font divaguer,,loin de la


                                                • 65beve 65beve 1er novembre 2013 16:09

                                                  Putaing,
                                                   manquerait plus qu’on délocalise le chouchen !


                                                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 2 novembre 2013 06:49

                                                    soleil,

                                                    L’UE a supprimé les subventions à l’exportation cet été.
                                                    Il s’agit du résultat d’une négociation entre l’ UE et l’OMC.
                                                    J’ai trouvé sur le site du Sénat des renseignements sur cette décision :

                                                    « Conséquences de la suppression des aides à l’export »

                                                    Depuis 2004, les entreprises auraient largement eu le temps de réorienter leurs activités.
                                                    Elles vont faire sans doute un chantage à l’emploi, pour que le gouvernement remplace les subventions européennes par des subventions made in France.

                                                    Ce qui ne diminuera en rien les 23 milliards que nous versons à l’ UE, mais puisera à nouveau dans les poches des contribuables.

                                                    L’UE supprime les subventions aux volaillers...


                                                    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 2 novembre 2013 06:52

                                                      soleil,
                                                      Le Ministre de l’Agriculture par le de « décision brutale »..., alors que c’est dans les tuyaux depuis 2004, encore un qui est bien renseigné ou qui ment sans vergogne...

                                                      Mais cela va justifier les aides aux entreprises, plutôt qu’aux services publics.


                                                      • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 2 novembre 2013 17:07

                                                        DERNIRE NOUVELLE DU FRONT DE BReTAGNE

                                                        -BARJOT AYANT DEMANDE UN LOGEMENT SOCIAL A QUIMPER SERA PRESENTE DEMAIN

                                                        AVEC 5000 CHOUANS....DE SES TROUPES (source des rg)


                                                        • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 2 novembre 2013 17:09

                                                          derr des der la vraie gauche hots bobos ps et eelv fo et cfdt ........... manifestera dans le calme a carhaix.....sans COCHONS NI CRS 


                                                          • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 2 novembre 2013 17:11

                                                            j ai ecrit trop vite JE DOIS NETTOYER MA VIEILLE FAUCILLE

                                                            « GAUCHE HORS BOBOS PS EELV...FO ET CFDT » A.........CARHAIX


                                                          • kéké02360 3 novembre 2013 11:24

                                                            il y a moyen de faire autrement, par exemple vous pouvez partager ce lien avec les producteurs et consommateurs près de chez vous, consommez local c’est ici :

                                                            http://www.mescarottes.com/

                                                            les heureux producteurs et consomm-acteurs des Ardennes peuvent encore faire mieux :

                                                             Avoir toutes leurs commandes en ligne chez les différents producteurs du coin pour se voir livrer au même endroit , le même jour à la même heure toutes leurs courses !!!!! elle est pas belle la vie !!!! Si çà n’existe pas dans votre département c’est le moment d’agir, le modèle Ardennais est ici , çà s’appelle Comptoir bio :

                                                            http://www.eco-territoires.fr/index.php?option=com_content&view=category&id=35&Itemid=68

                                                            ou Comptoir paysan :

                                                            http://www.comptoirspaysans.org/biocharleville 

                                                            Allez consomm-acteurs, ACTION !!!!!!!!!!


                                                            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 novembre 2013 08:18

                                                              kéké,
                                                               Ce n’est pas le local qui fait vivre les Bretons, c’est l’exportation vers toute l’ UE, et en dehors.
                                                              L’UE suite à des accords avec l’ OMC vient de supprimer les subventions à l’export.

                                                              Cette directive était dans le tuyaux depuis... 2004.

                                                              Ils jouent tous les surpris. Ou bien le MInistre de l’agriculture n’est au courant de rien, ou bien les Bretons espèrent que le contribuable va compenser.


                                                            • legrind legrind 3 novembre 2013 15:12

                                                              Ça sera mieux quant cette honteuse industrie agro-alimentaire bretonne sera définitivement délocalisée, les verts-front de gauche vont jouir !


                                                              • Yohan Yohan 3 novembre 2013 15:29

                                                                Pour sauver la Bretagne, il faudrait mettre du Paté Hénaff dans les biberons


                                                                • wesson wesson 3 novembre 2013 20:02

                                                                  Il faudra surtout mettre au pas cette chienlit apatride.


                                                                  Vous avez bien vu Yohan pendant cette manifestation, il n’y avait pas un drapeau Français !

                                                                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 novembre 2013 08:26

                                                                  wesson,

                                                                  Attendons la suite, le Ministre annonce un plan d’aide à l’agriculture bretonne, pour compenser la fin des subventions de l’ UE, compenser l’absence de SMIG agricole allemand, et l’euro trop fort pour les productions françaises à l’export, toutes causes liées à l’UE et à ses Traités.

                                                                  Il y a de fortes chances que les Bretons qui crachent sur la France, soient ravis que les contribuables payent.... Je les attends au tournant, ces indépendantistes à la noix !

                                                                  Ils sont comme les tenants du libéralisme, ils crachent sur les fonctionnaires, mais ne disent rien quand Bercy fait cadeau de 172 milliards par an aux entreprises.

                                                                  Dans cet article sur les retraites, la Cour des comptes fait le total des cadeaux fiscaux aux entreprises


                                                                  • pbjardin 16 janvier 2014 16:54

                                                                    Il est facile de jeter la pierre aux agriculteurs alors que depuis la fin de la première guerre mondiale on leur a demandé de produire de façon intensive à coups de subventions de l’état et de l’Europe. La responsabilité n’est-elle pas aussi politique ?
                                                                    Alors que l’on apprend que le gouvernement a publié le décret qui va permettre d’augmenter les quantités d’azote épandues sur les terres agricoles, et va à contre-courant des efforts de réduction des nitrates dans les eaux.
                                                                    il est trop simple de montrer du doigt les agriculteurs, alors que les politiques, mais aussi chacun d’entre nous pouvons faire un effort pour préserver la ressource eau. Cela passe par le bulletin de vote, mais aussi par notre responsabilité d’économiser l’eau en commençant par surveiller notre consommation et notamment de traquer les fuites d’eau (30% de la consommation en France) !
                                                                    Plus d’infos : http://www.activeau.fr/Blog.asp?ItmID=9185&Title=Les%2Dagriculteurs%2Dresponsables%2Ddes%2Dalgues%2Dvertes%2Det%2Den%2Dplus%2Dde%2Dl%2Daugmentation%2Ddu%2Dprix%2Dde%2Dl%2Deau%2D#Comments

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès