• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Campagne présidentielle de 2022 : réponses de Nathalie Arthaud, Nicolas (...)

Campagne présidentielle de 2022 : réponses de Nathalie Arthaud, Nicolas Dupont-Aignan et Yannick Jadot sur le Tibet

L’Association Tibet-Libre a reçu les réponses et propositions de trois candidats à sa lettre aux candidats à l’élection présidentielle de 2022.

Nous reproduisons ci-dessous des extraits des réponses de Nathalie Arthaud, de Nicolas Dupont-Aignan et de Yannick Jadot. Les propositions de Yannick Jadot nous semblent particulièrement intéressantes dans notre objectif qui est de promouvoir le dialogue entre la Chine et le Tibet. Nous espérons recevoir prochainement les réponses des autres candidats. Les textes figurants ci-dessous sont ceux des candidats.

Nathalie Arthaud, Nicolas Dupont-Aignan et Yannick Jadot {JPEG}

 

Réponse de Nathalie Arthaud :

 Tout d’abord, je tiens à affirmer mon attachement au droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, et ce partout où ce droit lui est dénié, en Europe comme en Afrique, au Proche-Orient ou en Asie, et donc au Tibet. Mais cela suppose en réalité ne pas considérer le droit international et les frontières qu’il entérine comme des données intangibles. Le droit, dans ce domaine comme dans bien d’autres, n’est que trop souvent la transformation d’un rapport de forces et de violences en règles juridiques. Je récuse donc par exemple toutes les frontières qui ont été tracées par les colonisateurs, quand bien même les dirigeants issus du mouvement de décolonisation les ont acceptées et ont construits leur propre pouvoir derrière elles. Il appartient donc fondamentalement au peuple du Tibet de décider, librement, de son sort.

 

Réponse de Nicolas Dupont-Aignan :

 J’ai bien reçu votre lettre du 13 janvier, transmise aux candidats à l’élection présidentielle, par laquelle vous appelez mon attention sur l’intérêt d’influencer favorablement le Gouvernement de Pékin sur la question tibétaine.

 Je ne me fais pas d’illusion sur la capacité des gouvernements français quels qu’ils soient, à infléchir la politique chinoise vis-à-vis de la minorité religieuse tibétaine, si j’en juge notamment par l’indifférence avec laquelle est accueillie toute intervention extérieure en faveur des Ouïghours. Je considère néanmoins qu’il est du devoir du chef de la diplomatie française de mettre en œuvre tous les moyens à sa disposition pour rappeler à son homologue chinois que le peuple tibétain et son chef spirituel, le Dalaï-Lama, ne représentent aucune menace pour la paix ou la prospérité de l’Empire du Milieu. A l’heure de l’exacerbation des tensions tant sur les territoires des Etats que sur la scène internationale, comment ne pas porter un regard admiratif sur ce petit peuple qui résiste pacifiquement et se bat pour conserver ses racines et son identité contre la sinisation à marche forcée qu’on cherche à lui imposer ? C’est la raison pour laquelle, si les Français m’élisent en avril prochain à la fonction suprême, le Dalaï-Lama sera l’un des premiers chefs d’Etat que j’inviterai à Paris.

 

Réponse de Yannick Jadot :

 Nous soutiendrons bien entendu la reprise du dialogue sino-tibétain, comme le réclame le Dalaï-lama, pour parvenir à une large autonomie du Tibet.

 Sous notre gouvernement, l’administration française établira un contact régulier avec le bureau de l’administration centrale tibétaine (ACT) installé à Paris (Bureau du Tibet de Paris). Le gouvernement français pourra proposer au gouvernement indien d’apporter un soutien concret et durable aux communautés tibétaines, qui sont établies du Sud au Nord de l’Inde, sous forme notamment de formation professionnelle délivrée aux jeunes Tibétains qui souffrent en masse du chômage et qui émigrent vers l’Union européenne (UE). Nous pourrons également inciter le gouvernement indien à favoriser l’intégration administrative des réfugiés tibétains établis en Inde, pour la plupart de longue date, qui n’ont pas de situation légale. Il paraît souhaitable que l’ACT participe à ces discussions et à l’élaboration des projets avec les différentes communautés tibétaines. 

 Nous sommes favorables à l’organisation d’une rencontre sous l'égide de la France et d'autres pays européens dans le cadre de l’UE.

 Par ailleurs, dans nos relations avec la Chine, nous défendrons sans concession les principes démocratiques et les droits humains. Notre gouvernement refusera les contrats publics avec des sociétés impliquées dans la surveillance électronique et la persécution des Tibétains. Nous bloquerons également les importations de produits qui ne respectent pas les droits humains : la France portera la mise en place d’une réglementation européenne qui permette d’interdire l’accès au marché européen de produits fabriqués en tout ou partie dans des zones où il existe du travail forcé ou du travail des enfants, incluant les entreprises qui font appel à des sous-traitants impliqués dans le travail forcé des Tibétains dans les usines.

 Nous espérons que ces mesures pourront inciter la Chine à retourner à la table des négociations.


Moyenne des avis sur cet article :  1.57/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • zygzornifle zygzornifle 25 mars 13:22

    notre objectif qui est de promouvoir le dialogue entre la Chine et le Tibet

    Hahaha les chinois n’en n’ont rien a taper de ces 3 clowns et les Tibétains achètent sur Ali Express ....


    • mmbbb 25 mars 16:19

      JADOT devrait utiliser un portable un ecran des trottinettes electriques ect , le tout fabrique en France .

      Il est comme sa coreligionnaire Rousseau , il avance n importe le JADOT .

      Quant au gouvernement chinois , il va retourner a la table des negociations pour donner un TIBET libre et indépendant 

      Il est a noter que désormais de solides infrastructures notamment un train , lie cette region a la Chine

      Le Tibet a toujours ete une province de la Chine ! 


      • racbel 25 mars 22:18

        Et concernant la Palestine libre ? Personne n’en parle bande de lâches

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité