• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > C’est déjà Noël !

C’est déjà Noël !

JPEG

Ce jour-là, je me rends au supermarché pour faire mes courses : à l'entrée du magasin, des pots de fleurs, des chrysanthèmes sont alignés, à l'approche de la Toussaint...

Rien de plus normal... mais, non loin de là, le rayon des jouets déborde, les décorations de Noël scintillent et attirent tous les regards : guirlandes dorées, papiers cadeaux, étoiles...

Bientôt, les galettes des Rois vont aussi venir prendre place dans les rayons...

 

Pourtant, nous sommes le 30 octobre et les magasins nous invitent déjà à la grande frénésie de Noël...

Chaque année, il semble que le temps s'accélère : nous sommes entraînés dans le tourbillon de la consommation.

C'est effrayant !

C'est déjà Noël, alors que le mois d'octobre n'est pas terminé !

 

Il semble que tout soit fait pour doper la croissance, et inciter à la consommation permanente.

L'économie est le maître-mot de nos sociétés, ce sont les marchés qui nous gouvernent, ce sont les financiers qui font la pluie et le beau temps.

 

Autre fait troublant : ce 30 octobre, on sonne à ma porte : surprise ! C'est un pompier qui vient me proposer son calendrier pour la nouvelle année !

Je m'étonne, en le voyant, je lui dis qu'il est en avance sur l'horaire, mais il me rétorque que les pompiers prennent ainsi de l'avance sur leur future tournée...

Cette fois, c'est la nouvelle année à la Toussaint.

Tout est fait pour nous inciter à consommer, et tout est fait pour accélérer cette consommation...

 

Le lendemain, le 31 octobre, je me promène dans les rues de ma ville et je vois des vitrines décorées de toiles d'araignées, de masques de sorcières, de baguettes magiques...

Quelques enfants revêtus de déguisements, maquillés déambulent avec leurs parents...

Encore une fête, encore une occasion de consommer : Halloween... Encore une incitation à acheter des friandises, des costumes adaptés à la circonstance...

 

Cette course infernale à la consommation ne nous laisse ainsi aucun répit...

JPEG

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2019/10/c-est-deja-noel.html

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.81/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

63 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 5 novembre 11:22

    Noël est depuis longtemps la cible des partisans de la décroissance. Vous devriez songer à rejoindre l’église de la Très Sainte Consommation qui se présente par provocation comme un « culte mondial qui prône le bonheur dans l’acte d’achat » et a pour slogan : « consomme pour être heureux car le reste n’a finalement pas d’importance ». Ce groupe organise principalement des actions-prières qui tournent en dérision la société de consommation.

    En fait, la critique de Noël comme fête devenue trop mercantile n’est pas récente. En 1951, des prêtres ont brulé une effigie du Père Noël devant les enfants d’un patronage parce qu’ils considèraient que c’était un personnage païen, et trop américain.

    La polémique qui s’en est suivie a même intéressé Claude Lévi-Strauss, le célèbre ethnologue, alors directeur d’études à l’École pratique des hautes études qui a écrit dans les Temps Modernes un texte de 20 pages sur la naissance d’un rite, et même d’un culte, intitulé « Le Père Noël supplicié » qui apporte un éclairage intéressant sur les raisons que nous avons de fêter Noël, et ce besoin d’un rituel pour sortir de la période sombre de Novembre où l’on craignait que les morts ne partent à l’assaut des vivants : « Cette croyance où nous gardons nos enfants, que leurs jouets viennent de l’au-delà, apporte un alibi au secret mouvement qui nous incite, en fait, à les offrir à l’au-delà, sous prétexte de les donner aux enfants. Par ce moyen, les cadeaux de Noël restent un sacrifice véritable à la douceur de vivre, laquelle consiste d’abord à ne pas mourir. »


    • rosemar rosemar 5 novembre 12:20

      @Séraphin Lampion

      MERCI pour ces liens intéressants...


    • exol 5 novembre 12:32

      @Séraphin Lampion
      Et St Nicolas il est américain lui aussi ??? Pirla.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 5 novembre 14:33

      @exol

      qui a parlé l’américain ?


    • Fergus Fergus 5 novembre 11:24

      Bonjour, Rosemar

      Certes !

      Mais personne n’est obligé de céder aux sirènes de la « grande distribution » et des modes ineptes. 

      Comme personne n’est obligé de reconduire toujours le même type de dirigeants politiques.

      Ce qui m’amène à dire que si, peu ou prou, l’on se laisse berner dans les deux cas par des promesses fallacieuses de bien-être, c’est que cela ne nous dérange pas vraiment !


      • exol 5 novembre 11:28

        @Fergus
        Ah le grand phisolophe que voilà , et en plus avec ses écritures en gras insupportables .


      • Fergus Fergus 5 novembre 11:36

        J’ajoute que l’on ne peut, à mon avis, amalgamer la « Fête des rois » avec d’autres dérives mercantiles du type Halloween.

        Il s’agit là en effet d’une tradition de célébration de l’Epiphanie qui, sous des formes évolutives, remonte au Moyen Âge et a donc une valeur patrimoniale respectée non seulement par les Croyants mais également par les Athées, tout contents de pouvoir déguster une « galette » ou un « gâteau » des rois en cette occasion.

        Plus discutable est la dérive commerciale qui consiste à offrir ces galettes des rois dès la Saint-Sylvestre, et parfois pendant tout le mois de janvier. 


      • Fergus Fergus 5 novembre 11:38

        Bonjour, exol

        En général, ce sont vos commentaires qui sont « gras ». smiley


      • rosemar rosemar 5 novembre 12:23

        @Fergus

        Les gens qui travaillent vont au supermarché car ils n’ont pas le temps... 
        Quant aux dirigeants politiques, est-ce un vrai choix qui nous est proposé ?


      • Fergus Fergus 5 novembre 12:49

        @ rosemar

        On n’est pas « consumériste » parce que l’on va au supermarché  beaucoup de gens n’ont effectivement pas d’autre alternative pour des raisons pratiques ou économiques —, mais parce que l’on achète des produits ou des services dont on n’a pas besoin.

        « Quant aux dirigeants politiques, est-ce un vrai choix qui nous est proposé ? »
        Soyons un peu sérieux : dans tous les types d’élection auxquels nous participons l’offre politique est large. Il serait donc tout à fait possible de faire obstacle aux clones libéraux si nous ne cédions pas collectivement à la doxa dominante !


      • rosemar rosemar 5 novembre 12:52

        @Fergus

        Allons bon ! Vous croyez encore que les politiques gouvernent ? Mais c’est le monde de la finance qui dicte ses lois...



      • Fergus Fergus 5 novembre 13:00

        @ rosemar

        « c’est le monde de la finance qui dicte ses lois... »
        Aux clones libéraux qui se succèdent. Mais avons-nous essayé autre chose ? La réponse est non.


      • JL JL 5 novembre 13:22

        @rosemar
         
         ’’Vous croyez encore que les politiques gouvernent ?’’
         
        « Sérieusement, vous croyez vraiment que Peugeot produit des voitures, Michelin des pneumatiques et Aventis des médicaments ? Bien sûr que non ! Ils produisent des profits. » (Jean-Pierre Berlan)
         
        Alors, les politiciens ...


      • Aimable 5 novembre 16:22

        @Fergus
        Oui a une époque ( même a plusieurs ) , il a été essayé quelque chose mais une révolution est faite pour revenir a son point de départ .
        On a beau réécrire la partition , l’orchestre revient toujours a l’ancienne .


      • alexis42 alexis42 5 novembre 16:36

        @rosemar
        « c’est le monde de la finance qui dicte ses lois... »
        Pfttt ! Qu’est-ce qu’il ne faut pas lire !
        Vous avez oublié que Hollande a combattu (avec succès) la « finance » ?


      • alexis42 alexis42 5 novembre 16:43

        @Fergus
        « des produits dont on n’a pas besoin. »

        Exact ! Je viens d’acheter une bouteille de Sauternes car j’avais oublié de renouveler mon stock auprès de mon fournisseur. Mais pas au supermarché.

        Quant à « l’offre politique très large » que vous suggérez, je ne vois aucun parti pouvant s’opposer à la mondialisation (voire simplement à l’européisation), capable de repeupler nos campagnes dans de bonnes conditions, et remplacer les friches industrielles par des usines fonctionnant idéalement.
        Mais on peut toujours rêver...


      • mmbbb 5 novembre 20:19

        @JL Donc les entreprises devraient vendre a perte et le salarie de refuser de toucher son salaire 


      • un des P'tite Goutte un des P’tite Goutte 5 novembre 20:41

        @alexis42
        Euh, peut-être, mais quand on voit le résultat aujourd’hui...Il a oublié de verouiller et de mettre des garde-fous.


      • rosemar rosemar 5 novembre 23:03

        @alexis42

        En effet... certains rêvent...


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 6 novembre 08:07

        @Fergus

        « Le sens païen de nos fêtes »

        Les fêtes chrétiennes servent à dissimuler les fêtes païennes, pour les faire disparaître, faute d’avoir réussi à les éradiquer. Comme je suis une païenne, je fête à Noël le solstice d’hiver, comme font les pays nordiques avec la fête des lumières.


      • Fergus Fergus 6 novembre 09:13

        Bonjour, Fifi Brind_acier

        Je suis d’accord avec vous sur l’origine païenne de ces fêtes.
        Qui plus est, c’est très beau les bougies dans les cheveux des jeunes filles suédoises.


      • Raymond75 5 novembre 11:29

        « Cette course infernale à la consommation ne nous laisse ainsi aucun répit... » oui, mais il s’agit de sollicitation, ce qui ne vous oblige pas à suivre cette sollicitation.

        C’est le rôle des parents et des enseignants d’expliquer cela aux enfants.

        Dans la région parisienne, Halloween ne marche pas. Par contre Noël c’est l’histérie consommatrice !


        • rosemar rosemar 5 novembre 12:26

          @Raymond75

          Nous vivons une époque où l’enfant est roi : les parents gâtent leurs enfants, surtout à Noël où ceux-ci reçoivent une multitude de cadeaux...


        • Armelle Armelle 6 novembre 09:21

          @Raymond75
          « C’est le rôle des parents et des enseignants d’expliquer cela aux enfants »

           smiley
          Si vous comptez sur les parents « lambda », qui invitent leurs rejetons dans notre monde en commençant par leur balancer un monstrueux mensonge !!! Un soi disant bonhomme à barbe blanche, gentil comme tout, qui a toutes les qualités, même celle de se contorsionner (pour certains), pour passer par le conduit de cheminée avec qqes millions de paquets dans une hotte (ah non c’est vrai le traîneau reste en position stationnaire au dessus de la maison, où avais-je la tête) et voire même parfois pour d’autres, boire le café (froid évidemment) laissé la veille sur la table...
          Alors je ne suis pas certaine que ces parents là aient la moindre lucidité pour expliquer quoi que ce soit et faire le moindre discernement quant à cette vicieuse incitation à la consommation, tout ça en forgeant bêtement à ces bambins une incommensurable naïveté elle-même prometteuse d’une nouvelle génération aussi conne que la précédente et donc produire de parfaits moutons décervelés, le cerveau prêt à recevoir les âneries de l’EN et plus tard incapables de percevoir les manoeuvres qu’ils subissent à longueur d’années.
          Pauvre monde...
          Et comment dit-on ? Que la sagesse viendrait avec l’âge ? 
          Pauvres gamins !!!
          Décidément, ne nous étonnons pas voire notre société se liquéfier...


        • exol 5 novembre 12:28

          Ben ma pôve dame on voit que vous avez pas d’enfants , si vous attendez la dernière minute pour acheter les cadeaux de Noël , soit vous ne les trouverez plus , soit vous les paierez à prix d’or. Mais bien sur étant fonctionnaire de l’état avec un salaire qui tombe tout les 29 du Mois , vos préoccupations ne sont pas les mêmes que les commerçants qui doivent eux sortir un salaire .


          • rosemar rosemar 5 novembre 12:48

            @exol

            Beaucoup de gaspillages à l’occasion des fêtes de fin d’année : des cadeaux inutiles, parfois revendus sur internet...


          • Fergus Fergus 5 novembre 12:58

            @ rosemar

            Encore oubliez-vous de parler de la concurrence entre membres de la famille des enfants en question : grands-parents, oncles et tantes, parrains et marraines, tous ces braves gens ne veulent surtout pas passer pour des pingres relativement aux autres, ce qui induit de facto une inflation des dépenses.

            Sans compter les « riches » qui, eux, font des cadeaux hors de prix à des neveux et nièces appartenant à des familles beaucoup plus modestes, uniquement pour « tenir leur rang », au risque de ringardiser les cadeaux des autres, forcément nettement moins prestigieux. Ces gens-là sont de parfaits abrutis.


          • exol 5 novembre 13:30

            @Fergus
            Non ce sont des nantis , car pour eux l’effort est beaucoup moins important que pour quelqu’un qui n’a pas les moyens.


          • Fergus Fergus 5 novembre 13:42

            @ exol

            « Nantis », mais je maintiens le terme d’« abrutis ».

             

            On ne le constate d’ailleurs pas qu’à Noël, mais également lors des fêtes d’anniversaires entre gamins, devenues incontournables au fil du temps, et elles aussi exposées à des surenchères. Dans la classe de l’un de mes petits-enfants, l’un de ses copains a un père « pété de thunes » qui possède une grande propriété en bordure du bois de Vincennes et plusieurs voiture de luxe. Or, il est d’usage, lorsqu’on est invité à la fête d’anniversaire d’un camarade, de venir avec un petit cadeau. La dernière fois, mon petit-fils a, comme d’autres enfants de son école dans des circonstances analogues, reçu en cadeau un drone valant au bas mot 200 euros. C’est irresponsable !


          • foufouille foufouille 5 novembre 13:50

            @rosemar

            Si Noël commence en octobre c’est pour pouvoir achetez les cadeaux en plusieurs fois quand on est pas riche.


          • exol 5 novembre 13:54

            @Fergus
            C’est bien le raisonnement d’un petit bourgeois sectaire à l’encontre de ceux qui possèdent plus. Premièrement votre petit fils a été comblé et deuxièmement le pété de thunes a fait fonctionné le commerce. Si tous le monde réagissait comme vous le commerce serait en chute libre et Quid de votre retraite de parasite qui ne serait plus alimentée.


          • Fergus Fergus 5 novembre 17:45

            @ exol

            A vous lire, on pourrait croire que vous n’avez eu ni enfants ni a fortiori petits-enfants.

            Car si tel était le cas, vous sauriez que, lors d’événements comme des goûters d’anniversaire, l’usage et le bon sens sont de faire des cadeaux qui ne soient pas de nature à gêner les récipiendaires, autrement dit l’enfant invitant et ses parents !

            Agir ainsi est un facteur d’escalade qui n’est souhaitable ni pour les finances des parents modestes (dans l’optique d’une invitation en retour), ni en termes d’exemple pour les enfants, y compris celui du « riche » au comportement ostentatoire !

            Le « parasite » vous salue bien ! smiley


          • oncle archibald 5 novembre 18:28

            @ Exol et @Fergus :

            Cette « mode » des anniversaires fêtés avec invitations au bowling ou au laser gammes, voire sur la piste de karting (!) avec cadeaux couteux en retour, est délirante. Avec mon épouse nous en restons les bras ballants.

            Nous avons eu trois enfants et pour les anniversaires nous acceptions que les enfants invitent leurs copains à la maison. Ce simple fait, permettre d’inviter une bonne tapée de copains, leur faisait très plaisir. Ma femme faisait un gros gâteau, ou des crêpes, on achetait quelques bouteilles de limonade de jus d’orange et de coca-cola, ils jouaient tous dans le jardin et tout le monde était content sauf parfois quelques végétaux qui passaient par profits et pertes .

            Vu nos revenus suffisants mais sans plus j’aurais été dans l’incapacité de payer une après midi au bowling à une douzaine de gamins et des cadeaux couteux quand les nôtres auraient été invités. Imaginez un budget avec trois enfants et une douzaine d’invités chaque fois c’est financièrement intenable pour la plupart des familles ou alors je comprends mieux pourquoi tout le monde gueulle qu’il ne peut pas finir son mois avec ce qu’il gagne.

            Personne ne s’en est porté plus mal, sauf les commerçants, et franchement ça me fais un immense plaisir d’avoir pu échapper à ces « obligations ».


          • capobianco 5 novembre 18:32

            @exol
            «   vos préoccupations ne sont pas les mêmes que les commerçants qui doivent eux sortir un salaire  »
            Vous êtes aussi impitoyable avec vos clients ? C’est sans doute pour cela que vous avez du mal à « sortir un salaire ». Soyez plus aimable, vous verrez çà ira mieux. Si vous ne le pouvez pas, essayez de vous trouver un emploi de fonctionnaire puisque c’est si intéressant, mais je vous préviens un emploi bien rémunéré dans l’administration demande des compétences, être commerçant c’est peut-être plus simple pour vous....


          • foufouille foufouille 5 novembre 18:37

            @oncle archibald

            jamais vu ce genre de délire non plus en tant que gamin.


          • exol 5 novembre 18:38

            @Fergus
            Au risque de vous décevoir j’ai des enfants et des petits enfants et quand j’étais en activité contrairement à vous petit fonctionnaire , je n’avais pas le temps pour m’occuper de ces fadaises , je laissais ma femme s’occuper de ces corvées. Et si on est un peigne cul incapable de recevoir comme il faut on ne participe pas aux anniversaires des autres , point final.


          • Fergus Fergus 5 novembre 18:59

            @ exol

            Je n’ai jamais été « fonctionnaire », ne vous en déplaise !

            Et qui vous parle de « peigne-cul » ? Je parle, moi de classes moyennes (mais peut-être sont-elles constituées de « peigne-cul » à vos yeux ?). Or, cette « mode »  oncle archibald a utilisé le mot juste des anniversaires avec cadeaux et sorties dans des espaces de loisirs coûteux entraîne, que vous le vouliez ou non, des décisions de bon sens, autrement dit des initiatives adaptées.

            « on ne participe pas aux anniversaires des autres, point final »
            Allez dire cela à des gamins exclus de fêtes auxquels il leur serait interdit de participer alors que leurs autres copains y vont. Là encore, votre réaction est celle d’une personne qui n’a jamais eu charge d’éducation ! Ou, pire : qui s’en est complètement détourné !

            Il est vrai que madame exol s’occupait de ces « fadaises », de ces « corvées » !!!


          • exol 5 novembre 20:34

            @Fergus
            C’est vrai que j’ai failli à mes devoirs cuculapralinesque des anniversaires , mais j’ai fais faire la belle vie à ma famille pendant que moi je bossais comme un dingue pour alimenter les caisses qui vous engraissent aujourd’hui. Vous n’avez pas été fonctionnaire mais un assimilé , comme formateur , déjà à cette époque vous avez du saoulez grave votre auditoire avec vos grandes phrases faites à l’emporte pièce. Bref ne venez pas me faire la leçon sur le monde du travail , vous qui toute votre vie avez brassé de l’air comme un moulin à vent.


          • bernard bernard 6 novembre 11:00

            @Fergus

            Si j’ai bien compris, votre petit fils est allé à l’anniversaire d’un copain avec un cadeau puisque c’est l’usage !.
            Ce que je comprends moins c’est que lui même ait recu en cadeau pour l’anniversaire du dit copain « un drone valant au bas mot 200 euros. »(sic)
            C’est aussi la tradition ?
            Perplexe ! 


          • Fergus Fergus 6 novembre 11:27

            Bonjour, bernard

            J’ai dû mal m’exprimer :

            Mon petit-fils offre des cadeaux « raisonnables » à ses copains lorsqu’il est invité par ceux-ci.

            En retour, il reçoit lui aussi des cadeaux « raisonnables » lorsqu’il invite à son propre anniversaire. C’est en cette occasion qu’il a reçu ce drone au coût disproportionné. 


          • capobianco 7 novembre 13:41

            @oncle archibald
            «  Cette « mode » des anniversaires fêtés avec invitations au bowling ou au laser gammes, voire sur la piste de karting (!) avec cadeaux couteux en retour, est délirante. »
            Comme quoi tout arrive, je n’aurais jamais cru être d’accord avec un de vos propos et bien si. 


          • zygzornifle zygzornifle 5 novembre 13:22

            Noel c’est la fête du plastic chinois pour les gosses la fête du pognon pour les commerces et la fête de la TVA pour l’état ...... 

            La religion plus personne n’en parle , enfin pour la chrétienne .....


            • oncle archibald 5 novembre 14:31

              @zygzornifle : tout à fait exact ! Hélas !


            • phan 5 novembre 13:42
              Rosemar a raté la vocation d’être la mère fouettard de la société de consommation. 
              Noël n’a, en réalité, aucune origine chrétienne et le mot « Noël » n’existe qu’en français ! Jésus ne pouvait pas être né en hiver, Jésus, serait né à la mi-septembre.
              Nous habitions des gîtes infâmes quai Branly. (Le père Noël est une ordure).

              • oncle archibald 5 novembre 14:55

                @ Phan :


                L’origine du mot Noël est latine, la langue officielle de l’Église catholique pendant des siècles.

                 

                En latin, cette fête s’appelle Dies Natalis Domini, c’est-à-dire « Jour de la naissance du Seigneur ». On a rapidement retenu le mot principal : natalis, « naissance », et ce mot fut déformé, transformé à force d’être répété.

                 

                Natalis a donné Noël et depuis le Moyen âge, ce mot est entré dans notre langue.



              • phan 5 novembre 17:03

                @oncle archibald

                Mot de « Noël » : une substitution agréable aux païens qui utilisaient le mot « noio » qui signifie nouveau et « hel » qui désigne le soleil, ce qui donne le mot « Noioel ».
                Même chose en grec avecles mots« néos » qui signifie nouveau et « hélios » qui désigne le soleil. Le culte du « Nouveau soleil » se traduit donc en grec par « Néoshelios ».
                Le mot « Noël » est un mot confus et consensuel bien français où chacun peut y mettre un peu ce qu’il veut ! C’est un mot qui amalgame le paganisme et de la foi chrétienne.
                En conséquence, au lieu de chercher à associer le Christ à Noël, nous devrions admettre qu’Il n’y a jamais été associé ! Noël n’a jamais été une fête chrétienne ! Les véritables chrétiens doivent le restituer aux païens, après tout, Noël leur appartient ! Au lieu de les emprunter au monde qui nous entoure, nous devrions tirer nos coutumes et nos pratiques religieuses de la Bible. Ce faisant, nous adorerons notre Créateur en esprit et en vérité, comme Il nous recommande de le faire (Jean 4 :24). - Paroles de John Ogwyn (1949–2005)

                ce fu un poi devant Noël
                Que l’en metoit bacons en sel,
                Li ciex fu cler et estelez,
                Et li vivier se fu gelez
                Ou Ysengrin devoit peschier,
                Qu’en pooit par desus treschier,
                Fors tant c’un pertuis i avoit
                Qui des vilains faiz i estoit.
                ...

              • oncle archibald 5 novembre 17:34

                @phan :

                Vous devenez ridicule. Le solstice d’hiver, jour à partir duquel la durée de l’ensoleillement commence à augmenter appartient à tous ! Ça n’est pas une « propriété privée athée ».

                Si les chrétiens ont choisi ce jour comme symbole de la re-naissance de l’Homme, avec un H majuscule, ils ont eu parfaitement raison. Le symbole est très beau d’associer le début de la présence de Jésus Christ sur terre et cette journée où dans tout l’hémisphère Nord on célèbre l’espoir de jours meilleurs.


              • Aimable 5 novembre 19:32

                @oncle archibald
                Dans ce domaine rien ne s’est perdu rien ne s’est crée mais tout été transformé .


              • phan 5 novembre 19:35

                @oncle archibald

                Noël : Peut aussi être en catalan une contraction de Novell (= nouveau, voir aussi à Nou).
                Noël est la contraction du prénom Emmanuel, dérivé de l’hébreu Immanu’el qui signifie « Dieu est avec nous ».
                (Esaïe 7 : 14) C’est pourquoi le Seigneur lui-même vous donnera un signe, Voici, la jeune fille deviendra enceinte, elle enfantera un fils, Et elle lui donnera le nom d’Emmanuel (’Immanuw’el).
                (Esaïe 8 : 8) Il pénétrera dans Juda, il débordera et inondera, Il atteindra jusqu’au cou. Le déploiement de ses ailes Remplira l’étendue de ton pays, ô Emmanuel (’Immanuw’el) !
                ... Vers l’an 300 se propage dans l’Empire romain un culte païen qui inquiète beaucoup l’Église : le Dieu Mithra, divinité indo-iranienne apparue vers 1500 ans avant Jésus-Christ, jouit d’un regain d’intérêt et est vénéré partout dans le bassin méditerranéen. À tel point que l’empereur Aurélien envisage d’en faire le dieu officiel de l’Empire (et on imagine d’ici à quel point Jupiter et sa clique devaient fulminer en entendant pareille ineptie…) ! En 274, il officialise donc cette religion et érige même à Rome un splendide temple dédié à Mithra.
                Il faut voir dans cette décision d’Aurélien un calcul politique. Officialiser le culte de Mithra revient à apaiser l’Empire (notamment les peuples fédérés) en proie à de nombreuses révoltes…
                Chaque année, donc, Aurélien fait célébrer la naissance du Dieu-Soleil par des jeux somptueux. Et devinez un peu le jour de cet anniversaire ? Je vous le donne en mille : le 25 décembre !
                (nous y voilà)
                Le choix du 25 décembre provient d’ailleurs du calcul du solstice d’hiver dans le nouveau calendrier julien, on sait aujourd’hui que cette date est erronée…
                La communauté chrétienne prend peur devant l’ampleur du phénomène Mithra. Pour tenter de contrer l’influence croissante de cette divinité païenne, les autorités religieuses décident d’instaurer une toute nouvelle fête : celle de la naissance de Jésus. Pas besoin de vous faire un dessin, la date du 25 décembre est choisie pour faire un peu d’ombre au soleil (ah, ah). Et le lobby chrétien parvient finalement à ses fins : le christianisme, appuyé par l’Empereur Constantin, gagne petit à petit du terrain sur le mithraïsme qui tombe bientôt dans l’oubli…

              • mmbbb 5 novembre 20:18

                @oncle archibald les gens du Nord fetent Saint Nicolas ; Noel a ete calque sur les Saturnales Quant au Pere Noel c est une invention de Coca Cola 
                Quant a Rosemar , elle est fonctionnaire , elle n a pas le temps de faire ses courses en dehors du supermarché et nous bassine avec le consumérisme . Elle est schizophrène 


              • oncle archibald 6 novembre 10:09

                @mmbbb

                Les gens du Nord fêtent à Noël la nativité du Christ mais c’est Saint Nicolas qui porte des cadeaux aux enfants sages, comme les Espagnols fêtent à Noël la nativité du Christ et ce sont les rois mages qui le 6 Janvier portent des cadeaux aux enfants.

                Mes parents ont connu à Montrouge un curé qui prêchait en chaire que c’était idiot de croire au père Noël et qui ne supportait pas que l’on mélange la foi et la fête païenne.

                J’espère qu’il est mort. Il serait horrifié par ce qu’est devenu Noël : la fête du commerce international ! Par la grâce de Amazone and Co ça ne sont même plus les commerçants locaux qui profitent de l’aubaine.


              • @Fergus

                 « Mais personne n’est obligé de céder aux sirènes... » etc .....

                 Facile à dire , on voit bien que vous n’êtes pas marié avec ma femme smiley


                • C’est la fête de la consommation (à crédit). On oublie que Noel et la Toussaint sont des événements religieux et non des fiestas !


                  • ETTORE ETTORE 5 novembre 14:42

                    Mais ma bonne dame....il n’y a plus de saisons, tout se télescope ....

                    Nous sommes dorénavant habitués aux giboulées en Mai et Noël à Pâques.

                    Les gens sont désorientés par autant de fatuités commerciales....

                    Soldes par ci, soldes par là, les mêmes avec des ventes privées après déstockage...qui courent..qui courent..

                    Le même escarpin qui voit sa valeur fluctuer comme les cours de la bourse.....

                    Ou est le temps vrai ? Le temps des almanach où le cycle lunaire avait autant d’importance que les saisons ?

                    Nous nous plaignons du dérèglement climatique, et nous sommes tout autant assujettis aux tempêtes commerciales qu’une simple feuille dans le vent.

                    Pour certains....c’est l’automne toute l’année.

                    Triste.


                    • Ruut Ruut 5 novembre 16:48

                      Il vaut mieux faire ses courses de Noel en novembre, puisque le fisc vient toujours se servir en décembre….
                      Sinon pas de cadeau pour les bambins.

                      En plus en décembre tu as les rattrapages des fausses économies prônées par ton nouveau fournisseur de gaz, d’électricité ou de téléphone (mensualités réduites, mais rattrapage maxi)…


                      • lala rhetorique lala rhetorique 5 novembre 17:19

                        Quand on voit qu’on nous gave avec les municipales de mars 2020 depuis plusieurs mois... rien d’étonnant !


                        • pasglop 5 novembre 18:14

                          @rosemar
                          La semaine prochaine dans votre supermarché, ce sont les soldes de Février et la semaine suivante, grand arrivage de parasols et maillots de bain pour l’été 2020.
                          Consolez-vous en vous disant qu’à force d’être en avance ils finiront par être à l’heure (d’hiver...) . 

                          Et n’oubliez pas la 15 Mars, grand concours à bulletins secrets ! smiley


                          • Jean Guillot Bertrand Dupuis 5 novembre 20:45

                            Noël a bien changé , ma mère me disait : avoir un beau cadeau à Noël c’était recevoir une orange .

                            Maintenant avec Aliexpress et Amazon ce sont de véritables caverne d’Alibaba que les enfant peuvent consulter .  smiley



                            • Jean Guillot Bertrand Dupuis 5 novembre 23:31

                              @rosemar
                              Dites vous bien chère rosemar que tous les excès ont une fin et que tout cela finira en catastrophe , ce monde de consommation et de déchets qui lui est propre finira en eau de boudin smiley


                            • Loatse Loatse 6 novembre 08:32

                              Mi octobre chez nous, ils ont installé jouets et chocolats.... Dehors au soleil il faisait 28° à 30°, les gens se promenaient entre les rayons en tee shirt... J’imaginais les chocolats fondre et se parer d’une pellicule blanchâtre de sucre.

                              A quand Pâques au 14 juillet ???


                              • Armelle Armelle 6 novembre 09:26

                                @Raymond75
                                « C’est le rôle des parents et des enseignants d’expliquer aux enfants »

                                 smiley

                                Si vous comptez sur les parents « lambda », qui invitent leurs rejetons dans notre monde en commençant par leur balancer un monstrueux mensonge !!! Un soi disant bonhomme à barbe blanche, gentil comme tout, qui a toutes les qualités, même celle de se contorsionner (pour certains), pour passer par le conduit de cheminée avec qqes millions de paquets dans une hotte (ah non c’est vrai le traîneau reste en position stationnaire au dessus de la maison, où avais-je la tête) et voire même parfois pour d’autres, boire le café (froid évidemment) laissé la veille sur la table...
                                Alors je ne suis pas certaine que ces parents là aient la moindre lucidité pour expliquer quoi que ce soit et faire le moindre discernement quant à cette vicieuse incitation à la consommation, tout ça en forgeant bêtement à ces bambins une incommensurable naïveté elle-même prometteuse d’une nouvelle génération aussi conne que la précédente et donc produire de parfaits moutons décervelés, le cerveau prêt à recevoir les âneries de l’EN et plus tard incapables de percevoir les manoeuvres qu’ils subissent à longueur d’années.
                                Pauvre monde...
                                Et comment dit-on ? Que la sagesse viendrait avec l’âge ? 
                                Pauvres gamins !!!
                                Décidément, ne nous étonnons pas voire notre société se liquéfier avec de tels adultes !!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès