• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Centre Leclerc : Main basse sur la ville

Centre Leclerc : Main basse sur la ville

Sur la ville de Brest en l’occurrence, car, y faire ses courses, c’est invariablement tomber sur un Leclerc, ou, « ses concurrents », aux prix alignés par cette chaine leader de la grande distrib. Ca ressemble au monopole de type Microsoft ; car, sur la ville et son agglomération il est impossible de ne pas voir les panneaux indiquant Centre Leclerc à 2 minutes. J’ai essayé Super U, Carrefour et Liddle, mais c’est du pareil au même. N’allez pas croire que j’accuserais d’ententes illicites tous ces bienfaiteurs du consommateurs, non ! Simplement, par un heureux hasard, tout est aligné comme à la parade du bon alimentaire et le client, raque, et pas qu’un peu.

En plein mois de juillet il n’y a pas un fruit à moins de 2,5 – 3 euros le kg. Les légumes c’’est du pareil, par exemple j’ai vu des artichauts à 1,90 la pièce, dans la région qui produit ce légume ; Quant au rayon bio ? Là, il faut casser sa tirelire.

A Brest, ce qui est le plus marqué c’est cette clientèle âgée et captive qui a les moyens de payer ces prix là, car, en parcourant les rayons, bien souvent ce sont les cheveux blanc qui s’offrent des cerises à 11,85 euros le kg, ou des poivrons à 4,45, des melons à 2,95... Quid des jeunes, des mères seules, des smicards, de la classe laborieuse et donc, pas étonnant qu’il y est des soulèvements, du mécontentement et un fossé générationnel, car, et j’en fais parti ; en France, en travaillant, bien souvent se nourrir sainement tourne au défi, pour trouver de quoi se remplir le ventre sans s’empoisonner... Nous avons tous d’ailleurs admis qu’il y avait dans les magasins cote à cote des aliments sains dit « bio », et d’autres qui devraient être désignés par « aliment plus ou moins dangereux pour la santé ». Si ce genre de « séparation » s’appliquait aux médicaments, on aurait accepté qu’il y en eu des 100% efficaces et puis d’autres beaucoup moins (à vos risques et périls). Ainsi, notre société nous formate à tout admettre : les SDF, les vieux dans des mouroirs, les enfants maltraités, les femmes battues, les hôpitaux qui ferment, l’éducation au rabais, les violences policières, les migrants qui crèvent etc... Il faut se dire, que parmi les 66 millions d’habitants, « seulement » 1 sur 3 vit entre modestement (moi) et très mal, et donc, le quorum de 1 sur deux n’étant pas atteint, ce qui potentiellement pourrait déclencher une prise de conscience et une révolte qui mettrait tout ce système à genoux et redistribuerait peut-être les cartes. Mais ce n’est pas pour demain, car, ayant vécu à Brest il y a 40 ans, cette ville, comme beaucoup d’autres a vu le prix de l’immobilier exploser, ce qui a fait faire de bonnes affaires à une génération qui a aujourd’hui plus de 60 ans. De plus, cette génération a pu percevoir pour la grande majorité une retraite à peu près décente, ce qui fait qu’étant propriétaire sans avoir à payer de loyer, nos seniors peuvent déguster des aliments sains, alors qu’en regardant le chariot plein d’une maman avec deux enfants en bas âge juste devant moi dans la queue, je peux voir toutes les mauvaises choses qu’elle va donner à sa famille : des steaks hachés congelés (5,58 le kg, au lieu des 11 au rayon du boucher), pas de légumes et fruits frais, beaucoup de féculents, de surgelés, de packs en promo et beaucoup d’autres choses qu’il faudrait me payer pour que je les avalasse...

Leclerc, les centres, sont nées à 10 km de Brest, à Landerneau, là, où après l’armistice en mai 45, Edouard Leclerc a ouvert un hangar et vendu un stock de biscuits de l’armée américaine. Plein de mauvaises langues racontent des trucs sur comment il, Edouard[1], sut s’arranger avec les occupants... Mais, bon, personne ne fut parfait en ces temps n’est-ce pas.

Partout en France, il y a par obligation, c’est la nouvelle loi, un petit rayon « dates courtes », en général, c’est 50% de rabais pour un produit qui a encore 2 jours de date avant d’être éliminé. Cher Leclerc, c’est 30%, et curieusement dans toute l’agglomération il en va ainsi... Mais que fait donc les organisations de consommateurs ? Comme les prix de base sont très élevés et bien ce rabais reste hors de portée pour beaucoup, dont moi. Jusqu’en juin, j’étais à Bourgoin Jallieu, et là, avec ces produits courts à 50%, je pouvais remplir mon congélateur, et même, acheter des fruits et légumes un peu blets, consommables le jour même. C’est tout de même un comble qu’en plein été il soit impossible d’acheter des fruits, des tomates (pas ces cochonneries en grappe à déjà 2,5 le kg). Le seul point vraiment positif est le prix du poisson, qui je l’avoue est vraiment intéressant, mais, au détriment des poissonneries qui ferment une à une... D’ailleurs, ce géant de la distribution a totalement asséché les centres bourgs qui sont devenus fantomatiques avec un petit vieux qui déambule de temps à autre, un chat errant... Le désert des tartufe quoi !

Leclerc vient de se faire condamner pour la seconde fois à plus de 117 millions d’euros d’amende.[2] « Les années se suivent et se ressemblent pour Leclerc. Après avoir déjà été assigné par Bercy il y a un an pour des remises illégales exigées par sa centrale Galec à ses fournisseurs entre 2013 et 2017, le leader français de la distribution est à nouveau dans le viseur du gouvernement. L’enseigne est soupçonnée d’avoir utilisé sa centrale belge pour faire pression sur ses fournisseurs.  » Faire pression sur les fournisseurs-producteurs, casser les prix d’achat par le biais de centrales qui ne font pas de sentiment ; ce qui pousse les producteurs à produire toujours moins cher, et bien entendu au détriment de la qualité. De plus, au rayon fruits et légumes, pas mal d’articles viennent d’autres continents, alors qu’ils pourraient être made in France... Leclerc[3], est tellement de notre sale époque : un prédateur qui, pour soigner son ego est devenu le numéro 1 de la distribution, et s’en gargarise ; tout cela au prix de la santé de ses clients, d’une pollution toujours plus grande et d’un traitement du « matériel humain » de plus en plus inhumain. Voilà, ce que c’est de permettre à un seul homme, entouré d’actionnaires rapaces de lui signer un blanc seing et de le laisser faire à sa guise... En février dernier, un plainte a été déposée contre un Leclerc accusé d'avoir aspergé de désinfectant de la nourriture consommable... Cette situation n’a rien d’exceptionnelle.[4]

Le pire, c’est que sur Brest on ne peut même pas boycotter ces (ses) magasins. Ayant posé des questions à quelques consommatrices âgées, qui furent très surprise de m’entendre dire que tout était trop cher... Nous ne vivons pas tous dans le même monde et avec la même conscience... Captifs avez-vous dit ?

Georges Zeter/juillet 2019



Moyenne des avis sur cet article :  3.58/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

60 réactions à cet article    


  • victormoyal victormoyal 27 juillet 08:47

    Leclerc est un arnaqueur de première...passe son temps à payer des amendes pour ses arnaques...


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 27 juillet 08:51

      @victormoyal

      ça lui coûte moins cher que la pub qui n’est pas toujours efficace que le rédactionnel gratuit des rubriques juridiques


    • sirocco sirocco 27 juillet 15:22

      @victormoyal

      Vous êtes-vous demandé si la grosse amende que le régime vient d’infliger à E. Leclerc ne serait pas, par hasard, une sanction vacharde imposée par l’oligarchie financière contre une entreprise très performante mais dont on ne peut pas acheter d’actions (ce qui est quand même frustrant, vous ne trouvez pas, pour tous ces hauts fonctionnaires qui ne savent plus où placer leur fric...) ?

      Car on peut acheter des actions du concurrent Carrefour (d’ailleurs tout politique qui se respecte en possède quelques parts) mais elles sont pas très rentables...


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 27 juillet 08:50

      hérétique, mécréant, impie !

      vous ne croyez pas aux saintes vertus de la main invisible sur la liberté libre du marché libre !

      vous serez brûlé vif en place du marché, justement, pour vous punir !

      et le père UBU (pas U, ni UHU) viendra vous mette des petits bouts de bois dans les oneilles !


      • Giordano Bruno 27 juillet 08:59

        @Séraphin Lampion

        Il y a en effet quelques chose d’inspiration religieuse dans ces temples de la consommation. Nombre de clients ont foi dans ce système. Ses dieux, proches de l’ubiquité et de l’omnipotence, sont des entités inaccessibles auxquelles nous déposons nos offrandes en carte bleue.

        La prochaine fois que vous entrer dans un de ces temples, pensez à vous signer. Laissez tomber le signe de la croix, désuet. Préférez le signe de l’euro.


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 27 juillet 09:05

        @Giordano Bruno

        anathème ! anathème ! ce site est une repaire de Cathares et de Templiers !


      • Giordano Bruno 27 juillet 08:51

        ...à cote des aliments sains dit « bio »,...

        Même pas ! Moins dangereux que les autres, certes. Mais loin d’être sains pour autant. De nombreuses substances toxiques sont autorisées dans l’agriculture bio. De plus en plus depuis sa création. La solution, pour ceux qui peuvent se la permettre, est de produire soi-même une bonne partie de sa nourriture, idéalement en permaculture.


        • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 27 juillet 08:55

          @Giordano Bruno

          Comme eux ?


        • Giordano Bruno 27 juillet 09:11

          @Séraphin Lampion

          Non, pas du tout. Bien au contraire. Vous présentez un article sur « l’alimentation semblable à celle qui prévalait avant l’invention de l’agriculture et de l’élevage. », faite de cueillette et de chasse.

          C’est l’antithèse de la permaculture. La permaculture est justement fondée sur l’agriculture et l’élevage.

          Le rapport à l’environnement impliqué par la cueillette et la chasse est très semblable à celui que l’on peut déplorer aujourd’hui. Dans les deux cas, il s’agit d’aller chercher dans l’environnement ce dont on a besoin sans se soucier des déséquilibres que l’on crée. Certes, il ne s’agit plus d’y puiser des baies, des champignons et des bêtes sauvages, mais du pétrole, du gaz, du charbon, du bois, etc., mais le processus est le même.


        • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 27 juillet 09:15

          @Giordano Bruno

          je me disais bien aussi que les lions étaient dangereux et responsables de quelque chose dans la désertification du Sahel, mais aussi les gazelle : elles mangent toute l’herbe sans se soucier de savoir si ça va repousser, elles ne prélèvent même pas sur leur razzia les quelques graines qui seraient suffisantes à la pratique d’une culture céréalière raisonnée !


        • Giordano Bruno 27 juillet 10:48

          @Séraphin Lampion

          Ils peuvent le faire sans danger parce qu’ils le font à petite échelle et depuis longtemps. Ils sont intégrés dans un écosystème. Leur comportement participe à son bon fonctionnement. Le problème commence lorsqu’une espèce (l’homme dans le cas présent) modifie profondément et rapidement son environnement. Celui-ci n’a alors pas le temps de s’adapter en s’organisant en un nouvel écosystème fonctionnel.

          De plus, à la différence de l’homme du paléolithique, l’homme d’aujourd’hui puise dans l’environnement des éléments non renouvelables à l’échelle humaine. Cela implique que si de nouveaux écosystèmes stables pouvaient s’organiser très rapidement par rapport à ces nouvelles activités humaines, ils seraient à leur tour mis en péril par leur absence de pérennité.


        • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 27 juillet 11:02

          @Giordano Bruno

          donc le processus n’est pas le mmême, c’est tout ce que je voulais dire...


        • baldis30 27 juillet 16:40

          @Giordano Bruno
          bonsoir,
           du calme, du calllllllmeuheuheuhe... il apparait de plus en plus avec des études dont la méthodologie résulte du plus pur cartésianisme que ce p.... de s..... de Soleil est responsable par un comportement variable de graves désordres sur toute la planète ... Contrôlez le Soleil au prochain carrefour de l’Histoire ! 


        • chantecler chantecler 28 juillet 09:50

          @baldis30
          Sur toutes les planètes du système solaire la température augmente .
          Ce qui n’entre pas dans le cadre de l’apocalypse d’origine humaine ni de la consommation excessive (?) de G.O .
          Flute !.


        • JL JL 27 juillet 08:56

          Le pire c’est les petits pois ! plus de 10 euros le kg ! J’ai même vu 14 euros au marché.Comme on en jette plus de la moitié avec les cosses : exactement 60% ; 1kg de petits pois donnent 400 g de comestible, ce qui fait un prix de 25 à 35 euros le kg !

           

           Une véritable folie. Décidément, les consommateurs sont de sacrées poires.


          • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 27 juillet 09:03

            @JL

            il faut les acheter en bocal où les petits pois sont rouges ou les mettre avec les matous si les petits pois sont chats
            (je sais, j’ai encore perdu une bonne occasion de me taire, mais j’ai pas pu m’en empêcher).


          • JL JL 27 juillet 09:12

            @Séraphin Lampion
             
             allons allons, ne soyez pas rancunier, ne me faites pas passer pour ce que je ne suis pas : moi aussi j’aime bien les blagues, et je suis bon public,
             


          • Clocel Clocel 27 juillet 09:13

            S’il y avait eu une vraie justice à la libération...


            • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 27 juillet 09:16

              @Clocel

              ... les marchands de perruques auraient fait fortune !


            • Clocel Clocel 27 juillet 09:25

              @Séraphin Lampion

              Je parlais de justice, pas des lynchages odieux perpétrés par la populace honteuse de son impuissance et de sa lâcheté...


            • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 27 juillet 09:41

              @Clocel

              alors là, mon vieux, vous vivez en pleine science-fiction !


            • baldis30 27 juillet 16:42

              @Séraphin Lampion
              re-
              et les entrepreneurs de pompes funèbres aussi ....


            • L'Astronome L’Astronome 27 juillet 09:14

               

              Consommer « local », c’est la solution pour lutter contre la domination alimentaire des grandes surfaces.

               


              • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 27 juillet 09:20

                @L’Astronome

                pour pouvoir « consommer local », il faudrait déjà « produire local ».
                les maraîchers des périphérie urbaines ont disparu et leurs terrains ont justement été aménagés en ... centres commerciaux
                et ce n’est pas le CETA qui va arranger les choses


              • Destouches_ 27 juillet 21:17

                @Séraphin Lampion
                Les déclassés rurbains dont je suis tentent ce qu’il peuvent.

                Première récolte à 5 6kg de patates sur 10m2...Bof car plantées trop tard, je ferai mieux la prochaine fois. Les petits et leurs yeux affûtés excellent à l’éradication des doryphores.


              • kirios 28 juillet 09:28

                @L’Astronome
                consommer local ?
                oui, lorsque les prix ne sont pas prohibitifs !


              • marmor 27 juillet 10:38

                Je connais un mec, c’est pas un leclerc mais deux, qu’il possède dans une petite ville de 60000 habitants avec en concurrence un Auchan, un casino, un Lidl, le tout en hyper, pas super !! Sa dernière acquisition ? Un 4x4 Lamborghini Urus à 300000 € !! mais immatriculé à Luxembourg pour ne pas payer les taxes qui frappent ce genre de bagnoles !


                • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 27 juillet 10:48

                  @marmor

                  en même temps, le Luxembourg, c’est un peu fait pour ça, non ? What else ?


                • Destouches_ 27 juillet 21:12

                  @Séraphin Lampion
                  Vous êtes un excellent ambassadeur de Moulinsart.
                  Plus je vous lis, plus je souhaite votre rattachement à la France !

                  (Bon il me semble qu’il s’agit surtout d’un excellent coup diplomatique par Louis Philippe, car casus belli automatique des rosbiffs que les schpounz ont dégusté à deux reprises, mais *erde, Tintin et Lagaffe, quelles madeleines savoureuses)


                • chantecler chantecler 28 juillet 09:56

                  @marmor
                  Ben oui, les patrons des centres Leclerc sont richissimes .
                  J’en ai connu aussi habitants des « palais » dans des zones résidentielles hyper chics du coté de Chantilly .


                • foufouille foufouille 27 juillet 11:07

                  "des aliments sains dit « bio », et d’autres qui devraient être désignés par « aliment plus ou moins dangereux pour la santé ». Si ce genre de « séparation » s’appliquait aux médicaments, on aurait accepté qu’il y en eu des 100% efficaces et puis d’autres beaucoup moins"

                  le reste est aussi nul comme steack haché congelé qui n’est pas du tout de la même qualité.

                  ça existe aussi pour plus de 12€ le kg en congelé : moins cher car moins de pertes.

                  le rabais des DLC courtes dépend du magasin. 30% à LIDL avec le 20c pour le jour même, 50 à géant casino qui est plus cher en moyenne et 30% à ALDI mais tu peux venir le matin récupérer du encore mangeable.


                  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 27 juillet 11:35

                    @foufouille

                    Si ce genre de « séparation » s’appliquait aux médicaments, on aurait accepté qu’il y en eu des 100% efficaces et puis d’autres beaucoup moins"

                    le lobby des laboratoires sur la commercialisation de médicaments contourne la vigilance des services de santé avec leur réseau de « visiteurs médicaux » qui visitent les généralistes pour les motiver à prescrire leur produit plutôt qu’un autre
                    la manipulation est tellement forte qu’ils ont réussi à convaincre certains du fait que les génériques seraient moins efficaces que les produits « de marque » bien plus chers, alors que les molécules sont les mêmes

                    on peut penser que les CHU échappent à ce racket, on peut l’espérer...

                    en tous cas, à partir du moment où les placébos existent, les médicaments « plus ou moins efficaces » existent puisque ça se passe en partie dans la tête


                  • foufouille foufouille 27 juillet 16:23

                    @Séraphin Lampion
                    un générique n’a pas exactement la même composition car les excipients peuvent changer comme le dosage ou la taille, etc.
                    le flacon de bétadine générique est bien moins pratique.
                    100% efficace est impossible pour un médicament car ce n’est pas de la science verte.


                  • bernard29 bernard29 27 juillet 12:00

                    Après les « nourritures terrestres » l’empire Leclerc s’attaque à la Culture, « accessible à tous bien sûr » !!

                    Il s’est lancé dans l’art contemporain en ouvrant une galerie d’art à Landerneau (Finistère) en 2011, je crois, au nom d’une fondation Hélène et Edouard Leclerc créée pour l’occasion. http://www.fonds-culturel-leclerc.fr/Accueil-885-0-0-0.html .. 


                    • zygzornifle zygzornifle 27 juillet 12:27

                      Le principal c’est le prix au Kgr pour le consommateur , le reste c’est de la bagarre de cours de récré entre hypers ... 


                      • Decouz 27 juillet 12:49

                        Leclerc reste en général moins cher, selon mes constatations et selon les associations de consommateurs, même le prix au kg est moins cher que Lidl ou Aldi pour des produits de base comme les pâtes ou les yaourts , à condition de ne pas prendre les produits de marque.

                        Autre avantage : comme Leclerc a été un des premiers hypers, il est le plus proche des centres villes, économie de temps et d’essence.

                        Ceci dit on est loin de l’épicerie familiale du départ, c’est le marketing où on vous met sous les yeux dès l’entrée les produits en promotion, qui le plus souvent n’ont pas d’intérêt particulier, souvent plus chers que les produits en rayons, et qui sont l’objet de transactions avec les fournisseurs lesquels payent les bonnes places au prix fort.

                        On est généreux on vous fait des « Offres », et on aime la famille avec les « Lots Familiaux », les mots sont choisis et trompeurs.

                        Autre remarque : Leclerc a supprimé les avantages liés à la « Marque Repère » qui vous permettait de bénéficier de 50 ct ou d’un euro, tous les 10 ou 15 produits achetés, ce qu’il propose en échange me parait bien moins intéressant.

                        J’ai comme l’idée qu’il s’agit de masquer l’augmentation des produits.



                          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 juillet 15:55

                            Les prix et la mauvaise qualité des produits agricoles de base sont les conséquences de la PAC, les euros béats devraient y penser chaque fois qu’ils entrent dans un supermarché. La PAC est financée sur le budget européen, abondé par les contribuables européens, dont les contribuables français.

                            La PAC fonctionne sur le modèle agro-industriel, sans assurer pour autant la survie de l’agriculture familiale et paysanne. Un petit producteur de tomates ne touchera pas d’aides, mais le producteur de tomates industrielles en touchera.

                            Face aux centrales d’achat, "Les paysans n’ont pas les moyens de peser dans la négociation des prix de vente face aux acteurs de l’aval, qui leur demandent de produire toujours plus pour toujours moins (cher).

                            Pour tenter de résoudre cette équation, ils cherchent à réduire leur coût unitaire de production et cela passe généralement par une recherche d’augmentation des volumes et ils entrent dans un cercle vicieux qui les mène au surendettement et au sur-agrandissement. Ils perdent alors toute autonomie sur leur production, dépendant d’un côté de leurs multiples fournisseurs et leurs créanciers et de l’autre, d’acheteurs peu soucieux de leur attribuer leur juste part de la valeur ajoutée.« Et se suicident.

                            De plus, des pays comme l’Espagne n’ont pas de SMIC agricole, l’Espagne inonde le marché français de fruits et de légumes, mais »les marchandises doivent librement circuler dans toute l’ Europe" ( Traité de Lisbonne).

                            Moins chers, ils tuent les productions françaises et ceux qui les produisent. 


                            • baldis30 27 juillet 16:55

                              @Fifi Brind_acier
                              bonsoir,
                              « sans assurer pour autant la survie de l’agriculture familiale et paysanne. »
                               et cela va bien plus loin que cette seule survie .... dans l’agriculture de montagne l’agriculteur était aussi celui qui entretenait le sol .... parce que c’était son intérêt direct ...
                              un exemple : celui de l’entretien des drains dans les pâtures ; lorsque l’agriculteur voyait que l’alimentation en eau du bétail était courte il prenait sa pioche, remontait le drain et le débouchait ...... cela ne dira rien à bien des néo-ruraux ou des bobos parisiens, mais il y avait nettement moins de coulées de boues, mouvements de terrain , .... nettement ....
                              un autre exemple : les ripisylves, les ripisylves ( sur l’air des lampions...) ... le paysan ne laissait pas les arbres trop grandir pour éviter qu’au premier coup de vent ils s’effondrent, barrent le petit cours d’eau créant embâcle .... et la suite ... et la suite .... débâcle , érosion .... et la suite ....


                            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 juillet 17:28

                              @baldis30
                              Oui, je connais, j’ai vécu en moyenne montagne dans les Alpes, ils entretiennent tout, les chemins, les cours d’eau, les prairies etc. Les éleveurs de moutons qui vivaient déjà difficilement, sont maintenant confrontés aux loups qui déciment leurs troupeaux... C’est l’écologie vue par les kmers verts des villes...


                            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 juillet 16:19

                              Sortis de l’ Union européenne, il est possible d’envisager une autre agriculture qui réponde aux souhaits d’une majorité de Français :

                              1/ La PAC serait toujours versée aux agriculteurs, sans passer par Bruxelles, mais réorientée vers l’agriculture familiale avec des normes environnementales qui préservent la santé des sols, des consommateurs et des agriculteurs.

                              2/ On peut aussi mettre des taxes aux importations lors de la pleine production en France et les baisser hors saison. Si les consommateurs veulent manger des fraises ou des tomates espagnoles hors saison, libre à eux.

                              En pleine saison de production on ne devrait trouver essentiellement que des productions françaises sur les étalages.

                              3/ Assurer pour les agriculteurs un prix de vente suffisant en dessous duquel la grande distribution ne pourra pas descendre.

                              4/ Favoriser les circuits courts etc

                              Espérer que les objectifs de la PAC européenne soient changées un jour, c’est vivre d’illusions. De nombreux pays européens à bas coût de salaires s’y opposeront. Et comme il faut l’unanimité des 28 pays, on peut toujours attendre....


                              • foufouille foufouille 27 juillet 16:29

                                @Fifi Brind_acier
                                presque personne n’a les moyens de payer ton bio et autres machins verts.
                                tu ne trouveras pas assez de monde, migrants compris, pour devenir paysan sans vacances d’été également.


                              • Le421 Le421 27 juillet 17:11

                                @Fifi Brind_acier

                                Sortis de l’ Union européenne

                                Toujours branchée en autoreverse la rousse ?? .-)


                              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 juillet 17:21

                                @foufouille
                                Ce n’est pas la main d’œuvre qui manque, mais le moyen de payer des salariés.
                                On peut faire baisser le prix du bio en supprimant les intermédiaires par des coopératives de producteurs, je ne parle pas d’usines à bio, genre Biocoop... .

                                La PAC que nous finançons par nos impôts, c’est autour de 9 milliards d’euros, tout ça pour avoir de la malbouffe qui vient de toute l’ Europe et du reste de la planète.

                                80% de la PAC va à 20% des agriculteurs, qui peuvent s’en passer, dont le Prince de Monaco, LVMH qui produit du cognac ou la Reine d’Angleterre... Je préfère que 80% de la PAC aille aux agriculteurs familiaux, pour les aider à avoir des salariés, ou au moins un salaire décent.


                              • foufouille foufouille 27 juillet 17:42

                                @Fifi Brind_acier
                                tu es toujours aussi crétin.
                                vas donc louer un taudis avec du terrain en campagne.
                                c’est tous les jours de bonne heure et tard qu’il faut s’en occuper des animaux et des plantes. ce qui serait vraiment très cher pour juste bouffer ton bio qui ne produirait pas assez pour tout le monde.


                              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 juillet 18:44

                                @foufouille
                                L’agriculture en bio produit un peu moins que le conventionnel, OK, il suffirait de cesser de gaspiller et accepter d’acheter les produits agricoles non calibrés, mais tout aussi bons pour la santé. Cela ne justifie pas de jeter, comme vous le faites, l’enfant, l’eau du bain et la baignoire...


                              • foufouille foufouille 27 juillet 18:56

                                @Fifi Brind_acier
                                en bio industriel, c’est 30% en moins, dans ton mqachin 50%.


                              • Destouches_ 27 juillet 21:01

                                @foufouille
                                Merci Fifi.
                                421 et foufouille, pourquoi tant de virulence ? Vous n’êtes pas sur un bateau qui coule vous aussi ?

                                On a un pays entier à reconstruire, oh oui que ça va être dur. Mais l’agriculture, c’est comme l’industrie ou la R&D, ça suit les financements qui les irriguent, point barre.

                                Un circuit du trésor reconstruit et au service de la population, donc par corollaire la mort de l’UE, c’est rendre une politique de réaménagement des zones agricoles POSSIBLE, avec les revenus qui vont bien, donc des travailleurs motivés.

                                5.9 millions de chômeurs OFFICIELS et vous estimez qu’on manque de main d’oeuvre ? J’en connais des palanquées qui rêveraient de vivre de leur travail et de leur terre.

                                Mort à l’UE, que vivent enfin la France, son peuple et sa terre.


                              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 28 juillet 07:20

                                @Destouches_
                                Merci de votre soutien !


                              • Le421 Le421 28 juillet 08:57

                                @Destouches_
                                Désolé, je ne crois pas que la sortie de l’UE soit le remède miracle pour lutter contre la domination du fric et du bizness à tout rompre. Je vous rappellerai que beaucoup de vautours de la finance sont français et bien français.
                                Bernard Arnaud n’est pas éthiopien que je sache.
                                Quel est le rapport avec l’Europe, sinon qu’on en fait un parfait bouc émissaire pour cacher les turpitudes de nos dirigeants.
                                Ça merde par ci ou par là ?? C’est pas moi, c’est l’UE.
                                Au RN, ce sont les immigrés.
                                Ben non, je ne m’inscris pas dans ces croyances simplistes qui tiennent du chiffon rouge.
                                La retraite à 64 ans, c’est l’UE.
                                Le CICE doublé, c’est l’UE
                                Etc, etc.
                                Figurez-vous que je ne peux pas savoir combien je paye réellement d’impôts sur le revenu, en tant que retraité.
                                Aucun décompte accessible au RSI, à la CARSAT, au TPG, à la ProBTP, ni à aucun organisme. Et pas d’explication de la DGFIP...


                              • foufouille foufouille 28 juillet 09:13

                                @Destouches_
                                j’ai connu aussi des andouilles avec un poil dans la main et un jardin mais le jardin était vide comme avec ta connerie de permaculture.
                                personne n’interdit à tes amis de louer une ruine en campagne et de le faire.


                              • chantecler chantecler 28 juillet 09:20

                                @Le421
                                Oui, sauf que nous savons tous que notre monnaie , l’euro (comme celui des pays du sud , est surévalué ,trop cher , ce qui n’est pas le cas pour l’Allemagne , ni pour quelques pays qui vivent essentiellement de la finance et du commerce international (Pays Bas , Luxembourg )
                                En tant que tel il favorise nos importations (pas chères) mais défavorise nos entre prises qui ferment les unes après les autres , et donc l’emploi .
                                (en ce qui concerne la Chine c’est le contraire : sa monnaie est sous évaluée ce qui lui permet de noyer nos pays dans ses exportations ).
                                Il empêche la véritable réindustrialisation de notre pays et le précipite chaque jour davantage dans la tertialisation (services , commerce ) de notre société et l’ubérisation des emplois .
                                Ca , c’est le problème direct de notre monnaie .
                                Mais avec C. Lagarde par exemple , qui vient du FMI , dont le modèle est le libéralisme à tout crin , et qui est passée à la direction de la BCE , ça ne risque pas de changer .
                                Cela dit vous avez raison : l’UE n’est pas responsable de tout et notre oligarchie , bien française, tire grand profit de cet état de chose : il suffit de voir l’explosion des bénéfices des vingt ou trente grandes entreprises et milliardaires associés et des revenus de nos « capitaines d’industrie ».
                                La conduite spoliatrice de l’ex patron de Renault , quelles qu’aient été ses qualités de dirigeant , mis en cause au Japon , est riche d’enseignements .
                                Seulement il y a peut être des limites (à imposer) à la voracité de certains.
                                Quant on analyse les bilans actuels de l’économie réelle , et ceux des produits financiers spéculatifs , il y a de quoi être inquiet .
                                Quand tout cela va s’effondrer qui va en pâtir ?
                                Les simples usagers des banques de dépôts , ou ceux qui ont pu investir partout dans le monde et dans les paradis fiscaux .


                              • foufouille foufouille 28 juillet 09:44

                                @chantecler
                                les pays qui vont bien ont simplement des emplois sous payés pour les non locaux. meilleur exemple avec la suisse et ses 33% de frontaliers.
                                l’allemagne fait aussi la même chose, importe aussi du chinois en pièces puis ajoute made in deutchland dessus.
                                toutes les statistiques sur l’emploi sont également truquées.


                              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 28 juillet 10:56

                                @Le421
                                Pourquoi le plan B de Mélenchon est de désobéir aux Traités, s’ils ne sont pas dangereux, et s’ils ne décident pas de la politique économique et sociale en France ??


                              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 28 juillet 11:05

                                @chantecler
                                D’accord avec sur le rôle négatif de l’ euro, mais l’ UE, ce sont les Traités et ils décident de tout de ce qui est économique et social dans les 28 pays européens.
                                Voici quelques exemples des articles les plus nocifs.

                                Traité de fonctionnement de l’ UE, qui rassemble tous les traités antérieurs.


                              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 28 juillet 11:09

                                @Le421
                                Voici l’ensemble des traités européens, résumés dans le TFUE, Traité de fonctionnement de l’ UE.

                                Quels domaines ne sont pas impactés par les Traités ? Les questions sociétales, le mariage pour tous, la PMA, et la couleur de la moquette de l’ Elysée...


                              • sweach 30 juillet 15:36

                                @Fifi Brind_acier
                                1)La PAC est une mauvaise solution, car elle fait de l’ingérence dans les productions, ces subventions sont assujettie à des règles de production qui imposent la destructions des sols, l’empoisonnement du peuple et asservie les petits paysans qui ne sont plus maître de rien.

                                La PAC devrait purement et simplement être supprimé pour laisser des principes d’offre et de demande réguler le marché.

                                2) Oui totalement, mais les taxes aux importations iraient contre la mondialisation et l’asservissement des peuples actuellement en marche.

                                3) Sans forcement agir sur le prix, juste agir sur les marges seraient le plus efficace, la marge distributeur est tout bonnement trop importante dans l’équation.

                                4) Laisser la libre vente directement chez le producteur, mais il faudrait stopper de nombreuses règles et normes imposés pour la vente au public.

                                Pour solutionner le problème, il suffirait juste que n’importe qui puissent vendre de la nourriture à n’importe qui, sans que la législation imposent trop de conditions qui détruisent le commerce, la santé et la nature.


                              • Le421 Le421 27 juillet 17:10

                                Centre Leclerc !! Vous savez que vous achetez moins cher...

                                13cts d’euro d’écart avec Lidl sur un paquet de pâtes.

                                Même marque, même sorte, même quantité.

                                Et les prix, chez Leclerc, à part pour les saloperies chinoises, vous permettrez !!


                                • Le421 Le421 28 juillet 08:59

                                  @Le421
                                  1 étoile ? Pourtant c’est totalement exact.
                                  Donc, notation débile au simple vu du pseudo.
                                  C’est vrai qu’on est sur un forum miné par les fachos, alors un « phi » comme avatar, c’est 1 étoile...
                                  Si ça vous défoule, allez-y !!  smiley


                                • sweach 30 juillet 14:29

                                  *cette ville, comme beaucoup d’autres a vu le prix de l’immobilier exploser*

                                  1500€ le M2 à Brest ????

                                  Avec un Smic vous pouvez emprunter 100 000 euros sur 20 ans, largement de quoi vous payer un P3 sur Brest, (mauvais exemple)

                                  Vous voulez comparer avec Paris à 10 000€ le M2, Lyon ou Bordeaux à 4500€ le M2 ?

                                  *« dates courtes », en général, c’est 50% de rabais pour un produit*

                                  Non c’est 34 % maximum depuis la nouvelle loi alimentation

                                  *totalement asséché les centres bourgs qui sont devenus fantomatiques*

                                  La faute en revient surtout aux collectivités qui ont rendu payant le stationnement. C’est surtout le parking qui attire dans les grandes surface.

                                  *on ne peut même pas boycotter ces magasins*

                                  Pourquoi ? rien ne vous empêche de fuir dans une autre ville, le phénomène est encore marginal mais à l’image des anglais de plus en plus de personne fuient vers des ville où l’immobilier est moins chère et la qualité de vie meilleur.

                                  Certain oublie trop rapidement que notre taux de fécondité est inférieur à 2 et qu’on a une exode rurale vers certaine ville au détriment d’autre. Les campagnes et villes moyenne représentent donc une aubaine pour ceux qui voudrait améliorer leur niveau de vie.

                                  Leclerc ne fait que profiter de l’envie capitaliste qui règne en France, le chacun pour soit abouti à ça.

                                  On a des paysans qui pollue tout à coup de pesticide et plante transgénique

                                  Des industriels qui maltraitent les produits et les remplissent de chimie et de sucre

                                  Pour qu’au final des distributeurs se gavent sans qu’on comprenne où va l’argent ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès